Touhou Burning Meiling

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Touhou Burning Meiling

Message par Kuroneko le Mar 21 Juil 2015, 8:59 am

Une preview pour l'épisode 6 est sorti



Spoiler:
apparemment Meiling va s'entrainer chez les bouddhistes
je me demande si Byakuren va utiliser ça :
https://youtu.be/NzOe-gbYvwA?t=20s

_________________
avatar
Kuroneko
Normal
Normal

Messages : 311
Date d'inscription : 11/04/2014
Age : 25
Localisation : Devant mon ordi

Profil Joueur
 : TH14 - DDC TH14 - DDC
Niveau: Normal
Score: (non communiqué)

Revenir en haut Aller en bas

Re: Touhou Burning Meiling

Message par Shadow Heartbreaker le Mar 21 Juil 2015, 11:28 am

Je suis surpris de voir que des gens ont ouvert un topic sur cette série! Je l'adore perso (mais ça on le savait, j'avais posté l'épisode 1 dans le video theater l'an dernier), les histoires sont relativement simples mais pour des petites vidéos comme ça c'est assez normal. Asatoshi a un niveau très bon en MMD(un des meilleurs que je connaisse pour les combats, c'est très fluide et naturel) au vu de chacune de ses vidéos(Il a aussi fait Battle in takoLuka Cafe pour une MMD Cup, ou encore le très bien fichu CROSSOVER(Haku VS Meiling)), et ça se voit bien dans Burning Meiling surtout dans les derniers épisodes!
D'ailleurs, on y reconnait diverses chorégraphies de combat tirées de plusieurs films de combat(Undisputed 2 par exemple, son 2e double kick aérien dans l'épisode 2 a été exécuté par Scott Adkins/Yuri Boyka pour contrer une esquive dans un match), mais ça se marie vachement bien dans ses chorés. Chorés qui sont d'ailleurs vachement sympas et s'améliorent au fur et à mesure.

Comme énormément dit, cette série met Meiling à son avantage et c'est cool. Le fandom a tendance à mettre surtout Meiling dans le rôle de la dormeuse faible et inutile alors qu'officiellement, elle est quand même vachement balèze (aucun vrai point faible, elle fait son job de gardienne sauf face à Marisa, reimu et co, et elle est plus forte que Sakuya). Surtout que dans tout Gensokyo, je reste convaincu qu'elle fait partie des plus fortes au corps à corps pur, juste derrière les Oni(constitution trop élevée pour que la technique fasse une différence), et suivie de Reisen(formation militaire à la base; pour ça que j'aime l'interprétation d'Udonge dans cette série aussi), Youmu(vous me direz elle manie juste le sabre, mais les sabreurs japonais ont quand même de bonnes notions de combat à mains nues; si je me souviens bien, les samouraïs étaient formés au jiujitsu en plus du kenjutsu et d'autres arts d'armes, mais j'me souviens pas très bien en fait. Mais en tout cas un combat au sabre réel ne consistait jamais en coups de sabre uniquement, y'a toute une flopée de coups de pied, poing, prises)...

Concernant l'épisode 5:

Spoiler:
J'en suis pas déçu; j'm'attendais un peu à un tel dénouement, comme je l'ai dit, Yuugi a une force et une résistance monstrueuse; autant faire combattre, j'sais pas, Jet Li contre Terminator. Au départ j'pensais à une fin un peu comme dans Le jeu de la Mort, où Bruce Lee affrontait un colosse quasi insensible si j'me rappelle bien et en chiait sacrément pendant un moment, mais j'suis presque content que Meiling perde, pour changer un peu, montrer une nécessité de progrès. elle avait déjà perdu contre Youmu, mais on se dit "ouais, c'était un combat armé ça compte pas"(même si je pense que Youmu a eu une victime relativement légitime malgré son avantage, mais la qualité des armes a pas mal joué; j'veux dire, Roukanken contre un vieux dao sorti du placard et donc non-entretenu...), du coup fallait montrer Meiling perdre dans son domaine, pour une BONNE raison, et ainsi casser la routine, la montrer, comme elle le fait à la fin, vouloir progresser.

Sinon, le massacre qu'a fait Yuugi, ça n'est pas vraiment pour exagérer; Meiling a montré une sacrée résistance face à elle, malgré son infériorité physique évidente; c'est sa façon à elle d'honorer cette ténacité là où d'autres auraient sans doute abandonné, en y allant un peu plus sérieusement. Sinon, finir le combat avec une tape ridicule ça n'aurait été qu'une humiliation, et j'pense pas que Yuugi soit du genre à humilier un adversaire qui s'est montré digne malgré l'écart entre eux. La situation est un peu différente de celle avec Youmu.

Je ne pense pas que Meiling avait la moindre chance dans un combat où la seule issue est le KO ou l'abandon; les Oni ne sont peut-être pas imbattables, mais ils sont extrêmement tenaces et puissants. Sa meilleure chance aurait été sans doute un combat avec des règles, sur un ring où la sortie pouvait terminer le combat, mais pas un combat en vale tudo avec si peu d'options de victoire. Y'a pas de barre de vie, malgré l'acharnement Meiling aurait à peine égratiné Yuugi. Elle semble prendre l'avantage à un moment, mais ça n'était pas suffisant. Youkai ou pas youkai, dès le début c'était David contre Goliath, mais Meiling a relevé le défi par fierté. Même si parler de triche est un peu exagéré, c'était clairement pas équilibré; d'ailleurs c'est un peu pour ça que Yuugi a laissé Meiling la frapper au début j'pense, pour faire un handicap.

En tout cas, lorsqu'Asatoshi a publié la preview de l'épisode 6 y'a 2 mois, j'étais super impatient, mais à mon avis il va mettre du temps encore. Il a p'tete prévu de la sortir pour participer au MMD Cup 15, ou une autre compétition genre le Touhou Child Festival comme pour Burning Meiling 2 et 4, ou le MMD Drama Festival comme le 5? On verra bien! °w°

(j'ai l'impression d'avoir oublié des trucs mais j'ai assez écrit pour le moment j'crois XD)

_________________


I am the bone of my smile.
Foolishness is my body, and stupidity is my blood.
I have said over a thousand nonsenses
Unknown to cries, nor known to laughes.
Have withstood shame to create many wordpuns.
Yet, those words will never amuse anything.
So, as I pray, "Unlimited joke works"!


Fan de Meiling/Yukari/Elly/Sakuya/Reisen/Remilia /Flan principalement o/
avatar
Shadow Heartbreaker
Ghost between WO-rlds
Ghost between WO-rlds

Messages : 350
Date d'inscription : 27/10/2011
Age : 25

Revenir en haut Aller en bas

Re: Touhou Burning Meiling

Message par Solarius le Mar 25 Aoû 2015, 10:41 am

Bon, je vais répondre une dernière fois et ensuite je promets que je n'en parlerai plus, sinon on me prendra pour un entêté qui cherche juste à gueuler sur un travail qui est, comme l'a si bien dit mon VDD, irréprochable ^^

Promi après j'arrête ! :
Le problème pour moi c'est que justement la défaite face à Yuugi ne remet pas en question les facultés de Meiling.
Si elle s'était faite dépasser sur le plan technique, je serais d'accord, mais là à part donner des coups plus puissants et savoir reconnaître un adversaire incapacité ou non, il n'y a pas grand chose qu'elle puisse améliorer.
Bon tu me diras frapper plus fort peut effectivement être une voie d'amélioration (y'a tout une science pour savoir sur quelle zone frapper, selon qu'on veuille incapaciter la cible ou faire des dégâts). Mais à part ça il n'y a pas vraiment de voie de progrès.

Pour ce qui est de la violence du coup final, à la boxe par exemple, quand un adversaire tombe KO il n'y a généralement pas de risque de mort ou de séquelle permanente. Or là Yuugi aurait pu lui éclater les vertèbres cervicales, ce qui se traduit au mieux par une tétraplégie, au pire par la mort (vu que, la moelle épinière étant coupée, les poumons ne peuvent plus respirer). Dans la grande majorité des sports de combat (la boxe ou le judo par exemple), il est strictement interdit de donner des coups sur les cervicales. En ce point, je trouve que Yuugi a fait preuve d'une sorte de mépris à la fois pour les arts martiaux et pour la vie de Meiling (quoique mourir au combat soit certes valorisant dans ce genre de situation mais quand même...)
Alors certes Meiling est une yokai et n'a peut-être même pas de cervicales (après tout Remilia déclare bien ne pas avoir de cerveau alors pourquoi pas). Mais il n'empêche que la série prend ses techniques de combat dans la culture martiale humaine, que l'étalon dont on dispose, c'est les humains, et chez les humains écraser quelqu'un sur sa nuque c'est être sûr à 90% de lui casser les cervicales.
En gros je trouve que Yuugi a mis la vie de Meiling en danger autant que si Youmu lui avait à moitié tranché la gorge.

Et puis si justement, comme tu le dis, Meiling n'a aucune chance, je ne vois pas en quoi ça laisse de la place pour du progrès. Pour moi c'est un peu comme si un champion de boxe ou de judo voulait progresser parce qu'il n'avait pas pu assommer un éléphant adulte.

Quelque part j'ai un peu honte de moi-même en voyant que je fais un si gros pavé pour critiquer un petit détail d'une série géniale... C'est peut-être une surréaction due au fait que je connais quelqu'un qui s'est fait le coup du lapin, et que j'associe les deux...

_________________
La mort d'un homme est une tragédie. La mort d'un millier d'hommes est une statistique. La mort d'un million d'hommes, c'est Chuck Norris.

Ma fanfiction sur Flandre et Remilia Scarlet : http://touhou-france.forumactif.com/t3597-fanfic-deux-paires-d-ailes-ecarlates

Et ma fanfiction sur comment Koishi en est venue à fermer son oeil : http://touhou-france.forumactif.com/t3685-fanfic-liees-par-le-sang-et-l-esprit
avatar
Solarius
Dragon de l'astre solaire

Messages : 685
Date d'inscription : 06/04/2015
Age : 21
Localisation : France

Profil Joueur
 : TH07 - PCB TH07 - PCB
Niveau: Normal
Score: (non communiqué)

Revenir en haut Aller en bas

Re: Touhou Burning Meiling

Message par Shadow Heartbreaker le Mer 26 Aoû 2015, 10:01 am

Perso je trouve le débat assez intéressant, surtout que c'est un domaine dans lequel je peux essayer d'argumenter :3 (comprendre par là que je m'y connais pas assez bien dans l'univers Touhou pour souvent défendre mes positions dans les autres débats, vu que j'ne connais pas énormément de choses du canon, et qu'en plus les derniers Touhou j'ai pas vraiment trifouillé les infos dessus; c'est déjà pas mal que j'connaisse correctement Meiling, Yukari et une poignée de persos des premiers Touhou Windows!)
Chacun perçoit la situation à sa manière et le but du débat est de faire comprendre pourquoi on voit les choses ainsi et rallier ou non les gens à son point de vue après exposition des arguments :3

Spoiler:
Alors justement, la voie du progrès ici ne parait pas claire, mais c'est parce que chacun progresse à sa manière, je dirai. Personnellement, hormis frapper plus fort, j'pense qu'elle a encore beaucoup d'autres choses qu'elle pourrait développer: ses réflexes, son esquive, pour éviter d'être frappée, et apprendre à déceler mieux les points faibles de l'adversaire et frapper là où il est le plus faible. En gros, la science des zones à frapper comme tu dis :3 Dans l'absolu j'pense que Meiling connait la plupart des points vitaux, mais qu'ils ne sont pas très efficaces contre Yuugi, et elle n'a pas réussi à comprendre comment la vaincre malgré l'écart de force. Du coup, elle part renforcer son propre corps, mais aussi essayer d'acquérir de nouvelles techniques potentielles à utiliser, d'où son entraînement au temple de Byakuren dans la preview du 6. S'essayer à d'autres arts, contre d'autres arts, les observer, ça peut apporter pas mal de choses qu'on ne voit pas toujours lorsqu'on se bat directement contre une personne. Et en découvrir les mécaniques peut parfois aider à changer de point de vue, et compléter sa propre technique de combat. Genre, appliquer des principes qu'on a acquis au kung fu d'un certain style pour perfectionner son karaté (en situation réelle, pas dans le cadre de compétitions de kata ou autre), afin de mieux se défendre ou attaquer, etc... J'vais dire n'importe quoi, mais supposons que le kung fu de Meiling, basé majoritairement sur des percussions, n'a pas été efficace contre Yuugi, elle va peut-être tenter d'acquérir des techniques de judo ou d'aikido afin d'avoir plus d'outils à sa disposition en prenant une autre voie. D'ailleurs, elle l'a fait contre Yuugi, en voyant que son style habituel ne marchait pas, elle a opté pour une posture défensive basée, si je me trompe pas, sur le baguazhang.

Sans vouloir paraître méprisant, je pense que tu as répondu toi-même à l'attitude de Yuugi :3 Tu ne mentionnes que la boxe, le judo, et les "sports de combat". Sauf qu'ici, ce n'est pas un sport de combat: c'est un art martial, c'est complètement différent. Enfin, pas tant que ça, mais dans leur essence, un peu quand même. Je ne parle pas du côté philosophique, respect et contrôle de soi et l'objectif spirituel et harmonieux des arts martiaux, nope. C'est quelque chose de présent, évidemment, mais faut pas oublier qu'un art martial, c'est conçu pour se défendre et pour tuer également. Ok, à notre époque moderne, ces concepts sont dépassés, mais Gensokyo évolue dans une époque différente. Et compte tenu du fait que Meiling est la seule représentante de l'ère des arts martiaux, et qu'à mon avis elle n'a pas trop dû sortir voir la Chine des années 2000, elle doit probablement vivre encore sous ce code et cette mentalité d'époque. A savoir: un duel d'arts martiaux se fait quasiment à fond, avec possibilité de blessures graves voire de mort à la fin du combat. Bien sûr, cela dépend toujours des compétiteurs, mais ce n'est pas un sport, c'est un test pour savoir qui est le plus fort, "quel art bat l'autre" (bien que l'idée du meilleur art martial est stupide puisque ça dépend toujours des combattants). Pas de ring, pas de gants, pas beaucoup de règles en général. Sans vouloir sonner puriste, introduire des règles ça assure pas mal la sécurité mais ça limite aussi pas mal l'efficacité d'un art martial doté de techniques sensées tuer, et donc interdites, ce qui fait qu'on ne peut pas alors évaluer leur potentiel pur, seulement celui adapté au sport(j'sais pas, par exemple les attaques aux yeux, entrejambe ou blessures fatales aux points vitaux, gorge, etc, c'est décisif dans un combat réel, mais interdit dans un match de sport).
C'est pour ça que bon, même si Yuugi y est allée très fort, ça ne contrarie pas nécessairement l'esprit du combat. Le combat traditionnel, c'est dangereux.
(ceci étant dit, je dis pas que les arts martiaux sont des trucs ultra OP, ça dépend déjà du style, parce que certains trucs enseignés sont pas très adaptés au combat car pas du tout optimisés, avec juste la pratique "théorique" des coups; même des maîtres dans certains arts martiaux sont ridicules lorsqu'ils se battent, avec aucune notion de base du combat, pas de garde qu'elle soit haute ou basse, des coups superflus, des déplacements chaotiques... Un vrai combat est chaotique de base, mais j'veux dire, la garde et les positions c'est un élément de base, les bras ballants quand tu tapes pas c'est une invitation au KO)(je ne dis pas que dans le temps les bains de sang étaient monnaie courante non plus hein XD Mais comparé à notre époque, les combats, que ce soit en Chine ou au Japon, se déroulaient de manière différente, avec une mentalité très différente aussi)

Justement, c'est parce que tu ne vois pas de progrès qu'à mon avis, y'a de la marge pour du progrès! A mon avis, ce que Meiling pense, c'est "comment progresser". Un combattant n'arrive pas à assommer un éléphant et il n'y a aucun moyen de le faire apparemment? il va essayer de pousser sa technique, faire preuve de réflexion et d'adaptation pour justement vaincre cet éléphant malgré tout. Un artiste martial n'a jamais fini d'apprendre, et cherche à repousser ses limites. Meiling a atteint les siennes face à Yuugi, et cherche désormais à les repousser.

C'est possible que ça ait un rapport, mais je rappelle qu'on est dans un monde, une époque et une situation totalement différente de la vie en société urbaine en 2015. Les arts martiaux dans les années 1800 et les années 2000 c'est pas du tout le même mode de pensée. (aujourd'hui, quand je parle de sens de l'honneur et que j'y tiens, on me rit à la gueule XD "C'est dépassé, ça sert à rien, faut savoir le jeter, c'est archaïque", bref, tu vois l'idée. A l'époque, c'était très important. Pas pour tous, mais la fierté et l'honneur restaient quand même très valorisés)

Tu m'excuseras si c'est confus ou que j'ai fait des fautes voire me contredis, j'ai pas relu et je fatigue XD (mine de rien ça prend du temps de pondre un pavé)

_________________


I am the bone of my smile.
Foolishness is my body, and stupidity is my blood.
I have said over a thousand nonsenses
Unknown to cries, nor known to laughes.
Have withstood shame to create many wordpuns.
Yet, those words will never amuse anything.
So, as I pray, "Unlimited joke works"!


Fan de Meiling/Yukari/Elly/Sakuya/Reisen/Remilia /Flan principalement o/
avatar
Shadow Heartbreaker
Ghost between WO-rlds
Ghost between WO-rlds

Messages : 350
Date d'inscription : 27/10/2011
Age : 25

Revenir en haut Aller en bas

Re: Touhou Burning Meiling

Message par Kuroneko le Mer 30 Sep 2015, 10:08 am

Le nouvel épisode est enfin sorti :



Bon, c'est un peu dur à suivre vu qu'il n'y a pas encore de traduction mais ca reste compréhensible. Apparemment l'entrainement de Meiling se poursuivra dans l'épisode suivant donc le combat contre Yuugi n'est pas pour tout de suite.
Et j'adore la façon dont ils ont représenté Shou.

_________________
avatar
Kuroneko
Normal
Normal

Messages : 311
Date d'inscription : 11/04/2014
Age : 25
Localisation : Devant mon ordi

Profil Joueur
 : TH14 - DDC TH14 - DDC
Niveau: Normal
Score: (non communiqué)

Revenir en haut Aller en bas

Re: Touhou Burning Meiling

Message par Shadow Heartbreaker le Mer 14 Oct 2015, 7:08 am

Eeeet maintenant il a été traduit! (Y'a 3 jours, mais j'étais occupé)




EDIT: Ok, j'ai eu le temps de le voir en rentrant du club. Episode bien fichu, centré sur l'entraînement de Meiling, mais j'adore les transitions des combats. Je m'y attendais pas et ça donne un joli effet! Les chorés sont, encore une fois, très bien réalisées, avec des techniques relativement variées et très bien intégrées(j'ai encore reconnu du Undisputed sur un mouvement). J'aime beaucoup le fait que chacun des combattants ait son style malgré le fait qu'ils soient dans la même "école" techniquement (on aurait pu s'attendre à ce que chacun soit plus ou moins fort mais pratiquant tous le style de l'école Hijiri, vu qu'habituellement les moines bouddhistes martiaux ont une pratique commune propre à leur dojo/temple). De plus, ils conservent tout de même des racines martiales chinoises au vu de leur gestuelle(lesquelles par contre je saurais pas dire), en dehors de Murasa dont le style est assez "générique" et plus direct(plus proche du taekwondo, même si le style shaolin aussi s'en rapproche lors des démos de coups de pied mais ce qu'elle a montré permet difficilement de s'exprimer là-dessus), et c'est assez cool vu que c'est un temple bouddhiste.
Sinon j'aime beaucoup l'interprétation des personnages aussi, Shou, Nazrin, Byakuren, Ichirin, chacune a un caractère sympa qui marche bien(même si j'ignore si c'est très éloigné du canon ou pas). Personnellement, j'ai préféré le combat avec Ichirin dans tout l'épisode; par contre j'adore Byakuren et son air doux et l'air de rien. j'ai hâte que la partie 2 sorte, j'avoue que je suis curieux de voir ce que ça va donner cette suite d'entraînement!

_________________


I am the bone of my smile.
Foolishness is my body, and stupidity is my blood.
I have said over a thousand nonsenses
Unknown to cries, nor known to laughes.
Have withstood shame to create many wordpuns.
Yet, those words will never amuse anything.
So, as I pray, "Unlimited joke works"!


Fan de Meiling/Yukari/Elly/Sakuya/Reisen/Remilia /Flan principalement o/
avatar
Shadow Heartbreaker
Ghost between WO-rlds
Ghost between WO-rlds

Messages : 350
Date d'inscription : 27/10/2011
Age : 25

Revenir en haut Aller en bas

Re: Touhou Burning Meiling

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum