[fic] scénarii de Rin Satsuki

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

[fic] scénarii de Rin Satsuki

Message par Solarius le Ven 10 Avr 2015, 11:08 pm

Bonjour !

Si vous ne connaissez pas encore Rin Satsuki, il s'agit d'un personnage qui aurait dû être présent dans Embodiment of Scarlet Devil, mais qui a été coupé. On peut cependant en trouver des traces dans le code source du jeu. Je vous renvoie ici pour plus d'infos : http://touhou.net/wiki/Rin_Satsuki
Je me souviens qu'il y avait un fan-patch de prévu pour la rajouter mais l'idée a été abandonnée.

Donc voilà, il s'agit essentiellement du scénario d'EoSD revisité avec Satsuki.
à propos de Rin, si vous vous demandez pourquoi j'ai choisi cette habileté et pas une autre, c'est parce que j'avais vu quelque part sur le net (bien que je n'ai jamais pu le retrouver) que les Kirins étaient des créatures très ponctuelles, donc j'ai choisi d'extrapoler ça.
Encore une chose : d'habitude j'écris mes fictions dans un style roman, mais ici j'ai choisi le style théâtre pour mieux coller aux dialogues des jeux tels qu'on les connaît. Et aussi : j'ai beaucoup cherché un équivalent français qui décrirait le "sweatdrop", mais j'ai pas trouvé. Du coup si vous lisez "exaspérée" c'est au sweatdrop que ça renvoie.
Je suis ouvert à toutes les critiques constructives !

Embodiment of Scarlet Devil:

Embodiment of Scarlet Devil : scénario de Rin Satsuki

Profil :

Rin Satsuki est une résidente de Gensokyo. Il s'agit d'une kirin, une race de youkai connue pour être un bon présage.

Facultés :
En combat, elle utilise son instrument de musique et son archer en tant que « satellites » (ils ont le même rôle que l'orbe ying-yang de Reimu).
Son type A utilise le vent. Les tirs normaux envoient plein de petites tornades qui balaient la totalité de l'écran (même derrière le personnage). En contrepartie, chaque tir est très peu puissant. La concentration envoie un unique courant d'air devant Rin qui couvre une très large partie de l'écran (plus que n'importe quel tir concentré sauf Reimu A) mais est encore très peu puissant.
Son type B utilise les fleurs. Sans concentrer, elle envoie des tirs peu puissants en forme de fleurs sur une large partie de l'écran. En concentrant, elle envoie des projectiles sur une zone toute aussi large ; néanmoins les tirs se croisent à un endroit. Elle doit donc avoir une position spécifique pour infliger des dégâts très conséquents aux boss.
Capacité spéciale : les items collectés valent 1,2 fois leur valeur ordinaire.
Sa bombe A est le Signe d'Ouragan « Katrina » qui a une puissance proche de celle du Master Spark. Sa bombe B est le Signe de Floraison « Serrulata » qui reste d'une puissance acceptable.

Elle a pour habileté de toujours se trouver au « bon » endroit au « bon » moment. Si cette habileté a ses avantages évidents (Rin se pointe toujours pile à l'heure à un rendez-vous sans avoir rien à planifier), il lui arrive aussi souvent de se retrouver quelque part avant même de savoir pourquoi elle doit y être.

Personnalité et relations :

Contrairement à la plupart des youkais, sa nature de kirin la rend totalement inoffensive pour une personne au cœur pur, qu'elle peut même aller jusqu'à défendre coûte que coûte (mais elle ne possède aucun pouvoir pour savoir si une personne à le cœur pur ou non, elle doit le déterminer elle-même). Elle se nourrit uniquement d'humains mauvais et a presque pour obsession de vaincre tous les youkais méchants qu'elle rencontre.
Pour cette raison, elle est l'une des rares youkais à avoir gagné la pleine confiance de Reimu. Elle n'aime pas trop se mettre en avant si personne d'autre n'en profite.

Prologue

Rin Satsuki, une youkai de la forêt, menait une vie vie errante, allant là où son instinct le lui dictait.
Ce jour-ci, il lui dictait de traverser le lac vers la source du brouillard.
L'instinct des kirins leur montre le chemin. Rin n'a plus qu'à l'emprunter.

Stage 1

Rin : Bon, pour l'instant j'avance bien. À ce rythme, je serai... heu...
Ben là où je dois être dans pas longtemps.
Tout de même, j'aimerais bien savoir où je vais...

* Rumia entre *
Rumia : Le seul endroit vers lequel tu te diriges, c'est ta mort.

Rin : Hé tu es cette youkai de toute à l'heure ?
Tu sais que c'est malpoli d'attaquer les gens sans même dire « bonjour » ?

*La Youkai des Ténèbres – Rumia *
Rumia (amusée) : Vu l'heure qu'il est, ce serait plutôt « bonne nuit » que « bonjour », tu ne crois pas ?

Rin (gênée) : Oui, bah, peu importe. Si tu tiens tant que ça à me combattre, n'hésite pas à commencer.

Rumia : J'ai un truc à dire avant.

Rin : Quoi donc ?

Rumia : « Bonjour ! »

* Rumia vaincue *
Rin : ça t'apprendra à t'en prendre à une youkai plus forte que toi !

Rumia : Quoi ?! Tu aurais pu le dire plus tôt que tu étais une youkai, je n'attaque que les humains !

Rin (sourire) : J'aime bien qu'on s'intéresse un peu à moi...

Stage 2

Rin : Ce brouillard pourrait en désorienter plus d'un...

* Cirno entre *
Cirno : Alors, ça fait quoi de perdre tous ses repères ?

Rin : Personnellement, ça ne me gêne pas vraiment.

* La Fée des Glaces du lac – Cirno *
Cirno (exaspérée) : (Pourquoi personne ne me prend jamais au sérieux ?!)
Mais attends, tu es perdue au beau milieu d'un brouillard inextricable face à une dangereuse adversaire et c'est tout ce que tu trouves à dire ?
Ça ne te fait rien de te dire que tu risques de mourir de faim sans avoir pu retrouver ton chemin ?

Rin (fière) : Mon habileté me permet de ne jamais être perdue.

Cirno (déçue) : Ah... T'aurais pu le dire avant, ça m'aurait épargné ce long discours.

Rin (sourire) : Il y a tout le temps de faire durer le suspens.

Cirno : Et pour ce que j'ai dit sur la dangereuse adversaire ?

Rin (amusée) : Je n'ai pas l'habitude de malmener les enfants mais dans ton cas je vais faire une exception.

Cirno (furieuse) : C'en est trop ! Je vais te montrer de quel bois je me chauffe !

Rin (exaspérée) : Pitié, évite les mauvais jeux de mots sur le chaud et le froid...

* Cirno vaincue *

Rin : Ce combat était... Très rafraîchissant. Mais je dois continuer.

Cirno (exaspérée) : C'est pas toi qui avais interdit les mauvais jeux de mots sur le froid ?

Stage 3

* Hong Meiling entre *
Meiling : Je... Je me retire pour l'instant.

Rin : Tiens ? Elle se dirige exactement vers le même endroit que moi...
* Hong Meiling sort *

* Hong Meiling entre *
Meiling : Vous ne passerez pas !

Rin : (J'ai déjà entendu ça quelque part)

* Fille chinoise – Hong Meiling *
Meiling : Je suis la gardienne de ce portail, et je n'ai pas l'intention de te laisser le franchir !

Rin : Vu comment tu me barres la route, c'est plutôt évident.
(sourire) Moi personnellement je suis une kirin.

Meiling : Et alors ?

Rin (amusée) : Et alors tu devrais savoir que les kirins sont toujours à l'heure là où ils doivent être, peu importe ce qui se dresse sur leur chemin. Or j'ai l'impression que je vais devoir passer ce portail si tu veux mon avis.

Meiling (amusée) : Cette habileté ne marche pas si la kirin en question se prend une raclée.

Rin : Glups... Tu... tu n'étais pas censée savoir cela !

Meiling (sourire) : Je ne le savais pas, mais tu viens juste de me le confirmer.

Rin (furieuse) : …

Meiling : Maintenant, si tu veux bien gentiment venir prendre ta raclée...

Rin (furieuse) : Si tu veux bien gentiment me laisser passer...

* Hong Meiling vaincue *
Rin (fière) : Tu n'as pas besoin de m'accompagner. Je trouverai le chemin toute seule.

Stage 4

Rin : Tant de livres partout ! Je me demande qui peut avoir assez de temps libre pour les lire.

* Patchouli entre *
Patchouli : Moi.

Rin : Hmm... Tu sembles connaître un grand nombre de choses, je me trompe ?

* La fille de savoir et d'ombre – Patchouli Knowledge *
Patchouli : Plus ton savoir est étendu, plus tu te rends compte de ton ignorance. Et je suis très, très ignorante.

Rin : (Elle pourrait pas parler comme tout le monde ?!)
Bien, puisque tu sais tant de choses, pourrais-tu me dire ce que je fais ici ?

Patchouli : J'aillais te poser la même question.

Rin : Facile ! Tu lis des livres.
(En même temps on est dans une bibliothèque)

Patchouli : Hein ?! Mais qu'est-ce que tu racontes ?!

Rin : Bah tu viens de dire que tu voulais me demander « qu'est-ce que je fais ici », donc je te réponds.

Patchouli : Je voulais savoir ce que TU faisais ici.

Rin (gênée) : J'en sais rien moi !

Patchouli : Ah... Je pensais que tu étais venue pour le brouillard écarlate.

Rin : Oh, oui, maintenant que tu le dis, c'est sans doute pour ça que je suis là.
C'est bien ici que se cachent le responsable, non ?

Patchouli : Effectivement.

Rin (malicieuse) : Parfait. Bon, maintenant que je sais que tout le monde ici est méchant, je vais pouvoir commencer à tous vous anéantir !

* Patchouli vaincue *
Rin (sourire) : Une bonne chose de faite ! Passons aux suivants ! Merci de m'avoir aidée à savoir ce que je venais faire là !

Patchouli : (C'est censé être de la gratitude, ça ?)

Stage 5

* Sakuya entre *
Le ménage n'est toujours pas fait ici ! La maîtresse va être furieuse.
* Sakuya sort *

* Sakuya entre *
Sakuya : Encore en travers du nettoyage ?

Rin (indignée) : C'est ton nettoyage qui est en travers de mon chemin !

Sakuya : Question de point de vue, j'imagine. C'est la théorie de la relativité.

Rin (surprise) : Qu'est-ce que la relativité vient faire là-dedans ?!

* Servante du Manoir Écarlate – Sakuya Izayoi *
Sakuya : Je suis bien placée pour savoir que l'écoulement du temps est différent selon l'observateur.
C'est ça la théorie de la relativité.

Rin : Bon, heu... Revenons au sujet de départ.
(aimable) : Je vais donc te demander gentiment d'arrêter de répandre ce brouillard écarlate sur Gensokyo.

Sakuya (surprise) : Attends... C'était pas ça le sujet de départ...

Rin : Arrête d'esquiver la question !

Sakuya : Je ne suis qu'une servante. Pour ce genre de chose tu vas devoir en discuter avec la maîtresse elle-même.

Rin : Pas de problème. Je vais la voir.

Sakuya : Je ne peux pas te laisser faire ça.

Rin : Je ne t'ai pas demandé ton avis.
(menaçante) : Je doute qu'une humaine puisse faire le poids face à une kirin.

Sakuya : Tu pourrais être surprise d'ici peu.
(menaçante) : Tu aurais dû y réfléchir à deux fois avant de vouloir t'occuper de cet incident !

Rin : Mais je ne savais pas que je voulais le régler !
Ce n'est qu'après être entrée que j'ai su ce que je venais faire ici !

Sakuya (exaspérée) : Pourquoi les rares fois où nous avons des invités ce sont toujours des timbrés ?

Rin (furieuse) : Je ne suis PAS une timbrée !

Sakuya : Et tu n'es pas non plus une invitée.

* Sakuya vaincue *

* Si vous jouez en facile *
Rin : Ah... mon habileté me dit que je ferais mieux de retourner chez moi...

Sakuya : Ça t'apprendra à ne pas prendre les humains au sérieux.

* Si vous jouez en normal ou plus *
Sakuya : Bon, très bien, je vais t'indiquer où trouver la maîtresse.

Rin : Merci, mais je sais déjà où je vais la rencontrer, j'ai plus qu'à y aller.

Sakuya : Et moi je suis au chômage technique ?

Rin : Toi tu ramasses la poussière que je t'ai fait mordre.

Sakuya : ...

Stage 6

* Sakuya Izayoi entre *
Sakuya : Tu n'iras pas plus loin !

Rin : Je t'avais pas battue dans le niveau précédent toi ?!

* Sakuya Izayoi vaincue *
Rin (sourire) : Cette sensation...
Elle devrait être là.

* Remilia entre *
* Le Démon Écarlate – Remilia Scarlet *
Remilia (sourire) : Je suis là.
Je peux voir ta peur. Tu trembles comme une gelée de groseille.

Rin (sourire) : Je tremble par excitation.
Je suis si impatiente de t'anéantir.
Je n'ai jamais supporté les gens qui magouillent dans l'ombre.
Vous tous... Je dois vous anéantir.

Remilia : Il faut être folle pour attaquer une vampire en plein milieu de la nuit.

Rin (menaçante) : Tes actes mesquins rendraient fou n'importe quel kirin.

Remilia : Ah, ça explique tout.

Rin : Tu ne peux pas t'enfuir.
Où que tu ailles, je te retrouverai grâce à mon habileté.

Remilia (amusée) : Je n'ai pas l'intention de fuir.
Je préfère rester ici pour jouer avec toi.

Rin (sourire) : Cette réponse... J'espérais que tu dirais ça.

Remilia : On dirait que ce sera une belle nuit...
Rin : On dirait que ce sera une dure nuit...

FIN

Le Manoir Écarlate est un grand château qui se dresse sur une île, au milieu du lac. Plusieurs jours après la fin de l'incident, une youkai est invitée au manoir.

Rin : Ils pourraient au moins faire l'effort d'être à l'heure. C'est la moindre des choses quand on invite quelqu'un.
Enfin au moins je vais pouvoir vérifier que tout est en ordre ici.

Sakuya ouvre la porte d'entrée et fait entrer Rin.
Sakuya : Je m'excuse pour ce retard. J'étais en train de surprendre des rats qui fouinaient dans le manoir.

Marisa : Hé je ne suis pas un rat !

Rin : Tu as deux minutes et trente-huit secondes de retard. Attraper un rat ne devrait pas t'en prendre autant, surtout avec ton habileté.

Marisa : Hé je viens de dire que...

Sakuya : Je ne peux pas toucher directement les gens lorsque le temps est arrêté, donc je ne pouvais pas la jeter dehors ainsi. Ce serait comme tenter de déplacer une montagne.

Marisa : Mais est-ce que quelqu'un m'écoute ?!

Sakuya : Eh bien, si tu as quelque chose à dire pour ta défense, je t'écoute.

Marisa : Euh... Je... Je passais juste vérifier que cette bande de youkais suspectes ne faisait rien de mal. Et là-dessus, elle veut me jeter dehors ! Rin, tu est d'accord que ça semble louche, pas vrai ?!

(Remilia entre)
Remilia : Tiens, alors c'est toi la magicienne qui volait des livres à Patchouli.

Sakuya : Comment se porte-t-elle ?

Remilia : J'ai demandé à Meiling de prendre soin d'elle. Au fait, Marisa, Mademoiselle Satsuki ici présente éprouve une haine incroyable pour l'injustice. À ta place je ferais attention.

Marisa (indignée) : J'étais parfaitement dans mon droit.

Sakuya : Assommer quelqu'un, même en combat loyal, ne te donne pas le droit de lui voler ses affaires.

Rin : à propos, j'espère que vous en avez fini avec vos petites manigances ?

Remilia (insouciante) : Oh, ça... ça aurait été grandiose. Pour être franche, je ne pensais pas qu'une kirin, même guidée par sa haine de l'injustice, essaierait de nous arrêter. En fait, je ne sais pas grand chose de votre espèce.

Rin (sourire) : Tu connais le proverbe « Qui ne connaît pas l’autre mais se connaît lui-même, pour chaque victoire, connaîtra une défaite. » (Sun Tzu)

Remilia (amusée) : Bien, la prochaine fois ça sera moi alors...

Les kirins sont guidés par leur intuition. Les humains pensent qu'ils sont toujours au bon endroit au bon moment. Toutefois, les kirins trouvent parfois leur habileté agaçante.
Pour Remilia, la kirin est arrivée au mauvais endroit au mauvais moment. En réalité, on ne peut définir objectivement ce qu'est un « bon » endroit ou un « bon » moment.
Alors, comment le destin des kirins les guide-t-ils ? C'est pour cela que ces créatures sont fascinantes.

Fin n°7
Félicitations !

Extra

* Patchouli entre *
Patchouli : C'est pas vrai! Il ne manquait plus que toi !

Rin (sourire) : Oh, salut madame je-sais-tout. Je suis désolée de te le redemander, mais pourrais-tu me dire ce que je viens faire là ?

Patchouli : Pas le temps, je m'occupe d'abord de toi et ensuite d'elle.

* Patchouli défaite *
Rin : Ah, zut, j'aurais peut-être dû lui soutirer des informations avant de la battre...
Je suis au bon endroit mais quant à savoir ce que je dois faire...

??? : Tu es perdue ?

Rin : ça se voit tant que ça ?

* Flandre Scarlet entre *

Flandre : Bah tu es en train de penser à voix haute, là.

Rin : Ah, c'est juste.

Flandre : Ne t'inquiète pas, ça m'arrive aussi de temps en temps.
Ma sœur me prend pour une tarée.
* La Sœur du Démon – Flandre Scarlet *

Rin : Quelqu'un qui parle toute seule est forcément tarée.

Flandre (exaspérée) : Tu étais juste entrain de le faire quand je suis apparue !

Rin (gênée) : Euh...
Tu as parlé de ta sœur ? C'est qui ?
(vive le changement de sujet)

Flandre : Tu la connais, c'est Remilia ! Je vous ai entendu vous disputer l'autre jour.

Rin : Alors tu vis ici ? Je m'étonne de ne pas t'avoir vue à ce moment là.

Flandre : En fait j'habite pas vraiment dans ce manoir, mais dans la chambre souterraine, là, en bas.

Rin (indécise) : Je ne suis pas sûre de comprendre la nuance...
Peu importe, j'ai l'impression que c'est toi que je venais voir en venant ici.

Flandre (surprise) : Ah ? Je pensais pas que des gens qui ne sont pas du manoir seraient au courant de mon existence. Remilia fait tout pour l'empêcher...

Rin : Je n'étais pas au courant. J'ai juste suivi mon instinct.

Flandre : Hé, puisque tu es là, tu peux jouer avec moi ?
Ça fait 495 ans que je n'ai pas quitté ma chambre... Je n'ai jamais eu l'occasion de jouer avec quelqu'un...

Rin : (Après tout, c'est peut-être pour ça que je suis là)
Ok, je vais jouer avec toi !

Flandre : Youpi !

* Flandre Scarlet vaincue *

Flandre : C'était génial ! Merci !

Rin : Ce n'est rien, pas la peine de me remercier.
...

Flandre : …

Rin : …

Flandre : Tu attends quelque chose ?

Rin : Ma récompense pour t'avoir vaincue.

Flandre : Tu as toute mes félicitations et mon admiration.

Rin : Je pensais à quelque chose de plus... matériel.

Flandre (sourire) : La seule chose que je peux t'offrir, c'est la mort.

Rin : Je ne pensais pas à ça non plus.

Flandre : Mais tu es venue ici pour quoi, en fait ?!

Rin : Je n'en sais rien, j'avais le sentiment que je devais combattre des gens ici, donc je suis venue.

Flandre (surprise) : Attends, tu veux dire que t'as l'habitude de débouler à un endroit et d'attaquer tout le monde sans savoir pourquoi, juste parce que tu as le sentiment que tu dois le faire ?!

Rin : Euh... C'est un peu ça...

Flandre : Tu es une dangereuse tueuse psychopathe !

Rin (gênée) : Tu... Tu vois les choses sous le mauvais angle.

Flandre : Personne n'a jamais essayé de t'enfermer dans une chambre pour éviter que tu ne blesses quelqu'un ?

Rin : Non.

Flandre : Incroyable ! Je vais raconter ça à ma sœur.
Si même des des tueuses psychopathes peuvent se balader librement, elle devrait bien me laisser sortir un peu de temps en temps, non ?
Au revoir !

Rin (frustrée) : J'ai mené un combat pareil sans recevoir aucune récompense à part des félicitations...
Fichue habileté !

Flandre (amusée) : Oh, tu parles encore toute seule !

Je m'en rends compte, le style théâtre prend beaucoup plus de place que le style roman... Heureusement que les balises de spoil existent :D[/b]

EDIT : Tous comptes faits, je vais poster pour les autres jeux sur le même sujet. D'où le changement du titre.


Dernière édition par Solarius le Ven 26 Juin 2015, 3:32 am, édité 2 fois (Raison : Ce sujet n'est plus réservé à EoSD : les autres jeux ont aussi leur scénario ici.)

_________________
La mort d'un homme est une tragédie. La mort d'un millier d'hommes est une statistique. La mort d'un million d'hommes, c'est Chuck Norris.

Ma fanfiction sur Flandre et Remilia Scarlet : http://touhou-france.forumactif.com/t3597-fanfic-deux-paires-d-ailes-ecarlates

Et ma fanfiction sur comment Koishi en est venue à fermer son oeil : http://touhou-france.forumactif.com/t3685-fanfic-liees-par-le-sang-et-l-esprit

Solarius
Dragon de l'astre solaire

Messages : 623
Date d'inscription : 06/04/2015
Age : 20
Localisation : France

Profil Joueur
 : TH07 - PCB TH07 - PCB
Niveau: Normal
Score: (non communiqué)

Revenir en haut Aller en bas

Re: [fic] scénarii de Rin Satsuki

Message par kagura-chan le Sam 11 Avr 2015, 1:48 am



Désolé c'était trop tentant <:3

Pauvre Rin se faire traiter de psychopathe par Flandre Scarlet c'est dur :/

_________________
Ahhhhj les devoirs....
Spoiler:

kagura-chan
Normal
Normal

Messages : 283
Date d'inscription : 15/01/2014
Age : 17
Localisation : Chez moi

Profil Joueur
 : TH10 - MoF TH10 - MoF
Niveau: Facile
Score: (non communiqué)

Revenir en haut Aller en bas

Re: [fic] scénarii de Rin Satsuki

Message par Hakken le Mar 14 Avr 2015, 8:39 am

wow
J'ai vraiment eu l'impression de lire des dialogues ZUNesques en lisant ton truc. Et j'imagine que c'était le but donc bien joué :>
Le dialogue avec Flandre me paraît un peu bizarre bizarre, mais je suis incapable de mettre le doigt sur ce qui me gêne (étonnant....) donc ma remarque n'est pas valable. ugh.
Encore une fois, gj :>

Hakken
Crevette Dragon

Messages : 900
Date d'inscription : 26/05/2010
Age : 20
Localisation :

Profil Joueur
 : TH09 - PoFV TH09 - PoFV
Niveau: Difficile
Score: (non communiqué)

Revenir en haut Aller en bas

Re: [fic] scénarii de Rin Satsuki

Message par Scarlet Doopliss le Mar 14 Avr 2015, 9:33 am

Oh, ouais ! Rin ! :3
J'ai toujours essayé de m'imaginer quels seraient ses dialogues si elle avait été jouable dans EoSD.

Je ne sais pas pourquoi mais le mot "habileté" me dérange, je trouve que ça fait un peu moche et que ça fait pas trop approprié pour définir les pouvoirs... m'enfin, je suis peut-être le seul à penser ça.
J'ai aussi l'impression que Sakuya ne s'exprime pas de manière très élégante pour une domestique comme elle... xD
Ah, et j'ai relevé quelques fautes par-ci par-là mais rien de bien méchant, donc osef.

Mais bon, ton interprétation de Rin est très intéressante (Flandre a raison quand même, on dirait un peu une psycho x3) ainsi que son pouvoir. Puis on retrouve le même humour qu'il y a dans les dialogues officiels d'EoSD (petit faible pour la punchline "Toi tu ramasses la poussière que je t'ai fait mordre") ! Bref, j'ai bien aimé.

À quand un scénario pour elle dans PCB aussi ? :D

_________________
Ah ouais, tant qu'on y est, j'ai une chaîne Youteub. J'y mets surtout des OST de jeux-vidéo, et tout particulièrement ceux de jeux Touhou fanmade. Jetez-y un coup d'oeil si ça vous chante.

Scarlet Doopliss
Normal
Normal

Messages : 174
Date d'inscription : 20/11/2010
Age : 20
Localisation : Derrière toi ~ ♪

Profil Joueur
 : TH12 - UFO TH12 - UFO
Niveau: Difficile
Score: (non communiqué)

Revenir en haut Aller en bas

Re: [fic] scénarii de Rin Satsuki

Message par JonathKane le Mar 14 Avr 2015, 11:38 am

Super dialogue, bien ficelé et intéressant. C'est l'habilité canon de Rin d'être au bon endroit au bon moment ou tu l'as inventé ? C'est une bonne idée.

Je relève quand même deux points :
- Les idiomes de la langue française, comme les jeux de mot sur le froid ou sur la poussière, je ne suis malheureusement pas sûr que ça existe en japonais ^^
- Pour le dialogue de Flandre, je pense que le problème est le mot "tueuse". On est dans Touhou à l'époque des Spell Card (de peu mais quand même)

Ce sont juste des remarques, pas des points négatifs.
Je suis très agréablement surpris de ta prestation globalement, tu as du talent, et c'est agréable de voir un sujet intéressant pointer sa mine sur le forum o/

_________________


-= Sunglassed Loli Driver =-

JonathKane
Astral Stalker
Astral Stalker

Messages : 595
Date d'inscription : 21/08/2011
Age : 23
Localisation : Open Sesame

Profil Joueur
 : TH12.8 - FW TH12.8 - FW
Niveau: Normal
Score: (non communiqué)

Revenir en haut Aller en bas

Re: [fic] scénarii de Rin Satsuki

Message par Luvimi le Mer 15 Avr 2015, 2:27 am

Très interessant j'ai bien aimé ton scénario de Rin.

c'est sûr que se faire traiter de psychopate par flandre ça la fout mal. Mais être tout le temps paumé c'est pas mal aussi.

_________________

Luvimi
Le fou du grand chateau
Le fou du grand chateau

Messages : 271
Date d'inscription : 19/10/2014
Age : 23
Localisation : l'espace entre les espaces du 42

Profil Joueur
 : TH05 - MS TH05 - MS
Niveau: Normal
Score: (non communiqué)

Revenir en haut Aller en bas

Re: [fic] scénarii de Rin Satsuki

Message par Solarius le Mer 15 Avr 2015, 9:07 am

Je suis content que ça vous ait plu ^^

Scarlet Doopliss a écrit:Je ne sais pas pourquoi mais le mot "habileté" me dérange, je trouve que ça fait un peu moche et que ça fait pas trop approprié pour définir les pouvoirs...
Je me suis inspiré du mot "ability" qu'on trouve sur les wikis anglais. Je trouvais que ça rendait déjà mieux que "faculté", qu'on trouve sur les wikis français.
Je verrai si je trouve quelque chose de mieux.

Scarlet Doopliss a écrit:À quand un scénario pour elle dans PCB aussi ? :D
J'attendais de voir la réaction des lecteurs avant de me lancer mais je pense que je vais le faire, si je trouve de bonnes idées :)

Jonath Kane a écrit:C'est l'habilité canon de Rin d'être au bon endroit au bon moment ou tu l'as inventé ? C'est une bonne idée.
Je l'ai inventé. Le seul truc canon sur Rin c'est que ses armes correspondent au vent et aux fleurs, et éventuellement aussi sa nature de kirin.
(Dans l'ordre Japonais, avec le nom de famille d'abord, elle s'appelle Satsuki Rin et le hiéroglyphe l'idéogramme qui constitue son prénom peut se lire kirin).
http://en.touhouwiki.net/wiki/Rin_Satsuki

Pour son habileté, j'ai eu l'idée quand je me suis renseigné sur les kirins et j'ai vu qu'ils étaient toujours très ponctuels, donc j'ai extrapolé ça pour en faire son habileté (par contre je saurais pas retrouver la source...)

Jonath Kane a écrit:- Pour le dialogue de Flandre, je pense que le problème est le mot "tueuse". On est dans Touhou à l'époque des Spell Card (de peu mais quand même)
Effectivement, ça peut faire bizarre... J'essaierai de m'en souvenir pour les prochaines fois.

Merci pour vos avis, c'est toujours agréable d'avoir des retours ^^

_________________
La mort d'un homme est une tragédie. La mort d'un millier d'hommes est une statistique. La mort d'un million d'hommes, c'est Chuck Norris.

Ma fanfiction sur Flandre et Remilia Scarlet : http://touhou-france.forumactif.com/t3597-fanfic-deux-paires-d-ailes-ecarlates

Et ma fanfiction sur comment Koishi en est venue à fermer son oeil : http://touhou-france.forumactif.com/t3685-fanfic-liees-par-le-sang-et-l-esprit

Solarius
Dragon de l'astre solaire

Messages : 623
Date d'inscription : 06/04/2015
Age : 20
Localisation : France

Profil Joueur
 : TH07 - PCB TH07 - PCB
Niveau: Normal
Score: (non communiqué)

Revenir en haut Aller en bas

Re: [fic] scénarii de Rin Satsuki

Message par Heirakurei le Jeu 16 Avr 2015, 9:30 pm

Super scénario, c'est vraiment agréable à lire et on se croirait limite dans un jeu de ZUN... Sans les bullets 8D

En tout cas, bwavo! >w<

_________________
Grosse fangirl de Pandora Hearts.:



" To me... This world is like a dark night that swallows everything. But since you came into my life... And you were so kind to find me... I don't need friends or status anymore. I only need... To have you by my side! Lacie! "


Youtube || DeviantART
Très grand fan d'animes. Mylist par ici ~

orz

Heirakurei
Joyful youkai
Joyful youkai

Messages : 1056
Date d'inscription : 02/09/2013
Age : 17
Localisation : Dans une pièce sombre du Hakurei Shrine

Profil Joueur
 : TH08 - IN TH08 - IN
Niveau: Normal
Score: (non communiqué)

https://www.youtube.com/channel/UCIjX_6ni1jk2ZCSSmgy5PEw

Revenir en haut Aller en bas

Re: [fic] scénarii de Rin Satsuki

Message par Solarius le Ven 26 Juin 2015, 4:14 am

Bon, j'ai changé comme il se doit le titre du sujet, car je vais aussi poster ici pour les autres jeux.
Donc, cette fois je l'ai fait pour PCB. Mine de rien j'ai des idées jusqu'à MoF...
Ah, aussi, voici le fanart que j'ai directement en tête quand on parle de Rin, histoire que vous voyez comment je me la représente :

Bonne lecture !
Perfect Cherry Blossom:
Prologue :

L'hiver anormalement long n'avait pas échappé à Rin Satsuki, une kirin de la forêt. L'hiver lui-même ne la dérangeait pas. Ce qui la dérangeait, c'était que la loi naturelle des quatre saisons était bafouée. Et cette simple pensée la rendait folle de rage.
Aussi, lorsque son instinct lui révéla où elle devait aller maintenant, elle se dit qu'elle trouverait peut-être les responsables de ce bouleversement là-bas, et fonça tête la première à travers la tempête de neige.

Stage 1 :

Rin : Et c'est parti... J'espère que j'arriverai bien à la source de l'hiver prolongé, et pas dans une histoire n'ayant aucun rapport avec ça...

* Letty Whiterock entre *

Letty : Et quel est ton problème avec cet hiver ?

Rin (indignée) : Sa longueur enfreint la loi des quatre saisons !

Letty : Moi il me convient très bien.

Rin : Et tu es ?

* Ce que l'hiver a laissé derrière lui – Letty Whiterock *
Letty : Un esprit de l'hiver.

Rin (agacée) : Nous sommes en Mai. Tu es censée dormir en ce moment.

Letty : Désolée, je n'ai pas sommeil.

Rin (furieuse) : Alors toi aussi tu enfreins la loi des quatre saisons ?

Letty : Et alors ?

Rin (déterminée) : Tout le monde doit obéir aux lois immuables de la nature. Et si tu refuses, je vais te faire entendre raison.

*  Letty Whiterock vaincue *
Rin : Bon, c'est pas tout ça, mais j'ai un horaire à respecter.

Stage 2 :

Rin (surprise) : Hé, je savais même pas qu'il y avait un village ici !

* Chen entre *
Chen : Ce n'est pas n'importe quel village ! Tu es à Mayohiga.

Rin : Je reviendrai peut-être un jour faire du tourisme. Pour l'instant je ne fais que passer.

* Le chat noir des mauvais augures – Chen *
Chen : Et tu vas où comme ça ?

Rin : Je ne sais pas. En tout cas, ce n'est pas dans ce monde.
Je vais mettre un terme à cet hiver interminable...
Du moins je suis presque sûre que c'est ce que je vais faire...
Euh... sûre à 70 %, on va dire.

Chen : Malheureusement pour toi, aucun voyageur ne peut quitter Mayohiga.

Rin (éclate de rire) : Ahahaha... Figure-toi que je suis toujours là où mon destin l'exige, peu importe les pièges qui se dressent sur mon chemin !

Chen (moqueuse) : ça veut dire que même un sceau sacré de prêtresse ne peut pas t'immobiliser ?

Rin (gênée) : Euh... Non, mais là tu prends un exemple extrême, évidemment que ça m'immobiliserait...

Chen : Et même une grosse prison taillée dans la pierre lourdement fermée par un rocher énorme ?

Rin : Non mais là aussi c'est un exemple extrême...

Chen : Et même...

Rin (agacée) : Les enfants comme toi doivent apprendre à ne pas poser trop de questions pouvant ennuyer les adultes...

* Chen vaincue *

Rin (satisfaite) : En tout cas j'ai l'impression que Mayohiga ne m'arrêtera pas.

Stage 3 :

Rin : Cette neige est agaçante. On n'y voit pas à vingt mètres devant soi.
Je n'arrive même plus à retrouver cette fille qui m'a attaquée tout à l'heure.
Ah... quand on parle du loup...

* Alice entre *
Alice : Tiens, tiens... Qu'est-ce qui t'amènes dans ce vent glacé ?

Rin : Je cherche les responsables du chamboulement des saisons.
Enfin, j'en suis presque sûre.

* La marionnettiste aux sept couleurs – Alice Margatroid *
Alice (innocente) : Je n'y suis pour rien tu sais ?

Rin : Oui, je le sais. En fait, je sais déjà où je dois aller, donc je n'ai aucun besoin de tes indications.

Alice (amusée) : Cependant...

Rin : ?

Alice : Je détiens une information que même une kirin comme toi ne pourra jamais deviner.

Rin : Dis toujours...

Alice (amusée) : Allons, allons... Tu ne crois quand même pas que j'y mettrais autant de mystère si c'était juste pour te le dire bien gentiment comme ça ?

Rin (furieuse) : Alors tu dois être avec eux.

Alice (surprise) : Pardon ?

Rin : Tu dois être du côté de ceux qui ont lâché cet hiver interminable sur le monde.
Si tu refuses de me révéler cette information, c'est que tu es leur amie.
Les amies de mes ennemies sont mes ennemies. Tu vas le regretter !

Alice (défiante) : Je t'attends.

* Alice vaincue *

Alice (vaincue) : Tu sais, le monde ne se divise pas que entre tes ennemis et tes amis.

Rin (agacée) : Tu m'en diras tant.
Alors, c'est quoi cette information que même une kirin ne peut découvrir elle-même ?

Alice : Tu vois les pétales de cerisier qui volent un peu partout ?
Ils transportent en eux le pouvoir du printemps.

Rin (satisfaite) : Donc si je veux faire revenir le printemps, je dois collecter le plus possible de ces pétales, c'est ça ?
Bien, pour le coup ça valait bien ce petit combat.

Stage 4 :

Rin : Ah, voilà, c'est derrière cette barrière que je dois aller. Je me demande où elle mène ?

* Lyrica entre *
* La pianiste poltergeist – Lyrica Prismriver *
Lyrica : Hé regardez ! Il y a quelqu'un qui passe par là !

* Merlin et Lunasa entrent *

* La trompettiste poltergeist – Merlin Prismriver *
Merlin (sarcastique) : Oui Lyrica. Tu sais, ça arrive de temps en temps.

Lyrica : Mais vous avez vu ? Elle aussi c'est une violoniste !

Rin (vexée) : C'est un erhu, pas un violon !

* La violoniste poltergeist – Lunasa Prismriver *
Lunasa (hautaine) : Je confirme : ce truc n'a rien à voir avec un violon.

Rin (fière) : Effectivement, l'ehru n'est pas réservé aux débutantes.

Lunasa : Tenir un instrument de musique ne veut pas dire que l'on sait en jouer.
En plus, tu le tiens à l'envers.

Rin (vexée) : Peu importe la manière dont tu tiens ton instrument, l'important c'est de jouer une bonne musique avec.
Tenir un violon droit, n'importe qui peut le faire. Savoir en jouer, par contre...

Lunasa (vexée) : Mais je sais parfaitement en jouer, figure-toi...

Merlin : Oh oui c'est une bonne idée ça !
On pourrait voir laquelle de vous deux joue le mieux de son instrument ! Un duel musical !

Lunasa : Moi ça me va.

Rin : Challenge accepted !

Lyrica : Ok. Alors bon courage grande sœur ! On viendra t'aider pour le refrain.

* Sœurs Prismriver vaincues *

Rin (satisfaite) : Je le savais ! C'est moi qui joue le mieux de mon instrument !

Lunasa (vaincue) : C'était du danmaku ça ! Pas de la musique !

Rin (gênée) : Oui... euh... Oh, je viens de me rappeler que j'ai rendez-vous derrière cette barrière.
Au revoir !

Lyrica : Au fait, comment on appelle une fille qui joue de l'erhu ?

Merlin : Je sais pas... Une erhudite ?

Stage 5 :

* Youmu entre *
Youmu : Tu es une vivante, à ce que je vois.
C'est tout juste ce qu'il me fallait.
Je vais extraire chaque fragment de printemps que ton corps possède !
* Youmu vaincue *

Rin : C'est plutôt calme comme endroit... Enfin si on oublie les fées qui m'attaquent sans cesse.
Moui, en fait ce n'est pas calme du tout...

* Youmu entre *
Youmu : Alors c'est pour ça que tout le monde ici était bruyant.
Parce qu'une vivante est venue ici.

Rin : Tu sais, ce n'est pas moi qui ai décidé de venir. Je ne fais que suivre gentiment mon destin.

* La jardinière demi-fantôme – Youmu Konpaku *
Youmu : On rencontre souvent des gens qui se sont retrouvés ici en suivant leur destin contre leur gré.
Mais normalement ils sont... Tu sais, morts.

Rin (incrédule) : Attends... Tu veux dire que ceci est le royaume des morts ?
(ce pouvoir m'en aura vraiment fait voir de toutes les couleurs)

Youmu : Exactement. Et en tant que vivante, tu n'as rien à y faire.

Rin (amusée) : Venant d'une demi-vivante, ça frise l'hypocrisie...
(sérieuse) Bon, peu importe. Dans le monde des vivants, l'hiver est en train de s'éterniser, alors qu'ici le printemps semble être très avancé. Tu as une explication ?

Youmu : Effectivement. C'est ma maîtresse a emprunté votre printemps.
Il vous sera rendu quand le Saigyou Ayakashi aura fleuri.

Rin (satisfaite) : Bon, au moins maintenant je suis sûre que je suis ici pour récupérer le printemps.
(Ça fait du bien d'avoir une vague idée de son objectif, pour changer)
Mais désolée, je reprends notre printemps maintenant, pas question d'attendre quoi que ce soit !

Youmu : Ce n'est qu'une question d'heures avant que l'on atteigne la floraison parfaite.
C'est pour ton bien que je te demandes de faire demi-tour.

Rin : Ça je m'en fiche. Nous sommes déjà en Mai et le printemps aurait déjà dû être là. Donc je n'attendrai pas une minute de plus !
De toute façon je serais déjà venue plus tôt si mon pouvoir l'avait voulu.

Youmu : Voyons... à la réflexion, je devrais peut-être prendre le printemps que as en toi avant que tu ne fasse demi-tour.

Rin (défiante) : Intéressant, j'allais te dire à peu près la même chose...

Youmu : Les choses que ma Lame Roukan, forgée par des yokais, ne peut couper, sont proches du néant !

* Youmu vaincue *
Rin (satisfaite) : Bon, j'ai rendez-vous avec ta maîtresse à présent.

Youmu (vaincue) : Le printemps que tu transportes pourrait achever la floraison du Saigyou Ayakashi.
Il nous suffirait de te l'arracher...

Rin (sourire) : Il « suffirait » ? Je te trouve plutôt confiante pour quelqu'un à moitié morte suite à notre combat.

Youmu : « Suite à notre combat » ?!
Je l'étais déjà avant de commencer !

Stage 6 :

* Youmu entre *
Youmu (menaçante) : Fais un pas de plus, et la jeune maîtresse te tuera sans hésiter !

Rin (sourire) : De ton côté, j'espère que tu as une bonne demi-assurance-vie.
* Youmu vaincue *

Rin : Au fait, je ne devrais pas voir ce fameux Saigyou Ayakashi d'ici ?

* Yuyuko entre *
Yuyuko (sourire) : Il est juste là.

Rin (incrédule) : C'est un... cerisier ?!

Yuyuko : Un cerisier yokai.

Rin (surprise) : Un yokai arbre ?! Si on m'avait dit qu'un truc pareil existait...
Remarques, j'ai devant moi une zombie. Comme quoi rien n'est impossible.

* La fille fantôme de la Tour du Monde des Morts – Yuyuko Saigyougi *
Yuyuko (vexée)  : Je suis une fantôme, pas une zombie !

Rin : C'est vrai qu'en réfléchissant un peu, ce délicat parfum de fleur n'a rien à voir avec celui de la chaire putréfiée.

Yuyuko : Si. Ce sont tous les deux des odeurs.

Rin (menaçante) : Et donc c'est pour faire fleurir ce yokai arbre que tu voles notre printemps ?

Yuyuko (insouciante) : Exactement. Une floraison parfaite est nécessaire pour détruire le sceau posé dessus, ce qui ressuscitera quelqu'un.
Je ne sais même pas qui, mais ça pourrait être amusant.

Rin (furieuse) : Tu joues... avec la loi naturelle des quatre saisons...
Tu brises l'interdit posé par ce sceau sur ce cerisier...
Et tu crois même pouvoir mettre en l'air la loi immuable de la vie et de la mort...
C'en est trop pour que je puisse le supporter.
Peu importe que tu rendes le printemps de ton plein gré ou non : tu as sérieusement besoin que quelqu'un t'apprenne à te soumettre à la justice et à ses lois !

Yuyuko (amusée) : Tu as déjà transgressé la loi « immuable » de la vie et de la mort en entrant dans ce monde, tu sais ?

Rin (furieuse) : Je n'aurais pas eu à le faire si tu ne méritais pas d'être punie.
Je vais ajouter ça à la liste des chose que je dois te faire regretter !

Yuyuko (sourire) : Tu sais quel est ton problème ? Tu ne sais pas comment t'amuser.
Laisse-moi te montrer comment on fait.

Rin : Je vais te faire justice ici même, fantôme insouciante !
Yuyuko : Ce n'est pas toi qui m'empêchera de faire ce que je veux, yokai présomptueuse !

Fin :

Le Sanctuaire Hakurei se trouve à la limite de Gensokyo.
Au final, le Saigyou Ayakashi a fleuri, mais pas entièrement. Le sceau sur ses fleurs ne s'est pas brisé, et tout le monde fut heureux de voir le printemps enfin arriver. Son destin accompli, Rin avait décidé de s'offrir un beau spectacle floral. Et dans tout Gensokyo, il n'y pas de plus belle vue sur les cerisiers que depuis le sanctuaire.

(Rin est allongée par terre et admire le paysage en face d'elle, pendant qu'à côté Reimu balaie les pétales de cerisier tombés au sol)
Reimu (agacée) : Non, vraiment, ça commence à m'agacer de devoir balayer tous les jours les pétales qui tombent au sol.

Rin (amusée) : Il y a encore quelques jours tu disais exactement la même chose à propos de la neige. Les humains ne sont vraiment jamais contents.

Reimu : Ne te méprends pas hein ! Je préfère tout de même le printemps.

Rin : Je sais... Quoique sur ce point la majorité des yokais ne fait pas mieux.

Reimu (agacée) : Parce que tu prétends faire mieux, j'imagine ?

Rin : Tu sais, nous autres kirins sommes très proches de la nature. On sait donc en retenir tout ce qu'il y a de positif. C'est une erreur de dénigrer une saison par rapport à une autre, car de toute façon la loi d'alternance des saisons est inchangeable. Moi, je n'ai pas de saison préférée : je vis chacune d'elles à fond. Au printemps, je profite des spectacles floraux, en été je profite du soleil, en automne je profite des feuilles, et en hiver je profite de la neige. Crois-moi, c'est beaucoup plus amusant que de se forcer à détester une saison.

Reimu (sceptique) : Si tu le dis...

Rin : Et il en va de même avec la vie et la mort. C'est stupide de passer sa vie à se plaindre. Il faut en profiter à fond, car de toute façon la loi naturelle de la mort est inchangeable. Et il faut profiter aussi de ce qu'il y a après, pas comme certaines qui veulent tenter de ressusciter des gens pour s'amuser.

Reimu : Mouais, c'est facile à dire quand on vit plusieurs centaines d'années... Tiens, puisqu'on en parle, regarde qui vient là...

(Yuyuko arrive au sanctuaire suivie de Youmu. Rin se lève pour leur crier dessus)

Rin (furieuse) : Mais c'est pas vrai ! Quand comprendrez vous enfin que la barrière qui sépare le monde des vivants de celui des morts est tout sauf une autoroute à double sens ?!

Yuyuko (amusée) : Bonjour vous deux. Oh, Reimu, je vois qu'il y a une kirin chez toi. Je suis très impressionnée. Tu sais, les kirins n'apparaissent spontanément que dans les maisons abritant des dirigeants bons et justes.

Youmu : Nous ne venons pas en tant que morts qui tentent de revivre : nous sommes juste là pour prendre des vacances devant un spectacle floral. Tu ne vas quand même pas nous dire que c'est contre la loi naturelle qui dirige les fantôme que de venir taquiner les vivants ?

Rin (exaspérée) : Mais le problème n'est pas là ! C'est...

Yuyuko (amusée) : Ce n'est pas toi qui disait tout à l'heure qu'il fallait profiter au maximum de ce qu'il y a après la mort ?

Rin : Oui, c'est vrai... mais...

Youmu (sarcastique) : Sur ce point, tu n'as aucune leçon à donner à ma maîtresse : dame Saigyougi est déjà... hum... très talentueuse dans ce domaine.

Yuyuko (enchantée) : Ta façon de tourner les phrases m'étonnera toujours, Youmu. Installe-toi là, ça m'a l'air confortable pour regarder les cerisiers.

Reimu (mécontente) : Par contre, il faudra penser à renforcer un peu la barrière séparant votre monde du nôtre. Je vous rappelle que mon rôle est d'éviter que Gensokyo ne se retrouve submergé sous les yokais. Et avec la situation présente, on peut redouter une invasion de fantômes.

Yuyuko : Oui, je sais. Une amie à moi va s'en occuper.

Rin (boudeuse) : Alors tant mieux. Je n'aime pas l'idée que les fantômes puissent sortir à leur guise de leur monde...

À Gensokyo, la barrière séparant le monde des morts de celui des vivants n'est pas spécialement efficace, et au grand agacement de Rin, elle s'apparente en effet davantage à une autoroute à double sens. Il y en a cependant de bien plus efficaces, comme la Grande Barrière Hakurei, qui sépare Gensokyo du monde extérieur. Ceux qui l'ont mise en place semblaient penser que c'était nécessaire, si les habitants voulaient profiter d'une vie (et d'une après vie) à peu près paisible.

Fin numéro 10 ! Félicitations !

Stage Extra :

* Chen entre *
Chen : Enfin, on se rencontre à nouveau. Mais prends garde, car je suis une shikigami totalement différente de celle de la dernière fois !

Rin (agacée) : Je n'ai pas le temps de jouer avec toi. J'ai un truc important à faire ici.

* Chen vaincue *
Rin : Bon, maintenant que je suis au bon endroit, j'aimerais bien que cette yokai vienne sans plus tarder.

??? : Quel genre de vivante peut se promener dans le royaume des morts ?

* Ran entre *
* L'invocation de la Yokai – Ran Yakumo *

Ran : Non pas que ça me dérange, bien sûr, mais c'est inhabituel.

Rin (méfiante) : Je pourrais te retourner la question. Après tout, tu m'as l'air vivante aussi.

Ran : Je ne fais que veiller sur le sommeil de ma maîtresse. Je t'assure que ça n'a aucun rapport avec ce monde.

Rin (satisfaite) : Je préfère ça. Quoi qu'il en soit, y a-t-il une petite chance pour que tu sois cette yokai capable de manipuler les frontières que je suis venue chercher ici ? L'amie d'une certaine Yuyuko Saigyougi ?

Ran : Tu dois parler de ma maîtresse. Je suis sa shikigami.
C'est assez surprenant que tu aies su directement où chercher pour la trouver.
Normalement c'est toujours elle qui vient trouver les gens.

Rin (satisfaite) : Oh, pour une fois que mon pouvoir se révèle utile, je ne vais pas m'en plaindre. Maintenant, si tu pouvais me conduire auprès de ta maîtresse, ce serait parfait.

Ran : J'ai bien peur que ce soit impossible pour le moment. Elle est actuellement endormie.

Rin (surprise) : À cette heure ?!

Ran : Elle hiberne pendant l'hiver.

Rin : Je vois. Ta maîtresse ne serait-elle pas une ourse des montagnes ?

Ran (surprise) : Une ourse ?! Qu'est-ce que tu racontes ?!

Rin : Eh bien on a eu une chatte, une renarde, donc une ourse me semble logique après. De plus, les ours hibernent pendant l'hiver.

Ran : Très drôle... Attends, tu viens de dire que tu as vu une chatte ?

Ran : Oui. Si tu la cherches, je l'ai laissée en bas des escaliers après l'avoir vaincue. Mais si on reparlait plutôt de ta maîtresse ?

Ran (contrariée) : Chen est ma shikigami. Si tu lui as fait du mal, je ne peux pas rester indifférente.

Rin : Attends... Tu es une shikigami qui utilise une shikigami ?

Ran : Exact.

Rin : C'est... intéressant.

Ran (perplexe) : D'habitude, les gens sont un peu plus surpris que ça quand ils l'apprennent...

Rin (haussant les épaules) : Je suis vivante dans le royaume des morts en train de discuter avec une renarde humanoïde à neuf queues.
J'ai eu ma dose de surprises pour la journée.

Ran (contrariée) : Bon, quoiqu'il en soit, je dois venger Chen. Tu ferais bien de t'y préparer.

Rin (déterminée) : Et si je gagne ce combat je pourrai parler à ta maîtresse ?
Alors je suis déjà prête !

* Ran vaincue *

Rin (satisfaite) : Bien, maintenant que j'ai gagné, tu vas devoir m'amener auprès de ta maîtresse.

Ran (surprise) : Hé, je n'ai jamais dit que je ferais ça si tu me battais. Ma maîtresse est toujours endormie, et elle ne se trouve pas à proximité.

Rin (surprise) : Quoi ? Mais alors... Tout ce combat était inutile ?!

Ran (déçue) : Eh bien, si je l'avais gagné j'aurais réussi à venger Chen. Mais là effectivement il était inutile.

Rin (agacée) : Ok, je retire ce que j'ai dit : mon pouvoir est une véritable plaie.

Ran : Si tu veux la voir, je te conseille de revenir pendant la nuit.

Rin : Oh, peu importe. De toute façon je sens que je n'ai plus rien à faire ici.
Je reviendrai quand mon instinct me le dira. Pour l'instant tu ferais bien de rester sage.

Ran : …

Stage Phantasm :

* Ran entre *
Ran : Encore toi ? Je suis fatiguée aujourd'hui. J'étais sur le point de me coucher.

Rin : Cette fois je devrais pouvoir voir ta maîtresse. J'espère.
* Ran vaincue *

Rin (satisfaite) : Aucun doute, même avec elle vaincue, il me reste toujours quelque chose à faire ici. Je mettrais ma main au feu qu'il s'agit de cette yokai...

??? : Et puis-je savoir ce que tu veux faire avec moi ?

* Yukari entre *
Yukari : Je dois admettre que je suis assez impressionnée que tu aies réussi à battre Ran.

Rin : Alors c'est toi la yokai qui manipule les frontières et les barrières ?

* La responsable des enlèvements divins – Yukari Yakumo *
Yukari (fière) : Je ne prends pas de commandes privées, si c'est ce que tu as en tête.

Rin : Parfait. Écoute, tu vois la barrière qui sépare le monde des morts de celui des vivants ?
Eh bien ces temps-ci, elle ressemble un peu à... comment dire... une tranche de gruyère.

Yukari : Et ça gêne qui ?

Rin : Oh, juste moi, la prêtresse du Sanctuaire, et... en fait une majeure partie de la population de Gensokyo.

Yukari (condescendante) : Moui, personne d'intéressant, en somme.
C'est quoi votre problème avec le gruyère ?

Rin (autoritaire) : Ce n'est pas avec le gruyère qu'on a des problèmes, mais avec les fantômes.
Quoiqu'il en soit, tu vas aller me consolider cette barrière, et tout de suite !

Yukari (moqueuse) : Oh... quel dommage... J'étais justement presque sur le point de faire un travail de réparation sur la barrière Hakurei.

Rin (surprise) : La barrière Hakurei ? Qu'est-ce qui lui est arrivé ?

Yukari (amusée) : Elle s'est affaiblie de manière alarmante au nord-est, ces temps-ci. Si ça continue elle pourrait même disparaître...
Quoiqu'à la réflexion je suis peut-être la cause de cet affaiblissement, à vrai dire...

Rin (incrédule) : Non mais j... ça t'arrive souvent de faire n'importe quoi avec les barrières comme ça ?!

Yukari (moqueuse) : Oh, très souvent, oui. Et avec toutes les barrières possibles : celle entre la vie et la mort, entre les quatre saisons, entre le jour et la nuit, entre Gensokyo et l'extérieur, entre les humains et les yokais, entre l'impossible et le certain, entre le bien et le mal, entre le haut et le bas... Tout ça quoi...
Mais ne t'inquiète pas. La plupart du temps je fais attention à ce que ça n'engendre pas de trop gros problèmes.

Rin (furieuse) : …
Je veux bien admettre que j'ai des fois tendance à m'énerver pour un rien quand je vois quelque chose d'injuste...
Mais TOI... Tu cherches vraiment à m'énerver, n'est-ce pas ?!

Yukari (moqueuse) : C'est possible, en effet... Il est tellement facile de provoquer une kirin, après tout.

Rin (furieuse) : D'accord... Je te donne sans problème la palme d'or de la meilleure provocation. Voyons voir si tu as la puissance nécessaire pour l'assumer !

* Yukari vaincue *

Rin (épuisée) : Aïe...
J... ouch, j'avoue que je t'avais sous-estimée.

Yukari (vaincue) : Moi aussi. J'aurais dû y aller sérieusement dès le début.

Rin : Bon quoiqu'il en soit, maintenant, tu vas être obligée de remettre correctement toutes les barrières qui ne vont pas.

Yukari : Mais l'aube est déjà si proche... Je vais devoir retourner dormir.

Rin (incrédule) : Tu hibernes pendant l'hiver et tu dors pendant les jours du reste de l'année...
Alors qu'ils sont justement plus longs qu'en hiver ?
Mais quand est-ce que tu es réveillée exactement ?!

Yukari : Eh bien, la nuit, principalement. Enfin quand je ne fais pas de grasse soirée.

Rin (exaspérée) : …
Je comprends pourquoi tu es amie avec Yuyuko. Qui se ressemble s'assemble.
J'aurais du mal à dire laquelle de vous deux est la plus insouciante.

Yukari (amusée) : Sérieusement, qui s'en soucie ?

Rin (agacée) : Je viens de me dire que ce serait presque mieux si tu restais tranquillement dans ton lit pour dormir plutôt que de te réveiller et faire n'importe quoi.

Yukari : C'est ce que je voulais faire, mais tu tenais tellement à me faire lever...
Tu as raison, je pense que je vais aller dormir, maintenant.

Rin (exaspérée) : Et la prochaine fois que tu te réveilles, tu as vraiment intérêt à ne plus toucher aux barrières, sinon pour les remettre comme il faut !

Un petit commentaire fait toujours plaisir !
Pour finir sur un truc qui n'a rien à voir, j'ai commencé une autre fanfiction, cette fois sur la relation des sœurs Scarlet. Le souci c'est que malgré le ton léger... Il y a des passages un peu glauques (bon c'est pas horrible non plus, ça reste lisible par un gamin de 14 ans). Donc je me demandais à quel(le) modérateur(rice) je suis censé m'adresser pour savoir si je peux quand même la publier ?

_________________
La mort d'un homme est une tragédie. La mort d'un millier d'hommes est une statistique. La mort d'un million d'hommes, c'est Chuck Norris.

Ma fanfiction sur Flandre et Remilia Scarlet : http://touhou-france.forumactif.com/t3597-fanfic-deux-paires-d-ailes-ecarlates

Et ma fanfiction sur comment Koishi en est venue à fermer son oeil : http://touhou-france.forumactif.com/t3685-fanfic-liees-par-le-sang-et-l-esprit

Solarius
Dragon de l'astre solaire

Messages : 623
Date d'inscription : 06/04/2015
Age : 20
Localisation : France

Profil Joueur
 : TH07 - PCB TH07 - PCB
Niveau: Normal
Score: (non communiqué)

Revenir en haut Aller en bas

Re: [fic] scénarii de Rin Satsuki

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 9:05 pm


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum