Épopées Vouvoyées

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Épopées Vouvoyées

Message par HairMythe le Mer 05 Juin 2013, 8:20 am

Vous avez cliqué sur le lien de cette galerie. Bienvenue.
L'Antre de l'HairMythe, premier chapitre, commence sur ce message.
Vingt Mille Lieux sur les Mers, premier lieu, commence sur le message suivant : Vingt Mille Lieux sur les Mers

Que faites-vous ?


L'Antre de L'HairMythe
Chapitre 1

~~~~

       Vous poussez la porte du Chat Pendu. Les conversations cessent un instant tandis que tous les clients de la taverne vous dévisagent. Des dizaines d'hommes sont assis par petits groupes autour de tables en bois, dans une salle unique, aux murs de pierre nue, et au plafond soutenu par des piliers en bois. Derrière le comptoir, un escalier mène à l'étage. Le brouhaha reprend bien vite dès que votre sale gueule est reconnue : Vous êtes comme tous ces hommes à l'air bourru qui raffolent des blagues à l'humour douteux et ne boivent plus que l'horrible bière de Jack, le tenancier, un homme sans doute sculpté par le même artisan qu'Apollon lui-même, mais alors qu'il devait être complètement bourré.
       Vous prenez un siège parmi vos semblables, qui, une fois n'est pas coutume, ne racontent pas des histoires à propos d'objets oblongs, mais de la quête qui vous réunit tous ici. Tout comme eux, vous êtes à la recherche de l'Antre, un endroit dont personne ne connaît rien, mais qui devrait apporter la célébrité et la fortune au bienheureux qui le trouvera. Entre vous, vous vous désignez comme des Chasseurs. Le commun des mortels vous désigne plus volontiers comme "ces espèces d'imbéciles qui feraient mieux de travailler au champs que de passer leur journées à boire en rêvant de gloire et de richesse". Vous n'êtes pas d'accord avec le commun des mortels.
       À l'instar de tous les autres Chasseurs, votre quête a commencé il y a des années. Et pour ne pas faire dans l'originalité, vous n'avez pas trouvé plus d'indices que les autres. Autrement dit, vous n'en avez débusqué aucun ; votre quête est au point mort, elle est embourbée, enlisée, vous faites du surplace, vous piétinez, vous patinez, vous tournez en rond, en vingt-cinq mots : vous passez votre temps à vous saouler dans ce bar dans le seul but d'oublier à quel point vous êtes un moins que rien. Le commun des mortel, après tout, n'a peut-être pas tort, et pourtant, vous êtes encore persuadé que vous serez celui qui empochera le magot, les femmes, et la reconnaissance éternelle du peule en liesse.
       Vous commandez l'une de ces bières dont Jack a le secret. Si vous aviez un jour tenté d'imaginer à quoi ressemblait de la pisse de cochon, vous n'auriez pas pensé à autre chose qu'à cette boisson. Tandis que le tavernier dépose la chope sur votre table, vous vous demandez avec anxiété si l'urine de porc mousse comme la bière, mais vous portez quand même l'affreux breuvage à vos lèvres. Alors que vous tentez d'éviter tant bien que mal tout contact entre vos papilles gustatives et le liquide hypothétiquement porcin qui coule le long de votre gorge, quelqu'un entre dans le taudis de Jack. Comme à votre arrivée, tout le monde se tait le temps de jauger le nouveau venu... Qui est vraiment un nouveau venu, cette fois-ci. Vous connaissez chacun des Chasseurs, mais vous n'avez jamais vu cet homme.

       Que faites-vous ?


Dernière édition par HairMythe le Mer 31 Juil 2013, 11:44 pm, édité 3 fois

_________________
Vous pouvez m'appeler Cheveux.

HairMythe
grrrrr !

Messages : 1367
Date d'inscription : 06/09/2012
Age : 21

Revenir en haut Aller en bas

Re: Épopées Vouvoyées

Message par VinkHiker le Mer 05 Juin 2013, 9:53 am

Un vrai nouveau venu, hein ? Eh bien, je l'observe. Avoir un maximum d'informations sur lui rien qu'au regard. Riche, pauvre ? Prince, paysan ? Quelqu'un qui sait où il doit aller, ou qui s'est perdu ?

Et le plus important : dangereux ?

_________________
Spoiler:

Merci beaucoup à Pooshi pour l'avatar. Ephraim, Nagashi pour les signatures et Belial pour les userbars !


VinkHiker
Normal
Normal

Messages : 242
Date d'inscription : 24/09/2011
Age : 24
Localisation : Avec mon ermite ! ( - ◡ -) ❤!

Profil Joueur
 :
Niveau: Normal
Score: (non communiqué)

Revenir en haut Aller en bas

Re: Épopées Vouvoyées

Message par Nori le Mer 05 Juin 2013, 10:17 am

Une nouvelle gueule qui se pointe. J'ferai mine de pas le voir, en prenant soin d'observer ses gestes.
N'importe quelle connerie à entendre ou voir pourrait être utile, mais la chose la plus importante est de ne pas avoir un contact direct avec lui, il pourrait me pointer ~~

Nori
Ghostly & Troublesome Visitor
Ghostly & Troublesome Visitor

Messages : 2246
Date d'inscription : 05/08/2010
Age : 21
Localisation : 白玉楼

Revenir en haut Aller en bas

Re: Épopées Vouvoyées

Message par Kirai le Ven 07 Juin 2013, 6:51 am

Je l'ai peut-être déjà croisé lors de mes péripéties antérieures. Il pourrait alors être venu pour moi ou un camarade de beuverie, et ça serait d'autant plus plausible s'il se démarquait de nous tous au niveau des règles vestimentaires. En tout cas, il doit avoir des rumeurs et des histoires intéressantes dont je m'empressai de lui faire cracher, de la méthode douce aux poings.

_________________



Mes remerciements à Shakkou, Lenine, Pooshi, Belial et Naga pour ces avatars / banners / userbars !


Kirai
Soldier N°330 Type-N

Messages : 1453
Date d'inscription : 20/12/2011
Age : 20
Localisation : __

Profil Joueur
 : TH10 - MoF TH10 - MoF
Niveau: Lunatique
Score: (non communiqué)

Revenir en haut Aller en bas

Re: Épopées Vouvoyées

Message par Waltz le Ven 07 Juin 2013, 9:55 am

Tiens, un mec que je ne connais pas arrive, cool!!!
En temps normal, je l'aurais peut-être ignoré, mais puisque je suis censé connaître tous les autres, alors je partirais à sa rencontre et je discuterais tranquillement avec lui autour d'une bière dont Jack a le secret ^^
En lisant ta description, je pense que cet affreux breuvage est assez infâme pour lui faire cracher toutes les vérités, m'enfin bon, on verra bien...

Waltz
Easy
Easy

Messages : 44
Date d'inscription : 31/03/2013
Age : 24
Localisation : Ile-de-France

Profil Joueur
 : TH08 - IN TH08 - IN
Niveau: Facile
Score: (non communiqué)

Revenir en haut Aller en bas

Re: Épopées Vouvoyées

Message par Remanent le Sam 08 Juin 2013, 2:12 am

Que fait-il ici, il s'est perdu ? Personne ne vient se perdre ici sans raison. On va le laisser déballer son sac et on avisera. Pas la peine de taper la causette avec un de ces autres perdants de toute façon.

_________________

Spoiler:
La roue de la Sigie :3


Death VS Loli : 2 - 1

Thx Pooshi et Shakkou et Ephra et Tixies pour le avas qui déboitent des poneys qui toussent et les super sigs de malade!
Godd Job Guyz !




Remanent
Normal
Normal

Messages : 314
Date d'inscription : 07/12/2011
Age : 23
Localisation : Dans un nuage de couteaux bloqués par le temps (Strasbourg)

Profil Joueur
 : TH12.3 - Soku TH12.3 - Soku
Niveau: Normal
Score: (non communiqué)

Revenir en haut Aller en bas

Re: Épopées Vouvoyées

Message par DyDiKing le Sam 08 Juin 2013, 6:03 am

Je le détail rapidement avant d'engager la discussion pour savoir qui il est, pourquoi est il là et éventuellement savoir si il a des infos su l'Antre. Et les avoir, bien sur.
Et puis autant essayer d'apparaitre amicale à ce nouveau venu: on a jamais trop d'amis et ça peut toujours s'avérer utile, surtout dans "le métier".

_________________
Bitches love canons!

« On ne mûrit qu’une fois, mais on peut faire le choix délibéré de rester immature pour toujours. »

DyDiKing
Nolife King
Nolife King

Messages : 602
Date d'inscription : 30/08/2012
Age : 19
Localisation : Normandie

Profil Joueur
 : TH13 - TD TH13 - TD
Niveau: Facile
Score: (non communiqué)

http://dydiking.deviantart.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Épopées Vouvoyées

Message par HairMythe le Sam 08 Juin 2013, 9:13 am

~~~~

       Vous plissez les yeux tandis que vous détaillez l'arrivant. Il est vêtu d'une veste verte par dessus une chemise immaculée dont on ne voit que le col, le tout accompagné d'un de ces pantalons sûrement inconfortable que les nobles adorent mettre pour une raison plus mystérieuse que l'Antre elle-même, et des bottes dont le cirage serait éblouissant si elles n'avaient pas été crottées par la saleté des trottoirs devant l'établissement. Ses cheveux blonds, impeccablement tirés en arrière, brillent à la lueur avare des torches. Il toise l'assistance en s'appuyant sur une canne dont il n'a manifestement pas besoin vu son âge, son visage fendu d'un large sourire aussi resplendissant qu'inquiétant. Tandis qu'il s'avance vers le comptoir, sa rapière décorée d'or et de rubis battant à son flanc, vous hésitez à l'accoster, et les regards interrogateurs que s'échangent vos compagnons de beuverie vous pousse à penser que vous n'êtes pas le seul. Tandis que les deux hémisphères de votre cerveau tergiversent sur la conduite à suivre, un autre homme ouvre la porte. Vous supputez que c'est le garde du corps du précédent. Il est si large et si grand qu'il doit se mettre de profil et se baisser pour pouvoir entrer. Il est habillé comme n'importe quel quidam dans la salle. Si l'on oubliait sa taille et les cicatrices sur son visage et ses bras, il aurait pu passer pour l'un des branleurs qui gaspillent l'oxygène de la salle et dont vous faites partie.
       Pendant que votre attention était détournée par le géant balafré, le richard en avait profité pour commander. L'information n'a pas beaucoup d'importance en soi ; à part sa bière suspecte, Jack n'avait rien d'autre à proposer qu'un vin qui ne méritait ce nom que par sa couleur. Mais il est si infâme que personne avec un tant soit peu d'esprit ne - Vous êtes si ébahi que vous en oubliez de respirer ! Ce qui devait arriver arriva en effet : le noble, dans sa sagesse infinie et son ridicule costume, n'a pas daigné s'abaisser à "boire le contenu de son pot de chambre", et a commandé "Une boisson vraiment capable de libérer l'esprit d'un homme cultivé". Le tavernier peu scrupuleux lui sert alors sa potion magique, la facturant à un prix qui aurait fait s'évanouir un percepteur d'impôts. Ni une, ni deux, et pas même trois, l'inconscient achète le breuvage sans s'interroger plus longtemps. Vous êtes alors aux premières loges d'un suicide par ignorance, d'un meurtre par omission, d'un empoisonnement par fermentation irrégulière.
       - Cul sec ! crie-t-on, comme pour enfoncer le malheureux.
       L'infortuné fortuné regarde en direction de l'apostrophe, et répond sur le ton de la plaisanterie, n'ayant aucune idée qu'il est sur le point de plonger dans l'abîme du Tartare :
       -Je les préfère bien gras.
       Tout le monde éclate de rire, mais les diaphragmes cessent tout à coup leur danse folle lorsque le blondinet avale sans hésiter l'intégralité de la boisson maudite. Il s'étrangle, il s'étouffe, se tient la gorge, ses yeux pleurent de douleur et on y lit la peur d'une mort imminente. Il se cramponne de toute ses forces au bois du bar. Vous le voyez dans son regard, il lutte, tel le condamné à mort désarmé, aux prises contre le lion affamé. Il pousse un dernier râle... Mais ce n'est pas le sien ! Il exhale celui de son ennemi mortel. Voilà que le héros se relève avec difficulté... A-t-il vaincu ? Non ! Un nouveau soubresaut l'agite. Il cesse de bouger un instant, à moitié affalé sur le comptoir, le dos arqué. Mais il n'en a pas fini pour autant. Il tousse encore, crache du sang. Il tape du poing et murmure quelque chose. Jack lui demande de répéter. Le mourant s'exécute, mais échoue à se faire entendre. L'affreux lui demande de répéter encore.
       - C'est...
       Le pauvre bougre halète sous l'effort.
       - C'est fameux... toussote l'Hercule de la bibine.
       Le héros des soulards se relève dans un effort surhumain, et poursuit d'un ton de plus en plus convainquant :
       - Je n'ai jamais rien bu de tel ! Quel goût subtil ! Pourrais-je savoir le nom de votre fournisseur ?
       Quel courage ! Quel maîtrise de soi ! Quelle hypocrisie ! Vous vous dites que ce type est sans nul doute un exemple à suivre, et que si un jour vous avez un fils, vous tenterez de l'élever pour qu'il soit capable de valoir la moitié de cet homme.
Un Chasseur se lève, en brandissant sa chope :
       - Au blond ! fait-il, avant d'avaler sans ciller sa boisson.
       Tous l'imite, et vous ne faites pas exception. L'intéressé renchérit :
       - Mon brave, qu'on resserve ces messieurs, ils on l'air assoiffés !
       Vous profitez de l'agitation générale pour vous lever et aller à la rencontre de celui qui aurait rendu Mithridate vert de jalousie, en faisant attention toutefois à ne pas trop vous approcher de son ours apprivoisé. Vous lui faites part de votre admiration pour lui qui vient de vous rendre athée, bien que vous le fûtes déjà, et il répond sans fausse modestie et avec beaucoup de confiance en soi et d'amour propre qu'il a beaucoup de talent. Fidèle à votre tact digne d'un taureau en rut, vous enchaînez sans plus tarder sur la raison de sa venue ici. Il déclare d'abord qu'il s'est égaré, puis après un petit rire forcé, il vous avoue que son rafraîchissement lui a fait oublier un instant qu'il n'était pas venu profiter de ce doux nectar, mais qu'il cherchait "des partenaires" pour aller trouver l'Antre. Incapable de réagir tant vous êtes paralysé par cette révélation, vous le regardez réquisitionner une table pour mettre en œuvre un petit bureau de recrutement.

       Que faites-vous ?


Dernière édition par HairMythe le Sam 15 Juin 2013, 6:57 pm, édité 1 fois

HairMythe
grrrrr !

Messages : 1367
Date d'inscription : 06/09/2012
Age : 21

Revenir en haut Aller en bas

Re: Épopées Vouvoyées

Message par Invité le Sam 08 Juin 2013, 11:07 am

Je le regarde installer son bureau d'un oeil méfiant, n'appréciant pas tellement l'idée d'être sous les ordres d'un nobliau, tout buveur héroïque qu'il soit.
Je constate qu'il semble toutefois obtenir un franc succès, ou tout du moins une réaction différente du mépris général réservé aux aspirants chefs d'expéditions habituels. Mes camarades de beuverie semblent intéressés et forment une masse autour du blondinet, celle-ci s'ajoutant à son garde du corps.
Après une réflexion rapide et typique de mon état d'ébriété, je décide qu'il faudrait que j'arrête de passer mes journées dans cette taverne.
Je démarre mon entretien d'embauche par l'essentiel : quel sera mon intéressement au gain ?

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Épopées Vouvoyées

Message par Lisianthus le Sam 08 Juin 2013, 11:09 am

Je vais le voir à sa table, lui demande de développer sur "l'exploration de cet antre". Selon ce qu'il répondra, pesant risques, bénéfices et intérêts, je lui proposerai mes services.

Et aussi parce que sinon il n'y aurait pas d'histoire ^^"

_________________

Merci Flanby pour la belle sign ~ ^^
Je reste vivante sur ma page Fb ~ : https://www.facebook.com/lisianthusnekoatelier/
---------
Deuxième édition de Gensopoly pas prête de sortir : Merci les problème de stream ~ ; x ;
Enfin un nouveau chorus ? Le 8ème ? Allez, viens chanter ~

Lisianthus
Nekomimi à Lunettes
Nekomimi à Lunettes

Messages : 2812
Date d'inscription : 17/05/2009
Age : 22
Localisation : Pas loin d'ici

Profil Joueur
 : TH12.3 - Soku TH12.3 - Soku
Niveau: Difficile
Score: (non communiqué)

http://www.youtube.com/user/LisianthusMusic

Revenir en haut Aller en bas

Re: Épopées Vouvoyées

Message par Nori le Sam 08 Juin 2013, 11:18 am

Après ce petit évènement, je me dis que ce ne serait pas une si mauvaise idée que ça de sortir de ce vieux trou pour faire autre chose que boire des trucs infectes. Cette occasion serait le moment parfait pour replonger dans l'action. Même en ignorant ce qu'il peut mettre sur cette table, je m'empresse d'essayer de faire affaire avec ce noble blond.

Nori
Ghostly & Troublesome Visitor
Ghostly & Troublesome Visitor

Messages : 2246
Date d'inscription : 05/08/2010
Age : 21
Localisation : 白玉楼

Revenir en haut Aller en bas

Re: Épopées Vouvoyées

Message par DyDiKing le Sam 08 Juin 2013, 10:01 pm

Je n'aime pas tellement les petits richard dans son genre et cette exploit ne lui donne pas plus de crédit à mes yeux (Mais montre plutôt son manque de goût d'après moi) mais en même temps cela fait si longtemps que tout le monde stagne dans ce taudis en attendant un quelconque miracle que laisser passer cette occasion serait stupide.
Et même les autres gars l'on compris, c'est dire la bêtise de celui qui refusera...
Je m'installe donc en face de lui, avant qu'il ai fini de s'installer totalement et surtout avant tout le monde: que s'est il sur l'antre, que prévoit il et surtout combien ça paie?

_________________
Bitches love canons!

« On ne mûrit qu’une fois, mais on peut faire le choix délibéré de rester immature pour toujours. »

DyDiKing
Nolife King
Nolife King

Messages : 602
Date d'inscription : 30/08/2012
Age : 19
Localisation : Normandie

Profil Joueur
 : TH13 - TD TH13 - TD
Niveau: Facile
Score: (non communiqué)

http://dydiking.deviantart.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Épopées Vouvoyées

Message par Waltz le Dim 09 Juin 2013, 1:08 am

Ah finalement, je savais que cet inconnu n'avait pas de mauvaises intentions^^
En ce qui me concerne, j'accepterais volontiers de partir à la recherche de l'Antre avec ce curieux personnage, peu importe qu'il soit riche ou pauvre, c'est toujours mieux que de rester assis dans cette taverne pourrie....
Cependant, s'il cherche quelqu'un pour lui obéir, dans ce cas il peut m'oublier, car je suis plutôt du genre "fais ce que tu veux, quand tu veux".

Peu importe qu'on me paie ou pas, je réponds toujours présent lorsque l'aventure m'appelle!!!

Waltz
Easy
Easy

Messages : 44
Date d'inscription : 31/03/2013
Age : 24
Localisation : Ile-de-France

Profil Joueur
 : TH08 - IN TH08 - IN
Niveau: Facile
Score: (non communiqué)

Revenir en haut Aller en bas

Re: Épopées Vouvoyées

Message par VinkHiker le Dim 09 Juin 2013, 2:23 am

Je riais intérieurement. Ce gars-là avait le mérite d'attirer le regard. Enfin, un autre qui voulait créer une équipe pour chercher l'Antre ? Allez, puisqu'il m'avait bien fait rire à faire l'imbécile. Je sentais intérieurement qu'on allait bien s'amuser...
Une certaine excitation commença à m'envahir, tandis que je m'assis devant ce noble.

Un piège, une arnaque ? Advienne que pourra. S'il est aussi adroit dans ce bar qu'en étant en danger, il n'allait pas tenir longtemps. Bah, c'est le problème de ce qu'il lui servait de protecteur. Quoique... J'espérais qu'il n'était pas trop intelligent. D'ailleurs, personne ne se posait de question ?

Je refusais de boire un autre verre. Du moins, pas tout de suite... Je tentai à tout hasard :

– Vous n'êtes pas le premier, vous savez ? Qu'avez-vous de plus par rapport aux autres ?

Je surveillai sa réaction et celle de son garde du corps. Beaucoup de questions se bousculaient dans ma tête. Quitte à briser des espoirs, je voulais quelque chose qui valait la peine de l'écouter.

_________________
Spoiler:

Merci beaucoup à Pooshi pour l'avatar. Ephraim, Nagashi pour les signatures et Belial pour les userbars !


VinkHiker
Normal
Normal

Messages : 242
Date d'inscription : 24/09/2011
Age : 24
Localisation : Avec mon ermite ! ( - ◡ -) ❤!

Profil Joueur
 :
Niveau: Normal
Score: (non communiqué)

Revenir en haut Aller en bas

Re: Épopées Vouvoyées

Message par Kirai le Dim 09 Juin 2013, 2:58 am

C'est indéniable, cet homme sait et n'hésite pas à attirer l'attention d'autrui pour
avoir ce qu'il cherche. A en voir son accoutrement, il a tout l'air d'avoir des ressources. Il serait cependant sage de l'interroger au préalable sur ses potentiels débuts de piste, mieux vaut être prudent lors d'une aventure collective de cette ampleur, les coups bas sont forts possibles, et mon expérience m'oblige à rester méfiant face à cet attroupement.

_________________



Mes remerciements à Shakkou, Lenine, Pooshi, Belial et Naga pour ces avatars / banners / userbars !


Kirai
Soldier N°330 Type-N

Messages : 1453
Date d'inscription : 20/12/2011
Age : 20
Localisation : __

Profil Joueur
 : TH10 - MoF TH10 - MoF
Niveau: Lunatique
Score: (non communiqué)

Revenir en haut Aller en bas

Re: Épopées Vouvoyées

Message par HairMythe le Mer 12 Juin 2013, 8:53 am

~~~~

      Vous regardez les deux hommes s'activer avec des sentiments mitigés. Vous êtes écartelé entre l'aspect accessible du personnage et son statut de noble, entre l'excitation qui vous fait bouillir le sang et l'idée de se mettre sous les ordres de quelqu'un, qui a sur vous l'effet d'une douche froide. Vos semblables observent les deux intrus qui s'affairent, tout aussi dubitatifs. Ils se jettent des coups d'œil entre eux, tout comme vous qui ne cessez de zieuter tantôt le blond et son colosse, tantôt l'attroupement des clients du Chat Pendu. Vous pesez encore le pour et le contre, et la balance ne daigne pas faire de choix. Vous vous rendez soudain compte d'une chose : passer le premier pourrait vous donner l'occasion d'en apprendre plus, avant que la machine de la cupidité humaine ne s'emballe et n'emporte tous les hommes présents dans la salle, car oui, vous ne doutez pas que tous ces rebuts de la société accepteront volontiers une telle aventure, en échange d'une petite somme d'argent. Après tout, ne le feriez-vous pas, vous ?
       Alors que vos pensées en sont arrivées à ce stade, vous croisez le regard de l'un d'entre eux, et vous vous rendez compte que vous n'êtes peut-être pas le seul à chercher à passer en premier. La masse des corps qui s’agglutinent autour de la table est grande, mais assez peu dense pour que vous vous y faufiliez avec la vitesse de l'antilope et la grâce de la panthère. Mais voilà, vous n'avez ni l'une ni l'autre. Tandis que vous maudissez vos géniteurs pour ne pas avoir eu la présence d'esprit d'être des animaux exotiques, vous vous élancez dans la masse pâteuse de vos congénères, terriblement conscient de vos rivaux qui se fraient avec la même difficulté que vous un chemin à travers la forêt embaumant les exhalaisons alcoolisées et les sécrétions aqueuses épidermiques. Tel un chasseur de trésors dans la jungle bruissante et intimidante, vous jouez des coudes dans cette masse grouillante et bruyante comme il brandirait sa machette pour dégager un passage vers le temple où se trouve son convoité trésor, ici, la chaise unique qui fait face à votre éventuel futur employeur. Vous voyez avec effroi l'un de vos rivaux s'extirper du bourbier, alors qu'il ne vous reste plus qu'une rangée d'obstacles à franchir, mais la chance vous sourit avec son émail de diamants, car votre rival a accidentellement marché sur le pieds de l'un des malabars de la taverne, et survole le siège avec la dignité du cygne constipé plutôt que de s'y poser, comme vous le faites, avec la fierté de l'aigle royal.
       Vous saluez votre vis-à-vis avec un sourire triomphal, comme si vous aviez conquis un empire plutôt qu'un bout de bois destiné à accueillir le séant d'un alcoolique anonyme. Le nobliau ne se défait pas de son sourire, au contraire, il s'élargit même.
       - Comme on se retrouve ! fait-il en feignant l'étonnement de manière, votre foi, très convaincante.
Après que vous ayez rigolé doucement à sa plaisanterie, il vous demande votre nom. Vous le lui donnez, et il hoche la tête tandis qu'il le note sur une feuille à l'aide d'une plume d'oie en vous demandant de lui épeler votre patronyme. Vous en venez ensuite au vif du sujet :
       - Vous n'êtes pas le premier, vous savez ? D'autres avant vous ont déjà mené de vastes expéditions pour trouver l'Antre. Et vous savez comme moi qu'ils n'ont pas réussi. Qu'avez-vous de plus par rapport aux autres ?
Le richard se lève avec plus de confiance encore qu'à l'accoutumée. Il tire d'une poche cousue dans la doublure de sa veste un petit morceau de papier jauni, qui semble âgé de milliers d'années. Tandis qu'il contourne la table avec lenteur et avec une démarche aussi naturelle qu'humble, il brandit le fragment de parchemin d'un air théâtral.
       - Savez-vous ce que c'est ? Non ? Hé bien, je vais vous le dire ; c'est un poème que je trouvé dans l'un de Ses ouvrages. Et je suis persuadé qu'il est de Lui, et surtout, qu'il indique un endroit important. Je ne sais pas si l'on y trouvera vraiment l'Antre, mais je pense que c'est une bonne piste pour essayer de trouver, peut-être, d'autres indices.
Il se tourne vers vous et vous tend le morceau de papier.
       - Lisez-le.

       Que faites-vous ?


Dernière édition par HairMythe le Sam 15 Juin 2013, 6:54 pm, édité 1 fois

HairMythe
grrrrr !

Messages : 1367
Date d'inscription : 06/09/2012
Age : 21

Revenir en haut Aller en bas

Re: Épopées Vouvoyées

Message par Invité le Mer 12 Juin 2013, 9:04 am

Voilà un homme plein de surprises !
Je m'empresse de lire son parchemin en m'efforçant de ne pas le réduire en miettes.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Épopées Vouvoyées

Message par MangaManiaK le Mer 12 Juin 2013, 9:08 am

Me montrer des informations aussi importantes ?! 

S'il dit vrai, il a entre les mains l'une des premières pièces majeures qui pourraient changer le cours de ma vie. Le premier pas en direction de l'Antre. 

Avant de le lire, je me tourne vers les brutes qui m'entourent (même si j'en suis une moi même), de peur qu'ils pourraient essayer de s’accaparer le précieux indice. Si les conditions me le permettent, je me lance dans la lecture, silencieuse, pour ne rien révéler.

Si rien ne me saute aux yeux, je demanderais quelques explications (après tout, l'effort intellectuel n'est pas mon fort). Sinon, je souhaiterais une garantie : ma place au sein de leur groupe en échange de mon information. Cela me permettrait d'un côté de sécuriser mon avenir ainsi que d'augmenter mes chances de voir l'Antre.

C'est ici que se joue mon avenir et il est temps de me lancer, en prenant le plus de précautions possible.

_________________

MangaManiaK
Strange Magician
Strange Magician

Messages : 368
Date d'inscription : 14/09/2010
Age : 22
Localisation : SPAAAACCCEEE !!!!

Profil Joueur
 : TH13.5 - HM TH13.5 - HM
Niveau: Lunatique
Score: (non communiqué)

Revenir en haut Aller en bas

Re: Épopées Vouvoyées

Message par DyDiKing le Jeu 13 Juin 2013, 12:23 am

Je prend le papier avec le plus de délicatesse que ma condition de brute alcoolisé me le permet et lit furtivement le papier jaunie. Même si ma capacité en lecture n'égale surement pas celle de ce nobliau décidément plein de surprise j'arrive assez facilement à comprendre ce qui est inscrit et même si le sens de certains vers m'échappe le sens générale est assez intéressant. Ce noble pourrait bien vous apporter sur un plateau d'argent une piste précieuse!
Après ce "court" temps de réflexion je commence ma lecture à voix haute, non sans m'être approcher discrètement du gorille/Garde du corps pour calmer les plus prompts à m'alléger de ce précieux parchemin.

_________________
Bitches love canons!

« On ne mûrit qu’une fois, mais on peut faire le choix délibéré de rester immature pour toujours. »

DyDiKing
Nolife King
Nolife King

Messages : 602
Date d'inscription : 30/08/2012
Age : 19
Localisation : Normandie

Profil Joueur
 : TH13 - TD TH13 - TD
Niveau: Facile
Score: (non communiqué)

http://dydiking.deviantart.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Épopées Vouvoyées

Message par Waltz le Jeu 13 Juin 2013, 6:20 am

Nous voilà face à un homme fort intéressant!!!

Lorsqu'il tendit son bout de papier en ma direction en prononçant ses paroles, plusieurs questions traversèrent alors mon esprit, où a-t-il trouvé ce parchemin? Quand l'a-t-il trouvé? Dans quelles conditions? Et surtout, qui en est l'auteur, celui qu'il a appelé Lui?

J'étais donc à la fois intrigué par ce vieux bout de papier jauni et excité à l'idée d'aller à la recherche de l'Antre.
Et c'est sans aucune hésitation, que je décide de prendre et d'essayer de lire ce fameux parchemin, mais celui-ci étant apparemment très ancien, je ne comprends que peu de choses... Tout cela me laisse un peu perplexe...

Avant d'accepter toute proposition, ayant passé le plus clair de mon temps dans ce lieu obscur qu'est cette taverne, je ne possède que très peu de connaissances et je voudrais juste lui demander par curiosité: Qui est "Lui", l'auteur de ce parchemin? Quel est son lien avec l'Antre? Comment êtes-vous persuadé qu'il indique un endroit important?
Mais qu'importe les réponses, cela reste toutefois une piste intéressante à explorer, partir à l'aventure est tout ce qui compte pour moi, après tout, ne suis-je pas un Chasseur?

Waltz
Easy
Easy

Messages : 44
Date d'inscription : 31/03/2013
Age : 24
Localisation : Ile-de-France

Profil Joueur
 : TH08 - IN TH08 - IN
Niveau: Facile
Score: (non communiqué)

Revenir en haut Aller en bas

Re: Épopées Vouvoyées

Message par HairMythe le Sam 15 Juin 2013, 10:23 am

~~~~

       Vous saisissez le fragment de parchemin avec aussi peu d'empressement que de délicatesse, mais par miracle, le document ne s'effrite pas entre vos doigts graisseux et malhabiles. Vous vous assurez de votre sécurité avant d'oser vous pencher sur le document. Les ivrognes forment un cercle à une distance respectueuse de vous, et la montagne de muscle au service du nobliau s'est discrètement rapprochée de vous. Vous êtes sur le point d'examiner le bout de papier, mais il vous reste une chose à faire. Vous demandez des précisions sur la provenance de l'indice au blondinet.
       - Je l'ai trouvé il y a moins d'un mois, caché à l'intérieur de la doublure de la couverture de l'un de Ses ouvrages de la section défendue de la Bibliothèque Royale d'Artequins,  qui comme vous le savez sans doute -il examine un instant votre visage perplexe et ceux de vos compagnons- ou comme vous le saurez maintenant, n'est accessible que par une poignée de personnes, ce qui signifie qu'un petit plaisantin qui veut répandre une rumeur ne s'amuserait pas à y cacher de faux indices. De plus, c'était un exemplaire Des Renégats datant de Son époque il est donc tout à fait possible qu'il ait eu accès à la couverture, c'était même la toute première copie, et il aurait fallu endommager la couverture pour y glisser le papier ; en fait, je l'ai abîmé par inadvertance, ce qui m'a permis de découvrir l'existence de ce texte. La probabilité que ce soit bel et bien un indice vers l'Antre est faible, je le crains, mais c'est aussi le seul indice potentiel qu'on ait depuis longtemps, et surtout, je suis près à investir une certaine somme d'argent pour vous recruter, vous qui consacrez votre vie à la quête de cet endroit légendaire. Vous y gagnerez toujours plus qu'à perdre votre temps ici. Mais ne faisons pas durer le suspens plus longtemps ! Lisez.
       Vous vous penchez à nouveau sur la feuille jaunie par le temps. Vos yeux parcourent les arabesques tracés d'une main experte, qui composent chaque ligne, que vous recensez au nombre de quatorze, toutes commencées par une majuscule, et regroupées en quatre groupes, deux de quatre lignes, et deux autres de trois. Vous sentez les regards de vos semblables qui pèsent sur votre nuque comme autant de poids destinés à faire plier votre volonté et tentant insidieusement de vous faire écourter votre examen tandis que vos yeux vont et viennent sans cesse d'un bout à l'autre du papier. Vous vous redressez et ouvrez la bouche comme pour parler, mais à la place, vous imitez un poisson et la refermez en silence, vous replongeant alors dans le poème. On entend l'un des soulards tousser, et vous devinez que les Chasseurs s'agitent dérrière vous, vous le devinez au bruit de leurs pieds qui piétinent le sol, et à la sourde rumeur qui croît dans votre dos. L'homme à la veste aux couleurs printanières semble s'impatienter lui aussi
       - J'ai dit, ne faisons pas durer le suspens plus longtemps !
Vous levez enfin la tête du manuscrit. Vous dévisagez l'assemblé qui n'attend que votre lecture et votre verdict. Ce texte... Vous devez vous rendre à l'évidence. Vous ne savez pas lire. Vous rendez le bout de papier à son propriétaire en lui avouant votre incapacité à déchiffrer le document. Il ne s'en offusque pas.
       Tandis que vous vous interrogez sur le sens de ce poème, l'aristocrate livre son interprétation :
       - Je pense que ceci indique un endroit précis, et il se pourrait bien que l'on y trouve quelque chose. Selon la religion la plus commune à Son époque, les Enfers devraient se trouver quelque part dans les Monts de Peine, aux limites septentrionales de notre royaume, à la frontière avec le royaume de Milcina.
       Les autres clients semblent enthousiastes et la théorie du gentilhomme semble tenir debout. Pourtant vous froncez les sourcils. En effet, vous avez une idée quant à une interprétation différente, bien que vous ne soyez pas sûr qu'elle ne mène pas à la même conclusion, et qu'il faudrait sûrement déployer beaucoup d'efforts pour vérifier si cette théorie était oui ou non valable. Vous craignez que cet individu se retourne contre vous si vous lui faites perdre son temps, ce qui est fort probable, tant votre hypothèse ne se base que sur de vagues souvenirs de l'une de vos discussions avec un voyageur venu d'Occident.

       Que faites-vous ?

HairMythe
grrrrr !

Messages : 1367
Date d'inscription : 06/09/2012
Age : 21

Revenir en haut Aller en bas

Re: Épopées Vouvoyées

Message par MangaManiaK le Dim 16 Juin 2013, 10:19 am

J'entame une discussion avec lui : il n'a pas l'air très convaincu sur l'exactitude de sa propre hypothèse. Ceci n'est qu'une interprétation comme une autre et proposer une autre alternative pourrait nous donner plus d'indices : en effet, il est aristocrate et possède une certaine culture, il doit sûrement posséder plus de connaissances sur ce que je souhaites lui dévoiler.

_________________

MangaManiaK
Strange Magician
Strange Magician

Messages : 368
Date d'inscription : 14/09/2010
Age : 22
Localisation : SPAAAACCCEEE !!!!

Profil Joueur
 : TH13.5 - HM TH13.5 - HM
Niveau: Lunatique
Score: (non communiqué)

Revenir en haut Aller en bas

Re: Épopées Vouvoyées

Message par DyDiKing le Lun 17 Juin 2013, 12:29 am

Tandis que les discussions vont bon trains à travers toute la taverne je décide de faire part de mon hypothèse, malgré les "risques" que cela suppose. J'en profite aussi pour lui poser la question qui me turlupine depuis un bail: "C'est qui Il?".

_________________
Bitches love canons!

« On ne mûrit qu’une fois, mais on peut faire le choix délibéré de rester immature pour toujours. »

DyDiKing
Nolife King
Nolife King

Messages : 602
Date d'inscription : 30/08/2012
Age : 19
Localisation : Normandie

Profil Joueur
 : TH13 - TD TH13 - TD
Niveau: Facile
Score: (non communiqué)

http://dydiking.deviantart.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Épopées Vouvoyées

Message par HairMythe le Ven 12 Juil 2013, 8:22 am

~~~~

Tandis que l'individu aux bourses remplies se rassoit et vous tend un contrat que vous ne pouvez d'ailleurs pas lire, vous levez timidement la main. Le nobliau fronce les sourcils et vous prenez la parole.
- Il me semble qu'il y a une légende à Uxfalden, qui parle justement de félins qui amène les âmes des morts aux enfers, et...
- Oui, je connais cette histoire, vous coupe le gringalet à la bourse remplie. Mais cela importe peu, en vérité.
Biceps déploie alors une carte sur la table. Elle est centrée sur Artequins et montre l'intégralité du Royaume, ainsi qu'une partie des domaines alentours. Les Monts de Peine se trouvent au Nord de la carte, et Uxfalden est à l'Ouest.
- Le voyage pour les Monts de Peine devrait prendre un peu plus d'un mois, déclare l'aristocrate. Nous pourrons suivre la route fluviale jusqu'à Heln, puis, de là, nous poursuivrons notre chemin via les voies commerciales avec Milcina. Le trajet sera sûr, et les fouilles devraient se dérouler sans encombre. Je pensais nous donner deux bon mois pour fouiller les montagnes comme il faut. Puis, si nos recherches s'avèrent infructueuses, nous voyagerons vers Uxfalden. Ce trajet-là sera bien plus long et difficile ; et en plus si nous partions maintenant, nous arriverions en plein hiver dans la chaîne de montagne qui borde ce pays. Il faudra trouver un moyen de passer la frontière incognito, on a beau ne pas être en guerre, la situation avec Uxfalden est plutôt tendue. Ce ne sera pas une partie de plaisir, mais si on y va au printemps, le voyage sera bien plus facile. Ce sont ces raisons qui m'ont poussé à décider que le voyage vers Uxfalden se fera dans un second temps. Je ne comptais pas vous en parler tout de suite, car les murs ont des oreilles, mais ce n'est pas bien grave, on va faire avec.
Un silence perplexe tombe alors. Un type s'exclame dans le fond de la salle affirme qu'il n'a jamais vu de murs avec des esgourdes, et l'un de ses collègues lui explique que ces péteux de nobles, y font rien comme les autres, et que c'était d'ailleurs trop dur à comprendre pour lui de toute façon. L'autre hoche la tête, et le silence retombe. Puis tout à coup, tout les corniauds dans la salle se mettent à parler tous en même temps. Le blondinet vous tend le contrat et une plume dégoulinante d'encre, en vous demandant de signer. Vous lui auriez volontiers demandé qui est "Il", d'ailleurs, mais vous savez déjà qui c'est, et, bien que le ridicule ne tue pas, vous n'aimez pas du tout que les gens vous porte ce genre d'attention, vous vous taisez donc. Vous apposez ensuite votre griffe, une croix baveuse, juste à côté du nom écrit en lettres stylisées, que vous connaissez, bien que vous ne puissiez pas le lire : Porto Grascure.

FIN DU CHAPITRE 1

HairMythe
grrrrr !

Messages : 1367
Date d'inscription : 06/09/2012
Age : 21

Revenir en haut Aller en bas

Vingt Mille Lieux sur les Mers.

Message par HairMythe le Mer 31 Juil 2013, 11:42 pm

Vingt Mille Lieux sur les Mers
Premier lieu :

~~~~

    Votre nom est Hong Meiling. Vous avez quitté votre pays natal dans une quête pour vaincre votre ennemi juré, Taisui Xingjun, toutefois vous ne savez pratiquement rien de celui-ci, si ce n'est qu'il est très puissant et très maléfique, et qu'en tant qu'autoproclamée combattante des forces du mal, il est de votre devoir de le combattre et de le vaincre. Vous savez aussi que l'un de ses plus fidèles et puissants serviteurs est un poisson-chat géant, aussi appelé parfois... Non, c'est juste un poisson-chat gigantesque qui n'as pas de nom. Mais quand bien même ! Il n'en est pas moins diabolique, bien au contraire ! Son absence de dénomination est aussi suspecte que peu commode.
    Bien sûr, vous ne savez pas où il se trouve. Mais vous avez une piste ! Vous avez entendu un voyageur parler de cette légende d'un poisson titanesque qui coule des bateaux sur une mer lointaine. Vous n'êtes pas parvenue à confirmer s'il s'agissait bel et bien de votre satané et satanique poisson, mais cela reste tout de même votre meilleur piste ! Ainsi avez-vous pris un navire pour vous amener en ces mers étrangères et dangereuses. Le capitaine du bateau sur lequel vous faites le trajet a accepté de vous déposer dans le port le plus proche de la zone où sévit le dangereux colosse cartilagineux. Le vent bat vos joues tandis que la valeureuse embarcation file sur l'onde, droit vers ce port étranger qui commence à peine à être visible à l'horizon.
    Quelques instants plus tard, le navire est amarré, est vous posez le pied sur le plancher des vaches, ou plutôt celui des chats, pensez-vous, alors qu'un vieux marin rouspète contre un félin audacieux qui est parvenu à lui chaparder un poisson. Vous avez hâte de commencer votre quête, mais pour cela, il vous faudra des informations. D'un autre côté, le voyage, bien que plutôt agréable, vous a laissée un peu fatiguée, peut-être devriez-vous prendre un peu de repos avant de partir à l'aventure ? Vous pouvez voir d'ici une auberge, Le Douillet Édredon, et deux tavernes, Le Tonneau Percé, et Trois Pintes et un Canard, qui semble d'ailleurs faire office de gîte. Vous apercevez également un château au loin, qui semble plus faire office de bastion que de demeure pour seigneur fortuné.

Que faites-vous ?

HairMythe
grrrrr !

Messages : 1367
Date d'inscription : 06/09/2012
Age : 21

Revenir en haut Aller en bas

Re: Épopées Vouvoyées

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 1:31 am


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum