Psycho Pass

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Psycho Pass

Message par Vivaldi le Dim 19 Avr 2015, 4:39 am

Ca fait un moment qu'on n'a pas conseillé d'animes dans le coin, c'est reparti !

Psycho Pass

Pour le moment, deux saisons et un film (d'animation) sont sortis. Je ne parlerai que pour les deux saisons,n'ayant pas encore vu le film.


Synopsis :

L'histoire se déroule dans un futur relativement proche. Dans une ville qui vit en autarcie, il est possible de mesurer le coefficient de criminalité d'une personne avec un simple scanner. La société se met à tourner uniquement autour de cela, prédéterminant quel métier serait le plus adéquat, quel est le niveau de stress dans une zone de la ville, mais surtout : qui sera le plus susceptible de commettre un crime.
Nous suivons donc une nouvelle inspectrice qui arrive dans ce système policier où les détectives scannent les fauteurs de troublent pour ensuite leur tirer dessus, que ce soit un tir paralysant ou létal. Ils sont assistés d'exécuteurs, qui sont des policiers au coefficient de criminalité trop élevé pour être intégrés "normalement" dans la société.
Mais que se passerait-il si le système Sybil qui juge ces gens se révélerait pas si parfait que cela ?


Personnages :

Tsunemori Akane : Akane est la nouvelle inspectrice. Elle entend suivre ce qui lui semble juste et fera tout pour ce qu'elle estime être le bien. D'une droiture sans égale, elle devra se confronter au caractère de chacun de ses équipiers et le système un peu unique des détectives et exécuteurs.

Shinya Kougami : Kougami est un exécuteur. Il travaille donc sous les ordres d'Akane mais lui apprendra beaucoup de son expérience personnelle. Il peut se révéler impulsif et dangereux mais a bon fond.

Shougo Makishima : Makishima deviendra l'objectif numéro un de la section de police que l'on suit. Cet individu arrive à commettre des atrocités, mais pourtant n'est pas arrêté. On peut se demander comment il échappe au système Sybil. Il nourrit très vite un certain intérêt pour Kougami.


Opening 2 :


Mon avis personnel :

Excellent ! Cet anime est assez sombre, il pose beaucoup de questions sur ce qu'est la justice. La principale étant : existe-t-il un système judiciaire parfait ? Les personnages ont un comportement que je trouve logique. Chacun a son histoire, qu'on découvre un peu par-ci par-là sans pour autant avoir d'énormes flashbacks sortis de nulle part qui nous bouffent 5 épisodes. On peut s'attacher à chacun d'eux et le scénario global, après les premiers épisodes de présentation du système, progresse bien. Même ces premiers épisodes trouvent parfaitement leur place dans la trame globale quand on commence à emboîter toutes les pièces du puzzle.
L'animation m'a semblée bien, fluide, collant à l'univers sombre dans lequel se déroule l'aventure. Le style de dessin est particulier, surtout pour Akane qui a un je ne sais quoi qui m'a fait accrocher très vite au personnage.

En bref, un coup de cœur pour moi. J'espère que vous apprécierez aussi si vous ne connaissez pas déjà.

_________________
avatar
Vivaldi
Fantôme Admin
Fantôme Admin

Messages : 980
Date d'inscription : 04/11/2010
Age : 28

Profil Joueur
 : TH10 - MoF TH10 - MoF
Niveau: Difficile
Score: (non communiqué)

Revenir en haut Aller en bas

Re: Psycho Pass

Message par cutesanae le Dim 19 Avr 2015, 5:01 am

moi a écrit:Psycho Pass a le cul entre deux chaises. D'un côté, on a le setting, enthousiasmant, d'un futur à la K.Dick où les gens sont constamment sondés pour déterminer leur dangerosité. Le "coefficient de crime" obtenu équivaut au Psycho Pass d'une personne. L'intrigue tournant autour de cet élément, on a vite l'espoir de voir le traitement de thématiques SF somme toute habituelles. L'homme et la machine ou le libre-arbitre. Le problème, c'est que, pour paraphraser Sedeto, c'est profond comme une flaque d'eau. Cette superficialité est franchement dommageable, d'autant plus quand on voit avec quelle force l'anime essaye de se donner des airs malins, en employant, par exemple, des tas de références directes. Weber, Orwell, Gibson, Pascal, Ortega y Gasset, tout le monde y passe. Les citations sont employées de façon très situationnelles, ne sont jamais creusées, et sont parfois même tronquées, quitte à changer le sens original de la pensée, mais tant pis, ça fait classe ! Devant la plupart des scènes qu'on nous montre, la meilleure solution est la suivante : il ne faut pas réfléchir. Sinon, ça devient le festival de "Mais pourquoi il fait ça ?", "Pourquoi il prend ce risque ?", "Qu'est-ce qui justifie ça ?" et j'en passe. Ne comptons pas les détails qui viendront rompre votre suspension consentie de l'incrédulité, à l'image de ce prisonnier qui s'ouvre le crâne contre le mur d'une cellule capitonnée ou de cette jeune femme qui tient d'une main un fusil de chasse, vise et tire.
Le cast est mauvais, les personnages sont au mieux monodimensionnels. Certains sont juste vides. A l'image de l'enforcer guitariste dont j'ai oublié le nom, qui a un épisode censé permettre son développement, pendant lequel on apprend rien de sa motivation. C'est grave à dire, mais on oublie même à la fin pourquoi Kogami court après l'antagoniste, alors que ça devrait être LE propos explicité de l'anime ! Et puis bon, le charadesign est quand même vachement générique, on dirait la plupart des mâles issus de fantasmes d'adolescentes.

Mais tout ça, honnêtement, on pourrait s'en taper. On pourrait choisir de regarder Psycho Pass comme un anime pulp avec des scènes d'action qui démontent. Et j'étais parti dans cette optique après les premiers épisodes, espérant quand même tirer du show un bon divertissement. Mais le problème, c'est qu'il rate aussi ce coche. Le show est très verbeux. C'est un truc de fou comment ça cause, pour essentiellement rabâcher des choses que l'on sait déjà. Je prends l'exemple de l'épisode 14. Il y a une bonne scène : un type avec un casque tabasse une femme dans la rue, les témoins ne réagissent pas à cette violence, ni même les drones environnant. À ce moment, on sait ce que ça implique. Ça nous est bien communiqué. Mais le reste de l'épisode s'attache à nous l'expliquer encore. C'est sans doute par peur de perdre le spectateur ? C'est vraiment trop en faire. Proportionnellement, de l'action, il y en a peu. Des scènes de cruauté, il y en a, par contre (Urobuchi). À vous de voir votre tolérance sur ce point.

tl;dr : mon opinion : ni intelligent, ni divertissant
avatar
cutesanae
Normal
Normal

Messages : 466
Date d'inscription : 10/06/2013

http://cutesanoa.tumblr.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Psycho Pass

Message par Vivaldi le Dim 19 Avr 2015, 6:27 am

Merci de ton avis, mais quelques points sur lesquels je souhaite discuter :


-La motivation de Kougami...
Spoiler:
est rappelée à un ou deux moments, mais ce n'est pas du tout "LE propos explicité de l'anime" et cela n'a jamais eu vocation de l'être, sinon on nous l'aurait pas révélé si tôt. Quand elle n'est plus rappelée, c'est justement pour montrer qu'il n'a plus cette motivation. La vengeance l'aveugle, elle devient sa raison d'être. Il devient lui-même l'animal sauvage qu'il accuse Makishima d'être.

-Pour l'exécutrice guitariste :
Spoiler:
On voit la motivation qui l'a poussée à devenir exécutrice sur le coup. Pour la suite, elle était déjà plongée dedans, elle a eu envie de rester tout simplement parce que c'était bien mieux que rester enfermée (entre autres pour la musique). Par moment, on la sent même un peu dégoûtée par le système, mais au final elle y a sa place et choisit donc plus ou moins la politique de l'autruche. Les personnages ne sont pas aussi mono-dimensionnels qu'on pourrait le croire

-Pour l'épisode 14 :
Spoiler:
On nous présente toujours les points "sécurisants" de cette société. On nous dit que cette privation de libertés est un prix à payer pour une sécurité "parfaite". Pourtant voilà ce qui arrive. Les gens qui n'agissent pas ne réalisent pas ce qu'il se passent devant eux. Ils sont conditionnés au point de se dire que ce n'est pas réel. La police ensuite elle-même est choquée de voir à quel point leur propre système a engourdi le jugement des gens qui s'en remettent trop à Sybil.
La répétition dans les propos est donc plus pour indiquer cet aspect que de perdre le spectateur, je pense, même si oui ils en ont fait un peu trop dessus.

La deuxième saison aborde le thème d'un autre point de vue mais qui respecte néanmoins l'idée de la première. Elle est un peu plus violente sur certains passages que la première, par contre.

_________________
avatar
Vivaldi
Fantôme Admin
Fantôme Admin

Messages : 980
Date d'inscription : 04/11/2010
Age : 28

Profil Joueur
 : TH10 - MoF TH10 - MoF
Niveau: Difficile
Score: (non communiqué)

Revenir en haut Aller en bas

Re: Psycho Pass

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum