1 - Un vampire de trop

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

1 - Un vampire de trop

Message par Solarius le Ven 26 Aoû 2016, 1:44 am

Bonjour, aujourd'hui on commence la première partie du Jeu de rôle !
Donc le groupe concerné se compose de Flandre (Ludothegame), Ala-Mea Hairaku (Hygnir), Wenzi (Ojisama), et Raikura (FillyMew).
La partie de Roll20 associée est ici : https://app.roll20.net/join/1600264/16zPtw
Je vous rappelle que sur Roll20 vous pouvez discuter de la stratégie et des actions à prendre.

Par ailleurs, sachez qu'à la fin d'un de mes postes, vous êtes invités à agir, même si je ne l'ai pas mentionné spécifiquement.
Sur ce, bon jeu ! Je ne vous cache pas que je suis un peu stressé personnellement ^^

... Il y a deux semaines que l'incident a commencé. Deux semaines que des gobelins, des succubes, des fantômes, et d'autres créatures fantastiques tirées de légendes ont déferlé sur Gensokyo. Aux quatre coins du pays, les habitants ont témoigné avoir rencontré ces créatures.
Dans le même laps de temps, 5 attaques de vampires ont été recensées, alors que le pacte des vampires est censé éviter ce genre de choses.

Parmi les volontaires pour résoudre cet incident, il y a Ala-Mea Hairaku, une enera générée par la haine du bouddhisme, Raikura Aoisoraden, une céleste pouvant tordre la logique et qui s'intéresse à la technologie, et Wenzi, une kappa qui a délaissé son peuple pour devenir une ermite. Yukari, la yokai des frontières qui organise la résistance, leur a dit de se regrouper sur une rive du Lac Brumeux. Elles sont censées rencontrer quelqu'un, mais Yukari ne leur a pas donné d'informations complémentaires.

Mais avant que quoi que ce soit n'arrive, j'aimerais que vous me décriviez comment vous attendez : est-ce que vous faites connaissance les unes-les autres, est-ce que vous attendez chacune dans votre coin en silence, etc... ?


Dernière édition par Solarius le Sam 03 Sep 2016, 2:16 am, édité 3 fois (Raison : Changement de joueur)

_________________
La mort d'un homme est une tragédie. La mort d'un millier d'hommes est une statistique. La mort d'un million d'hommes, c'est Chuck Norris.

Ma fanfiction sur Flandre et Remilia Scarlet : http://touhou-france.forumactif.com/t3597-fanfic-deux-paires-d-ailes-ecarlates

Et ma fanfiction sur comment Koishi en est venue à fermer son oeil : http://touhou-france.forumactif.com/t3685-fanfic-liees-par-le-sang-et-l-esprit
avatar
Solarius
Dragon de l'astre solaire

Messages : 710
Date d'inscription : 06/04/2015
Age : 21
Localisation : France

Profil Joueur
 : TH07 - PCB TH07 - PCB
Niveau: Normal
Score: (non communiqué)

Revenir en haut Aller en bas

Re: 1 - Un vampire de trop

Message par Hygnir le Ven 26 Aoû 2016, 8:40 am

Allez hop, ouvrons la marche. Comme c'est le MJ qui s'occupe du déroulement du scénario et qu'il y a quatre joueurs, inutile de chercher à faire des pavés de trois kilomètres, ce serait contreproductif.

N'appréciant pas vraiment l'humidité ambiante du Lac et de ses environs, je ne suis clairement pas arrivée en avance, préférant retarder au maximum ma présence en un terrain m'étant si inhospitalier. De fait, il est probable que je sois la dernière arrivée sur place. J'aborde une moue bougonne que l'on devine aisément, à mes mimiques contrariée, comme résultante de la météo. Je jette un rapide coup d’œil aux personnes présentes mais plus important que d'entamer les présentations, une question s'impose à moi et j'en souhaite la réponde au plus vite.

"Salut... Vous savez si y'en a pour long ici ? C'est quand même un coin bien pourri."


Sans être désagréable, le ton n'en est pas aimable pour autant. Mais il est clair pour tout le monde que j'aurais préféré faire cette réunion ailleurs.

_________________
avatar
Hygnir
Solipsiste
Solipsiste

Messages : 450
Date d'inscription : 16/06/2012
Age : 27
Localisation : Je sais pas où c'est mais c'est parallèle. Vachement parallèle, même.

Profil Joueur
 : TH11 - SA TH11 - SA
Niveau: Difficile
Score: (non communiqué)

Revenir en haut Aller en bas

Re: 1 - Un vampire de trop

Message par FillyMew le Sam 27 Aoû 2016, 10:22 am

Bon, je n'ai pas fait beaucoup de RP et je ne suis pas très forte pour écrire des pavés de 5 lignes. Donc ma performance va être assez médiocre.
Aussi, je n'aime pas trop la narration à la 1er personne, je me sens plus à l'aise avec la 3ème.


Je suis arrivée tôt ce matin, alors que j'errais quelqu'un m'a dit de rester et d'attendre "les autres". J'ai pensé au regroupement sur le Lac Brumeux alors je suis restée un moment, de plus ça ne me gênait pas. Le Lac est un de mes endroits préférés à Gensokyo. En fait, je ne connais pas le nom de beaucoup d'endroits mais je viens souvent par ici. À vrai dire, je sais qu'il y a une île dans le lac, elle serait habitée aussi, je ne m'y suis jamais intéressé.

En attendant les "autres" je sautillais, sourire aux lèvres comme toujours. Je ne me souciais pas de l'incident. Pour moi, ce n'était juste qu'un incident. Peut-être que le Paradis est une place "sûre" et que les créatures que les habitants témoignent n'ont pas grimpé la Montagne Yokai. Enfin, pour l'instant...

J'attendais pendant je-ne-sais-combien-de-temps que j'entendis une voix.
"Salut... Vous savez si y'en a pour long ici ? C'est quand même un coin bien pourri."

Je me retournai brusquement.
"Haha ! Je vous ai trouvée ! Vous êtes "les autres" n'est-ce pas ?"
"C'est rare de voir des personnes ici !"


Je me souvint de quelque chose qui me fit perdre mon humeur...
"En fait, je ne vois pas beaucoup de personnes quand je sors de chez moi..."

...pendant un cours instant.
"Mais bon, ça n'a rien de grave !"

...Et je redevint "stable" et pris un ton plus sérieux, laissant de nouveau mon sourire.
"Hum... des nouvelles ?...Je ne sais pas  "
...Pourquoi je suis là déjà ?"


Dernière édition par FillyMew le Mer 07 Sep 2016, 7:24 am, édité 1 fois

_________________
Tabbender a écrit:Liste des persos de Touhou que ScrewAttack connaît : Sakuya, Sakuya, Sakuya, Sakuya, Sakuya
Sakuya Izayoi est une maid travaillant pour Sakuya Izayoi et sa petite soeur Sakuya Izayoi, elle est la chef maid du Izayoi Devil Mansion, résidence de Sakuya partagée par la bibliothécaire Sakuya Izayoi [et gardée par Sakuya Izayoi].  
Durant les événements de The Embodiment of Izayoi Devil, la protagoniste (qui selon le choix du joueur peut être Sakuya Izayoi ou Sakuya Izayoi) se rend au Izayoi Devil Mansion pour enquêter sur la brume grise recouvrant le ciel de Gensokyo.
avatar
FillyMew
Formidable Foe
Formidable Foe

Messages : 644
Date d'inscription : 15/12/2014
Age : 13
Localisation : Le Grand Grand Ouest !

Profil Joueur
 : TH06 - EoSD TH06 - EoSD
Niveau: Facile
Score: (non communiqué)

Revenir en haut Aller en bas

Re: 1 - Un vampire de trop

Message par ojisama le Lun 05 Sep 2016, 10:20 am

J'arrive sur place, avec toutes mes affaires, et ma canne sur moi, prête à partir à l'aventure, en tout cas, c'est ce que m'avait promis une certaine youkai, d'où ma venue ici.
La météo ne me pose pas spécialement de problème, étant une shikaisen, je ne suis pas frileuse, donc je suis de bonne humeur.
Je remarque les autres personnes sur place, et je constate que je suis probablement la plus petite du groupe, ce qui ne m'empêche pas d'aller leur parler.

"Haha ! Je vous ai trouvée ! Vous êtes "les autres" n'est-ce pas ?"
"C'est rare de voir des personnes ici !"
"Salutations ! Une youkai m'a dit d'attendre ici.
Elle m'a dit qu'il y aurait d'autres personnes, apparemment elle n'avait pas menti.
Moi, je suis Wenzi, enchantée.
Et vous, qui êtes vous ? Je ne vous ai jamais vu auparavant"

En disant ça, je dévisage cette fille blonde, qui, bien que ne l'ayant jamais rencontré, me rappelle des personnes que j'ai pu rencontrer pendant mon séjour au Senkai.
J'attends donc d'un air curieux la réponse des personnes à mes côtés, en espérant pouvoir en apprendre davantage.

_________________
avatar
ojisama
Esclave de Miko
Esclave de Miko

Messages : 482
Date d'inscription : 24/01/2013

Profil Joueur
 : TH13 - TD TH13 - TD
Niveau: Lunatique
Score: (non communiqué)

Revenir en haut Aller en bas

Re: 1 - Un vampire de trop

Message par Solarius le Mar 06 Sep 2016, 9:10 am

Raikura est donc arrivée la première au Lac Brumeux. Un peu après, elle est rejointe par Ala-Mea. Celle-ci pensait être la dernière mais elle fut pourtant suivie de Wenzi qui n'était pas très en avance non plus.
Après de courtes présentations, toutes trois voient une silhouette se dessiner dans la brume qui entoure le lac.
Ses couleurs se dessinent : elle porte une robe rouge, des cheveux blonds, et des ailes en forme de guirlandes de Noël...

PS : Hygnir, passe sur Roll 20 pour voir ce qui s'est passé, puis décris-moi comment tu réagis à l'arrivée de Flandre ^^

_________________
La mort d'un homme est une tragédie. La mort d'un millier d'hommes est une statistique. La mort d'un million d'hommes, c'est Chuck Norris.

Ma fanfiction sur Flandre et Remilia Scarlet : http://touhou-france.forumactif.com/t3597-fanfic-deux-paires-d-ailes-ecarlates

Et ma fanfiction sur comment Koishi en est venue à fermer son oeil : http://touhou-france.forumactif.com/t3685-fanfic-liees-par-le-sang-et-l-esprit
avatar
Solarius
Dragon de l'astre solaire

Messages : 710
Date d'inscription : 06/04/2015
Age : 21
Localisation : France

Profil Joueur
 : TH07 - PCB TH07 - PCB
Niveau: Normal
Score: (non communiqué)

Revenir en haut Aller en bas

Re: 1 - Un vampire de trop

Message par ojisama le Mar 06 Sep 2016, 2:26 pm

Ce personnage arrivant au loin depuis le lac demandant aux personnes présentes de la suivre ne m'inspire pas confiance, en particulier quand on sait que des attaques récentes de vampires ont eu lieu.
En me rapprochant de cette personne, je lui dis "Qui es-tu ?"
A ce moment là, je semble presque sûre que sa couleur de cheveux n'est pas naturelle.
Cela m'intrigue tellement que je m'approche d'elle au corps à corps et regarde ses cheveux au plus près en lui tendant mon cou.

Petite illustration de la scène (oui, j'avais que ça à foutre) :
Spoiler:

Une faute d'orthographe s'est glissée dans le texte, saurez-vous la trouver ?

_________________
avatar
ojisama
Esclave de Miko
Esclave de Miko

Messages : 482
Date d'inscription : 24/01/2013

Profil Joueur
 : TH13 - TD TH13 - TD
Niveau: Lunatique
Score: (non communiqué)

Revenir en haut Aller en bas

Re: 1 - Un vampire de trop

Message par FillyMew le Mer 07 Sep 2016, 6:32 am

Je n'ai pas eu le temps de répondre à cette Wenzi que j'aperçu une silhouette dans la brume.
Comme toutes les personnes présentes, je me demandais qui elle était... mais je fut interrompue par ses magnifiques ailes multicolores...
Je ne lui donnai pas la parole que je lui cria enthousiaste:
"Bonjour !"
"J'adore tes ailes !"

Après un très court instant, je repris, fascinée.
"Ce sont... ce sont des ailes avec des motifs d'arc-en-ciel !
"...J'aimerais avoir les mêmes !"


Puis je sortis quelque chose de nulle part de petites ailes multicolores, que je lança dans les airs. Elles me retombèrent sur mes ailes. Radieusement,
"TADA !"

Je me questionnai à voix basse.
"Pourquoi je n'y avais pas pensé plus tôt ?"

Spoiler:
Le Pays Illusoire ?


Dernière édition par FillyMew le Mer 23 Nov 2016, 7:08 am, édité 3 fois

_________________
Tabbender a écrit:Liste des persos de Touhou que ScrewAttack connaît : Sakuya, Sakuya, Sakuya, Sakuya, Sakuya
Sakuya Izayoi est une maid travaillant pour Sakuya Izayoi et sa petite soeur Sakuya Izayoi, elle est la chef maid du Izayoi Devil Mansion, résidence de Sakuya partagée par la bibliothécaire Sakuya Izayoi [et gardée par Sakuya Izayoi].  
Durant les événements de The Embodiment of Izayoi Devil, la protagoniste (qui selon le choix du joueur peut être Sakuya Izayoi ou Sakuya Izayoi) se rend au Izayoi Devil Mansion pour enquêter sur la brume grise recouvrant le ciel de Gensokyo.
avatar
FillyMew
Formidable Foe
Formidable Foe

Messages : 644
Date d'inscription : 15/12/2014
Age : 13
Localisation : Le Grand Grand Ouest !

Profil Joueur
 : TH06 - EoSD TH06 - EoSD
Niveau: Facile
Score: (non communiqué)

Revenir en haut Aller en bas

Re: 1 - Un vampire de trop

Message par Solarius le Mer 07 Sep 2016, 6:58 am

La nouvelle arrivante, qui est évidemment Flandre, sort trois photos d'une poche de sa robe. Elle les compare aux trois filles qui attendent sur la rive, puis les interpelle sans ménagement :
- Je vous cherchais, venez avec moi, ma grande sœur vous attend.
Dans la foulée, Flandre regarde autour d'elle pour voir si quelqu'un ou quelque chose les observe. Mais il n'y a personne sur cette rive du Lac Brumeux à part elles 4.

Ala-Mea n'a pas de réaction particulière. Elle savait que si elles s'étaient réunies là, c'était pour une mission ; elle est donc prête à suivre Flandre sans dire un mot. Elle essaie néanmoins, sans grand succès, de déterminer à vue d’œil la nature de la nouvelle arrivante.

Wenzi est légèrement plus méfiante. Elle a entendu parler des attaques de vampires qui font rage depuis peu dans la région, et se méfie de cette nouvelle venue. À la requête plutôt abrupte de Flandre, elle répond :
- Qui es-tu ?

Flandre n'a cependant pas le temps de répondre à cette question : Raikura bondit soudain comme une folle dans sa direction pour la complimenter sur ses ailes. La céleste ne voyait pas souvent de nouvelles têtes, elle profitait donc à fond de toutes les occasions...

Flandre était totalement déconcentrée par les actions de Raikura, ce qui donnait à Wenzi la possibilité d'observer cette fille blonde plus en détail. Évidemment, l'ermite ne passa pas à côté.
Un échec critique plus tard, Wenzi comprend soudain ce qui était suspect chez cette fille. Ce n'étaient pas ses crocs ou ses ailes : ce sont ses cheveux. Ses cheveux sont beaucoup trop blonds pour être naturels... Obnubulée par ce tout petit détail, Wenzi est incapable de remarquer quoi que ce soit d'autre chez cette fille.
Wenzi passe alors devant Raikura et commence à caresser les cheveux de Flandre pour être fixée. Ce faisant son cou passe à quelques centimètres des crocs de la vampire.
illustration:
Pour l'anecdote, l'échec critique de Wenzi était de 100... et c'était le tout premier jet de la partie :p

_________________
La mort d'un homme est une tragédie. La mort d'un millier d'hommes est une statistique. La mort d'un million d'hommes, c'est Chuck Norris.

Ma fanfiction sur Flandre et Remilia Scarlet : http://touhou-france.forumactif.com/t3597-fanfic-deux-paires-d-ailes-ecarlates

Et ma fanfiction sur comment Koishi en est venue à fermer son oeil : http://touhou-france.forumactif.com/t3685-fanfic-liees-par-le-sang-et-l-esprit
avatar
Solarius
Dragon de l'astre solaire

Messages : 710
Date d'inscription : 06/04/2015
Age : 21
Localisation : France

Profil Joueur
 : TH07 - PCB TH07 - PCB
Niveau: Normal
Score: (non communiqué)

Revenir en haut Aller en bas

Re: 1 - Un vampire de trop

Message par Solarius le Ven 09 Sep 2016, 9:56 am

Flandre, qui ne s'attendait probablement pas à être entourée de cette manière, repousse fermenant Wenzi et ajoute :
- Tu fais quoi là ? Tu te prends pour qui pour me toucher ?!
Elle observe un peu plus les trois autres filles (notamment les deux qui se sont précipitées sur elles) d'un air perplexe, presque dégoûté... Elle finit par dire :
- Vous êtes vraiment étranges, je comprends vraiment pas pourquoi ma sœur veut voir des personne comme vous, mais si vous croyez que je suis une simple gamine vous vous trompez.

Wenzi finit alors par suivre son instinct de survie, c'est-à-dire faire quelques pas en arrière et accepter pour le moment de suivre cette fille. Cependant, Wenzi reste sur ses gardes. Il y a définitivement quelque chose de louche à propos de ses cheveux...

- Allons-y maintenant, déclare Flandre comme si c'était un ordre.
- Oui, foutons le camp d'ici, approuve Ala-Mea qui en a marre de l'eau.
Et en net contraste avec elle, il y a Raikura qui s'exclame joyeusement :
- Oh, oui, allons dans le manoir sur l'île du lac !

Toutes quatre prennent leur envol et se mettent à traverser le lac. Le voyage est court et se passe sans accroc, si ce n'est la tension qui s'est installée dans le groupe. Personne n'échange un mot, Flandre n'ayant manifestement aucune envie de parler avec les autres.
En chemin, elles croisent Yumemi Okazaki, qui vole en sens inverse. L'humaine du monde extérieur a l'air triste de ne pas pouvoir les accompagner...
illustration:


_________________
La mort d'un homme est une tragédie. La mort d'un millier d'hommes est une statistique. La mort d'un million d'hommes, c'est Chuck Norris.

Ma fanfiction sur Flandre et Remilia Scarlet : http://touhou-france.forumactif.com/t3597-fanfic-deux-paires-d-ailes-ecarlates

Et ma fanfiction sur comment Koishi en est venue à fermer son oeil : http://touhou-france.forumactif.com/t3685-fanfic-liees-par-le-sang-et-l-esprit
avatar
Solarius
Dragon de l'astre solaire

Messages : 710
Date d'inscription : 06/04/2015
Age : 21
Localisation : France

Profil Joueur
 : TH07 - PCB TH07 - PCB
Niveau: Normal
Score: (non communiqué)

Revenir en haut Aller en bas

Re: 1 - Un vampire de trop

Message par Solarius le Sam 10 Sep 2016, 8:54 am

La gardienne du manoir, Meiling, les laisse entrer. Wenzi remarque immédiatement chez elle son physique athlétique.
Flandre, qui est la seule à bien connaître l'endroit, est surprise de ne pas être accueillie par Sakuya, mais ne dit rien.

Remilia les attend dans le hall du manoir, en volant à plusieurs centimètres du sol pour compenser sa petite taille.
Flandre s'avance vers elle et dit d'un ton assez agacé :
- Tu peux me dire pourquoi tu veux voir ces gens ?
- Bien sûr que je vais te le dire, maintenant écoute, répond Remilia d'un ton impérieux.
Remilia s'adresse ensuite à ses invitées d'un ton snob et impérieux... Même si il est à peine plus snob que le ton qu'elle réserve à sa sœur.
- Eh bien, soyez les bienvenues ici. Permettez moi de me présenter pour ceux qui ne me connaissent pas : je m'appelle Remilia Scarlet, je suis la propriétaire du Manoir Écarlate où vous vous trouvez actuellement. Je vous connais déjà de nom. Figurez-vous que j'ai besoin d'aide, j'en ai parlé avec Yukari et c'est vous qu'elle a envoyées... Intéressant.
Les quatre héroïnes remarquent que Remilia les observe intensément, comme si elle cherchait à jauger leurs chances de réussite.
illustration:


Contrairement à Flandre, Remilia ne fait rien pour cacher son statut de vampire. Au contraire, elle semble arborer fièrement ses traits de vampire pour se donner un look.
Remilia se tourne ensuite vers Flandre et lui demande :
- Tu t'es déjà présentée auprès de ces dames, j'imagine ?
Après un court temps d'hésitation, la petite vampire finit par répondre :
- J'étais à peine arrivée qu'elles m'ont sauté dessus comme si j’étais qu'une simple gamine donc on s'est pas vraiment présentées...
- Ce n'est pas parce qu'elles sont mal élevées que tu dois aussi manquer à tes manières. Nous en reparlerons, réplique Remilia. Pour les présentations, voici Flandre Scarlet, ma petite sœur. Tout comme moi, elle est une vampire.

À ce moment là, Wenzi est ultra choquée... Pourtant, elle était persuadée qu'il s'agissait juste d'une humaine normale avec des cheveux extrêmement bizarres. Elle prend alors la parole :
- Bonjour Remilia, je suis Wenzi, un simple kappa vagabond, merci de nous avoir accueillies en votre demeure. Je me suis probablement mal comportée envers votre sœur, j'en suis désolée... Avec toutes ces attaques de vampires, je suis sur mes gardes.
- En même temps, on a filé à toute vitesse vers votre manoir, ajoute Raikura.
- Ce n'est pas grave, répond Remilia, nous avons d'autres chats à fouetter aujourd'hui.
Puis elle regarde spécifiquement Wenzi, et ajoute :
- Et cela a effectivement un lien avec les attaques de vampires.

Raikura, qui est pourtant particulièrement tête en l'air, voit immédiatement où elle veut en venir :
- Je vois... Donc, vous êtes prises pour des vampires qui attaquent les humains ?
- Exactement, répond Remilia. Dans les 11 derniers jours, il y a eu 5 attaques recensées.
- ça doit être dérangeant... fait remarquer Raikura avec perspicacité.
- Tu ne crois pas si bien dire. Aux dernières nouvelles, plus de la moitié des humains de Gensokyo me prennent pour la responsable de ces attaques.
- Je vois... Vous voulez qu'on vous aide à trouver les coupables de ces attaques ? demande Raikura.

Alors que Remilia allait répondre, Ala-Mea intervint pour la première fois, avec un scepticisme clairement perceptible dans sa voix :
- Et il ont vraiment tort de vous croire responsable ? De mémoire, vous n'avez pas toujours été très clean vis à vis de votre voisinage. Brume, démon écarlate, les rumeurs vont bon train.
- Bien sûr qu'ils ont tort, sinon je ne vous aurais pas fait venir ici. La brume, c'était juste du spectacle pour faire parler de nous.
Wenzi fait quelques pas en arrière et essaie de se faire petite, pendant que Remilia répond à Raikura :
- Oui. Il y a là dehors un ou une vampire qui non seulement tue des humains, mais qui en plus détruit ma réputation. Même Reimu Hakurei commence à me suspecter... C'est pour ça que j'ai besoin de vous...

Pendant ce temps, Wenzi s'est rapprochée d'Ala-Mea, qui entre temps s'est fabriqué un petit nuage de fumée sur lequel elle s'est assise comme un coussin.
- Dis, on devrait pas partir, là ? chuchota la kappa.
- Bah pourquoi, t'as un problème avec les vampires ? s'amuse l'enera.

- Si j'envoyais une habitante du manoir, continue Remilia, elle serait immédiatement suspectée et nous ne pourrions pas avancer. Flandre est un cas à part : puisqu'elle n'est quasiment pas connue à l'extérieure, je peux l'envoyer sans crainte.
- Vous voulez qu'on l'accompagne ? demande la céleste.
- Oui ma chère Raikura. À vous quatre, vous aurez le champ libre pour enquêter et découvrir le ou la coupable.
- Attends tu veux que j'y aille ? s'étonne Flandre avec surprise.
- Oui Flandre. À moins que tu ne veuilles pas te dégourdir les pattes ?
- Non ça ne me dérange pas vraiment...
- Très bien. De plus, je te rappelle que tu es impliquée jusqu'au cou dans tout cela. Si notre manoir chute, tu tomberas avec lui.
- Très bien grande sœur, je comprends.
- Je vais essayer ! promet Raikura.

Remilia a l'air satisfait. Elle se pose enfin à terre et sort de sa poche quelques papiers : des article du Bunbunmaru, l'un des journaux les plus connus de Gensokyo. Elle prend la parole d'un ton enthousiaste :
- Parfait ! Si cela vous intéresse, j'ai déjà trouvé quelques endroits où vous pourriez commencer votre enquête.
- Alors, où commençons-nous ? s'impatiente Raikura.
- Ce sont les lieux des attaques ? demande Ala-Mea intéressée.
- Mieux que ça ma chère : des témoins ! répond Remilia.

Ala-Mea est en train de regarder le mobilier et la décoration, mais écoute attentivement. Remilia montre aux autres les coupures de journaux et leur explique la situation :
- Suivez moi bien : il y a eu 5 attaques recensées. Je pense qu'il y en a eu d'autres, qui sont passées inaperçues, mais là n'est pas le sujet. Sur ces 5 attaques, il y a eu deux morts. Une troisième victime a disparu et on n'a retrouvé aucune trace de lui. Et, c'est là que ça devient intéressant, la quatrième victime a été recueillie par les kappas sur la Montagne Yokai. La cinquième victime n'est que légèrement blessée et est toujours chez elle, près du village humain, légèrement blessée.
- Les kappas, répète Wenzi songeuse.
Ala-Mea et Raikura se sont retournée pour la regarder.
- Oui, les kappas, répète Remilia sans même remarquer l'expression du visage de Wenzi. Je crois que vous avez tout ce qu'il vous faut. Avez-vous des questions ?
- Les témoins en question, c'est qui ? demanda Ala-Mea.
- Deux humains victimes du vampire et qui n'ont pas succombé à leurs blessures. Je les ai découverts en lisant le Bunbunmaru. Ils ont forcément vu qui était le coupable. Il suffit de leur demander !

Cela semble surprendre Ala qui fait remarquer d'un ton amusé :
- Même pas foutu de s'occuper d'un humain correctement ? Décidément, les vampires, c'est pas aussi redoutable que ce qu'on en dit
- Ne sous-estimez pas votre adversaire, prévient Remilia avec sérieux. Il avait peut-être une bonne raison pour les laisser en vie. Vous savez, pour un vampire il est très contre-productif de tuer une proie, c'est comme tuer une poule aux œufs d'or. La plupart préfèrent laisser vivre leurs proies pour pouvoir boire à nouveau leur sang plus tard. Ou bien peut-être qu'il voulait tout simplement les faire souffrir...

- Wenzi, tu veux qu'on aille à la Montagne Yokai ? demande Raikura.
- Je n'ai pas très envie d'aider des vampires, avoue l'ermite, mais si c'est pour aider des humains, ça vaut le coup d'aller voir, et les kappas ont été impliqués dans cette histoire.
- Les kappas ça fout toujours la merde, réplique Ala-Mea boudeuse.
- Alors, direction la Montagne Yokai ! s'exclame Raikura en ignorant totalement l'aversion de l'enera pour les points d'eau.
- Avant de partir, intervient Wenzi, navrée de vous demander ça, mais comment on vient à bout d'un vampire ? Dans les contes, il est souvent dit que les vampires sont immortels.
- Je pensais que tout le monde connaissait les faiblesses des vampires, avoue Remilia. Quoiqu'il en soit, la magie sacrée est la plus puissante contre les yokais, qu'importe leur type. Essayez si possible de l'affronter sous un soleil de plomb, il sera grandement affaibli. Et en dernier recours, les attaques d'eau sont légèrement plus efficaces que la moyenne. Quoiqu'il en soit, tant que vous évitez la pleine lune, vous avez vos chances.
- Si on les réduit en cendres, ça passe, non ? suppose Ala-Mea. Bah, de toutes façons j'aime pas me battre.
- Le feu marche aussi même si ce n'est pas mortellement efficace. Et... Dans le cas où vous n'arriviez pas à le vaincre, ramenez le ici... J'ai un compte à régler à cet énergumène...
Il y a clairement de la haine dans sa voix lorsqu'elle dit cela.
- Je peux les avoir avec ça donc, dit Wenzi en faisant jaillir de l'eau de sa main tel une mini fontaine.
- Oui, ce ne sera pas vraiment plus efficace qu'autre chose mais ça fera l'affaire.
En sachant qu'elle a de quoi se défendre, Wenzi est plus relâchée et moins stressée. Ala-Mea tire par contre une sale tête en voyant l'eau. De son côté, Raikura fait un arc-en-ciel avec ses mains... Creativity...

Quelques instants plus tard, les quatre héroïnes sortent du manoir. Ala-Mea porte une ombrelle qu'elle a demandé à Remilia parce que « Quitte à aller voir ces tarés qui vivent dans la rivière, autant prendre quelques précautions ». Et Wenzi a obtenu l'autorisation de s'entraîner aux arts martiaux avec Meiling quand la quête sera finie.
Wenzi demande alors au groupe :
- Où allons-nous alors ? Même si je suis une kappa, je ne suis plus liée à eux, et ils ne semblent pas en danger immédiat. Et puis ils savent contrôler l'eau donc ils ont de quoi se défendre.
- Si on peut régler l'affaire sans aller voir les kappas, je préfère. Y'a moyen de commencer par celui du village ?

Le groupe se met finalement d'accord pour aller au village humain en premier. Toutes quatre prennent leur envol et traversent à nouveau le Lac Brumeux.


Dernière édition par Solarius le Dim 11 Sep 2016, 9:36 pm, édité 1 fois

_________________
La mort d'un homme est une tragédie. La mort d'un millier d'hommes est une statistique. La mort d'un million d'hommes, c'est Chuck Norris.

Ma fanfiction sur Flandre et Remilia Scarlet : http://touhou-france.forumactif.com/t3597-fanfic-deux-paires-d-ailes-ecarlates

Et ma fanfiction sur comment Koishi en est venue à fermer son oeil : http://touhou-france.forumactif.com/t3685-fanfic-liees-par-le-sang-et-l-esprit
avatar
Solarius
Dragon de l'astre solaire

Messages : 710
Date d'inscription : 06/04/2015
Age : 21
Localisation : France

Profil Joueur
 : TH07 - PCB TH07 - PCB
Niveau: Normal
Score: (non communiqué)

Revenir en haut Aller en bas

Re: 1 - Un vampire de trop

Message par Solarius le Dim 11 Sep 2016, 6:41 am

En entrant dans le village humain, les héroïnes croisent une sorte de manifestation au milieu de la rue. Il y a des dizaines d'humains, hommes et femmes, qui crient et qui hurlent. En face d'eux, debout sur une sorte d'estrade improvisée avec des planches, il y a leur leader, nommé Jonathan Mirvoli, qui crie des slogans à l'encontre de Remilia :
- Quand un moustique me suce le sang, je ne sais pas pour vous, mais moi je l'écrase !
La foule hurle son approbation.

Wenzi décide d'aller voir Jonathan ; Raikura commence à faire de même, mais Flandre la retient.
- On doit se faire discrètes, lui rappelle la vampire.
Ala-Mea s'en fiche pas mal : pour elle ces manifestants ne sont que des demeurés.

La vampire, la céleste, et l'enera restent à l'écart, se contentant de regarder Wenzi parler.
- Ils sont un peu idiots, non ? fait remarquer Raikura à Flandre.
- Ce ne sont que des humains après tout, répond-elle.
- Méfie-toi : certains sont plus retors que d'autres, réplique Ala.
- Hum, c'est vrai que ces humaines qui étaient venues jouer avec moi étaient très puissantes
- Le pire ce sont les religieux, de vraies saloperies, affirma Ala-Mea sans du tout être biaisée par sa haine du bouddhisme.
illustration:


Le leader continuait de hurler ses slogans :
- Il y a 300 ans, les aristocrates suçaient nos richesses. Ne les laissons pas sucer notre sang !
Voyant que personne ne l'en empêche, Wenzi monte sur l'estrade et s'adresse à Jonathan :
- Excusez-moi de vous déranger, mais je suis à la recherche d'une personne. À ce qu'il paraît quelqu'un se serait fait attaquer par un vampire, on aimerait lui parler.
- Si vous voulez lui parler, c'est trois rues plus loin à droite, le numéro 48. Mais il vous dira ce que nous savons déjà tous : Remilia Scarlet abuse de nous, il est temps que cela cesse !
Ne se voyant pas affronter une horde de manifestants, et n'ayant de toute façon pas envie de défendre les vampires non plus, Wenzi revient vers les trois autres et leur propose de de se rendre chez la victime.

Les héroïnes trouvent rapidement la maison où réside l'homme blessé par le vampire. Il n'est pas seul : Reimu Hakurei est déjà dans la maison en train de l'interroger. Ala-Mea connaissait déjà Reimu de réputation, tandis que Wenzi et Raikura ne la connaissaient pas du tout.
Quand Flandre voit Reimu, elle commence à stresser, car la prêtresse est parfois venue jouer avec elle au Manoir Écarlate. Elle allait donc forcément la reconnaître.
Pourtant, Reimu n'a pas l'air de reconnaître la vampire. En les voyant entrer, elle les accueille ainsi :
- Ah, bonjour. Vous aussi vous venez interroger la victime pour découvrir le coupable ?
- Oui, tout à fait, approuve Raikura
- Bonjour, effectivement nous sommes là pour ça, lance Wenzi.
- Vous êtes la miko du sanctuaire à l'est, je me trompe ? demande l'enera.
- Exactement, je m'appelle Reimu Hakurei. Et vous ?
illustration:

- Je suis Wenzi, une kappa vagabonde en quête de réponses.
- Appelez-moi Ala. Dites-moi, vous avez obtenu des infos intéressantes ?
- Je m'appelle Flandre, enchantée de faire votre connaissance, dit la vampire perplexe.
- Enchantée. Eh bien... Oui Ala, des informations intéressantes et... accablantes, répond Reimu avec un peu de peine.

L'homme passe sa main sur sa blessure, au niveau du cou, où l'on voit clairement les marques de morsure.
- J'ai peut-être de quoi le soigner, propose Wenzi en commençant à ouvrir son sac à dos.
- Je lui ai déjà prodigué tous les soins dont disposent les mikos. Il va s'en remettre, mais Remilia n'y est pas allée de main morte.
- Remilia ! s'exclame Raikura.
- Vous connaissez Remilia ? demande Wenzi à Reimu.
- Oui, malheureusement. C'est une vampire qui nous a déjà posé des problèmes par le passé. Le pire c'est que je me suis liée d'amitié avec elle... Je connais énormément de choses sur elle et le manoir...
Flandre est encore plus perplexe qu'avant. Pourquoi Reimu ne la reconnaissait-elle pas alors qu'elle connaissait bien Remilia ?!

- Qu'est-ce qui vous fait dire que c'est elle ? demanda innocemment Ala à l'homme blessé.
- Je l'ai vue ! De mes yeux vue ! Il faisait nuit noir, je voyais juste sa silhouette se dessiner sur les fenêtres, avec ses ailes de chauve souris dans son dos... Je me souviendrai toujours de la robe rose qu'elle portait et de ses cheveux bleu clair... Elle m'a presque vidé de mon sang !
- Êtes-vous sûr que c'était un vampire ? insiste Wenzi. Vu les informations que l'on a reçues, et la disparition d'un des corps, cela pourrait très bien être l’œuvre d'une autre créature. Je ne pense pas que les vampires iraient jusqu'à dévorer leurs victimes, ni même les tuer.
En entendant cette dernière remarque, l'homme semble légèrement désemparé. Il reprend en hésitant un peu :
- Mais si, bien sûr qu'ils tuent leurs victimes. Que voulez-vous qu'ils en fassent, des zombis ?
- En fait, commença Raikura d'un ton didactique, les vampires boivent le sang des humains, mais ne les mangent pas.
Reimu semble tout aussi désemparée que l'homme blessé. Elle dit après hésitation :
- Le corps disparu peut être n'importe où, rien ne dit qu'il se soit fait manger.
- Puisqu'on en parle, intervient Ala, les deux morts sont morts d'hémorragie ou d'autre chose ?
- Oui... ils sont morts vidés de leur sang, bien entendu, Remilia leur a tout pris, répond Reimu.
Flandre tique encore devant cette déclaration. Remilia était connue pour avoir un très faible appétit et ne vidait jamais une proie de son sang. La petite vampire réussit à garder son calme, même si ça la mettait en colère de voir Reimu mentir.

- Vous êtes sûre ? Demande Raikura.
Reimu a un ton de moins en moins assurée et elle semble ne pas trop savoir quoi dire.
- Euh... Oui j'en suis sûre. Pourquoi, qu'est-ce que vous voulez dire ?
- Bah juste que c'est bizarre, un vampire qui tue ses proies, reprend Ala.
Reimu échange un regard embarrassé et désemparé avec l'homme blessé.
- Je vois que vous n'êtes pas capable de faire confiance en vos amis, je les plains, constata Wenzi déçue. Personnellement, j'ai une confiance aveugle en mes amis.
- C'est... mais c'est normal qu'un vampire tue ses proies, cet homme est un miraculé... répéte Reimu.
- Un vampire cherche à se nourrir sur la durée, explique Ala-Mea, pas à diminuer le bétail. C'est une experte qui me l'a dit.
- Vous n'êtes même pas venue parler de ça à Remilia ? s'étonne Raikura.
Reimu hésite :
- Bien sûr que je lui en ai parlé mais... Elle a nié, qu'est-ce que vous croyez ? Elle n'allait pas me le dire...
- Je peux avoir des précisions ? demande la céleste.

Les deux humains semblent très mal à l'aise. Soudain, pour couper court à leur gêne, l'homme prend la parole :
- Écoutez, ça me dérange d'en parler avec des inconnus... Mais puisque vous y tenez, je vais vous conduire à la preuve irréfutable que Remilia est bien coupable... C'est cette preuve que j'ai montré à Madame Hakurei...
- J'ai hâte de voir ça ! répond Ala intéressée.
- Très bien, suivez-moi, je vais vous montrer le chemin, dit l'homme.
Il fait sortir les quatre héroïnes et Reimu hors de sa maison. Ils sortent tous les 6 du village humain et arrivent devant une forêt...

_________________
La mort d'un homme est une tragédie. La mort d'un millier d'hommes est une statistique. La mort d'un million d'hommes, c'est Chuck Norris.

Ma fanfiction sur Flandre et Remilia Scarlet : http://touhou-france.forumactif.com/t3597-fanfic-deux-paires-d-ailes-ecarlates

Et ma fanfiction sur comment Koishi en est venue à fermer son oeil : http://touhou-france.forumactif.com/t3685-fanfic-liees-par-le-sang-et-l-esprit
avatar
Solarius
Dragon de l'astre solaire

Messages : 710
Date d'inscription : 06/04/2015
Age : 21
Localisation : France

Profil Joueur
 : TH07 - PCB TH07 - PCB
Niveau: Normal
Score: (non communiqué)

Revenir en haut Aller en bas

Re: 1 - Un vampire de trop

Message par Solarius le Mer 14 Sep 2016, 9:59 am

Au moment d'entrer dans la forêt, l'homme s'arrête devant un étroit sentier qui se dessine entre les arbres.
- Le passage est étroit, on va devoir passer en file indienne, déclare-t-il.
Reimu propose alors de passer en dernière pour couvrir leurs arrières.
Wenzi se propose immédiatement pour passer en deuxième, car c'est la tank du groupe. Mais Raikura, qui est aussi très résistante aux attaques physiques, insiste pour passer aussi en deuxième.
- Je propose de régler ça sur un jet de dé, propose Wenzi. Le meilleur lancer sur un dé 100 passe en premier.
- On peut faire ça à pile ou face, propose Raikura. Pile, c'est toi, Face, c'est moi !
Elles lancent chacune leur objet. Wenzi obtient 79, Raikura obtient Face.
- Fais mieux que 79 ! s'exclame la kappa.
- C'est face, c'est moi qui y vais ! s'exclame la céleste.
- On a dit le meilleur score au dé 100, et j'ai fait 79.
- J'ai pas approuvé ! On a qu'à demander aux autres de nous départager !
- Il te suffirait de lancer un dé 100 au lieu de tricher.

Pendant qu'elles se disputent l'ordre de passage, les autres ont déjà commencé à avancer. En fait, Flandre ne veut pas se trouver à côté de Reimu car elle est toujours furieuse contre elle. Ala, qui s'en fout complètement, se retrouve avant-dernière, juste devant la prêtresse Hakurei.
Raikura et Wenzi se rendent compte que les autres se sont déjà enfoncées dans la forêt et les rattrapent. La kappa accepte à contrecœur d'être troisième.
illustration:

Aucune des héroïnes ne parvient à repérer, au milieu des bruits anodins de la forêt, la menace qui les guette. L'homme arrive alors à la fin du sentier, il sort dans une petite clairière à peine plus grande qu'une place de marché. Raikura et Wenzi sortent du sentier, mais avant que Flandre n'ait pu les suivre, une silhouette énorme surgit dans la clairière... Une de ces créatures qui hantent la forêt pour y traquer des humains. Un loup-garou.

Le monstre fonce alors sur Wenzi sans prévenir. Elle réussit presque à éviter son attaque, Mais le loup parvient tout de même à lui lacérer la jambe.
Flandre fonce sur le loup et l'attaque avec son arme en forme d'aiguille. Sa frappe est puissante, mais prévisible et facile à éviter. Le loup esquive sans peine, et l'arme frappe l'herbe juste à côté de Wenzi.
Ala accepte alors gracieusement de mettre la main à la pâte. En sortant du sentier, Flandre lui a laissé une belle ligne de mire, et l'enera tire sur le loup avec un trait de cendres incandescentes. Le loup est touché de plein fouet, il gémit de douleur.
Raikura attaque aussi le monstre, mais cette fois il réussit à esquiver. Raikura prend ensuite son envol et vient se stabiliser à quelques mètres de hauteur, dans les airs. Elle remarque cependant que le loup-garou la fixe à présent du regard, d'un œil furieux. Elle ne sait pas ce qu'il prépare, mais elle sait que c'est de mauvaise augure...

illustration:
Pendant que ses amies s'occupent avec plus ou moins de succès du loup-garou, Wenzi s'adresse à l'homme blessé qui a reculé en voyant le loup :
- C'est ça qui vous a attaqué ? demande la kappa.
- Si vous voulez, répond l'homme. Ça n'a plus grande importance à présent.
- Nous sommes désolés, mais vous deveniez trop encombrants, ajoute Reimu.

Les héroïnes voient alors sous leurs yeux l'homme « blessé » et Reimu se transformer. Ils prennent la forme de deux êtres anthropoïdes androgynes à peau de caméléon. Les légendes de Gensokyo les appellent des Leucrocutas. Ailleurs sur terre, ils ont inspiré la légende urbaine des Reptiliens, des hommes lézards capables de changer leur forme à volonté...
illustration:

La leucrocuta qui avait pris l'apparence de Reimu (que l'on appellera Néo-Reimu) décide d'attaquer Raikura. Comme cette dernière est trop loin, le métamorphe fait apparaître une lance magique argentée dans sa main et la lance comme un javelot.
Avoir la tête dans les nuages, ça paye apparemment. Raikura, qui est aussi à l'aise dans l'air qu'un poisson dans l'eau, esquive élégamment la lance dans un mouvement qui rappelle Matrix.
Ou un pas de danse, faut voir.

Le faux homme blessé fonce alors sur Flandre toutes griffes dehors. Il le fait en plus avec un certain style, en prenant appui sur une pierre pour sauter en l'air. Mais Flandre se retire au dernier moment et les griffes ne la touchent pas.
Wenzi passe alors derrière Ala, s'accroupit, tend ses bras en l'air, et bondit sur la fausse Reimu en lui donnant un bon coup de pied. Le reptilien n'a même pas l'occasion de voir la magnifique esquive de Raikura avant de recevoir le coup dans la tête.
Ala-Mea aussi a décidé d'en finir avec cet imposteur. Apparemment personne n'a toléré qu'il crache sur l'amitié entre Reimu et Remilia. L'enera tire un trait de cendres parfaitement ajusté pour aller entre ses deux yeux, que le reptilien parvient à l'éviter in extremis, la traînée de cendres lui effleure le bras.

Le loup n'a pas quitté Raikura des yeux depuis qu'elle l'a attaqué. Il fait alors un bond immense, surhumain, pour mordre la céleste... Il saute très haut, mais pas assez. La seule chose qu'il parvient à arracher à Raikura c'est un morceau de sa manche.
Laissée toute seule en face d'un loup-garou et du deuxième leucrocuta, Flandre s'en veut en plus d'être tombée dans le panneau. « J'aurais dû m'en douter plus tôt mais c'est pas grave. Maintenant j'ai pas besoin de me retenir. » Elle bondit sur le reptilien qui s'était fait passer pour un humain blessé, avec l'idée de le mordre pile à l'endroit où il avait prétendu être mordu. Cependant le leucrocuta la repousse à la toute dernière seconde d'un coup dans le torse. Dans la pagaille toutefois, il ne peut empêcher les crocs de la vampire de lui lacérer l'avant-bras... Il n'est pas gravement blessé mais la plupart de ses stats sont diminuées.
Raikura aussi décide d'attaquer Néo-Reimu. Elle évolue dans l'air en cherchant un angle pour une attaque en piquée, mais elle n'arrive pas à en trouver un à cause de toutes les branches d'arbres sur le chemin.

Néo-Reimu a observé le trait de cendres lancé par Ala-Mea, et met ses mains en place pour l'imiter en visant Wenzi. Le leucrocuta parvient à générer l'attaque, mais rate la kappa.
Le leucrocuta blessé par Flandre se précipite alors vers Ala-Mea qui lui tourne le dos. Ses canines s'allongent légèrement... Il tente de mordre l'enera, mais celle-ci se retourne au dernier moment et se transforme en fumée à la dernière seconde avant d'être mordue.
Wenzi de son côté met une retournée acrobatique à Néo-Reimu. Le leucrocuta encaisse mais il est sonné, prêt à tomber KO. Juste après, Ala-Mea enchaîne l'ennemi avec un magnifique headshot à la cendre incandescente. Le leucrocuta se tient le visage en criant, mais pas pour longtemps : il finit par s'écrouler à terre. Ala-Mea a soudain un petit regret : elle aurait voulu le garder en vie pour l'interroger...
- Qu'est-ce que ça fait de trahir ton amie maintenant ? lance Wenzi.
illustration:

Le loup-garou a le champ libre pour se ruer sur Flandre. Heureusement, d'un puissant battement d'ailes, la vampire parvient à échapper à ses griffes. Elle se prépare à contre-attaquer au corps-à-corps, mais au moment où elle fonce sur le loup, elle se prend les pieds dans des racines qui dépassent du sol et tombe face contre terre. Elle sent la lourde patte du loup se poser sur sa nuque...

Voyant Flandre en mauvaise posture, Raikura se pose à terre derrière le loup qui ne la remarque pas. Suite à un magnifique succès critique de 01, elle abat avec une extrême violence un coup de poing sur la tête du monstre en lui hurlant tout près de l'oreille :
- SURPRISE !
Devant cette action à laquelle il ne s'attendait pas du tout, le loup-garou prend la fuite la queue entre les pattes, ce qui libère Flandre saine et sauve. Le loup termine sa course en heurtant un arbre de toute sa force surhumaine. Il a l'air complètement déboussolé et proche du KO... Mais il s'agit d'un animal. On comprend aux grognements qu'il pousse qu'il se battra jusqu'au bout.
illustration:

Le leucrocuta restant a vu son congénère se faire headshot, le loup subir une réussite critique, et il voit son bras lacéré par Flandre. Comprenant qu'il ne peut plus gagner, il prend la fuite.
- CHOPEZ-LE ! s'écrie Ala-Mea.
Wenzi utilise alors sa canne télescopique pour arrêter le reptilien. Elle parvient, sur un tir de précision particulièrement bien ajusté, à toucher sa cheville. Elle ne réusssit pas à lui attraper la jambe comme elle l'avait prévu, mais cela lui fait manquer un appui. La créature tombe en arrière et se cogne violemment au sol. Voyant que son coup a réussi, elle hurle aux autres :
- FINISH HIM !

De son côté, Ala-Mea vise le loup-garou et lui fait un headshot avec son trait de cendres. Le loup pousse un dernier hurlement avant de tomber par terre, dans le même état que le reptilien.
Flandre se précipite immédiatement sur le leucrocuta à terre et le regarde avec un sourire carnassier :
- Tu veux savoir ça fait quoi d'être mordu par un vampire ? Hé hé hé...
Le destin semble être respecté. La créature, qui avait voulu manipuler d'autres gens en se faisant passer pour une victime de vampire, est à présent en train d'agoniser pendant qu'une vampire lui boit doucement, très doucement, son sang.
Ce sang, d'ailleurs, est dégoûtant. Il a un goût à mi-chemin entre le caoutchouc et le carton mouillé... Mais au-delà du goût que Flandre sent avec la langue, elle perçoit un autre goût, qui compense... Le goût de la vengeance.

En attendant qu'il soit totalement vidé, les héroïnes (sauf Flandre qui a la bouche pleine) ont le temps de l'interroger. C'est Raikura qui commence :
- Bonjour, je suis celle qui vous a assommé tout à l'heure. Vous vous en souvenez ? On a des questions.
- Assommé ? répond le reptilien sans comprendre. Il n'y a personne qui m'a assommé ici.
- Combien êtes-vous ? demande Wenzi.
- Nous sommes plus nombreux que vous ne l'imaginez, répond le métamorphe.
- Soyons clairs, réplique Ala-Mea, je veux bien être magnanime et vous laisser partir d'ici en vie, mais je veux des réponses. Et des vraies. Je HAIS les menteurs.
- Je ne peux pas vous donner de réponses... Je... Je peux vous dire ce que je sais mais... ça ne vous servira à rien.
- COMBIEN ?! répète Wenzi.
- C'est une question difficile... hésite le leucrocuta. Combien de personnes il y a-t-il sur Terre ?
illustration:

Ala commence à lui brûler l'épaule avec sa main.
- Je voulais des réponses, pas des questions.
- AÏE ! Très bien, je ne sais pas combien nous sommes ! Je peux juste vous dire que nous sommes grosso modo aussi nombreux que les humains sur terre. Ça vous va ?!
- D'où venez-vous ? demande Wenzi.
- De... de chez moi... La question est plutôt « où suis-je ? »... Je... Je pense venir d'une dimension parallèle à la votre. Un jour je me suis réveillé ici... J'avais tous mes souvenirs... C'est juste que je n'étais plus chez moi.
- Pourquoi vous en prendre à Remilia ? reprend Wenzi.
- Pourquoi ces crimes ? ajoute Raikura.
- Non... je ne peux pas le dire ! dit le reptilien.
- Si, si, tu peux, assure Ala en chauffant de plus en plus.
- É... écoutez ils vont me tuer si je le dis.
- Tu vas mourir encore plus vite si tu ne nous le dit pas, menace Wenzi.
- Je préfère ça... Si c'est eux qui s'en occupent, ils feront ça beaucoup plus douloureusement... se lamente le reptilien.
- Réponds-nous avant ! ordonne Wenzi.
- Sache que j’adore voir les choses brûler, dit Ala-Mea. Lentement. T'as déjà entendu les cris d'un brûlé vif ?

Mais le leucrocuta ne semble plus sentir la brûlure infligée par l'enera. En fait semble de moins en moins conscient de son environnement.
- Oh ce n'est pas grave d'ailleurs. Je sens déjà le sommeil m'emporter... déclare-t-il.
- Peut-être qu'on te laissera en vie, et que tu seras accueilli par les "gentils" yokais, propose Raikura.
- Je vous l'ai dit, si vous me laissez en vie ils vont me tuer, d'une façon douloureuse... je préfère tellement dormir ici...
- C'est bon, tu peux arrêter maintenant, chuchote Wenzi à Flandre.
Le problème, c'est que de 1 il est déjà trop tard, et de 2 Flandre n'a pas trop envie de l'écouter.
- Mais comment font ils pour pouvoir t'entendre ? demande Raikura.
- Ils n'entendent rien... mais ça se sait ce genre de truc. Juste, si vous pouviez me ramener dans ma dimension, ce serait génial de dormir là-bas. Bonne nuit...
Il ferme les yeux, définitivement mort (oui j'adore ce tautologisme).

Raikura reste silencieuse.
- Que les Dieux l'accompagnent, souhaite Wenzi qui se lève et fait une prière.
Ala-Mea reste déconfite 5 secondes, puis s'exclame :
- Une invasion d'hommes-reptiles ! Je savais que j'avais bien fait de me lever ce matin !
- Qu'est-ce qu'on fait maintenant ? demande Raikura.
Flandre se relève enfin et se tourne vers les autres avec un grand sourire, la bouche couverte de sang. Elle lance d'un air joueur :
- Pouah, il était pas très bon.
- Par contre ma grande, réplique Ala-Mea, faudra que t’apprennes à attendre qu'on ait finit d'interroger les gens avant de leur pomper tout le sang...
- Nous devrions retourner prévenir Remilia, propose Wenzi. Au moins pour la prévenir que des êtres pouvant changer d'apparence lui en veulent
- Puisqu'on en parle, reprend Ala, il faut prendre nos précautions et définir un moyen de se reconnaître. Il faut décider d'un mot de passe, propre à chacune, pour éviter d'être facilement usurpée.

Flandre sort un mouchoir d'une de ses poches et s'essuie la bouche. Si jamais sa sœur la voyait avec du sang partout, elle ne la laisserait probablement plus du tout sortir avant qu'elle ne connaisse par cœur le code des bonnes manières.
- On doit prévenir ma sœur, dit-elle.
Les héroïnes décident donc de retourner au Manoir Écarlate pour prévenir Remilia. Dans la clairière d'où elles partent, trois fleurs ont éclot. Sans doute les âmes de ces trois créatures en attente de leur jugement.


Dernière édition par Solarius le Jeu 29 Sep 2016, 6:42 am, édité 1 fois

_________________
La mort d'un homme est une tragédie. La mort d'un millier d'hommes est une statistique. La mort d'un million d'hommes, c'est Chuck Norris.

Ma fanfiction sur Flandre et Remilia Scarlet : http://touhou-france.forumactif.com/t3597-fanfic-deux-paires-d-ailes-ecarlates

Et ma fanfiction sur comment Koishi en est venue à fermer son oeil : http://touhou-france.forumactif.com/t3685-fanfic-liees-par-le-sang-et-l-esprit
avatar
Solarius
Dragon de l'astre solaire

Messages : 710
Date d'inscription : 06/04/2015
Age : 21
Localisation : France

Profil Joueur
 : TH07 - PCB TH07 - PCB
Niveau: Normal
Score: (non communiqué)

Revenir en haut Aller en bas

Re: 1 - Un vampire de trop

Message par Solarius le Sam 17 Sep 2016, 11:14 am

Remilia ne s'attendait pas à voir revenir les aventurières si tôt. Néanmoins elle les accueille à bras ouverts, surtout en apprenant qu'elles ont des informations importantes.
Les héroïnes lui racontent ce qu'elles savent et ce qu'elles ont théorisé : les créatures métamorphes, qui ont probablement été amenées à Gensokyo par quelqu'un ayant ouvert une brèche entre les dimensions, ont attaqué des humains avec l'apparence de Remilia pour une raison qu'elles ne saisissent pas encore.

Remilia réfléchit pendant un instant, puis prend la parole :
- Hé bien, c'est très intéressant. Je ne me doutais pas que les leucrocutas existaient réellement... Apparemment toute légende doit avoir un fondement, il faut croire. Votre théorie est intéressante, mais je ne suis pas d'accord sur un point... Cela m'étonnerait que les leucrocutas aient usurpé mon identité pour attaquer les humains. S'ils l'avaient fait, ils auraient eu tout intérêt à laisser les humains victimes en vie pour qu'il puissent témoigner. Or, ils ont préféré tuer les humains et prendre leur apparence avec une fausse blessure. Je suis persuadée qu'il y a quelque chose d'autre derrière, peut-être un vrai vampire... D'autant que Reimu (la vraie cette fois), m'a confirmé que les morts étaient effectivement vidés de leur sang.

_________________
La mort d'un homme est une tragédie. La mort d'un millier d'hommes est une statistique. La mort d'un million d'hommes, c'est Chuck Norris.

Ma fanfiction sur Flandre et Remilia Scarlet : http://touhou-france.forumactif.com/t3597-fanfic-deux-paires-d-ailes-ecarlates

Et ma fanfiction sur comment Koishi en est venue à fermer son oeil : http://touhou-france.forumactif.com/t3685-fanfic-liees-par-le-sang-et-l-esprit
avatar
Solarius
Dragon de l'astre solaire

Messages : 710
Date d'inscription : 06/04/2015
Age : 21
Localisation : France

Profil Joueur
 : TH07 - PCB TH07 - PCB
Niveau: Normal
Score: (non communiqué)

Revenir en haut Aller en bas

Re: 1 - Un vampire de trop

Message par Solarius le Lun 26 Sep 2016, 9:37 am

- Reimu est donc passée entre temps ? A-t-elle pu trouver d'autres indices concernant le coupable ? demande Wenzi intriguée.
- Pas vraiment. Elle est débordée ces temps ci, vu qu'elle doit assurer la défense du village humain et du Sanctuaire Hakurei. Si je ne m'abuse, c'est justement pour l'aider que Yukari vous a engagées.
Remilia se tourne alors vers une horloge à balancier placée contre un mur du hall. L'enquête des héroïnes au village et dans la forêt a duré toute l'après-midi, et il est à présent 22h30.
- Il se fait tard, poursuit la vampire. Si vous voulez vous reposer, je peux vous héberger ici pour la nuit. Cependant... Avec une vampire dans le groupe, il serait peut-être préférable d'agir la nuit. En partant maintenant, vous pourriez arriver à la vallée kappa au milieu de la nuit.
- J'ai l'habitude de voyager, ça ne me dérange pas de partir pour cette nuit. Explique Wenzi. Qu'en pensez-vous les autres ?
- Je pense que ce serait bon d'aller se reposer, je n'ai plus beaucoup de mana... répond Raikura.
- Je veux y aller maintenant ! C'est la première fois que je fais une balade de nuit ! s'exclame Flandre.
- On peut seulement faire une petite sieste, et partir vers 1h... propose la céleste.
- Honnêtement, on est toutes en bonne condition physique, fait remarquer Wenzi. De plus, plus on partira tôt, moins il y aura de victimes. Si c'est un vampire qui attaque la nuit, on ferait mieux d'y aller avant qu'il ne s'attaque à quelqu'un.
- Perso, plus vite on aura fini chez les kappas, mieux ce sera, donc j'ai pas envie de reporter la corvée, dit Ala-Mea avec mauvaise humeur.

Le groupe se met finalement d'accord pour partir immédiatement. Remilia prend alors la parole :
- Très bien. Mais avant cela, Flandre, tu devrais profiter que tu es ici pour te changer. Ta robe est si sale qu'on dirait que tu t'es vautrée sur le sol d'une forêt.
- D'accord grande sœur.
Pendant que Flandre se remet de son échec critique, Raikura en profite pour faire une petite sieste de 20 minutes, et Wenzi sort pour prendre l'air et méditer...

_________________
La mort d'un homme est une tragédie. La mort d'un millier d'hommes est une statistique. La mort d'un million d'hommes, c'est Chuck Norris.

Ma fanfiction sur Flandre et Remilia Scarlet : http://touhou-france.forumactif.com/t3597-fanfic-deux-paires-d-ailes-ecarlates

Et ma fanfiction sur comment Koishi en est venue à fermer son oeil : http://touhou-france.forumactif.com/t3685-fanfic-liees-par-le-sang-et-l-esprit
avatar
Solarius
Dragon de l'astre solaire

Messages : 710
Date d'inscription : 06/04/2015
Age : 21
Localisation : France

Profil Joueur
 : TH07 - PCB TH07 - PCB
Niveau: Normal
Score: (non communiqué)

Revenir en haut Aller en bas

Re: 1 - Un vampire de trop

Message par Solarius le Sam 08 Oct 2016, 3:50 am

Le groupe arrive à la vallée kappa au milieu de la nuit. Mais alors qu'elles s'attendaient à trouver un large fleuve tranquille, elles voient juste un petit ruisseau qui coule dans la vallée. Les maisons des kappas, ordinairement construites sous l'eau comme des terriers, sont maintenant à l'air libre.
Les kappas, eux, sont regroupés autour du ruisseau et tentent désespérément de l'utiliser. Il y a un vent de panique générale parmi eux.

La vue de toute cette eau en moins fait jubiler Ala-Mea, même si elle ne le montre pas. Bon elle aurait préféré qu'il n'y en ai plus du tout, mais elle fera avec.
Nitori se détache du groupe de kappas en voyant les arrivantes et les interpelle un peu brutalement :
- Qu'est-ce que vous faites là vous ?! Vous voyez pas qu'on est occupés ?
Wenzi s'approche alors de sa congénère et demande :
- Nitori, c'est bien toi ? Que se passe-t-il ?
Nitori hésite un instant puis semble se rappeler d'elle :
- Wenzi ? Ça fait un bail ! Je suis contente de te voir ici.
- Pourquoi il y a moins d'eau que normalement ? s'étonne Raikura. Quand j'erre par ici l'eau coule à flots...
- C'est... affreux, se lamente Nitori. La nuit dernière, des démons sont venus et ont asséché notre fleuve... Ils ont construit un barrage en amont de la Vallée pour couper le cours d'eau. Au début ils avaient complètement asséché le fleuve, mais après un échange, ils ont laissé couler ce ruisseau...
illustration:


- Je vois... des démons qui assèchent les fleuves ? réfléchit Raikura. Ils n'aiment peut-être pas l'eau.
- Figure toi Nitori que nous sommes venues toutes les quatre pour enquêter au sujet d'un vampire qui attaque des gens, confie Wenzi. Je ne sais pas si c'est lié, mais les vampires ne sont-ils pas des démons ?
Wenzi ajoute, pour Raikura :
- Remilia nous en a parlé, il cherche peut-être à se protéger de leur point faible.
- Oui, les vampires sont des démons, répond Nitori, mais qu'est-ce qu'un vampire viendrait faire ici ? Ils n'aiment pas le sang des kappas de toute façon. Mais maintenant que tu le dis Wenzi... En échange de ce ruisseau qu'ils nous ont laissé, nous avons dû donner un blessé aux démons... Un humain mordu par un vampire, qu'on avait recueilli deux jours plus tôt.
- Ils veulent dominer la montagne yokai, dit Raikura d'un ton moqueur. Et peut-être le Monde plus tard.
- Vous avez donné un humain pour avoir votre ruisseau à la con ? grogne Ala-Mea scandalisée.
- Écoutez enera, répond Nitori, je sais que vous avez du mal à le concevoir, mais pour nous l'eau est vitale ! Autant que le feu pour vous. Sans eau notre peuple entier est menacé... On a vraiment eu des regrets à le faire, mais ils ne nous laissaient pas le choix... ils ne voulaient rien d'autre en échange...
- Ahah ! Ces démons ont quelque chose à voir avec les humains ! s'exclame Raikura.
- Et vous n'avez pas été capables de vous défendre sans échanger un humain ? Moi qui ne m'inquiétais pas pour vous, vous me décevez un peu, avoue Wenzi. Nous n'avons pas passé autant d'années à tisser des liens amicaux avec les humains pour tout foutre en l'air du jour au lendemain...

-Nous ne pouvons pas nous défendre efficacement contre eux, explique Nitori. Ce sont des démons de sécheresse qui résistent à nos attaques d'eau... D'ailleurs, une escouade de nos meilleures soldates est partie détruire le barrage... Mais elles ont été vaincues, deux d'entre elles ne sont pas revenues...
- Vous auriez dû demander de l'aide extérieure, réprimande Wenzi.
- C'est arrivé cette nuit même, on a tous été pris par surprise. Toutes nos forces ont été employées à pallier au manque d'eau, bref à pallier au plus urgent.

Ala éprouve de plus en plus de plaisir à entendre la kappa déclamer ses malheurs. Elle commence à se dire qu'elle a bien fait de venir.
- Mais puisqu'on parle d'aide extérieure... reprend Nitori. Wenzi, toi et tes amies je suis sûre que vous pouvez nous débarrasser de ces démons !
- Vous savez où ils sont maintenant ? demande Flandre.
- Oui, ils sont toujours en amont du fleuve, en train de défendre leur barrage. Alors, est-ce que vous voulez bien nous aider ?
- Bof... hésite Ala.
- Nous sommes venues pour ça, affirme Wenzi. Pas vrai ? Ajoute-t-elle en regardant le groupe.
Flandre se contente de la regarder d'un air déplaisant, et Ala-Mea l'imite.
- Bien sûr Ni... ni... Votre prénom commence par « Ni » ? demande Raikura.
- Oh, oui, avec tout ça j'ai oublié de me présenter. Je m'appelle Nitori Kawashiro. Et vous ?
- Vous me faites penser à une ingénieure reconnue...Vous pouvez m'appeler Raikura, mademoiselle Nitori !
- On va éclaircir tout ça ouais, dit Ala à contrecœur. Mais le fleuve après c'est votre problème.
- Merci de votre aide ! sourit la kappa. Et effectivement je suis ingénieure... à ce titre j'ai peut-être quelque chose qui pourrait vous aider contre les démons.
- Je me débrouille pas trop mal non plus là-dessus, Nitori, tu as vu ma canne ?
- Ah oui, je me souviens de cette canne, Wenzi. Elle t'a été utile ?
- Vu que je voyage beaucoup, oui, elle m'est très utile.

Nitori présente alors aux aventurières un objet qui ressemble à une sorte de ventilateur ultra-sophistiqué, ce qui a pour effet de contrarier encore un peu plus l'enera.
- Il s'agit d'une arme expérimentale, explique Nitori. Il vous suffit d'appuyer sur la gâchette, et un souffle de vent est dispersé au contact.
- Tenez ce machin loin de moi, exige Ala-Mea.
- Est-ce qu'il est compliqué à utiliser, ou même un non-kappa peut s'en servir sans problème ? demande Wenzi.
- Comment utiliser un ventilateur contre un démon ? s'étonne Raikura.
- C'est assez compliqué à expliquer, vous verrez le moment venu. Et ne t'inquiète pas Wenzi, c'est utilisable par tout être doté d'un pouce opposable.
- Vu que vous avez déjà affronté les démons, vous savez à peu près combien ils sont ? dit Flandre.
- Je ne les ai pas affronté personnellement, mais le groupe de soldats a reporté qu'ils étaient 3 ou 4. Le mieux est de voir par vous-mêmes. En remontant le fleuve par là, vous pourrez les observer et les prendre par surprise.

C'est Raikura qui prend l'arme kappa, ce qui ne rassure pas spécialement certaines (coucou Ala). Wenzi se rend à l'endroit désigné sans même attendre le groupe. Filly répète à voix haute : « les prendre par surprise... », et la suit... La vampire et l'enera viennent aussi, mais à contrecœur.

Les aventurières arrivent sur un rocher qui surplombe le fleuve de quelques mètres. Elles voient à leur gauche, en aval, le barrage qui bloque le fleuve. Sur le barrage sont juchés deux démons ressemblant à des castor de grande taille.
Et en face d'elles, sur l'autre rive du fleuve, il y a une tête de gorgone qui tourne autour d'un... humain, apparemment évanoui. Et au milieu du lac se dresse une tornade imposante.
illustration:


La tornade fait partie de ces démons parfois appelés sirocco. On dit qu'ils naissent lorsque des vents chauds et secs comme El Niño ravagent les terres, et qu'ils restent derrière en continuant les ravages des vents, indépendamment de la météo. Étant faits de vent, ils sont très durs à abattre avec des attaques classiques. Nos héroïnes comprennent rapidement que seule une attaque de vent peut vraiment porter un coup décisif contre ce démon...
Elles ont aussi entendu parler des gorgones, ces monstres très, très puissants en magie, mais faibles face aux attaques physiques... Et qui, d'après les légendes entendues par Raikura, peuvent pétrifier leurs ennemis d'un regard...
Ala-Mea n'en est pas sûre, mais elle croit déceler une sorte de lien entre la gorgone est l'humain.

Malgré l'élément de surprise qui joue en leur faveur, les filles agissent de manière complètement désorganisée. Wenzi cherche avant tout à secourir ses congénères inconscientes sur le barrage ; Flandre veut attaquer directement la gorgone sur l'autre rive ; Ala-Mea attend de voir l'effet du ventilateur kappa sur les démons pour agir ; et Raikura préfère se cacher sans s'armer du ventilateur.

Wenzi se lance. Elle marche en équilibre sur le tas de branchages qui compose le barrage, et saisit la première kappa. Flandre tente de traverser le fleuve, mais son statut de vampire l'en empêche : elle est coincée contre une sorte de mur invisible.
La tornade qui garde le fleuve voit Ala-Mea. Elle lui lance l'un des nombreux débris transportés dans le courant d'air, une pierre en l'occurrence. Le projectile blesse directement Ala à l'épaule.
Flandre décide alors de passer sur le barrage pour traverser le fleuve, et se débarrasser des castors au passage. Elle longe la rive et arrive juste derrière Wenzi.

Pendant ce temps les castors se mettent à attaquer Wenzi sans sommation. Suite à un succès critique à 05, le premier castor bondit et plante profondément ses incisives dans le cou de la kappa. Le deuxième castor imite l'autre et la mord au bras.
Wenzi fait deux pas en arrière, se concentre, et utilise le Daoyin Fa pour se soigner partiellement.
La gorgone, elle, ne fait rien, à part observer l'humain blessé. Voyant cela, Ala-Mea hésite entre lancer un nuage de cendres aveuglant sur elle ou sur le sirocco pour aider Raikura. Elle n'a de toute façon pas à choisir, puisqu'elle ne réussit pas à générer le nuage.
Raikura n'a pas aimé l'attaque de la tornade sur Ala. Il lui a fallu un certain temps pour sortir son ventilateur, mais elle saute enfin sur la tornade pour l'attaquer. S'engage alors un duel à trois mètres au dessus du fleuve, à distance égale des deux rives.
illustration:


Ala-Mea se déplace alors vers le barrage, tout en restant largement en retrait. Elle tire maladroitement une aiguille de cendres sur l'un des castors qui ne la voit pas venir et ne peut l'esquiver. Flandre s'avance ensuite devant Wenzi et frappe la même cible avec une force inhabituelle due à la nuit, laissant le castor mal en point. La vampire fait ensuite un bond en arrière pour revenir derrière le tank du groupe.
De son côté, Raikura appuie sur la gâchette du ventilateur. Un puissant courant d'air s'en dégage, comme une onde de choc, et déstabilise le courant d'air de la tornade. Cette dernière réplique en projetant une grosse branche à bout portant sur Raikura, qui la prend dans le ventre.

Le castor blessé plonge alors dans l'eau. Il en jaillit tel un dauphin et tire un jet d'eau sur Wenzi... Pas le genre de jet d'eau que les enfants se lancent pour jouer. Plutôt le genre de jet d'eau que l'on utilise dans l'industrie pour découper du métal. C'est une attaque critique, et Wenzi la reçoit violemment dans la jambe, ce qui la déséquilibre. L'autre castor fonce sur elle et la griffe. Wenzi est éjectée du barrage et tombe dans l'eau.
La kappa se tourne alors vers le castor qui l'a touchée avec le jet d'eau et l'attaque en criant « KAIOKEN ! ». Le castor était protégé de la plupart des attaques en étant sous l'eau, sauf justement des attaques menées sous l'eau. Il es mis KO par le coup de pied. Wenzi, qui est à moitié morte de ses blessures, prend le temps de souffler un peu.
illustration:


La tornade s'apprête à attaquer Raikura, mais la céleste appuie alors une dernière fois sur la gâchette et le puissant souffle de vent neutralise le sirocco. Les débris piégés dans le courant d'air de la tornade tombent alors à l'eau. Raikura a alors le temps de regarder ce qui se passe sur le barrage.
Ala attaque le deuxième castor et le touche avec un trait de cendres incandescentes. Flandre enchaîne en blessant le castor avec son arme.
Mais maintenant que Wenzi est tombée à l'eau, il n'y a plus personne pour protéger la vampire. Le castor crache un jet d'eau sur elle. Flandre évite heureusement l'attaque mortelle d'un battement d'ailes bien placé.
Au lieu de se relancer dans la bataille, Wenzi recule un peu et lance son Daoyin Fa pour se soigner.
Flandre contre-attaque alors en donnant un puissant coup au castor, qui est projeté en l'air comme une balle de golfe et tombe à l'eau.

Il ne reste alors plus que la gorgone en face de nos héroïnes, bien que la créature ne semble pas faire grand chose... Raikura et Ala-Mea hésitent sur ce qu'elles doivent faire. L'enera se demande notamment si tuer la gorgone pourrait aussi tuer l'humain...
- Bon je vais détruire le barrage, annonce Raikura.
- Non je suis encore dessus ! proteste Flandre.
- Ah... bon, quelqu'un peut agir à ma place ? demande alors la céleste.

Wenzi commence alors à rapatrier les corps des kappas sur la terre ferme, pendant qu'Ala s'apprête à tirer sur la méduse. Wenzi se rend alors compte que les kappas ne sont pas mortes, mais pétrifiées...
- Oh shit, LES GARS ATTENTION !
(Oui apparemment Wenzi pense que son équipe comporte des garçons... On va mettre ça sur le dos du stress...)
Mais il est trop tard. Ala-Mea a déjà tiré son aiguille de cendres sur la gorgone. Le projectile ricoche sur sa peau comme dévié par un bouclier magique (ce qui est probablement le cas d'ailleurs). Cela dit la créature se désintéresse enfin de l'humain et se tourne vers les aventurières, et elle génère une grosse boule de magie verte derrière elle...

Les aventurières sont partagées. Raikura a lu des livres sur ces créatures, et elle a entendu parler de leur terrible pouvoir, elle prend peur et refuse de l'attaquer. Elle se replie vers les rochers de l'autre côté de du fleuve.
Flandre, elle, finit de traverser le barrage et charge la gorgone au corps-à-corps. Elle bondit et donne un puissant coup, mais l'ennemi esquive et l'arme de Flandre vient réduire en miettes un caillou qui traînait par terre.
Wenzi aussi tente de foncer vers la gorgone, mais le temps de retraverser le fleuve, c'est déjà à celle-ci d'agir.
illustration:


Les aventurières redoutent toutes une attaque magique très puissante. Raikura et Ala-Mea observent la scène de loin, et Flandre se rend compte qu'elle est en première ligne... Si c'est vraiment une attaque magique, elle pourrait prendre cher...
La gorgone rentre alors à l'intérieur de la boule magique puis... disparaît. La boule se résorbe et disparaît elle aussi. Nos héroïnes comprennent trop tard qu'il s'agissait en fait d'un portail de téléportation. Elle a fui le combat. Wenzi lance alors aux autres d'un ton attristé :
- Vous auriez dû attaquer plus tôt, maintenant les kappas vont rester pétrifiées... Ces kappas étaient mes amies...

L'homme se réveille comme si il sortait d'une nuit agitée et regarde les aventurières d'un air hébété.
- Qui êtes vous ? Que fais-je ici ? dit-t-il.
- Vous êtes amnésique ? demande Raikura.
- Non, ça va... Je m'appelle Kyoshi Myuriaki. J'habite au village humain. Il... il y a quelques jours, j'ai été attaqué au milieu de la nuit par une vampire. Je me souviens ensuite d'avoir erré seul dans la nuit et d'être tombé à l'eau. Là les kappas m'ont recueilli et... Un peu après leur fleuve a été asséché. Puis c'est le noir total.
- Vous faites quel boulot au village ? demande Ala-Mea.
- Je suis potier.
- Vous avez probablement été attaqué par une sorte de méduse, explique Wenzi. Nous avons essayé de la stopper, mais elle s'est enfuie...
- Non, ce n'était pas une méduse. C'était une vampire. C'était Remilia Scarlet, je l'ai reconnue !
- Oui oui c'est ça, dit Ala-Mea d'un ton sarcastique.
- Vous êtes sûr ? continue Raikura sur le même ton.
- Sûr et certain, répond l'homme.
L'enera réfléchit un instant puis dit à ses coéquipières en ignorant Kyoshi :
- Ce qui est bizarre, c'est qu'ils ont tenu à le récupérer lui, malgré qu'il se soit réfugié chez les kappas. Ça ressemble pas à une attaque au hasard, il était visé personnellement.
- Vous avez l'air tellement sûr de vous, mais d'après ce que j'ai pu observer, vous vous êtes probablement fait laver le cerveau, explique Wenzi.
- Lavé le cerveau ? Euh... je ne crois pas. Mais bon vous avez l'air d'en savoir plus que moi...
- Ce que j'espère, dit Ala, c'est que vous ne leur avez pas donné une information qu'ils recherchaient. On construit pas un barrage juste pour récupérer un potier lambda, vous deviez savoir quelque chose qui les intéresse.
- Mais de quoi vous parlez à la fin ?! Qui a construit un barrage ?
- Ceux qui vous ont attaqué, explique l'enera.
- Vous voulez dire Remilia ?
- Raaaaah, que quelqu'un lui fasse un topo, il me tape sur les nerfs à rien piger, s'énerve Ala.

Flandre commence à expliquer à l'humain ce qui s'est passé.
- Si ça ne gêne personne, je vais détruire le barrage sur le champ, annonce Wenzi.
- Je vais aussi le faire ! répond Raikura.
Ala-Mea grommelle mais laisse passer ses deux camarades. Flandre s'écrie alors :
- ATTENDEZ ! Laissez-moi repasser le barrage avant !
Après que Flandre ait retraversé le fleuve, Wenzi et Raikura se mettent à deux pour détruire le barrage, et l'eau coule à nouveau dans la vallée Kappa...
illustration:


- Il faut partir à la poursuite de ma méduse, affirme ensuite Wenzi... Mais attendez, elle est partie vers où au fait ?
- Elle est passé par un portail, rappelle Ala.
- Dans... une dimension parallèle ! plaisante Raikura.
- Pas sûr, mais propbable, répond l'enera.
En l'état, il ne leur était pas vraiment possible de retrouver la gorgone... Wenzi commençait à craindre que ses congénères restent pétrifiées à vie...

- Reste à savoir pourquoi la gorgone le voulait lui, réfléchit Ala-Mea.
- Au fait, cette vampire, elle vous a fait quelque chose ? demande Flandre.
Pour toute réponse, l'homme lui montre la blessure qu'il a au cou.
- Je ne sais pas non plus ce qu'ils me veulent, dit-il. Je n'ai rien d'extraordinaire, à part le fait d'avoir été attaqué...
- Cela dit, rien ne prouve que ce soit Remilia, réplique Wenzi.
- Je l'ai vue me mordre ! proteste Kyoshi. Si ça se trouve, ces démons sont à sa botte !
- Vous savez, on a vu des métamorphes au village humain, explique Raikura.
- Des métamorphes ?
- Ce sont des créatures capables de changer de forme.
- Oui je sais. Mais je ne pensais pas que ça existait vraiment...
- Si c'est un leucrocuta qui vous a attaqué, rien ne dit que vous avez vu Remilia, explique Wenzi. Nous avons nous-même croisé un leucrocuta pas plus tard qu'aujourd'hui, et il essayait aussi de faire accuser Remilia.
- Je vois... Mais je ne connais pas assez les leucrocutas pour être certain. Quoiqu'il en soit, nous devrions retourner voir les kappas. Ils vont sans doute vous récompenser.

_________________
La mort d'un homme est une tragédie. La mort d'un millier d'hommes est une statistique. La mort d'un million d'hommes, c'est Chuck Norris.

Ma fanfiction sur Flandre et Remilia Scarlet : http://touhou-france.forumactif.com/t3597-fanfic-deux-paires-d-ailes-ecarlates

Et ma fanfiction sur comment Koishi en est venue à fermer son oeil : http://touhou-france.forumactif.com/t3685-fanfic-liees-par-le-sang-et-l-esprit
avatar
Solarius
Dragon de l'astre solaire

Messages : 710
Date d'inscription : 06/04/2015
Age : 21
Localisation : France

Profil Joueur
 : TH07 - PCB TH07 - PCB
Niveau: Normal
Score: (non communiqué)

Revenir en haut Aller en bas

Re: 1 - Un vampire de trop

Message par Solarius le Ven 21 Oct 2016, 10:09 am

Quand Raikura, Ala-Mea, Flandre, et Wenzi reviennent à la Vallée en compagnie des kappas pétrifiées et de l'humain, elles trouvent les kappas en train de faire la fête. Nitori les voit arriver et fonce sur Wenzi pour la prend dans ses bras :
- Merci ! Je savais que tu ne nous laisserais pas tomber ! Et merci aussi à vous autres, je suis certaine que Wenzi n'aurait rien pu faire sans vous !
- Merci à toi aussi, ton arme nous a été très utile, répond l'ermite.
- Oui, merci pour le ventilateur ! ajoute Raikura. Je peux le garder ?
- Oui, vous pouvez le garder si vous voulez.
- Ouais !
Pendant que Rikura sautille sur place, Ala-Mea réplique avec dédain à Nitori :
- Essayez de trouver un moyen de défiger vos camarades, au lieu de faire la fête.
Wenzi fait alors une mine dépité pour ses deux congénères.
- Nous avons un antidote à la pétrification, elles seront sur pied dans deux heures, répond joyeusement Nitori.
- Sérieusement ? s'étonne Wenzi qui pensait devoir poursuivre la gorgone pour les défiger.
- Oui !
- Vous êtes de vrais génies ! s'exclame Raikura en examinant le ventilateur. Je devrais étudier plus...

Nitori regarde alors la victime du vampire avec un air gêné...
- Euh... Je suis vraiment désolée d'avoir accepté ce marché... C'était la vie de notre peuple qui était en jeu...
- Mademoiselle Nitori, sachez que j'aurais fait pareil... dit Raikura
- Ne refais plus jamais quelque chose d'aussi stupide Nitori, prévient Wenzi. Cela aurait pu vous coûter cher.
- Refuser ce marché aurait aussi pu nous coûter cher... rappelle l'autre kappa. Mais tu as sans doute raison...
L'homme répond amèrement à Nitori :
- Je crois que je comprends. Mais si ça ne vous dérange pas, j'aimerais revenir au village humain le plus vite possible.
- D'accord. Pour l'instant, que diriez-vous de participer à la fête ? On va fêter votre victoire toute la nuit. Vous serez les invitées d'honneur !
En effet, il faisait à présent nuit noir sur la vallée kappa. Il était approximativement 1 heure du matin.
- Ouais ! s'exclame Raikura.
- Pourquoi pas, dit Wenzi.
- Uniquement si on fait un feu, ajoute Ala-Mea.
Nitori approuve l'idée et propose même de faire griller du poisson dessus. Flandre n'est pas trop à l'aise, mais comme elle voit que tout le monde a l'air de vouloir rester elle les suit.

Pendant la soirée, Raikura discute de technologie et de physique avec Nitori :
- Le chat de Schrödinger, ça vous dit quelque chose ? demande la céleste.
- J'en ai entendu parler. Rassure-moi, tu n'as pas essayé ça en vrai ?!
- Non jamais... du moins pas sur un chat.
Entre deux, Wenzi en profite aussi pour lui raconter des anecdotes sur son passage au Senkai, tout en se saoulant le plus possible. Flandre n'arrive pas trop à se concentrer sur la fête, et pense à sa grande sœur qui est accusée de partout. Ala-Mea, elle, profite surtout du feu pour se réchauffer et se faire à manger. Les deux kappas dé-pétrifiées viennent remercier en chair et en os leurs sauveuses...
illustration ::

Le lendemain matin, les héroïnes repartent. Les kappas leur offrent de quoi soigner leurs blessures et regagner un peu de mana. Les quatre aventurières accompagnent l'homme blessé au village humain. Elles le déposent là-bas sans encombres, et en revenant elles longent le cimetière du village.
illustration ::


Raikura, Wenzi et Flandre entendent alors une voix étrange venir du cimetière... Une voix éthérée...
Ala-Mea fait un échec critique, et non seulement elle n'entend rien mais en plus elle se cogne contre un arbre qu'elle n'avait pas vu, ce qui la fait tomber par terre.

Les trois autres filles arrivent à comprendre ce que dit la voix éthérée :
- Au secours ! Vous, là, aidez-moi !
illustration ::

_________________
La mort d'un homme est une tragédie. La mort d'un millier d'hommes est une statistique. La mort d'un million d'hommes, c'est Chuck Norris.

Ma fanfiction sur Flandre et Remilia Scarlet : http://touhou-france.forumactif.com/t3597-fanfic-deux-paires-d-ailes-ecarlates

Et ma fanfiction sur comment Koishi en est venue à fermer son oeil : http://touhou-france.forumactif.com/t3685-fanfic-liees-par-le-sang-et-l-esprit
avatar
Solarius
Dragon de l'astre solaire

Messages : 710
Date d'inscription : 06/04/2015
Age : 21
Localisation : France

Profil Joueur
 : TH07 - PCB TH07 - PCB
Niveau: Normal
Score: (non communiqué)

Revenir en haut Aller en bas

Re: 1 - Un vampire de trop

Message par Solarius le Dim 30 Oct 2016, 6:46 am

En se retournant, Raikura, Wenzi et Flandre voient un spectre qui vole vers eux. Il ressemble à une sorte de gros feu follet bleu clair avec des yeux et une bouche. En l'occurrence, ce « visage » exprime une expression de terreur.
Raikura s'avance vers le mort et demande poliment :
- Bonjour, qui es-tu ?
- S'il vous plaît, aidez-moi, ils veulent me... commence le spectre.
Les héroïnes voient alors ses poursuivants : deux autres fantômes, mais différents. Ils semblent constitués d'un drap portant des yeux et une bouche.
illustration:

Wenzi, à qui sa religion dicte d'aider les individus en détresse, se met sur la défensive entre les méchants fantômes et le spectre pourchassé. Ala-Mea n'est en revanche pas prête à agir. En partie car elle pense que les histoires des morts ne devraient pas concerner les vivants, mais surtout parce qu'elle est encore en train de se relever suite à son carambolage avec un arbre.
Flandre décide d'aider le spectre même si elle ne comprend pas très bien ce qui se passe. Elle dégaine son arme en forme d'aiguille d'horloge et attaque l'un des fantômes, mais ce dernier devient intangible et l'arme lui passe au travers sans le blesser.
Raikura tente alors de tirer un projectile magique sur le même fantôme. Elle a du mal à se concentrer, mais au moment où elle a l'impression d'avoir raté son attaque, le tir blanc est soudain généré à sa propre surprise et touche le fantôme. L'ectoplasme qui le constitue commence à vaciller.

L'autre fantôme fonce alors sur Wenzi, mais semble rebondir sur elle. Il n'arrive manifestement pas à faire ce qu'il avait prévu.
Le fantôme blessé par Raikura décide alors d'éliminer la plus grande menace à ses yeux. Il fonce sur la jeune vampire et semble entrer en elle. Flandre se raidit soudain, perdant le contrôle de son corps, et tombe par terre, paralysée.
Wenzi tente de contre-attaquer sur le fantôme qui a essayé d'entrer en elle, mais il devient alors intangible.
Flandre, de son côté, tente de lutter contre l'emprise du fantôme qui la possède. Dans un élan de volonté couronné d'un échec critique à 100, elle parvient à se paralyser elle-même. Le fantôme sort alors de son corps et s'en éloigne pour approcher des autres héroïnes...
Raikura décide alors de l'attaquer, ce qu'elle fait avec un échec critique. Son projectile magique est bien généré, mais il part à 85° de sa cible initiale pour viser Flandre au lieu du méchant fantôme. La vampire, qui ne peut pas esquiver car toujours paralysée, reçoit le tir en pleine tête, ce qui la fait rouler sur le sol en la blessant sérieusement.

Le fantôme que Raikura a « raté » d'une bonne quinzaine de mètres contre-attaque sur la céleste en tirant un projectile bleu éthéré, que Raikura évite en se baissant.
Le deuxième ennemi tire un projectile semblable sur Wenzi, mais l'attaque est si lente que même elle réussit à l'éviter sans peine. La kappa tente tourner cette esquive à son avantage, et s'exclame du ton le plus intimidant dont elle est capable en pointant sa canne vers eux :
- Vous les fantômes, partez d'ici sur le champ, vous n'avez aucune chance contre nous !
Ala-Mea décide alors d'agir. Elle ne souhaite pas vraiment se mêler de cette affaire, mais à ses yeux il commence à y avoir trop de dégâts (bien que la seule attaque qui ait touché ait été le tir ami de Raikura). Elle tente de faire une démonstration d'arts martiaux... qu'elle ne maîtrise probablement pas. Le fantôme qu'elle ciblait devient intangible presque nonchalamment et elle ne fait que frapper dans le vide.
Raikura est très confuse du coup donné à Flandre (qui est toujours paralysée au sol). Cette fois elle se concentre au maximum avant de tirer son projectile magique... Mais l'attaque part tout de même dans la direction de Flandre. Heureusement ce n'est pas un échec critique et le tir explose à une dizaine de centimètres de la jeune vampire.
- Euh... c'est dur de maîtriser une magie trop puissante... dit-elle pour tenter de se crédibiliser.
illustration:

Les fantômes semblent avoir tenu compte des menaces de Wenzi. Celui qui n'est pas encore blessé lance des chaînes qui sortent de sous son drap... mais ce n'est pas un membre du groupe qui est visé. Les chaînes s'enroulent autour du petit spectre qui est pourchassé depuis le début. Dans le même laps de temps le deuxième fantôme, celui qui est déjà blessé, se concentre et fait apparaître une boule magique bleue... Exactement semblable au portail de téléportation de la gorgone...
Wenzi et Ala-Mea se lancent successivement sur le fantôme qui gère le portail de téléportation, mais leurs attaques physiques le traversent comme si c'était de l'air. Flandre, qui a recouvré l'usage de son corps, les imite, avec un succès similaire.
Raikura a beau ne jamais être vraiment soucieuse de sa situation, elle est au moins consciente d'une chose : elle est la dernière à pouvoir agir avant que la téléportation ne prenne effet, et que les trois fantômes ne leur échappent. Pour la troisième fois, elle tente de toucher cet ennemi avec un tir magique. Cette fois, elle n'a plus le droit à l'erreur... Le projectile blanc sort de ses mains et traverse le champ de bataille pour toucher sa cible. Le fantôme, déjà blessé auparavant par la céleste, semble se diluer dans l'air ambiant. Il est vaincu. Son portail de téléportation est avorté sur le coup.

Mais le deuxième fantôme lance alors son propre portail de téléportation. Raikura a simplement donné à ses coéquipières un tour supplémentaire pour renverser la situation. Un seul.
Wenzi brandit sa canne télescopique et l'abat sur les chaînes spectrales, mais sa canne rebondit dessus sans réussir à les briser... Ala-Mea tente alors la même chose.
Peut-être Wenzi avait-elle affaibli les chaînes avec sa tentative. Peut-être qu'Ala a simplement eu plus de chance. Quoiqu'il en soit, le khakkhara de l'enera parvient à rompre les chaînes spectrales.
Flandre  s'acharne sur le fantôme, mais elle donne plus l'impression d'une gamine cherchant vainement à attraper une mouche. Raikura étant bientôt à court de mana, elle tente aussi d'attaquer physiquement, sans succès...
À ce moment là, le portail du méchant fantôme est prêt. Dans une ultime tentative, il relance ses chaînes vers le spectre qu'il pourchasse en espérant l'avoir in extremis... Les chaînes frôlent le gentil spectre mais ne l'enserrent pas. Le fantôme lui-même semble incapable de maîtriser son propre portail : il est irrémédiablement aspiré vers sa destination...
illustration:

Le silence retombe soudain sur le cimetière. Le petit spectre, visiblement soulagé, essuie quelques gouttes de sueur éthérée qui coulent sur son front, et s'adresse à ses sauveuses :
- Me-me... Me-me... Merci de m'avoir sauvé.
Les aventurières le submergent alors de questions :
- Qui es-tu ? demande Raikura.
- Qui étaient-ils ? continue Wenzi.
- Qu'est-ce que tu fous là ? ajoute Ala avec mauvaise humeur. Je sais bien qu'on est dans un cimetière, mais c'est pas pour autant que ça autorise les morts à se balader tranquillement.
- Je... je ne sais pas... bégaye le spectre. J'étais mort, j'étais tranquille, j'attendais d'être jugé par la Yama, et puis soudain ces choses sont arrivées et ont tenté de me kidnapper !
- Et donc, qui es-tu ? répète la céleste.
- Ah oui... Je suis le fantôme d'un humain. Je suis mort il y a 5 jours, tué par un vampire. J'attendais que la shinigami me fasse passer la rivière Sanzu.
- Un vampire ? Tu peux nous le décrire ? s'exclame Flandre.
- Oui. C'était un homme d'environ 35 ans en apparence. Il avait un visage effrayant et des habits noirs...
- I... Intéressant... dit Raikura encore surprise.
- Tu connais Kyoshi Myuriaki ? demande Ala-Mea.
- Kyoshi Myuriaki ? Non... Enfin, si, je crois que mon cousin lui avait acheté des poteries une fois. Pourquoi ?

Ala se met à réfléchir :
- Ça fait aucun sens... Non seulement ils tentent de vous tuer, mais même quand ils réussissent ils continuent de vous pourchasser... Je sais pas ce que vous leur avez fait ou ce que vous avez de spécial, mais y'a quelque chose de particulier chez vous qui les attire.
Le fantôme tremblotte en entendant cela.
- Mais pourquoi ? Je suis normal ! Je n'ai rien fait ! Qu'est-ce qui est arrivé à Kyoshi exactement ?

Les aventurières résument vite fait ce qui s'est passé avant. Le spectre tente alors de résoudre cette énigme en même temps qu'elles :
- Personnellement, je peux affirmer que ce n'est pas Remilia qui m'a attaqué. C'est clairement un homme qui l'a fait... Mais réfléchissons : peut-on définir une ligne directrice derrière ces attaques ? La première victime a été tuée, et un métamorphe a pris sa place pour accuser Remilia. La deuxième s'est apparemment échappée, puis a été rattrapée, et ils lui ont fait quelque chose de bizarre... Cette deuxième victime affirme elle aussi que Remilia est coupable. Pourtant moi je peux affirmer que ce n'est pas elle. Pas dans mon cas...
- La personne que nous avons trouvée sur le barrage n'était pas fiable, intervint Wenzi. Il s'était probablement fait laver le cerveau. Ma théorie est qu'un vampire est arrivé à Gensokyo, et il veut marquer son territoire en se débarrassant de Remilia et devenir l'unique vampire à Gensokyo.
- Soit la deuxième victime a été attaquée par un polymorphe, soit on lui a fait croire que Remilia l'avait attaqué, soit c'est un polymorphe lui aussi, résume Ala-Mea. Mais dans ce dernier cas, on aurait deux factions dans le coup.
Le spectre frissonna à nouveau :
- Oui. À ce moment là s'ils veulent m'éliminer... C'est parce que je connais la vérité. Pa... Parce que je suis l'une des seules personnes encore capables de disculper Remilia...

Wenzi se tourne alors vers les autres et dit d'un ton décidé :
- Allons retrouver Monsieur Myuriaki. Si possible avec un moyen de le démasquer s'il s'agit d'un métamorphe.
- Ils se débarrassent de ceux qui ont vu le vampire et laissent quelques survivants en leur faisant croire que c'est ma gr... Remilia qui les a attaqués, résuma Flandre furieuse.
- Ils veulent se débarrasser de Remilia, réfléchit Raikura pour elle-même mais à haute voix.
- Retournons au manoir, c'est encore l'endroit le plus sûr qu'on ait, propose Ala. Et s'ils viennent vous chercher là-bas, Remilia se fera une joie de les accueillir.

Les héroïnes entament une petite discussion pour savoir où elles doivent aller ensuite. Wenzi insiste pour aller au village humain, trouver Kyoshi et vérifier s'il est ou non un leucrocuta ; elle souhaite aussi ramener le fantôme à la Yama. Flandre, elle, veut revenir voir sa sœur pour la prévenir, et en profiter pour cacher le fantôme au Manoir Écarlate, où il serait en sécurité. Ala-Mea, qui au début disait pourtant « Les histoires des morts ne devraient pas concerner les vivants », approuve dans un élan d'hypocrisie l'idée de Flandre, pour conserver ce témoin unique.

Une voix retentit derrière elles, comme pour mettre fin à la discussion :
- Ah, enfin je vous trouve. Eiki va pas être contente de mon retard.
- Qui êtes vous ? demanda Flandre.
- Je suis Komachi Onozuka. La shinigami qui accompagne les âmes des défunts lors de leur passage du fleuve Sanzu.
illustration:


- Bonjour, répond Wenzi, nous venons de secourir ce fantôme qui allait se faire kidnapper. Il a des choses très intéressantes à vous raconter.
- Quoi il allait se faire kidnapper ? Mince... se dit la shinigami.
- Le mieux serait qu'il parle à la Yama en personne de ce qu'il a vécu, propose la kappa.
- Et tu penses vraiment que la Yama a quelque chose à faire des malheurs d'une vampire ? réplique Ala-Mea. Elle va le juger sans chercher plus loin et on perdra notre seul témoin !
Komachi continua à parler à elle-même :
- J'aurais peut-être pas dû m'inviter à la fête des kappas pendant les heures de boulot... Mais c'était tellement... Hum, bref, ce fantôme doit être jugé par la Yamaxanadu. S'il a quoi que ce soit à dire, la Yama en tiendra compte. C'est un être de pure justice qui prend son boulot très à cœur. Trop à cœur d'ailleurs, j'aimerais bien qu'elle me laisse flâ... Euh, je veux dire, la Yama fera ce qui est juste.
- Si maître Yama est dans notre camp, on aura plus de chances de convaincre les gens que par nous même, argumente Wenzi. Alors que si le fantôme reste chez Remilia, les gens pourront dire que le fantôme est dans son camp !
- Il faut garder ce fantôme, répond Flandre, c'est notre seule preuve que Remilia n'est pas derrière cette série d'attaques !
- Les yamas jugent et ne se préoccupent pas de l'action présente, ajoute l'enera. Vie et mort ne sont que des cycles triviaux à leurs yeux.
Komachi ne put s'empêcher de rire en entendant cette dernière remarque :
- Oulà, pour penser que les yamas ne se préoccupent pas de l'action présente, tu dois jamais avoir vu Eiki faire un sermon. J'ai l'impression qu'elle passe tout son temps libre à ça, conseiller les vivants sur leur ligne de conduite... Enfin « conseiller » c'est vite dit, moi je dirais plutôt les aga... Ah oui c'est vrai, je suis pas censée dire du mal de la Yama...

- Donner des leçons et agir sont deux choses différentes, réplique Ala-Mea.
- Donner des leçons est une forme d'action, objecte Komachi. De la même façon qu'un professeur dispensant un cours à ses élèves agit à sa manière. Ouah j'adore dire des trucs philosophiques comme ça...
- De toute façon Flandre, reprend Wenzi, nous n'avons pas à gêner le travail de la Yama.
- Si son travail interfère avec le notre, c'est une raison suffisante, rétorque Ala-Mea.
- Je m'en fiche de cette yama ou de ce qu'elle veut faire, il faut sauver ma grande sœur ! s'écrie Flandre.
- Justement Flandre, le fantôme sera plus en sécurité avec la Yama, explique la kappa. Elle aura plus d'influence sur les humains qu'un simple fantôme, et en plus il pourrait nous gêner dans notre quête s'il reste avec nous...
- S'il vous plaît, je peux donner mon avis ? intervient le spectre. Je... J'ai peur. Je préfère aller devant la Yama, là je serai protégé. Le monde des vivants n'est pas fait pour nous... En plus, je doute qu'une foule d'humains en colère écoutent la voix d'un petit fantôme sorti de nulle part.
- Et puis si Eiki apprend que j'ai pas fait mon boulot, elle va me trucider ! ajoute Komachi.

Pendant tout ce temps Raikura reste silencieuse, s'imaginant que Komachi ne peut pas la voir... Flandre hésite énormément. Elle finit par dire :
- Cette « yama »... peut nous aider ? Et si on allait la voir directement pour lui demander son aide ?
- Euh... je suis pas sûre qu'elle appréciera, avoue la shinigami. Et puis, elle réside dans le royaume des morts. La voir, c'est équivalent à être mort... Alors ok c'est symbolique et tout le tralala, mais quand même...
- Muenzuka... j'y allais souvant, dit Raikura pour elle-même.
- Donc on aura pas d'aide... résume la vampire.
- Quelle aide puis-je vous apporter ? dit alors le fantôme. Vous pensez vraiment qu'une foule en colère me prêtera son attention ? Ils savent que je n'appartiens pas à ce monde. Si je prends ouvertement la défense de Remilia, je ne sais pas comment ils réagiront.
- Une foule nan, mais une ou deux personnes influentes, oui, réfléchit l'enera. Mais peu m'importe, j'ai donné mon avis. Je te souhaite un bon voyage vers l'enfer, 'parait que le Yama a la main lourde à ce sujet.
Flandre pense immédiatement à Reimu en entendant « personne influente ». Ala-Mea n'a cependant pas tout à fait fini d'être désagréable avec les personnages, et lance à Komachi :
- Je juge le patron à la vue de l'employé. Et c'est pas bien reluisant.
- La Yama me fait beaucoup de reproches. Elle est vraiment bien meilleure que moi dans son travail, répond la shinigami. Mais elle est vachement moins marrante, ajoute-t-elle pour elle-même.
- Vous n'appréciez pas la Yama ? demande Raikura curieuse.
- Bah j'adore ce qu'elle fait, mais elle est trop stricte niveau horaire. Sérieux, elle me fait travailler plus de 35 heures par semaine... Euh... enfin bref, c'est bien beau tout ça, mais je dois emmener ce fantôme vers le monde d'Après.
- Muenzuka... répète Raikura.
Une barque en bois volante arrive alors en flottant dans l'air. Le fantôme hésite un peu, puis grimpe dedans. Il se tourne vers les héroïnes et lance :
- J'espère que vous vous en sortirez. Nous avons déjà compris le plan de ces démons, c'est un sacré progrès.
Komachi grimpe elle aussi sur le bateau, qui se dirige en volant vers la rivière Sanzu en s'évanouissant au milieu de la brume matinale. Le spectre a l'air heureux de commencer sa nouvelle après-vie. Peut-être bien qu'il ira au Paradis et sera un nouveau compagnon pour Raikura. Qui sait ?
illustration:

Flandre les regarde partir avec la tête baissée et les poings serrés. Elle aurait voulu les arrêter, mais le temps qu'elle hésite, ils étaient déjà partis.
- Ne t'inquiète pas, on l'aura ce vampire, lui promet Wenzi à voix basse.

_________________
La mort d'un homme est une tragédie. La mort d'un millier d'hommes est une statistique. La mort d'un million d'hommes, c'est Chuck Norris.

Ma fanfiction sur Flandre et Remilia Scarlet : http://touhou-france.forumactif.com/t3597-fanfic-deux-paires-d-ailes-ecarlates

Et ma fanfiction sur comment Koishi en est venue à fermer son oeil : http://touhou-france.forumactif.com/t3685-fanfic-liees-par-le-sang-et-l-esprit
avatar
Solarius
Dragon de l'astre solaire

Messages : 710
Date d'inscription : 06/04/2015
Age : 21
Localisation : France

Profil Joueur
 : TH07 - PCB TH07 - PCB
Niveau: Normal
Score: (non communiqué)

Revenir en haut Aller en bas

Re: 1 - Un vampire de trop

Message par Solarius le Mar 01 Nov 2016, 12:35 am

Les héroïnes reprennent alors leur discussion pour savoir où aller ensuite. Flandre, ayant eu l'occasion de sentir un leucrocuta de près, pense pouvoir repérer un leucrocuta déguisé, à la condition de se trouver très près de la personne en question et donc de risquer de révéler sa nature de vampire... Wenzi souhaite en profiter pour revenir au village humain, trouver Kyoshi et vérifier s'il est ou non un leucrocuta. Mais Flandre préfère retourner au Manoir Écarlate pour faire un rapport à Remilia, et surtout elle n'a pas envie que tout le monde découvre qu'elle est une vampire. Finalement, elles se mettent toutes les quatre d'accord pour aller voir Remilia.

Le temps qu'elles arrivent au Manoir, il est presque midi et la vampire est affaiblie par soleil qui s'est élevé au zénith. En arrivant, elles voient ce qu'elles avaient plus ou moins redouté depuis le début : une foule d'humains furieux rassemblée devant le manoir...
Elles comprennent tout de suite que garder le fantôme n'aurait été d'aucune aide... En prenant son envol, Wenzi repère deux personnages sur les marches du manoir : Meiling, qui est allongée inconsciente par terre, et une prêtresse Shinto ressemblant vaguement à Reimu, mais avec des vêtements verts
illustration:


La kappa fonce alors vers Meiling pour l'aider, sans même prendre la peine de passer inaperçue. Un humain dans la foule l'aperçoit, et s'exclame :
- Vous, là ! Arrêtez vous et identifiez-vous !
Wenzi n'en a littéralement rien à foutre et continue son chemin.
- J'ai dit : arrêtez-vous ! répète l'humain.
Il accompagne son ordre d'une spell card de semonce, destinée à menacer la kappa plutôt que la toucher. Devant l'absence de coopération de cette dernière, il s'écrie finalement :
- Elle doit être alliée à la vampire ! Neutralisez-la !
C'est un véritable barrage de DCA qui s'érige alors en face de Wenzi, qui se fait descendre comme un chasseur de la seconde guerre mondiale en craint « J'aurai bien tentéééé... » pendant sa chute. Elle atterrit bien à côté de Meiling, mais pas de la manière qu'elle espérait.
illustration:

Pendant ce temps, Ala-Mea marche vers Sanae, mais contourne la foule en passant sur le côté pour ne pas recevoir une balle perdue. Cela fait qu'elle n'est pas immédiatement repérée par les humains. En revanche Flandre et Raikura, qui avancent vers la foule sans prendre cette précaution, se font repérer. Un humain lance à la céleste :
- Hé, toi ! Es-tu avec nous ou contre nous ?
- Euh... oui ? Que faites-vous ? demande Raikura.
- Ne te mêle pas de ça ! Recule et identifie-toi, ou je tire ! ordonne l'humain.
- Pourquoi ?
- Elle aussi travaille sans doute pour Remilia ! s'écrie l'homme en voyant qu'elle ne recule pas.
Une nuée de tirs se dirige alors sur la céleste, qui s'enfuie en étant légèrement blessée et en maudissant les religieux. Flandre, qui a fait un pas de côté pour ne pas se faire toucher, s'écrie alors :
- Vous êtes vraiment pas malins ! On tente de trouver les coupables, et tout ce que vous faites c'est d'attaquer tous ceux que vous croisez !
- Le coupable est devant vous ! C'est Remilia Scarlet ! rétorque un humain dans la foule. Si vous refusez de le croire, c'est que vous êtes aveugles, stupides ou complices !
- Vous avez jamais pensé qu'il puisse exister d'autres vampires a Gensokyo ? réplique Flandre. car nous avons appris qu'un autre vampire se cache, peut-être même qu'il se trouve avec vous en ce moment même !
Un autre homme se détache alors de la foule pour lui répondre. Il s'agit de Kyoshi Myriouki...
- La seule coupable est Remilia, affirme-t-il. Je m'en souviens comme si c'était hier. Je l'ai vue.
Flandre ne sait pas quoi faire. Elle est trop loin pour déterminer s'il est un leucrocuta... Et dans cette situation, se rapprocher revient à se prendre un barrage de danmaku... Mais Ala-Mea intervient alors pour la tirer de cette situation :
- On vous a sauvé la vie, Kyoshi ! Vous pouvez bien en retour nous permettre de nous expliquer sans nous tirer dessus ?!
- On peut s'expliquer, enera, répond-il. Je vous dois en effet la vie. Du moment que vous ne vous approchez pas sans notre permission.
illustration:
Wenzi se relève de sa chute et s'adresse à la prêtresse vêtue de vert, Sanae :
- On essaie de vous aider, et c'est comme ça que vous nous remerciez ?
- Nous aider ? Si vous vouliez nous aider vous vous attaqueriez à cette vampire, répond la prêtresse. Commencez par distinguer vos alliés de vos ennemis !
- Remilia n'est pas la coupable, elle ne l'a jamais été.
- Hmm... Est-ce que vous en savez beaucoup sur cette affaire ? Si vous avez des infos je suis preneuse... Mais je vous propose d'en parler à l'intérieur du manoir.
Sanae a demandé cela d'un ton curieux et légèrement inquiet... En le remarquant, Wenzi réplique :
- Il est hors de question de traiter avec un ennemi de Gensokyo. Vous, les humains, vous vous êtes faits avoir. La personne que vous avez en face n'a rien d'humain !
- Qu'est-ce que vous racontez ?! Réplique Sanae indignée.
En voyant que Sanae a l'air de vouloir discuter, les humains sont moins hostiles envers les autres. Ils laissent Ala-Mea et Flandre s'approcher de Sanae. Raikura, elle, a fui et s'est réfugiée derrière un angle du Manoir.
Une fois qu'elle est arrivée assez près, Ala dit quelques mots à la kappa :
- Du calme Wenzi, on est sûres de rien.
Elle ajoute à l'attention de Sanae :
- Allons en discuter à l'intérieur, juste entre nous. Vous comprendrez que nous avons nos raisons d'être méfiantes. Si vous êtes bien celle que vous prétendez être, cela va de soi.
- D'accord, allons-y, dit la prêtresse.
Ala-Mea, Wenzi et Flandre attendent Raikura, mais cette dernière étant cachée derrière un coin du manoir, elle n'a aucune idée de ce qui se passe. Au final, elles entrent à trois dans le manoir, sachant que Wenzi emporte Meiling inconsciente.
illustration:

- Pour être honnête, moi non plus je ne pense pas que Remilia soit coupable, avoue Sanae.
Ala ne tient pas compte de cette réplique et s'adresse à la vampire :
- Avant de poursuivre la conversation, Flandre, est-ce que tu pourrais nous confirmer qu'elle est bel et bien humaine ?
- T'es sûre ? Si elle est humaine elle risque de savoir... s'inquiète-t-elle.
- Et alors ? Au point où on en est, c'est plus vraiment un souci. Laissez-vous faire, Miss Kochiya, elle va juste vous renifler un peu.
Flandre se rapproche suffisamment de Sanae, suffisamment pour s'assurer que ce n'est pas une leucrocuta... Mais suffisamment aussi pour que la prêtresse voie que c'est une vampire. Sanae, cependant, ne fait aucune remarque là-dessus.
- C'est bon, ce n'est pas l'une de ces créatures, affirme Flandre en s'éloignant.
- Je suis désolée de vous avoir accusée tout à l'heure, je pensais que vous étiez un leucrocuta, s'excuse Wenzi.
- Un leucrocuta ? Comme dans les légendes ? Qu'est-ce que... Pourquoi vous pensiez ça ?!
- Nous en avons croisé un hier, il avait pris l'apparence de votre consœur de l'est, explique Ala-Mea.
- De Reimu ? Incroyable...
- Et, à vrai dire, nous avons quelques soupçons sur la victime à l'extérieur. Une des autres victimes s'est révélée être également un leucrocuta.
- Je vois... dit Sanae. Vous savez pourquoi ils l'ont fait ?
- Nous savons qu'un autre vampire, un homme, attaque effectivement des humains, raconte l'enera. Il est possible que lui et les leucrocutas agissent de concert pour atteindre Remilia. Mais les buts du vampire comme des leucrocutas sont encore flous...
- Très intéressant... Je n'en ai pas trouvé autant lors de ma propre enquête. Mais effectivement, je pense que Remilia n'y est pour rien dans ces attaques.
- Nous devrions aller la voir, dit alors Wenzi.
- Je regrette... soupire Sanae. Nous ne pourrons lui parler qu'une fois que nous l'aurons neutralisée. On va juste l'assommer, hein, ne vous inquiétez pas.
- N'essaie même pas... menace Flandre.
- Il en est hors de question, ajoute Wenzi.
- Et pourquoi cela ? dit Ala avec scepticisme.

- Pourquoi ? Es-tu aveugle ? N'as-tu pas vu ces gens dehors qui le demandent ? Nous devons la neutraliser parce que le peuple le veut. Voilà pourquoi !
Ala-Mea éclate presque de rire en entendant cela :
-  Ahahah ! Il faudrait se plier aux exigences de ces imbéciles ? Des idiots pareils ne devraient même pas avoir le droit de parole.
- Le temps où les religions étaient des dictatures absolues est bien loin. À présent, nous sommes en démocratie, rappelle Sanae avec dépit. Maintenant c'est le peuple qui décide. Pas les rois, pas les prêtres, pas les aristocrates.
- Gensokyo existe justement parce que le surnaturel prévaut à la force humaine, ou du moins lui rivalise, réplique Ala-Mea.
- Gensokyo n'est pas en guerre parce que les yokais coupables d'incidents ont toujours été vaincus, rétorque la prêtresse.
- Mais Remilia n'est pas coupable, fait remarquer Wenzi.
- Remilia n'a peut-être pas causé d'incident. Mais la vaincre est le seul moyen d'apaiser les tensions qu'il y a dans Gensokyo. Ma parole compte peu dans l'équation.
- Je me moque bien de voir la société humaine péricliter par la seule faute de leur bêtise, s'exclame l'enera. Mais je ne laisserai pas mes semblables se faire abattre par la dictature de la stupidité !
- Des humains qui pensent être les maîtres de Gensokyo ? Quelle blague, dit Flandre avec dédain.
- Il s'agit de l'avis du plus grand nombre, répète Sanae. Qu'y a-t-il au-dessus de l'avis de la majorité ? Des lois ? Les lois sont votées par la majorité...
Ala-Mea est bien décidée à prouver à la prêtresse qu'elle a tort et lui réplique :
- Cette situation n'existe que parce que les humains refusent de seulement réfléchir ! Nous pourrions agir de concert, y compris avec Rémilia, pour arrêter les vrais fauteurs de troubles ! Mais au lieu de ça, vous préférez jouer leur jeu, en sachant pertinemment que c'est leur but ! Combattre Rémilia reviendrait à admettre votre défaite face au véritable ennemi. Nous ne sommes pas ici pour jouer à la politique, nous sommes ici pour sauver Gensokyo !
- De toute manière vous n'avez pas le choix, ajoute Wenzi. Soit vous nous aidez à trouver le coupable et nous laissez voir Remilia, soit on se combat ici et maintenant.
- J'ai pas compris la partie demotruc ou loi mais sache une chose, les humains ne sont rien et soit t'es avec nous soit t'es contre nous.

Si il n'y avait eu que les menaces de Flandre et Wenzi, Sanae aurait engagé le combat sans hésiter. Mais l'argumentation d'Ala semblait l'avoir convaincue :
- Oui... peut-être que que vaincre Remilia n'arrangerait pas la situation. Elle pourrait nous aider contre ce vampire... Mais regardez les gens dehors ! Qu'est-ce que je peux leur dire ?!
- Qu'elle a fuit, tout simplement, propose l'enera.
- C'est une idée... admet la prêtresse. Je... Je vais en discuter avec mes alliées.
Comme pour répondre à une prière, la déesse Suwako apparaît au milieu du hall.
illustration:

- Je me suis occupée de la magicienne, informe la déesse. Tu t'es occupée de la gardienne ?
- Oui, répond Sanae. Mais écoute Suwako : les trois filles ici présentes sont sur une bonne piste pour démasquer le véritable responsable. On pourrait leur donner quelques jours de plus...
- Hmm... Ouais, je pense pas que Jonathan va accepter, répond Suwako.
- Il est où d'ailleurs ? Patchouli l'a assommé ?
- Hein ? Non je croyais qu'il était avec toi...
- Qui est ce Jonathan ?! s'écrie Wenzi.
- Jonathan est un humain du monde extérieur arrivé il y a quelques mois, explique Sanae. Dès que les attaques de vampires ont commencé, il y a deux semaines, il a immédiatement eu à cœur de les arrêter.
- Et vous croyez sur parole quelqu'un que vous ne connaissez même pas ? s'indigne la kappa.
- C'est lui qui est venu chercher l'aide du Sanctuaire Morya. Il avait monté une imposante rébellion contre le Manoir Écarlate. La majorité de la population partageait son avis... je ne pouvais pas refuser.
- Nous devons retrouver Remilia TOUT DE SUITE, chaque seconde compte ! s'exclame Wenzi.
- Bon sang, mais votre rôle de leader spirituel est de prendre des décisions pour eux ! s'énerve Ala-Mea en ignorant la remarque de sa camarade.
- Comme je l'ai dit, de nos jours les leaders religieux ne sont plus des despotes, répond la prêtresse. Nous devons trouver un équilibre entre nous soumettre aux volontés du peuple et le diriger.
- Soumettez-vous et vous disparaîtrez ! Comme tant ont disparu avant vous ! s'exclame Ala.
- Non. Les anciennes religions ont disparu car elles ne comprenaient pas qu'une religion doit exister pour ses fidèles, pas pour ses prêtres ou ses dieux. Un fidèle va suivre une religion car il est satisfait par ce qu'elle lui apporte. Si nous sommes des despotes, si nous n'existons plus pour les fidèles, nous n'existons plus tout court.
- La seule issue de vos actions ne peut être que la destruction des dieux ! Êtes-vous devenus à ce point fous que vous enclenchez la machine qui mènera à votre perte ?!
- Au contraire, intervient Suwako. Nous n'avons jamais été aussi populaires qu'en répondant aux prières des humains. Je n'y peux rien, ce sont les faits.
- Quand les gens réaliseront que vous, ô grands dieux, vous êtes faits berner comme les autres et avez agit comme le souhait votre ennemi, pensez-vous vraiment qu'ils vous verront comme dignes de confiance ?!
- Oui. Car nous avons fait ce qu'ils demandaient, répond la déesse. Ils nous ont priées de neutraliser le pouvoir du Manoir Écarlate, et c'est ce que nous aurions fait si vous n'étiez pas venues. S'ils nous avaient priées de trouver le coupable derrière ces attaques, nous l'aurions fait. Mais Jonathan leur a déjà donné un coupable...
- Vous êtes ridicules, réplique Ala. Vous vous faites manipuler comme des enfants pour grossir vos chiff...

Pour mettre fin à cette discussion qui s'éternise, ne va nulle part, et laisse de côté trois des joueurs, une puissante explosion en scénarium retentit soudain et fait sursauter tout le monde.
- Ça venait du plafond ! s'exclame Sanae. Qu'est-ce qui se passe ?
- Grande sœur ! s'écrie Flandre affolée.
Elle fonce alors vers les escaliers pour monter sur le toit du manoir, d'où venait la déflagration.
- Il n'y a que trois personnes qui manquent à l'appel : Remilia, Jonathan, et la quatrième membre de votre groupe, celle qui a une forme canine, résume Suwako.
- Bon, il faut que je retourne voir les humains, dit Sanae. Je vais vous donner assez de temps pour que vous fassiez ce que vous avez à faire !

Suwako et Sanae repartent vers l'entrée du manoir, pendant que Wenzi et Ala-Mea suivent Flandre dans les escaliers...

_________________
La mort d'un homme est une tragédie. La mort d'un millier d'hommes est une statistique. La mort d'un million d'hommes, c'est Chuck Norris.

Ma fanfiction sur Flandre et Remilia Scarlet : http://touhou-france.forumactif.com/t3597-fanfic-deux-paires-d-ailes-ecarlates

Et ma fanfiction sur comment Koishi en est venue à fermer son oeil : http://touhou-france.forumactif.com/t3685-fanfic-liees-par-le-sang-et-l-esprit
avatar
Solarius
Dragon de l'astre solaire

Messages : 710
Date d'inscription : 06/04/2015
Age : 21
Localisation : France

Profil Joueur
 : TH07 - PCB TH07 - PCB
Niveau: Normal
Score: (non communiqué)

Revenir en haut Aller en bas

Re: 1 - Un vampire de trop

Message par Solarius le Mer 02 Nov 2016, 10:55 am

Ala-Mea et Wenzi, guidées par Flandre, arrivent sur le toit du manoir après avoir grimpé les escaliers. Elles y retrouvent Remilia, vaincue mais toujours consciente ; et Jonathan Mirvoli, celui qui menait les manifestations contre Remilia au village humain, et qui a demandé de l'aide au Sanctuaire Moriya pour prendre d'assaut le Manoir Écarlate...
Flandre se précipite vers sa grande sœur pour s'assurer de son état.
illustration:

Remilia met alors en garde les aventurières :
- Faites... Faites attention ! C'est un vampire qui peut contrôler la météo !
Wenzi, toujours furieuse d'avoir été retardée par les retardées du Sanctuaire Moriya (joke inside), fait un pas vers Jonathan et commence à l'interroger :
- D'où venez-vous, et pourquoi vous attaquez-vous à Rem...
- PEU IMPORTE ! l’interrompt Ala-Mea.
Sur ce, l'enera tire immédiatement un trait de cendres incandescentes sur le vampire, qui le reçoit dans l'épaule.
- Parfait... J'adore les débuts in medias res... dit-il.

Il n'était d'ailleurs pas seul : deux succubes apparaissent dans une explosion de flammes, comme si elles attendaient leur entrée triomphale.
La première lance un rayon lumineux rose sur Ala-Mea, qui a le temps de se transformer en nuage de cendres pour ne pas se faire toucher.
La deuxième succube fonce sur Wenzi et lui griffe la jambe. Wenzi tente de lui asséner un coup de pied mais l'ennemi lui attrape la cheville et la projette par terre.
Flandre se contente de mettre Remilia en sécurité, à l'écart du combat, pendant que Jonathan lève les bras au ciel... Soudain la nuit tombe, plongeant les alentours dans les ténèbres.
illustration:


Raikura, qui est restée en bas sous sa forme de chien pour passer inaperçue, entend Sanae parler aux humains toujours rassemblés devant le manoir :
- Nous avons cherché partout mais Remilia s'est enfuie, il n'y a plus aucune trace d'elle. Nous pouvons retourner chez nous, la garde du village sera renforcée et...
Elle est soudain interrompue par la nuit qui tombe sans signe avant-coureur. Un vent de panique commence à se répandre parmi les humains, dont certains commencent à fuir. Sanae décide alors d'organiser la fuite, pour pouvoir protéger ses fidèles des accidents ainsi que des yokais qui attaquent la nuit.
Sous la pression du Meneur de Jeu, Raikura profite de ce chaos pour s'infiltrer enfin dans le manoir par la porte d'entrée. Se rappelant de l'endroit où l'explosion qui a eu lieu, elle monte les escaliers...

Sur le toit, chaque héroïne a engagé un duel avec l'un des adversaires : Flandre attaque l'une des succubes, la blessant à la jambe et bloquant la contre-attaque avec son arme, l'autre succube touche Wenzi avec un jet de flammes, et reçoit en retour un coup de pied de la kappa. Jonathan tire un projectile rouge sur Ala-Mea qui se transforme en nuage de cendres. Le tire traverse le champ de bataille et Raikura, qui sort de l'escalier, a tout juste le temps de se pousser pour l'éviter.
Le combat est plutôt serré entre les deux camps, et bien que seule l'intervention de Raikura puisse faire pencher la balance, celle-ci se contente de regarder passivement.
Ala-Mea lance un nuage de fumée sur Jonathan. Non seulement ce dernier a une vision réduite, mais en plus le vampire n'est plus renforcé par la lumière de la Lune.
- Tu fais tomber la nuit... mais l'obscurité est aussi mon domaine, clame l'enera.

Il est difficile de dire ce qu'il s'est passé à ce moment là. Peut-être est-ce un genre d'aura bizarre que diffuse Raikura sous forme canine. Peut-être est-ce Remilia qui utilisa son pouvoir pour manipuler le destin. Quoiqu'il en soit, à ce moment, la chance se rangea clairement dans le camp des aventurières.
Pour commencer, Jonathan attaque avec un échec critique de 98. Il fonce sur Ala-Mea avec l'intention de la mordre, mais s'empale tout seul sur son arme. Il recule, blessé gravement à la poitrine.
La succube qui combat Wenzi fait un deuxième échec critique, à 96, et tire une boule de feu sur l'autre succube qui la reçoit en pleine tête, ce qui l'empêche d'attaquer pour ce tour.

Wenzi abandonne le combat contre sa succube et rejoint Flandre. L'ennemi, bien que déjà blessé, réussit à parer les attaques de la vampire et de la kappa, mais ce faisant elle recule et finit par heurter le garde-fou qui délimite le toit du Manoir Écarlate. Elle ne peut pas non plus éviter Raikura, qui la mord fermement au bras.
Pendant ce temps, Ala-Mea a réussi à toucher de nouveau le vampire avec un trait de feu. Mais la succube qui n'a plus d'adversaire tire alors sur elle un projectile en forme de cœur, dans une attaque critique. L'enera se sent alors bizarrement attirée par la succube, comme si elle n'avait plus rien à craindre en sa présence... Jonathan cherche lui aussi à tirer, mais ne parvient pas à générer son attaque magique...

La première succube, acculée contre la rambarde du toit, sait déjà qu'elle est vaincue. Elle tente d'attraper Flandre, mais la jeune vampire réussit à se soustraire à son étreinte. Flandre veut contre-attaquer, mais sa rage l'empêche de placer correctement une attaque. C'est finalement Raikura qui enchaîne en lui sautant dessus de toute sa force. Le garde-fou se brise et la succube tombe du toit du Manoir Écarlate.
Ala-Mea attaque une ultime fois Jonathan. Suite à son succès critique, c'est une véritable tempête de feu vient nimber le vampire, qui s'effondre par terre, vaincu. L'enera remarque à ce moment qu'il ne pourra plus être interrogé... Mais c'est un peu tard pour réfléchir...
illustration:

Soudain, Ala est projetée à terre par un tir de la dernière succube en lice. Flandre l'attaque en lui fonçant dessus, mais sa rage lui fait rater sa cible d'au moins 10 centimètres. Sa rage envers les démons qui ont comploté contre sa sœur, et sa rage de voir toutes ses attaques rater leurs cibles. Emportée par son élan, la vampire fait même plusieurs mètres avant de s'arrêter.
La succube fait alors apparaître derrière elle un portail de téléportation orange, mais Wenzi saute sur elle et lui donne un coup de pied retourné. La succube tente d'invoquer un bouclier magique qui se solde par un échec critique. Non seulement le bouclier n'est pas généré, mais en plus la manœuvre fait avorter le portail de téléportation.

La succube décide alors de finir Ala-Mea, et se jette sur elle. Cette dernière, toujours au sol, tire dans l'empressement un trait de cendres qui touche à peine le pied, puis tente d'enchaîner avec un autre projectile, mais ne réussie pas à générer l'attaque. Elle ne peut plus rien faire pour esquiver l'attaque...
La succube se rend soudain compte qu'il y a quelque chose derrière elle. Elle a juste le temps de se retourner pour voir Flandre, qui se trouve à peine à un mètre d'elle, l'arme à la main, ses yeux rougeoyants de colère et ses ailes multicolores déployées. La vampire lui assène alors un coup pas vraiment intéressant niveau technique, mais tellement puissant que la succube est littéralement transpercée et clouée au sol par l'arme de métal noir.

La nuit commence alors à céder place au jour. C'est à ce moment là que les aventurières se rendent compte que tout est fini.
Flandre retourne voir sa sœur et la protège avec son ombrelle. Ala-Mea se relève et regarde le corps inanimé de Jonathan.
- Ala, franchement, t'es pas sérieuse... soupire Wenzi. Je voulais l'interroger... T'aurais dû au moins le laisser en vie...
- Je... hum... je me suis peut-être un peu emportée, avoue l'enera.

Wenzi vient ensuite voir Remilia, qui s'appuie légèrement sur Flandre pour tenir debout, et lui dit :
- Bon, je ne sais pas ce que ce vampire vous a fait, mais je pense que notre travail est terminé. Serait-il possible de m'héberger pour ce soir ? Je crois que je suis exténuée.
- Oui, beau travail, répond Remilia. Je vais vous loger pour la nuit, et demain nous aurons un débriefing avec Yukari. Et au fait, bravo Flandre.
Les humains, ainsi que les filles du clan Moriya, sont tous partis. Les aventurières, qui ont quand même enchaîné deux journées chargées sans se reposer beaucoup entre temps, dorment toute la l'après-midi et toute la nuit au Manoir Écarlate.
Le lendemain, elles se regroupent dans le hall du manoir, en compagnie de Remilia (qui s'est remis de son combat) et de Yukari.
illustration:

- Bonjour à vous quatre, avez-vous bien dormi ? les accueille Remilia.
- Bonjour grand sœur ! s'exclame Flandre.
- Comment dire... dit Raikura d'un ton pas vraiment positif.
- Assez correctement pour que je n'ai pas à m'en plaindre, dit Ala-Mea.
- J'ai dormi comme un loir, ce manoir est extra, dit Wenzi.
- T'as l'air en meilleur état qu'hier, en tout cas, lui fait remarquer l'enera.
- Quoiqu'il en soit, j'aimerais que nous fassions un petit débriefing avec Yukari, dit la maîtresse de maison. Je n'ai pas besoin de vous la présenter je suppose ?
Wenzi la salue avec sa casquette, et Ala avec un signe de main.
- Je crois avoir déjà entendu parler d'elle... réfléchit Raikura.
- Bonjour, dit Yukari avec un sourire mystérieux. Ah Raikura... aussi distraite que d'habitude. Je suis déjà contente que tu sois venue avec ta tête aujourd'hui.
- Pour commencer j'aimerais vous remercier, continue Remilia. Cette opération a été globalement un succès.
- Dans les grandes lignes, oui, reprend la yokai des frontières. Vous vous êtes toutes bien débrouillées. Bon, sauf Raikura à la fin. Les kappas, le sanctuaire Moriya, et les habitantes du Manoir Écarlate vous sont très reconnaissantes. Ça c'est le côté positif...
- Le sanctuaire Moriya ? Elle est bien bonne ! s'exclame Wenzi.
- Elles sont contentes que vous ayez pu démasquer le vrai coupable, explique Yukari. Même si elles ont légèrement baissé en popularité, elles vous sont reconnaissantes.
- Faites passer le message que ce sont elles qui ont arrêté Jonathan, dit Ala très sérieusement.
- Que... Que quoi ?! s'exclame Raikura.
Wenzi la regarde froidement.
- Comment ?! Elles ont attaqué Meiling et Patchouli, en voulaient à ma sœur, et tu veux les récompenser ?! s'exclame Flandre.
- Pour autant que je méprise leurs actions dans cette affaire, il nous faut préserver l'équilibre de Gensokyo. Les dieux aident les humains et les humains craignent les youkais.
- Je ne sais pas trop si je peux leur en vouloir, avoue Remilia. Il est vrai qu'elles n'avaient pas beaucoup d'alternatives.

- En parlant de popularité, la mauvaise nouvelle c'est que vous n'avez pas la cote au village humain, reprend Yukari avant que ça ne parte à nouveau en débat.
- C'est une bonne chose, commente Ala. Les yokais tirent leur force de la peur des humains. Je me sens mieux en sachant qu'ils me craignent.
- Je n'ai que faire de l'avis des humains, lance Flandre avec mauvaise humeur.
- Ah... se dit Raikura qui n'a de toute façon jamais eu la cote auprès des humains.
- On essaie de sauver leur peau et voilà comment on est remerciées, soupire Wenzi. Au moins, le petit fantôme qu'on a croisé, lui, sait.
- Ah oui à propos du fantôme, reprend Yukari. La Yamaxanadu m'a informé qu'elle passerait régulièrement chez les humains pour leur faire la morale, et leur apprendre à être moins gouvernés par leurs peurs.
- Vous avez tort de vous moquer de l'avis des humains, objecte Remilia.
- J'y ai vu plus de bêtise qu'autre chose, réplique Ala-Mea. Je continuerai de me moquer des imbécile tant qu'il me plaira. Il y a un monde entre prendre des précautions et se soumettre à leurs délires. Les humains sont stupides, et ceux qui ne le sont pas sont retors et sournois.
- Comme il vous plaira. J'espère juste que vous ne le paierez pas trop cher, répond la ma^tresse de maison.
- J'ai appris à mes dépends à me méfier d'eux, ne vous méprenez pas, ajoute l'enera.
- Ah oui, à propos, j'ai un dernier reproche à vous faire, reprend la vampire. Qu'est-ce qui vous a pris de foncer dans cette foule d'humains déchaînés ?! Vous êtes inconscientes ?!
- Oui, Raikura l'est, commente Yukari.
- Je ne regrette pas mon choix, avoue Wenzi. J'ai pensé à faire ce que je pouvais à un moment donné. Et au final, cela nous a donné une opportunité de rentrer dans le manoir. Je n'allais pas laisser Meiling au sol.
- Vous avez eu de la chance que Sanae vous ait tirées d'affaire, fait remarquer Remilia.
- Sanae nous aurait aidées en sachant tenir son troupeau.
- Les humains ne sont pas des moutons que l'on peut élever en troupeaux, réplique la vampire. Je ne sais pas si à la place de Sanae, nous aurions fait mieux. Enfin moi je ne serais pas devenue prêtresse pour commencer.
Ala n'est clairement pas convaincue par ce qu'a dit Remilia. Pour elle, les humains sont à 95 % du bétail, et à 5 % des types dangereux.

- Une dernière chose concernant Kyoshi Myriouki, intervient Yukari. J'ai fait appel à une psychologue satori pour l'examiner. Elle m'a confirmé que c'était bel et bien un humain, mais que sa mémoire avait été modifiée en profondeur par la gorgone. Ses souvenirs de l'attaque de Jonathan ont été remplacés par des images de Remilia. Voilà, je crois que c'est tout ce que j'avais à dire. Je referai appel à vous quand nous aurons un nouvel incident sur les bras.
Ala déclare alors :
- J'espère simplement qu'au lieu de chercher des excuses aux erreurs les plus absurdes, certaines personnes essaieront de réfléchir et d'agir intelligemment. Mais ce n'est pas à moi de faire le travail des dieux. Si on me cherche, suivez la fumée.
Sur ce, elle prend congé et se dirige vers la porte du manoir.
- Parfois c'est à nous de faire le travail des dieux, dit Remilia plus pour elle-même que pour les autres.
- Remilia, comme convenu, j'aimerais pouvoir m'entraîner avec Meiling, rappelle Wenzi.
- Oui... Pour ça il faudra attendre qu'elle soit remise sur pieds. Revenez dans deux jours.
- Et en cas de problème, ajoute la kappa, je pourrai toujours aider Meiling à protéger le manoir lorsque je serai là.
- Oh c'est généralement très ennuyeux. Dieu merci nous n'avons pas des attaques de succubes tous les jours.
- Ce n'est pas grave, au moins je serai un peu moins seule. Sur ce...
Elle se retourne et commence à partir.
- J'imagine que je dois rentrer chez moi... se dit Raikura. Dites, est-ce que je pourrai revenir au manoir ?
- Bien sûr. J'ai une dette envers vous... dit Remilia.
- Très bien !

Flandre les voit partir. Elle s'exclame :
- C'était vraiment sympa d'aller dehors. J'espère repartir bientôt !
- Vu ce qui se passe, je pense que l'occasion se représentera bien assez tôt, dit Yukari avec un air sombre.
- Bien, Flandre, tu devrais aller prendre une douche, déclare Remilia. J'ai encore quelques détails à régler avec Yukari.
- Euh d'accord grande sœur.
Remilia regarde Flandre sortir de la pièce. Elle était d'habitude très protectrice envers elle, mais la situation ne lui laissait guère le choix.
illustration:

Lorsqu'elles sont seules toutes les deux, la yokai des frontières et la vampire échangent un regard circonspect. Yukarie confie alors ceci à Remilia :
- Entre Wenzi qui fonce dans un barrage de danmaku sans réfléchir, Ala-Mea qui tue les boss avant qu'ils ne puissent parler, Raikura qui refuse presque de participer au combat, et ta sœur qui ne touche presque jamais ses adversaires, je me demande si nous avons fait le bon choix.
- Moi aussi. Mais des choix, justement, nous n'en avions pas beaucoup d'autres...

Cette aventure était peut-être l'occasion, pour Ala-Mea, de méditer sur la nature de la religion. Mais elle n'aime pas ça et préfère dire que Sanae avait tort, point. Elle part du principe que pour survivre, le monde surnaturel doit faire front uni et traiter les humains comme un simple moyen d'atteindre un but. En cela, peut-être, elle ressemble plus à Jonathan que n'importe qui d'autre. Peut-être est-ce finalement une bonne chose que Jonathan n'ait jamais pu révéler son plan, car il aurait pu plaire à l'enera...
En fait, à part Wenzi qui aime méditer de tout et de rien, personne n'a l'air d'apprécier la méditation dans le groupe...

_________________
La mort d'un homme est une tragédie. La mort d'un millier d'hommes est une statistique. La mort d'un million d'hommes, c'est Chuck Norris.

Ma fanfiction sur Flandre et Remilia Scarlet : http://touhou-france.forumactif.com/t3597-fanfic-deux-paires-d-ailes-ecarlates

Et ma fanfiction sur comment Koishi en est venue à fermer son oeil : http://touhou-france.forumactif.com/t3685-fanfic-liees-par-le-sang-et-l-esprit
avatar
Solarius
Dragon de l'astre solaire

Messages : 710
Date d'inscription : 06/04/2015
Age : 21
Localisation : France

Profil Joueur
 : TH07 - PCB TH07 - PCB
Niveau: Normal
Score: (non communiqué)

Revenir en haut Aller en bas

Re: 1 - Un vampire de trop

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum