[Fan-fiction] Requiem pour l'avenir

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: [Fan-fiction] Requiem pour l'avenir

Message par Mystia Lorelei le Lun 02 Mai 2011, 3:33 am

Episode 22 : Le test du savoir, des sentiments et...

Chapitre 22 : Le test du savoir, des sentiments et de la volonté


----------


- Cela faisait un moment que nous n'avions plus vu des humains pareils.
- Oui, ils sont sur la bonne voie.
- Maintenant, ça va être à nous de jouer. Dès qu'ils pénétreront dans les ruines, ils risquent d'avoir de sacrées surprises...

Les trois créatures semblaient être impatientes de passer à l'action. De leurs côté, Zen, Kat et Q-Ice discutaient avec Dogaria.

- Il y a des ruines ici ? s'étonna le dresseur des glaces.
- Oui, Che chont les rechtes du temple d'une anchienne chivilisation qui vivait jadis chur chette île.
- Mais pourquoi se rendre dans un endroit pareil ? demanda l'adolescente.
- Parche que là-bas, quelqu'un vous chaidera à trouver les réponches aux quechtions que vous vous pochez.
- Mouais, dit le dresseur aux cheveux bruns, j'ai du mal à vous faire confiance.

Le Roigada observa l'humain de son air nonchalant.

- Libre à toi de ne pas me croire, mais tu n'es pas en posichion de forche là. Chi tu veux te perdre dans la chungle, je vous laiche vous débrouiller tout cheuls.

Zen émit un petit grognement.

- D'accord, d'accord, tu as gagné. Dans quelle direction se trouvent ces ruines ?

Dogaria désigna un chemin terreux qui s'enfonçait vers le centre de l'île.

- En chuivant che chemin, vous charriverez à dechtinachion... Chuivez les flèches vertes pour atteindre les ruines.
- Hein ? Mais pourquoi vous nous indiquez la direction à suivre si le chemin est balisé ? demanda Kat.
- Il est nul votre indice, dit Q-Ice.
- Qui vous as dit que ch'était cha l'indiche ?

Les trois dresseurs se regardèrent avec un air surpris... Décidément, ce pokémon parlant était très déstabilisant.

- L'indiche, ch'est de faire attenchion à vous. Peut-être que vous ne vous souviendrez plus du chemin à emprunter d'ichi à che que vous arriviez dans les ruines.
- Bah, vous nous avez dit de suivre les flèches vertes non ? Je ne l'oublierai pas, c'est bien ancré dans ma mémoire, affirma le dresseur des glaces.
- Vous doutez de nos capacités ? demanda Zen d'un ton méfiant.
- Non, ch'ai envie qu'il ne vous arrive rien de fâcheux. Chouvenez-vous, vous richquez d'oublier votre chemin en cours de route.

Dogaria se dirigea vers un autre chemin qui partait dans la jungle. Quelques instants plus tard, il disparaissait de la vue des trois adolescents qui se concertaient encore sur ce que le pokémon royal venait de leur dire.

- A moins de tomber sur des os, il n'y a aucune raison de se perdre nan ? On devrait pouvoir rallier ces ruines, dit Kat.
- Pour sûr, répondit son frère, allons-y...

Le petit groupe emprunta le chemin terreux. Pendant ce temps, dans la grotte, les trois elfes semblaient s'exciter de plus en plus.

- C'est moi qui commence le premier ! dit la créature au turban jaune, voyons voir s'ils vont parvenir à rallier les ruines...

Zen, Kat et Q-Ice continuaient de marcher dans la jungle. Au bout d'un certain temps, ils arrivèrent à une intersection. Un détail sauta aux yeux du dresseur aux cheveux bruns : il y avait deux panneaux fléchés, un rouge et un vert.

- Vous vous souvenez de ce que nous a dit le vieux Dogaria ? demanda-t-il.
- Ouaip, répondit le dresseur des glaces, il faut suivre...

Au même moment, la créature au turban jaune s'entoura d'une aura rouge et émit un petit ricanement.

- ... Les flèches rouges !
- Hein ? Hey, Q-Ice, tu nous avais dis de suivre les flèches vertes !
- Ah bon, j'ai dis ça moi ?

Le frère et la soeur se regardèrent d'un air étonné.

- T'es malade ? Tu te sens pas bien ? demanda la jeune fille.
- Non, je vais très bien, je te rassure.
- D'accord, reprit Zen, bon, les flèches à suivre, elles sont de quelle couleur ?
- Rouges !

Zen commença à s'énerver.

- Tu le fais exprès c'est ça ? Je ne trouve pas ça marrant ! dit-il fermement.
- Mais je ne plaisante pas ! répondit le dresseur des glaces le plus sincèrement du monde.
- Idiot ! reprit Kat, Dogaria nous a dit de suivre les flèches vertes ! Tu nous as dis que tu l'avais bien ancré dans ta mémoire.
- Dog... Qui ça ?

Là, il y avait un problème. Une amnésie soudaine ? Peu probable, et puis d'ailleurs, comment aurait-elle pu survenir comme ça ? Q-Ice n'avait rien fait de suspect ou d'anormal.

- Bon attend, dit Zen, faisons un test. C'est quoi ton nom ?
- Q-Ice !
- Et mon nom, c'est...
- Zen !
- Et elle - l'adolescent désigna sa soeur - c'est quoi son nom ?
- Kat !
- On se trouve où en ce moment ?
- Sur l'île des trois esprits.
- On était où avant de partir dans cette jungle ?
- Dans un manoir qui à été ravagé par un Corboss...
- Et là, on va où ?
- Dans des ruines non ?
- Et quelqu'un nous as dit de suivre des flèches colorées. De quelle couleur étaient ces flèches ?
- Rouges !

Il affirmait ça fermement, mais pourquoi ? Où se trouvait l'embrouille ? Ah ! Et si ce que Dogaria avait dit était vrai ?

- Pourtant, on nous a affirmé à ma soeur et moi qu'il fallait suivre les flèches vertes.
- Ben, vous avez mal retenu ce qu'il vous a dit, il faut suivre les rouges !

D'accord, Zen aurait mieux fait d'être moins méfiant envers le pokémon royal. Les nuages noirs s'accumulaient. A ce rythme, la pluie n'allait pas tarder à tomber, il fallait donc se dépêcher.

- Bon écoute Q-Ice, dit Zen, voilà ce qu'on va faire. On va suivre les flèches vertes, et si jamais on s'est trompé, ce sera toi qui nous guideras à travers l'île pour trouver les ruines, d'accord ?
- Nous allons perdre un temps fou, mais soit, j'accepte ton offre.

Le petit groupe prit donc le chemin indiqué par les flèches vertes. Ils marchèrent longtemps, tout en suivant les panneaux colorés. Le chemin devenait de plus en plus boueux au fur et à mesure de leur progression. Un quart d'heure plus tard, Kat distingua une colonne de pierre brisée.

- Regardez les garçons, on n'est pas arrivé ?

Devant le petit groupe de dresseurs se dressaient des ruines à perte de vue.

- Alors Q-Ice, demanda l'adolescente, il fallait suivre quelles flèches ?
- Les vertes, mais j'étais vraiment persuadé du contraire.

Dans la grotte, les trois elfes continuaient de suivre la progression des dresseurs.

- Hé ben, dit la créature à la tête allongée, ils ont réussi à passer outre le savoir modifié.
- Ce n'est pas encore fini ! répondit la créature au turban jaune, maintenant, ils vont être confrontés aux maîtres des Gardiens en personnes.
- Sans oublier que nous allons intervenir à notre tour, dit en ricanant la créature aux longues oreilles roses.

Des ruines à perte de vue ! Comment allaient-ils trouver quelqu'un dans ce labyrinthe de végétaux, de pierres cassées et de ruisseaux ? La progression des adolescents était plutôt difficile.

- Z'êtes sûr qu'on n'a pas tourné en rond ? demanda Q-Ice ?
- Pas que je sache, répondit Kat, en avant !

Alors qu'ils continuaient à marcher, des ombres les observaient de toutes parts. Parmi elles, Lucario et Magirêve.

- Ca me ferrait mal d'affronter ces humains, surtout le frère et la soeur, dit le renard.
- Tu n'as qu'à t'occuper du dresseur aux cheveux couleur glace, répondit la sorcière, je m'occupe d'eux...
- Est-ce que tout le monde est prêt ? demanda la voix de la créature aux longues oreilles roses.
- Oui, on n'attend plus que votre signal.

Dans la grotte...

- Sans savoir, et maintenant, sans volonté et sans sentiments ! dit la créature à la tête allongée.

Les deux elfes s'entourèrent de la même aura rouge que celle de la créature au turban jaune. Au même moment, Magirêve envoya une Ball'Ombre sur les dresseurs qui eurent à peine le temps de se retourner et de l'esquiver. Q-Ice vit arriver deux Colossinge à toute vitesse sur lui. Il s'empara de la poké-ball de Givrali.

- Givrali... Heu... Charge !

La pokémon glace sembla surprise de l'ordre de son maître mais elle s'exécuta, ce à quoi les pokémons répondirent par de violents Mitra-poing, mettant la créature bleue KO. Des Makuhita, Machoc, Chapignon, Meditikka, Tartard et autres Cradopaud apparurent de toutes parts et encerclèrent le petit groupe.

- Ca craint ! s'écria Kat.
- Vas-y Zigzag ! Attaque avec Coud'boule.

Le pokémon raton fonça sur un Chapignon qui le remballa d'un simple Mach-Punch.

- Lance-boue ! s'écria Zen.

Le dresseur des glaces s'étonna. Pourquoi de telles attaques face à des pokémons combats ? Le pokémon raton continuait cependant d'attaquer avec des coups qui ne portaient pas.

- Miiince, on n'y arrivera pas, c'est trop dur, ils sont trop puissants, s'écria le dresseur aux cheveux bruns.
- Mais Zen, attaque avec un autre pokémon...

Mais le dresseur continuait d'attaquer avec le pokémon normal.

- Grand frère ! Tu es nul ! Pourquoi tu continues d'attaquer avec Zigzaton ? s'écria Kat d'une voix forte.

Hein ? Mais attend, quelque chose n'allait pas là. Q-Ice savait que Zen et sa soeur ne s'étaient jamais disputés ou même criés dessus, alors pourquoi maintenant ? Était-ce parce qu'elle perdait son sang-froid ?

- Et toi, Q-Ice, bouges-toi un peu sinon on ne va pas s'en sortir !
- Mais Kat, pourquoi tu me parles comme ça ? s'étonna le dresseur des glaces.

Décidément, il se passait quelque chose d'anormal... Bon d'accord, il avait eu tort pour les flèches rouges, mais là, Kat semblait ne plus contrôler ses émotions.

- Kirlia, Voltali ! Venez m'aider !

Les deux pokémons apparurent et foncèrent sur les assaillants avec des attaques Psyko et Tonnerre, mais certains résistaient aux attaques. Les pokémons combat finirent par encercler la jeune fille qui se débattait comme elle le pouvait, mais en agissant de manière désordonnée.

- Zen ! Tu dois aller aider ta soeur.
- Mais, répondit l'adolescent d'une voix apeurée, ils sont trop nombreux, on ne s'en sortira jamais !

Mais qu'est-ce qu'il lui prend ? On aurait dit qu'il avait perdu la volonté de se battre. Il ne fallait pourtant pas baisser les bras ! Soudain, Q-Ice eut un flash, comme s'il réapprenait quelque chose qu'il avait oublié.

- Farfuret ! En avant, et Laser Glace !

Le pokémon ténèbres gela les adversaires sur place tandis que son maître se précipitait au secours de Kat avec Jungko. Le pokémon lézard balaya une bonne partie des pokémons combat.

- Un petit coup de main ? demanda le dresseur des glaces.
- Tais-toi ! J'aurais très bien pu m'en sortir toute seule ! répondit l'adolescente sur un ton méprisant.

Q-Ice ne dit rien, il savait que Kat n'était pas dans son état normal et il préférait ne pas enfoncer la situation encore plus que ce qu'elle ne l'était déjà. Mais en parlant de problèmes...

- Oh non, c'est la fin ! soupira Zen, on n'aura jamais de répit.

Le dresseur des glaces se retourna pour voir arriver Lucario et Magirêve.

- Super, il ne manquait que les boss de fin, dit-il d'une voix blasée.
- Toi, dit le pokémon renard en désignant Q-Ice, tu vas mordre la poussière.

Les pokémons sauvages formèrent un cercle autour du dresseur et du pokémon acier.

- Voyons voir si tu es capable de m'affronter en combat singulier, annonça Lucario.

Le dresseur des glaces observa succinctement Farfuret et Jungko avant de faire face à son adversaire.

- D'accord... Jungko, tu es prêt ? On va tout donner lors de ce combat !

Son pokémon approuva d'un signe de tête et mit en position. De leur côté, Zen et Kat étaient encerclés par des dizaines de Polichombr et de Feuforêve.

- Frangin ! C'est de ta faute si on en est là ! hurla l'adolescente.
- Excuse-moi, répondit son frère d'une voix soumise.

Le cercle de pokémons s'élargit peu à peu alors que Magirêve s'arrêtait à quelques mètres des deux dresseurs.

- Ho ho ho ho, vous croyez sincèrement avoir une chance de me battre, moi, la meilleure magicienne de cette île ? demanda la pokémon sorcière d'une voix moqueuse.
- Évidemment que oui ! Mon frère va t'exploser !
- Tu crois vraiment que j'ai une chance ?
- Mais oui ! Allez grouilles-toi d'envoyer un de tes pokémons se battre.

Zen ne fit pas vraiment attention à la poké-ball qu'il envoya, mais heureusement, ce fut Feuforêve qui apparut. La pokémon spectre vit son évolution ricaner.

- Vraiment... Me battre contre ma pré-évolution, tu es vraiment désespéré petit humain.
- Je... Je vais me donner à fond, même si ce combat est perdu d'avance ! dit Zen avec tout la volonté qu'il avait pu réunir.

Les nuages noirs s'accumulaient de plus en plus. La pluie n'allait vraiment pas tarder à tomber. Le vent s'était levé, mais alors qu'il soufflait de plus en plus fort, il ne pouvait pas couvrir le bruit des affrontements qui étaient en train de se dérouler quelque part dans les ruines de l'île.

Jungko esquiva habillement l'Aurasphère que venait de lui lancer son adversaire et attaqua avec Plaie-Croix, mais Lucario n'eut aucun mal à l'esquiver lui aussi. Le pokémon renard fit apparaître un os dans ses mains et chargea son adversaire qui le réceptionna d'un violent coup de queue.

- Tu es coriace, remarqua Lucario, mais tu ne l’es pas encore assez pour me tenir tête !

Il fonça à toute vitesse tout en préparant une Aurasphère. Jungko n'eut pas le temps de faire quoique ce soit et se prit l'attaque de son adversaire de plein fouet.

- Peuh, finalement, tu n'étais pas si fort, dit-il en se retournant.

Q-Ice ne bougeait plus tandis que le pokémon renard commença à s'éloigner de lui.

Feuforêve lança une attaque Fatal-foudre sur son adversaire qui se dédoubla au même moment. L'attaque électrique ne toucha qu'un Reflet alors que Magirêve contre-attaquait avec Ombre Portée. La petite pokémon spectre encaissa l'attaque mais sentait ses forces l'abandonner. Elle devait en finir vite avant qu'elle ne tombe KO.

Lucario se tenait immobile, sentant que l'aura de son adversaire s'était ravivée. Il se retourna lentement. Jungko se tenait droit et semblait être en pleine forme.

- Je vois, tu as utilisé Synthèse alors que la pluie est sur le point de tomber, mais je me suis assez amusé !

Le pokémon renard se mit à courir vers son adversaire en préparant une attaque d'un autre type, une sphère d'énergie noire. Tout allait se jouer sur une seule attaque. Le pokémon lézard semblait se concentrer.

- Prépares-toi à recevoir le plus puissant des Vibrobscur ! dit le pokémon Aura.

Q-Ice sembla soudain sûr de lui.

- Lance-Soleil !

Jungko concentra son énergie dans sa bouche.

- Tout ce que tu ferras contre moi sera inutile, petite Feuforêve ! Je suis plus forte que toi !

Magirêve préparait elle aussi une attaque Vibrobscur. Elle vit son adversaire se concentrer de toutes ses forces, réunissant de l'énergie électrique autour d'une Ball'Ombre.

- Peu importe ce que tu manigances, tu vas perdre ! s'écria la pokémon sorcière en envoyant son attaque.

Une goutte, puis une seconde, puis toute une armée. Ca y est, il commençait à pleuvoir. Au même moment, les déterminations de Zen et de Q-Ice revinrent d'un seul coup, sans que les elfes ne comprennent pourquoi, brisant leurs emprises sur les adolescents.

- Que... Que se passe-t-il ? demanda la créature à la tête allongée.
- Il semblerait que leur volonté de vaincre ait vraiment prit le dessus sur nos entraves, dit la créature au turban jaune.
- Ils sont prêts à affronter le futur sombre, clama calmement la créature aux longues oreilles roses.

La pluie tombait maintenant en un véritable déluge, mais cela ne gênait aucune Jungko qui lança son attaque sur Lucario alors que ce dernier était à quelques centimètres de lui. Le Lance-soleil du pokémon plante était si puissant qu'il absorba le Vibrobscur de son adversaire et engloutit le pokémon au masque noir dans un halo d'énergie verte.

L'attaque fonçait sur Feuforêve, qui ne bougea pas d'un iota. Au moment où elle allait se faire emporter par le Vibrobscur de son adversaire, elle ouvrit les yeux qui s'illuminèrent d'une lueur jaune et décrocha une attaque fulgurante qui dissipa celle de Magirêve. La Ball'Ombre recouverte de l'énergie électrique d'une Onde de Choc fila en laissant une traînée jaune derrière elle et emporta la pokémon sorcière qui ne put rien pour l'esquiver, trop surprise par le fait que son attaque ait échoué.

Le choc des attaques de leurs pokémons fut si puissant que Zen, Kat et Q-Ice s'évanouirent en même temps que Feuforêve et Jungko. La pluie ne se calmait pas, mais le bruit des gouttes qui tombaient sur le sol couvrit néanmoins celui des maîtres des Gardiens qui s'écrasaient contre des murs, frappés par une puissance qu'ils n'avaient jamais vue auparavant. Puis il ne resta que le son de la pluie.

- Ils sont prêts à affronter leurs futurs adversaires.
- Tu m'étonnes, j'ai cru que ma dernière heure était arrivée avec une telle puissance.
- J'avoue, je ne pensais pas qu'ils puissent progresser à ce point.
- Laissons-les récupérer maintenant, je pense qu'ils l'ont bien mérité.

Lucario et Magirêve regardèrent une dernière fois les humains et leurs pokémons allongés sur le sol. Ils soupirèrent avant de quitter lentement les ruines en compagnie de tous les pokémons sauvages qui les avaient accompagnés.

Il s'écoula une bonne heure avant qu'un étrange pokémon ne trouve les trois humains inconscients et leurs pokémons. Il était tout rond et de dos, seules ses oreilles dépassaient de son corps sphérique et entièrement rose, ses yeux étaient d'un bleu lunaire. Le Rondoudou s'approcha de Zen et commença à le secouer doucement pour le réveiller, puis il fit de même avec Kat et Q-Ice.

- Où... Où suis-je ? Que s'est-il passé ? demanda la jeune fille.

Elle vit son frère qui était tout aussi étonné qu'elle.

- Fraaangin ! s'écria-t-elle en pleurant et en se jetant dans les bras de son frère.
- Soeurette... Ne pleure plus, c'est fini...

Mais l'adolescente ne pouvait retenir ses larmes, et la pluie continuait de tomber.

- Les amis, je crois qu'on revient de loin, dit le dresseur des glaces, vous êtes à nouveau vous-même ?
- Oui...
- Frangin, pardonne-moi si j'ai été méchante avec toi, dit Kat tout en continuant de pleurer.
- Ce n'est rien, ce n'est rien, tu n'étais plus toi-même, dit son frère pour la réconforter.
- Rondoudou !

Les trois dresseurs observèrent le pokémon rose qui se tenait devant eux. Ce dernier incita les humains à le suivre, ce qu'ils firent sans se poser de questions.

- C'est donc lui que nous devions retrouver, se dit Zen pour lui-même, plus rien ne m'étonnera désormais.

Rondoudou les mena habillement à travers les ruines. Alors que la pluie continuait à tomber, le brouillard tomba à son tour, réduisant le champ de vision du petit groupe de dresseurs. Le pokémon rose s'arrêta en bordure d'un petit delta qui se jetait visiblement dans un lac qui s'étendait à perte de vue, même avec le brouillard.

- Et maintenant ? demanda Kat.

Rondoudou émit un sifflement mélodieux. Quelques secondes plus tard, trois Milobellus apparurent dans la brume épaisse. Les pokémons serpent de mer s'arrêtèrent à hauteur des humains. Le pokémon rose grimpa sur la tête de l'un d'entre eux avant de faire signe aux adolescents de l'imiter.

Lorsque Zen, Kat et Q-Ice eurent enfourché les pokémons aquatiques, ceux-ci commencèrent à nager à travers le lac brumeux. Au bout de quelques minutes, une ombre se dessina devant le petit groupe. Les dresseurs purent rapidement distinguer qu'il s'agissait d'une île. Une île dans une île, voilà qui était original. Les Milobellus continuèrent d'avancer par un chemin aquatique et pénétrèrent dans un tunnel humide qui déboucha ensuite sur un large lac souterrain. Les pokémons s'approchèrent d'une berge et laissèrent Rondoudou et les humains descendre.

- Bienvenue dans notre repaire, annonça une voix calme.

_________________
http://www.pixenli.com/images/1335967788012060600.png

Mystia Lorelei
Night Sparrow

Messages : 1503
Date d'inscription : 20/04/2009
Age : 29
Localisation : N'importe où mais pas dans une cage !

Profil Joueur
 : Th10 : MoF
Niveau: Facile
Score: (non communiqué)

http://myschi.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Fan-fiction] Requiem pour l'avenir

Message par Mystia Lorelei le Lun 02 Mai 2011, 8:08 am

Episode 23 : Les elfes de la création

----------

Il y a 7 ans, quelque part dans une station de ski de Neiglace.

- Zen, surtout soit prudent et ne t'éloigne pas trop de moi...
- Oui papa.

Le petit garçon d'une dizaine d'années et avec des cheveux bruns tentait de garder l'équilibre, mais comme c'était la première fois qu'il faisait du ski, il avait du mal et il avait déjà fait quelques chutes, ce qui faisait sourire son père. Ce dernier regarda sa montre.

- Bon, il est tant de rentrer... Zen, on descend par la piste verte, ça ira plus vite que d'attendre une heure à faire la queue aux télécabines.

L'homme aux courts cheveux bruns en bataille et aux yeux noirs laissa son fils s'avancer en premier sur la piste. Comme le chemin était balisé de toutes part, il n'y aurait aucun problème.

----------

Zen, Kat et Q-Ice en restèrent sans voix. Devant eux lévitaient trois elfes à la peau grise et pourvu de deux queues serties d'un joyau rouge chacun. Seules leurs têtes étaient différentes malgré le joyau rouge qu'ils possédaient au-dessus des yeux.

L'une créature avait quatre longues oreilles roses et ses yeux jaunes semblaient être emplis de malice. Celle qui lévitait à sa droite avait une tête allongée de couleur bleue. Il avait également deux oreilles repliées sur elles-mêmes et ses yeux de couleur jaune fixaient intensément les trois humains. La dernière créature, qui lévitait à droite de la seconde, avait quant à elle un turban jaune replié vers l'arrière et contrairement aux deux autres, ses yeux étaient fermés.

- Je le crois pas, dit Q-Ice, ce sont vraiment les légendaires elfes de la Création, Crefollet, Crefadet et Crehelf.
- C'est dingue, continua Kat, les yeux grand ouverts.
- Mais que faisons-nous ici ? demanda Zen.
- Ce que vous faites ici ? dit Crefadet, n'êtes-vous pas venus ici afin d'éclaircir des zones d'ombres en ce qui concerne les questions qui vous trottent dans la tête depuis un certain temps ?
- Sachez néanmoins que vous êtes les premiers humains de cette époque à nous rencontrer en chair et en os, continua Crefollet.
- De cette époque ? s'étonna l'adolescente, que voulez-vous dire ?
- ZEEEN !

Tout le monde se retourna vers la source de la voix. Les adolescents furent surpris de constater qu'il s'agissait de Misha. La petite fille aux longs cheveux roses sauta dans les bras de l'adolescent aux cheveux bruns.

- Téhihihi, vous allez bien tous les trois, je suis si heureuse pour vous.
- Misha ?! s'écria Kat avec surprise, mais qu'est-ce que tu fais ici ? Tu avais été kidnappée par un Brasegali !
- Ah ? Téhihihi... Je vais vous expliquer... AH ! Mon Rondoudou !

Le pokémon rose sauta dans les bras de Misha qui lui fit un gros câlin.

- T'as été génial, tu les as menés à bon port.
- C'est ton Rondoudou ? s'étonna Q-Ice.

Zen et sa soeur entendirent un faible bruit et se retournèrent. Ils virent une petite fée verte aux yeux azur cerclés de noir se diriger vers eux.

- Frangin !
- J'ai vu soeurette !
- Ah ! Téhihihi, tu es aussi là Celebi.

Les trois dresseurs en restèrent sans voix. Comment se faisait-il que le légendaire Celebi se trouve ici ? Et à plus forte raison, pourquoi se laissait-il câliner par Misha ?

- Je ne comprends plus rien, dit le dresseur des glaces.
- Soit patient Q-Ice, on va tout vous expliquer.

Cette voix ? Daniel ? Les trois adolescents virent le dresseur aux lunettes de soleil arriver à son tour, accompagné de Mewtwo et d'un Brasegali. Ils n'en revenaient pas de voir autant de pokémons légendaires réunis en un seul lieu.

- Il ne manquait plus que vous, chers amis, annonça Crehelf en voyant arriver Lucario, Magirêve et Dogaria.

Zen, Kat et Q-Ice se retournèrent vivement et se mirent en garde, mais les trois pokémons se contentèrent de s'asseoir aux côtés des elfes.

- Assoyez-vous, ne soyez pas timide, annonça Crefollet.

Tout le monde s'exécuta. Les trois dresseurs semblaient être peu rassurés par un tel rassemblement.

- Je pense qu'il est temps de dévoiler aux humains ce qui se passe et pourquoi nous leur avons fait subir ces tests, commença Mewtwo.

Zen leva la main pour prendre la parole.

- Des tests ? Ca veut dire que tout ce qu'on a traversé, c'était préparé à l'avance ?
- Exactement, répondit Crefadet, tout avait été préparé à l'avance, sauf le repos offert par Magirêve qui s'est traduit par la matérialisation sous forme humaine de vos pokémons. Nous n'avions pas prévu que vous réussiriez à tuer Corboss.
- Excusez-moi, continua Kat, mais ce Corboss parlait notre langue et pouvait modifier son apparence, pourquoi donc et comment cela est-il possible ?
- Nous y viendrons plus tard, continua l'elfe à la tête allongée.
- Quand avez-vous commencé à nous tester ? Et pourquoi nous justement ? demanda Zen.

Les trois elfes de la création observèrent l'adolescent.

- Depuis que vous avez terminé le tournoi à Grandegemme. La traversée en bateau et la tempête étaient aussi des épreuves.
- Mais pourquoi nous alors ? demanda Kat.
- Principalement à cause de ce qu'a vu ton frère il y a environ sept ans.

----------

Il y a 7 ans.

- Ca va Zen, tu t'en sors bien ?
- J'ai du mal papa, c'est difficile !

Le petit garçon avait croisé ses skis pour réduire sa vitesse bien que la piste n'était pas très difficile à descendre. Mais lui, il avait peur de perdre le contrôle de sa vitesse, et en plus, il y avait la forêt qui bordait la piste. S'il allait tout droit, il s'enfoncerait dans la végétation et aurait vraiment du mal à remonter.

- Tiens regarde fiston, tu vois ce pokémon sur la branche là ? C'est un Pachirisu.
- Il a l'air tout mignon...

Zen continuait de regarder l'écureuil qui mangeait une baie et ne vit pas qu'un Marcacrin traversait la piste de ski.

- Attention Zen ! hurla le père.

Trop tard. Le petit garçon avait vu le pokémon et, en voulant l'éviter, avait braqué ses skis sur la gauche. Il quitta la piste et commença à glisser dans la forêt.

- ZEN ! TU M'ENTENDS ? ZEEEN !
- PAPAAAaaa...

Sa voix s'éloigna de plus en plus jusqu'à devenir muette. Le père garda néanmoins son sang-froid et partit chercher du secours.

Aïe ! Saleté de sapin ! Il s'était arrêté, mais pour ça, il avait dut se cogner contre l'un de ces arbres. Il regarda tout autour de lui. Que des arbres et de la neige. Il était perdu.

- J'ai peur... Papa ! Au secours !

Il avait beau crier, personne ne pouvait l'entendre. Au bout de quelques minutes, il enleva ses skis et commença à marcher dans la neige épaisse. Il n'avait aucune notion de temps ou de distance qu'il avait parcouru, mais au fur et à mesure qu'il avançait, il sentait que la nuit tombait car il faisait de plus en plus froid.

- Il faut que je trouve un abri.

Plus facile à dire qu'à faire ! Il finit néanmoins par trouver une grotte. En se rapprochant, le petit garçon vit qu'elle était vraiment spacieuse et qu'elle comportait plusieurs branches annexes. Génial ! Comme ça, il aurait moins froid. C'est alors qu'il entendit un faible gémissement.

- Y a quelqu'un ?

Pour toute réponse, il y eut un autre gémissement. Zen commença à fouiller toute la grotte. Il trouva alors une petite créature repliée sur elle-même qui semblait grelotter de froid. Elle ne devait pas faire plus de soixante centimètres de hauteur. Elle ressemblait à une petite fille qui portait une large robe jaune et une énorme mâchoire noire était reliée à sa tête.

- Bonjour, je m'appelle Zen.
- Mysdibule ?

Ah oui, il avait encore oublié que les pokémons ne pouvaient pas parler, et en plus, c'était une fille d'après sa voix. Le garçon s'assit à côté de la pokémon acier.

- Toi aussi, tu t'es perdue ?

Mais non, c'est vrai que l'humain ne pouvait pas la comprendre. Néanmoins, elle se concentra de toutes ses forces. Elle voulait montrer ce qui lui était arrivé.

- Mysdibule ! Mysdi mysdi. Mysdibule !

La petite pokémon fit quelques gestes que le garçon tenta d'interpréter comme il le pouvait.

- Tu es orpheline ? Et tu es arrivée ici en suivant une créature rose qui t'a dit d'attendre ici que quelqu'un vienne t'aider.

La pokémon hocha positivement la tête.

- Mais moi, je me suis perdu ! Mon papa doit être à ma recherche et maman et ma petite soeur doivent se faire un sang d'encre !

La fatigue envahit rapidement Zen. Celui-ci s'allongea sur le sol.

- Mysdi ? Dibule ?
- J'ai sommeil, faut que je dorme désolé...

Il eut une idée. Ce n'était pas grand chose, mais il pouvait au moins faire ça. Il ouvrit son anorak, prit la pokémon dans ses bras et la serra contre lui. Voilà, comme ça, elle aurait moins froid, car là, le garçon remarqua qu'elle était glaciale. Sentant une faible chaleur parcourir son corps, Mysdibule se rendormit. Zen n'allait pas tarder à la rejoindre mais quelque chose attira son attention.

Une drôle de créature toute rose avec une longue queue qui semblait flotter au-dessus. Le pokémon mystérieux observait l'humain et la pokémon d'un air triste. Zen le vit s'illuminer avant qu'il ne se transforme en Altaria, un oiseau avec de grandes ailes de coton. La créature s'enroula autour de l'humain et s'endormit à son tour.

Le lendemain matin, quand Zen se réveilla, il constata que le drôle de pokémon multiformes était parti. Ce n'était pas grave, et puis Mysdibule était toujours là... La pokémon se réveilla elle aussi, une main sur l'estomac. La faim la tenaillait depuis deux jours. Il fallait qu'elle trouve à manger, et vite. La pokémon acier vit l'humain sortit un petit paquet de l'une de ses poches et le briser en deux, puis il lui tendit l'une des moitiés.

- Tiens, c'est tout ce que j'ai, mais tu devrais aimer. C'est une barre de céréales.

Vraiment, cet humain était extraordinaire et surtout très gentil. Mysdibule vint se blottir contre Zen.

- Héhéhé, tu vas me faire rougir, dit-il avec un sourire aux lèvres.
- ... Een, où... tu ?

Hein ? Une voix ? Le petit garçon tendit l'oreille.

- Zeeen !

Papa ! C'était la voix de son père ! Vite, il prit Mysdibule dans ses bras et sortit de la grotte.

- PAPA ? Je suis là ! hurla-t-il.

Quelques secondes plus tard, Zen vit son père arriver, accompagné de plusieurs secouristes.

- PAPAAA !
- Fiston !

L'homme s'empressa de serrer son fils dans ses bras.

- Ca va ? Tu n'as rien ?
- Ca va, je suis entier. Et regarde, je me suis fait une amie.

Il montra la pokémon qu'il tenait dans les bras.

- Elle peut rester avec moi hein ? Dis oui s'il te plaît papa...
- Bien sûr qu'elle peut rester avec toi fiston, comme ça, pour ton anniversaire, je t'offrirais une poké-ball pour que tu puisses t'en occuper.
- Par contre, c'est vraiment dommage que l'autre pokémon soit parti. C'était marrant, il pouvait changer de forme et il était tout rose.

----------

- Mon frère m'avait raconté cette histoire, dit Kat, mais c'était resté anodin.
- Mais en fait, j'ai vu Mew sans le savoir.
- Franchement, t'en as de la veine, répondit Q-Ice, jaloux.
- Oui, tu es aussi l'un des rares humains à avoir aperçu Mew. C'est pourquoi nous avons choisi de te tester, annonça Crehelf.
- Mais moi, je n'ai rien à voir avec eux en fait, continua le dresseur des glaces.
- Tu es lié d'une certaine manière à ces deux humains, dit Crefadet, rappelles-toi que tu as recueilli Momartik.
- Feuforêve t'a raconté son histoire, annonça Crefollet à Zen, et effectivement, personne n'était supposé l'entendre, mais comme tu avais des chances de nous venir en aide par la suite, nous avons fait en sorte que tu puisses entendre la pokémon qui était la plus proche de toi.

Les trois adolescents étaient abasourdis par ce qu'ils venaient d'apprendre. Il restait cependant quelques détails à éclaircir. Ce fut Kat qui prit la parole en premier.

- Expliquez-nous pourquoi vous êtes en contact avec d'autres humains - La jeune fille désignait Daniel et Misha - et ce que vous attendez de nous.

Les trois elfes prirent une profonde inspiration.

- Très bien, il est temps de vous révéler l'Histoire. Le monde est régit par cinq grandes Constantes qui sont la Création, le Temps, l'Espace, les Dimensions et le Néant. Ce sont ces cinq puissances qui ont formé le monde et qui maintiennent l'équilibre. Par principe, aucune Constante ne devait intervenir dans les affaires du monde qu'elles avaient créé...

- Mais l'une des Constantes, le Néant, a trahi les autres en offrant à un humain la possibilité de réaliser trois voeux quand le-dit humain fut sur le point de capturer le légendaire Mew, ce qui aurait causé la perte de l'équilibre naturel du monde. A partir de ce moment, les Dimensions se sont brisées en deux, donnant naissance à deux futurs possibles pour le monde : un futur normal où le cours du temps n'était pas perturbé par le déséquilibre apporté par l'humain qui faillit capturer Mew ; et un futur sombre où l'humain régnait en tyran sur le monde grâce aux pouvoirs acquis grâce à ses voeux et en ensorcelant Mew par la même occasion.

- Les voeux de l'humain étaient si pervers que l'un d'entre eux fut de brouiller le futur normal pour ne laisser place qu'au futur sombre. Le deuxième voeu fut l'immortalité et avec le troisième voeu, le Néant consentit à faire profiter l'humain de ses pouvoirs. Mais tout cela ne pouvait être possible que si l'humain acceptait une condition : si Mew venait à être libéré du maléfice qu'il avait subit dans le futur sombre, c'est l'humain qui disparaîtrait. Cet humain est en quelque sorte la pierre qui détourne le cours du temps. Pour la faire disparaître, il faut donc réveiller Mew.

- Dès que l'humain accepta les conditions imposées, il s'empressa d'étendre sa domination sur le monde qui plongea dans une ère de terreur. Huit cent ans après la prise de pouvoir naquit une première alliance entre certains pokémons et certains humains pour tenter de renverser le tyran.

Les elfes se turent tandis que Daniel prenait la parole à son tour.

- C'est là qu'il faut apporter quelques précisions. Misha et moi faisons parti du groupe d'humains qui s'oppose au tyran.
- Vous voulez dire que vous venez du futur ? s'étonna Kat.
- Téhihihi oui.
- Cette histoire est dingue, dit Q-Ice.
- Pourtant, c'est ce qui est réellement arrivé. L'époque de laquelle nous venons se situe environ mille ans après celle-ci.
- Mais, continua Zen, si vous avez commencé à voyager dans le temps, cela n'influençait-il pas le cours du temps ?
- Non, car la Constante du Temps savait que certains pokémons et certains humains se déplaceraient entre les différentes époques.
- Grâce à Celebi ? demanda Kat.
- Téhihihi, entre autres.
- Vous verrez que dans le monde du futur sombre, poursuivit Mewtwo, certains pokémons légendaires se sont ralliés à la cause du tyran tandis que d'autres ont préféré rester neutres. Le tyran voulait m'asservir mais j'ai refusé sa proposition et j'ai finalement rejoint les trois elfes de la création en amenant Celebi avec moi.
- Il se trouve que la personne qui est entrée en contact avec les elfes de la création pour créer une alliance est une de mes connaissances, affirma Daniel.

Que d'histoire, que de révélations. Tout tournait dans la tête des trois adolescents.

- Et nous ? Quel est notre rôle exact dans tout ça ? C'est ça le futur sombre que nous devions affronter ? demanda Zen.
- Vous allez pouvoir nous aider à combattre le tyran et à réveiller Mew, annonça Crehelf, son réveil provoquera la chute du tyran.
- D'ailleurs il est temps de vous faire découvrir le futur sombre, annonça Crefollet.

L'elfe aux longues oreilles roses fit un signe à la fée qui s'entoura d'une aura verte. Il y eut un flash de lumière puis plus rien. Que s'était-il passé ? Zen, Kat et Q-Ice n'avaient rien remarqué aucun changement.

- Maintenant, dit Crefadet, Daniel et Misha vont vous emmener chez eux, à Grandegemme.

Dogaria se leva et invita tous les dresseurs à le suivre. Mewtwo et Celebi se joignirent à eux tandis que les elfes et leurs maîtres des Gardiens restaient dans leur grotte. Le pokémon royal fit grimper tout le monde dans un bateau amarré aux abords de l'île. L'embarcation fila à toute vitesse à travers la tempête qui entourait l'île et poursuivit sa route sur une mer calme.

Au bout d'un certain temps, Q-Ice distingua une énorme forme au-dessus de l'horizon.

- C'est quoi ce truc tout noir ? s'étonna le dresseur des glaces.

La terre ferme fut bientôt à portée de vue. Les trois adolescents se figèrent de surprise. Grandegemme ne semblait pas avoir changée d'un iota mais ce qui retint leur attention, c'était l'immense anneau sombre qui lévitait au-dessus de la ville.

_________________
http://www.pixenli.com/images/1335967788012060600.png

Mystia Lorelei
Night Sparrow

Messages : 1503
Date d'inscription : 20/04/2009
Age : 29
Localisation : N'importe où mais pas dans une cage !

Profil Joueur
 : Th10 : MoF
Niveau: Facile
Score: (non communiqué)

http://myschi.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Fan-fiction] Requiem pour l'avenir

Message par Mystia Lorelei le Mer 04 Mai 2011, 12:33 am

Episode 24 : Retour à Grandegemme ? La différence...

Chapitre 24 : Retour à Grandegemme ? La différence est pourtant flagrante


----------


Le bateau arriva dans le port. Zen, Kat, Q-Ice, Misha et Daniel descendirent alors que Mewtwo se téléportait avec Celebi et Dogaria.

- Où sont-ils allé ? demanda Kat.
- Rejoindre mon ami, dit Daniel en regardant sa montre, maintenant, suivez-moi et ne vous éloignez pas.

C'était vraiment dingue, mais la ville était exactement similaire à la Grandegemme que les trois adolescents avaient vu lors de leur dernière visite. Ils reconnurent même le stade où s'était déroulé le tournoi inter académies et la tour blanche de la Poké-Search.

Seul restait cet énorme anneau noir, mais en observant de plus près, Zen distingua qu'il s'agissait d'une sorte de vaisseau flottant.

- Mais c'est quoi ce truc ?
- Ah ça, répondit Misha, c'est l'Anneau de surveillance, une sorte de base pour l'armée du tyran. Ca leur sert aussi de poste de police, de hangars à vaisseaux, de prison etc...
- Mais comment ça vole ce truc ? demanda Q-Ice.
- C'est une technologie qui repose sur un principe de répulsion, trop compliqué pour être expliqué comme ça.

Le petit groupe croisa aussi des voitures qui flottaient à quelques centimètres au-dessus du sol. En levant les yeux, ils pouvaient voir des centaines de petits vaisseaux qui se déplaçaient entre les immeubles.

- Incroyable... dit Kat en restant les yeux grands ouverts.
- Le monde s'est développé, beaucoup même, mais toutes les technologies sont contrôlées par le tyran, dit Daniel.
- Et les pokémons ont aussi évolué ?
- Ah ça... Les pokémons n'ont pas changé, aucune espèce n'a été découverte, mais certains ont acquis la faculté de parler... Ne vous étonnez pas si vous voyez des pokémons se balader en ville.

Ils continuèrent à marcher à travers la ville animée et arrivèrent dans un quartier japonais. Il y avait de nombreuses boutiques de gris-gris et des restaurants. Daniel les mena vers un magasin d'antiquités. Petit, les étagères pleines à craquer de bibelots couverts de poussière, l'endroit respirait grandement l'atmosphère calme et mystique. Derrière le comptoir se trouvait un vieil homme fumant une pipe que les adolescents reconnurent tout de suite.

- Chalut Daniel, vous n'avez pas eu de problèmes pour venir ?
- Aucun, merci Dogaria, répondit le dresseur aux lunettes de soleil, il va falloir présenter nos nouveaux amis au maître.
- Tu as un maître ? s'étonna Kat.
- Non, mais c'est comme que nous l'appelons... Parfois, c'est "Parrain" ou "Pacha".
- Vous faites parti de la mafia ? s'étonna Q-Ice.
- Téhihihi, mais non, t'as rien compris toi, dit Misha en éclatant de rire.

Un homme apparut alors, sortant de l'arrière-boutique. Il avait une moustache fine mais longue et ses yeux marron étaient à demi-ouverts. Il portait une tenue traditionnelle chinoise violette et se tenait les mains.

- Ah, Mister Arlan, annonça Daniel, est-ce que "Pacha" est là ? Misha et moi devons lui présenter nos nouveaux amis.
- Je vais voir si mon maître est disposé à vous recevoir, répondit l'homme d'une voix aigu.
- Waow, mais c'est quoi cet endroit en fait ? demanda Zen.
- Téhihihi, c'est un peu notre quartier général.

Une minute plus tard, Arlan réapparut et fit signe au petit groupe de le suivre dans l'arrière-boutique. L'homme appuya sur un interrupteur dissimulé derrière un tableau, ce qui fit pivoter une étagère, révélant un couloir large qui menait ailleurs. Le groupe emprunta le passage secret qui se referma dès que Misha, qui fermait la marche, en eut franchit le seuil.

Ils pénétrèrent alors dans une vaste salle éclairée par des bougies. Au milieu de la pièce était assit sur une chaise un vieil homme corpulent d'une soixantaine d'années. Son regard était vif, ce qui pouvait être étonnant pour une personne de son âge. Il était également chauve et portait une tunique rouge et verte.

- Alors Daniel, que m'apportes-tu là ? demanda-t-il d'une voix rauque.
- Salut Parrain. Effectivement, je t'apporte une excellente nouvelle. Les trois elfes ont finalement trouvé des personnes qui pourront nous aider à combattre le Roi Noir.

Le vieil homme fixa intensément les trois adolescents qui se sentaient mal à l'aise.

- Il ne faut pas avoir peur les enfants, je ne vous mangerai pas. Mon nom est Ridley, je suis un "Pacha" de Grandegemme. Accessoirement, je suis aussi le chef de la résistance qui s'oppose au Roi Noir.

Ce fut Zen qui prit la parole le premier.

- Merci de nous accueillir en ces lieux. Je m'appelle Zen et voici ma soeur Kat et mon ami Q-Ice.
- Les trois elfes m'ont beaucoup parlé de vous... Sachez qu'ici, nous sommes dans notre quartier général et que vous serrez tenus de ne révéler en aucun cas que c'est ici que nous nous cachons.
- Excusez-moi, demanda Kat, mais quand vous parlez d'organisation et de résistance, combien êtes-vous ?
- Ohoh, ça se voit que tu es une étrangère, annonça une voix sifflante et masculine.

La jeune fille se tourna vers un jeune homme qui venait d'entrer par une porte située à gauche de l'entrée. Le nouvel arrivant avait un visage plutôt étrange qui ressemblait à celui d'un serpent. Ses yeux étaient jaunes et il portait une tenue marron qui le recouvrait entièrement de la tête aux pieds.

- Il faut que je vous présente les autres membres de notre groupe, annonça Ridley, vous avez déjà rencontré Mister Arlan, mon fidèle assistant. Lui - Il désigna le jeune homme - C'est Murdok, un contact qui espionne les rangs ennemis.
- Ouaip, vous pouvez compter sur moi, répondit le jeune homme de sa voix sifflante.

C'est alors qu'une adolescente pénétra à son tour dans la salle. Elle portait une large robe rouge et un foulard orange au cou, mais ce qui surprit les dresseurs, c'était ses yeux qui étaient complètement rouges. La sclérotique et la pupille étaient rouge vif. La jeune fille avait également de longs cheveux noirs avec deux couettes.

- Et elle, c'est Ashley. Ne vous fiez pas à son air méchant, elle est très gentille.

En effet, on ne pouvait lire une quelconque émotion sur le visage de la jeune fille qui se contenta de soupirer.

- Et pour finir, il y a Daniel et Misha que vous connaissez déjà, et quelques autres personnes qui ne sont pas présentes ici.
- C'est tout ? s'étonna Q-Ice, je croyais que vous étiez plus nombreux...
- Non, mais notre nombre réduit est aussi un avantage, continua Ridley, si jamais il nous arrive un pépin, nous pouvons nous séparer rapidement. Nous avons aussi des contacts partout dans les galaxies aux alentours.
- Quoi ? s'étonna Zen.
- Ha oui, j'ai oublié de vous le dire, annonça Daniel, mais à notre époque, l'Homme a colonisé quelques planètes dans l'espace, même si la plupart de ces planètes sont sous le joug du Roi Noir.
- C'est qui ce Roi Noir dont vous n'arrêtez pas de parler ? demanda Kat.
- C'est le "tyran" dont on vous a déjà parlé, annonça le vieil homme, c'est l'homme qui a failli capturer Mew dans le passé et qui finalement est devenu le maître du monde. Son véritable nom est Darko Blanz.

L'énonciation de ce nom fit frémir Murdok et Ashley.

- C'est triste en effet, continua Ridley, d'autant plus qu'il est immortel et que le seul moyen de le vaincre est hors de notre portée. Mais je parle, je parle, et il se fait tard. Misha et Daniel vont vous emmener chez eux où vous pourrez vous reposer. Arlan, raccompagnez ces jeunes gens dans le magasin.

L'assistant s'inclina respectueusement et fit signe aux cinq dresseurs de le suivre tandis que la jeune fille aux yeux rouges et le jeune homme au visage de serpent restaient avec le vieil homme. Zen, Kat, Q-Ice, Daniel et Misha quittèrent la boutique d'antiquités alors que le soleil commençait à se coucher.

- Bon allez, on rentre à la maisooon, annonça Misha de sa voix joyeuse.
- C'est beaucoup plus calme tout d'un coup, remarqua le dresseur des glaces.

En effet, l'agitation des passants était toujours aussi importante mais plus personne ne se pressait, comme s'ils craignaient quelque chose.

- Que se passe-t-il ? demanda le dresseur aux cheveux bruns.
- Ah ! fit le dresseur aux lunettes de soleil en regardant sa montre, c'est l'heure de la tournée.
- Tournée ? Quelle tournée ?

Un énorme cri aigu déchira l'atmosphère.

- Qu'est-ce que c'est ? Qu'est-ce qui se passe ? demanda Kat en se bouchant les oreilles.
- Regardez en l'air, dit Misha.

Ils relevèrent la tête et ouvrirent les yeux en grand, trop surpris pour pouvoir dire quoique ce soit. Un énorme serpent volant fila au-dessus des immeubles. Sa peau était verte, il avait également deux bras et de longues crêtes sur la tête. Il devait bien faire sept mètres de long.

- Rayquaza ?! Mais qu'est-ce qu'il fait ici ? s'étonna le dresseur des glaces.
- Ca aussi j'ai oublié de vous en parler, dit Daniel, mais Rayquaza est l'un des légendaires qui s'est rallié au Roi Noir.
- Mais pourquoi il aurait fait ça ? demanda Zen.
- Aucune idée, mais une chose est sûre, ne faites rien de suspect quand il fait un tour dehors sinon vous pourrez être sûr de l'avoir sur le dos.
- Téhihihi, c'est comme ça que le Roi Noir surveille la ville de temps en temps.

Les adolescents virent l'immense dragon vert pénétrer à l'intérieur de l'Anneau de surveillance. Le dresseur aux cheveux bruns fut cependant attiré par une étrange forme qui semblait voler dans le ciel.

- Je dois avoir un souci, se dit-il pour lui-même, voilà que j'aperçois un ange maintenant.

Il oublia vite ce détail et suivit Daniel qui les mena à travers la ville. Le petit groupe pénétra dans un immeuble quelconque et ils empruntèrent un ascenseur. Arrivés au trentième étage, le dresseur aux lunettes de soleil attrapa un jeu de clés et ouvrit une porte.

- Bienvenue dans notre humble demeure, annonça-t-il.

Waouh, peut-être que pour Daniel et Misha, l'appartement était classique, mais pour Zen, Kat et Q-Ice, c'était un endroit magnifique, spacieux et bien aménagé. Les fenêtres donnaient une bonne vue sur la ville.

Le dresseur aux lunettes de soleil monta un petit escalier et redescendit avec un Morpheo à ses côtés.

- C'est ton pokémon ? demanda le dresseur des glaces.
- Ouaip, et il est vraiment doué quand il s'agit de prévoir le temps qu'il ferra demain. Assoyez-vous et faites comme chez vous, annonça Daniel en désignant des fauteuils.
- Un instant, je vais chercher à boire, annonça Misha.

La jeune fille alla à la cuisine et revint avec des bouteilles de jus de fruits tandis que Rondoudou emmenait des verres.

- Franchement, ce futur n'est pas aussi sombre qu'on nous l'avait annoncé, remarqua Q-Ice.
- Tant que tu ne fais rien d'anormal, oui, mais je te dis pas les ennuis que tu t'attires si tu fais des trucs suspects, répondit le dresseur aux lunettes de soleil, genre, tu peux croupir en prison pendant une période de dix ans si tu dis du mal du Roi Noir en public ou devant des soldats de l'armée.
- Et ça, c'est gentil téhihihi. Des fois, ils font des exécutions en public.
- Quelle horreur ! s'écria Kat.
- Ils sont si stricts que ça ces soldats ? demanda son frère.
- Oui, car ce sont des robots en fait, moches comme tout, répondit la jeune fille aux longs cheveux roses.

Ils continuèrent à discuter pendant deux bonnes heures. La nuit était tombée.

- On va dormir où ? demanda Zen.
- Ah zuuut, c'est vrai qu'on n'a que deux chambres... Daniel, on a bien des matelas ?
- Ca doit pouvoir se trouver, mais il vous faudra dormir dans le salon et ensemble.
- Haaan, abusé, rétorqua le dresseur des glaces.
- Désolés de ne pas pouvoir vous proposer mieux, répondit Daniel d'une voix sincère.

Pendant ce temps, à la boutique d'antiquités, Ridley était en train de dîner avec Arlan, Dogaria et Ashley.

- Où est Murdok ? demanda le vieil homme.
- Il est partit che repocher chez lui.
- D'accord. Demain, il faudra commencer à préparer un plan pour récupérer la tablette de pierre qui se trouve sous bonne surveillance au musée.
- Cette pierre est sensée contenir la formule qui doit réveiller Mew. Même si on la récupère, il faut aussi trouver où le Roi Noir a caché le pokémon, annonça Arlan.
- Ah, j'essayerai de chercher des indices de mon côté.

Tout le monde regarda Ashley qui venait de prononcer cette dernière phrase.

- Fais attention à toi, dit Ridley, tu sais très bien que l'armée du Roi Noir est xénophobe, et plus particulièrement avec les gens qui appartiennent à des peuples comme le tien.

La jeune fille se contenta de soupirer à nouveau, gardant toujours son regard inexpressif.

- Elle n'aura qu'à che déguicher, ch'avais chustement che qu'il te faut.
- On verra tout ça demain, répondit Arlan.

Le repas se poursuivit dans une ambiance silencieuse. Malgré le fait que la nuit soit tombée, il y avait toujours autant d'activité dans la ville. Sur le toit d'un immeuble, Murdok était assis et semblait attendre quelque chose. Un étrange robot lévitait au-dessus de sa tête.

- Alors Magnezone ? Elle arrive oui ou pas ? demanda l'homme encapuchonné de sa voix sifflante.
- Magneee !
- Tsss ! Elle adore se faire désirer.
- Oh je t'en pris Murdok, tu es toujours aussi malpoli avec les femmes.

L'homme au visage serpentin se retourna vivement.

- Ah, c'est toi. Je me demandais quand tu allais arriver.

Il ne pouvait pas voir son visage par manque de lumière, mais rien qu'à voir le contour de la fille qui se trouvait devant lui, il savait que c'était bien elle.

- Alors ? demanda la fille d'une voix calme, quelles sont les nouvelles du jour ?
- Figures-toi que le Roi Noir sera très content de l'apprendre. Trois nouveaux dresseurs ont été recrutés par la résistance.
- Rien que ça ? Waaah, ça fait beaucoup, trois personnes.

Elle éclata de rire.

- Je te le dis déjà, ils m'ont l'air d'être bien inoffensifs et naïfs.
- Roooh ! C'est pas drôle ! Comment on pourra jouer nous ?
- T'as qu'à descendre un peu plus souvent dans la ville !
- Tu sais bien que je préfère me préoccuper de moi quand il n'y a pas beaucoup d'agitation en ville. Enfin bref, message reçu. Je ferrais mon rapport au Roi Noir. Et sinon, de ton côté, est-ce qu'ils se doutent de quelque chose ?

Cette fois, ce fut au tour de Murdok d'éclater de rire.

- Depuis le temps que je joue les agents doubles, tu crois qu'ils m'ont démasqué ? Je le saurais s'ils se doutaient de quelque chose.
- Bon, je te laisse, et continue à nous tenir au courant.

La fille s'éleva dans les airs. Murdok vit l'ombre d’un ange remonter vers l'Anneau de surveillance.

L'étrange fille avança le long d'un immense couloir. Elle paraissait avoir une vingtaine d'années. Ses cheveux bruns touchaient presque le sol et ses yeux étaient bruns également, mais elle semblait avoir un regard perçant, comme celui des rapaces. Elle portait un ensemble de couleur brune qui mettait bien en valeur sa poitrine plus que généreuse mais ce qui pouvait attirer l'attention sur elle, c'était les ailes d'ange qu'elle avait dans le dos.

Elle arriva dans une immense pièce aux murs rouges. Un homme se tenait devant une baie vitrée qui donnait un point de vue sur toute la ville. La fille attendit patiemment qu'on lui fasse signe d'avancer.

- Tiens Nana, quelle bonne surprise... Tu veux me parler ?

Une voix calme mais qui paraissait être vraiment stressante. L'homme se retourna vers la nouvelle arrivée. Il paraissait jeune et portait un long manteau en cuir noir, ses cheveux de la même couleur étaient dressés sur sa tête et il avait les yeux marron foncés.

- Roi Noir, dit la fille en s'inclinant respectueusement, Murdok a du nouveau en ce qui concerne le groupe de personnes qui tente de s'opposer à vous.
- Tiens donc, ça faisait longtemps... Qu'est-ce que mon commandant en chef a à m'apprendre ?
- Trois nouveaux dresseurs ont rejoint le groupe.
- Trois ? Ces minables se sont surpassés, s'écria l'homme en éclatant de rire, sont-ils dangereux ?
- Pour l'instant non, ce serait plutôt le contraire d'après les dires de Murdok.
- D'aaaccord, je te remercie de m'avoir informé. Tu peux disposer.

Nana se releva et quitta la pièce silencieusement.

- Mmmph, si ces fichus elfes croient pouvoir tenter quelque chose contre moi, ils font une grave erreur.

Le Roi Noir continua à ricaner tout en observant la ville.

Zen, Kat, Q-Ice, Misha et Daniel se levèrent tôt ce matin-là.

- Aujourd'hui, nous irons visiter quelques lieux assez sympas, annonça le dresseur aux lunettes de soleil.

_________________
http://www.pixenli.com/images/1335967788012060600.png

Mystia Lorelei
Night Sparrow

Messages : 1503
Date d'inscription : 20/04/2009
Age : 29
Localisation : N'importe où mais pas dans une cage !

Profil Joueur
 : Th10 : MoF
Niveau: Facile
Score: (non communiqué)

http://myschi.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Fan-fiction] Requiem pour l'avenir

Message par Mystia Lorelei le Mer 04 Mai 2011, 7:22 am

Episode 25 : Drôles de rencontres

Les dresseurs étaient assis à la table d'un café et mangeaient des croissants. Il faisait beau, il n'y avait pas de vent. Le seul élément gênant dans cette ambiance calme du matin, c'était sans doute les robots qui patrouillaient.

- Il y en a toujours autant ? demanda Q-Ice.
- Toujours, répondit Daniel.
- En les voyant de près, dit Kat à voix basse, c'est vrai qu'ils sont moches.

En effet, ils ressemblaient à des boîtes de conserves avec de fines jambes, des pinces en guise de mains et leurs têtes aplaties étaient pourvues de deux antennes.

- C'est quoi le programme du jour ? demanda Zen.

Au même moment, une sonnerie retentit. Daniel attrapa un téléphone portable dans l'une des poches de son pantalon.

- Oui allô ? Ah... Oui, je vois... On arrive d'ici dix minutes.
- Bah alors, il se passe quoi ? demanda Misha.
- Ridley nous demande d'aller le voir, il a une "mission" à nous confier.

Le petit groupe quitta le café après avoir fini son petit-déjeuner. Pendant ce temps, quelque part dans l'Anneau de surveillance, Nana observait la ville. Elle soupira.

- Raaah, j'ai bien envie d'aller faire un petit tour en ville...
- Qu'est-ce que tu attends alors ? demanda une voix enfantine.

L'ange se retourna et vit arriver une petite fille avec une robe violette bien trop grande. Elle portait également un chapeau trop large qui couvrait le haut de son visage. Elle tenait une boule de cristal dans ses mains.

- Sanju, faut vraiment que tu te trouves des fringues à ta taille, dit la jeune femme en soupirant.
- Mais de quoi je me mêle grande soeur ? répondit la nouvelle arrivée avec un sourire, j'ai consulté ma boule de cristal... Tu vas faire une rencontre amoureuse aujourd'hui...
- KWAA ?!

Nana ouvrit des yeux en grand. Sanju émit un petit rire.

- Me suis-je déjà trompée dans mes prédictions ? Tu sais qui je suis...
- Une rencontre amoureuse... Mon Dieu ! Vite ! Je dois me faire toute belle alors !

Cette fois, ce fut au tour de la petite fille de soupirer.

- Faut vraiment que tu arrêtes d'être aussi coquette.

La jeune femme lui tira la langue et quitta la pièce sur les chapeaux de roue. Pendant ce temps, Daniel et les autres étaient arrivés au magasin d'antiquités. Dogaria les accueillis comme à son habitude, en fumant une pipe.

- Chalut les cheunes, Ridley vous attend.

Le vieil homme les emmena dans le quartier général. En arrivant, ils remarquèrent une personne habillée de manière très, mais alors très bizarre. Grand chapeau marron, lunettes de soleil, veste verte fluo et jean trop large. Ridley était assis sur sa chaise et semblait hésiter.

-Salut Parrain, annonça le dresseur aux lunettes de soleil, qui est cette personne ?
- Ah bonjour Daniel. Heu, c'est Ashley...

Misha en tomba des nues et se précipita vers la jeune fille pour lui retirer ses lunettes. Des yeux entièrement rouges, c'était bien elle.

- Téhihihi, qu'est-ce que tu fais habillée comme ça ?
- Humpf ! répondit Ashley d'une voix plate.
- C'est Dogaria qui l'a déguisée pour qu'elle puisse aller chercher des indices, annonça le vieil homme.

Kat éclata de rire.

- Excusez-moi, mais je vais l'aider à s'habiller correctement... Là, elle est bien trop voyante.

L'adolescente emmena son homologue dans une autre pièce. Daniel reprit la parole.

- Tu voulais nous confier une "mission". De quoi s'agit-il.
- Le musée de Grandegemme, dit simplement Ridley, il faut trouver un moyen de récupérer la formule sur la tablette, quitte à la voler s'il le faut... Vous allez aller faire des reconnaissances sur le terrain.
- Excusez-moi, commença Zen, mais si on vole la pierre, on aura tous ces robots aux trousses.
- C'est un risque à prendre petit, tu crois quoi ? Qu'on irait demander "Bonjour, nous pouvons emprunter la pierre gravée s'il vous plaît" ?
- Ouais non, mauvaise idée, conclut Q-Ice.
- En même temps, ça vous permettra de découvrir la ville.

Quelques instants plus tard, Kat et Ashley réapparurent. L'adolescente avait gardé ses lunettes de soleil, mais portait cette fois un ensemble noir avec une tête de mort dessinée sur le tee-shirt.

- Soeurette, dit Zen en s'étonnant, il n'y avait rien d'autre comme tee-shirt ?
- Nan, pis bon... C'est déjà moins voyant que sa tenue précédente.
- Jeune fille, dit Ridley, tu accompagneras Ashley.
- Et moi ? Je peux aller avec elles ? demanda Misha.
- Si tu veux...
- Youpiii, je vais avec Kat et ma copine.

L'adolescente aux yeux rouges se contenta de soupirer tandis que Q-Ice remarquait la répartition des genres dans chaque groupe. Zen et Daniel soupirèrent.

- Au fait... Murdok n'est pas venu ?
- Il est en ce moment dans l'Anneau de surveillance, annonça le vieil homme.
- Bon, on y va ? demanda Misha qui semblait être de plus en plus impatiente.

Pendant ce temps, un vaisseau quittait l'Anneau de surveillance pour descendre en ville. C'était Murdok qui était aux commandes.

- Pourquoi c'est à moi de faire le chauffeur ? demanda-t-il en soupirant.
- Parce que t'es la seule personne que j'avais sous la main ! répondit Nana qui était assise derrière lui.
- Fallait demander à l'une de tes soeurs...
- Je fais ce que je veux, s'écria la jeune femme en bondissant vers l'adolescent pour commencer à l'étrangler.
- OK OK ! J'ai rien dis !

Le garçon au visage serpentin souffla un grand coup et se re-concentra sur sa trajectoire. Pendant ce temps, le groupe des filles se baladait en ville. Ashley marchait devant, assistée par Kat tandis que Misha se contentait de suivre en souriant.

- Où va-t-on ? demanda la jeune fille aux cheveux verts.
- Je ne sais pas, répondit l'adolescente de sa voix inexpressive.

La jeune dresseuse ralentit sa cadence de marche pour se retrouver au niveau de la petite fille aux longs cheveux roses.

- Entre nous, demanda Kat à voix basse, elle est toujours comme ça ?
- Oui pourquoi ?
- Oh, pour savoir...

Le groupe se dirigea vers... Un bar à l'aspect très louche.

- C'est... Flippant ! annonça la dresseuse.
- Téhihhi.
- Ca ne me fait pas rire Misha ! s'écria Kat.

Ashley ne dit rien et pénétra dans le bâtiment. Il y avait plusieurs clients assis autour de tables rondes. Lorsque les filles entrèrent, tout le monde les regarda. Kat se sentait mal à l'aise. Et du côté des garçons, Daniel menait tant bien que mal Zen et Q-Ice qui s'arrêtaient toutes les cinq secondes pour bien profiter du paysage.

- Vous êtes pire que des filles vous, dit le dresseur aux lunettes de soleil en soupirant.
- Pas de notre faute si on trouve tout ça joli, répondit le dresseur des glaces.

Zen, trop absorbé par son exploration visuelle, ne regardait pas où il allait et percuta quelqu'un qui tomba sur le derrière.

- Oh pardon, désolé, dit-il en regardant la personne.

Il s'immobilisa. Une petite fille, il ne lui donnait pas plus de douze ans. Elle avait des cheveux mi-longs d'un noir intense, tout comme ses yeux qui fixaient sans ciller l'adolescent. Elle portait une simple robe blanche.

- Vraiment désolé, répéta Zen, subjugué par la beauté de la petite fille.
- Ce n'est pas grave, répondit-elle d'une voix douce.
- Zen, tu te bouges un peu ? dit Daniel en haussant un peu la voix.
- J'arrive, j'arrive... Excuses-moi encore... Je peux au moins connaître ton nom ?
- Shima.

L'adolescent s'inclina respectueusement tandis que la jeune fille le regardait d'un air amusé.

- Zen... Relevez-vous, vous en faites trop.
- Encore désolé.

Zen s'éloigna rapidement pour rejoindre Daniel et Q-Ice. Le dresseur des glaces se mit à questionner son ami pour le taquiner. Shima continua sa route tranquillement jusqu'à ce qu'elle passe devant un groupe de racailles.

- Hé boss, regardez.
- Une proie facile !
- Allons-y les gars.

Les cinq garçons se rapprochèrent de la petite fille, l'empoignèrent, et se dirigèrent vers une ruelle isolée.

- Gnéhéhéhé ma jolie, sois une gentille petite fille et donnes-nous tout ton fric.
- Ouais sinon on sera obligés de porter la main sur toi.
- Ce serait dommage qu'il t'arrive quelque chose.

Au moment où l'un des racailles allait porter la main sur Shima, il y eut un éclair.

- C'était quoi ça ? Hey ça va ? demanda le boss au garçon.

Mais son complice ne bougeait pas. Un mince filet de sang apparut au niveau de son cou puis, quelques secondes plus tard, sa tête glissa par terre sous le regard effrayé de ses collègues. Il avait été décapité net. Les autres prirent peur.

- Qui a fait ça ? Y a quelqu'un ?
- Vous êtes méchants, dit Shima de sa voix douce, je n'aime pas les méchants.

Au même moment, deux autres racailles furent empalés par de longues griffes blanches tandis que le dernier sous-fifre s'écroulait, un trou béant au niveau du coeur. Le boss prit peur et voulut s'enfuir mais deux créatures apparurent devant lui.

L'une d'entre elles avait deux cornes en forme de réacteurs d'avion de chaque côté du crâne et ses bras qui ressemblaient à des ailes se terminaient chacun par une longue griffe blanche, des pointes sur les jambes et une énorme queue de requin ; détail important, il était entièrement noir et portait une écharpe violette autour du cou. L'autre créature était plus svelte, ses mains vertes se prolongeant vers l'arrière en des sortes d'épées. Il avait la tête d'une Gardevoir mais avait également une crête et il ne portait de robe contrairement à la pokémon Étreinte.

Les deux créatures firent s'agenouiller le chef des racailles devant Shima, qui restait impassible malgré le carnage qui s'était déroulé sous ses yeux.

- Pitié ! hurla le boss, laissez-moi partir, je le referais plus ! Je ne serais plus jamais racaille ! Pitié.

La jeune fille s'agenouilla devant l'homme tout en l'observant intensément de ses yeux noirs.

- Tu es un méchant, je déteste les méchants, dit-elle de sa voix douce tout en souriant.

Elle se releva et se retourna tout en faisant un petit claquement de doigts. Aussitôt, Carchacrok et Gallame déchiquetèrent l'homme de toutes parts. Shima vit passer un bras et le reste à moitié dévoré de la tête devant elle.

- Vous n'êtes pas propres, dit la petite fille en voyant les pokémons couverts de sang et de divers organes humains.

Les deux créatures se regardèrent puis disparurent aussi vite qu'elles étaient apparues. Shima quitta la ruelle souillée par les cadavres et continua sa route comme si de rien n'était...

- Je n'ai pas compris, dit Ashley.
- Des filles comme vous n'ont rien à faire ici, dit le barman, décampez avant que des clients pervers n'aient des idées déplacées.

Mais certains hommes présents dans la pièce s'étaient déjà approchés du groupe des filles. Kat était terrifiée tandis que Misha gardait son sourire.

- Misha, ça craint...
- Téhihihi, mais non.

Ashley se retourna à son tour vers les clients qui, à présent, les encerclaient et se saisit d'une poké-ball. Mais au même moment, un claquement de fouet se fit entendre.

- Ohla bande de cons, z'avez pas honte de vous en prendre à de jeunes filles sans défense ? annonça une voix masculine.

Les hommes se retournèrent vers celui qui venait de parler. Kat aurait juré qu'il s'agissait d'un cow-boy, avec son chapeau et son pantalon.

- Tu te prends pour qui toi ? hurla l'un des clients.
- Pour moi crétin. Je vous prends tous en même temps au combat pokémon ! Si vous gagnez, je ferme ma grande gueule et je vous laisse faire ce que vous voulez avec les gamines.
- Pari tenu sombre idiot !

Une bonne quinzaine de pokémons apparurent et foncèrent sur l'inconnu qui se contenta de rire.

- Tous des nuls... Vas-y Okeoke !

Le petit pokémon bleu au grand sourire apparut et utilisa Riposte et Voile Miroir pour envoyer tous les pokémons adverses au tapis en leur renvoyant toutes leurs attaques.

- Alors, qui c'est le plus fort ?
- Grrr !
- Un pari est un pari. Laissez partir les gamines !

Les clients s'écartèrent pour laisser passer le groupe de filles qui sortit du bar à la suite du cow-boy.

- Merci de nous avoir sauvées ! s'écria Kat.

Leur sauveur était plutôt jeune, il devait faire dans les dix-neuf ans tout au plus. Il avait les cheveux blancs et les yeux bruns. C'est sûr, il ne laissait pas Kat indifférente mais...

- Jeune fille, quand je vous regarde, je deviens beaucoup plus désordonné... Vous êtes très mignonne avec votre queue de cheval verte.

L'adolescente rougit jusqu'aux oreilles.

- Awawawa ! fit-elle en agitant les bras dans tous les sens, ne sachant pas quoi faire.
- Mon nom est Fang, je suis sûr qu'on se reverra un jour.

Le jeune homme s'éloigna rapidement, continuant sa route. Kat était encore sous le choc du commentaire de Fang.

- Elle est toujours comme ça quand on lui fait un compliment ? demanda Ashley à Misha.
- Téhihihi, j'en ai bien l'impression.

Pendant ce temps, le vaisseau de Murdok se posait sur le toit du musée au moment où le groupe des garçons y entrait.

- Bon les gars, on cherche la tablette de pierre et rien d'autre, annonça Daniel.
- C'est à Zen qu'il faut dire ça, il va encore tomber sur une petite fille et s'excusera mille fois, dit Q-Ice en riant aux éclats.
- Humpf ! répondit le dresseur aux cheveux bruns, t'es jaloux, c'est tout.

Le bâtiment était très vaste et peu de monde parcourait les couloirs. Les dresseurs virent de nombreux robots qui patrouillaient un peu partout.

- Tu m'étonnes qu'il n'y ait pas grand monde, se dit Zen pour lui-même.

Pendant ce temps, Nana était entrée elle aussi dans le musée. Elle avait fait disparaître ses ailes afin de pouvoir ressembler à n'importe quelle autre fille... A un détail près, puisque tous les hommes la regardaient avec un air béat.

- Pervers, se dit la jeune femme pour elle-même en étant rouge jusqu'aux oreilles.

Daniel, Zen et Q-Ice continuaient à chercher la fameuse tablette. Ils arrivèrent au bout d'une salle consacrée au marbre. Il était temps, car le sol était plutôt glissant.

- D'après mon guide, dit le dresseur des glaces, la tablette devrait être exposée dans la salle à côté...

Mais il glissa et trébucha en arrière.

- Saleté de sol trop lisse !
- Pour un dresseur adepte de la glace, je trouve que tu t'en sors pas trop mal, dit Zen en riant.
- Oh, ça va hein !

Mais le dresseur aux cheveux bruns commença à glisser lui aussi. Il garda l'équilibre quatre secondes avant de tomber en avant, juste au moment où quelqu'un passait devant lui.

- C'est malin ! dit Daniel.
- Aïe aïe aïe... Bon ça va, j'ai rien de cassé, annonça Zen.
- Moi non plus, répondit Nana.

Le regard de l'adolescent et de la jeune femme se croisèrent. Au même moment, dans l'Anneau de surveillance.

- Et voilà, tu viens de rencontrer l'homme de ta vie, dit Sanju en rigolant et en observant sa boule de cristal.

_________________
http://www.pixenli.com/images/1335967788012060600.png

Mystia Lorelei
Night Sparrow

Messages : 1503
Date d'inscription : 20/04/2009
Age : 29
Localisation : N'importe où mais pas dans une cage !

Profil Joueur
 : Th10 : MoF
Niveau: Facile
Score: (non communiqué)

http://myschi.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Fan-fiction] Requiem pour l'avenir

Message par Mystia Lorelei le Jeu 05 Mai 2011, 7:49 am

Episode 26 : Menu du jour : tablette en pierre

*Pouic*

- Zeeen !

Q-Ice ne cherchait pas à cacher sa frustration tandis que Daniel se contentait de toussoter bruyamment. Zen se rendit compte que ses mains étaient posées sur la poitrine de la fille sur qui il avait glissé.

- Ouuuh... dit Nana d'une voix gémissante, tu me fais mal...
- PARDON ! s'écria l'adolescent en retirant ses mains.

La jeune femme resta assise tout en fixant son "agresseur" qui se relevait tant bien que mal.

- Si audacieux...

Elle mit une main contre son coeur qui battait à plein régime et regarda encore l'adolescent aux courts cheveux bruns.

- Mignon...

Zen se releva et tendit sa main à la jeune femme pour l'aider à se relever. Celle-ci ressentit un frisson tout en saisissant la main de l'adolescent.

- Tout va bien ? demanda le dresseur aux cheveux bruns.
- Je... Je crois que je suis amoureuse, se dit Nana pour elle-même.
- Ca va aller ?
- Oui... Merci beaucoup.
- Pardonnez-moi, je suis si distrait...

La jeune femme ne cessait de fixer Zen qui tentait de s'expliquer avec Q-Ice. Daniel l'observa d'un drôle d'air.

- Mais, on dirait... Ce n'est pas possible...

Les deux dresseurs discutaient avec Nana.

- Qu'est-ce qu'une belle fille comme vous fait dans un musée ? demanda Q-Ice.
- Je me promène... J'avais envie de me changer les idées.
- Vous devez vous ennuyer beaucoup dans ce cas...
- Vous n'avez pas idée...
- Et quel est votre nom ? demanda le dresseur des glaces, moi c'est Q-Ice, le dresseur fan de tout ce qui touche au froid, à la neige et à la glace...
- Moi, c'est Zen et j'adore mes pokémons auxquels je suis très attaché...
- Nous avons tous des prénoms originaux... Moi, c'est Nana.
- Mademoiselle Nana, avez-vous une passion dans la vie ? demanda Zen.

Aïe ! Question piège ! Elle ne pouvait pas lui avouer qu'elle était tombée amoureuse...

- Ce que j'aime... Les pokémons volants. Oui, je me sens si proche d'eux.

Le dresseur des glaces remarqua les yeux de la jeune femme.

- Vos yeux ont un regard perçant... On dirait que vous avez des yeux de rapaces.
- Ah ça... C'est une simple malformation, rien de plus... Et vous, jeunes garçons, que faites-vous ici ?
- Nous visitons...
- Nous sommes des étrangers qui sont arrivés il n'y a pas longtemps en ville, affirma Zen.

En même temps, il ne pouvait pas lui dire qu'ils venaient d'une autre époque et elle, elle ne pouvait pas le savoir non plus.

Décidément, ces personnes étaient très sympathiques pour des gens de la ville. Nana s'en étonnait.

- Je devrais descendre plus souvent en ville, se dit-elle pour elle-même.

Elle fut cependant interrompue par un petit bip provenant d'une poche de sa veste.

- Ah... Je vais devoir vous quitter, j'ai à faire... Zen, j'espère qu'on se reverra.

Elle avait prononcé sa dernière phrase sur un ton doux et son visage avait légèrement viré au rouge. La jeune femme quitta le musée sous les yeux des trois dresseurs et se dirigea vers une ruelle déserte. Elle fit réapparaître ses ailes et s'envola vers l'Anneau de surveillance.

Alors qu'elle marchait le long d'un immense couloir, Nana remarqua que quelqu'un était accoudé contre le mur. Une jeune femme qui devait avoir le même âge qu'elle, mais elle portait un simple tee-shirt rouge et un pantalon noir orné de flammes jaunes et oranges. Ses cheveux rouges plutôt courts étaient relevés vers l'arrière, comme s'il s'agissait d'une coupe en feu. Ses yeux noirs laissaient apparaître un regard ferme et de dominance.

- Qu'est-ce que tu veux grande soeur ? demanda la jeune femme aux cheveux bruns.
- T'étais où ? demanda l'autre d'une voix ferme.
- En ville, en bas...
- Ha ha ha ! Miss coquette qui descend en ville, c'est rare, dit-elle d'une voix moqueuse.
- C'est sûr que toi, avec ton caractère flamboyant, tu ne risques pas de te fondre dans la masse.
- Silence !

Les cheveux rouges s'étaient littéralement embrasés tandis que la jeune femme faisait apparaître une boule de feu dans ses mains. Nana se contenta de soupirer.

- Laisse tomber Ni, tu ne peux pas te battre contre moi...
- C'est ce qu'on va voir ! lui répondit sa soeur en lui lançant sa boule de feu.

La jeune femme esquiva l'attaque incendiaire au dernier moment et disparut du champ de vision de son adversaire.

- Trop lente, dit Nana en immobilisant Ni par derrière et en pointant une griffe d'aigle au niveau de son cou.
- Grrr ! Un jour, je te vaincrais, sois-en sûre !

Mais Nana avait déjà repris sa marche.

- C'est ça, entraînes-toi grande soeur...

Ni fulmina. Elle ne supportait pas être plus faible que sa petite soeur alors qu'elle-même était sensée lui être supérieure. Elle ne fit pas attention à Sanju qui arriva par derrière.

- Onee-chan (Grande soeur) a-t-elle un souci ?
- Je suis jalouse de la force de Nana.
- Elle a rencontré l'amour de sa vie, tu pourras en profiter pour t'entraîner tandis qu'elle passera du temps avec son homme, dit-elle avec un sourire.

La jeune femme aux cheveux rouges regarda la petite fille drapée de violet avec des yeux grands ouverts. Pendant ce temps, Zen, Q-Ice et Daniel avaient finalement repéré la fameuse tablette de pierre, exposée derrière une vitrine.

- On y est les amis, annonça le dresseur aux lunettes de soleil, nous allons avoir besoin de la formule inscrite sur la tablette. Observez tout avec attention. Les caméras de surveillance, les systèmes de sécurité... Rien ne doit nous échapper !

Il commença à examiner minutieusement chaque recoin de la pièce ou était exposé l'objet tant convoité. Le dresseur aux cheveux bruns et son ami se contentèrent de soupirer, puis ils se rapprochèrent de la vitrine.

- C'est vraiment un simple caillou, remarqua Q-Ice.
- Regarde mieux, on voit des inscriptions quand même...

Zen se retourna et vit que Daniel continuait d'inspecter chaque centimètre carré des murs.

- Les systèmes de sécurité doivent être vraiment perfectionnés et discrets dans le futur...
- Sans doute... Tu sais à quoi je pense là ? demanda le dresseur des glaces.
- Nan, je sais pas, répondit son copain.

Il se saisit de son téléphone portable. Un quart d'heure plus tard, le groupe était de retour dans le magasin d'antiquités. Les filles étaient rentrées avant eux. Kat s'était jetée sur son frère.

- Frangiiin, si tu savais ce qui m’était arrivé...
- Allons allons, calmes-toi et expliques-moi tout...
- On a visité un bar louche et on n'a été sauvées que part un brave garçon vraiment... Mignon.
- Heu...

Zen semblait être gêné par ce qu'il venait d'entendre. Vraiment une drôle de coïncidence puisque lui-même avait rencontré Nana et qu'il n'était pas resté insensible au charme de la jeune femme.

- Excusez-nous Ridley, mais je pense qu'un peu de repos nous fera le plus grand bien, annonça l'adolescent.
- Soit, Misha, raccompagnes-les chez toi. Daniel va rester un petit peu plus longtemps et va me faire un rapport de la situation.
- Téhihihi okay.

Les trois dresseurs et la petite fille aux longs cheveux roses quittèrent la pièce. Il ne restait plus que Ridley et Daniel.

- Parrain, je crains qu'on n'ait un problème.
- En ce qui concerne la récupération de la tablette ?
- Non ce n'est pas ça. Au musée, nous avons rencontré une femme étrange. Elle ressemblait beaucoup à l'une de ces créatures qui travaillent pour le Roi Noir.
- Tu veux dire que cette femme aurait pu être l'une d'entre elles ? C'est fort peu probable ! Murdok nous a assuré qu'elles ne pouvaient pas changer leurs apparences. Ce devait être une coïncidence, rien de plus...
- J'espère que tu as raison Pacha...

Ce qu'ils ne savaient pas, c'est que Murdok était justement en train d'écouter la conversation. Ce dernier se trouvait dans la pièce située à gauche de l'entrée et il avait mit un casque spécial pour pouvoir entendre ce que Ridley et Daniel avaient à se dire...

- Hin hin, ça prouve que les informations que j'ai donné sont efficaces. Ca sème le doute dans leurs esprits.

Il se re-concentra sur la conversation.

- Demain, continua le vieil homme, nous dresserons plusieurs plans d'action en fonction des observations que tu as pu faire.
- On trouvera un moyen, j'en suis sûr.
- C'est ça c'est ça, dit en ricanant le jeune homme au visage serpentin, et moi, je vais aller prévenir Flyking.

Il se saisit de son téléphone et composa un numéro.

- Allô ? Flyking ? C'est Murdok à l'appareil.
- Salut demi-portion, dit une voix grave à l'autre bout du fil, quel bon vent t'amènes ?
- Une possible future attaque du musée par le groupe de résistants.
- Tu m'intéresses grandement là !
- T'inquiètes pas, je te tiens au courant de l'évolution de la situation.
- Cela vaut-il la peine de déranger les filles pour ça ?
- Non, je pense que ton assistant pourra s'en charger tout seul.
- Très bien...

Le dénommé Flyking raccrocha son téléphone. Il était plutôt svelte et bien habillé avec un costard cravate. Il faisait très chic ; tout le contraire de son "assistant" qui était assit en face lui, un adolescent aux cheveux blancs habillé comme un cow-boy.

- Fang, tu vas avoir du boulot très prochainement...
- Chic, ça faisait longtemps...

De leur côté, Zen, Kat, Q-Ice, Misha et Daniel, qui les avaient rejoint une heure après, s'étaient vite couchés après le repas. Demain sera une longue journée et ils auraient besoin de toutes leurs forces et de tous leurs moyens.

- MAIS QUI ETES-VOUS A LA FIN ?

L'homme était en larmes alors qu'il était tenu en respect par une lame verte.

- Je n'aime pas les gens qui crient. Je veux simplement trouver un lit pour dormir.
- Comment pouvez-vous faire des choses pareilles ? Vous êtes un monstre !

Shima s'agenouilla devant l'homme immobilisé par Gallame et le fixa de son regard profond tout en souriant faiblement.

- Tu es méchant...

Aussitôt dit, le pokémon psychique fit un mouvement vif du bras. La tête de l'homme roula sur le sol, baignant dans le sang qui coulait du reste de son corps. Shima se retourna ensuite et soupira en voyant qu'elle avait vraiment mit du désordre en tuant la femme et les deux enfants qui occupaient la maison. Il y avait des morceaux de corps humain un peu partout et de nombreuses traces de sang sur les murs.

- Vous devriez être plus propres, dit la petite fille à son Carchacrok noir.

Elle se glissa sous les couvertures d'un lit et s'endormit. Ses deux pokémons se rapprochèrent de leur maîtresse et s'endormirent à leur tour. S'il n'y avait pas eut ce carnage, on aurait juré voir une dresseuse innocente dormir avec ses pokémons protecteurs.

Le lendemain, il régnait une grande agitation dans le QG des résistants. Tout le monde s'était réuni et discutait d'un plan à mettre en oeuvre...

- Che chuggère que nous attendions la nuit pour achir, annonça Dogaria
- Mais les systèmes de sécurité sont plus important la nuit, continua Arlan.
- Heu, excusez-moi, commença Q-Ice...
- Un instant veux-tu, l'interrompit Daniel.

Le dresseur des glaces soupira et continua de discuter avec Zen et Kat tout seuls dans un coin.

- On n'a qu'à tromper la vigilance des gardiens.
- Mon Motisma peut brouiller les caméras !
- Rondoudou sera utile pour endormir tout le monde...
- Heu dites... commença Zen.
- Laisse-nous réfléchir encore un peu d'accord ? remarqua Ridley.

Le dresseur aux cheveux bruns soupira à son tour.

- Vraiment tout un fromage pour un simple caillou, tu avais raison Q-Ice...

Pendant ce temps, Fang était arrivé au musée. Le cow-boy observait la fameuse tablette.

- Je les attends de pied ferme !

Il sortit Okeoke et alla se mettre en embuscade, prêt à bondir sur quiconque oserait toucher à l'artefact rocheux.

- Raah, mais s'ils nous sortent des pokémons pour contrer les nôtres ? demanda Murdok.
- On se battra en combat singulier, rétorqua Daniel.
- Tsss, rien de plus voyant et alarmant qu'un combat, répliqua le jeune homme au visage serpentin.
- Téhihihi, tu as une meilleure idée peut-être ?
- Heu, excusez-nous mais... commença Kat.
- Pas tout de suite, l'interrompit Arlan.
- Bon, je vais aller faire un tour dans l'Anneau de surveillance afin de veiller à ce que personne n'entrave le bon déroulement de la mission...
- On compte sur toi Murdok, annonça Ridley.

Le jeune homme quitta les lieux tout en rigolant faiblement.

- Oui, c'est ça hin hin hin, je vais surtout m'assurer que nous ne parveniez jamais à approcher cette tablette ! se dit-il pour lui-même.

Il retourna chez lui et utilisa un vaisseau pour se rendre dans la base flottante. Une fois à l'intérieur, il se précipita vers une salle de surveillance.

- Gardes ! Surveillez-moi le musée ! Il va y avoir une attaque dans la journée !
- Oui maître !

Murdok s'installa devant les écrans de surveillance et enfila un casque avec micro.

- Allô ? Vous m'entendez ?

Ce fut Misha qui répondit.

- Téhihihi, alors, on peut passer à l'action ?
- Il n'y a plus un seul garde dans la pièce en question. D'ici dix minutes, j'aurais réussi à désactiver les systèmes de sécurité et vous pourrez vous emparer de la tablette.
- Youpi !

Mais dans sa précipitation, la petite fille aux longs cheveux roses s'emmêla les pieds et s'étala sur le sol, cassant le récepteur qu'elle tenait dans un fracas horrible qui résonna dans les oreilles de Murdok.

- AAAH ! Mes oreilles ! s'écria-t-il.
- C'est malin ça Misha, dit Daniel en soupirant.
- Téhihihi, désolée...

Ashley s'approcha de Zen, Kat et Q-Ice.

- Vous regardez quoi ? demanda l'adolescente à la robe rouge.

Elle vit que les trois dresseurs regardaient leurs téléphones portables.

- Ridley, continua-t-elle, sortez l'écran de l'ordinateur.
- Ashley, nous sommes sur le point de partir récupérer la tablette, tu crois que ça vaut vraiment le coup ?
- Oui.

Le vieil homme fit un claquement de doigts. Un écran de taille respectable apparut alors en descendant du plafond. Ashley s'empara du téléphone de Q-Ice et appuya sur deux ou trois touches. Quelques secondes plus tard, des images apparurent à l'écran.

- Qu'est-ce ? s'étonna Daniel.
- Mais comment ? enchaîna Ridley.
- Téhihihi...

Des photos de la tablette, toutes de bonne qualité, défilaient.

- Quand ? s'étonna le dresseur aux lunettes de soleil.
- Hier, quand nous sommes allés la voir cette tablette, dit simplement Zen.
- Ca fait depuis qu'on est arrivé qu'on essaye de vous le dire ! enchaîna Q-Ice.

Ridley et ses dresseurs étaient perplexes.

- On s'est cassés la tête pour rien...
- Vous les gens du futur, vous êtes parfois bizarres, remarqua Kat.

Et tandis que le groupe ne cessait d'étudier les photos de la tablette, Murdok s'ennuyait fermement et Fang, ne voyant rien de suspect arriver, avait fini par s'endormir.

- J'attendrais le temps qu'il faudra, mais je les coinceraient ! dit fermement le jeune homme au visage serpentin en baillant.

Mais il s'endormit rapidement, ignorant que les résistants avaient trouvé un moyen simple de récupérer les données de la tablette sans la voler.

_________________
http://www.pixenli.com/images/1335967788012060600.png

Mystia Lorelei
Night Sparrow

Messages : 1503
Date d'inscription : 20/04/2009
Age : 29
Localisation : N'importe où mais pas dans une cage !

Profil Joueur
 : Th10 : MoF
Niveau: Facile
Score: (non communiqué)

http://myschi.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Fan-fiction] Requiem pour l'avenir

Message par Mystia Lorelei le Ven 06 Mai 2011, 3:57 am

Episode 27 : Concours Pokémon ! (1/3)

Il s'était écoulé plusieurs jours depuis que le petit groupe avait récupéré les photos de la tablette en pierre qui contenait la formule censée réveiller Mew. Zen, Kat et Q-Ice avaient bien pris leurs marques dans ce monde futuriste.

Ce matin-là, les adolescents se réveillèrent d'humeur patraque, n'ayant pas spécialement envie de faire quoi que ce soit...

- Le monde du futur, c'est cool mais qu'est-ce que c'est ennuyant parfois, remarqua le dresseur des glaces.
- Téhihihi, tu t'ennuies à ce point ? demanda Misha.

La petite fille aux longs cheveux roses le regardait empiler des cubes de glace créés par Givrali.

- Y a-t-il un bon moyen de se divertir ? demanda Kat.
- Oui, il y a un moyen plutôt sympa de passer le temps, annonça Daniel, il y a un concours Pokémon organisé chaque jour dans le Grand Théâtre. On pourrait y aller faire un tour et, pourquoi pas, participer...
- Mouais, ce n’est pas une si mauvaise idée, rétorqua Zen, il faut justement que je m'occupe de Lixy... Aïe !

Il retira sa main que le lionceau bleu et noir venait de griffer légèrement.

- Lixy ! Lixy lixy !
- Oh toi mon bonhomme, tu vas voir ce que tu vas voir !

L'adolescent attrapa son pokémon par la peau du cou comme une mère porterait son petit. Lixy parut soumit.

- Frangin, je me demande encore pourquoi tu l'as capturé.
- Tous mes pokémons étaient des filles, sauf Zigazaton.
- C'est pas une raison valable.
- OK OK, je l'ai capturé sur un coup de tête... Ben tiens, on va se lancer un petit défi soeurette.
- De quel genre ?
- Chacun de nous va participer à ce concours avec le dernier pokémon qu'il a capturé.

Kat laissa échapper un rire amusé tout en regardant Queulorior qui peignait un portrait de Kirlia.

- Queulorior est bien plus sérieuse que Lixy.
- Ah oui ? rétorqua le dresseur des glaces, tu sembles oublier Xatu...

L'oiseau se tenait droit et immobile comme une statue.

- D'accord, on verra bien qui est le meilleur !

Daniel et Misha observaient la scène d'un air amusé.

- Je sens qu'on va bien s'amuser, murmura le dresseur aux lunettes de soleil.

Plus tard, au quartier général de Ridley...

- Un concours ? Pourquoi pas ! Vous pouvez emmener Ashley avec vous si vous désirez, répondit le vieil homme d'un ton amusé.

Ladite Ashley se contenta de soupirer tout en gardant son visage inexpressif...

----------

- Roi Noir, où allez-vous ? demanda Murdok.
- Je vais faire une petite visite en ville, incognito.
- Vous êtes sûr qu'il ne vous arrivera rien ?

Au moment où il prononçait ces mots, une ombre enveloppa le souverain.

- Sûr et certain.

----------

- Whaou ! C'est vraiment immense ! dit Kat en restant bouche bée.

Le groupe de dresseurs se trouvait à l'entrée du Grand Théâtre, un immense bâtiment aux façades d'un style ancien. Il y avait une immense coupole au sommet.

- Ce n'est qu'une salle de théâtre géante, dit calmement Daniel, rien de vraiment impressionnant.
- Bonjour et bienvenue, annonça une jeune femme, vous venez pour le concours ?
- Téhihihi oui, nous sommes quatre à nous inscrire.

Misha désigna successivement Zen, Kat, Q-Ice puis elle-même.

- Très bien, vous devez choisir deux pokémons : un qui réalisera une prestation et un autre qui combattra. Quels sont vos choix jeunes gens ?

Les quatre dresseurs se regardèrent avec une lueur de défi dans les yeux.

- Ce sera Lixy pour la prestation et Feuforêve pour le combat ! annonça Zen
- Queulorior pour la prestation et Voltali pour le combat.
- Xatu pour la prestation et Farfuret pour le combat.
- Téhihihi, Rondoudou pour ma prestation et Skitty pour le combat.
- Parfait, vos pokémons sont enregistrés. Veuillez vous diriger par la porte de droite.

Daniel et Ashley partirent vers une porte située sur la gauche.

- On va aller se caser dans les gradins. Bonne chance à vous quatre !

Chacun se prépara pour la prestation. Zen réglait ses comptes avec Lixy.

- T'as compris ? Je compte sur toi pour au moins faire ça, après je te laisserais faire ce que tu veux...
- Lixy !!

Kat avait revêtu une élégante robe verte. Queulorior semblait être impatiente de réaliser ce que sa maîtresse lui avait chuchoté.

- Téhihihi, Rondoudou, tu sais ce que tu dois faire...

Mais de son côté, Q-Ice avait remarqué que Xatu semblait nerveux.

- Ben alors ? Que se passe-t-il ? Tu as peur ?

Le pokémon psychique fit un "non" de la tête. Il avait la capacité de prédire le futur proche, et ce qu'il voyait ne le réjouissait guère car ça concernait son dresseur... Néanmoins, il devait satisfaire son maître lors des prestations.

- Bienvenue au concours quotidien de Grandegemme, annonça une présentatrice, aujourd'hui, nous accueillons trente-deux participants. Nous attendons beaucoup des prestations qui vont être effectuées sous les yeux du public.

Les lumières désignaient successivement tous les participants. Il y en avait de tous les âges et certains même paraissaient venir d'une autre planète. Mais Daniel le leur avait dit : dans ce présent, certaines planètes avaient été colonisées. Zen et Q-Ice avaient le trac. Dans le public, Ashley et le dresseur aux lunettes de soleil observaient avec attention.

- Commençons sans plus attendre, annonça la présentatrice, notre premier concurrent s'appelle Marc et fait équipe avec Archeomire.

Le jeune garçon s'avança sur la scène en compagnie de son pokémon acier. Ce dernier laissa ses sphères s'illuminer de six couleurs différentes : rouge, orange, jaune, vert, bleu et violet ; et commença à tracer des formes multicolores dans la salle en filant à toute vitesse, laissant une traînée multicolore derrière lui. On pouvait voir un coeur, une poké-ball et une étoile.

Le jury, composé de trois hommes et deux femmes, applaudit comme il se le dut le jeune garçon avant de donner une note à la prestation : 38 / 50. Un bon score d'après Daniel.

- Candidat suivant : Amandine avec Mystherbe.

Une femme d'âge mûr avança sur la scène avec son pokémon plante. Celui-ci tourna sur lui-même en lançant des feuilles en l'air. Il s'arrêta soudainement et lança d'autres feuilles imprégnées de poudres colorées sur celles qui virevoltaient en l'air, les sectionnant net en deux tout en laissant retomber un fin voile coloré sur le terrain. Verdict du jury ? 39 / 50.

- Le candidat suivant est Zen. Il va concourir avec Lixy.

L'adolescent avait vraiment le trac, d'autant plus qu'il n'avait pas l'assurance que le lionceau effectue une prestation correcte. Zen déposa plusieurs boules de coton sur le sol tandis que Lixy se plaçait au centre de la scène. Le pokémon libéra de l'électricité statique de son corps, ce qui fit soulever en l'air les sphères de coton. Lixy se mit soudainement à courir comme un fou un peu partout, effectuant quelques cabrioles et saut en l'air, poursuivit par les balles de coton attirées par l'électricité statique. Finalement, le lionceau s'arrêta alors que les sphères de coton retombaient au sol en un cercle presque parfait.

Il y eut quelques applaudissements dans le public, mais le jury avait observé la prestation avec attention. Zen obtint donc la note de 42 / 50. L'adolescent poussa un soupir de soulagement. Finalement, Lixy avait fait quelque chose de vraiment beau.

D'autres candidats passèrent. Il y eut un jeune garçon avec un Carapuce, une fille avec un Feunard, un autre garçon avec un Teddiursa. Les prestations étaient plus ou moins réussies quand la présentatrice annonça le candidat suivant.

- Le jeune Titi avec Elekable.

Le jeune garçon s'avança, suivit de près par l'imposant pokémon électrique. Ce dernier laissa s'échapper des filins électriques du bout de ses deux queues, un de couleur bleutée et l'autre de couleur plus jaune. Les deux filins s'emmêlèrent sans se mélanger, formant une tresse parfaite. Le garçon s'avança ensuite sur le milieu de la scène tandis qu'Elekable écartait ses mains. De petits filins électriques s'échappèrent de chacun de ses doigts puis se dirigèrent vers le garçon qui fut comme emprisonné dans une sorte de sphère aux contours électriques. Le jury nota qu'il ne montrait aucun signe de peur.

La sphère éclata sous les applaudissements massifs du public. Le jury était visiblement convaincu d'après la note qu'ils donnèrent : 50 / 50, une note parfaite.

- Incroyable, ce jeune homme est pour l'instant en tête du concours, annonça la présentatrice, nos autres concurrents vont-ils arriver à faire aussi bien ?

Onze autres candidats passèrent, mais aucun n'arrivait à la cheville de Titi.

- Candidate suivante : Kat et Queulorior.

L'adolescente, habillée dans sa robe verte, s'avança accompagnée de Queulorior tout en tenant un long ruban dans sa main droite. La pokémon tenait une toile dans ses mains. Kat se plaça au centre de la scène et commença à jouer du ruban. Queulorior attrapa sa queue et commença à dessiner alors que sa maîtresse était en perpétuel mouvement. Cette dernière lança le ruban en direction de sa pokémon, qui l'esquiva tout en continuant à peindre. Kat et Queulorior effectuèrent ainsi une sorte de danse très compliquée au bout de laquelle la pokémon peintre révéla la toile terminée qui représentait sa maîtresse en train de danser.

- Classique mais vraiment effectué de manière originale, annonça l'un des jurys.

La nota tomba : 45 / 50. Kat exulta, ayant réalisé un meilleur score que son frère. Q-Ice ne remarqua pas que Xatu continuait de trembler. Le pokémon psychique avait peur du futur proche qu'il voyait.

- Le candidat suivant est Q-Ice. Il concourt avec Xatu.
- Allons-y mon vieux, annonça le dresseur des glaces.

Il s'avança sur le devant de la scène, suivit par son pokémon qui se dédoubla soudainement. Désormais, il y avait cinq Xatu. Chacun d'entre eux se mit à danser légèrement, mais tous d'une manière différente, ce qui empêchait de distinguer lequel était l'original.

Q-Ice frappa dans ses mains. Aussitôt, les cinq pokémons firent une sorte de ola mais avec des mouvements très précis, comme s'il s'agissait de robots. Finalement, ils se mirent à tournoyer sur eux-mêmes avant se rapprocher les uns des autres pour ne former plus qu'un seul tourbillon. Xatu s'arrêta de tourner tout en relevant ses ailes d'un seul coup.

Il y eut quelques applaudissements polis. Le jury donna la note : 40 / 50.

- En même temps, je n'ai pas vraiment l'habitude de dresser des pokémons autre que de type glace...
- Mais tu as fait un truc plutôt intéressant, répondit Zen.

D'autres concurrents effectuaient quelques prestations plutôt jolies dans l'ensemble. Il y eut une fille avec un Phogleur, une autre fille avec un Poussifeu, un garçon avec un Capidextre, une fille avec un Hypocean, un autre garçon avec un Tortank...

- Notre prochaine candidate concourt avec Rondoudou. Il s'agit de la jeune Misha.
- Téhihihi...

Rondoudou avança lentement en roulant sur elle-même puis elle commença à chanter. Mais ce n'était pas une chanson ordinaire. La voix du pokémon semblait être très douce, mais ce n'était pas une Berceuse, ni même un Requiem. C'était un chant terriblement apaisant, envoûtant, mais en même temps régénérateur car la plupart des gens présents dans la salle de concours se sentirent bien plus en forme que ce qu'ils ne l'étaient auparavant.

- Votre Rondoudou est étonnant, bien qu'il eût chanté, ce que les Rondoudou savant faire de mieux, vous nous avez surpris avec cette mélodie bien motivante.

La note tomba : 46 / 50.

- Téhihihi...

Les six derniers candidats effectuèrent leurs prestations qui furent plus ou moins applaudies. Lorsque le dernier concurrent fut passé, les lumières s'éteignirent.

- Nous allons à présent vous annoncer la liste des seize candidats retenus pour la phase de combat.

La voix de l'un des jurys retentit alors.

- Voici la liste des qualifiés...

Titi avec 50 / 50
Noémie avec 48 / 50
Misha avec 46 / 50
Kat avec 45 / 50
Arthur avec 45 / 50
Christophe avec 44 / 50
Roseline avec 44 / 50
Yves avec 44 / 50
Emilien avec 43 / 50
Zen avec 42 / 50
Julien avec 42 / 50
Laurent avec 41 / 50
Q-Ice avec 40 / 50
Amandine avec 39 / 50
Marc avec 38 / 50
Justine avec 38 /50

- Nous avons également défini les combats, qui seront à élimination directe.

Un écran géant apparut au fond de la salle.

Emilien VS Zen
Noémie VS Roseline
Yves VS Q-Ice
Christophe VS Julien
Arthur VS Misha
Marc VS Justine
Kat VS Laurent
Titi VS Amandine

- Rendez-vous en demi-finale, annonça Q-Ice à Zen.
- Si tu parviens à y arriver, répondit l'adolescent d'une voix un peu moqueuse.
- Téhihihi, on fait pareil ? Demanda Misha à Kat.
- Je ne perdrais pas ! dit l'adolescente d'un ton déterminé.
- Nous allons accorder un quart d'heure de pause à nos participants, annonça la présentatrice. Prennez le temps de bien vous préparer !

Les dresseurs et coordinateurs se rendirent tous dans des vestiaires. Zen fit sortir Feuforêve, Kat fit sortir Voltali, Q-Ice fit sortir Farfuret et Misha fit apparaître Skitty.

- On va gagner Farfuret, on est les plus forts !
- Voltali, je compte sur toi.
- Donne le meilleur de toi-même, Feuforêve.
- Téhihihi...

Alors qu'ils se préparaient, personne ne remarqua le petit Titi qui discutait avec ses pokémons.

- Maître, es-ce bien raisonnable ? De vous fondre ainsi dans la masse ?
- Mon cher Elekable, je suis le maître, je fais ce que je veux, rien ne m'empêche de m'amuser si je le souhaite. Et puis de toutes façons, "Il" me protège ou me permet d'attaquer si la situation l'impose, je n'ai pas du tout à m'inquiéter.
- Et puis, continua un Maganon, ça permet au maître de surveiller les humains incognito. Aucun pokémon ne peut me vaincre, je suis votre Brasier Noir après tout.
- Maganon, la phase de combat va bientôt débuter, je te ferrai remarquer qu'il ne faut pas montrer que tu es trop puissant.
- Oui maître...

Une voix retentit alors.

- Le temps de pause est terminé. Les candidats sont priés de revenir sur le terrain.
- Allons-y, annonça Titi.

De leurs côtés, Zen, Kat, Q-Ice et Misha se lançaient quelques piques gentilles pour se donner à fond. Seulement, il risquait d'y avoir de sacrées surprises lors de ce concours Pokémon.

_________________
http://www.pixenli.com/images/1335967788012060600.png

Mystia Lorelei
Night Sparrow

Messages : 1503
Date d'inscription : 20/04/2009
Age : 29
Localisation : N'importe où mais pas dans une cage !

Profil Joueur
 : Th10 : MoF
Niveau: Facile
Score: (non communiqué)

http://myschi.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Fan-fiction] Requiem pour l'avenir

Message par Mystia Lorelei le Sam 07 Mai 2011, 12:42 pm

Episode 28 : Phase de combat (2/3)

Précédemment dans Requiem pour l'avenir...

- Y a-t-il un bon moyen de se divertir ? demanda Kat.
- Oui, il y a un moyen plutôt sympa de passer le temps, annonça Daniel, il y a un concours Pokémon organisé chaque jour dans le Grand Théâtre. On pourrait y aller faire un tour et, pourquoi pas, participer...
- Mouais, ce n'est pas une si mauvaise idée, rétorqua Zen, il faut justement que je m'occupe de Lixy... Aïe !

~~~~

- Très bien, vous devez choisir deux pokémons : un qui réalisera une prestation et un autre qui combattra. Quels sont vos choix jeunes gens ?

Les quatre dresseurs se regardèrent avec une lueur de défi dans les yeux.

- Ce sera Lixy pour la prestation et Feuforêve pour le combat ! annonça Zen
- Queulorior pour la prestation et Voltali pour le combat.
- Xatu pour la prestation et Farfuret pour le combat.
- Téhihihi, Rondoudou pour ma prestation et Skitty pour le combat.

~~~~

- Voici la liste des qualifiés...

Titi avec 50 / 50 ; Noémie avec 48 / 50 ; Misha avec 46 / 50 ; Kat avec 45 / 50 ; Arthur avec 45 / 50 ; Christophe avec 44 / 50 ; Roseline avec 44 / 50 ; Yves avec 44 / 50 ; Emilien avec 43 / 50 ; Zen avec 42 / 50 ; Julien avec 42 / 50 ; Laurent avec 41 / 50 ; Q-Ice avec 40 / 50 ; Amandine avec 39 / 50 ; Marc avec 38 / 50 ; Justine avec 38 /50

- Nous avons également défini les combats, qui seront à élimination directe.

Un écran géant apparut au fond de la salle.

Emilien VS Zen ; Noémie VS Roseline ; Yves VS Q-Ice ; Christophe VS Julien ; Arthur VS Misha ; Marc VS Justine ; Kat VS Laurent ; Titi VS Amandine

----------

Les seize candidats pour la phase de combat s'avancèrent sur le terrain. Il y eut un rapide rappel des règles : un seul pokémon pour le combat ; combat qui s'achevait au moment où l'un des pokémons tomberait KO ou, si le match venait à durer plus de cinq minutes, la victoire reviendrait au pokémon qui serait le plus en forme.

- Cher public, nous n'allons plus vous faire languir longtemps, annonça la présentatrice, nous appelons Emilien et Zen pour le premier combat.

L'adolescent aux cheveux bruns et son adversaire, un jeune homme aux cheveux courts vêtu d'un simple tee-shirt blanc et d'un jean, se mirent face à face sur le terrain.

- Vous avez 5 minutes ! annonça la présentatrice, que le match commence !
- Vas-y Feuforêve !
- Go Ludicolo !

La pokémon spectre et le pokémon aquatique se firent face.

- Ludicolo, utilise Hydrocanon !
- Il attaque fort dès le début, se dit Zen pour lui-même.

Feuforêve n'eut cependant aucun mal à esquiver l'attaque.

- Utilise Onde de choc.

Ludicolo fut sérieusement touché et fut achevé par une Ball'Ombre avant d'avoir pu faire quoi que ce soit pour répliquer. Zen remporta ainsi la manche.

Le match suivant opposa Roseline, jeune femme à la peau sombre et aux cheveux noirs, à Noémie, une adolescente aux cheveux bruns et qui portait des lunettes. La première envoya un Arakdo tandis que son adversaire fit appel à un Noadkoko. Le match fut très bref et se solda par la victoire écrasante du pokémon plante qui avait utilisé Tempête verte.

Ce fut au tour de Q-Ice de se battre. Il affrontait un homme visiblement sûr de lui.
- Vas-y Farfuret, annonça le dresseur des glaces.
- Les statistiques établies m'obligent à utiliser mon pokémon, dit simplement Yves, apportes-moi la victoire Bastiodon !

Aïe ! Farfuret allait avoir du mal à lutter contre ce genre de dinosaure très coriace. Néanmoins, il suffisait de frapper au bon endroit...

- Tête de fer, il aura du mal à contrer ainsi ! annonça Yves à son pokémon.
- Farfuret, saute et attaque Casse-briques !

Le dresseur des glaces se fichait bien des statiques de son adversaire. Il sourit en voyant le pokémon ténèbres et glace assommer le saurien du plat des griffes. Néanmoins, Bastidion résista au choc et contre-attaqua avec une attaque Bélier que Farfuret eut du mal à contenir.

- Tiens bon, attaque avec Représailles !

Farfuret fonça sur son adversaire et lui décrocha une série de coups de poing dévastateurs qui eurent raison du dinosaure.

- Victoire de Q-Ice, annonça l'arbitre.
- Yes !

Et pendant que le dresseur des glaces continuait à sautiller de joie, le match opposant Christophe à Julien commença. Le premier était un adolescent d'une vingtaine d'années aux cheveux noirs très courts tandis que son adversaire avait une coupe de cheveux en bataille et mal peignés. Christophe envoya un Tyranocif se battre, ce qui créa la surprise parmi les spectateurs et leurs autres dresseurs, mais Julien ne fut pas spécialement surpris et envoya un Chapignon pour se battre.

Comme la plupart des personnes présentes s'en doutaient, le pokémon ténèbres n'eut aucun mal à vaincre son adversaire. Prit dans une tempête de sable, Champignon fut frappé par des coups puissants et directs sans pouvoir riposter.

Ce fut au tour de Misha d'aller se battre. Son adversaire était un garçon bien habillé avec des lunettes et une coupe au bol.

- Téhihihi... T'es un studieux toi.
- Ta robe est franchement moche. Tu ressembles à une bonne de chambre.

La petite fille aux longs cheveux roses se contenta de rire et appela Skitty. Arthur envoya un Togekiss.

- Il est moche comme tout ce pokémon, remarqua Misha.
- Togekiss, utilise ton métronome ! Fais-moi taire cette insolente.

Le pokémon volant fonça soudain à toute vitesse sur son adversaire tout en s'entourant d'une aura enflammée...

- C'est le Giga-Impact ! s'écria la présentatrice, une attaque extrêmement dévastatrice !

Misha continuait cependant de sourire avec son air bête.

- Téhihihi...
- Prépares-toi à subir une défaite écrasante ! dit Arthur en hurlant.
- Skitty... Saute en l'air.

La pokémon s'exécuta et bondit gracieusement dans les airs, esquivant habillement l'attaque de Togekiss. La petite fille aux longs cheveux roses fit un tour sur elle-même avant d'écarter les bras et de dire simplement...

- Assistance !

Et alors qu'elle était toujours dans les airs, Skitty lança une attaque Tonnerre qui mit KO le pokémon volant en un seul coup.

- Tiens ? Je ne savais pas que Misha avait un pokémon qui maîtrisait Tonnerre, remarqua Zen.
- En même temps, on ne connaît que trois de ses pokémons, remarqua sa soeur.
- Victoire de Misha ! s'écria l'arbitre.

L'adolescent aux cheveux bruns attendit que la jeune fille revienne près d'eux.

- Dis-moi Misha, tu as un pokémon électrique avec toi ?
- Téhihihi ouiii ! Il est trop mignon en plus, c'est pour ça qu'il est avec moi !

Le prochain match opposait Marc, un adolescent vêtu tout en bleu ciel avec des mèches de cheveux de la même couleur, à Justine, une fille avec deux nattes brunes et un ensemble de couleur rouge feu.

- Vas-y Pyroli ! s'écria le garçon.
- Phogleur, à toi de jouer ! annonça la fille en envoyant sa poké-ball.
- Tiens ? remarqua Q-Ice, leurs pokémons sont à l'exact opposé des couleurs de leurs dresseurs respectifs...
- Tu remarques de ces trucs parfois, dit Kat en soupirant.

Au bout de quelques instants, Pyroli vainquit facilement Phogleur. Ce fut ensuite au tour de Kat d'affronter le dénommé Laurent, un jeune homme blond habillé comme un sportif.

- Go Voltali !
- A toi de jouer, Tygnon !
- Attaque Dard-nuée électrique !

Le félin électrique hérissa ses poils alors qu'on pouvait voir de petits arcs électriques se former sur sa fourrure. Il lança alors ses dards électrifiés sur son adversaire qui donna une série de coups pour les contrer.

- Poing de feu !

Le poing droit du pokémon combat s'enflamma. Tygnon attaqua très rapidement mais Voltali s'agrippa au poing enflammé.

- Quoi ? s'étonna Laurent.
- Coud'jus ! annonça Kat.

Le pokémon combat fut touché sévèrement et s'écroula lourdement au sol, fumant.

- La victoire revient à Kat ! annonça l'arbitre.
- Youpiii !

L'adolescente sauta dans les bras de son frère tandis que les deux derniers challengers montaient sur la scène pour se mettre face à face. Le petit garçon aux cheveux noirs en bataille fit face à son adversaire, une fille plutôt petite.

- Titi contre Amandine, commencez ! annonça l'arbitre.
- Relicanth ! Je compte sur toi.

Le petit garçon se contenta de soupirer.

- Maganon...

Le pokémon flamboyant apparut sur le terrain et lança une boule de feu sur le poisson de pierre qui s'écroula sur le coup.

- Qu... Quoi ? s'étonna Amandine, que s'est-il passé ?
- Ton pokémon est faible, c'est tout, répondit son adversaire.

Plusieurs challengers avaient les yeux grands ouverts. Ce jeune garçon cachait bien son jeu. Dans le public, Daniel était en train de réfléchir...

- C'est bizarre quand même... Maganon et Elekable, on dirait presque les pokémons de... Je dois me tromper... Mais quand même...
- Passons sans attendre aux quarts de finale de ce concours ! annonça la présentatrice, nous appelons Zen et Noémie pour le premier match.

Le dresseur aux cheveux bruns et la brune à lunettes se firent face.

- Noadkoko, en avant !
- Vas-y Feuforêve !
- Attaque Feuillemagik !

Les feuilles multicolores frappèrent Feuforêve qui ne put rien faire pour les esquiver. Cette dernière répliqua avec une Ball'Ombre mais Noadkoko encaissa l'attaque en reculant légèrement.

- Représailles ! s'écria Zen.
- Hypnose ! hurla Noémie.

Au moment où la pokémon spectre lançait son attaque, elle fut touchée par l'hypnose et sembla perdre tous ses repères.

- Feuforêve ! Ball'ombre !

Mais elle lança une Onde de choc sur Noadkoko. Ce dernier utilisa Synthèse pour se refaire une santé. Il décrocha un Canon graine sur Feuforêve qui s'écroula au sol.

- Oh non !
- J'ai gagné, s'écria Noémie.

Mais la pokémon spectre se rétablit difficilement. Elle semblait furieuse.

- Toujours debout ? Noadkoko, achèves-la avec Choc mental !

Mais son adversaire fut plus rapide et disparut comme par enchantement, ce qui provoqua la surprise parmi les dresseurs. Feuforêve réapparut derrière Noakoko et décrocha une Ball'ombre sur Noadkoko qui tomba KO.

- Je vois, se dit Zen pour lui-même, ce devait être une attaque Ombre portée...
- Victoire de Zen ! annonça l'arbitre.

Et tandis que le dresseur aux cheveux bruns se retirait du terrain avec Feuforêve dans les bras, Q-Ice s'avançait pour face à Christophe.

- Farfuret ! En avant !
- Tyranocif, éclate-le !
- Feinte, et enchaîne avec Griffes acier !

Le pokémon glace se retrouva devant son adversaire et le lacéra d'un violent coup de griffes. Mais Tyranocif ne ressentit pas grand chose...

- Plaquage !

L'imposant pokémon roche s'écrasa sur Farfuret avant que ce dernier n'ait eut le temps de réagir. Le pokémon glace était complètement sonné.

- Achèves-le avec Eboulement !

Tyranocif lança un gros rocher sur son adversaire qui s'effondrit, KO.

- Nooon ! hurla le dresseur des glaces.
- Victoire de Christophe ! annonça l'arbitre.

Q-Ice revint vers Zen et Kat, complètement dépité.

- Je suis nul...
- Mais non, les Tyranocifs sont des pokémons en général trop puissant pour pouvoir lutter contre eux... dit simplement Zen.
- Qu'es-ce que tu en sais ? demanda le dresseur des glaces.
- Disons que... J'ai déjà affronté un Tyranocif dans le passé...

Le dresseur des glaces préféra ne pas poser de questions indiscrètes. Misha s'avança sur le terrain. Face à elle, Marc, très déterminé à vaincre.

- Téhihihi...
- Pyroli, en avant !
- Skitty, mon petit chat tout mignon, vas-y !
- Ce n'est pas parce que tu m'as l'air bête et sûre de toi que je vais me laisser attendrir ! Pyroli, Lances-flammes.

Le dresseur vit le pokémon adverse tourner sur lui-même. Sans doute cherchait-il à attraper sa queue... Quel imbécile, s'il voulait jouer, c'était son problème, mais il allait recevoir une puissante attaque enflammée là. Et sa dresseuse qui se contentait d'applaudir, mais franchement, Marc se demandait comment on pouvait se distraire ainsi en plein match.

Le Lance-flammes frappa Skitty.

- J'ai gagné... Hein ?

Lorsque les flammes disparurent, le dresseur constata que son adversaire avait disparut. Il ne fit pas attention au trou dans le sol. Quelques secondes plus tard, Skitty réapparaissait sous les pieds de Pyroli pour déclencher l'attaque Tunnel. Le pokémon feu chancela mais resta debout. Skitty lui lança du sable dans les yeux avant de se jeter vers lui et de l'assommer d'un coup de Torgnoles.

- Victoire de Misha ! annonça l'arbitre.
- Téhihihi...

Q-Ice et ses amis étaient quand même étonnés par le comportement un peu trop évasif de Misha.

- Je me demande pourquoi elle est aussi insouciante, se demanda le dresseur des glaces pour lui-même.

Ce fut au tour de Kat de s'avancer sur le terrain. Titi se plaça en face d'elle.

- Voltali !
- Maganon !

Lorsque le pokémon feu arriva sur le terrain, il décrocha une boule de feu sur son adversaire qui sauta à temps pour l'esquiver.

- Fatal-foudre !

Maganon fut touché mais ne bougea pas d'un centimètre. Kat ouvrit des yeux ronds. Sans que son dresseur lui en donne l'ordre, Maganon fonça sur Voltali et lui décrocha une série de coups de poing avant de le lancer en l'air et de l'achever d'un coup de Lance-flammes.

- Victoire de Titi ! annonça l'arbitre.

Kat s'écroula devant tant de puissance. Voltali avait été battu à plate couture. Daniel commençait à avoir de sérieux doutes.

- Pour que ce Maganon résiste sans broncher à une Fatal-Foudre pareille, il doit être sacrement résistant, mais quand même, se pourrait-il que... Non, c'est tout simplement impossible...

_________________
http://www.pixenli.com/images/1335967788012060600.png

Mystia Lorelei
Night Sparrow

Messages : 1503
Date d'inscription : 20/04/2009
Age : 29
Localisation : N'importe où mais pas dans une cage !

Profil Joueur
 : Th10 : MoF
Niveau: Facile
Score: (non communiqué)

http://myschi.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Fan-fiction] Requiem pour l'avenir

Message par Mystia Lorelei le Sam 07 Mai 2011, 11:16 pm

Episode 29 : Le cauchemar de la finale (3/3)

La première demi-finale commença. Zen contre Christophe.

- Hey, mon Tyranocif est trop fort, tu auras vraiment du mal à le battre.
- Ne sous-estime pas la puissance de Feuforêve...

Les deux pokémons apparurent et se firent face. Tyranocif attaqua directement avec Éboulement mais Feuforêve l'esquiva facilement. Elle respira un grand coup avant d'envoyer un Vent mauvais qui déstabilisa fortement son adversaire.

- Tiens bon Tyranocif !
- Vas-y Feuforêve, tu peux le faire !

Pendant que Tyranocif essayait de reprendre ses esprits, la pokémon spectre concentrait une Ball'Ombre. Au moment où Tyranocif bondissait vers elle pour la mordre, Feuforêve lui décrocha une énorme Ball'Ombre. Le pokémon roche retomba lourdement sur le sol, KO.

- Victoire de Zen ! annonça l'arbitre.

Le dresseur aux cheveux bruns souffla un grand coup.

- Si j'avais eut Mysdibule, se dit-il pour lui-même, c'aurait été encore plus rapide.

Il quitta le terrain, satisfait, pour laisser la place à Misha. La petite fille aux longs cheveux roses continuait de sourire bêtement. Mais lorsque Titi arrive sur le terrain, son sourire s'effaça...

- Que... Qu'es-ce qui m'arrive ?

En face, Titi semblait ricaner.

- Je déteste vraiment les petites merdeuses dans ton genre, se dit-il pour lui-même, tu vas souffrir !

Il fit apparaître Maganon tandis que Misha lançait avec inquiétude la poké-ball de Skitty. Lorsque le chaton arriva sur le terrain, il remarqua que sa maîtresse n'allait pas bien.

- Tu es peut-être forte, annonça le jeune garçon, mais face à moi, tu n'es rien !
- Hiii...

Se concentrer sur le match, c'est tout ce qui comptait ! Misha s'apprêtait à ordonner à Skitty d'utiliser Assistance mais au même moment, elle fut assaillie par une vision terrifiante. Elle vit ses amis se faire tuer par Rayquaza.

- AAAAAAH ! Nooon !

Elle s'écroula par terre tandis que Skitty ne savait plus quoi faire. Maganon lui décrocha une seule boule de feu et le mit KO sur le coup.

- Victoire de Titi ! annonça l'arbitre.
- MISHA ! hurla Zen en se précipitant vers la petite fille.

Dans les tribunes, Daniel était terrifié.

- Aucun doute possible, ça ne peut être que lui !

Il n'osait rien faire et préféra continuer à observer toute la scène en silence. Zen aidait Misha à se relever.

- Que s'est-il passé ? demanda Q-Ice.
- J'ai... J'ai vu... Un truc horrible, je sais pas pourquoi... Vous... Vous vous faisiez tuer par Rayquaza...

Zen et son ami se regardèrent avec des yeux grands ouverts.

- Rassures-toi, il s'agissait probablement d'une fausse vision. On n'a rien fait de suspect pour le moment.
- Serais-ce un cauchemar qui referait surface ? demanda le dresseur des glaces.

Misha ne dit rien.

----------

Il y a 6 ans

Misha, alors âgée de six ans, fut transportée et déposée dans une sorte de grand panier caché parmi des décombres.

- Et surtout Misha, tu dois garder le sourire quoi qu'il arrive, d'accord ? Tu ne dois jamais pleurer.
- Papa... Attend papa ! Que se passe-t-il ? Où es-ce que tu vas ? REVIENT ! NE ME LAISSE PAS TOUTE SEULE !

Le panier se referma et la jeune enfant fut secouée dans tous les sens. La petite Misha l'ignorait complètement mais son père était allé se jeter dans la gueule du loup pour protéger sa fille. Quelques heures plus tard, la petite fille aux longs cheveux roses essayait d'ouvrir le panier, en vain.

- Papa ! Papaaa ! Il fait trop sombre ! J'ai peur !
- J'arrive...

Hein ? Mais ce n'était pas la voix de son père. Qui était-ce ? Quelques minutes plus tard, Misha vit le panier s'ouvrir. Quelqu'un l'avait libérée... Mais ce n'était pas son père. C'était un homme d'un âge avancé, il devait facilement avoir la cinquantaine.

- Qui êtes-vous ? demanda Misha, où suis-je ?

Elle vit alors les décombres, des bâtiments en ruine et surtout un incendie qui ravageait sa maison.

- PAPAAA ! hurla la petite fille.
- Ecoute petite, ça ne sert à rien de crier... Rayquaza est venu... Il a tout détruit et tué tout le monde...
- Mais pourquoi ? demanda la petite fille avec les larmes au bord des yeux.
- Pourquoi ? Parce que ton père et ses amis faisaient parti de la résistance contre le Roi Noir. Seulement, ils ont été démasqués alors qu'ils étaient en pleine mission de reconnaissance. Lorsque ton père a compris qu'ils étaient en danger, il s'est précipité pour te mettre à l'abri.
- Mais alors, mon papa, il est...

L'homme désigna le ciel. Msiha s'apprêtait à pleurer quand elle se souvint de ses dernières paroles. Garder le sourire, toujours, quoi qu'il arrive...

- Alors... Alors... Qu'es-ce que je vais devenir toute seule ?
- Tu n'es pas seule...

L'homme tendit sa main à la petite fille.

- Tu es une orpheline désormais, mais si tu souhaites venger la mort de tes parents, alors rejoins-moi.
- Mais... Qui êtes-vous ? Je ne vous connais même pas...

Il soupira.

- Je m'appelle Ridley. Je suis un membre de la résistance et je connaissais très bien ton père puisque c'était l'un de mes meilleurs amis.

Misha réfléchit, mais elle avait du mal avec ce qui venait de se passer. Si elle était toute seule, elle aurait vraiment des difficultés pour survivre par la suite... Et cet homme qui connaissait son père...

- D'accord...

Elle tendit une main que Ridley s'empressa de saisir pour aider la petite fille à sortir de son panier. Misha contempla les restes calcinés de sa maison.

- Ne pas pleurer, ne pas pleurer...

Elle se retenait vraiment, elle avait du mal à contenir sa tristesse.

- Il faut partir, annonça doucement Ridley, si Rayquaza repasse par ici, nous serons des cibles faciles à abattre.
- J'arrive...

La petite fille regarda une dernière fois sa maison qui continuait à brûler...

- Téhihihi...

Ridley ne dit rien. Misha tomba à genoux...

- Téhihihi... OUIIIIIIN !


Ca y est, elle craqua. Elle ne pouvait se retenir plus longtemps. Misha se mit à pleurer à grosses larmes tandis que l'homme fermait les yeux en ayant une dernière pensée pour son ami. La petite fille continua à pleurer pendant un long moment mais Ridley l'avait prise dans ses bras et s'éloignait lentement du lieu sinistré.

----------

- Nous voici arrivés à la grande finale de notre concours pokémon ! annonça la présentatrice d'une voix forte, ce sera un match décisif qui se déroulera entre le jeune Titi et Zen.

Le petit garçon aux cheveux noirs en bataille s'avança tout en réfléchissant à quelque chose. Le dresseur aux cheveux bruns était déterminé à vaincre son adversaire.

- Il a faillit faire pleurer Misha, je dois le battre, se dit-il pour lui-même.
- Appelez vos pokémons ! annonça l'arbitre.
- Maganon, vas-y !
- Feuforêve, je compte sur toi !

Les deux pokémons apparurent sur le terrain mais Titi, qui était plongé dans une réflexion, eut un regard mauvais en voyant la pokémon spectre apparaître.

- Ah je vois, se dit le petit garçon pour lui-même, je me souviens parfaitement de cette Feuforêve... Ainsi, elle s'est trouvée un dresseur... Tant pis pour lui, mais je vais devoir agir... Mais pas en public...
- Commencez ! annonça l'arbitre, vous avez tout le temps qu'il vous faudra pour vous départager.

Daniel croisait les doigts. Si Titi était vraiment la personne à laquelle il pensait, alors Zen n'aurait aucune chance de le battre.

- Ball'Ombre !
- Maganon esquive !

Le pokémon feu esquiva sans problèmes l'attaque spectrale et répliqua en lançant une boule de feu que la pokémon spectre esquiva elle aussi assez facilement.

- Surchauffe !
- Une ouverture ! s'écria Zen, Rafale psy !

Pendant que Maganon se concentrait, Feuforêve l'attaqua. Le pokémon feu recula sous l'effet de surprise...

- Ebullilave !
- Ne lui laisse aucun répit ! Fatal-foudre !

Maganon fut touché et vacilla sur le côté.

- En plus, je constate que ce dresseur n'est pas une lopette, se dit Titi pour lui-même, même si je suis en train de faire exprès de perdre, il m'a l'air d'être dangereux...

Zen était plus que déterminé à vaincre et semblait mener ce match, ce qui surpris Daniel.

- Me serais-je trompé ? Où alors Zen est-il réellement fort ? Je vais attendre la fin du match avant d'être sûr...
- Ombre portée !

Feuforêve attaquait Maganon sans répit et sans lui laisser le temps d'agir.

- Onde de choc !

Maganon fut repoussé par l'attaque. Il s'apprêtait à charger un Lance-flammes plus puissant mais une Ball'Ombre percuta son canon, ce qui provoqua une explosion.

- Vraiment trop dangereux ! se dit Titi pour lui-même, Maganon peut résister à des coups plus puissants mais là, si ça continue, il va réellement le mettre KO.

Le petit garçon ferma les yeux et commença à se concentrer...

- Maganon, tu m'entend ?
- Maître ? Que dois-je faire ? Ce type est fort !
- Il l'est même trop à mon goût. Fais semblant d'être KO, je m'occupe de lui après le concours.

La fumée générée par l'explosion se dissipa alors que Zen et Feuforêve virent leur adversaire allongé au sol, visiblement KO.

- Nooon ! hurla Titi.
- J'ai... J'ai gagné ? se demanda le dresseur aux cheveux bruns.

L'arbitre alla voir de plus près avant de lever un drapeau dans sa main droite.

- Maganon est hors combat ! La victoire revient à Zen !
- Applaudissez le grand gagnant de notre concours ! annonça la présentatrice dans son micro.

De nombreuses personnes dans le public se levèrent pour applaudir le vainqueur. Daniel était visiblement surpris.

- Je me suis finalement trompé, ce n'était pas la personne à laquelle je pensais, dit-il en soupirant, Zen est fort, ça n'augure que du bon pour la suite...

La présentatrice amena un cadre contenant un ruban à Zen.

- Félicitations encore une fois.

Titi décida de s'approcher et d'établir un contact. Il tendit la main à son adversaire.

- Bravo, tu es très fort...
- Mouais, tu as quand même fait pleurer ma copine, répondit le dresseur aux cheveux bruns d'un ton méfiant.

Argh ! Il se doutait de quelque chose ?

- Mais non, je n'y suis pour rien, répondit le petit garçon avec une sincérité artificielle dans la voix.

Il s'éloigna pour laisser la place aux amis du dresseur.

- Bravo champion, hurla Q-Ice.
- Je m'incline frangin, tu as fait fort.
- Je te l'avais dit soeurette.

Misha avait retrouvé un petit sourire et se contenta de montrer sa bonne humeur à Zen pour lui dire qu'elle allait mieux. Quelques minutes plus tard, chacun était retourné dans les vestiaires pour se changer. Zen complimentait Feuforêve et Lixy.

- Tu as été géniale Feuforêve.
- Feufo feuforêve ! répondit-elle d'un air joyeux.
- Et toi Lixy, je suis fier de toi.

Il tendit la main pour caresser le lionceau et à sa bonne surprise, il constata que le pokémon électrique se laissait faire.

- Brave petit.

Lixy lui mordit ensuite légèrement la main puis il poussa quelques cris de joie.

- Ahlala, il a une façon particulière de me montrer qu'il m'aime.

Lorsqu'il eut fini de se changer, Zen rappela Lixy dans sa poké-ball.

- Allons-y, dit-il à Feuforêve.

Mais au moment où il allait sortir de son vestiaire, quelqu'un entra et ce n'était pas n'importe qui. Il s'agissait de Titi.

- Tiens ? Qu'es-ce que tu veux ? demanda le dresseur aux cheveux bruns.
- Te féliciter et... Te récompenser.
- Hein ?

Feuforêve sentit que l'atmosphère devenait très lourde. Titi s'avança lentement vers Zen.

- Franchement, je te trouve un peu trop puissant à mon goût... Il va falloir que je te récompense comme il se le doit...

Il avait sortit une poké-ball.

- Quoi ? s'étonna Zen, si tu cherches la bagarre, tu vas... Hein ? Je peux plus bouger !

Que se passait-il ? Il parvint à tourner la tête et vit que Feuforêve était elle aussi paralysée.

- Enfoiré, tu me rappelles un sale type que j'ai déjà connu, dit le dresseur aux cheveux bruns.
- Hin hin, tremble devant ma puissance !

Et pendant que Titi s'approchait encore, le petit garçon se mit à grandir sous les yeux étonnés de Zen. Lorsqu'il arriva à cinquante centimètres du dresseur aux cheveux bruns, le petit garçon était devenu un jeune homme un peu plus grand que lui, portant un long manteau de cuir et ses cheveux s'étaient dressés sur sa tête.

- Comment t’a fait ça ?
- Silence ! Sais-tu qui je suis ?
- Heu non...
- Personne n'ignore qui je suis. Je suis le Roi Noir, celui qui règne en maître sur ce monde !
- Le Roi Noir...
- Et toi, tu es trop fort à mon goût, mon associé va s'occuper de toi.

Une ombre se détacha du corps du Roi Noir, qui recula. L'ombre tournoya sur elle-même au sol avant qu'une créature n'apparaisse lentement.

Zen écarquilla les yeux en voyant la créature qui flottait devant lui. Toute noire avec une sorte de gros collier rouge autour du cou, des mains qui se terminaient en griffes, des épaules qui semblaient se consumer, des yeux d'un bleu profond et une mèche de cheveux blancs.

- Je te présente la Constante du Néant, qu'on appelle aussi Darkrai.

Que pouvait-il faire dans une situation pareille ? Se retrouver face à l'un des créateurs de ce monde, c'était la dernière chose à laquelle Zen s'attendait.

- Darkrai, occupes-toi de cet humain, qu'il ne me dérange plus...
- Bien sûr, répondit le pokémon d'une voix neutre.

Le pokémon ténèbres fixa intensément le jeune dresseur, qui ferma les yeux, et s'entoura d'une aura noire. Puis Zen et Feuforêve s'écroulèrent au sol, inconscients, mais vivants.

- Bienvenue au pays des cauchemars, dit simplement le Roi Noir en se volatilisant, accompagné de Darkrai.

Au même moment, des bruits de pas se firent entendre dans le couloir...

_________________
http://www.pixenli.com/images/1335967788012060600.png

Mystia Lorelei
Night Sparrow

Messages : 1503
Date d'inscription : 20/04/2009
Age : 29
Localisation : N'importe où mais pas dans une cage !

Profil Joueur
 : Th10 : MoF
Niveau: Facile
Score: (non communiqué)

http://myschi.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Fan-fiction] Requiem pour l'avenir

Message par Mystia Lorelei le Mar 10 Mai 2011, 5:14 am

Episode 30 : D'un autre point de vue

Zen et Feuforêve étaient toujours inconscients quand on entendit des coups contre la porte.

- Zen ? demanda la voix de Q-Ice, tu fais quoi ? On t'attend.

Aucune réponse. Le dresseur des glaces regarda successivement Kat, Misha, Daniel et Ashley, put il recommença à frapper contre la porte.

- Tu t'es endormis ? Répond !
- Mon frère n'est pas du genre à s'endormir comme ça, remarqua Kat.

Les nombreux coups résonnaient aux oreilles du dresseur et de la pokémon.

- Oooh, ma tête... commença Zen.

Il avait un sérieux mal de crâne. Tout ce dont il se souvenait, c'était d'avoir vu Darkrai et ensuite ? Il avait envie de masser la tête mais il n'y parvint pas...

- Hé ? Mais qu'es-ce qui se passe ?

Son regard se posa ensuite sur... Son corps ?

- Mais ?! Qu'es-ce que... ?

Il secoua la tête vigoureusement. Il vit son corps allongé sur le sol. Que s'était-il passé ? Etait-il mort ? Il regarda tout autour de lui et constata que tout avait augmenté de taille... A moins que ce ne soit lui qui ait rapetissé ?

- Un miroir, j'ai besoin d'un miroir...
- ZEEEN ? Tu m'entends ? s'écria Q-Ice.
- Une minute !

Il se mit à la recherche d'un miroir et il en trouva un au-dessus d'un lavabo. Il se rapprocha de plus en plus tout en arrivant peu à peu à la hauteur du miroir. Comment avait-il fait ça ? La réponse arriva lorsqu'il vit son reflet...

- AAAAAAH !
- ZEN ! hurla sa soeur.

Mais il n'entendait pas les cris de ses amis, il était choqué par ce qu'il voyait. Maintenant, il avait compris pourquoi il avait vu son corps et comment il avait pu atteindre le miroir. Il était dans le corps de Feuforêve... Au même moment, la porte du vestiaire s'ouvrit à la volée, Farfuret ayant crocheté la serrure.

- Feuforêve ? s'étonna Kat.
- SOEURETTE !

L'adolescente se figea de surprise en voyant la pokémon spectre prononcer ce mot avec la voix de son frère.

- Mais que ? C'est quoi ce délire ?
- Soeurette ! Je suis prisonnier du corps de Feuforêve !

Derrière Kat, les autres étaient tout aussi étonnés.

- Mais alors, commença Q-Ice, si Zen est dans le corps de Feuforêve... Es-ce que... ?

Il s'agenouilla pour prendre le pouls du corps. Il y eut un battement de cil puis des yeux confus s'ouvrirent.

- Feuforêve ?

Zen et Kat ouvrirent des yeux ronds en entendant la voix de Feuforêve sortir de la bouche de l'adolescent.

- Ouaip ben, ils ont échangé leurs corps, conclua Q-Ice.
- Comment tu peux garder ton calme dans une situation pareille ? demanda l'adolescente.
- Je trouve ça rigolo...

En effet, il avait le sourire aux lèvres.

- En attendant, on rentre au quartier général. On avisera sur la situation, annonça Daniel.

Feuforêve s'était relevée et avait prit Zen dans ses bras pour lui faire un câlin. Elle semblait souriante malgré tout, sans doute pour montrer qu'elle aimait bien son maître, et bien que la situation était un peu particulière.

- Eh bien heu... J’admets que la situation est un peu... Chamboulée ?

Ridley resta perplexe quand il apprit la nouvelle. Le retour s'était effectué sans soucis mais Arlan, Dogaria, Ridley et même Murdok étaient très surpris par ce changement.

- Et on sait ce qui s'est passé ? demanda Arlan.
- Aucune idée, répondit Daniel, Zen, tu te souviens de quelque chose ?
- Heu... Pas vraiment, c'est flou dans ma tête.

Il jugeait important de ne pas dire qu'il s'était retrouvé face à Darkrai, ça pourrait créer la panique.

- Mais j'y pense, où est passée Misha ? demanda le vieil homme.
- Elle s'est enfermée dans sa chambre, répondit Daniel, elle ne veut absolument pas être dérangée. Elle doit être avec sa pokémon particulière. Elle a eut une vision choquante lors du concours.
- Comment ça se fait ?
- Hé bien, au début j'ai cru qu'il s'agissait du Roi Noir car on a vu un gamin avec un Elekable et un Maganon. Les deux étaient puissants, mais Zen a vaincu Maganon en finale.
- Peu probable, même si le Roi Noir est capable de beaucoup de chose, comme changer son apparence, je doute fort qu'il s'amuse à aller s'ennuyer dans un concours pokémon...
- Et si justement il avait voulut faire ce concours pour s'amuser ? demanda Zen.
- Je ne saurais te répondre, dit le vieil homme à la pokémon spectre.

Quelques heures plus tard, Murdok annonçait qu'il repartait dans l'Anneau de surveillance tandis que les autres réfléchissaient à un moyen pour que Zen et Feuforêve reviennent dans leurs corps respectifs. Lorsque le jeune homme au visage serpentin arriva dans la base flottante, il demanda à voir le Roi Noir.

- Que se passe-t-il Murdok ? demanda Darko.
- Maître, un des nouveaux dresseurs des résistants a échangé son corps avec celui d'un de ses pokémons...
- Ah ça...

Le souverain éclata de rire.

- Tant mieux, ça résout un problème.
- Que s'est-il passé exactement ?
- Ce dresseur m'a paru être un peu trop puissant alors j'ai ordonné à Darkrai de s'en occuper. Ils vont avoir du mal à trouver une solution puisque seul Darkrai peut annuler cette malédiction...
- Je vois... Avec un tel désordre dans la résistance, ils ne pourront pas lutter.

Dans le quartier général des résistants, il régnait une atmosphère lourde. Misha s'était enfermée dans sa chambre, Zen et Feuforêve essayaient de s'habituer à leurs nouveaux corps et Kat se faisait un sang d'encre pour son frère. Q-Ice était dans la pièce principale avec Ridley, Daniel, Ashley et Arlan.

- Donc, il n'existe aucun moyen de tout rentrer dans l'ordre pour Zen ? demanda le dresseur des glaces.
- On n'a trouvé aucune solution, répondit l'assistant du vieil homme.
- Je peux toujours demander à Mewtwo, continua le dresseur aux lunettes de soleil, peut-être que lui pourra faire quelque chose...

Daniel ferma les yeux et commença à se concentrer pour appeler Mewtwo par la pensée. Quelques secondes plus tard, le pokémon psychique apparaissait dans un flash de lumière blanche.

- Je n'ai jamais entendu parler de changement de corps... Amenez-les moi, je vais voir ce qu'on peut faire...

Q-Ice se dirigea vers la chambre où Zen et Feuforêve se trouvaient. L'adolescent aux cheveux bruns s'était habitué à léviter pour se déplacer tandis que la pokémon spectre avait du mal car elle devait se contenter de marcher au sol.

- Feuforêve feufo... dit la pokémon spectre en soupirant.
- Désolé mais il va falloir s'y habituer... Ce n'est pas ma faute, répondit l'adolescent d'une voix désolée.
- Feuforêve ! Feufo ?

La pokémon spectre observait ses mains et ses jambes, puis elle tâta les vêtements qu'elle portait. Quelle drôle de matière, c'était agréable à toucher, mais qu'es-ce qu'elle retenait la chaleur. Q-Ice frappa à la porte.

- Zen ? Feuforêve ? Je peux entrer ? Y a Mewtwo qui est arrivé, on va voir s'il peut faire quelque chose...
- On arrive.

Le dresseur et sa pokémon suivirent le dresseur des glaces jusqu'à la pièce principale.

- Ah ! Bonjour Mewtwo...
- Feuforêve !
- Je vois... répondit le pokémon psychique.

Alors qu'il commençait à examiner Zen, Feuforêve voulait se débarrasser de ces vêtements qui la faisait transpirer. Elle commença à enlever le pull, puis le tee-shirt. Ah, ça allait beaucoup mieux... Personne ne faisait attention à elle ? Et puis elle avait encore chaud. Elle commença à retirer les vêtements du bas quand tout à coup...

- AAAAAAH !

Tout le monde sursauta en entendant Kat hurler. L'adolescente voyait la pokémon en train de se déshabiller et se précipita vers elle pour l'empêcher de descendre le pantalon plus bas.

- Feuforêve ! Tu es dans le corps de mon frère ! Tu ne dois pas le... Heu... le mettre à nu devant tout le monde.
- Feufo ! Feuforêve !
- Je ne comprends pas ce que tu dis...
- Elle dit simplement qu'elle a trop chaud avec ces trucs sur elle, répondit Mewtwo.
- Pas en public ! répondit vivement Kat, désolée Feuforêve mais tu vas devoir transpirer un peu.

La pokémon spectre soupira de plus belle. Trois heures passèrent sans que Mewtwo n'ait pu trouver une solution.

- Il ne nous reste plus qu'à nous adresser aux elfes. Eux seuls savent ce qu'on peut faire.
- D'accord, répondit Daniel, emmène-les avec toi sur l'île des trois esprits...
- Je viens avec toi, répondit Q-Ice, j'ai quelque chose à demander aux elfes...
- Si tu veux... Bon, on y va.

Le pokémon psychique disparut dans un flash de lumière blanche ainsi que le dresseur des glaces, Zen et Feuforêve. Quelques instants plus tard, le petit groupe était arrivé dans la grotte des elfes.

- Mewtwo ? s'étonna Crefadet, qu'es-ce que tu viens faire ici ?
- Le dresseur Zen et sa pokémon Feuforêve ont un souci de taille...
- Si on peut appeler ça un problème de taille... commença Zen.

Les elfes furent surpris d'entendre la voix de l'humain venir de la bouche de la pokémon spectre.

- Je vois, dit Crefollet, on ne peut pas faire grand-chose...
- Quoi ? s'écrièrent Zen et Q-Ice d'une même voix.
- Oui parce que... Il s'agit d'une malédiction, répondit Crehelf, la malédiction de Darkrai pour être plus précis.

Darkrai ? Darkrai ? Il se souvenait de ce nom... Le regard de Q-Ice devint encore plus étonné que ce qu'il ne l'était déjà...

- Mais... C'est pas possible... Darkrai est...

Crehelf lui fit signe de ne pas continuer.

- Mewtwo, retourne annoncer à Ridley qu'il s'agit de la malédiction de Darkrai. Nous ne pouvons rien faire pour lui venir en aide... commença Crefadet.
- QUOI ? MAIS...

L'elfe du savoir fit signe au dresseur des glaces de se taire.

- Ramène Zen et Feuforêve là-bas et revient ici ensuite, nous allons avoir une discussion avec cet humain, dit Crefollet en désignant Q-Ice.

Ce dernier s'étonna. Qu'allaient préparer les elfes encore ? Mewtwo disparaissait avec le dresseur aux cheveux bruns et sa pokémon tandis que les créatures légendaires se rassemblèrent autour du dresseur des glaces.

- Nous savons... commença Crefadet.
- Ce que tu penses de Darkrai... continua Crefollet.
- Attend que Mewtwo revienne pour nous raconter ton histoire, dit Crehelf.

Quelques instants plus tard, Mewtwo réapparut dans la grotte.

- Mewtwo, nous allons sans doute avoir besoin de toi... Écoute donc l'histoire de cet humain...

----------

2 ans avant que Q-Ice ne rencontre Zen et Kat, quelque part près de Neiglace

- Alors Q-Ice ? La neige est bonne non ?
- Ouais grave, c'est génial !

Deux adolescents étaient en train de dévaler une pente couverte de neige à snow-board. Il faisait nuit, le ciel n'était pas couvert de nuages et les lumières éclairaient correctement la piste.

- Le snow-board de nuit, y a rien de plus sympa, dit Q-Ice, pas vrai grand frère ?

L'adolescent aux cheveux couleur glace s'était arrêté à une vingtaine de mètres d'un tremplin. Son frère s'arrêta à la même hauteur. Ce dernier avait aussi des cheveux couleur glace sauf qu'ils étaient plus longs et qu'ils arrivaient au niveau des épaules. Les deux garçons observaient le tremplin.

- La plus belle figure possible ?
- Je te bats sans problèmes petit frère !

Mais au même moment, un hurlement strident se fit entendre, un cri qui déchirait le silence de la nuit.

- LIAAAAAA !
- Qu'es-ce que ? Vite petit frère, cachons-nous !

Il entraîna Q-Ice derrière un groupe d'arbres. Plusieurs pokémons sauvages arrivèrent sur la piste et se mirent à l'affût.

- Mais c'était quoi ce cri ?
- CREEEEEE !
- Là ! s'écria Q-Ice en montrant une forme qui se mouvait dans le ciel.

A cause de la nuit, ils ne pouvaient pas distinguer de quoi il s'agissait, mais la forme se rapprochait d'eux à toute vitesse. Au bout de quelques instants, les deux snow-boarders purent distinguer la créature qui lévitait à plusieurs mètres du sol.

- Nom de Dieu !

Une crête jaune en forme de croissant de lune au-dessus de la tête, un long cou jaune et bleu, des ailes courbées et roses... Ils n'arrivaient pas à le croire et pourtant, il s'agissait bien de Cresselia. La pokémon lunaire semblait hurler et paraissait être en colère. La créature lança un rayon multicolore qui toucha les pokémons sauvages sur la piste. Aussitôt, les pokémons se foncèrent dessus et commencèrent à s'entretuer violemment. Q-Ice et son frère n'en revenaient pas.

- Qu'es-ce qui se passe ?
- On dirait que Cresselia était proche du village Kyoukou d'après la direction d'où elle vient, remarque le grand frère.

Au même moment, plusieurs sphères d'énergie noire s'écrasèrent au sol. Cresselia hurla de plus belle et lança un Ultralaser dans le ciel en direction de la source des sphères noires. L'une d'entre elles percuta la pokémon psychique qui chancela mais qui contre-attaqua aussitôt.

- Il y en a un autre ! s'écria Q-Ice.

Ils virent alors un autre pokémon arriver en lévitant. Ce dernier était plus petit et pourtant, son oeil bleu brillait dans la nuit. Il était tout noir et ce qui permettait de le distinguer, c'était son énorme collier rouge et sa chevelure blanche.

- IL SUFFIT CRESSELIA !
- CRESSEEE !

La pokémon psychique avait l'air d'avoir perdu la raison. Elle fonça sur le pokémon noir en envoyant un rayon arc-en-ciel que ce dernier esquiva facilement. Cresselia fit briller ses ailes et envoya plusieurs boomerangs de lumière sur son adversaire qui fut contraint de se protéger comme il le pouvait. C'est alors que la pokémon lunaire décrocha un autre Ultralaser qui fit s'écraser le pokémon noir au sol, à quelques mètres de Q-Ice et de son frère...

- Oh putain...
- Darkrai... Mais qu'es-ce qu'il fiche là ?

Le pokémon ténèbres profita de l'épaisse fumée qui l'entourait pour envoyer toute une série de sphères noires.

- IL VA FALLOIR QUE LA CREATION S'OCCUPE DE TOI !
- CRESSELIAAA !

Darkrai s'envola dans les airs et s'entoura d'une sphère d'énergie sombre qui commença à s'étendre dans tous les sens.

- CESSE TA FOLIE MEURTRIERE MAINTENANT !

Cresselia fut happée par la sphère grandissante et tomba lourdement au sol, inconsciente. Darkrai s'approcha d'elle et la fit disparaître en même temps que lui. Puis plus rien, le calme retomba tout d'un coup.

Seuls restaient Q-Ice et son frère qui contemplaient avec horreur les restes des pokémons sauvages qui s'étaient entretués sur la piste. Le lendemain, les journaux évoquaient une sombre histoire de massacre de masse qui avait eut lieu la veille dans le village de Kyoukou. On parlait aussi des nombreux pokémons sauvages morts sur une piste de ski de Neiglace.

----------

_________________
http://www.pixenli.com/images/1335967788012060600.png

Mystia Lorelei
Night Sparrow

Messages : 1503
Date d'inscription : 20/04/2009
Age : 29
Localisation : N'importe où mais pas dans une cage !

Profil Joueur
 : Th10 : MoF
Niveau: Facile
Score: (non communiqué)

http://myschi.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Fan-fiction] Requiem pour l'avenir

Message par Mystia Lorelei le Mar 10 Mai 2011, 11:55 pm

Episode 31 : Le vouloir à tout prix

- Voila ce que je pense de Darkrai. Pour moi, il a sauvé mon village de la folie de Cresselia.
- Effectivement, c'est ton point de vue mais... Darkrai n'a agit que parce que Cresselia avait perdu la raison, dit Crehelf.
- Tu crois que Darkrai t'écouteras, toi, un simple humain ? demanda Crefollet.
- D'autant plus qu'il est aux côtés du Roi Noir. Tu n'es pas de taille à lutter tout seul, continua Crefadet.

Le dresseur des glaces observa tour à tour chacun des trois elfes, puis il fit apparaître Givrali, Farfuret, Jungko, Momartik et Xatu.

- Alors... Peut-être que je n'ai aucune chance...

Xatu continuait d'avoir peur. Il savait que l'avenir de son maître s'assombrissait de plus en plus.

- Peut-être que je vais même mourir...

Q-Ice serra le poing pour montrer à quel point il était déterminé.

- Mais je ne compte pas rester les bras croisés alors que l'un de mes meilleurs amis a de graves problèmes et qu'il existe un moyen de lui venir en aide !

Le dresseur des glaces lança un regard plus que déterminé aux elfes. Crefadet pouvait ressentir la détermination de l'humain.

- Tu es sûr de ce que tu veux faire ? C'est une tâche quasiment suicidaire.
- Effectivement, Zen et Kat ont l'air de cacher des trucs très tordus en eux mais ce sont mes amis et j'estime être assez grand pour choisir d'aller les aider !
- Je vois, dit Crefollet, on va avoir du mal à te faire changer d'avis alors...
- Ce n'est même pas la peine d'essayer. Ma décision est prise, je vais aller voir ce Roi Noir !

Il lança un regard à ses pokémons qui hochèrent tous positivement la tête, puis il les rappela.

- Mewtwo va te ramener à Grandegemme. De là-bas, tu pourras décider du plan que tu veux appliquer.
- Allons-y !

Le pokémon psychique s'enveloppa d'une lumière blanche et disparut en même temps que Q-Ice de la grotte des elfes. Quelques instants plus tard, ils étaient de retour dans la ville de Grandegemme, sur le toit d'un immeuble. Le dresseur des glaces leva la tête vers l'Anneau de surveillance.

- Et alors, je lui ai répondu "Non mais tu devrais essayer d'utiliser ces accessoires, tu serais plus belle ainsi" mais elle était déterminée à garder ses fringues ringardes... Hey Jushi ! Tu m'écoutes ?
- Ouais ouais...
- Vilaine ! Je sais que tu mens !
- Oh, mets-là en sourdine Go.

Une jeune fille aux longs cheveux verts, portant une robe en forme de rose inversée, des gants et des bottes tout verts, s'adressait à une autre fille qui avait des cheveux d'un noir de jais et lisses, qui portait un kimono sombre et qui semblait être accompagnée de quatre sphères bleues brûlantes.

Elles se trouvaient dans une sorte de hangar et semblaient attendre quelque chose ou quelqu'un. Go, la fille habillée de vert, semblait ne pas pouvoir s'empêcher de parler de tout et de rien, ce qui énervait Jushi.

- Et alors, je lui ai conseillé de mettre une rose blanche dans ses cheveux mais rien à faire, ma petite soeur ne m'écoute presque pas... Et toi non plus à ce que je vois !

Elle fit la moue alors que l'autre se contentait de bâiller.

- Tu sais grande soeur, je trouve que tu as la langue bien pendue.
- Mais non, pourquoi tu dis ça ? De toutes façons, toi, tu ferrais presque peur. On dirait vraiment que tu ressembles à...
- A une fantôme ? Je sais ! N'es-ce pas là mon attribut ?

Jushi ricana d'une voix assez sinistre.

- Oui bon ça va arrêtes, tu me fous les jetons ! s'écria Go.
- Oh ? La petite plante tremble ?
- Mais non, je ne...

Mais elle n'eut pas le temps de finir sa phrase qu'une violente explosion retentit au fond du hangar.

- HIIIIII ! Qu'es-ce qui se passe ? hurla la jeune fille aux cheveux verts, on nous attaque ?
- C'est presque ça, répondit Jushi sur un ton très calme.

Elle observait la porte qui venait de voler en éclat.

- Nous avons de la visite on dirait.

Q-Ice s'avançait d'un pas déterminé suivit par Jungko. Le dresseur des glaces avait demandé à Mewtwo de le téléporter dans l'Anneau de surveillance mais le pokémon psychique lui avait dit qu'il le téléporterait au hasard pour éviter de se faire repérer. Mais Q-Ice était réapparut dans une zone de stockage fermée et avait dut employer la force de Jungko pour ouvrir la porte.

- Murdok, on nous signale une intrusion dans le secteur 7 !
- De quoi ?

Le jeune homme au visage serpentin était à bord de la base flottante et se rapprocha d'un pupitre de commande.

- Merde ! Comment il a fait pour arriver ici ? s'étonna le commandant en second.
- Devons-nous envoyer une troupe de robots pour l'arrêter ? demanda un soldat.
- Non, pas la peine... Go et Jushi sont sur place, elles vont s'en occuper...

Le dresseur des glaces s'était arrêté. Il observait les deux filles qui lui faisaient face.

- Regardez-moi ça, commença Go, c'est une intrusion, mais qu'es-ce qu'il est charmant.
- Il faut reconnaître qu'il possède un certain charme, continua Jushi.
- Qui êtes-vous toutes les deux ?

Les deux filles se regardèrent d'un air surpris.

- Il ne sait pas qui nous sommes ? Han la honte !
- Tais-toi grande soeur ! Après tout, nous sommes nombreuses et nous ne nous montrons pas beaucoup en public...
- Ca ne répond pas à ma question ! rétorqua Q-Ice.

La fille aux cheveux verts fit un tour sur elle-même.

- Je suis Go, la belle, la magnifique ! Je suis l'Hybride des plantes et j'adore tout ce qui touche à la nature !

Sa soeur s'était contentée de soupirer.

- Et moi, je suis Jushi, l'Hybride des spectres.
- C'est quoi ça, Hybrides ?

Les deux filles se regardèrent avec des yeux encore plus surpris.

- Il... Il ignore que nous sommes des Hybrides ? Mais d'où il sort ce type ?
- Nous sommes des soldats du Roi Noir. Ton intrusion s'achève ici étranger ! répondit Jushi.
- Sachez les filles que mon nom est Q-Ice, dresseur spécialisé dans les pokémons glaces et que je serrai forcer de vous bousculer un peu si vous ne me laissez pas passer !

Les deux filles s'étaient mises en position de défense.

- Et tu crois aller où comme ça ? demanda Go.
- Je veux voir Darkrai !

Vraiment, cet humain était bizarre aux yeux des deux Hybrides. Entre-temps, Murdok avait mis son maître au courant de la situation.

- Vraiment ? s'étonna Darko Blanz, je ne sais pas quelle mouche les pique aujourd'hui...
- Vous voulez le tuer tout de suite ? demanda Murdok.
- Non... On va jouer un peu... Voyons voir s'il est capable de m'atteindre... Ni, viens ici.

La fille aux cheveux rouges flamboyants arriva et s'inclina devant le Roi Noir.

- Tu vas m'accompagner dans le secteur 6 !
- Oui maître, comme vous voudrez.

Ailleurs dans l'Anneau, Sanju était en train de consulter sa boule de cristal.

- Cet humain va quand même faire un effort remarquable... Dommage pour lui.

Q-Ice avait sorti Givrali.

- Laissez-moi passer !
- Rends-toi plutôt ! dit Jushi.
- Givrali, Éclats grêle mais pas trop fort, ne les blesse pas !
- Oooh, un dresseur courtois avec des filles ? dit Go en s'étonnant.

Le pokémon glace lança plusieurs glaçons en direction de la fille au kimono sombre. Cette dernière fit un mouvement de sa main gauche et dissipa l'attaque comme si de rien n'était.

- Quoi ?
- Ca surprend au début... commença Jushi.

Au même moment, une liane ligota Givrali et le lança en l'air. Puis des feuilles le frappèrent de toutes parts. Q-Ice constata avec surprise que c'était Go qui avait lancé la liane et les feuilles.

- Mais vous êtes quoi au juste ? Des pokémons transformés en humains ?
- Non, nous sommes des Hybrides ! Chacune d'entre nous possède des pouvoirs liés à un type de pokémon très précis, dit la jeune fille aux cheveux verts, moi en l'occurrence, je maîtrise toutes les attaques de type plante !
- Et moi, je maîtrise les capacités des spectres.
- Ouais donc en gros, vous êtes comme les pokémons quoi...
- NON ! Nous sommes supérieures !

Go bondit vers Q-Ice mais Givrali la repoussa d'un coup de Vent glace.

- Comme les pokémons, vous avez des faiblesses ! Je vais me débarrasser de vous en un instant.
- Cause toujours ! répondit la jeune fille aux cheveux verts.

Pendant ce temps, Zen et Kat discutaient dans une pièce, isolés avec leurs pokémons.

- J'ai vachement eut peur que les autres ne voient "ça", dit la pokémon spectre.
- C'est pour ça que j'ai pris la peine de faire en sorte que Feuforêve remette le tee-shirt en premier.

Le frère et la soeur regardaient Feuforêve qui s'était endormie, torse nu et couché sur le ventre. Sur le dos du corps, ils pouvaient voir les trois grosses marques de griffe cicatrisées qui semblaient avoir lacéré le corps en diagonale. Ce n'était pas très joli à voir.

- A propos... Q-Ice et Mewtwo sont revenus ?
- Non pas encore, répondit Kat.

Go envoya des Feuillemagik sur Givrali mais ce dernier les gela avec un Laser glace. Pendant ce temps, Momartik s'occupait de Jushi.

- Givrali, Blizzard ! hurla le dresseur des glaces, et toi Momartik, Vent mauvais !

L'attaque polaire repoussa la jeune fille des plantes qui grelottait de froid tandis que la fille à l'aspect spectral faiblissait face à l'attaque de la pokémon fantôme.

- Laser glace, tous les deux !

Givrali et Momartik envoyèrent des rayons bleus qui immobilisèrent les deux Hybrides en piégeant leurs bras et leurs jambes dans de la glace.

- Merde ! On s'est faites avoir, dit Go en pestant.

Q-Ice s'approcha de la jeune fille aux cheveux verts.

- Soit une gentille petite fille et dis-moi où se trouve le Roi Noir.
- En fait, je ne sais pas... J'étais supposée attendre quelqu'un avec ma soeur dans ce hangar.
- Ca ne m'aide pas !

Une porte s'ouvrit rapidement devant le dresseur des glaces. Une autre fille aux cheveux rouges et aux vêtements de la même couleur s'approcha lentement...

- Le maître m'a prévenue que mes soeurs avaient été mises à mal par un simple humain...
- Génial, t'es aussi l'une de ces mutantes bizarroïde ?

Les cheveux de Ni s'enflammèrent littéralement.

- Je suis Ni, l'Hybride du feu ! Sache que je n'ai pas l'habitude de faire des cadeaux à mes adversaires !
- Moi c'est Q-Ice ! Le feu contre la glace ! Quel beau combat en perspective !
- Ne fais pas dans les sentiments, ça ne marche pas avec moi ! dit vivement la fille en lançant une boule de feu sur Givrali.

Le pokémon glace vacilla. Q-Ice serra les dents, il savait que ce match serait plus compliqué que prévu. De leur côté, Zen et Kat étaient allés voir Daniel qui semblait parler avec son Morpheo.

- Qu'es-ce que tu fais ? demanda l'adolescente.
- Morpheo sent que la pression monte... Le vaisseau-amiral du Roi Noir doit s'approcher de la ville...
- Un vaisseau-amiral ? demanda Zen.
- Vous verrez d'ici cinq minutes...

Dans l'Anneau de surveillance, le Roi Noir félicitait encore Ni.

- Tu as été très douée ma petite... Je savais que tu n'aurais aucun mal à vaincre ce dresseur des glaces.

Q-Ice était allongé sur le sol avec Givrali KO à ses côtés.

- Je... Je ne dois pas... Perdre maintenant...
- Oh ? On a encore la force de parler ?

Darko tendit la main vers le dresseur des glaces qui sentit qu'une force le plaquait au sol.

- Tu es surpris hein ? Je parie que tu vas me prendre pour le chef des Hybrides mais il n'en est rien. Les pouvoirs de Darkrai sont bien supérieurs à ceux de mes chers soldats.
- Grrr...
- Cependant, je dois admettre que parvenir à battre deux Hybrides n'est pas donné à tout le monde... C'est pourquoi je vais t'accorder une dernière chance... Tu as de la chance, je suis de très bonne humeur.

On entendit un bourdonnement régulier. Q-Ice vit à travers une baie vitrée que tout s'assombrissait...

- Venez voir, dit Daniel à Zen et Kat, venez voir à quoi ressemble le vaisseau-amiral.

Lorsque les trois adolescents sortirent du magasin d'antiquités, ils purent constater l'énorme masse qui se trouvait au-dessus de l'Anneau de surveillance.

- Nom de Dieu... s'exclama Zen.

Ils pouvaient voir que le vaisseau-amiral était encore plus grand que l'Anneau... Il devait couvrir l'ensemble de Grandegemme et en moyenne un bon kilomètre de rayon autour de la ville. Le vaisseau était noir et avait l'aspect d'une raie manta.

- Mon vaisseau-amiral est arrivé... Si tu parviens à battre un seul de mes pokémons, alors je rendrais à ton copain son corps... annonça le Roi Noir.
- Grrr...

Darko se saisit d'une hyper-ball.

- Empiflor, va !

Le pokémon plante et poison apparut, extrêmement menaçant... Q-Ice attrapa l'une de ses poké-balls.

- Farfuret, vas-y !

A peine le pokémon ténèbres fut-il arrivé sur le terrain que le regard terrifiant d'Empiflor lui fit perdre tous ses moyens.

- Ce vaisseau-amiral est titanesque n'es-ce pas ? dit Ridley, s'il est ici, c'est parce que le Roi Noir compte aller se promener quelque part sur une autre planète.
- C'est carrément intimidant oui ! s'écria Kat.
- Je me demande quand même ce que font Mewtwo et Q-Ice, dit Daniel, je n'ai pas réussi à les joindre par télépathie...

Tout à coup, Zen fut pris de convulsions et s'écroula au sol.

- Frangiiin ! hurla Kat en voyant la pokémon spectre se tordre dans tous les sens.

Une minute plus tard, Zen s'évanouit. Kat avait prit la pokémon spectre dans ses bras.

- Il respire...

La porte située à la droite de l'entrée s'ouvrit.

- Soeurette... Daniel... Ridley... Les autres, que s'est-il passé ?

Ils furent tous surpris d'entendre la voix de Zen sortir de sa propre bouche. L'adolescent aux cheveux bruns avait mal à la tête.

- Mais alors, si tu es revenu dans ton corps, ça veut dire que...
- Feufo ?

La pokémon spectre se réveilla avec difficulté mais Kat et les autres soupirèrent en voyant qu'elle aussi était revenue dans son corps.

- Mais que s'est-il passé ? demanda Zen.

Personne ne sut quoi dire jusqu'à ce que Mewtwo apparaisse au milieu de la pièce.

- T'étais où ? demanda Daniel, où est Q-Ice ?
- Morpheooo ! s'écria le pokémon météo.
- Quoi ?

Daniel se précipita dehors, suivit par Kat et Arlan. Ils virent que le vaisseau amiral quittait la ville.

- Q-Ice... A été emmené par le Roi Noir.
- Mewtwo, que s'est-il exactement passé ? demanda alors Ridley.


Dernière édition par Mystia Lorelei le Jeu 12 Mai 2011, 12:23 pm, édité 1 fois

_________________
http://www.pixenli.com/images/1335967788012060600.png

Mystia Lorelei
Night Sparrow

Messages : 1503
Date d'inscription : 20/04/2009
Age : 29
Localisation : N'importe où mais pas dans une cage !

Profil Joueur
 : Th10 : MoF
Niveau: Facile
Score: (non communiqué)

http://myschi.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Fan-fiction] Requiem pour l'avenir

Message par Mystia Lorelei le Jeu 12 Mai 2011, 12:55 am

Episode 32 : Planète J

Q-Ice se réveilla avec un sérieux mal de crâne.

- Grrr, un vrai sol de graviers, ce lit...

Il regarda tout autour de lui et se rendit compte qu'il était bien allongé sur un sol poussiéreux. Il scruta ensuite les alentours. Il était en extérieur devant un bâtiment alors que l'air était empli de poussière.

- Argh, tu m'étonnes que j’aie mal à la tête avec un climat pareil.

Des nuages orangés défilaient dans un ciel jauni. Le dresseur des glaces resta perplexe pendant un petit moment.

- Mais où suis-je ? s'écria-t-il.
- Muuu ? demanda une voix ensommeillée et féminine pas loin de lui.

----------

Grandegemme

- Q-Ice a voulu... Aider Zen en combattant le Roi Noir.

Mewtwo marqua une pause, remarquant que tout le monde le regardait avec des yeux ronds.

- Tout seul ? s'étonna Kat.
- Le fou... Murmura Arlan.
- Il ne manquait plus que ça, dit Ridley, je crois avoir deviné où est parti le vaisseau-amiral...

Zen et Kat se tournèrent vers le vieil homme.

- Votre ami Q-Ice... A été amené sur la planète J.

Les deux adolescents se regardèrent avec des yeux ronds.

- J ? C'est quoi ça encore ?
- Une planète prison, dit Arlan.
- La planète J est une planète désertique balayée par de nombreuses et violentes tempêtes de sable. Un terrain hostile en quelques sortes, il y a bien des installations humaines mais les tempêtes sont si violentes que seuls des vaisseaux très imposants peuvent se poser sur la planète sans dommages, autrement, le sable aurait raison des coques des petits vaisseaux.

Zen et Kat étaient morts de trouille.

- Personne ne peut s'échapper de cet endroit, certains détenus y sont parvenus mais ont été re-capturés dès qu'ils ont quitté la planète. Il y a une base de surveillance en orbite autour de la planète...
- Q-Ice est donc condamné quoi... conclua l'adolescent.
- On peut dire ça comme ça, répondit Ridley.
- C'est un dresseur des glaces, rétorqua Kat, ce n'est pas une petite tempête de sable qui va l'arrêter !

----------

Planète J, quelque part près d'un bâtiment

- Et meeerde !

La barrière de glace créée par Farfuret venait encore de céder. Ces tempêtes étaient drôlement puissantes.

- Et toi, pourquoi tu me suis depuis tout à l'heure ?

Le dresseur des glaces se retournait vers une jeune fille qui devait avoir son âge. Elle avait de longs cheveux couleur sable et une tunique pour se protéger des intempéries de la même couleur. Elle portait une grosse paire de lunettes transparentes sur le visage. On pouvait voir ses yeux vert émeraude. Son regard évasif donnait l'impression qu'elle était complètement dans la lune.

- Tu n'aimes pas le sable ? demanda-t-elle d'une voix calme.
- Nan, le sable, ça pique les yeux contrairement à la neige... Et je ne sais toujours pas qui tu es...

La jeune fille le prit par la main et l'amena à l'intérieur du bâtiment. La pièce dans laquelle ils étaient entrés était mal éclairée et peu spacieuse, mais ils étaient seuls.

- Alooors, dans ce bâtiment, il y a un dénommé Sandcrow, un détenu qui fait régner sa loi sur les autres. Je te conseille fortement de faire profil bas quand tu le verras.
- Merci pour le renseignement mais, ça ne me dit pas qui tu es...
- Toi, tu as affronté le Roi Noir, ça se voit...
- Comment tu le sais ?
- Et ce Sandcrow, lui aussi avait défié le Roi Noir, sauf que lui a voulu en venir aux poings après avec perdu son match...
- Tu réponds quand à ma question ?

Elle continua à parler pendant une bonne demi-heure...

- Et voilà, tu sais tout ce qu'il y a à savoir sur la planète J.
- PRESENTES-TOI NOM DE DIEU !

Q-Ice avait perdu patience, cette fille était vraiment bizarre, autant dans sa manière d'agir que de parler. Elle s'inclina respectueusement devant lui.

- Kyu, Hybride du sol, tel est mon nom...

Q-Ice se figea. Elle, une Hybride ? Il recula d'un mouvement vif.

- Arrière sale mutante !
- Nééé ? Mais j'ai rien fais.
- Tu es une ennemie !

Maintenant qu'il y réfléchissait, pourquoi était-elle ici ? Sans doute pour le surveiller, ça ne pouvait être que ça !

- Oooh non, je ne suis pas une ennemie...
- SI ! Tu fais partie des Hybrides, cette bande de mutantes au service du Roi Noir...
- Faisait partie...
- Et tu vas pourrir ma vie jusqu'au bout... Pardon ?

Il avait peut-être mal entendu. Kyu soupira tout en fronçant les sourcils.

- J'en faisais partie de ma famille. J'aimais mes soeurs plus que tout au monde... Mais... Il m'a envoyée ici parce que d'après lui, je serais complètement lunatique.
- Trouve autre chose, je ne te crois pas du tout là...
- Mais c'est vrai... J'ai peut-être l'esprit trop lunatique pour Darko Blanz... Figures-toi qu'il ne supportait pas que j'aille discuter avec ceux qu'il considérait comme ses ennemis...

Q-Ice se tapa bruyamment le front.

- Ah oui effectivement, elle est bien space comme fille... pensa-t-il.
- Néanmoins ici, je suis comme chez moi.

Son ton semblait prendre une tonalité joyeuse.

- J'ai du sable à perte de vue, pour moi, c'est comme le paradis.
- Je préférerais rencontrer ta soeur du type glace, là, ce serait moi qui serais au paradis... Ah !

Q-Ice venait de comprendre qu'il se laissait aller à se rêveries à cause du caractère lunatique de Kyu.

- Je serais bref Kyu !
- Si tu veeeux...
- Comment on quitte cette planète ?

La jeune fille ouvrit des yeux étonnés avant de se mettre à rire.

- Pourquoi partir ? Je me plais ici...

Elle commença à s'exciter comme une gamine.

- Mais moi, j'aime le sable !
- Vu ton statut, ça se comprend, mais il existe un moyen de quitter la planète oui ou non ?
- Oui, il suffit de...

Mais au même moment, l'une des portes s'ouvrit à la volée.

- Ah... commença Kyu.

La silhouette d'un homme imposant se dessina alors. Puis il avança un peu et Q-Ice put le voir. L'homme avait un regard extrêmement agressif, renforcé par les nombreuses cicatrices qui parcouraient son visage.

- Sandcheese... commença la jeune fille.

L'homme l'observa quelques secondes. Soudain, il décrocha un coup de pied en plein dans le ventre de Kyu qui fut projetée contre le mur d'en face à cause de la violence du choc.

- Uuuh... J'ai mal...
- Sale petite merdeuse, ça t'apprendras à te moquer de moi ! répondit fermement Sandcrow.

Son regard agressif se posa ensuite sur Q-Ice qui semblait être furieux.

- Ecrase minus ! C'est quoi ton souci ?
- T'as frappé une fille qui n'a rien fait, tu n'as pas honte ?

L'homme aux cicatrices attrapa Q-Ice par le cou et le souleva d'une seule main.

- Le boss ici, c'est moi ! Comme t'es un nouveau, je ne vais pas de faire de mal mais si tu oses encore élever la voix contre moi, je te brise la nuque !

Il relâcha le dresseur des glaces vivement. Ce dernier reprenant une respiration normale tandis que Sandcrow quittait la pièce. Q-Ice se précipita vers Kyu.

- Hey ! Ca va ?

Voila que maintenant, il se faisait du souci pour une ennemie. Kyu se contentait de sourire malgré le filet de sang qui coulait de ses lèvres.

- Tu sais que t'es mignon toi ? dit-elle d'une voix douce et joyeuse en souriant.

Q-Ice se tapa le front.

- Tu n'as rien de mieux à dire ? Ce macho t’a quand même salement amochée...

Kyu se contentait de sourire. Un sourire qui finit par attendrir le dresseur des glaces. Elle était certes complètement à l'Ouest, mais elle pouvait être mignonne aussi... Mais pas dans les moments qu'il fallait.

- Tu m'as dit qu'il existait un moyen de quitter cet endroit...
- Je ne te le dirais que si tu bats Sandcheese...
- Mais pourquoi tu l'appelles comme ça ?
- Parce que ça me plaît... Et parce que c'est un gros enfoiré...

Il aida la jeune fille à se relever.

- Allons dans la pièce voisine... C'est là que Sandcheese affronte et rétame ceux qui veulent le défier...

Les deux jeunes pénétrèrent alors dans une immense salle qui ressemblait à un énorme ring de boxe entouré par de nombreux gradins. De nombreux spectateurs acclamaient l'homme aux cicatrices tandis qu'un Grolem écrasait une autre personne de tout son poids.

- Les mauviettes ne font pas le poids, je suis le plus fort ici !

Le pokémon rocher lança alors le perdant dans les gradins avec force. Q-Ice semblait choqué par ce spectacle.

- Mais... Le Grolem s'est directement attaqué au dresseur adversaire ? Il est fou !
- C'est normal... Il n'y a qu'une seule règle : c'est interdit d'interférer dans le combat même s'il agit d'un combat à mort.
- Mais le type là, il doit être dans un état pas possible après s'être fait écraser par un pokémon pareil !
- Il s'en sortira, t'inquiètes pas...

Q-Ice et Kyu continuèrent de visiter le bâtiment...

- Au fait, un détail me chagrine... commença le dresseur des glaces.
- Ouiii ?
- Y a d'autres filles sur cette planète ou t'es la seule ? Je dis ça parce que nous n'en avons pas croisé une seule depuis que je suis arrivé ici...
- Je ne suis pas la seule... Mais la planète est tellement vaste... Il doit forcément y en avoir d'autres...
- Et tu n'as jamais été abordée par des types louches ?
- Hééé...

La jeune fille rapprocha son visage à quelques centimètres de celui du dresseur des glaces.

- Je suis peut-être lunatique, mais je suis une Hybride avant tout donc, tu n'as pas à t'en faire pour moi...

----------

Grandegemme

Zen, Kat et Daniel étaient rentrés à l'appartement. Le frère et la soeur étaient très inquiets pour leur ami prisonnier.

- Il a fait tout ça pour me venir en aide... Et avec nous qui lui cachons beaucoup de choses...
- Mais frangin, ce sont des souvenirs obscurs qui ne regardaient que papa, maman et nous, on ne peut pas lui dire ce qui nous est déjà arrivé. Je n'ose pas imaginer ce qui se passerait sinon...
- Ne vous inquiétez pas.

Ils sursautèrent en entendant la voix de Daniel.

- Nous connaissons votre histoire, Misha et moi... Mais je pense que votre passé devra refaire surface un jour ou l'autre...
- Espérons que ça se fasse dans de bonnes conditions, dit doucement Zen.

Au même moment, Misha apparut, tenant son Skitty dans les bras. La petite fille aux longs cheveux roses était étonnamment calme comparé à d'habitude.

- Alors ? demanda Daniel, ça va mieux ?
- Téhihihi, oui, grâce à elle, je vais mieux.
- Elle ? demanda Kat.

Misha mit un doigt sur sa bouche.

- Elle, c'est ma pokémon secrète, comme vous qui cachez des secrets. Vous ne la découvrirez qu'au moment propice...
- Ah oui au fait Daniel, continua Zen, je crois qu'on va avoir un souci...
- Lequel ?

L'adolescent aux cheveux bruns sortit son téléphone portable et montra une photo de la tablette en pierre.

- C'est bien beau d'avoir des photos d'excellente qualité, mais un détail me chagrine...
- Lequel ?
- Tu sais lire ce genre d'écriture toi ?

Le dresseur aux lunettes de soleil observa avec plus d'attention la photo. Il y avait des inscriptions, mais elles étaient rédigées dans une langue inconnue.

- MERDE ! J'avais pas pensé à ça ! On est très mal partis si on n'arrive pas à déchiffrer les inscriptions !

----------

Planète J

- Tu as des pokémons glace non ? Tu ne devrais avoir aucun mal à vaincre Sandcheese...
- Vu la puissance de ses pokémons, je vais me faire laminer en un seul coup !
- Et ton Jungko ?
- Il tiendra une minute tout au plus, même s'il est très avantagé !

Q-Ice et Kyu observaient un autre match opposant Sandcrow à un autre dresseur. Le pire, c'était bien sûr le Grolem de l'homme aux cicatrices qui voulait s'en prendre directement au dresseur alors que le pokémon du dresseur, un Laggron, faisait tout pour éviter ça.

- Ca craint trop ! dit fermement le dresseur des glaces.
- Bon ben, je garde mon moyen de quitter la planète pour moi alors...
- Pourquoi es-tu prête à m'aider ?
- Parce que même si tu réussis à quitter la planète, tu seras forcément re-capturé par la suite. Pis je te trouve mignon.
- Mais c'est un moyen de quitter la planète...
- Exaaact.

Au même moment, Sandcrow venait de vaincre son challenger.

- Il n'empêche que... Brrr... J'ai vraiment le trac d'aller le défier à ce type, d'autant plus qu'il m'a menacé tout à l'heure...
- Tu as peur ?
- Carrément oui !
- Héhéhé...

Q-Ice et Kyu tournèrent la tête vers un vieil homme portant une moustache en forme d'éclair et des cheveux d'un jaune électrique.

- Pourquoi riez-vous ? demanda le dresseur des glaces.
- Pourquoi ? répondit le vieil homme d'une voix assurée, parce qu'il ne fait aucun doute que tu vas battre ce Sandcrow à plate couture.

_________________
http://www.pixenli.com/images/1335967788012060600.png

Mystia Lorelei
Night Sparrow

Messages : 1503
Date d'inscription : 20/04/2009
Age : 29
Localisation : N'importe où mais pas dans une cage !

Profil Joueur
 : Th10 : MoF
Niveau: Facile
Score: (non communiqué)

http://myschi.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Fan-fiction] Requiem pour l'avenir

Message par Mystia Lorelei le Jeu 12 Mai 2011, 12:24 pm

Episode 33 : Aucun sens de l'honneur

- Es-ce que je peux savoir qui vous êtes ?
- Je ne suis qu'un vieil homme excentrique...

Q-Ice ne dit rien et continuait d'observer le vieil homme qui souriait en voyant les combats dans l'arène.

- Excentrique ? Quand vous annoncez comme ça que je peux vaincre un type qui peut me tuer avec une main dans son dos, je pense pouvoir l'affirmer.
- Tu es marrant toi...
- Ca dépend du moment je dirais, répondit le dresseur des glaces.
- Et ce moyen de quitter la planète que cette jeune et jolie fille t'a promis de te dire, c'est moi qui l'ai inventé.

L'adolescent observa son interlocuteur avec une expression de surprise puis il tourna la tête vers Kyu tout en durcissant son regard, mais la jeune fille des sables se contentait de lui sourire amicalement.

- Ben voyons, dit Q-Ice avec une pointe d'ironie dans le ton de sa voix, je parie que vous vous connaissez très bien tous les deux... Et si vous connaissez le moyen de quitter cet endroit, pourquoi ne pas déjà l'avoir fait ?

Au même moment, le corps du dresseur qui affrontait Sandcrow dans l'arène vola devant le dresseur des glaces. Ce dernier fut figé par la terreur. Le vieil homme alla examiner le dresseur vaincu.

- Ouaip ben... Il est mort, dit-il, fracture totale de la colonne vertébrale et sommet du crâne ouvert...
- J'veux pas mourir moi ! s'écria Q-Ice.
- La réponse à ta question est devant tes yeux : impossible de quitter la planète car Sandcrow fait régner sa loi. Penses-tu, il m'aurait déjà tué sinon... C'est lui le seul obstacle. Il a des pokémons bien trop forts. Son Grolem par exemple ne craint ni les attaques aquatiques ni les attaques de type plante. Il est tellement puissant que je n'ai jamais vu ses autres pokémons, et je sais qu'il en a trois en comptant son pokémon rocher.
- Ce sont des monstres quoi...
- Je dirais plutôt Oober moi, dit Kyu.
- Moi de même, continua le vieil homme.
- Oober ? C'est quoi ça encore ?

Le vieil homme et Kyu se regardèrent avec des yeux amusés.

- C'est un terme qui désigne un pokémon doté d'une puissance phénoménale.
- Et le contraire de Oober, c'est un Nyuu, un pokémon ayant très peu ou pas de puissance, continua la jeune fille.
- Je comprend rien à votre jargon là, les interrompit Q-Ice.
- C'est normal, tu es nouveau ici... Au fait, je ne suis pas présenté... Mon nom est Statik.

Le dresseur des glaces eut un flash.

- Comme l'électricité statique ?
- Bien tenté mais non, je ne suis pas l'Hybride de l'électricité, répondit le vieil homme en tirant la langue.
- J'aurais essayé...

Le jeune dresseur porta à nouveau son regard sur Sandcrow.

- Mais je dois visiblement battre ce type... Dans ma condition actuelle, c'est impossible...

Il se plongea dans une réflexion mentale tout en se parlant à lui-même.

- Y a un truc que j'avais voulu essayer, mais ça me semblait bien tordu à réaliser. Je vais voir si je peux me perfectionner...
- De quoi tu parles ? demanda Kyu.
- Dis-moi, les tempêtes de sables de cette planète...
- Sont violentes et destructrices. Seuls les bâtiments construits peuvent résister au sable sur une longue durée. Un homme normal ne peut pas vivre plus de cinq jours dans un climat pareil.
- Cinq jours hein... dit lentement le dresseur des glaces.

Il se dirigea vers la sortie.

- Oy ! Où vas-tu ?

Mais Q-Ice ne répondit rien. Il se contenta de sortir tout en refermant la porte derrière lui. La jeune fille voulait le suivre mais Statik la retint.

- Non, on va voir ce qu'il prépare. Laissons-le tranquille pour le moment.

Misha disait aimer le vent, mais le dresseur des glaces savait que ce vent-là, elle ne l'aimerait pas du tout. Le sable volait quasiment jusque dans ses yeux et il était obligé de fermer la bouche pour ne pas en avaler. Il attrapa deux poké-balls à sa ceinture.

----------

Grandegemme, trois jours plus tard

- Daniel...
- Quoi ?
- Je vais finir par croire que tu es aussi tordu d'esprit que Misha, dit Zen.

Les quatre dresseurs étaient en train de déjeuner tranquillement à la terrasse d'un café. Enfin, de tranquille, il n'y avait que Daniel et Misha. Zen et Kat étaient très anxieux.

- Tu sais ce qu'on dit ? demanda le dresseur aux lunettes de soleil, quand on n'a pas d'autre choix que d'attendre une évolution de la situation, qu'on soit stressé ou relaxé, ça ne fait pas beaucoup de différences.

Le frère et la soeur le regardaient avec un air étonné.

- C'est pas faux ce que tu dis, remarqua l'adolescente, mais dans ce cas-là, on ne peut pas s'empêcher de s'inquiéter !

Mais lorsque Daniel vit arriver une jeune femme aux longs cheveux bruns touchant presque le sol, il ressentit une pointe d'inquiétude.

- Aïe, rendez-vous amoureux en perspective.

Zen se retourna et vit que Nana était debout derrière lui. Personne ne dit rien sauf Kat, dont le visage avait viré au rouge et exprimait une certaine gêne.

- Quoi ? Quoi ? Frangin, c'est quoi cette histoire de rendez-vous amoureux ? Qui est cette fille ?

----------

Planète J, au même moment

Q-Ice venait de re-rentrer dans le bâtiment. Il était couvert de sable mais semblait être sûr de lui. Kyu et Statik se précipitèrent à sa rencontre.

- Tu as mauvaise mine, commença la jeune fille.
- Non, je vais très bien.
- On le dirait pas...

Mais le dresseur des glaces se contenta de sourire.

- D'accord, je vais t'expliquer ce que je faisais... En fait, j'essayais de perfectionner un combo d'attaques que je compte utiliser avec Givrali et Farfuret.
- Deux contre un, ce n’est pas loyal ça.
- Attaquer un dresseur directement avec son pokémon non plus.
- Qui a dit qu'il y avait des règles ?

Q-Ice se secoua vivement pour se débarrasser du sable qu'il avait encore sur le corps. Une fois qu'il eut fini, il prit une profonde inspiration.

- Je vais aller affronter ce Sandcrow... Et le battre !

Il se dirigea d'un pas déterminé vers la salle de combat et ouvrit vivement la porte.

- SANDCROW ! s'écria le jeune dresseur, si tu cherches un adversaire, je suis ton homme !

L'homme aux cicatrices, qui était accoudé contre le ring de combat, releva la tête.

- Tu veux crever sale vermine ?
- Je vais te battre !
- Je t'étranglerai jusqu'à la mort !

Le dresseur des glaces s'avança jusque sur le ring et attrapa l'une de ses poké-balls.

- Juste un détail avant de commencer, dit Q-Ice, si le fruit de mon entraînement a porté, utiliser un seul de mes pokémons sera largement suffisant...

Le visage de Sandcrow fut déformé par une haine immense.

- Meurs !

Une poké-ball avait été lancée aux pieds du dresseur des glaces. Ce dernier fit un bond rapide sur le côté pour éviter le coup de poing lancé par le Grolem qui venait juste d'apparaître.

- Trop lent !
- JE VAIS TE BUTER !

Le pokémon roche chargea Q-Ice, mais ce dernier esquiva encore une fois l'attaque en sautant en l'air. Il tendit la poké-ball qu'il tenait toujours dans sa main devant lui.

- Go !

Il ouvrit la poké-ball pour laisser apparaître Givrali qui attaqua directement Grolem avec une Poudreuse. Le pokémon rocher fut stoppé dans son élan alors qu'il essayait encore d'attaquer. Q-Ice claqua des doigts. La queue de son pokémon se mit à luire, puis la créature des neiges donna un violent coup de queue sur le corps sphérique du pokémon rocher.

- Ta Queue de fer ne marchera pas ! s'écria Sandcrow avec fermeté.
- Qui a dit que j'utilisais cette attaque ?

En effet, le corps de Grolem était désormais en partie recouvert par une épaisse couche de glace.

- Quoi ? Qu'es-ce qui se passe ! Grolem !
- C'est la Queue de glace, si tu tiens vraiment à donner un nom à cette attaque.

Q-Ice parlait avec un ton calme et posé, tout le contraire de son adversaire qui se laissait guider par ses pulsions. Statik était étonné par la situation.

- A-t-il vraiment travaillé son combo ? se demanda le vieil homme, non, il est allé bien plus loin que ça... Ce garçon mène la danse d'une main de maître.
- En fait, je me posais une question, continua Q-Ice en s'adressant à Sandcrow, tu es vraiment fort, ou bien es-ce que tu es le plus fort des détenus ?

Mais l'homme aux cicatrices s'arrêta brusquement. La colère et la haine qu'il avait en lui étaient à leur paroxysme, à un point qu'il commença à agir comme un animal enragé. Les rares spectateurs prirent peur et reculèrent au maximum du ring. Même Kyu qui d'ordinaire était complètement dans la lune quand il s'agissait de provoquer Sandcrow eut un frisson et recula.

- Je vais simplement te pourfendre, demi-portion ! dit l'homme en saisissant ses deux autres poké-balls.

Un Charkos et un Colossinge apparurent, visiblement prêts à fracasser tout ce qui se trouverait à leur portée.

- TUEZ-LE !
- A trois contre un, il n'a aucune chaaance ! s'écria Kyu d'une vois effrayée.
- Je vois, répondit Q-Ice, puisque je ne peux visiblement pas me défendre, je vais attaquer... Givrali !

Les yeux du pokémon glace se mirent à luire alors qu'une violente tempête de neige commença à tomber sur le terrain.

- RIDICULE ! Ton minable petit blizzard n'affectera pas mes pokémons, ils sont trop résistants !
- C'est ce qu'on va voir ! répondit le dresseur des glaces.

La tempête redoubla d'intensité. Un froid glacial s'installa dans la salle. Le ring ressemblait désormais à un terrain glacé.

- Le fond de l'air est frais, remarqua Statik, il doit bien faire moins vingt sur le ring... OH !

La tempête de neige se calma, révélant un spectacle irréel aux yeux des spectateurs qui grelottaient de froid. Les trois pokémons de Sandcrow étaient pris dans une glace épaisse et étaient incapables de bouger. Leur maître frissonnait de froid lui aussi, mais Q-Ice ne semblait pas être affecté par la température.

- On dirait bien que je t'ai bien refroidi sur le coup !
- Sale... Petit... Morveux ! Comment ne... Peux-tu ne pas... Avoir froid ?
- Espèce d'imbécile ! s'écria Q-Ice, a-t-on déjà vu un dresseur des glaces craindre les grands froids ?

Toutes les personnes dans la salle en restèrent la bouche ouverte.

- C'était quoi cette réplique de naze ? dit Statik en pouffant de rire.
- Hihihi, il est vraiment drôle, continua Kyu en riant aux larmes.

Givrali frappa ensuite les statues des pokémons adverses avec sa queue luisante, les faisant s'écrouler tous les trois au sol, KO.

- Alors ? annonça Q-Ice, quelque chose à rajouter ?

Sandcrow ne voulait pas l'admettre, mais ses pokémons étaient bien hors combat.

- Le combat n'est pas fini...
- Si, tes pokémons sont out.
- Mais moi, je suis toujours debout !
- Ah oui, j'oubliais qu'il n'y avait pas de règles, dit le dresseur des glaces en soupirant.

Il fit signe à Givrali et se mit à courir en direction de son adversaire.

- Dans ce cas, je vais t'assommer avec un bon gros bloc de glace...

Mais Q-Ice n'eut pas le temps de finir sa phrase alors que Sandcrow souriait d'un air très mauvais. Ce dernier venait juste de sortir un pistolet de sous sa veste et le pointait sur la tête du dresseur des glaces qui écarquilla les yeux d'effroi. Kyu et Statik voulaient hurler mais aucun son ne sortit de leurs bouches. L'homme aux cicatrices appuya sur la détente. Il y eut une détonation, et Q-Ice s'écroula au sol dans une flaque de sang.

- WAHAHAH ! Toujours garder son atout pour la fin, c'aura été le seul conseil que j'aurais pu te donner, sale petit morveux ! hurla Sandcrow en rigolant.
- Nooon ! s'écria Kyu en fondant en larmes.
- Le salopard, il n'a vraiment aucun sens de l'honneur, murmura Statik.
- AHAHAH ! JE SUIS LE PLUS FORT ! JE SUIS...

Il s'arrêta d'un seul coup et ne bougea plus. Son regard se posa ensuite sur le sang qu'il pouvait voir devant lui, son propre sang, celui qui recouvrait la pointe de glace qui sortait de son corps.

- Hu...

Plus personne ne prononça un seul mot dans la salle. Tous les regards étaient portés sur la lance de glace qui avait traversé le corps de Sandcrow au niveau de la poitrine.

- Vraiment...

Un silence de mort régnait désormais dans la salle.

- Aucun sens de l'honneur...

Des regards en pleurs observaient Q-Ice qui tentait de se relever difficilement, une lance de glace dans la main.

- C'est une technique que j'ai mise au point avec Givrali durant trois jours...

Il laissa tomber la lance alors que Sandcrow s'écroulait au sol dans une marre de sang, mort. Q-Ice tenait à peine sur ses deux jambes, mais il s'était relevé.

- Garder son atout pour la fin, c'était MON dernier conseil !

Il caressa Givrali derrière les oreilles. Kyu, Statik et toutes les personnes présentes dans la pièce se précipitèrent vers le ring au moment où Q-Ice s'évanouit et s'écroula à nouveau.

- Q-IIICE !

----------

La première chose que le dresseur des glaces vit en ouvrant les yeux, c'était Kyu qui était allongée contre lui, endormie.

- Où suis-je ? Que s'est-il passé ?
- Tu as juste besoin de te reposer encore un moment, répondit Statik.

L'adolescent vit que le vieil homme était en train de bricoler dans une boîte métallique. Il regarda tout autour de lui et vit qu'il était dans une pièce assez petite. Givrali avait bondi sur le lit de son maître quand elle s'était rendue compte qu'il s'était réveillé.

Le dresseur des glaces vit un miroir et observa le bandage autour de sa tête.

- Il ne m'a pas raté... Cinq millimètres de plus sur la droite et je pouvais vraiment dire adieu à la vie.
- C'est pour ça que je te dis que tu dois encore te reposer, dit Statik.

Q-Ice allait se rendormir quand soudain...

- ATCHOUM ! Zut, j'ai dû attraper froid...

_________________
http://www.pixenli.com/images/1335967788012060600.png

Mystia Lorelei
Night Sparrow

Messages : 1503
Date d'inscription : 20/04/2009
Age : 29
Localisation : N'importe où mais pas dans une cage !

Profil Joueur
 : Th10 : MoF
Niveau: Facile
Score: (non communiqué)

http://myschi.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Fan-fiction] Requiem pour l'avenir

Message par Mystia Lorelei le Jeu 12 Mai 2011, 10:56 pm

Episode 34 : Un premier rendez-vous au goût évasif

- Garçon !

L'employé du café se dirigea vers la table où une fille aux cheveux violets était assise.

- Donnez-moi un autre soda au cassis.
- Encore ? Mais mademoiselle, c'est votre quatrième canette !

La fille regarda le serveur avec ses yeux vert émeraude. Ce dernier sentait qu'il valait mieux ne pas la contrarier et alla chercher une autre canette.

- Hum, un vrai régal, dit-elle avec un sourire.
- VOUS ÊTES LA PETITE AMIE DE MON FRÈRE ?!

Daniel, Misha et Zen sursautèrent et reculèrent sous l'effet de surprise. La fille aux cheveux violets tourna la tête vers la table où une adolescente aux cheveux verts attachés en queue de cheval s'était brusquement levée en entendant ce que la jeune femme aux longs cheveux bruns venait de dire. Kat se tourna vers son frère.

- Frangin ! C'est quoi cette histoire ?
- Attend petite soeur, je peux t'expliquer...

Nana était terriblement gênée.

- C'est à dire que... Je suis tombée amoureuse dès l'instant où j'ai vu ce garçon... Mais je ne savais pas comment... Le lui annoncer.
- Et moi, répondit Zen avec un embarras certain dans sa voix, je ne m'attendais pas du tout à ce qu'elle me fasse une déclaration dans un moment pareil !

Plus personne n'osa dire quelque chose. Zen, Daniel et Misha étaient trop surpris ; Nana était encore plus gênée ; Kat regardait à tour de rôle son frère et la jeune femme ; et la fille aux cheveux violets continuait de siroter son soda au cassis comme si de rien n'était.

- Qu'ils sont bruyants, pensa-t-elle tout bas.

----------

Planète J

- J'ai dormi combien de temps exactement ? ATCHOUM !
- Environ deux jours. Et ton combat a vraiment été impressionnant.

Q-Ice retira la couverture et laissa Kyu continuer à dormir tandis qu'il s'asseyait sur le lit.

- Je ne vais pas arriver à trouver le sommeil avec un rhume pareil... ATCHOUM !

Statik cessa de bricoler dans sa boîte pour se tourner vers le dresseur des glaces.

- Je me demande bien ce qui t'es passé par la tête pour que tu en arrives à geler tout le ring. En plus, tu as utilisé une lance de glace pour tuer Sandcrow. C'est ce que tu avais travaillé durant ces trois jours ?
- Oui, je m'étais préparé à pouvoir me défendre moi-même au cas où le pokémon m'aurait attaqué directement. Mais je ne compte pas utiliser les pouvoirs de Givrali uniquement pour créer des armes de glace. Je pourrais essayer de lui faire reproduire n'importe quel objet.

Ce jeune dresseur avait visiblement beaucoup d'imagination et le vieil homme avait l'impression de se revoir plus jeune.

- Je vais te préparer quelque chose de chaud, dit Statik, et dès que ça ira mieux, on préparera notre plan d'évasion.

----------

Grandegemme

Kat semblait être un peu triste, mais finalement, elle acceptait sans arrière-pensée que cette fille aux longs cheveux bruns côtoie son frère. Dans le même temps, le souvenir de Fang lui revint en tête et son visage devint à nouveau rouge.

- Téhihihi, tu as un souci Kat ? demanda Misha.
- Hein ? Que ? Quoi ? Nan nan, je repensais juste à ce qui nous était arrivées quand on étaient allées dans ce bar louche avec Ashley.

Daniel observait avec amusement Zen et Nana qui s'étaient assis l'un en face de l'autre sans qu'aucun des deux ne dise ni ne fasse quoi que ce soit.

- C'est pas parce que vous êtes ensemble que vous devez rester silencieux...
- Daniel, commença Zen, je te rappelle que je suis novice quand on parle de relation amoureuse.
- Moi de même, répondit Nana d'une voix un peu faible.

Dix minutes passèrent et tout ce que le garçon aux cheveux bruns et sa nouvelle petite amie avaient pu faire, c'était de se lancer quelques regards attendrissants.

- Raaah ! Mais il va y avoir des progrès à faire ! s'exclama Daniel.

Ni Zen ni Nana ne répondit.

- Téhihihi, et si vous vous embrassiez ?

Tout le monde tourna brusquement la tête vers Misha qui se contentait de sourire.

- S'embrasser ? demandèrent le dresseur et la jeune femme d'une seule voix.
- Hahaha, mais il faut leur laisser le temps de se connaître davantage, dit le dresseur aux lunettes de soleil en rigolant.

Zen et Nana se regardèrent droit dans les yeux sans cligner, puis petit à petit, ils fermèrent leurs yeux et se rapprochèrent lentement l'un de l'autre. Daniel et Kat en restaient muets de surprise.

- Mais ?! Ils vont le faire ! s'exclama le dresseur aux lunettes de soleil.

Ne prêtant pas attention aux commentaires des autres, le dresseur et la jeune femme continuaient de se rapprocher de plus en plus.

----------

Planète J

- Es-ce que tu te sens mieux ? demanda Statik avec un ton très sérieux.
- Ca ira, répondit Q-Ice.
- Muuu, tu as vaincu Sandcheese, tu es trooop mignon ! s'exclama Kyu de sa voix lunatique.

Le vieil homme finissait de rassembler quelques provisions tandis que le dresseur des glaces essayait de se défaire de l'emprise de l'Hybride qui, depuis qu'elle s'était réveillée, ne le lâchait pas d'une semelle.

- Es-tu prêt ? demanda Statik.
- Oui !
- Kyu, tu viens avec nous ou pas ?
- Heuuu... Non.

Ce fut au tour de Q-Ice d'être surpris. Il s'attendait à ce que la jeune fille le suive même dans sa tentative d'évasion.

- C'est une offre très intéressante que de suivre mon petit Q-Ice, mais j'aime le sable plus que tout, et je risque de m'ennuyer fortement par la suite si je n'ai pas de sable à proximité... Donc, je vais rester ici.

Elle gardait son petit sourire sur les lèvres.

- Et puis il y a de fortes chances que vous vous fassiez attraper alors j'ai bon espoir de vous revoir.
- Désolé de te décevoir fillette, mais si tout fonctionne comme je l'ai prévu, nous ne nous reverrons sans doute plus pendant un très long moment.

Kyu semblait soudainement déçue.

- Aaah je vois... Mais tant qu'il y a du sable ici, je serais heureuse, répondit-elle avec un large sourire.

Q-Ice et Statik faillirent tomber à la renverse tellement la remarque de l'Hybride était idiote.

- Allez, on y va, annonça Statik.

Le dresseur des glaces se mit à suivre le vieil homme qui se dirigeait vers la sortie du bâtiment. Kyu agita vivement la main pour leur dire au revoir.

- Et n'oubliez pas de dire à mes soeurs que je me porte comme un Hippodocus dans une mer de sable.

Q-Ice pouffa de rire avant de suivre Statik dans la plaine balayée par le sable qui s'étendait devant le bâtiment où ils se trouvaient. Ils se mirent à marcher contre le vent, se protégeant du mieux qu'ils le pouvaient.

Finalement, après plus de deux heures de marche, le petit groupe avait quitté la plaine pour parvenir dans une zone plus montagnarde. Ils arrivèrent devant une grotte ayant une ouverture assez large.

- Vous avez caché un vaisseau là-dedans ? demanda Q-Ice.
- Non, c'est autre chose. Vois-tu petit, je ne suis pas qu'un vieil homme excentrique, je suis aussi bricoleur. Sais-tu depuis combien de temps je suis ici ?
- Je ne sais pas, vous ne me l'avez pas dit.
- Ca va faire prêt de six ans.

Autant de temps ? Q-Ice n'en revenait pas.

- Dis-toi que certains y sont depuis plus longtemps que moi, reprit Statik en voyant le visage surpris du dresseur des glaces.
- Et pourquoi vous vous êtes retrouvé ici, si ce n'est pas indiscret ?
- Ah ça... Je pense que tu le découvriras vite, si on parvient à s'échapper d'ici.

Ils pénétrèrent dans la grotte qui se révélait plus grande qu'elle n'en avait l'air. Dans une cavité à l'abri des tempêtes de sable se trouvait un vaisseau visiblement bricolé à la main qui n'avait pas l'air d'être dans le meilleur des états. Il ressemblait à un petit avion sans train d'atterrissage et possédait deux paires de petites ailes de chaque côté.

- Maman ! Ne me dites pas que c'est avec ce... Truc qu'on va s'évader !
- Eh si.
- Mais on dirait une épave !

Cette vision lui rappela l'aventure qu'il avait vécue avec Zen et Kat quand les dresseurs avaient voulu se rendre sur l'île des trois esprits avec Misha et Dogaria.

- Nooon ! hurla avec un soupir de désespoir le dresseur des glaces.
- Allez hop ! Embarque !

Statik dut presque traîner Q-Ice pour le faire rentrer à bord. Il n'y avait pas beaucoup de place. Juste un espace où un maximum de quatre personnes pouvaient s'installer, et un petit couloir qui menait vers le cockpit où le vieil homme s'était installé.

- Ce vaisseau est vraiment sûr ? J'ai vraiment la trouille !
- Gamin, j'ai passé plus de cinq ans à assembler ce vaisseau, seul avec parfois l'aide de Kyu, mais sache que j'ai longuement étudié des plans de vaisseaux spatiaux avant d'être enfermé ici. J'étudiais beaucoup de choses, comme l'archéologie ou la physique. Ce vaisseau nous amènera à bon port !
- Et si on se fait attaquer ?
- Le vaisseau possède un générateur de bouclier rudimentaire, mais qui nous permettra de ne pas exploser à cause d'un tir ennemi. Sache aussi que j'ai même pu l'équiper d'une batterie de lasers.

Q-Ice semblait être désormais totalement fasciné par les explications de Statik.

- Vous êtes un génie en fait !
- Pas tant que ça en fait, répondit le vieil homme sur un ton modeste, mais il faut avouer que c'est grâce aux nombreux vaisseaux qui se sont écrasés sur la planète que j'ai pu construire celui-là. Mais assez papoté, quittons cette planète désertique !

L'homme à la moustache en forme d'éclair appuya sur plusieurs boutons et enclencha plusieurs manettes. Le vaisseau se mit à trembler légèrement puis il s'éleva à une dizaine de centimètres du sol.

- C'est parti ! Bouclier pour se protéger du sable activé !

Un léger voile de couleur verte sembla envelopper le vaisseau qui quitta lentement la grotte où il se trouvait avant de sortir au grand air et de prendre de la vitesse. Les tempêtes de sable ne s'étaient pas calmées et le vaisseau tremblait de toutes parts. Q-Ice priait pour qu'un miracle arrive et qu'ils quittent cette planète vivants.

Finalement, après plusieurs minutes, les tempêtes de sable disparurent, le ciel s'assombrit pour finalement laisser la place à la noirceur de l'espace.

- Incroyable, dit Q-Ice en observant le paysage spatial, c'est vraiment beau et... Vide !
- C'est normal, il n'y a pas d'air dans l'espace. Il n'y a que du vide. Imagines-toi que si le vaisseau était détruit, nous imploserions sous l'effet de la pression.
- Argh ! Je veux vivre ! s'écria le dresseur des glaces en s'affolant légèrement.
- Ahahah. Dans l'espace, personne ne t'entendra crier.

Mais la bonne humeur de Statik disparue avec un bip de plus en plus fréquent qui provenait d'un écran circulaire.

- Aïe ! Nous avons été repérés ! Accroches-toi !

Le vieil homme tira davantage sur une manette et le vaisseau sembla aller de plus en plus vite.

- C'est une patrouille de quatre vaisseaux provenant de l'une des stations spatiales de surveillance de la planète qui est à nos trousses.
- On fait quoi ?
- Question bête, on s'enfuit !

Statik appuya sur un autre bouton et commença à crier.

- Mayday ! Mayday ! Nous avons besoin d'aide ! Nous sommes poursuivis par des vaisseaux de patrouille.
- Je croyais que dans l'espace, personne ne nous entendrait crier, remarqua Q-Ice.
- Fais fondre ta tête encore gelée petit ignorant, j'appelle au secours par radio.

Les vaisseaux ennemis, ayant une vague forme de Y, ouvrirent le feu. Statik manoeuvra son véhicule tant bien que mal pour esquiver les attaques ennemies, mais quelques coups venaient frapper sur le bouclier du vaisseau.

- A ce rythme, nous ne tiendrons plus très longtemps !
- MAMAAAN ! hurla le dresseur des glaces.
- Au nom du tout puissant Darko Blanz, cessez de fuir et rendez-vous tout de suite ! annonçait une voix dans un haut-parleur.

Mais le vieil homme ignora la menace et continua d'accélérer comme il pouvait, espérant semer ses poursuivants ou que quelqu'un capte son appel au secours.

----------

Grandegemme

- La vaaache...
- Téhihihi, comme c'est mignon.

Daniel et Kat en restaient toujours sans voix, Misha avait toujours son petit sourire sur les lèvres. Zen et Nana s'étaient embrassés pour la première fois devant eux. Ca avait certes été un simple petit baiser, mais visiblement ça avait suffit pour que le dresseur et la jeune femme soient satisfaits.

- Mon frère a embrassé une fille, mon frère a embrassé une fille awawawa !

L'adolescente semblait être paniquée, alors qu'en fait, elle avait été simplement prise au dépourvu.

- Non mais c'est bon, on a vu. Pas besoin de commentaires ! s'écria une voix féminine derrière le dresseur aux lunettes de soleil.

Tout le monde tourna la tête une jeune fille aux cheveux blonds. Cette dernière en avait visiblement marre de voir un tel spectacle.

- Excusez-nous, commença Nana, nous ne recommencerons plus...

La jeune femme l'observa encore une fois.

- Es-ce que par hasard, on ne s'est pas déjà rencontrées vous et moi ?

----------

Dans l'espace

- C'est fichu ! On va mourir ! s'écria Q-Ice.

Statik était trop concentré sur sa trajectoire pour pouvoir répondre au dresseur des glaces. Les vaisseaux ennemis se rapprochaient de plus en plus en dépit du fait qu'ils allaient aussi vite que possible. Plusieurs coups furent tirés.

- Ah ?

Le vieil homme vit sur l'un des écrans que l'un de leurs poursuivant avait été détruit et que trois autres vaisseaux filaient derrière ceux de la station de surveillance. Les nouveaux venus tirèrent à mainte reprise sur les vaisseaux ennemis qui tombèrent l'un après l'autre, pris par surprise.

- Yeahehe ! Salut Statik, comment ça va, vieux fossile ? s'écria une voix joviale dans le haut-parleur.

L'homme à la moustache en forme d'éclair se décontracta avant de soupirer.

- Toujours aussi aimable avec les gens plus vieux que toi à ce que je vois Flashy...

Il vit que Q-Ice ne comprenait rien à la situation.

- Ce sont de vieux amis, expliqua le vieil homme, ils vont nous guider en lieu sûr. Considérons que notre évasion à été une réussite !

Le vaisseau des fugitifs suivit alors le groupe des autres vaisseaux, qui étaient de couleur blanche et avaient une forme de croissant de lune.

_________________
http://www.pixenli.com/images/1335967788012060600.png

Mystia Lorelei
Night Sparrow

Messages : 1503
Date d'inscription : 20/04/2009
Age : 29
Localisation : N'importe où mais pas dans une cage !

Profil Joueur
 : Th10 : MoF
Niveau: Facile
Score: (non communiqué)

http://myschi.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Fan-fiction] Requiem pour l'avenir

Message par Mystia Lorelei le Ven 13 Mai 2011, 5:26 am

Episode 35 : Secret mystique

- Cet endroit est tout simplement... Magnifique.

Q-Ice était en admiration totalement devant la beauté du paysage qui défilait devant ses yeux. Le groupe de vaisseaux spatiaux était descendu dans l'atmosphère d'une planète visiblement luxuriante, comme en témoignaient les nombreux arbres et végétaux qui étaient visibles à perte de vue.

- Ce n'est pas notre planète quand même ? demanda le dresseur des glaces à Statik.
- Non, cette planète s'appelle Varahalla. C'est ici que vit une princesse.
- Une princesse ? Une vraie de vraie ?
- Ahahah, tu es décidément quelqu'un d'assez naïf Q-Ice. La femme que nous allons rencontrer n'a de princesse que le nom. Elle est à la tête du groupe de personnes qui vivent ici.

Les vaisseaux arrivèrent en vue d'une piste d'atterrissage située à proximité d'un petit village. Lorsqu'ils atterrirent au sol, ce fut Q-Ice qui sortit le premier pour pouvoir admirer le paysage.

- C'est vraiment trop beau, on dirait un vrai paradis fleuri !
- Héhéhé, il ne t'en faut pas beaucoup pour te rendre gaga !

Q-Ice vit quelqu'un sortir de l'un des vaisseaux en forme de croissant de lune. Ce dernier ôta son casque, relevant le visage d'un jeune homme à l'air joyeux et aux cheveux bleus retroussés vers l'arrière.

- Désolé mais c'est la première fois que je viens ici et j'ai le droit de trouver cet endroit très beau, rétorqua le dresseur des glaces.
- Ca prouve bien que tu n'as pas beaucoup quitté ta planète d'origine.
- Ca suffit Flashy, dit Statik en sortant à son tour de son vaisseau, ce garçon est un peu spécial, mais il est sans doute bien plus fort que toi !
- C'est ce que tu dis, vieux fossile...
- De quoi ? répondit le vieil homme d'une voix légèrement irritée.
- Je constate que tu ne changes jamais Flashy, même avec un vieil ami...

Tout le monde se retourna vers une jeune femme aux longs cheveux dorés qui arrivait lentement, accompagnée d'un Feunard. Elle portait un drôle de chapeau rouge et vert assez voyant, ce qui contrastait beaucoup avec sa longue robe blanche.

- Ah ! Toutes mes excuses, princesse, répondit le jeune homme en s'inclinant respectueusement.
- Ainsi donc Statik, vous avez enfin réussi à vous enfuir de la planète J, continua la jeune femme.
- Oui, mais c'est en grande partie grâce à ce jeune garçon, dit le vieil homme en désignant le dresseur des glaces.

Q-Ice était totalement subjugué par la beauté de la princesse.

- Ah heu... Ce n'était pas grand chose...

Il s'inclina de manière un peu maladroite alors que la jeune femme se contentait de sourire.

- Je me nomme Alcyon. Venez dans ma maison, nous y serons plus à l'aise pour discuter.

----------

Grandegemme, dans l'anneau de surveillance

- J'ai bien entendu ? demanda le Roi Noir sur un ton extrêmement menaçant.
- Oui maître, répondit un garde, un vaisseau non-identifié a réussi à s'enfuir de la planète J. On sait qu'il s'agit de prisonniers et qu'ils étaient deux.

Darko Blanz semblait réfléchir.

- Ces satanés résistants commencèrent sérieusement à m'agacer !

Au même moment, Darkrai apparaissait derrière lui en sortant d'une ombre située au sol.

- Je t'avais bien dit de le tuer plutôt que de simplement le faire prisonnier.
- Crois-moi bien que la prochaine fois que je le vois, je me charge personnellement de son cas ! Appelez toutes les Hybrides présentes dans l'anneau et dans la ville de Grandegemme, je vais les avertir.

-----

- Non, nous ne nous sommes jamais rencontrées avant, répondit la jeune fille blonde.
- Excusez-moi, j'ai du confondre alors...

Nana voulut se re-concentrer sur son rendez-vous improvisé avec Zen quand elle sentit quelque chose vibrer dans l'une des poches de sa veste.

- Ah ? Mince alors...
- Que se passe-t-il ? demanda le dresseur aux cheveux bruns.
- Il faut que j'y aille. En tout cas, j'ai passé un très bon moment aujourd'hui.

Elle se leva et donna un petit baiser sur la joue gauche de Zen avant de quitter le café.

- Hé ben, tu en as de la chance, pour être devenu le petit ami d'une fille pareille, dit Daniel d'un ton admiratif.
- Je te soupçonne d'être légèrement jaloux.
- Moi ? Pas du tout ! Bon, on va voir Ridley ?

Le petit groupe de dresseurs quitta à son tour le café et se dirigea vers le magasin d'antiquités d'Arlan.

-----

- Que peut donc bien vouloir notre maître pour nous réunir ? demanda Ni.

L'Hybride du feu marchait dans l'un des innombrables couloirs de l'anneau de surveillance, suivie par Sanju qui lévitait, assise en tailleur et tenant sa boule de cristal dans les mains, et par une autre fille qui portait un sans manche bleu ciel et une jupe de la même couleur. Elle avait également des cheveux courts d'un bleu plus foncé et deux couettes qui descendaient jusqu'aux genoux.

- Il veut forcément nous mettre au courant de quelque chose, dit simplement Sanju.
- Il aurait pu attendre un autre moment, rétorqua la fille en bleue en faisant la moue, j'étais super bien dans mon bain là...
- Oh arrête San, répondit Ni, tu ne vas pas faire la tête alors que tu passes tes journées dans l'eau.

-----

Lorsque Nana arriva dans l'anneau de surveillance, elle tomba nez à nez sur Go, Jushi et une autre fille qui portait un uniforme de collégienne japonaise et un couvre-chef orné de deux petites ailes blanches. Elle avait également une longue queue qui dépassait de sous sa jupe.

- T'étais où ? demanda Go.
- Je me promenais en ville, répondit la jeune femme.
- Dès qu'il a fini de nous voir, je retourne voir mon documentaire sur les dragons, dit la fille au couvre-chef.
- Dis-moi Rokuju, tu ne penses jamais à faire disparaître ta queue ?
- J'ai déjà du mal rien qu'avec les écailles...

Le petit groupe arriva dans la salle où se trouvait le Roi Noir. Jushi remarqua immédiatement qu'il était en colère. Quelques instants plus tard, ce fut au tour du groupe de Ni d'entrer dans la salle.

- Je sais que "Elle" était dans la ville. Pourquoi n'est-elle pas venue ? demanda Darko à un garde.
- Maître, vous savez bien que "Elle" n'en fait qu'à sa tête et qu'elle ne vient que pour les situations les plus urgentes.
- Enfin bref... Ni, San, Go, Nana, Sanju, Jushi et Rokuju, je vous ai appelées pour vous avertir que deux prisonniers de la planète J se sont évadés, et il est très probable qu'ils reviennent ici. Murdok nous le confirmera de toutes façons très bientôt je pense.

Un des écrans afficha les photos de Q-Ice et de Statik.

- Si jamais vous rencontrez ces types, capturez-les et ramenez-les moi vivants, que je puisse personnellement mettre fin à leurs jours !
- Ah ! C'est ce garçon qui nous avait mises à mal, ma petite soeur et moi, dit Go en observant la photo du dresseur des glaces.
- Il a l'air pas mal dans son genre, remarqua Rokuju.
- C'est tout ce que vous vouliez nous montrer maître ? demanda San, on peut repartir ?
- Oui.

Les Hybrides repartirent chacune de leur côté. Nana se précipita dans sa chambre. Elle avait reconnut Q-Ice mais n'avait rien laissé paraître devant le Roi Noir.

- C'est pas vrai, c'est pas vrai ! dit-elle en se donnant de petits coups sur la tête.
- Ben alors grande soeur ?

La jeune femme se retourna vivement et vit Sanju qui lévitait.

- Je l'ai ressenti. L'une de nos cibles est l'un des amis de ton amour.
- Mais... Mais... Pourquoi lui ? demanda Nana avec les larmes aux yeux.

----------

Planète Varahalla

- Et que comptez-vous faire maintenant ? demanda Alcyon.
- Il faut que je retourne à Grandegemme voir mes amis qui doivent se faire un sang d'encre, répondit Q-Ice.
- Grandegemme ? demanda Statik, tu viens de là-bas ?
- Heu non, pas vraiment. Nous co-habitons avec deux amis, Daniel et Misha.
- Attend ! s'écria Statik, si tu connais Daniel et Misha, tu dois forcément connaître Ridley.

Le dresseur des glaces s'étonna de la réaction du vieil homme.

- Bien sûr que je le connais, c'est lui qui doit nous aider dans notre aventure. Pourquoi cette remarque ?

Mais ce fut la princesse qui répondit à la place.

- Tout simplement parce que Ridley est notre chef à tous, nous sommes des résistants nous aussi.
- Exactement, et tu ne peux pas savoir à quel point il me tarde de le revoir, ce bon vieux Ridley, annonça Statik d'un ton très excité, ça va faire six ans qu'on ne s'étaient pas vus !
- Mais alors princesse, vous êtes l'un des contacts dont Ridley nous avait parlé.
- C'est exact.

Alcyon sembla réfléchir pendant quelques secondes.

- Flashy.
- Oui ?
- Tu vas amener Q-Ice et Statik chez Ridley tout de suite.
- A vos ordres m'dame, ils y seront en un rien de temps puisque la vitesse, c'est mon truc !

La princesse fit un signe à son Feunard qui lança une flammèche en direction du jeune homme qui l'esquiva au dernier moment.

- Je t'ai déjà dit au moins cent fois de ne pas m'appeler "m'dame" ! dit-elle avec un sourire.

Quelques instants plus tard, l'un des vaisseaux en forme de croissant de lune quitta le village sous le regard de la princesse Alcyon.

- Je vais avertir Ridley. Il en sera fou de joie.

Elle se dirigea vers l'une des maisons du village qui avait une grosse antenne sur le toit.

----------

Grandegemme, dans le repaire de Ridley

- Ridley, nous captons un message de la planète Varahalla, annonça Arlan.
- Ca fait quelques temps que nous n'avions pas eut de nouvelles de cette charmante Alcyon, répondit le vieil homme.

Zen, Kat, Daniel, Misha, Dogaria et Ashley étaient également dans la pièce.

- Qui c'est Alcyon ? demanda l'adolescente.
- C'est l'un de nos contacts à travers les galaxies, répondit le dresseur aux lunettes de soleil.
- Arlan, passez le message sur haut-parleur, que tout le monde entende.

L'homme appuya sur un bouton et une voix féminine prit la parole.

- Bonjour Ridley, comment allez-vous ? J'ai une excellente nouvelle à vous annoncer. Figurez-vous que Statik à réussir à s'enfuir de la planète J. Il était accompagné d'un jeune garçon appelé Q-Ice. Au moment où je vous parle, ils sont en route pour Grandegemme avec Flashy.

Il eut un gros silence dans la salle. Chacun voulait être sûr d'avoir bien entendu. Ridley demanda à Arlan de repasser le message. Lorsqu'il se termina pour la seconde fois, il y eut un énorme soulagement général.

- Q-Ice va bien ! s'écria Zen.
- Mon dieu, pouvoir à nouveau discuter avec ce sacré Statik... On va en avoir des choses à se dire ! s'exclama Ridley.

Daniel avait cependant un souci en tête.

- Pacha, c'est vraiment une bonne nouvelle qu'on nous as annoncé, mais je me suis rendu compte d'une chose. Comment va-t-on faire pour déchiffrer les inscriptions de la tablette ? Si on n'y arrive pas, on ne saura jamais ce qu'il faudra faire pour réveiller Mew.
- Ecoute Daniel, on s'occupera de ce problème après que Statik et Q-Ice soient revenus parmi nous.

-----

- Pitié, on ne savait pas !

Un homme était tenu en respect par Gallame. Shima n'avait pas l'air d'être contente.

- Vous êtes méchants ! Vouloir m'emmener dans un refuge, c'est la pire des choses que vous puissiez me faire faire.
- Pitié !
- Pitié, pitié. Toujours pitié. Vous savez quoi monsieur ? Il ne doit pas y avoir de pitié en ce monde cruel. C'est une faiblesse qui peut être fatale. Gallame...

La petite fille fit un signe à son pokémon qui abattit ses lames sur l'homme qu'il tenait en respect.

- STOP !

Au même moment, les lames du pokémon psychique furent stoppées à deux centimètres du cou de l'homme par un sabre.

- Qui es là ? demanda vivement Shima. Je n'aime pas qu'on m'interrompe quand je veux tuer quelqu'un.
- Si tu tues à tout va tous ceux qui t'énervent, il ne restera plus grand monde après.

Shima fit un signe à Gallame qui se retira du corps de l'homme. Elle vit l'ombre d'une autre fille qui rangeait son sabre à sa ceinture.

- Qui es-tu ?
- Tu n'as pas à le savoir pour le moment, petite Shima, et vous, partez ! annonça une voix sèche à l'homme qui était toujours allongé par terre.

Shima claqua des doigts. Aussitôt, son Carchacrok fondit sur la fille, mais cette dernière dégaina son arme et en une fraction de seconde, immobilisa le pokémon dragon, le bout de la lame se trouvant à quelques centimètres de sa gorge.

- Pas de violence inutile. De toutes façons, tu ne peux rien faire contre moi Shima.
- Qu'es-ce que vous me voulez alors ?
- T'avertir de quelque chose...

-----

Quelques heures s'étaient écoulées lorsque Q-Ice, Statik et Flashy arrivèrent au repaire de Ridley. Ils furent accueillis chaleureusement. Les deux hommes d'âge avancé n'hésitant pas à se serrer dans les bras.

- Statiiik ! Depuis le temps qu'on ne s’était pas vu !
- Et toi alors ? T'aurais pas prit un peu de ventre ?
- Alors Q-Ice ? demanda Kat, que s'est-il passé ?
- C'est une longue histoire tu sais...
- Mais quand même, tu as pris des risques vachement importants pour me sauver, dit Zen.
- Mais tout est rentré dans l'ordre, c'est ce qui compte ! annonça le dresseur des glaces, tu n'es plus dans le corps de ta pokémon et vice-versa.

Alors que tout le monde discutait dans la salle principale, Murdok écoutait toute la conversation avec un mouchard dans une salle à côté.

- C'est ça, riez tant que vous le pouvez. Bientôt, vous aurez beaucoup de soucis !

Une bonne heure passa et tout le monde avait reprit son sérieux. Daniel expliqua la situation à Statik et à Flashy.

- Et donc, nous avons des photos de la tablette et donc la formule pour réveiller Mew, mais comme vous allez le voir...

Il montra les photos sur un écran d'ordinateur.

- Il s'agit d'une langue inconnue que personne ici ne connaît. Si on n'arrive pas à déchiffrer ce texte, on ne pourra rien faire...
- Laisse-moi voir ça de plus près, dit le vieil homme.

Statik examina les photos pendant de longues minutes et semblait réfléchir à toute vitesse dans sa tête.

- "Des larmes de Manaphy".

_________________
http://www.pixenli.com/images/1335967788012060600.png

Mystia Lorelei
Night Sparrow

Messages : 1503
Date d'inscription : 20/04/2009
Age : 29
Localisation : N'importe où mais pas dans une cage !

Profil Joueur
 : Th10 : MoF
Niveau: Facile
Score: (non communiqué)

http://myschi.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Fan-fiction] Requiem pour l'avenir

Message par Mystia Lorelei le Sam 14 Mai 2011, 8:16 am

Episode 36 : Angel Island et les larmes du souvenir

- Des larmes de Manaphy ? Pourquoi faire ? demanda Misha.
- A votre avis ? affirma Statik d'une voix ferme.
- Tu arrives à lire ce qui est écrit ? demanda Ridley.
- Bien sûr, c'est une écriture très peu répandue, mais j'ai déjà eut l'occasion de déchiffrer plusieurs textes du même genre. Sauf que là...
- Sauf que là ? continua Q-Ice.

Le vieil homme aux cheveux jaunes électrique ravala sa salive.

- Le réveil ne pourra s'effectuer qu'à l'aide de neuf artefacts. Quatre d'entre eux sont détenus par des Constantes, les cinq autres par la Mer, les Plantes, les Rêves, le Dragon et le Voeu : les larmes de Manaphy, la fleur de Shaymin, la Lum'aile de Cresselia, le sang de Rayquaza et la feuille à voeux de Jirachi. Vous voyez donc quel est le problème ?

Tout le monde avait compris et personne n'osait rien dire.

- Ca signifie donc qu'il nous faut trouver les pokémons légendaires susnommés.
- C'est plus facile à dire qu'à faire ! s'exclama Daniel, le seul qu'on est sûr de rencontrer, c'est Rayquaza, et ce ne sera jamais en de très bons termes. On ignore où sont les quatre autres.
- Sans compter que quatre Constantes détiennent aussi des artefacts, continua Ridley, mais on a un atout : les elfes de la création. Ils doivent savoir où se trouvent certains de ces pokémons.
- On va les voir alors ? demanda Arlan.

Tout le monde partit se préparer pour aller voir les elfes. Zen et Kat s'étaient isolés à l'abri des oreilles indiscrètes.

- Je... Je ne veux pas... Jamais... Revoir Cresselia ! chuchota l'adolescente à voix basse, les larmes aux yeux.
- Soeurette, moi non plus, je ne veux pas la revoir mais si on veut réveiller Mew, on y sera peut-être obligés...
- NOOON ! Je n'ai pas oublié ce qu'elle a fait !
- Mais ce n'était pas vraiment de sa faute, elle avait perdu la tête...
- AAAH ! Je me souviens encore ! s'écria Kat d'une voix apeurée, Lucario, Papa et les autres...
- Qu'es-ce qui se passe ? J'ai entendu un cri, demanda Misha en ouvrant la porte.

Ils ne l'avaient pas entendue arriver, mais au moment où la petite fille aux cheveux roses rentra dans la chambre, Zen donnait une claque sur la joue de sa soeur.

- Ah...
- Soeurette, pardonne-moi, il faut vraiment oublier tout ça...

C'est à ce moment qu'il se rendit compte que Misha les observait. Cette dernière avait un regard très sérieux et assez surpris également.

- Elle est encore plus traumatisée que je ne le pensais, dit la petite fille en soupirant.
- Tu n'as pas idée ce qu'on a subit.
- Une vague idée, mais c'est tout... Mais essayez d'avoir l'air de meilleure humeur lorsque nous irons voir les elfes.

Kat essuya ses larmes puis le petit groupe sortit de la pièce. De son côté, Murdok avait pu entendre toute la scène grâce à un micro caché.

- Intéressant tout ça... La fille est assez instable mentalement lorsqu'on parle de certains pokémons... Il faut que j'avertisse le Roi Noir.

Mewtwo était revenu pour accompagner les humains chez les elfes.

- Je pense qu'il est inutile qu'on y aille tous, annonça Ridley, Arlan, Dogaria, Flashy et Ashley vont rester ici avec moi.
- Que vous soyez sept ou douze, ça ne me fait pas beaucoup de différences, je peux téléporter beaucoup plus de monde, répondit le pokémon psychique.

La salle fut emplie d'un flash de lumière blanche, puis il ne resta plus que le vieux chef, l'homme à la tenue chinoise, le pokémon royal, le jeune homme aux cheveux bleus et la jeune fille aux yeux entièrement rouges.

Lorsque le groupe arriva dans la grotte des elfes, ces derniers remarquèrent immédiatement que Kat n'était pas au mieux de sa forme, mais ils préféraient ne rien dire devant les autres.

- Qu'est-ce que vous venez faire ici ? demanda Crefadet.
- Vous demander certains renseignements, répondit le dresseur aux lunettes de soleil.
- Des renseignements comme quoi ? continua Crefollet.
- Savez-vous où se trouvent Manaphy, Shaymin, Cresselia et Jirachi ?
- Vous avez donc découvert le moyen de réveiller Mew... Mais les pokémons se sont réfugiés aux quatre coins de la région...
- Et pour les Constantes ? Ils possèdent tous un artefact nécessaire au réveil.
- Pour certaines Constantes comme le Temps ou l'Espace, nous savons que les artefacts sont cachés dans des sanctuaires. Nous ne pourrons pas vous aider en ce qui concerne les Dimensions et le Néant.
- De toutes façons, essayons de commencer par le plus simple, continua Statik, où se trouverait le pokémon légendaire le plus proche ?
- Il s'agit de Manaphy... Elle s'est réfugiée sur Angel Island, une île située dans le triangle de Kyogre.
- Super, que du bonheur en perspective, annonça Q-Ice.

Le dresseur des glaces, tout comme ses amis, se rappelait à quel point les conditions météo pouvaient être exécrables dans cette zone.

- Je te rappelle, humain, que la plupart du temps, c'est moi qui dérègle le climat de la zone, justement pour protéger l'archipel contre les trop nombreuses intrusions ! dit Mewtwo.

Et pendant que les dresseurs discutaient entre eux, Crehelf avait pris Zen et Kat à part.

- Vos souvenirs douloureux remontent à la surface à ce qu'on a ressenti.
- S'il vous plaît, ne parlez pas trop de ça... On aimerait bien les faire disparaître, mais ils sont tellement ancrés en nous que même si nous cherchons constamment à les oublier, ils peuvent revenir à chaque fois que nous nous trouvons face à un élément ou un fait qui pourrait s'y rapprocher.
- Lucario... Papa... Maman... commença Kat en pleurant doucement.
- C'est bon soeurette, je suis là, il ne nous arrivera plus rien ensemble.
- Tu dois avoir un sacré mental pour ne pas craquer alors.
- Il y a bien un moment où j'aurais pu craquer en effet, c'était lors de mon combat contre Ryusuke. Il avait un pokémon qui me rappelle ma vision la plus horrible que je n'avais jamais vue. Mais ses pokémons étaient tellement spéciaux que j'en avais pu oublier ce souvenir macabre.

Ils continuèrent à discuter pendant cinq bonnes minutes à l'abri des oreilles indiscrètes. Puis Daniel annonça le plan : Zen, Kat, Misha et lui iraient à la rencontre de Manaphy, accompagné des elfes, ce qui faciliterait la rencontre avec le pokémon.

- Mewtwo, tu vas rentrer chez Parrain avec Statik, Murdok et Q-Ice, dit le dresseur aux lunettes de soleil.
- Pourquoi je peux pas venir moi ? demanda le dresseur des glaces.
- Pour éviter qu'il n'y ait trop de monde...

Q-Ice bouda légèrement, mais il accepta. Quelques instants plus tard, le petit groupe disparaissait dans un flash de lumière blanche.

- Mettons-nous en route, annonça Crefollet, nous utiliserons les Milobellus comme moyen de transport.

Alors que le groupe quittait la grotte en chevauchant les pokémons aquatiques, personne, pas même les elfes, ne prêtèrent attention à un Cornèbre qui les observaient. L'oiseau noir s'envola pour arriver quelques instants plus tard sur l'épaule de Shima.

- Tu as du nouveau pour moi ? demanda la petite fille au pokémon.
- Cooor...
- D'accord je vois.

Le Cornèbre disparut soudainement dans un nuage de fumée violette tandis que deux filles s'approchaient de Shima. L'une d'entre elles était la fille au sabre qui avait immobilisé son Carchacrok. La deuxième fille portait des lunettes et un ensemble de couleur violet.

- J'ai beau être habituée à ton pouvoir d'invocation des pokémons, Shima, ça fait toujours un drôle d'effet de les voir apparaître et disparaître de la sorte.
- Ca fait aussi un drôle d'effet de voir son pokémon le plus puissant se faire maîtriser de la sorte par une humaine tout ce qu'il y a de plus normale.
- Ironiquement, je suis à la fois normale et anormale... Bon, je te présente ma petite soeur Hachi, l'Hybride des poisons.

La fille à lunettes fit une révérence polie à Shima.

- Sachez ma petite demoiselle que les poisons n'ont aucun secret pour moi. Je met ma science de la paralysie, toxines et autres substances vénéneuses à votre service.
- Hum... Vous êtes sensée m'accompagner pour éliminer les adversaires du Roi Noir.
- Ne t'en fait pas Shima, répondit la fille au sabre, il va venir lui-même pour vous épauler...

En effet, la silhouette aux cheveux hérissés de Darko Blanz sortit d'un trou sombre apparut au sol.

-----

Angel Island

Après avoir débarqué sur une plage de sable très pâle, le groupe des dresseurs et des elfes avait pénétré dans une île à la végétation luxuriante. Il y avait de nombreux palmiers, cocotiers et arbuste. Quelques pokémons sauvages comme des Arcko ou des Ouisticram observaient le petit groupe progresser.

- Pourquoi un pokémon eau comme Manaphy se serait caché dans une île luxuriante ?
- Il y a une cascade au centre de l'île, c'est là que Manaphy s'est cachée, répondit Crehelf, Angel Island est un paradis pour les pokémons.

Pendant que le petit groupe continuait à progresser dans la jungle, un vaisseau à l'aspect sinistre se posa sur la plage de sable. Le Roi Noir en sortit, suivi de Darkrai, Shima, Hachi et de la fille au sabre.

- N'oublie pas Shima, commença Darko d'une voix ferme, tu fais ça pour aider ta mère...
- Oui, je le sais bien...
- Et toi, dit-il en s'adressant à la fille au sabre, je peux savoir pourquoi tu es venue ? D'habitude, tu n'en fais qu'à ta tête...
- Disons que je suis curieuse de voir à quoi ressemblent les dresseurs qui peuvent te mettre dans un tel état de colère...
- Darko, le groupe est tout proche de la cascade de Manaphy, dit simplement le pokémon Noirtotal.
- Vraiment ? Nous allons nous téléporter là-bas et les accueillir chaleureusement...
- Cependant, tu peux tuer les dresseurs si tu le souhaite, mais tu ne dois en aucun cas tuer Manaphy ou les elfes, car sinon, l'Equilibre sera rompu, et tu mourras !
- Je le sais pertinemment bien, inutile de me le rappeler !
- Allez-y sans moi, dit la fille au sabre, je préfère marcher pour vous rejoindre.

-----

Après un quart d'heure de marche, le petit groupe arriva devant une cascade plutôt petite, qui ne devait pas excéder les douze mètres de haut et dont le débit n'était pas très important. Un simple ruisseau s'écoulait vers la jungle.

- Attendez-moi ici, annonça Crefadet aux dresseurs, je vais voir Manaphy pour la prévenir que nous sommes arrivés et qu'elle ne soit pas effrayée par votre présence.

Quand le pokémon psychique arriva à un mètre du bassin dans lequel se jetait la cascade, une explosion noire se produisit, forçant l'elfe à reculer.

- Quoi ?! Qu'est-ce que... ?

Le reste du groupe se mit en garde alors qu'à travers la fumée noire se dessinaient quatre silhouettes.

- Héhéhé minables elfes de la Création, vous n'irez pas plus loin...
- Cette voix... commença Daniel, on dirait le Roi Noir !
- Exactement !

La fumée se dissipa d'un coup, révélant Darko, Darkrai, Shima et Hachi aux yeux des dresseurs.

- Shima ? s'exclama Zen avec surprise, mais qu'est-ce que tu fais ici, avec ce type ?
- Et toi ? Je constate que tu es revenu dans ton corps malgré la malédiction de Darkrai... remarqua le souverain.

La petite fille aux cheveux noirs ne dit rien. Elle était surprise de voir le gentil dresseur qu'elle avait rencontré il y a quelques temps, mais ne le fit pas trop paraître.

- Alors... Tu es un ennemi ?

L'adolescent ne sut pas quoi répondre. Ce fut Daniel qui le fit.

- Si vous êtes aux côtés du Roi Noir, c'est que vous êtes nos ennemies !

Hachi se contenta de rire tandis que Misha observait Shima avec fascination. La petite fille aux longs cheveux roses poussa subitement Zen au sol. Kat poussa un cri de terreur.

- Hey ! Qu'es-ce que tu fais ?
- Je te sauve la vie, ça va de soit !

L'adolescent releva les yeux et vit le Gallame immobile qui venait d'échouer à le tuer. Shima claqua des doigts et le pokémon aux lames vertes retourna auprès de sa maîtresse.

- Tu es un méchant...
- Attaquer par derrière, c'est lâche ! s'écria Misha.
- Qui a dit qu'il y avait des règles ? demanda Hachi.

Cette dernière lança plusieurs seringues sur les dresseurs qui furent tous touchés.

- C'est quoi ce truc ? demanda Kat. ARGH ! Qu'es-ce qui m'arrive ?

Elle s'écroula au sol, tout comme les autres. Ses muscles semblaient être totalement paralysés.

- Ce n'est rien... En tant que spécialiste des poisons, je peux vous assurer que vos vies ont été épargnées.
- Toi... tu es l'Hybride des poisons, répondit Daniel.
- Exact, mon nom est Hachi, mais mon maître sera plus enclin à s'occuper de vous...

Alors que les dresseurs étaient à la merci de Darko, les elfes de la Création avaient encerclé Darkrai.

- La Constante traître... Qu'es-ce que tu viens faire ici ?
- Moi ? répondit Darkrai, Rien du tout, c'est le Roi Noir qui vient empêcher les dresseurs de récupérer l'un des artefacts.
- N'essaye pas de nous mentir ! annonça Crehelf, il n'était pas sensé être au courant !
- Lui non, mais l'un de ses hommes si. Maintenant, écartez-vous. De toutes façons, vous ne pouvez rien contre moi

D'un seul geste, le pokémon Noirtotal créa un vague d'énergie obscure, ce qui obligea les elfes à reculer.

- Booon, vous tuer maintenant, ce serait beaucoup trop facile et pas du tout amusant, annonça Darko aux dresseurs paralysés, je vais donc fouiller dans vos esprit et vous torturer mentalement jusqu'à ce que j'en ai marre. Alors je vous tuerai ensuite...

Zen et Kat furent pris d'un terrible frisson. Si ce type pouvait fouiller dans leurs esprits, ça allait virer à la catastrophe !

- Ne fait pas ça, triple andouille ! s'écria l'adolescent aux cheveux bruns.
- Ohoh, je vais me gêner tiens... Et je vais commencer par toi !

Le Roi Noir s'approcha de Zen tout en ayant un sourire mauvais.

- Voyons voir ce que tu caches en toi, dit-il en tendant la main vers le front de l'adolescent.
- ARRETE ! s'écria-t-il avec une voix qui fit sursauter le souverain.

Mais ce dernier plongea mentalement la main dans le cerveau de Zen.

- BORDEL MAIS TU VAS CREVER OUI ? CREVE ! CREVE ! CREEEVE BORDEL DE MERDE !

Il continuait inlassablement de frapper le corps inanimé de la fille aux cheveux bleus à coup de batte de base-ball en métal. Elle était morte depuis bien longtemps, mais il continuait de la frapper, chaque coup donné brisant des os de son cadavre et projetant du sang un peu partout. Dans sa folie, il ne voyait pas qu'elle était morte et continuait à frapper le corps, brisant successivement le crâne, les côtes, les jambes... Un spectacle atroce ! On n'entendait plus qu'un sinistre bruit de fracassement de la matière solide contre du métal.

Lorsqu'il s'arrêta, le corps de la fille aux cheveux bleus ne ressemblait plus à rien, divers os sortaient des membres distordus et certains organes se répandant au sol rougis par une marre de sang. Il pouvait même voir la cervelle qui reposait dans ce qui restait du crâne de la fille. Gardevoir cessa de se cacher la vue et pris le jeune garçon dans ses bras pour le calmer. Il venait de commettre un meurtre ! Sous les yeux de la pokémon de sa mère en plus... Minute ! Sa mère ! Son père ! Kat ! Il devait partir à leur recherche !

-----

- Par ici Kat ! VITE !

Les deux enfants courraient à en perdre haleine, poursuivis par des hommes armés et fous furieux. Tout était de la faute de cette Cresselia ! C'est elle qui avait rendu les villageois complètement fous ! Un homme armé d'une faucille apparut devant eux, mais Zen et Kat continuaient de courir ! Le jeune garçon tendit sa batte sur le côté et donna un coup violent dans la mâchoire de l'homme. Il avait sans doute dû la lui briser, mais il ne se retourna pas pour le vérifier, entendant ses poursuivants s'acharner à tuer celui qu'il venait de frapper !

Ils nageaient en plein cauchemar ! Cette nuit n'en finissait pas ! D'abord ses parents, son cousin, ses amis... Tout le village allait y passer à ce rythme ! Un coup de feu retentit, et Kat s'écroula, touchée à la jambe.

- Aaargh ! Ca fait maaal, s'écria-t-elle en pleurant !
- Tiens bon soeurette ! Je vais te porter !

Mais avec le coup de griffes qu'il avait reçu de la part du Tyranocif, ça allait rendre la tâche beaucoup plus douloureuse !


Le Roi Noir retira sa main immédiatement et recula sous l'effet de la peur. Jamais il n'avait vu un tel massacre de sa vie. Lui-même n'en avait jamais commit d'aussi atroce !

- AAAH ! Qu'es-ce que...

Zen se releva difficilement. Le fait d'avoir revécu ces instants lui avait fait oublier la douleur occasionnée par le poison.

- Vous... JE VAIS VOUS TUER ! s'écria-t-il avec rage.

Il s'empara de la poké-ball de Mysdibule. Lorsque cette dernière apparut, elle remarqua immédiatement l'air sombre de son maître...

- Mysdi... Tue-le... Il est responsable de la mort de mes parents, c'est lui qui nous as retenus dans cette pièce close avec le Tyranocif et l'autre pokémon...

La pokémon était complètement intimidée. Darko voulut employer deux de ses pokémons, mais Mysdibule l'en empêcha d'un coup d'Ultralaser qui le frappa de plein fouet. S'il n'était pas immortel, il serait mort sur le coup. Il y eut un claquement de doigts et Zen cracha du sang, tournant le regard vers la lame verte qui l'avait transpercé à l'épaule.

Le Gallame retira son bras, mais avant qu'il n'ait pu rejoindre sa maîtresse, il fut foudroyé par une décharge électrique et s'écroula à terre, cramoisi et fumant. Kat s'était relevée elle aussi et avait sorti Voltali.

- Je vais vous tuer... Vous osez blesser mon frère, dit-elle d'une voix sombre.
- GALLAAAME ! s'écria Shima en pleurant et en courant vers son pokémon.

Elle n'avait pas l'habitude de voir ses pokémons flancher, mais de le voir dans cet état lui avait causé un choc. C'était l'un de ses seuls amis et il venait de se faire laminer. Kat n'y prêtait pas attention. Pire, elle s'apprêtait à attaquer Shima directement mais Hachi l'en empêcha en lui lançant d'autres seringues que Kat esquiva. L'adolescente ordonna à son pokémon de foudroyer l'Hybride, ce qu'il fit sans hésitation ! Hachi s'écroula, tombant dans un état proche de la mort.

Daniel et Misha observaient sans bruits, impressionnés de voir que les deux adolescents avaient été bien plus affectés qu'ils ne le croyaient par cet événement, la mort de leurs parents.

- Et pourtant, je le lui avait dit, de ne pas commencer par ce garçon ou par sa soeur, dit simplement Darkrai.

Les elfes étaient surpris par le fait que le Roi noir et ses complices étaient mis à mal de la sorte. Zen s'était approché de Darko, allongé au sol.

- Tu sais quoi ? T'es peut-être immortel... Mais je connais un moyen de t'empêcher de nuire... Mysdi va sectionner chacun de tes membres et on va les disperser dans plusieurs contenants différents. Tu vivras, mais tu ne pourras plus rien faire... Une prison éternelle.

Ce type était complètement fou ! Darko n'avait pas la force de se relever, il devait empêcher ça à tout prix... Mais il n'avait pas les moyens de se relever... Soudain, Zen, Kat, Voltali et Mysdibule s'écroulèrent au sol, inconscients. Le Roi Noir, Daniel et Misha furent surpris.

- Eh bien... Il était temps que j'arrive...
- Oh Ichi ! s'écria Darko.

La jeune fille au sabre apparue comme par enchantement devant le corps immobile de Zen. Daniel et Misha purent constater qu'elle avait des cheveux violets mi-longs et des yeux vert émeraude. Elle semblait être très jeune, du même âge que Misha.

- Tiens ? Mais c'est le frère de la fille qui avait été surprise de voir ma chère petite soeur... Quel drôle de hasard... Dire que je sirotais tranquillement un soda au cassis assise à la table à côté d'eux...
- Peu importe que tu l'ai déjà vu ou pas Ichi... Il faut partir, nous n'étions pas suffisamment préparés pour cette fois, annonça le Roi Noir.
- Ichi ? s'étonna Daniel, alors tu es une Hybride toi aussi ? Je ne t'ai jamais vue !

La jeune fille tourna le regard vers le dresseur aux lunettes de soleil.

- Je suis effectivement une Hybride, mais pas n'importe laquelle. Je suis Ichi, la première Hybride, de type Normal ! Moi, je t'ai déjà vu plusieurs fois... Tu es plutôt mignon dans ton genre, mais tu ne peux rien contre moi.
- Si tu es l'Hybride Normale, comment as-tu fait pour apparaître comme ça devant le Roi Noir ?
- Ce n'était pas de la magie... Je me suis déplacée tellement vite que tu n’as pas pu me voir à l'oeil nu. Je suis une jeune fille ordinaire comme n'importe quelle personne, sauf que je me suis entraînée jour et nuit pour améliorer mes compétences.

En une fraction de seconde, elle se retrouva à côté du dresseur aux lunettes de soleil et de Misha.

- Rassurez-vous, je ne vais pas vous tuer cette fois-ci, prenez ça.

Elle donna à chacun une petite fiole.

- Elle contient un antidote au poison d'Hachi...
- Pourquoi on te croirait ? demanda Misha d'une voix méfiante.
- Tu n'as pas le choix...

Ichi retourna auprès du Roi Noir et le souleva comme s'il n'était pas plus lourd qu'une poké-ball, puis elle prit Hachi dans son autre main.

- Shima... Cesse de pleurer, on s'en va. Darkrai, téléportes-nous !
- Nous nous retirons pour cette fois, annonça le pokémon Noirtotal aux elfes, un conseil, récupérez les larmes de Manaphy maintenant.
- ...

Les elfes ne répondirent rien et descendirent assister les dresseurs. Crefadet se dirigea vers la cascade...

-----

Grandegemme, dans le repaire de Ridley

Il y eut un flash de lumière blanche, et le petit groupe apparut. Il régnait un silence glacial dans la salle. Q-Ice s'était précipité vers Zen et Kat qui étaient toujours inconscients.

- Purée, ils sont salement amochés ! Que s'est-il passé ? demanda-t-il aux elfes.
- Le Roi Noir... Il a vu les pensées de Zen... Il a vu son passé sombre...
- Ah...

Crefadet déposa une fiole bleue azur dans les mains de Ridley.

- Cette fiole contient des larmes de Manaphy... Gardez-là précieusement...
- Il est temps maintenant de vous dévoiler le passé de ces deux humains, annonça Crehelf en désignant les deux adolescents inconscients.

_________________
http://www.pixenli.com/images/1335967788012060600.png

Mystia Lorelei
Night Sparrow

Messages : 1503
Date d'inscription : 20/04/2009
Age : 29
Localisation : N'importe où mais pas dans une cage !

Profil Joueur
 : Th10 : MoF
Niveau: Facile
Score: (non communiqué)

http://myschi.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Fan-fiction] Requiem pour l'avenir

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 11:41 pm


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum