Un week-end à Gensokyo avec Yoshika Miyako

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Un week-end à Gensokyo avec Yoshika Miyako

Message par Gold le Mar 20 Déc 2011, 10:30 am

Coucou. J'ai décidé d'écrire une fiction consacrée à mon personnage préféré. Oui, je parle bien de Yoshika Miyako. Une fiction cent pour cent signée Gold Noway. Ça va faire très mal.



Il existe un monde magnifique, un monde merveilleux où l'impossible devient possible. Dans ce monde onirique, les fleurs sont de purs joyaux. Dans ce monde formidable, de nombreuses espèces cohabitent dans la joie et l'harmonie. Ce n'est pas dans ce monde que commence cette histoire. En vérité, cette histoire commence dans un cimetière rempli de zombies. Dans ce cimetière, un jiang-shi. Pour résumer, les jiang-shi sont des esprits. Celui qui nous intéresse aujourd'hui a pour nom Yoshika Miyako. Plus raffinée et plus intelligente que le commun des immortels, elle n'en reste pas moins un zombie, et si elle ne s'intéresse guère au cerveau d'autrui, elle n'a d'yeux et d'appétits que pour les autres esprits, qu'elle n'a de cesse de dévorer pour satisfaire son appétit encéphalique.
Yoshika n'est pas le premier zombie venu. Yoshika est aussi et surtout une gardienne. Que garde-t-elle, me demanderez-vous certainement ? Elle garde un mausolée, mais ce n'est pas le sujet du récit qui nous occupe. À vrai dire, ce récit commence alors que Yoshika prend sa pause hebdomadaire.

Nous la retrouvons donc face à face avec un tsurube-otoshi. Ce tsurube-otoshi s'appelle Kisume. Pourquoi Kisume se retrouve-t-elle si loin de chez elle, c'est une autre affaire qui n'est pas de mon ressort.

-Coucou, lui dit Yoshika. Tu es bien loin de chez toi, non ? Tu tombes bien, j'ai faim d'esprit, et j'ai l'impression que tu pourrais me rassasier.
-Yoshika ! On ne joue pas avec la nourriture !

Alors que Kisume profite de ce battement pour partir sans demander son reste arrive un personnage haut en couleur, des pieds à la tête de bleu vêtue : Seiga Kaku, patronne de Yoshika. Il faut dire que si Yoshika existe en tant que zombie, c'est bien grâce à elle.

-Maieuuuuh, pour une fois que j'ai un peu de distraction à portée de main !
-Bah, et notre scrabble mensuel, il te suffit pas ?
-Nan. J'aimerais de l'action ! Des voyages ! De l'aventure !
-Si tu veux je peux te trouver un remplaçant et t'arranger le coup pour le week-end prochain.
-Vraiment ?
-Si je te le dis !

Un week-end à Gensokyo avec Yoshika Miyako

Journal de bord de Yoshika, Vendredi, 7 heures du matin

Eh bien voilà, je pars à l'aventure. Seiga m'a demandé de tenir un journal pour y raconter tout ce que je vais vivre. Elle m'a aussi demandé de lui acheter un beau poireau quand je rentrerai.
J'ai donc fait ma valise hier soir. Ce matin, je me suis dirigée vers la sortie du cimetière. J'ai croisé ma copine Kyouko. Je lui ai dit au revoir, elle m'a répondu au revoir. Je l'aime bien, Kyouko, elle répète toujours tout ce qu'on dit. On dirait un perroquet, c'est rigolo. J'aime bien lui dire des gros mots pour qu'elle les répète.
En avançant dans le cimetière, j'ai rencontré une femme un peu louche avec des habits bleus et des cheveux roses. Y avait des esprits autour d'elle alors je me suis servie. Elle s'est un peu énervée, mais elle est partie après que je lui ai balancé deux danmakus.

Pendant ce temps, à la porte du mausolée

-Dis donc, Shikieki, elle arrive quand, l'aide que tu m'as promise pour garder ma porte ?
-Avec toutes les paperasses que j'ai dû remplir pour la dégager temporairement de ses fonctions habituelles, elle a intérêt à se magner au lieu de tirer au flanc comme d'habitude, ouais.

Journal de bord de Yoshika, Vendredi, 7 heures 30 du matin

Sitôt sortie du cimetière, une horde de fées m'a sauté dessus. Je les ai tuées et j'ai goûté leurs esprits. Ce n'était pas déplaisant, ça change en tout cas des esprits habituels et de leur goût de conserve réchauffée.
J'ai continué ma route et j'ai fait une nouvelle rencontre.

-Salut, tu t'appelles comment ?
-Rumia.
-Ah. Moi, c'est Yoshika.
-Ah bon ?
-Oui.
-Ah bon ?
-Bah oui, je m'appelle Yoshika.
-Ah bon ?

Elle avait une voix frêle et assez mignonne, mais ses "Ah bon" incessants m'ont rapidement énervé.

-Dis Rumia, tu peux pas arrêter de dire "Ah bon" tout le temps ?
-Ah bon ?
-Non, sérieux, arrête de dire "Ah bon".
-Ah bon ?
-C'est pas drôle. Pourquoi tu fais ça ? Tu sais rien dire d'autre ?
-J'ai une crampe.
-C'est vrai ?
-Oui. Une crampe terrible au niveau des bras. Du coup mon sang n'est plus irrigué jusqu'à mon cerveau et j'ai du mal à dire autre chose que "Ah bon".
-Ah bon !
-...
-Désolée.

J'ai continué ma route. Je suis arrivée à un lac. Quelques zones de ce lac étaient gelées, c'était bizarre. Soudain, une fée a surgi devant moi. Elle m'a tellement surprise que je l'ai rétamée avant qu'elle ait eu le temps de dire "Je m'appelle Daiyousei". Puis une autre fée est arrivée.

-Salut !
-Salut.
-Je m'appelle Cirno ! Et toi ?
-Je m'appelle Yoshika Miyako.
-J'habite près du lac. Et toi ?
-Moi ? J'habite au cimetière.
-Ah ! C'est bien !
-Ouais. C'est cool.
-Parce que tu vois, moi je m'appelle Cirno.
-Oui, tu l'as déjà dit.
-Et j'habite près du lac.
-Okay. J'ai compris.
-Et toi ?
-Je t'ai déjà dit que j'habitais au cimetière.
-Ah ! C'est cool !
-...
-Sinon tu t'appelles comment ?
-MAIS PUTAIN JE T'AI DÉJÀ DIT QUE JE M'APPELAIS YOSHIKA.
-Moi c'est Cirno.
-PUTAIN MAIS ARRÊTE ÇA FAIT DIX FOIS QUE TU RÉPÈTES LES MÊMES TRUCS.
-Oui mais j'habite près du lac.

J'ai piétiné Cirno rageusement puis je suis partie.

À suivre...

Gold
The Positive and Negative
The Positive and Negative

Messages : 157
Date d'inscription : 05/07/2011

Profil Joueur
 : TH02 - SoEW TH02 - SoEW
Niveau: Normal
Score: (non communiqué)

http://www.u-timelab.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un week-end à Gensokyo avec Yoshika Miyako

Message par Mystia Lorelei le Mar 20 Déc 2011, 12:24 pm

Mmmmh, en 7 caractères : J'adore (Oui, l'apostrophe compte comme un caractère).

Je ferrais juste un petit reproche, Yoshika ne fait pas très zombie quand elle parle. Je veux dire, son vocabulaire ne se limite pas à "Ceeerveaux ! Maaanger !" mais j'ai l'impression qu'elle parle de manière assez speedée.

Gold a écrit:-Maieuuuuh, pour une fois que j'ai un peu de distraction à portée de main !
-Bah, et notre scrabble mensuel, il te suffit pas ?
-Nan. J'aimerais de l'action ! Des voyages ! De l'aventure !
-Si tu veux je peux te trouver un remplaçant et t'arranger le coup pour le week-end prochain.
-Vraiment ?
-Si je te le dis !

Gold, zombie-Style a écrit:-Maieuuuuh, pour une fois que j'ai un peu de distraaaction à portée de main !
-Bah, et notre scrabble mensuel, il te suffit pas ?
-Naaan. J'aimerais de l'actiooon ! Des voyages ! De l'aaaventure !
-Si tu veux je peux te trouver un remplaçant et t'arranger le coup pour le week-end prochain.
-Vraimeeent ?
-Si je te le dis !

Something like that quoi X).

Spoiler:
Par contre, j'en déduis que la remplaçante de Yoshika en tant que garde du mausolé semble être Meiling, et si Yoshika fait le parcours de Scarlet Devil, je me demande qui es-ce qu'elle va rencontrer à la porte du Manoir X)

En tout cas, j'aime beaucoup et j'espère qu'il y aura une suite ^^

_________________
http://www.pixenli.com/images/1335967788012060600.png

Mystia Lorelei
Night Sparrow

Messages : 1503
Date d'inscription : 20/04/2009
Age : 29
Localisation : N'importe où mais pas dans une cage !

Profil Joueur
 : Th10 : MoF
Niveau: Facile
Score: (non communiqué)

http://myschi.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un week-end à Gensokyo avec Yoshika Miyako

Message par Lisianthus le Jeu 22 Déc 2011, 12:24 am

C'est plutôt marrant comme début.
Et bien écrit, la lecture y est super fluide.

Je suis d'accord sur la petite remarque de Mystia, mais c'est une autre façon de voir Yoshika plus humaine que zombie. Un peu comme ça :

Yoshika "Jiang Shi" :
Yoshika "Humaine" super Cute :
J'ai également une petite remarque personnel, il faudrait à l'avenir diversifier les types de conversation. Je trouve qu'on retrouve les mêmes éléments pour la discussion entre Rumia/Yoshika et Cirno/Yoshika.

C'est pour ça qu'il faut que tu fais une suite pour diversifier tout ça ! Bonne continuation ~


Dernière édition par Lisianthus le Jeu 22 Déc 2011, 6:00 am, édité 1 fois

_________________

Merci Flanby pour la belle sign ~ ^^
Je reste vivante sur ma page Fb ~ : https://www.facebook.com/lisianthusnekoatelier/
---------
Deuxième édition de Gensopoly pas prête de sortir : Merci les problème de stream ~ ; x ;
Enfin un nouveau chorus ? Le 8ème ? Allez, viens chanter ~

Lisianthus
Nekomimi à Lunettes
Nekomimi à Lunettes

Messages : 2812
Date d'inscription : 17/05/2009
Age : 22
Localisation : Pas loin d'ici

Profil Joueur
 : TH12.3 - Soku TH12.3 - Soku
Niveau: Difficile
Score: (non communiqué)

http://www.youtube.com/user/LisianthusMusic

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un week-end à Gensokyo avec Yoshika Miyako

Message par Zefnar le Jeu 22 Déc 2011, 4:31 am

Nice ! (J'ai lu ça hier soir et j'ai vraiment bien aimé !)

L'analyse reste la même que les autres, sers-t'en pour les prochains épisodes !

Bon boulot, btw.

Zefnar
Phantasm
Phantasm

Messages : 1244
Date d'inscription : 27/10/2011
Age : 29
Localisation : Invito funere vivet

Profil Joueur
 : TH08 - IN TH08 - IN
Niveau: Normal
Score: (non communiqué)

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un week-end à Gensokyo avec Yoshika Miyako

Message par Gold le Sam 14 Jan 2012, 6:22 am

Merci beaucoup pour vos commentaires, je les ai pris en compte o/
Voici à présent la SUITE.

Journal de bord de Yoshika, Vendredi, 8 heures 12 du matin
Je suis arrivée aux portes d'une gigantesque demeure. Une jeune femme se tenait devant la porte, droite comme un piquet.
Il m'a semblé la reconnaître. J'avais lu quelques dôjin Touhou importés par Yukari et achetés par Seiga dans une boutique tenue par un homme. À Gensokyo, on aime beaucoup briser le quatrième mur. Plus ou moins.

La femme, qui portait des vêtements chinois verts, m'a interpellée.

-Pourrais-je savoir ce qui t'amène par ici, sans invitation ?
-Non mais je t'ai causé, flemmarde ? Retourne te coucher, non mais j'te jure !
-Flemmarde ? Me coucher ?
-Ben oui, c'est bien toi, China machin là, celle qui dort comme un loir et qui se fait poignarder tout le temps par la maid, non ?
-À ce que je vois, mademoiselle a trop vu d'oeuvres amateurs de mauvais goût et particulièrement fausses, comme beaucoup ici.
-OMG, what the... ?

Apparemment, j'avais sous-estimé mon nouvel adversaire. Celle-ci en avait beaucoup plus dans le crâne que les deux autres mongolitas.

Elle reprit :

-Tout d'abord, si tu t'imagines que ce surnom ridicule pour trolls xénophobes va me faire démarrer au quart de tour, je pense que vous autres de l'extérieur devriez changer de blague de temps à autre, ça fait des années qu'on me le rabâche. Pour ce qui est de la flemmardise, eh bien... Comment dire. Mademoiselle Remilia ne choisit pas le premier péquenaud venu pour ce qui est de garder le portail de sa demeure, et si je tiens le rôle de gardienne, c'est pour une raison valable.
-... Euuuh... Je ne viens pas de l'extérieur mais... euh...

Je n'avais plus rien à répondre. J'étais larguée, et me suis promis d'éviter à l'avenir de croire aux conneries importées par Yukari.

-Et dernièrement, je vous prie d'éviter de vous imaginer mademoiselle Sakuya comme un vulgaire bourreau enragé, s'il vous plaît. Je crois que mademoiselle Remilia l'aurait renvoyée d'office si elle apprenait que sa servante s'amuse à maltraiter les autres employés du manoir. Le travail d'une maid, faut-il le rappeller, n'est pas de faire du mal, mais de s'occuper du bien-être des autres.
-Bon, t'as gagné, je me suis trompée et ta réputation est fausse, contente ?
-Plutôt, fit-elle avec un grand sourire.

Arrgh.
J'ai horreur qu'on jubile lorsque je me prends une raclée. C'est démoniaque.

-Bien, j'espère à présent que tu vas rapidement t'en aller. Ceci est le manoir des vampires Scarlet. C'est une propriété privée. Je ne peux pas t'autoriser à passer ces portes.
-Des rumeurs sur une petite sorcière, que j'ai déja vue, disent qu'elle peut entrer ici, alors que c'est une intruse.
-Certes, cette petite voleuse y est parvenue par le passé en s'infiltrant par l'arrière du manoir, mais un nouveau système efficace l'empêche d'accéder à la porte d'entrée.
-Un nouveau système ?
-Exact, à présent une fée relativement puissante a été embauchée pour se tenir devant la porte d'entrée.

J'ai ricané.

-Une fée ! Parce que tu penses qu'une FÉE à elle seule peut venir à bout de tous les yôkai imposants et puissants ? Ha ! Ha ! Ha !
-Non, mais le système, oui.
-...Ah ?
-C'est le mot de passe. Désormais, toutes les invitations de mademoiselle Remilia incluent ce mot de passe, et seuls les invités et le personnel le connaissent.
-Et ?
-Si l'intrus ne le connaît pas, il est renvoyé. S'il ne veut pas déguerpir, la fée déclenche l'alarme et il est aussitôt combattu, par moi ou Sakuya, si cette dernière se trouve à proximité. Et ça a fait ses preuves.
-...
-?
-Oh et puis merde, j'me barre, vous n'êtes pas du tout rigolos é_è
-Nous n'avons jamais eu la prétention d'être rigolos. Bonne journée.
-Une dernière chose, parce que je suis quand même curieuse. Quel est...
-... Le mot de passe ? Jamais tu ne le sauras, excepté si mademoiselle Remilia t'invite.
-... Ton vrai prénom ?
-Hong Meiling.
-Bonne journée aussi.

J'avais décidé de rebrousser chemin. Ce petit pépin m'a en tout cas appris que contrairement à ce que je m'imaginais, il n'est pas aussi facile de rentrer chez n'importe qui.
J'ai finalement décidé de me diriger vers une immense chute d'eau qui se trouvait non loin d'ici.

_______________________________

Cirno se releva avec difficulté, égratignée, recouverte de terre et décoiffée. La colère et sa douloureuse expérience lui avaient changé les idées. Sa bêtise notoire et son insouciance avaient fait place à une rancune haineuse et sans limites... Elle allait retrouver ce zombie, et le congeler sans aucune pitié, avant de le faire exploser en petits morceaux de glace.

La fée des glaces était aveuglée par la haine. Elle congela tout ce qui se trouvait autour d'elle, même si ça ne servait à rien et que c'était pathétique.
Elle hurla comme une abrutie de toutes ses forces :

-JE TE RETROUVERAI, SALE ZOMBIE, ET MA VENGEANCE N'AURA AUCUNE LIMITE ! JE M'APPELLE CIRNO ! J'HABITE PRÈS DU LAC ET JE TE RETROUVERAI ! AAAHH !

Fallait pas déconner non plus, la colère ne rend pas plus intelligent, ça restait du niveau Cirno.
Aux alentours, des petits yôkai se moquaient.

_______________________________

Journal de bord de Yoshika, Vendredi, 8 heures 47 du matin

Sur le chemin pour atteindre cette fameuse chute d'eau, je n'ai pu m'empêcher d'admirer les paysages. Je me suis en effet retrouvée dans un endroit magnifique et étrangement automnal, contrastant avec le lac gelé croisé plus tôt dans la journée.
Quoi qu'il en soit, je n'ai pas tardé à rencontrer deux nouvelles personnes.

-Bonjour.
-Oh, salut ! Qui êtes-vous ?
-Nous sommes les soeurs Aki. Moi c'est Shizuha, et la petite, là, c'est Minoriko.
-HEY ! Je suis pas petite !
-Je regrette, Minori, mais la dernière fois qu'on s'est mesurées, tu faisais clairement cinq millimètres de moins que moi !
-Tu as triché ! Tu n'as pas retiré tes chaussures !
-Ouais bah on est quitte, madame je me mets sur la pointe des pieds !
-De toute façon, nous savons très bien laquelle de nous deux est la plus lourde, soeurette.
-Ah ouais ? Et on peut savoir qui a englouti EN ENTIER la tarte aux pommes qui venait à peine d'être cuisinée ?
-Ça n'excuse pas toutes les fois où t'as triché au poker !

Les deux soeurs se sont alors lancées dans un formidable crêpage de chignon. Assistant médusée au spectacle, j'ai cru apercevoir quelqu'un dans un buisson, mais avec tous les danmakus qui fusaient autour de moi, je ne pouvais pas vraiment le dire. Je me suis contentée de partir, laissant à leur dispute les deux soeurs, et j'ai continué mon chemin. Une autre personne n'a pas tardé à faire son apparition. Elle était en train de tourner. Elle s'est arrêtée et est tombée par terre, c'était ridicule. Ceci dit elle s'est relevée et s'est remise à tourner.

-Pardon pour la chute, j'avais le tournis. Qui es-tu, et que viens-tu faire par ici, jeune jiang-shi ?

_______________________________

Pendant ce temps, dans la bibliothèque de la Scarlet Devil Mansion, Patchouli, une amie de Remilia, avait ordonné à son assistante, une petite démonne nommée Koakuma, de lui chercher une pile de livres dans les rangées de la gigantesque bibliothèque.
La petite démonne, docile, avait exécuté cet ordre le plus normalement du monde. Or, cette fois-là...

-Patchouli-sama, il me semble que vous devez déja avoir avec vous un des livres demandés.
-Hein ? Mais non, la table de lecture est vide ! De quel livre tu parles ?
-C'est le livre d'Histoire de Gensokyo, il n'est pas dans l'étagère et tous les livres sont parfaitement rangés. Et ma dernière vérification de la bibliothèque date d'il y a 20 minutes !
-Ca doit encore être une de ces saloperies de livres volants, re-vérifie.
-C'est impossible, les livres volants ont été attachés depuis longtemps, ils ne peuvent plus s'échapper des étagères et...
-ATTENDS ! Je... Ce livre d'Histoire de Gensokyo, il est bien issu de la catégorie Anonyme de l'étagère B5 ?
-Oui.
-Oh NOOOON ! Marisa me l'avait emprunté il y a trois mois ! C'est elle qui l'a encore !
-Oh bordel de...
-Je déteste sortir, le soleil me brûle les yeux ! Et je déteste marcher, c'est fatiguant !!
-...
-Je suis obligée, n'est-ce pas ?
-Patchouli-sama, vous savez bien que le manoir possède un nouveau système de sécurité qui empêche Marisa de venir vous voler. Vous êtes obligée de venir chez elle lui reprendre le livre.
-JE SAIS, JE SAIS ! Ne paniquons pas ! Je trouverai un autre moyen qui m'évitera de sortir.
-...
-Oui, j'aurais dû vérifier si tous mes livres avaient été rendus avant la mise en place du système. Mais tu comprends, j'ai pas la tête à ça, moi ! Je travaille ! J'ai... Beaucoup de livres à parcourir... Et puis Marisa "emprunte" tellement, tu comprends !
-Je comprends.
-Oh, Koakuma, pitié, VAS-Y ! Je t'en supplie !
-Je serai rémunérée ? Je me complique déja la vie à ranger toutes vos piles de livres et à vérifier les étagères toutes les heures !!
-Non, désolée, tu n'es pas rémunérée, c'est un simple service.
-Je ne peux pas.
-Raah, va t'faire... Eh mais attends, non, j'ai trouvé la solution !
-?
-JE VAIS ENVOYER LE MOT DE PASSE A MARISA PAR INVITATION !!
-Vous n'avez pas l'autorisation de les écrire vous-même, et Remilia ne voudra jamais inviter Marisa.
-Je sais ! Il va falloir pour ça que je joue ma petite comédie, hi hi...
-Plaît-il ?
-Sakuya. Elle est super crédule, elle pourra arrêter le temps pour moi.
-J'espère que vous trouverez une raison valable, Sakuya est aux ordres de Remilia et elle ne peut pas voler sa maîtresse.
-Mais je sais, bon sang ! Le truc, c'est que...

Et Patchouli fit part de son plan à Koakuma. Ça ne pouvait pas rater. Elle allait retrouver son livre en un rien de temps !

À suivre...


Dernière édition par Gold le Ven 17 Aoû 2012, 8:16 am, édité 2 fois

Gold
The Positive and Negative
The Positive and Negative

Messages : 157
Date d'inscription : 05/07/2011

Profil Joueur
 : TH02 - SoEW TH02 - SoEW
Niveau: Normal
Score: (non communiqué)

http://www.u-timelab.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un week-end à Gensokyo avec Yoshika Miyako

Message par Lisianthus le Sam 14 Jan 2012, 1:47 pm

J'adore le moment avec Minoriko et Shizuha, cette relation ne m'aurait jamais venue à l'esprit ^^

Le développement se fait petit à petit, elle commence à voir du monde cette Yoshika.
Je me demande ce qu'elle va bien trouver à dire à Hina ...

Un petit détail qui peut être intéressant à prendre en compte, c'est de plus utiliser ce qui caractérise Yoshika. Il doit bien avoir une raison pour que tu choisisses Yoshika en personnage principale qu'une autre ^^

Bref, j'attends la suite.

_________________

Merci Flanby pour la belle sign ~ ^^
Je reste vivante sur ma page Fb ~ : https://www.facebook.com/lisianthusnekoatelier/
---------
Deuxième édition de Gensopoly pas prête de sortir : Merci les problème de stream ~ ; x ;
Enfin un nouveau chorus ? Le 8ème ? Allez, viens chanter ~

Lisianthus
Nekomimi à Lunettes
Nekomimi à Lunettes

Messages : 2812
Date d'inscription : 17/05/2009
Age : 22
Localisation : Pas loin d'ici

Profil Joueur
 : TH12.3 - Soku TH12.3 - Soku
Niveau: Difficile
Score: (non communiqué)

http://www.youtube.com/user/LisianthusMusic

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un week-end à Gensokyo avec Yoshika Miyako

Message par Mystia Lorelei le Dim 15 Jan 2012, 4:23 am

Si Yoshika continue sur la montagne Yokai, je m'attend à voir Sanae réagir au quart de tour comme une folle en voyant Yoshika X). Sinon, c'était très amusant à lire (+1 aussi pour la Dispute Aki) :).

_________________
http://www.pixenli.com/images/1335967788012060600.png

Mystia Lorelei
Night Sparrow

Messages : 1503
Date d'inscription : 20/04/2009
Age : 29
Localisation : N'importe où mais pas dans une cage !

Profil Joueur
 : Th10 : MoF
Niveau: Facile
Score: (non communiqué)

http://myschi.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un week-end à Gensokyo avec Yoshika Miyako

Message par Invité le Mar 17 Jan 2012, 7:56 am

hum tout sa m'as l'air pas mal j'adore moi qui est fan de Yoshika ! ^.^
Spoiler:
[img]http://www.zerochan.net/933706 [img]

Spoiler:
Si Yoshika continue sur la montagne Yokai, je m'attend à voir Sanae réagir au quart de tour comme une folle en voyant Yoshika X). Sinon, c'était très amusant à lire (+1 aussi pour la Dispute Aki) :).

et je suis aussi d'accord avec Mystia Lorelei =))

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Un week-end à Gensokyo avec Yoshika Miyako

Message par Tayabj le Mar 17 Jan 2012, 10:20 am

Vraiment sympas cette petite fanfic! Avec un protagoniste original et intéréssant, de plus. Je ne me faisais pas cette idée de Yoshika, par contre(rien que le fait qu'elle sache écrire, c'est... Bizarre.) Certains passages, la pluparts même, sont très amusant! (celui avec Meiling était génial)
Avec l'apparition de Koakuma c'est juste parfait. Continus comme ça, j'ai hâte de voir la suite!

_________________

Innocent Ero Rocker

Tayabj
Loli troll u
Loli troll u

Messages : 442
Date d'inscription : 31/01/2011
Age : 18

Profil Joueur
 : TH13 - TD TH13 - TD
Niveau: Facile
Score: (non communiqué)

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un week-end à Gensokyo avec Yoshika Miyako

Message par Gold le Sam 21 Jan 2012, 2:53 am

Merci à tous pour vos commentaires ! La suite arrive, elle servira de transition aux futurs événements... Il va s'en passer des trucs héhé
En ce qui concerne le caractère de Yoshika, il faudra attendre encore un peu, ça va venir. o/
Maintenant la suite !

__________________________

Daiyousei : Salut, Yukari !
Yukari : J'parle pas aux fées, ça les instruit

___________________________

Journal de bord de Yoshika, Vendredi, 9 heures du matin

-Pardon pour la chute, j'avais le tournis. Qui es-tu, et que viens-tu faire par ici, jeune jiang-shi ?
-Je m'appelle Yoshika Miyako et je suis en vacances. Et toi, t'es qui ?
-Je suis Hina Kagiyama. Je suis une déesse et dans la vie ma passion, c'est tourner.
-J'avais remarqué.
-Permets-moi de t'offrir cette toupie de la malchance.

Là, l'étrange déesse a tendu vers moi un objet. C'était une toupie.

-Et j'en fais quoi ?
-Ben, tu la fais tourner. C'est cool. Sinon elle possède un pouvoir mystérieux, n'hésite pas à avoir recours à cet objet lorsque tu seras dans le désarroi.
-Et sinon, pourquoi tu me donnes ça ?
-C'est pour te porter chance. Et aussi j'en ai plein qui encombrent mon grenier.
-...
-Je te la donne en toute amitié, vraiment.
-Mais on se connait pas !
-Tu me remercieras plus tard. Allez, à plus.

J'ai continué ma route, un peu déçue de ne pas pouvoir engloutir l'âme de la toupie. J'ai quand même pu bouffer deux trois âmes sur la route. Soudain, je me suis ENCORE sentie observée. Pour la deuxième fois en une demie-heure.

-Okay, ça va mal se passer, là. Sors de ton buisson, sale truc !

Soudain, un kappa est sorti du buisson, l'air gêné.

-Eh ben, ça te prend souvent d'espionner les vacanciers ?
-Euh, euh, veuillez m'excuser !

Quelque chose était caché derrière cette jeune fille. Une sorte de petit yôkai. Je ne voyais pas sa tête.

-C'est quoi ce truc derrière toi ?
-Désolée, j'essaye de m'en débarrasser depuis ce matin, quand j'ai voulu faire une excursion dans la forêt de bambous. Je n'aurais jamais dû, bouhouhou !

Elle a failli fondre en larmes, mais s'est contentée de se retourner pour parler au yôkai.

-Tu vois, cet espèce de gros zombie ? Elle veut être ta meilleure amie. Alors n'hésite pas à la suivre !

C'est là que j'ai remarqué l'abomination se diriger vers moi.

-AAAH !

C'était dégueulasse ! Sa tête était un peu comme ça :

Spoiler:

Mais avec des cheveux verts coupés hyper courts et des antennes !!

-SALUT ! Nous allons être les meilleures amies du monde entier <3
-AAAH ! TA GUEULE espèce de monosourcil et laisse-moi te vomir dessus !
-Non, mais tu t'es crue belle ?
-Carrément plus que toi en tout cas !

Le jeune kappa, que je maudis à présent, en avait profité pour se barrer. J'étais désormais confrontée à la cruelle réalité : Qasimodo était collé à moi.

___________________________

Pendant ce temps, au manoir des Scarlet...

Patchouli et Koakuma, bien cachées derrière un mur qui donnait vers un des interminables couloirs de la demeure, atendaient le passage de Sakuya : En effet, à cette heure-ci, la soubrette faisait toujours ses va-et-vient quotidiens, des paniers de lessive entiers remplis à ras bord.
Patchouli chuchota soudain à son assistante :
-J'entends des pas. Vite, c'est à toi de jouer !
Koakuma fronça légèrement les sourcils. Ce qu'elles allaient faire était malhonnête et extrêmement stupide, mais Patchouli y tenait plus que tout.
Dès que Sakuya fut à quelques mètres seulement, Koakuma commença à renifler. Patchouli lui chuchota ensuite :
-Et maintenant, pense à la tête de Wriggle après une bonne biture des familles !
Le résultat ne se fit pas attendre, la vision de cette pensée était si insupportable que Koakuma se mit à pleurer très fort. Cela ne manqua pas d'alerter la maid, qui accourut dans sa direction. Patchouli se dépêcha de se cacher derrière la porte juste à côté d'elle.
-Qu'est-ce qui se passe, ma choupette ? é_è
-Mon grand-père paternel, il est... ! Il est... !! ... Sniff... Il avait un cancer de l'estomac !
-Oooh ! Je suis vraiment désolée pour toi ! Tiens, un câlin é__è
Koakuma rageait intérieurement, Patchouli lui avait fait mentir sur sa famille. En réalité, elle n'avait jamais connu son grand-père paternel et inventer son décès lui semblait un déshonneur affreux. Elle poursuivit néanmoins :
-Ma petite soeur n'est peut-être pas au courant ! C'est mon papa qui m'a tout appris par pigeon voyageur.
-Vraiment !!
-Sakuya, aide-moi !! J'ai besoin d'un carton d'invitation de Remilia pour écrire à ma petite soeur !
-Vous n'avez pas de papier dans la bibliothèque, avec Patchouli ?
-Non, que des livres.
-Bon eh bien... Je vais arrêter le temps pour toi, et je vais en prendre un. Mais il faudra te dépêcher de me le redonner après, d'accord ? Comme ça, je le mettrai avec tous les autres petits cartons pour les donner à la fée livreuse qui va les emporter.
-C'est promis !
-Attends-moi ici, je serai très rapide, et encore une fois toutes mes condoléances.
-Oh, merci, merci !!

Comme convenu, il dût se passer une demi-seconde avant que Sakuya ne réapparaisse que légèrement à côté de l'endroit où elle se tenait juste avant, parce qu'elle avait évidemment répondu à la requête en arrêtant le temps. Les résidents du manoir y étaient habitués. Sakuya portait cette fois un petit carton d'invitation de Remilia ainsi qu'un crayon.

-Voilà, écris vite ce que tu as à dire !

Koakuma se dépêcha alors de griffonner :

Marisa,
Viens rendre mon livre d'Histoire de Gensokyo à la SDM.
Le mot de passe de ce mois-ci est :
"Patato la patate et Patata la pâte à tarte" (il faut le prononcer très vite)
Sois discrète et ne me vole pas.
Patchouli

Ensuite elle écrivit l'adresse de Marisa en-dessous, et plia le carton en demandant à Sakuya de ne pas lire le message, sous prétexte qu'il était trop personnel, ce que la maid promit tout naturellement avant de se dépêcher de ramasser ses paniers de linge et de s'en aller, un peu triste de la "situation" de Koakuma. La mission était accomplie.

Patchouli sortit de la petite pièce où elle s'était planquée.
-YYYYES ! Tout s'est bien passé ! Bravo !
-C'est quand même très malhonnête d'avoir fait ça, si je peux me permettre.
-ON S'EN FOUT ! Je vais retrouver mon LIVRE ! OUIIII !
-...pfff...
-Roooh, fais pas ta petite fille modèle, on a réussi de toute manière !!
-Mouais... Vous auriez simplement pu sortir de vous-même pour aller le récupérer, ça vous aurait pas tué...

Ce à quoi Patchouli ne répondit pas. Elles retournèrent ensuite à la bibliothèque pour reprendre leurs travaux respectifs.
Sakuya confia comme prévu les cartons d'invitation à la petite fée livreuse, qui sortit du manoir pour entreprendre sa tournée. Elle avait toujours de longs voyages très fatiguants à faire car la plupart des invités habitaient loin d'ici.

_________________________

Cirno entreprit une sorte d'"entraînement" à sa façon afin de se venger de Yoshika, qui consistait comme d'habitude à... geler des grenouilles au bord du lac.
Bien que cela ne la faisait en aucun cas progresser, elle se confortait dans l'idée que c'était un génie et qu'elle était très puissante, car elle était fière d'avoir autrefois battu trois autres grandes fées au danmaku. Tuer les petits batraciens lui procurait une incroyable satisfaction et une impression de supériorité, mélangés à sa haine envers la fille zombie.

Or, cette fois-ci, elle allait enfin avoir affaire à quelque chose de plus grand et de plus fort...

Une fée apparemment très pressée bouscula sur son passage la fée des glaces. Elle était vêtue d'un uniforme où l'on voyait très clairement le sigle de la Scarlet Devil Mansion, et dans le cerveau de Cirno, cette dernière fit immédiatement le lien avec une fée démoniaque envoyée par la maîtresse du manoir pour la vaincre (elle était très susceptible et se faisait également beaucoup de films).
Comme la fée, qui était évidemment la livreuse, ne présentait pas ses excuses, Cirno l'arrêta bien vite en lui hurlant :
-TU M'CHERCHES ?!
Confuse, la petite livreuse se retourna.
-Euh... Excusez-moi, mademoiselle, je n'ai pas le temps de...
-FERME-LA ! PERSONNE NE PARLE COMME CA A CIRNO !

Elle commença alors à générer un puissant jet glacé, et ajouta avant d'en submerger complêtement le pauvre petit être ailé :

-JE M'APPELLE CIRNOOOOOOO !!

La livreuse n'eut pas le temps de hurler. Elle eut simplement le temps de lâcher son sac de cartons, qui s'étala sur le sol. En moins de quelques secondes, elle mourut congelée et partiellement enveloppée de glace.

-...Et j'habite près du lac, conclut l'idiote.

Cirno remarqua évidemment le sac, qui attisait sa curiosité depuis le début. Elle l'ouvrit et découvrit une dizaine de petits cartons, rangés dans l'ordre. Elle piocha le dernier d'entre eux : c'était, bien évidemment, l'invitation de Patchouli.

Cirno ne savait heureusement que très mal lire (elle n'aimait pas ça). Elle ne prit donc même pas la peine de s'intéresser à ce qu'il y avait d'écrit, mais elle glissa le carton dans ses bloomers.
-Je pourrais m'en servir comme arme contre cette zombie de malheur...

Eh oui, elle avait décidement des idées très limitées. Elle donna ensuite un coup de pied dans le sac, qui retomba dans l'eau du lac et coula.
Puis elle se mit en route, ne sachant pas tellement quel chemin prendre.

____________________________

Journal de bord de Yoshika, Vendredi, 9 heures 20 du matin

J'ai repris ma route, rageusement.

-Dis dis dis, t'aimes le chocolat ? Moi j'adore le chocolat ! C'est super bon le chocolat !
-Ta gueule, raaah, ta gueule sale boulet moche !
-Mais c'est pas vrai ! J'ai plein de fans en plus !
-Je ne me prononcerai là-dessus.
-Tu m'as pas répondu, t'aimes le chocolat ?

Le pire, c'est que je n'osais pas lui balancer des danmakus, à cet insecte, ça l'aurait rendue plus moche encore. Je ne voulais pas créer un monstre.
Alors que je continuais mon chemin, bien malgré moi suivie par ce cloporte difforme, je me suis rendue compte qu'on était arrivées à la cascade où je voulais aller à la base. Je me suis donc demandé si un insecte, ça se noyait facilement. Mais avant que j'aie pu mettre en pratique ma théorie, un yôkai loup est apparu devant moi.

-Salut, t'es qui ?
-Je suis un jiang-shi, et ça c'est un cloporte avec un seul sourcil trop lourd pour sa tête.
-JE NE SUIS PAS UN CLOPORTE, JE SUIS UNE LUCIOLE !
-En fait, je trouve que tu es plus proche de la paramécie.

Le yôkai loup s'est approché de nous, l'air agressif.

-En attendant, vous allez regretter d'être venues ici... Euh... Attends un peu... C'est quoi cette horreur ? J'avais compris cloporte, moi ! Ouaf ! Ouaf !

Sur ce, ce yôkai est parti en courant. J'ai réfléchi.

-Finalement, tu vas m'être utile, jeune mocheté. Je te garde.
-JE SUIS PAS MOCHE, J'AI PLEIN DE FANS !
-La bonne blague.

À suivre...


Dernière édition par Gold le Ven 17 Aoû 2012, 6:02 am, édité 2 fois

Gold
The Positive and Negative
The Positive and Negative

Messages : 157
Date d'inscription : 05/07/2011

Profil Joueur
 : TH02 - SoEW TH02 - SoEW
Niveau: Normal
Score: (non communiqué)

http://www.u-timelab.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un week-end à Gensokyo avec Yoshika Miyako

Message par Mystia Lorelei le Sam 21 Jan 2012, 3:18 am

Pauvre fée factrice T.T ! Et je me demande comment Aya va réagir en voyant le truc paramécien ^^

_________________
http://www.pixenli.com/images/1335967788012060600.png

Mystia Lorelei
Night Sparrow

Messages : 1503
Date d'inscription : 20/04/2009
Age : 29
Localisation : N'importe où mais pas dans une cage !

Profil Joueur
 : Th10 : MoF
Niveau: Facile
Score: (non communiqué)

http://myschi.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un week-end à Gensokyo avec Yoshika Miyako

Message par Invité le Mar 24 Jan 2012, 10:43 am

ah cette Cirno T_T ...
je me demande bien se qu'il va se passer... =3

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Un week-end à Gensokyo avec Yoshika Miyako

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 9:23 am


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum