Épopées Vouvoyées

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Épopées Vouvoyées

Message par did you see that shadow ? le Dim 11 Aoû 2013, 3:48 am

Je me dirige vers l'auberge, c'est certainement l'endroit le plus sûr, je vais faire une sieste rapide et j'irais me renseigner au château juste après.

_________________

did you see that shadow ?
Normal
Normal

Messages : 110
Date d'inscription : 26/04/2013
Age : 14
Localisation : Haute-Normandie (°_°)

Profil Joueur
 : TH13 - TD TH13 - TD
Niveau: Normal
Score: (non communiqué)

Revenir en haut Aller en bas

Re: Épopées Vouvoyées

Message par HairMythe le Lun 16 Sep 2013, 4:50 am

~~~~~~

   Vous vous dirigez vers Le douillet Édredon et y pénétrez. Il n'y a personne, à l'exception d'un vieil homme derrière un comptoir, qui semble endormi. Il ronronne doucement, à la manière d'une houle paresseuse qui va et vient sur les quais. Vous vous approchez de lui et vous vous raclez la gorge. Son ronflement fait maintenant penser aux puissantes vagues d'une mer déchaînée. Vous vous raclez la gorge un peu plus fort. L'homme se retourne et se met à vrombir comme le vent dans la tempête. Vous tapez du poing sur le comptoir, et il se réveille en sursaut, attrape une espèce de couteau à viande en criant à plein poumons "Sus ! Sus !" comme s'il chargeait une armée cochons obèses. Lorsqu'il se rend compte que la situation est tout autre, il s'excuse, et vous lui demandez une chambre. Vous montez ensuite à l'étage pour vous y reposer.
   Après votre sieste, vous sortez et prenez l'avenue principale qui mène au château. D'évidence, c'est jour de marché, et il y a foule. Vous vous faites même bousculer par une espèce de fille-souris impolie qui ne s'excuse même pas. Bien que vous lorgnez sur les bijoux exhibés sur les stands, et que votre bourse soit assez bien remplie, vous préférez économiser pour... Ciel ! Votre bourse ! C'est cette fille, vous en êtes sûre ! Vous entendez quelqu'un crier "Au voleur !" Vous tournez la tête et voyez la malandrine s'enfuir ! Elle est agile, et se faufile aisément dans la foule, mais vous l'êtes au moins tout autant, et vous parvenez à la suivre jusqu'à une ruelle. La souricette se retourne, et blêmit en vous apercevant. Elle accélère, mais vous êtes plus rapide, et la rattrapez aisément. Vous la saisissez par l'épaule. Elle tente de se débattre, mais vous êtes plus forte, aussi abandonne-t-elle l'idée de vous échapper.
   - Pitié, pitié, gémit la malheureuse, ne me faites pas de mal !
   Des gardes arrivent à ce moment-là, et vous encercle avec la discipline d'un chat de gouttière, mais pas sa grâce, malheureusement. Celui qui semble commander s'approche de vous.
   - Bon dieu, ces voleurs, j'en ai vraiment ras le bol ! s'écrie-t-il en levant la tête au ciel.
   Son casque tombe par terre et l'un de ses subordonnés s'esclaffe. Son chef se tourne vers lui et le regarde d'un air extrêmement mécontent.
   -Pour toi, ce sera corvée d'épluchage de patates, ce soir. Je ne tolérerai pas de manquement à la discipline chez mes Brutasses ! Et ceux-là, on les envoie au cachot !
   -Hé ! vous exclamez-vous, je n'ai rien volé du tout, je suis une victime !
   -C'est pas mes affaires, madame, j'embarque, les juges trient. Allez, Brutasses, en avant !
   Une de ces brutasses s'approche de vous avec des liens, tandis que les autres, au nombre de sept, pointent leurs lances vers vous et la musaraigne cleptomane.

   Que faites-vous ?

_________________
Vous pouvez m'appeler Cheveux.

HairMythe
grrrrr !

Messages : 1367
Date d'inscription : 06/09/2012
Age : 21

Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum