[Fanfic] Le vol de l'hirondelle

Page 2 sur 3 Précédent  1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: [Fanfic] Le vol de l'hirondelle

Message par Hadron le Lun 24 Oct 2016, 11:06 am

Episode 14:
Yachiru et Nomi sont de retour au village des humains, elles se dirigent vers l'échoppe de Midori. Il semble y avoir du bruit à l'intérieur. Yachiru ouvre la porte et entre doucement. Elle reconnaît Yumi, debout sur le comptoir en train de crier sur Midori.

-Comment ça "pas là" ?! hurle Yumi en secouant Midori.
-Euh, c'est moi que tu cherches, Yumi ? demande Yachiru, perplexe.
-Ah, te voilà, toi ! Qu'est-ce qui t'a pris de partir sans prévenir ?! Tu m'aimes plus, c'est ça ? grogne-t-elle en lâchant Midori qui s'effondre, étourdie.
-Donc t'as fais tout le chemin depuis les montagnes pour me retrouver ? Je te manquais à ce point ? Et puis comment tu sais que Midori me connaît ?
-Midori ?
-Euh, oui, cette jeune fille que tu secouais à l'instant et qui est complètement étourdie.
-Ah. J'en savais rien. J'ai fais pareil dans toutes les maisons du village.
-Eeeeh ? Mais c'est qu'elle va causer un incident rien qu'en secouant les gens à mort... désespère Yachiru en se cachant le visage avec la main.
-Et puis c'est quoi ce bandeau sur ton oeil, d'abord ?
-Ah ça, c'est rien. C'est juste un cosplay de pirate.
-Un cosplay de pirate ?
-Un cosplay de pirate.
-Un cosplay...
-De pirate.
-Trop cool ! s'exclame Yumi.
-... (Elle me croit en plus...) pense Yachiru.

Midori reprend peu à peu connaissance.

-Ah, te revoilà Yachiru. Ton oeil va mieux ? dit-elle doucement en se tenant le front.
-Moi ça va oui, mais toi par contre t'as pas l'air en forme après le traitement que t'a fait subir Yumi, héhé. plaisante Yachiru en aidant Midori à se lever.
Bon ben, tant que vous êtes là, laissez moi vous présenter : Midori, magicienne novice et boulangère arrivée récemment du monde extérieur.

Nomi, qui est toujours là, tire sur la veste de Yachiru l'air de dire "moi aussi je veux être présentée".

-Euh ouais, voilà Nomi, chat, escorte, apparemment muette... reprend Yachiru en se décalant pour montrer Nomi.

Nomi esquisse un sourire timide, contente d'avoir été présentée.

-Et enfin, Yumi, chose bruyante venue de je ne sais pas où... Accessoirement, c'est aussi la propriétaire de la maison volante et celle qui a causé le dérèglement météorologique lors du dernier incident.
-Eh ! Je suis une princesse et alchimiste et je viens du monde extérieur aussi !
-Vraiment, c'était toi dans cette maison ? Et tu viens du monde extérieur ? Tu viens de quelle ville ? lui demande Midori.
-Une ville ? Je viens d'un petit village perdu dans la forêt, même s'il ne ressemblait plus vraiment à un village après que ces bandits l'aient ravagé avec leurs lances et leurs torches.
-Des lances et des torches ? Tu viens du Moyen-Âge ou quoi, haha. plaisante Midori.

Yumi prend un air sérieux.

-Midori... l'interpelle Yachiru.
-Ah pardon, c'était pour de vrai ? s'excuse Midori.
-J'avais jamais envisagé l'hypothèse que Yumi n'ai pas simplement téléporté sa maison, mais carrément voyagé dans le temps. admet Yachiru.
-Madame Midori... marmonne Yumi.
-Oui ?
-Tu viens du futur, alors ?! s'exclame-t-elle en retrouvant son enthousiasme.
-Euh, j'aurais plutôt dit que toi tu venais du passé mais oui, en quelque sorte. répond Midori en souriant.
-Tout ce que l'on peut voir vient du passé, même le futur, si on le regarde d'assez loin. divague Yachiru.
-Oh mais qui aurait cru que tu avais des pensées philosophiques pareilles, Yachiru, haha. s'amuse Midori.
-Moi j'ai pas compris. marmonne Yumi.
-Yumi, tu as déjà regardé le soleil dans le ciel ?
-Euh oui pourquoi ?
-Eh bien déjà, ne le fais plus, c'est dangereux, et ensuite lorsque tu le regardes depuis ici, tu le vois tel qu'il était huit minutes plus tôt, le temps que son image voyage jusqu'à tes yeux.
-Ohhh, intéressant.
-Bon, c'est pas qu'on s'égare là, mais moi je dois me rendre au Netherworld. Je dois retrouver quelqu'un.
-Je peux venir, cette fois, ou tu veux encore m'abandonner ? nargue Yumi.
-Bien sûr, allez on y va ! À une prochaine Midori !
-Au revoir !

Yachiru et Yumi s'apprêtent à partir mais Nomi retient Yachiru.

-Euh... Vous cherchez un fantôme ? demande-t-elle d'une petite voix timide.
-Hein ? ...Mais tu parles ! s'exclame Yachiru. Euh sinon, oui, en quelque sorte.
-Je peux vous accompagner, s'il vous plait ? Euh... Moi aussi je cherche... un fantôme.
-Non. répond sèchement Yumi.
-Oui, bien sûr, pourquoi pas. répond aimablement Yachiru.
-Quoiii ?! s'indigne Yumi.
-Bah quoi ? Où est le problème, Yumi ?
-Un problème ? Qui a un problème ici ? Pas moi en tout cas ! C'est pas comme si j'avais peur de la concurrence de cette neko-loli, fuahaha ! se défend Yumi.
-Bien, puisqu'il n'y a pas de problème, allons-y.

Yachiru se met en route et Yumi vient se coller à ses côtés en fixant Nomi. Nomi les rejoint et se met de l'autre côté de Yachiru. Yumi plisse les yeux et fait la moue, toujours en fixant Nomi.

-Dis, Yu... Euh, Nomi (quel est l'idiot qui a eu l'idée de vous donner des noms aussi ressemblants), ta maîtresse va pas se demander où t'es passée ? demande Yachiru.
-Ma... maîtresse ? répond-t-elle doucement.
-Bah, cette lapine pas très commode qui était avec toi quand vous m'avez escortée jusqu'à Eientei.
-Ah, Mimu... Oui elle s'occupe de moi mais je suis libre de faire ce que je veux, elle se passera de mes services pendant un moment... c'est tout.
-Ok, si tu le dis.

Les trois filles sortent du village des humains. Yachiru déploie son moyen de transport.

-Allez, accrochez-vous à moi ! s'exclame Yachiru.

Yumi saute sur son dos et s'accroche à ses épaules. Nomi se cramponne doucement à la jambe gauche de Yachiru. Yachiru fait s'élever son surf d'obsidienne de quelques mètres, elle rajoute un peu de matière noire du coté droit pour corriger le déséquilibre causé par ses deux passagères. Une fois stabilisé, l'éclat de matière noire s'élance à pleine vitesse vers les cieux, tout droit vers l'emplacement de la barrière entre la vie et la mort.

_________________
All I did, all I could do back then was humbly block out the rain... But you know, hiding from dark skies won't make 'em clear. ♫
avatar
Hadron
Easy
Easy

Messages : 51
Date d'inscription : 09/09/2016
Age : 20
Localisation : Tout fou dans les herbes touffues etouffé par la frousse.

Profil Joueur
 :
Niveau:
Score: (non communiqué)

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Fanfic] Le vol de l'hirondelle

Message par Hadron le Jeu 27 Oct 2016, 1:00 am

Episode 15:
Le Netherworld, de l'autre côté de la barrière. Une vaste étendue montagneuse recouverte de quelques taches de neige aux abords de l'hiver.

-Bon, ben nous y voilà. C'est grand, c'est vide, il fait froid. annonce Yachiru.
-Retrouver quelqu'un ici ça risque d'être aussi difficile que trouver une aiguille dans une pierre qui aboie.
-Je pense que tu voulais plutôt dire : "Aiguille sous la caravane n'amasse pas mousse", Yumi.

Le fantôme d'un vieil homme courbé s'approche et les interrompt dans leur délire.

-Excusez-moi je crois plutôt que c'est "une aiguille dans une botte de foin". dit-il.
-Eh vieil homme, toi qui as l'air malin, tu saurais nous indiquer un endroit où on pourrait se renseigner par ici ? lui demande Yachiru.
-Eh bien, il y a bien le... Oh mais, comment trois jolies jeunes filles comme vous peuvent-elles bien être mortes ?
-Nous ne le sommes pas, enfin je crois.
-Héhéhé... Vous savez probablement que se trouver ici, de ce côté de la barrière équivaut à être mort.
-Ouais, et vous savez aussi probablement que la barrière n'a toujours pas été réparée. On peut venir ici sans passer par l'étape pénible qu'est la mort. Bon sinon, tu peux nous guider oui ou non ?
-Oh, oui pardonnez-moi. Vous pouvez aller voir la maîtresse de ces terres, elle est probablement dans sa demeure, là-haut.
-Hmm, classique... Merci, l'ami. Yumi, Nomi, on y va.

Yumi et Nomi acquiescent de la tête.

-Oh mais de rien jeune fille mais dites, permettez moi de vous y accompagner, c'est pas comme si j'avais autre chose à faire de mon temps, héhé. dit le vieillard.

Le vieil homme se met en marche aux côtés de Yachiru. Il la pousse doucement avec sa main qui descend lentement le long des hanches de Yachiru jusqu'à ses fesses. Yachiru s'arrête et tourne la tête vers le vieil homme, affublée d'un rictus nerveux.

-Oh, veuillez m'excuser jeune demoiselle. J'aurais préféré mourir plus jeune, cela m'aurait évité de conserver une apparence aussi chétive, mais je suis bien trop petit pour atteindre vos épaules.
-Je peux marcher droit toute seule, vous n'avez pas besoin de me pousser, merci. répond Yachiru en se penchant vers le vieil homme avec un petit tic nerveux à l'oeil.

Le vieil homme sourit bêtement au nez de Yachiru. Sa main semble prendre vie toute seule et vient s'aplatir sur la poitrine de cette dernière. Le quart de seconde suivant le vieil homme est en train de faire un vol plané en arrière, il s'écrase par terre et roule sur une dizaine de mètres laissant quelques traces écarlates dans son sillage. Quelques copeaux de matière noire s'effritent du poing fumant de Yachiru. Le vieil homme gémit. Yachiru s'approche de lui entourée d'une aura démoniaque.

-Hoy, enfoiré, je vais te frapper jusqu'à ce que tu meures une deuxième fois, mais avant je vais te faire commettre des péchés pour que tu grilles en enfer... grogne Yachiru en soulevant l'homme à bout de bras.
-Aaahh, ouiiii... l'interrompt le vieil homme.
Je n'ai plus de regreeeeets... souffle-t-il dans un râle tout en disparaissant lentement entre les mains de Yachiru jusqu'à ce qu'il ne reste de lui que des petites particules brillantes portées par le vent.

Yachiru se retourne vers Yumi et Nomi qui la fixent d'un regard accusateur.

-Quoi ? J'y suis pour rien... Et puis c'était quoi son problème à lui ? J'espère qu'ils sont pas tous comme ça par ici...
-T'y es allé un peu fort quand même, non ? Le frapper au point de le réduire en poussière, faut le faire. remarque Yumi.
-Non, Yumi c'est pas moi qui l'ai... C'est lui qui s'est... après m'avoir... Bon, laisse tomber. Allons-y.

Les trois filles commencent à gravir les quelques marches qui les séparent de la demeure de la princesse du Netherworld. Nomi sautille de marche en marche avec une agilité féline et arrive en haut la première. Yachiru ne tarde pas à la rejoindre. Yachiru et Nomi font une petite halte sur le palier, elles discutent, s'occupent, attendent... Après 15 minutes, Yumi les rejoint enfin, à bout de force, s'accrochant aux marches du bout des doigts. Yachiru l'aide à se relever.

-Allez Yumi, encore un effort, on est qu'au quart de l'escalier ! s'exclame-t-elle.

À la fin, Yumi finit l'ascension, exténuée, sur le dos de Yachiru.

-Dis donc, c'est en étant faiblarde comme ça que tu comptais conquérir le monde ? nargue Yachiru.
-J'y peux rien ça doit être les effets secondaires du miasme du Makai... se défend doucement Yumi.

Les trois filles arrivent enfin à l'entrée de Hakugyokurou. Le portail étant ouvert, elles décident de pénétrer dans la cour. Une jeune fille vient à leur rencontre.

-Toutes mes excuses, mais l'accès au Hakugyokurou est restreint... en particulier aux vivants. grommelle-t-elle.
-Des vivants ? Où ça ? Personnellement, je suis morte en tombant dans des escaliers, et mon amie ici présente est morte en les montant. plaisante Yachiru en montrant Yumi toute ramollie.
-Assez plaisanté, faites demi-tour maintenant.
-Ouais, ouais, promis on fera demi-tour après avoir parlé à la maîtresse des lieux. dit Yachiru en reprenant sa marche.
-Pas un pas de plus ! lui crie la jeune fille en dégainant un katana dans sa direction.
-Très bien, dans ce cas je ne bouge plus.

Yachiru esquisse un léger sourire alors qu'elle enclenche son "Twitching Glitch". Profitant de son invisibilité, elle s'élance vers la jeune fille qui lui barre la route pour la mettre hors d'état de nuire. La jeune fille ferme les yeux une fraction de secondes et lorsqu'elle les ouvre à nouveau, ils sont braqués sur Yachiru, pas sur son leurre mais sur sa position exacte. La jeune fille donne un rapide coup d'épée en direction de Yachiru, qui a tout juste le temps de réagir. Elle pare le coup d'épée avec son avant-bras recouvert de matière noire.
Nomi vient en aide à Yachiru, elle dégaine son katana et s'élance vers leur adversaire. La jeune fille lâche son katana dans la main de Yachiru et fait un bond en arrière en dégainant un deuxième sabre plus court pour parer l'attaque de Nomi. Nomi se retrouve nez à nez avec la jeune fille qui semble prise de stupeur en la voyant. Soudain une voix interrompt le combat.


-Youmu ? Est-ce ainsi que tu traites mes invités ?

La jeune fille détourne le regard vers cette voix.

-Dame Yuyuko ? Ce sont vos invitées ? Mais vous ne m'avez rien dit. Et puis...
-Allons, allons mes amies, inutile de vous battre, il y a eu un malentendu. Youmu vous a prise pour des intrus. Allons, veuillez me suivre.

Il y a un moment de flottement. Yachiru, Nomi et Youmu se regardent. Finalement, Nomi et Youmu, rengainent leurs épées, tandis que Yachiru va récupérer Yumi qui se contentait d'observer la scène.
Youmu les guide jusqu'à un salon où les attend Yuyuko, la maîtresse des lieux. Elle leur demande de s'asseoir et demande à Youmu de ramener une collation.


-Bien, je dois admettre que votre visite m'intrigue, oh, mais où sont mes bonnes manières, je ne me suis même pas présentée. Yuyuko Saigyouji, princesse du Netherworld, enchantée. Et qui ai-je l'honneur d'accueillir dans mon humble demeure ?
-Je me nomme Yachiru Kokonoe et voici Yumi et Nomi. Merci d'avoir prétendu nous avoir invitées, j'avais pas vraiment envie de m'en prendre à cette petite.
-Oh si vous vous étiez trouvées hors du Hakugyokurou, je ne serais pas intervenue. Youmu a toujours besoin d'entraînement, mais la dernière fois que quelqu'un s'est battu dans mon jardin, Youmu a mis un temps considérable à réparer les dégâts.
-Oh je vois, vous êtes vraiment bienveillante envers cette petite.
-Huhu, n'est-ce pas ? s'amuse Yuyuko avant de détourner le regard vers un coin vide de la pièce.
Et toi, Yukari, que me vaut ta visite ?

_________________
All I did, all I could do back then was humbly block out the rain... But you know, hiding from dark skies won't make 'em clear. ♫
avatar
Hadron
Easy
Easy

Messages : 51
Date d'inscription : 09/09/2016
Age : 20
Localisation : Tout fou dans les herbes touffues etouffé par la frousse.

Profil Joueur
 :
Niveau:
Score: (non communiqué)

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Fanfic] Le vol de l'hirondelle

Message par Hadron le Ven 28 Oct 2016, 12:23 pm

Episode 16:
-Oh moi ? Rien de spécial... Je m'occupe comme je peux. Je me suis découvert une passion pour la narration. dis-je sans me montrer.
-Ah vraiment ? Cela m'a l'air amusant. Je peux essayer ? demande Yuyuko.
-Oui, bien sûr.

Youmu est adorable, haha.

-Ouais bon, tu as des progrès à faire, ce n'était pas vraiment une didascalie ça... Il ne suffit pas de parler en italique tu sais, huhu.
-Une didascalie ? s'interroge Yumi.

Elle ne savait pas que c'était les messages servant à décrire la scène aux lecteurs.

-Vous avez vu, je peux même répondre à sa question sans parler directement, si ça c'est pas la classe.
-Bon, vous vous égarez un peu là. m'interrompt Yachiru.
-Oh, oui, veuillez m'excuser. Alors que cherchez-vous ?
-Vas-y, Nomi, à toi l'honneur.
-Euh, moi... Je cherche... un spectre de navire. annonce doucement Nomi.
-Tu cherches à te venger pour ce qu'il t'est arrivé lors de ta vie antérieure, hein, Suguri. répond Yuyuko.

En entendant ce nom, Nomi ouvre grand les yeux.

-Oui je te connais. reprend Yuyuko. Youmu aussi semblait t'avoir reconnue, bien que tu ne sois pas restée très longtemps parmi nous. De plus, je suis étonnée qu'il te reste encore des souvenirs de ton ancienne vie après ta réincarnation. Mais dis moi, toi qui es un chat et qui a neuf vies, pourquoi chercher à venger cette mort particulière ?
-Euh, c'est pas vraiment moi que je veux venger... c'est plutôt mon capitaine...
-Quoi qu'il en soit si tu cherches un spectre de navire, il y a peu de chances que tu le trouves ici, mais s'il s'agit bien de celle que je pense, tu dois pouvoir la trouver quelque part à Gensokyo, probablement près d'un point d'eau.
-Euh, je suis un peu perdue, là. admet Yachiru.
-Nomi, ici présente, anciennement appelée Suguri, est morte noyée dans un naufrage causé par un spectre de navire d'après elle. Maintenant qu'elle s'est réincarnée, elle cherche à venger son ancien propriétaire. C'est bien ça, Suguri ?

Nomi acquiesce de la tête.

-Et toi Yachiru, que cherches-tu ?
-Une jeune fille du nom de Yuzuru, morte il y a plus ou moins trois cents ans.
-Yuzuru, Yuzuru... Ce nom ne me dit rien. Es-tu sûre qu'elle est morte ?
-Ou... Oui... répond Yachiru en baissant la tête.
-Et était-elle bien humaine ?
-Non, c'était une dém... Yachiru s'interrompt et tressaille.
-Hmm, je vois. Il n'y a que les âmes humaines qui peuvent devenir des fantômes. Néanmoins, tout le monde doit faire face au jugement des yama au bout de leur vie, humains comme youkais. Je te conseillerais d'aller chercher du côté de la rivière Sanzu, peut-être que tu la trouveras là-bas... ou peut-être que le simple fait d'être un démon lui a valu un aller simple pour l'enfer.

Yachiru prend un air grave et se met à réfléchir.

-Et toi, petite Yumi ? reprend Yuyuko.
-Gné, hein ? Quoi, moi ?
-Eh bien, que viens-tu chercher par ici ?
-Oh non moi j'accompa...
-Ah, suis-je bête, tu veux probablement voir tes parents !
-... EH ?! Ils sont là ?!

Yuyuko confirme de la tête.

-Jintaro, Shirayuki, j'ai de la visite pour vous ! s'exclame-t-elle en se penchant vers la porte.

Après un court instant, un couple de fantômes en kimonos traditionnels se présentent devant la porte. Yumi les fixe, la bouche et les yeux grands ouverts. Les deux fantômes font de même en apercevant Yumi.

-Yumiii !
-Yumiii ! s'exclament-ils en choeur.
-Ces bandits sont revenus pour te tuer aussi, alors... sanglote sa mère.
-Mais non voyons chérie, ça fait des centaines d'années que ça s'est passé, elle a dû mourir de vieillesse ! remarque son père.
-Eh, je suis pas morte ! J'ai téléporté la maison dans un pays depuis lequel je peux venir dans ce monde !
-Tu as téléporté la maison ? J'espère qu'elle tient toujours debout... se préoccupe son père.
-Et moi j'espère que tu ne causes pas trop de soucis à ta tutrice et à la servante. s'inquiète sa mère.
-Ben, c'est-à-dire que... Elles étaient parties quand j'ai téléporté la maison, du coup elle doivent toujours être au village...
-Quoi, mais alors tu vis toute seule ?! s'affole sa mère.
-Oh t'en fais pas je sais me débrouiller, hein.
-Toi oui, mais la maison doit être en piteux état.
-Mais vous vous inquiétez plus pour la maison que pour moi ou quoi ?!
-Et tu fais toujours tes expériences dangereuses ? l'interroge sa mère.
-Change pas de sujet ! Mais pour répondre à ta question, oui. J'ai même faillit conquérir ce nouveau môôônde avec, fuahaha !
-Ah, c'est bien ma fille, fuahaha ! s'exclame son père.
-Ne l'encourage pas, imbécile ! crie sa mère en tapant son père sur la tête.
-Mais vous inquiétez pas, de toute façon c'est tous des dingues dans ce pays. Par exemple, cette fille passe son temps à m'abandonner, et elle m'attache pour pas que je la suive, et quand elle s'énerve, elle fait des trous partout avec ses lasers...
-Eeeeeh ?! Qu'est-ce que tu racontes, Yumi ?! se défend Yachiru.
-Bien joué, jeune fille ! C'est comme ça qu'il faut s'y prendre avec ma fille. Moi, c'est ce que je faisais ! Enfin pour ce qui est de l'attacher, hein, parce que je tire pas de lasers, fuahaha ! s'exclame le père de Yumi.
-...c'est vrai en plus ! confirme Yumi.
-Ouaaaaah, mais c'est quoi cette famille ?! craque Yachiru en se prenant la tête entre les mains.

Yachiru se retourne vers Nomi.

-Bon tu viens Nomi, on s'en va... Merci pour l'accueil, Yuyuko. On va aller jeter un oeil du côté de la rivière Sanzu.

Nomi acquiesce. Yuyuko les salue en souriant derrière son éventail.

-Eh, attendez-moi ! Au revoir, papa, maman ! crie Yumi en se levant et en se dépêchant de rejoindre Yachiru après avoir fait un bisou à ses parents.

-Bon, ben la voilà qui repart... dit doucement son père.
-Elle a l'air de s'être fait des amies. ajoute sa mère.

Le couple de fantômes devient petit à petit transparent. Ils observent Yumi jusqu'à ce qu'elle disparaisse au bout de l'allée du Hakugyokurou en descendant les escaliers. Une fois leur petite hors de vue, les deux fantômes échangent un sourire plein de gratitude avec Yuyuko avant de disparaître à leur tour, au sens propre du terme.

_________________
All I did, all I could do back then was humbly block out the rain... But you know, hiding from dark skies won't make 'em clear. ♫
avatar
Hadron
Easy
Easy

Messages : 51
Date d'inscription : 09/09/2016
Age : 20
Localisation : Tout fou dans les herbes touffues etouffé par la frousse.

Profil Joueur
 :
Niveau:
Score: (non communiqué)

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Fanfic] Le vol de l'hirondelle

Message par Tabbender le Sam 29 Oct 2016, 6:09 am

Han donc depuis le début le narrateur c'était Yukari Surprised REVELATION

Sinon il était marrant cet épisode, par contre y'a une incohérence : la tutrice et la servante de Yumi auraient du, logiquement, mourir de vieillesse entre temps, ça aurait pas été logique que les parents soient au courant du coup ? Et c'est bizarre qu'ils soient pas étonnés d'avoir attendu aussi longtemps avant de la voir arriver x)

_________________


best video on youtube:
avatar
Tabbender
La science m'appelle
La science m'appelle

Messages : 318
Date d'inscription : 01/11/2015
Age : 7
Localisation : GRAND DAD

Profil Joueur
 : TH06 - EoSD TH06 - EoSD
Niveau: Flandre <3
Score: (non communiqué)

http://xooit.alwaysdata.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Fanfic] Le vol de l'hirondelle

Message par Hadron le Sam 29 Oct 2016, 7:53 am

Hmm, j’admets que j'avais pas vraiment pensé à ça !^^
Alors, pour la tutrice et la servante, je vous laisse croire en la version qui vous semble la plus adaptée entre:
1. Contrairement aux parents de Yumi qui sont des fantômes (donc avec un corps), la tutrice et la servante ne sont devenues que des spectres.
2. La tutrice et la servante étaient odieuses et ont gagné un allé simple pour l'enfer. (Nan en vrai, je ne miserais pas sur celle-là mais bon... x))
3. Yumi ne vient peut-être pas du passé, mais carrément d'un autre monde dans lequel la servante et la tutrice sont toujours en vie. (Après tout on n'est toujours pas sûr des origines de Yumi)
4. On s'en fout de la tutrice et la servante, lol.

Et pour ce qui est de l'attente des parents de Yumi, bah, déjà à leur place, ce qui m'aurait surpris ça aurait plutôt été l'apparence encore enfantine de Yumi, plutôt que le temps écoulé. Sinon je vais essayer de justifier ça par le fait qu'ils n'ont probablement plus vraiment de notion du temps, d'ailleurs son père parle de "centaines d'années" alors qu'il s'en est potentiellement écoulé bien plus.^^'

_________________
All I did, all I could do back then was humbly block out the rain... But you know, hiding from dark skies won't make 'em clear. ♫
avatar
Hadron
Easy
Easy

Messages : 51
Date d'inscription : 09/09/2016
Age : 20
Localisation : Tout fou dans les herbes touffues etouffé par la frousse.

Profil Joueur
 :
Niveau:
Score: (non communiqué)

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Fanfic] Le vol de l'hirondelle

Message par Hadron le Lun 31 Oct 2016, 3:43 pm

Arc fleuve Sanzu
Episode 17:
Yachiru, Yumi et Nomi sont finalement de retour à Gensokyo, elles partent en direction de la route de la liminalité suite aux conseils de Yuyuko. Le ciel est nuageux et le tonnerre gronde, bien qu'il ne pleuve pas encore.

-J'ai comme un mauvais pressentiment, j'ai des picotements dans le dos et les poils qui se hérissent. annonce Yachiru.
-Moi non plus... je n'aime pas les orages... dit doucement Nomi.
-Non, c'est pas ça, il y a quelque chose dans l'air qui ne me dit rien qui vaille.
-T'aimes pas les orages et tu utilises la foudre et le vent dans tes spellcards ? Et c'est moi la folle, fuahaha ! nargue Yumi.
-Si tu as peur des monstres, tu n'as qu'à en devenir un... En manipulant les éléments de la tempête, je me dis que... quelque part je domine la source de mes tourments, et ça me rassure.
-C'est une façon de voir les choses, Nomi. admet Yachiru.
-Peuh, de toute façon y a que les bébés qui ont peur de l'ora...

Un coup de tonnerre claque comme si l'éclair était directement tombé sur les filles. Yumi et Nomi sursautent et se prennent mutuellement dans leurs bras. Quelque chose remue dans le kimono de Yumi. Le petit furet trouvé par Yumi dans sa maison sort sa tête du col du kimono de cette dernière et pousse un petit feulement.

-Tu disais, Yumi ?
-J'ai pas eu peur ! C'est cette bestiole qui a fait ce bruit ! Vilaine bêbête, vilaine !
-Eh, mais c'est le raijuu qui était chez toi, tu l'avais emmené ? demande Yachiru.
-Bah, en fait je savais pas qu'il était là. Je me disais aussi que quelque chose me chatouillait !
-En tout cas on dirait qu'il t'aime bien.

Les trois filles continuent leur chemin. Un peu plus tard, elles passent à proximité du canal près du village des humains. Une voix les interpelle.

-Eh, vous sentez ça ?

Les trois filles cherchent la provenance de la voix, bien que Yachiru ai reconnu de qui il s'agissait.

-Toi aussi, t'as un mauvais pressentiment, Banki ? répond Yachiru.

Sekibanki est assise sur un muret un peu plus haut, cachée par les feuilles d'un saule.

-Huh, c'est plus qu'un mauvais pressentiment, je me sens bizarre... À la fois fébrile et excitée. J'ai des frissons et je tremble comme si j'étais sous l'effet de l'adrénaline.
-Maintenant que tu le dis, c'est vrai que moi aussi j'ai cette impression. affirme Yachiru.
-Moi aussi, euh... un peu. ajoute Nomi.
-Moi je sens rien de spécial... Pourquoi on m'exclut toujours ?! s'exclame Yumi.
-M'ouais, ben ça sent l'incident à plein nez, mais hors de question que je m'en mêle cette fois-ci. La dernière fois ça m'a valu de rencontrer une gamine psychopathe alors une seule me suffit.
-Mais, t'as pas rencontré Nomi suite à un incident pourtant, Yachiru. remarque Yumi.
-Je parlais de toi, Yumi.
-Et bim ! Elle parle de moi et pas de toi, nananèèèreuh ! s'exclame Yumi en grimaçant devant Nomi qui reste stoïque.
-Attends, tu veux dire que c'est cette gamine qui était dans la maison volante ? demande Sekibanki à Yachiru.
-Ouaip.
-Damn, si j'avais su je serais allée m'occuper d'elle moi-même, huh. s'exclame Sekibanki en levant un sourcil et en esquissant un sourire narquois derrière son large col rouge.
-Oh ? Même dans l'état dans lequel je t'ai laissée après ta prise de confiance ? rétorque Yachiru en esquissant le même sourire narquois.
-Tss, plus tu résistes à la défaite, plus elle sera cuisante lorsqu'elle t'arrivera en pleine face...
-Tu dis ça parce que tu rages, Banki, haha. rétorque Yachiru avec un large sourire et un clin d'oeil.
Bon, allez, remettons-nous en route avant qu'il se mette à pleuvoir.

Yachiru se remet en route en prenant soin de garder un oeil sur Sekibanki pour éviter une nouvelle embuscade de sa part. Yumi et Nomi la suivent. Sekibanki ne semble rien tenter, elle regarde simplement le ciel d'un air grave. Yachiru, Yumi et Nomi s'éloignent. En chemin, une averse éclate. Yachiru met sa capuche, Nomi couvre sa tête avec son sac et Yumi se couvre avec... ses mains.
Les trois filles courent s'abriter sous le toit d'un petit autel sur le bas-côté d'un chemin. Elles sont trempées. Yachiru enlève sa veste et la met à sécher sur une poutre, Nomi se secoue comme le ferait un chat et Yumi... expérimente une technique de séchage rapide.


-ADMIREZ LA TECHNIQUE ANTI-PLUIE ÛÛÛLTIIIME !

Elle écarte les bras puis, après une série de mouvements probablement inutiles, elle rapproche ses mains et charge un sort.

-Aaaaaah... TRANSMUTATIOOON !

Toute l'eau qui recouvre ses vêtements se transforme en feu. Elle est parfaitement sèche mais commence à courir partout en criant.

-OUAAAAH ! TRANSMUTATION ! s'exclame-t-elle à nouveau.

Ses habits s'éteignent mais redeviennent immédiatement trempés tandis que la pluie qui l'entoure s'enflamme subitement et provoque une explosion autour d'elle. Au final, elle revient lentement se mettre à l'abri sous le toit du temple, trempée et quelque peu noircie par les flammes. Yachiru et Nomi la regardent, perplexes.

-Je me demande ce que tu pensais qu'il allait se passer en faisant ça... désespère Yachiru.
-J'pensais que la pluie allait aussitôt éteindre le feu que j'aurais mis à mes habits, mais ma magie est bien trop puissante pour être éteinte par une simple averse, fuaha...aaah... explique-t-elle avant de soupirer.
-Allez, approchez-vous, je vais vous sécher.

Yachiru crée un nuage de chaleur autour des deux petites filles. L'eau s'évapore à vue d'oeil des habits de Yumi et Nomi.

-Faites pas attention aux radiations, ça ne devrait rien vous faire de mal... normalement.
-Même ma technique de séchage est moins dangereuse que la tienne, j'suis sûre !
-Ha, surement ! En tout cas, je préfère l'aspect "transformation du feu en eau" de ta technique plutôt que l'inverse. affirme Yachiru.
-Ah bon pourquoi ? Moi je préfère l'inverse !
-Parce que transformer un incendie en eau, ça règle instantanément le problème, tandis que transformer un raz-de-marée en coulée de lave, je ne suis pas sûre que ça soit d'une grande aide...
-Ouais, vu sous cet angle...
-D'un autre côté, je vois pas en quoi tu pourrais transformer un raz-de-marée pour le rendre inoffensif, maintenant que j'y réfléchis... En vent ça ferait un ouragan et en terre, un glissement de terrain.
-De toute façon mes pouvoirs ne marchent que sur l'eau et le feu... marmonne Yumi.
-Ouais, c'était qu'une hypothèse.
-Mais, ça me donne des idées, fuhuhuuu...
-Mon dieu, qu'ai-je fait. Le jour où tu sauras transmuter les quatre éléments faudra te sceller pour de bon...

L'averse finit par passer, Yachiru enfile sa veste et finit de se sécher avec ses ondes. Les trois filles se remettent en chemin vers la route de la liminalité.

---------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Les trois filles approchent de leur objectif mais quelque chose attire l'attention de Yumi.

-Eh, Yachiru regarde !
-Qu'est-ce qu'il y a ?
-Là-bas, dans le ciel ! Tu vois pas ? s'exclame Yumi en pointant le ciel avec son doigt.
-C'est... une maison ?
-On dirait bien !
-C'est quand même pas la tienne, si ?
-Non, regarde elle a pas du tout la même forme... Eh mais... on dirait qu'elle est à l'envers !
-Ah ouais. En tout cas, quoi que cette maison soit, je veux pas m'en mêler. Allez, on est presque arrivées à la rivière Sanzu.

_________________
All I did, all I could do back then was humbly block out the rain... But you know, hiding from dark skies won't make 'em clear. ♫
avatar
Hadron
Easy
Easy

Messages : 51
Date d'inscription : 09/09/2016
Age : 20
Localisation : Tout fou dans les herbes touffues etouffé par la frousse.

Profil Joueur
 :
Niveau:
Score: (non communiqué)

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Fanfic] Le vol de l'hirondelle

Message par Hadron le Mer 02 Nov 2016, 2:00 pm

Episode 18:
Yachiru, Yumi et Nomi arrivent enfin à la route de la liminalité. Elles sont étonnées de l'aspect plutôt accueillant de l'endroit.

-Eh bah ça alors, c'est la première fois que je viens ici et j'aurais jamais pensé que c'était une rue commerciale. affirme Yachiru.
-J'ai comme... une impression de déjà-vu... dit Nomi.
-Peut-être un fragment de souvenir de ton ancienne vie.
-Je ne pense pas... Je me souviens de quelques moments de ma vie antérieure... mais je n'avais aucun souvenir de mon séjour chez madame Yuyuko, alors pourquoi en aurais-je de cet endroit.
-Bah, c'est pas très grave. Bon puisqu'il y a des restaurants, que diriez-vous de manger un morceau ?

Yachiru se tourne vers Nomi qui acquiesce d'un mouvement de tête. Yachiru se tourne ensuite vers Yumi, mais celle-ci n'est plus à côté d'elle.

-Un bol de soupe ! Et puis ça, là ! Et donnez moi un peu de ce truc aussi, tant que vous y êtes ! commande Yumi dans un restaurant quelques mètres plus loin.
-Bon, ben j'ai ma réponse. marmonne Yachiru en la rejoignant.

Yachiru et Nomi commandent à leur tour. Les trois filles mangent tranquillement, jusqu'à ce que quelque chose dans la foule attire l'attention de Nomi. Elle redresse la tête et plisse les yeux pour tenter d'apercevoir quelque chose au bout de la rue.

-Mh, quelque 'hose gne va pas, Nomi ? lui demande Yachiru en mâchouillant une brochette.

Nomi fronce les sourcils et serre les dents. Sans quitter sa cible des yeux, elle descend de son siège et s'élance à la poursuite de cette personne qui semble avoir disparu au bout de la route. Yachiru paye rapidement le repas et part à la poursuite de Nomi en attrapant au passage Yumi qui n'a pas fini de manger.

-Ouaaah ! Qu'est-ce qu'il y a ?! s'alarme Yumi.

Yachiru ne répond pas. Elles arrivent au sommet de la route qui continue plus loin et descend vers la rivière Sanzu. Elle aperçoit Nomi en train de courir au milieu de la foule. Yachiru finit par rattraper Nomi qui s'est arrêtée au bord de la rivière après avoir perdu la trace de sa cible.

-Qu'est-ce qu'il t'as pris de partir comme ça ? lui demande Yachiru, essoufflée.
-Ouais ! J'avais pas fini de manger moi ! ajoute Yumi.
-Elle était là. répond Nomi.
-Euh, le fantôme que tu cherchais ?
-M...Murasa. dit-elle en hochant la tête.
-Si je me souviens bien, Yuyuko a dit qu'elle traînait probablement près des points d'eau, donc c'est normal qu'elle traîne près de la riviè...

Nomi semble apercevoir quelqu'un en train de l'observer depuis le fond de l'eau. Elle dégaine aussitôt son sabre pour projeter une rafale de vent tranchante vers la rivière. La surface se fend et éclabousse mais rien de plus ne se passe.

-Hey, je ne sais pas qui t'es mais tu m'as l'air bien agressive, petite. l'interpelle une voix.

Yachiru, Yumi et Nomi se retournent vers la rive et découvrent Murasa, son ancre à la main. Sans réfléchir, Nomi s'élance vers Murasa, sabre en main. Murasa pare l'attaque avec son ancre.

-Ha ! Ok, écoute petit chat, je ne sais pas ce que je t'ai fait pour te mettre dans un état pareil mais bon puisque t'as l'air sérieuse, on va jouer.

Nomi assène un nouveau coup à Murasa qui le pare une nouvelle fois avec son ancre. Elles sont nez-à-nez.

-Vue la haine que je sens dans tes attaques, je commence à croire que c'est un règlement de compte. remarque Murasa en esquissant un sourire malin.

Nomi assène un troisième coup, que Murasa pare encore. Elle lève sa louche en bois.

-Ok, si t'insistes. Drowning Sign "Deep Vortex" !

Des danmakus d'eau jaillissent de la louche sans fond de Murasa, prêts à foncer vers Nomi.

-Nomi, attention ! s'exclame Yachiru.

Les danmakus d'eau de Murasa se mettent à bouger dans la direction de Nomi. Elle fait un bond en arrière et plonge aussitôt dans la rivière Sanzu. Les danmakus de Murasa s'écrasent contre le bord de la rive et la surface de l'eau.

-Oh mais on dirait qu'on est tombé sur une petite Gribouille, qui plonge dans la rivière pour se protéger de la pluie. plaisante Murasa en s'approchant du bord de la rivière.

Nomi la regarde depuis le fond de la rivière en retenant son souffle. Murasa balance son ancre vers Nomi qui l'évite de justesse mais perd Murasa de vue. Quelque chose saisit Nomi à la cheville à travers le nuage de poussière soulevé par l'impact de l'ancre sur le fond de la rivière. Murasa retient Nomi sous la surface en se tenant à son ancre d'une main et à Nomi de l'autre. Nomi réalise qu'elle a laissé tomber son sabre au fond de la rivière et se met alors à paniquer en tentant vainement de se débattre pour remonter à la surface.

-Yumi ! Tu préfères transformer l'eau en feu, pas vrai ? Alors je vais avoir besoin de ton aide. intervient Yachiru en se penchant au bord de la rivière.
-Hein, quoi ? Mon aide ? Elle a qu'à se débrouiller !
-Yumi !
-D'accord, d'accord ! Pff...

Les yeux de Yachiru se mettent à briller elle fixe la main de Murasa qui retient Nomi.

-Lâche la.

L'expression de Murasa change, elle passe d'un sourire sadique à un visage crispé, ses doigts commencent à s'écarter doucement. Yachiru plonge son bras droit dans l'eau et saisit Nomi par la main.

-Lâche la ! s'exclame-t-elle à nouveau.

La main de Murasa s'ouvre complètement libérant Nomi de sa poigne. Yachiru hisse aussitôt Nomi hors de l'eau.

-Maintenant, Yumi !

Yumi positionne ses mains sur la surface de la rivière.

-TRANSMUTATIOOON !!

L'eau de la rivière se met à bouillir dans un rayon de quelques mètres autour des mains de Yumi puis une colonne de feu jaillit de ce cercle d'eau bouillonnante. Yumi tombe en arrière pour éviter le retour de flamme et un bruit strident se fait entendre. Yachiru allonge Nomi sur la rive et vérifie sa respiration. Nomi est inconsciente mais elle respire.
La colonne de feu s'éteint lentement et finit par redevenir de l'eau claire et froide. Au fond de la rivière on distingue l'ancre un peu noircie de Murasa ainsi que quelques cubes rouges marqués d'un "P" à côté de celle-ci. Yachiru tend la main vers l'eau, ses yeux se remettent à briller légèrement et le katana de Nomi resté au fond de l'eau se retrouve attiré vers sa main.
Une voix attire l'attention de Yachiru et Yumi, une femme passe sur la rivière sur une barque.


_________________
All I did, all I could do back then was humbly block out the rain... But you know, hiding from dark skies won't make 'em clear. ♫
avatar
Hadron
Easy
Easy

Messages : 51
Date d'inscription : 09/09/2016
Age : 20
Localisation : Tout fou dans les herbes touffues etouffé par la frousse.

Profil Joueur
 :
Niveau:
Score: (non communiqué)

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Fanfic] Le vol de l'hirondelle

Message par Hadron le Ven 04 Nov 2016, 12:55 pm

Episode 19:
-Euh, vous avez besoin que je fasse traverser votre amie ?
-Hein ? Ah, non, il y a erreur, elle n'est pas morte. répond Yachiru.
-Ah pfiou, tant mieux ! J'avais pas envie de faire la traversée maintenant, gihi !
-Vous êtes la passeuse ?
-Yup, Komachi Onozuka, enchantée. répond-t-elle en souriant avec une petite brindille entre les dents.
-Hmm, vous allez pouvoir m'aider alors. Je cherche une personne morte, mais elle n'est pas dans le Netherworld. Est-il possible qu'elle soit ici ?
-Euh, ben ces derniers temps ça a été assez calme. Si elle est morte, elle a forcément traversé la rivière et si elle n'est pas au Netherworld, il n'y a que trois possibilités: Soit elle a déjà atteint le Nirvana et est quelque part là-haut au dessus de nos têtes, mais genre vraiment haut. Soit elle s'est réincarnée, et si ça se trouve vous lui avez marché dessus ce matin sans savoir que c'était elle. Soit elle a été jugée coupable d'avoir commis des péchés et elle purge sa peine en enfer.
-Elle venait du Makai, c'était une démone.
-Ah... Dans ce cas je crains qu'elle n'ai subi la troisième option.
-Y a-t-il un moyen de se rendre en enfer ? demande spontanément Yachiru.

Komachi s'étonne un moment puis pouffe de rire.

-J'en connais bien un, oui, mais c'est plutôt pénible comme procédure, gihi.

Une nouvelle voix les interrompt dans leur discussion.

-Continuez d'importuner ma subordonnée et vous y serez plus tôt que prévu.
-Aaah, madame Shiki ! Excusez moi, je discutais juste avec ces voyageuses en attendant qu'un fantôme fasse appel à mon aide.
-Komachi.
-Oui, madame Shiki ?
-Votre manque de rigueur de désespère.
-Oui... madame Shiki...
-Quand à vous, tel que je vous vois actuellement, vous êtes toutes susceptibles d'aller en enfer, surtout toi Yumi Kurenai. J'espère que vous saurez vous racheter d'ici le jour de votre jugement.
-Eeeh ?! Comment ça, "surtout moi" ?! s'indigne Yumi.
-Une objection ? Vous espérez remettre en cause mon jugement ?
-Mais j'vais la cramer celle-là, pour qui elle se prend ?! s'énerve Yumi en retroussant ses manches.
-Yumi, non ! tente de l'arrêter Yachiru.
-"WATERBOMB" !

Shikieiki annule l'attaque de Yumi d'un léger mouvement avec son bâton des remords, qu'elle lève ensuite pour contre-attaquer. Yumi sort une petite fiole de son kimono et la jette par terre. En se brisant, la fiole libère ce qui semble être de la vapeur d'eau, incolore et inodore. Shikieiki abaisse son bâton des remords et projette un grand rayon mauve droit vers Yumi qui ne bouge pas. Au moment de l'impact, Yumi surgit de nulle part sur un flanc droit de Shikieiki, en chargeant une nouvelle attaque.

-"GOLDEN HAZ..."

Yachiru saisit Yumi en lui bloquant les bras et couvrant la bouche. Shikieiki abat son bâton sur la tête de Yumi. On entend un son creux... genre "poc".

-Bon sang, Yumi, c'est la Yama. T'es beaucoup trop téméraire ! chuchote Yachiru à l'oreille de Yumi.
(Et c'est moi qui dis ça... Yuugi a raison, j'ai changé...)
-Hmpf, je sens la présence de cette perfide Yukari parmi vous en plus de cela... remarque Shik...

-Oui tu fais bien de rester silencieuse. Bien, puisque c'est réglé, vous pouvez repartir. Et je vous invite à méditer sur ce que j'ai dis plus tôt. Quand à toi Komachi, retournes à ton travail immédiatement.
-Oui, madame Shiki !

La Yama, repart vers Higan. Yachiru relâche finalement Yumi.

-Gaaah ! Mais j'aurais pu l'avoir ! Pourquoi tu m'as arrêtée !
-Non. On a pas la Yama, jamais. Même moi j'aurais pas osé faire ça.
-Pff !
-Bon, par contre je commence vraiment à désespérer de retrouver Yuzuru...
-En même temps, chercher quelqu'un mort depuis des centaines d'années... remarque Yumi.
-Des centaines d'années, vous dites ? intervient Komachi. Si elle est morte il y a assez longtemps, il est possible que la personne que vous cherchez soit toujours sur le site de l'ancien enfer, dans les souterrains. Et vous pouvez vous rendre là-bas plus ou moins librement, en plus !
-Hmm... J'y passe mon temps d'habitude, ça m'étonnerais... répond Yachiru.
-Eh bah, ça coûte rien de vérifier, gihi ! Bon, je dois vous laisser avant que Shiki ne revienne me réprimander. Au revoir !
-Au revoir, merci quand même.

Komachi s'éloigne sur sa barque. Nomi reprend doucement conscience, elle tousse. Yachiru la soutient.

-Tu vas mieux, Nomi ?

Nomi acquiesce de la tête.

-Bien, on s'en va alors.

Nomi récupère son sabre. Les trois filles se remettent en chemin vers la route de la liminalité.

-Dis, Yumi. Comment t'as fais ton coup, tout à l'heure contre la Yama, pour surgir de nulle part comme ça ?
-Ah ça ! Fuhuhu, eh bien, grâce à mon intelligence supérieure, j'ai créé un gaz invisible qui ralentit grandement la propagation de la lumière. J'ai imaginé ça d'après ce que tu m'as dit à propos du soleil l'autre fois. Du coup, vous voyiez toujours mon image à l'endroit ou j'étais quand j'ai jeté la fiole par terre, alors qu'en fait je m'élançais déjà vers cette prétentieuse !
-On dirait une version artisanale de mon Twitching Glitch, ça fonctionne exactement pareil, c'est dingue.
-Eh tu vas quand même pas me demander des droits d'auteur pour cette technique ?!
-Haha, non t'inquiète.
-Je vais en faire une spellcard et je l'appellerai... Misty Glitch !

Les trois filles arrivent au bout de la route de la liminalité.

-Bon, on part pour l'Underworld du coup ? demande Yumi.
-Non, on retourne au village des humains.
-Alors tu laisses tomber ?
-Je retournerais dans l'Underworld plus tard, mais je doute vraiment que Yuzuru y soit... Et toi Nomi, tu vas mieux ?
-Mhmm. Elle hoche la tête.
-T'avais vraiment l'air enragée tout à l'heure.
-Je n'arrivais pas à me contrôler...
-Si tu tiens vraiment à la battre, vois ça comme un défi à surmonter, pas comme une mission à accomplir. Entraînes-toi, deviens plus forte et défie-la à nouveau, mais ne le fais pas dans une optique de vengeance.
-Ou... Oui.
-Tu sais, je pense que tu pourrais demander conseil à...
-La jardinière du Netherworld. l'interrompt Nomi.
-Oui, tout à fait. Vous avez un style de combat assez semblable et en plus elle te connaît déjà un peu même si toi tu ne te rappelais pas d'elle. Et puis, qui sait, peut-être que ton ancien maître est là-bas.
-C'était un pirate. Il est mort au terme d'une vie de péchés, il est probablement en enfer, lui aussi. répond Nomi en souriant tristement.
-Mais dis donc, tu fais des progrès ! T'as fais une phrase longue sans bégayer et en plus t'as sourit !

Nomi rougit et baisse les yeux timidement.

_________________
All I did, all I could do back then was humbly block out the rain... But you know, hiding from dark skies won't make 'em clear. ♫
avatar
Hadron
Easy
Easy

Messages : 51
Date d'inscription : 09/09/2016
Age : 20
Localisation : Tout fou dans les herbes touffues etouffé par la frousse.

Profil Joueur
 :
Niveau:
Score: (non communiqué)

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Fanfic] Le vol de l'hirondelle

Message par Hadron le Dim 06 Nov 2016, 12:56 pm

Arc retrouvailles
Episode 20:
Les trois filles sont de retour au village des humains.

-Alors, tu t'es décidée à partir, Nomi ? demande Yachiru.

Nomi acquiesce de la tête.

-Et tu comptes te rendre au Netherworld comment ?

Nomi reprend sa forme féline.

-Oh... Et tu peux voler comme ça ?

Nomi bondit jusqu'au toit d'une maison plus loin puis se retourne vers Yachiru.

-Oh bon ben dans ce cas, à une prochaine, Nomi. Prend soin de toi !

Nomi miaule au loin puis se prépare à bondir. Elle s'élance à une vitesse fulgurante vers le ciel. Elle semble bondir de nuage en nuage.

-Ah, elle est enfin partit celle-là ! s'exclame Yumi.
-Oui, je sais qu'elle va te manquer, Yumi, haha. s'amuse Yachiru.
-Pff !

Yachiru et Yumi se dirigent vers la boutique de Midori. En chemin elles croisent deux jeunes femmes. Yachiru ne les reconnaît pas, l'une porte un pantalon bouffant beige et des bandages sur les avant-bras et l'autre porte un kimono traditionnel rouge et tient une roue de charrette autour de son épaule.

-Excusez-moi, auriez vous la bonté de nous indiquer le temple bouddhiste ? demande celle au pantalon à Yachiru.
-Eh ? Euh, il y a le temple Myouren, si vous continuez dans cette direction. répond Yachiru en pointant du doigt la direction du temple.
-Merci beaucoup. répond humblement la jeune femme en s'inclinant.

La jeune femme portant la roue de charrette, elle, ne dit rien. Elle fixe Yachiru avec un sourire difficile à interpréter avant de se remettre en route aux côtés de son acolyte. Les deux jeunes femmes s'éloignent et Yachiru et Yumi se remettent en route vers la boutique de Midori.
En arrivant, Yachiru tente d'ouvrir la porte, mais celle-ci est verrouillée. Elle jette un oeil par la fenêtre. La boutique semble déserte.


-Bon... Ben on dirait que Midori est absente.
-On fait quoi du coup ?

Yachiru soupire.

-On fait preuve de patience.
-Hein ?
-Non j'déconne, je retourne dans l'Underworld. J'allais te proposer de te raccompagner chez toi, mais je suppose que tu veux venir avec moi là-bas.
-Bah oui !
-Tu sais, l'Underworld c'est pas très accueillant.
-Peuh, pour qui tu me prends ?
-Il fait noir.
-J'ai pas peur du noir.
-Et il fait froid et humide.
-Je transmuterai l'humidité en chaleur.
-Il y a des araignées.
-Des araignées... ?
-Des énooormes araignées.
-J'ai p-pas p-peur des ar-araignées.
-Ok, c'est partit !

Yachiru se met en marche.

-Euh, attends ! Euh... énormes comment les araignées ? demande Yumi en rattrapant Yachiru.

Alors qu'elles s'éloignent, on voit Yachiru écarter les bras en bombant le torse. Yumi a les cheveux qui se hérissent.

---------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Yachiru et Yumi approchent de l'entrée des souterrains. En chemin, elles ont de nouveau aperçu le mystérieux château volant inversé. Une fois à destination, elles s'engouffrent dans le tunnel menant à L'Underworld.

-Et c'est là que tu viens quand tu veux être tranquille ? demande Yumi, dubitative.
-Exactement. J'aime le bruit du vent et du ruissellement de l'eau, ça me détend. Je me demande si c'est pas à force de méditer ici que j'ai fini par devenir aussi sage d'ailleurs.
-Sage ? Toi ?
-On est d'accord, ça ne me va pas, héhé. Et pourtant oui, là je suis sage comparé à mon ancien tempérament. J'étais pire que toi quand j'étais gamine.
-Eh !

Une personne dans un recoin sombre attire l'attention de Yachiru.

-Tiens, salut Yamame !
-'Lut !
-Regarde Yumi, je t'avais dis qu'il y avait des araignées énormes.
-O-Où ça ?!
-Ben là, juste devant toi.
-Elle ? Mais c'est pas une araignée.
-J'espère pour toi que tu ne finiras pas dans ma toile alors petit moucheron, ahuhu. intervient Yamame.
-Gaaah !
-Bon, on va pas te déranger plus longtemps Yamame.
-Oh mais vous ne me dérangez pas. répond-t-elle en fixant Yumi et en se léchant les babines.
-Ouaaah ! Allez, Yachiru on y va ! s'exclame Yumi en tirant Yachiru par la main.

En partant Yachiru adresse un clin d'oeil à Yamame en levant son pouce en l'air. Yamame lui renvoie un sourire malicieux.
Yachiru et Yumi arrivent au niveau du pont menant à l'ancienne capitale. Comme à son habitude, Parsee est là pour accueillir les visiteurs.


-Bonjour Yachiru ! s'exclame-t-elle.
-Salut Parsee !
-Tiens, tu amènes quelqu'un ?
-Oui c'est Yumi, une amie.
-Oh qu'elle est mignonne !
-Ahah, tu trouves ?
-Mhmm !

Le sol se met à trembler et un hurlement résonne dans la caverne.

-YAAAACHIRAAAA !!
-J'ai rêvé ou quelqu'un t'as appelé ? demande Yumi.
-Ahhh... Tu as bien entendu, voilà Yuugi qui rapplique... répond Yachiru en soupirant.

_________________
All I did, all I could do back then was humbly block out the rain... But you know, hiding from dark skies won't make 'em clear. ♫
avatar
Hadron
Easy
Easy

Messages : 51
Date d'inscription : 09/09/2016
Age : 20
Localisation : Tout fou dans les herbes touffues etouffé par la frousse.

Profil Joueur
 :
Niveau:
Score: (non communiqué)

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Fanfic] Le vol de l'hirondelle

Message par Hadron le Mar 08 Nov 2016, 11:35 am

Episode 21:
-Te revoilà enfin, enfoirée !!

La Oni s'élance le poing en avant.
Yachiru invoque un mur de matière noire entre elle et Yuugi. Le poing de Yuugi se fracasse contre l'obstacle qui se fissure. Yuugi finit par traverser le mur avec son poing.
Yachiru rajoute des couches de matière noire autour de son mur afin de piéger la Oni. Elle charge un Astral Arcanum.
Yuugi assène un violent coup de pied sur le côté du monolithe de matière noire qui retient son bras. L'amas rocheux vole en éclats. Yuugi s'élance au travers des débris et saisit Yachiru au cou avant de la plaquer contre une paroi de la caverne. Elle arme un coup de poing.
Yachiru esquisse son "sourire de combat", elle arrache le bandeau qu'elle avait gardé sur son oeil. Ses pupilles se fendent. Elle éclate en un nuage d'ondes, se libérant de l'emprise de la Oni puis réapparaît aussitôt derrière celle-ci et lui assène un coup de pied circulaire.
Yuugi pare le coup de pied avec son avant bras.
Yachiru parvient à saisir le bras de Yuugi entre ses jambes et à lui faire une clé de bras en passant au dessus d'elle.
Yuugi se dégage sans effort et projette Yachiru contre un mur.


-Ton "super-gros-bras" Yachiru ! Utilise ton "super-gros-bras" ! s'exclame Yumi.

Distraite par Yumi, Yachiru esquive de justesse le coup de Yuugi.

-Et où est-ce que tu vois de quoi carburer une telle technique, exactement ? Hein, Yumi ? répond-t-elle essoufflée.

-Tiens ! Attrape ça ! crie Yumi en lui jetant une fiole.

Yuugi attrape la fiole avant Yachiru et la brise par terre en souriant fièrement. Une substance s'en échappe. Yachiru inspire le gaz, ses traits se crispent et ses cheveux se hérissent.

-Yumi... C'est du... Bah, après tout j'ai pas besoin de me retenir ici, contre Yuugi.
Pandemonium Blood "Devil's Red Right Arm" !

Yuugi assène un coup de pied à Yachiru.
Yachiru attrape le pied de la Oni dans sa main de roche et la projette contre une paroi. Yachiru se retourne vers Yuugi entourée par cinq yeux de matière noire chargeant chacun un mini Astral Arcanum, elle tend sa paume vers la Oni et déchaîne un torrent d'ondes flamboyantes sur celle-ci.


-HAHAHA ! Je me suis bien amusée, Yachiru. Contente de voir que t'es pas devenue une chiffe molle quand il s'agit de combattre ! s'exclame Yuugi en agitant sa main devant son visage pour dissiper la poussière soulevée par l'attaque.
Par contre, c'était quoi cette drogue ?
-Si tu veux tout savoir, c'était du miasme du Makai.
-Tss, c'est légal au moins ?
-Bah, tu bois bien du sake, moi aussi j'ai le droit à un remontant.
-Mais c'est pas pareil ! Me priver de sake c'est comme si je te privais d'oxygène !
-Et pourtant, te priver de sake t'aurait sûrement apporté la victoire...
-Hein ? Comment ça ?
-Huhu...
-Hoy, dis moi !
-Mais non, ça fait partie du combat de découvrir les faiblesses de l'adversaire pas vrai ? Je ne voudrais pas te priver de ce plaisir, héhé.
-Bon c'est pas tout mais à la base, je voulais te dire quelque chose. Mais comme t'es partie en trombe l'autre fois j'ai pas eu le temps de le faire. Alors maintenant tu vas m'écouter. annonce Yuugi en posant son bras massif sur les épaules de Yachiru.
-Je t'écoute.
-On m'a dit que Miss Télépathe avait quelque chose d'important à te dire.
-Satori ?
-Ouais, Satori...
-C'est tout ?
-Hoy, je suis qu'une messagère, si t'es pas contente c'est pareil. Maintenant suis-moi.
-Pour aller où ?
-Au palais des esprits de terre, tiens !

Yachiru se tourne vers Yumi qui lui lance un regard interrogateur. Yachiru hausse les épaules et se met en marche derrière Yuugi. Yumi les suit.

---------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Yachiru, Yuugi et Yumi arrivent aux portes du palais des esprits de terre. Yuugi s'arrête et se tourne vers Yachiru.

-Bon, on y est. À la prochaine !
-Hein ? Tu t'arrêtes là ?
-On m'a demandé de t'amener ici, rien de plus, et c'est ce que j'ai fait.
-Ben si c'est pour ça j'avais pas besoin de ton aide...
-Ouais, ouais... Bon allez, dépêche toi d'entrer. marmonne Yuugi en s'éloignant.
-Tss... Dis plutôt que t'as peur que Satori lise tes pensées obscènes ! lui crie Yachiru.

Yuugi tressaille mais ne se retourne pas.

-Hahahaa-allez Yumi, on y va.
-Euh... Est-ce qu'il y a des... araignées, là-dedans ? gémit-elle en pointant du doigt le grand couloir sombre.
-C'est fort probable. lui répond Yachiru avec un rictus sadique avant de s'engouffrer dans l'obscurité du couloir.

Yumi hésite un instant. Un courant d'air s'engouffre dans le couloir, résonnant comme le mugissement d'un démon affamé. Yumi se dépêche de rattraper Yachiru, elle se colle juste derrière elle.
Des petits yeux brillants dans l'obscurité semblent observer les deux visiteuses. On peut entendre des petits bruits venant de différents animaux ainsi qu'une petite mélodie qui résonne au loin et se rapproche au fur et à mesure que les deux filles avancent dans le couloir.
Yachiru et Yumi finissent par arriver dans le hall faiblement éclairé par des sortes de vitraux. La maîtresse des lieux, Satori Komeiji est assise derrière un piano. Yachiru et Yumi patientent un instant et écoutent.
Satori termine son morceau, se lève et s'approche des deux visiteuses.


-Merci Yachiru. dit Satori.
-Hein ? Mais. Ah. Oui. De rien.

Satori se tourne vers Yumi.

-Je ne crois pas te connaitre, jeune demoiselle. Je me nomme Satori, et toi, quel est ton nom ?
-Hein ? Moi ? C'est...
-Yumi. Enchantée.
-Oooooooh...
-Et toi mon petit ?

Le furet de Yumi fait dépasser sa tête derrière l'épaule de Yumi. Satori tend sa main vers lui, il renifle ses doigts.

-Rokusho ? Sois le bienvenu.
-Eh ! Il était encore là ! Et il t'a dit son nom ?! demande Yumi avec enthousiasme.

Satori acquiesce en souriant. Elle se retourne vers Yachiru et prend tout à coup un air de dégoût. Yachiru, qui était en train de rêvasser, revient à elle.

-Gaaah ! Euh, nan ! J'ai... Je... (Punaise c'est toujours difficile de maîtriser ses pensées en présence de Sato...) Euh je veux dire... (Vite pense à autre chose, Yachiru)
-Euh... Je peux savoir pourquoi tu penses à Bibendum Unzan ?
-Ouaaaah ! (C'est vrai ça, pourquoi je pense à Unzan déguisé en Bibendum ?) C'est parce que... (Arrête de penser Yachiru, elle peut lire ce qu'il y a entre parenthèses !)
...
-Un grand lac bleu qui reflète le ciel. Un classique pour méditer. Oh, aurais-je fait des vagues dans ce lac, uhu ? s'amuse Satori.

Yachiru ferme les yeux et fronce les sourcils.

(Lac..... Calme... Silence...... Vide............ Yuzuru...)

Satori prend un air étonné.

-Ce n'est pas moi qui ai demandé à ce qu'on t'amène ici, Yachiru. Reprend Satori.
-... (Qui...)
-Orin.

Yumi observe ce dialogue singulier, perplexe. Un miaulement résonne derrière Satori.

(Orin... Pourquoi...... )

La voix d'Orin brise le silence.

-Yachiru ! Contente que tu sois là.

Yachiru rouvre les yeux. Satori se décale pour la laisser rejoindre Orin. Yachiru fait signe à Yumi de rester auprès de Satori.

-Dis, Yachiru. Tu te souviens de ce corps que tu avais ramené il y a quelques temps et que tu m'avais demandé de ne surtout pas brûler.

Les cheveux de Yachiru se hérissent, son expression devient grave.

-Ah, t'en fais pas, je n'y ai pas touché, il est toujours là où tu l'as laissé.

Yachiru redevient calme.

-Enfin bref, il semblerait qu'il était encore habité par un esprit qui était scellé dans son corps inerte.

Les cheveux de Yachiru se hérissent à nouveau.

-Haha, tu sais, je ne suis pas dame Satori, tu peux me répondre avec des mots... dit Orin embarrassée.
Enfin tout ça pour dire: Il se peut que j'aie malencontreusement éveillé l'esprit qui sommeillait dans ce corps. Maintenant si tu veux bien me suivre, il y a quelqu'un qui veut te voir.

Orin se retransforme en chat et se met en marche dans un couloir menant vers les ruines de l'ancien enfer. Yachiru reste plantée là quelques secondes, les yeux écarquillés, avant de suivre Orin en marchant machinalement.
Arrivée dans les ruines ardentes, Yachiru aperçoit la silhouette d'Orin qui se détache au milieu des flammes. Orin l'invite à s'avancer d'un mouvement du bras. Yachiru scrute l'horizon flamboyant en plissant les yeux. Finalement, son regard se pose sur une autre silhouette qui se tient debout au milieu de la fournaise. La silhouette se tourne légèrement et jette un coup d'oeil par dessus son épaule.


-C'est pas trop tôt, héhé.

_________________
All I did, all I could do back then was humbly block out the rain... But you know, hiding from dark skies won't make 'em clear. ♫
avatar
Hadron
Easy
Easy

Messages : 51
Date d'inscription : 09/09/2016
Age : 20
Localisation : Tout fou dans les herbes touffues etouffé par la frousse.

Profil Joueur
 :
Niveau:
Score: (non communiqué)

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Fanfic] Le vol de l'hirondelle

Message par Hadron le Jeu 10 Nov 2016, 1:21 pm

Episode 22:
La silhouette retire lentement sa capuche avant de bondir hors des flammes en faisant tournoyer un bâton.

-Blast Sign "Magma Bubble" !

Yachiru reste ébahie et est prise dans l'explosion. Elle est projetée vers Orin qui se met à paniquer et se tourne vers la silhouette.

-Je croyais que vous étiez amies ! s'exclame-t-elle.
-Binding "Melting Chains" !

Orin se retrouve entourée de chaînes ardentes qui l'empêchent de faire le moindre geste. Yachiru se relève difficilement en grimaçant. La silhouette fait à nouveau tourner son bâton.

-Burst Sign "Molten Metal Gatling" !

Une pluie de projectiles en fusion s'abat sur Yachiru. Elle se protège instinctivement du mieux qu'elle peut mais est touchée à de multiples reprises. Elle réalise ce qui est arrivé à Orin mais reste immobile, visiblement sous le choc.

-Alors Yachiru, tu vas contre-attaquer, oui ou non ?

Quelqu'un arrive en courant dans le couloir, il s'agit de Yumi.

-Ouaaaah ! Il fait chaud ici ! Yachiru, qu'est-ce qu'il se passe ?

Yachiru détourne doucement le regard vers Yumi, les yeux grands ouverts.

-Yu... mi... Elle sursaute. Essaye... de libérer Orin...

Yumi se tourne vers Orin.

-C'est du métal en fusion, pas du feu. Je pense pas pouvoir faire grand chose ! Enfin, à priori...

La silhouette lance une nouvelle attaque en direction de Yumi qui lui tourne le dos.
Yachiru invoque un mur de matière noire devant Yumi pour dévier l'attaque et continue de le renforcer pour éviter qu'il ne cède sous la pression.
La silhouette oriente son attaque vers Yachiru qui est encore une fois touchée.
En voyant cela, Yumi se retourne vers la silhouette, enragée. Elle dégaine une fiole.


-"Misty Glitch" !

La silhouette attaque encore une fois vers Yumi, mais Yumi surgit juste à côté d'elle.

-Blazing Water "Scorching Rain" !

Un nuage doré empli de foudre et de pluie brûlante apparaît autour de la silhouette. La silhouette est foudroyée et lâche un cri de douleur. Yachiru se relève encore une fois, juste à temps pour voir la silhouette frapper Yumi avec son bâton et l'envoyer plonger dans la fournaise. Yachiru se rue au bord de la falaise sur laquelle elle se trouve et regarde désespérément la surface de la lave en contrebas.

-Qu'y a-t-il ? Tu t'inquiètes pour cette personne ? demande la silhouette en se posant sur la falaise derrière Yachiru.

Yachiru s'apprête à se retourner et à frapper la silhouette quand un grondement retentit. La lave commence à changer de couleur. Un énorme courant d'air parcourt l'immensité volcanique. Le lac de lave dans lequel est tombé Yumi devient soudainement transparent. Quelque chose remonte à la surface. Yumi s'éjecte du lac en chevauchant un geyser.

-"WATERBOMB BARRAAAAGE" ! hurle-t-elle.

Un mur de bombes flamboyantes s'apprête à s'abattre sur la silhouette.
Soudainement, Yachiru se relève et invoque un immense obstacle bloquant les bombes de Yumi.
Derrière ce mur, Yachiru serre la silhouette dans ses bras.

Cette dernière prend un air étonné, elle lâche son bâton. Les chaînes qui retenaient Orin se dissipent. Yumi atterrit sur la falaise et observe la scène, dubitative et toujours sur ses gardes.

-Yuzuru...
-Oui ?

Yachiru met un violent coup de poing à la personne.

-300 ans ! 300 ans que l'on ne s'est pas vues ! Et la première chose que tu trouves à faire, c'est m'attaquer, et faire du mal à Orin et Yumi ?!
-Aïïïe... Je pensais te faire plaisir en reprenant directement là où on s'était arrêtées. Et puis depuis quand tu t'inquiètes pour quelqu'un d'autre que toi même ?
-Depuis que j'ai réalisé ce que ça faisait de perdre quelqu'un ! Ce n'est pas parce que je ne comprenais pas la notion d'attachement que j'y étais insensible...

Yachiru se met à pleurer.

-La ferme, Yukari... c'est *snif* à cause du souffre... J'arrive pas à croire que pendant tout ce temps tu étais juste sous mon nez, Yuzuru...
-Hey.
-Hmm ?
-Merci d'avoir veillé sur moi comme ça. Et désolé pour tout à l'heure, Orin. dit-elle en se retournant vers Orin.

Orin détourne le regard avec dédain avant de repartir vers le palais des esprits de terre.
Yachiru sourit et essuie ses larmes.


-Mais du coup comment ça se fait que tu aies toujours un corps ?
-Je sais pas, peut-être l'absence de rites funéraires ?
-Mais c'est pas réservé aux humains, ça ?
-Hein ? Mais je suis humaine, haha.
-Quoi ?! T'es pas une démone ?
-Et tu prétends être ma meilleure amie, haha ? Non, je suis bel et bien humaine j'ai juste obtenu des caractéristiques de youkai à cause de mon exposition prolongée au miasme du Makai.
-Mais alors à la base t'es 100% humaine ?
-Mais oui, à la fin !
-Ah, ça veut dire que je suis plus démone que toi !
-Ah, c'est là que tu voulais en venir, je vois...
-Alors c'est toi que cherchait Yachiru depuis tout ce temps, hein ? interrompt Yumi en dévisageant Yuzuru d'un regard circonspect.
-Yumi, j'te présente Yuzuru. Yuzuru, voici Yumi. Je ne vous demande pas de bien vous entendre, juste de ne pas vous entretuer.
-Alors comme ça, tu manipules les déflagrations et le métal en fusion ? demande Yumi.
-Ouaip, et toi t'as transformé un lac de lave en lac d'eau, hein ? renvoie Yuzuru.
...
-J'ai adoré ta "machin-truc gatling" ! reprend Yumi avec enthousiasme.
-Oh tu sais, c'était pas aussi cool que ton barrage de bombes, hahaha ! répond Yuzuru.
-Ouais je sais, fuahahaha !
-Bon ça va ? Je peux vous laisser si vous voulez... interrompt Yachiru.
-Rho, mais nooon ! Allez, viens tu dois avoir des tas de trucs à me dire. On va rattraper le temps perdu. s'exclame Yuzuru en prenant Yachiru par la main.
-Huh ?

Amateurs de yuri, vous savez quoi faire, uhuhu...

-Yukariii, espèce de... !

_________________
All I did, all I could do back then was humbly block out the rain... But you know, hiding from dark skies won't make 'em clear. ♫
avatar
Hadron
Easy
Easy

Messages : 51
Date d'inscription : 09/09/2016
Age : 20
Localisation : Tout fou dans les herbes touffues etouffé par la frousse.

Profil Joueur
 :
Niveau:
Score: (non communiqué)

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Fanfic] Le vol de l'hirondelle

Message par Hadron le Sam 12 Nov 2016, 4:02 pm

Arc répit
Episode 23:
Plusieurs semaines se sont écoulées depuis les retrouvailles de Yachiru et Yuzuru.
En l'espace de ces quelques semaines, les deux amies se sont empressées de rattraper ces 300 ans de vide en alternant entre engueulades, combats, sanglots, fou rires, moments de complicité, récits d'anecdotes, etc... Comme durant leur enfance, en quelque sorte.
Finalement, après cette période de retrouvailles, Yuzuru expose une requête à Yachiru.


-Yachiru ?
-Quoi ?
-Je veux retourner au Makai... Revoir tout le monde et leur dire que je vais bien, enfin... d'une certaine manière, haha.
-Ah... Oui bien sûr, bonne idée.
-Quelque chose ne va pas ?
-Non non, rien du tout ! Vas-y, rends-toi au Makai.
-Et toi ? Tu viens avec moi, n'est-ce pas ?
-Non... Disons que j'ai un peu foutu le bordel là-bas la dernière fois que j'y suis allée... Et puis, j'y suis allée en te cherchant, du coup j'ai un peu peur qu'on me voit à tes côtés si tôt. Je préfère que tu y ailles seule...
-Hum, d'accord... Bah ! Commençons déjà par sortir d'ici !
-Ouaip. Yumi ? On y va ?

Yumi qui était en train de jouer avec son furet se lève et rejoint Yachiru et Yuzuru.

-Prête au décollage ! s'exclame-t-elle au garde-à-vous.
-Bien, allons-y alors.

Après avoir fait leurs adieux aux habitants de l'Underworld, les trois filles se mettent en route vers la surface, puis vers le village des humains. La lumière du jour fait resurgir la douleur à l'oeil gauche de Yachiru qui s'efforce alors de le garder fermer puisqu'elle a abandonné son bandeau lors de son combat contre Yuugi.
Aux abords du village des humains, les trois filles croisent une vieille connaissance. Il s'agit de Nomi.


-Hey, Yachiru, regarde ! C'est Nomi ! s'exclame Yumi.
-Oui j'ai vu, mais depuis quand t'es aussi contente de la voir, toi ?
-Je, euh, hein ? RHAAA ! J'ai oublié que j'étais censée la détester !
-C'est pas bien de faire semblant Yumi, héhé.

Nomi les remarque et s'approche.

-B-bonjour.
-Eh mais c'est qu'elle arrive à engager la conversation maintenant ! s'amuse Yachiru. Salut, Nomi comment tu vas ?
-Bien.
-Alors, comment s'est passé ton entraînement au Netherworld ?
-Euh, bien... marmonne Nomi en baissant les yeux.
-Oula, à ce point ?
-Disons que... mademoiselle Konpaku est forte mais... pas très pédagogue... C'est dame Yuyuko qui m'a le plus appris, au final...
-Ouais, bizarrement ça m'étonne pas, mais bon tant que tu t'es entraînée c'est le principal.
-Oui, j'ai vraiment progressé, je me sens prête à affronter Murasa à nouveau.

Alors qu'elles discutent, les jeunes filles arrivent devant la boutique de Midori. Cette dernière arrive au même moment à l'autre extrémité du chemin. Elle salue le groupe de filles de la main.

-Salut Yachiru ! Coucou ma petite Yumi ! Bonjour Nomi ! Salutations mademoiselle ! s'exclame Midori avec son enthousiasme habituel, avant d'ouvrir la porte de son échoppe et d'inviter les quatre filles à entrer.
-Comment tu vas Midori ? Tu avais une petite course à faire ? demande Yachiru.
-Ahh, je reviens tout juste du manoir du démon écarlate. J'ai un peu pratiqué mes spellcards avec Patchouli. Cela faisait un moment que je ne m'étais pas entraînée, je ne voudrais pas perdre la main. explique-t-elle essoufflée en déposant son sac et sa veste derrière le comptoir.
-Ah je vois. D'ailleurs comment va Patchouli depuis la dernière fois que je l'ai vue ? J'espère que le miasme du Makai n'a rien causé de trop grave.
-Oh non elle avait l'air d'aller bien, enfin pas pire que d'habitude, quoi.
-Tant mieux, j'aimerais bien l'affronter à nouveau.
-Ah la la... Tu ne penses vraiment qu'à te battre, hein.
-Oui. D'ailleurs ça tombe bien que tu reviennes d'une séance d'entraînement...
-Nooon ! Je ne veux pas me battre contre toi !
-Relax, j'ai pas dis que t'allais te battre contre moi.
-Ah ?
-Nomi, t'es partante pour nous montrer tes nouvelles capacités contre Midori ?

Nomi hausse les épaules et fait la moue l'air de dire "pourquoi pas".

-Hein ? Non, non... Mais je ne pourrai jamais me battre contre une cliente, haha... dit Midori en ricanant nerveusement.
-T'as qu'a imaginer que c'est elle qui t'attaque parce qu'elle est mécontente de ce que tu lui as vendu. Allez, viens. dis Yachiru en entraînant Midori avec elle vers l'arrière boutique qui donne sur une petite cour.

Nomi, Yumi et Yuzuru les suivent.
Nomi et Midori se positionnent face à face. Nomi est stoïque, elle met la main à son katana. Midori, elle, semble très inconfortable, elle transpire.
Yumi et Yuzuru sont assises sur un banc et se préparent à observer le combat. Yachiru se tient debout entre les deux adversaires. Elle lève le bras.


-READY ? FIGHT !

Nomi dégaine aussitôt son katana.

-"Slashing Gust".

Une rafale de vent balaye Midori qui tombe en arrière. Avant qu'elle puisse s'en rendre compte, Nomi se trouve devant elle, son katana enveloppé d'éclairs bleus.

-"Piercing Bolt".

Midori réagit de justesse.

-Gnaw "Firewall" !

Un mur de flammes apparaît entre Midori et Nomi. Le mur stoppe le katana de Nomi et semble s'enrouler autour. Nomi fait un bond en arrière. Soudainement, le mur de feu de Midori se transforme en eau et lui tombe sur la figure. Yumi éclate de rire. Tout le monde se tourne vers elle.

-Fuahahahahaha... ahhhh... Pardon.

Le combat reprend. Midori prend l'initiative.

-Fire Sign "Searing Comets" !

Une large boule de feu apparaît dans la paume de Midori de laquelle s'échappe une multitude de projectiles flamboyants.

-Trick "Cat Stab".

Nomi reprend sa forme féline en tenant son katana entre ses dents et zig-zag entre les projectiles de Midori à une vitesse fulgurante. S'en suit un enchaînement d'esquives / contre-attaques interminable.
Tandis que le combat se poursuit, Yuzuru interpelle Yachiru.



Dernière édition par Hadron le Sam 19 Nov 2016, 2:01 pm, édité 1 fois

_________________
All I did, all I could do back then was humbly block out the rain... But you know, hiding from dark skies won't make 'em clear. ♫
avatar
Hadron
Easy
Easy

Messages : 51
Date d'inscription : 09/09/2016
Age : 20
Localisation : Tout fou dans les herbes touffues etouffé par la frousse.

Profil Joueur
 :
Niveau:
Score: (non communiqué)

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Fanfic] Le vol de l'hirondelle

Message par Hadron le Mer 16 Nov 2016, 10:11 am

Episode 24:
-Elle te ressemble cette petite au katana.
-Ah bon ?
-Ouais, ça a beau être un combat amical, on dirait qu'elle essaye vraiment de tuer son adversaire, haha.
-Eh... Arrête de me faire culpabiliser... À ce que je sache t'es en pleine forme.
-Peut-être mais t'échapperas pas à ma vengeance, un jour ou l'autre.
-Ah ouais ?
-Mhm... Je. Te. Tuerai. Héhé.
-Oh vraiment ? Mince moi qui avais prévu de devenir immortelle...

Nomi s'élance vers Midori le katana en avant mais Midori parvient à attraper le petit chat et à lui faire des papouilles. Nomi reprend sa forme humaine. Midori s'écroule sous le poids de Nomi.

-Bon ça manque d'explosions ce combat ! s'exclament Yachiru et Yuzuru en choeur.

Midori se redresse et dégaine une spellcard.

-Heat Sign "Astral Oven" !
-Hey, c'est la technique que je lui ai apprise ! s'exclame Yachiru.

Midori joint ses mains devant elle. Des flammes s'échappent de ses paumes.

-Regardez bien, ça va déchirer ! s'exclame Yachiru.

Midori se concentre. Un petit jet de flamme de quelques centimètres s'échappe de ses mains.

-Euh, c'est pas censé faire... Euh... Eh, Midori, t'as régressé ou quoi ?!

Tout à coup les flammes du sort de Midori grandissent se transformant en un véritable lance-flammes géant.

-Ah, je préfère ça !
-Flash "Storm Step".

Nomi fonce au travers des flammes. Elle entaille la robe de Midori et se retrouve derrière elle.
Midori dégaine une nouvelle spellcard. Mais avant même qu'elle l'annonce, Nomi attaque.


-Crosslash "Tempest Claws".

Nomi donne deux coups de katana successifs. Le premier projette une rafale de vent qui arrache la spellcard des mains de Midori. Le second fait s'abattre un éclair sur la carte et la désintègre. Midori tombe à genoux en se couvrant les oreilles.

-K.O ! Euh... SPELL BREAK ! s'exclame Yachiru.

Nomi rengaine son katana et aide Midori à se relever.
Yachiru et Yumi applaudissent.


-Vous avez bien progressé toutes les deux, même si l'écart de niveau était tout de même assez important dans ce combat. admet Yachiru.
-Merci... *Tousse* Bon, c'est pas le tout, mais j'ai une boutique à tenir, moi. explique Midori avant de retourner à l'intérieur de sa boutique.

Yachiru, Yumi, Nomi et Yuzuru la suivent. (Tellement de "Y", de "U" et de "I"...)
-(Tu peux parler, Yukari...)

Midori se met derrière son comptoir, prête à travailler. Elle se tapote les épaules et enfile son tablier pour cacher l'état pitoyable de sa robe.

-Bon sinon, avant qu'on parte, t'as entendu quelque chose d'intéressant récemment, Midori ? Des rumeurs ou autre ?
-Euuuh, laisse-moi réfléchir... Ah ! Il y a un château volant -oui encore- qui est apparu.
-Ah oui on l'avait vu avec Yumi, il y a un petit moment. Qu'est-ce qu'il est devenu alors pendant notre séjour souterrain ?
-Marisa m'a dit qu'elle s'en était occupée elle-même aux côtés de Reimu et Sakuya, la maid du manoir du démon écarlate, j'ai pas eu plus de détails...
-Une maid qui se bat ? Hmpf, ça m'étonnerais pas que ce soit une admiratrice de Yumeko, huh.
-Ooooh, je suis impatiente de la revoiiiir ! s'exclame Yuzuru en sautillant.
-Euh, qui est cette Yumeko ?
-Une connaissance du Makai.
-Oh je vois, dans ce cas je ne suis pas sûre que Sakuya la connaisse mais bon... répond Midori, gênée.
-D'autres anecdotes ?
-Hmmm... Ah, il y a bien autre chose. De plus en plus de personnes se plaignent de faire des cauchemars, et souvent les mêmes cauchemars. C'est louche et à mon avis Reimu et Marisa ne vont pas tarder à enquêter à ce sujet.
-Ah, il y a d'autres personnes qui sont victimes de ces cauchemars ? Je pensais être la seule à en souffrir à cause d'un quelconque traumatisme.
-Oui, même moi je commence à mal dormir, à vrai dire. Je suppose que tu vas t'en mêler maintenant, pas vrai ?
-Ouaip, si c'est causé par quelque chose ou quelqu'un, je vais me magner de trouver la cause et de lui montrer ce qu'est un vrai cauchemar... Bon, ben merci Midori, à une prochaine !
-À bientôt, Yachiru ! Salut Yumi, Nomi et Yuzuru !

Les quatre filles se retrouvent devant la boutique de Midori et exposent leurs projets.

-Tu vas faire quoi toi, Nomi ? demande Yachiru.
-Je vais retourner au Eientei p-pour l'instant. Je n'ai toujours pas revu Mimu depuis mon séjour au Netherworld.
-Ah, je vois. Et toi Yuzuru, tu pars pour le Makai alors ?
-Ouiii, je suis impatieeente !
-Haha, ça marche. Dis coucou de ma part. Bon ben à une prochaine fois, Nomi, Yuzuru.
-Mhm.
-Yep !

Nomi part en direction de la forêt de bambous et Yuzuru s'en va là où ses souvenirs la mènent.

-Bon... On va chez toi, Yumi ?
-M'oui...
-Ah, j'en connais une qui est fatiguée, héhé.
-Hmpf...
-Allez, monte !

Yachiru porte Yumi sur son dos et se met en chemin vers les montagnes.

---------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Arrivées devant la maison de Yumi, qui semble abandonnée depuis des années tellement la nature l'a recouverte, Yumi retrouve son énergie.

-Rah ! C'est quoi toute cette mousse ! Heureusement que papa et maman ne voient pas l'état de la maison ! Bon... ça tombe bien qu'il ai plu récemment... TRANSMUTATION !

La maison toute entière s'embrase... la libérant de la végétation qui la recouvre avec une efficacité étonnante. Après la performance étrangement réussie de Yumi, la maison est comme neuve, sans la moindre trace de brûlure. Yachiru s'approche de la porte coulissante, elle remarque une touffe de fourrure beige accrochée sur le rebord du trou qu'elle avait fait pour entrer la première fois. Elle ouvre la porte en forçant un peu pour la décoincer. Les deux filles entrent et se dirigent vers la pièce aux grandes étagères. Le bruit d'un objet tombant sur le parquet se fait entendre à l'intérieur.

_________________
All I did, all I could do back then was humbly block out the rain... But you know, hiding from dark skies won't make 'em clear. ♫
avatar
Hadron
Easy
Easy

Messages : 51
Date d'inscription : 09/09/2016
Age : 20
Localisation : Tout fou dans les herbes touffues etouffé par la frousse.

Profil Joueur
 :
Niveau:
Score: (non communiqué)

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Fanfic] Le vol de l'hirondelle

Message par Hadron le Sam 19 Nov 2016, 2:01 pm

Episode 25:
-Hey, toi ! Retourne-toi ! s'exclame Yachiru.

Un jeune homme, habillé d'un grand manteau blanc bordé de fourrure beige, qui fouillait dans les étagères se retourne lentement.

-Hoy, tu te crois tout permis d'entrer chez les gens, comme ça ? En passant par le trou que J'AVAIS fait pour entrer par effraction, en plus !
-Psst, Yachiru, t'es encore contradictoire. souffle Yumi.
-Ouais ouais... Bon, tu vas me répondre ou quoi, gamin ?
-Excusez-moi... Je cherchais juste un plumeau, ou quelque chose pour nettoyer... dit-il doucement d'un ton neutre en baissant les yeux.
-Hein ?!
-Mais, vous êtes arrivée plus tôt que prévu, mademoiselle Yumi, veuillez m'en excuser. explique-t-il en regardant vers Yumi.
-Keouah ?! Attends, tu le connais, Yumi ?
-Nan ! Jamais vu !

Yachiru se craque les poings.

-Ok, t'as 3 secondes pour me dire la vérité puis te barrer, petit.

Le jeune homme s'approche du tas de couvertures dans lequel Yumi avait dormi et le soulève jusqu'à être totalement caché derrière. Tout à coup le drap s'effondre sans trace du jeune homme. Yachiru s'approche pour soulever la couverture mais tout ce qui en sort est le petit raijuu de Yumi qui se faufile à vive allure entre les jambes de Yachiru.

-Attends... marmonne Yachiru en relevant la tête avant de se retourner vers Yumi.

Le jeune homme se tient devant Yumi, humblement incliné en avant.

-Rokusho ? marmonne Yumi, confuse.
-Oui.
-Tu es humain ?
-J'ai la capacité de prendre forme humaine. Toutefois, je reste un Raijuu. Je pensais simplement pouvoir vous être plus utile sous cette forme.
-M'être utile ? Mais pourquoi ?
-Eh bien, si vous me le permettez, je pourrai m'occuper de votre maison pendant vos absences, ou vous servir de toute autre manière.
-Euh, ben, oui pourquoi pas mais je suis pas certaine de pouvoir te rémunérer...
-Oh, ce n'est pas un problème.
-Hein, vraiment ? Mais pourquoi tu tiens tant que ça à me servir ?

Rokusho tressaille et commence à s'emballer.

-Ah, euh, eh bien... C'est-à-dire que... Comment dire... J'aurais vraiment aimé être un chat ! C'est vrai, les chats c'est mignon, c'est adorable, tout le monde aime les chats, haha ! Mais moi, je ne suis qu'un furet, et qui manipule la foudre en plus, aucun humain ne voudrait m'adopter... Mais vous, vous n'avez pas eu l'air dérangée par ma présence, alors j'ai pensé que...
-Oula, calme-toi Rokusho...
-Oui, veuillez m'excuser.
-Bon, j'peux vous laisser si vous voulez, les amoureux. interrompt Yachiru.
-Eh, de quoi j'me mêle ! répond Yumi agacée.
-Haha, fais pas ta tsundere, tu rougis, Yumi.
-Je n'ai jamais eu de telles pensées. affirme Rokusho. Par contre... Savez-vous si, par hasard, Nomi Aru... voit quelqu'un ?
-Quoiii ?! Tu veux, euh, avec... Nomi ?! Grr, celle-là !
-Hahaha, ce drama ! s'exclame Yachiru.

-Huhuhu. Regardez-là bégayer !

-Hahaha ! Top-la Yukari !

Je sors un bras d'une faille pour faire un high-five à Yachiru.

-Tu parles d'un épisode "Filler", haha ! Tu t'ennuies pas trop à commenter ça, Yukari ?

-Huhu, Non. J'adore le drama. D'ailleurs, si on parlait un peu de toi, Yachiru, et de...

-Hep hep hep ! Je sais pas d'où tu sais ça mais surveille bien ce que tu vas dire...

-Uhu... T'as raison. Je consacrerai un hors série entier pour ça, peut-être.

-Essaye un peu.

-LA FEEEEERME ! ahem, hurle Yumi.
... Merci ! Bon ! Rokusho, bienvenue à mon service. Tu peux faire ce que tu veux, à vrai dire, je me fous pas mal de l'état de la maison tant qu'elle tient debout. Tu seras payé en couvertures douillettes et en papouilles. Euh, sous forme de furet uniquement, bien sûr. Tu es prié de m'appeler "maîtresse", non... "Votre mâââjestée"... Oui c'est pas mal ça... Euh non, oublie. Tutoie-moi.
Yachiru ! Tu es priée de... Euh... Te taire !
-Nan mais oh, je suis pas ton majordome moi, morveuse.
-SILENCE ! Yukari ! Tu devras me raconter tous les petits secrets coquins de Yachiru !

Ai-je déjà raconté la fois où...

-ORYAAA !! Moi aussi je peux faire les didascalies !

Moi, Yachiru, met un coup de pied à Yukari tellement fort que je l'extrais de sa dimension.

-Eh bien...

-Tais-toi Yukari, les morts ne parlent pas !

-Oh, tu veux dire comme Yuzuru ?

-C'est... différent ! Cet épisode part vraiment en cacahuètes, vivement qu'il se termine.
Vite ! Du remplissage ! Euh... Je vais à présent vous chanter une chanson jusqu'à remplir le bas de la page:
Ahem. Euh... "Green-eyed jealousyyyy, don't you leave me aloooone, niiiiniiiniiiniiiiiiiiiin, je ne connais pas la suiiiiteuuuh... !" Dédicace à ma Parsee chérie !

Quelqu'un toque à la porte. Rokusho va ouvrir. La jeune femme aux cheveux rouges et au kimono violet se présente à ses côtés.

-Bonsoir mesdames, inspecteur Kotohime, les voisins m'ont rapporté des plaintes pour tapage nocturne. Veuillez cesser cela immédiatement sous peine de sanction.
-Encore toi ?! s'exclame Yumi en préparant une "Waterbomb".
-Dois-je raccompagner cette personne à l'entrer, mademoiselle ? demande Rokusho.
-Oui, s'il-te-plait, Rokusho.

Kotohime fait une clé de bras à Rokusho qui se retransforme en furet puis s'échappe.
Yumi, enragée, dégaine une fiole et la brise par terre. Soudainement, tout le monde dans la maison s'assoupit. Yumi s'est visiblement trompée de fiole. Une étiquette "somnifère" est collée sur la fiole brisée. Il s'agit là de la meilleure fin d'épisode de tous les temps.


J'ai honte de cet épisode... '-'

_________________
All I did, all I could do back then was humbly block out the rain... But you know, hiding from dark skies won't make 'em clear. ♫
avatar
Hadron
Easy
Easy

Messages : 51
Date d'inscription : 09/09/2016
Age : 20
Localisation : Tout fou dans les herbes touffues etouffé par la frousse.

Profil Joueur
 :
Niveau:
Score: (non communiqué)

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Fanfic] Le vol de l'hirondelle

Message par Tabbender le Jeu 24 Nov 2016, 7:12 am

Heu houla. Cet épisode était... bizarre XD

_________________


best video on youtube:
avatar
Tabbender
La science m'appelle
La science m'appelle

Messages : 318
Date d'inscription : 01/11/2015
Age : 7
Localisation : GRAND DAD

Profil Joueur
 : TH06 - EoSD TH06 - EoSD
Niveau: Flandre <3
Score: (non communiqué)

http://xooit.alwaysdata.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Fanfic] Le vol de l'hirondelle

Message par Hadron le Ven 02 Déc 2016, 2:02 am

Eeeeeeet, me revoilà.
Alors, en fait, j'ai un alibi, j'avais piscine et puis... Bon ok, j'étais occupé ces derniers temps et j'ai complètement oublié de continuer de poster la suite. ._.
En plus c'est vrai que je vous ai laissé en suspens avec l'épisode le plus bidon ever...
Bref, remédions à cela.

Arc incident des cauchemars
Episode 26:
Le lendemain, Yachiru se réveille difficilement, engourdie par la nuit inconfortable qu'elle vient de passer. Yumi dort toujours, Kotohime semble être repartie et Rokusho est réveillé et assit auprès de Yumi.

-Comment vous sentez-vous, mademoiselle Yachiru ? demande-t-il.
-Ahhh... Comme après une grosse cuite, enfin je sais pas j'ai jamais bu, mais j'ai l'impression d'être dans le même état qu'une amie oni quand elle a la gueule de bois. Et tu peux me tutoyer, Rokusho.
-Bien mademoiselle.
-Purée, je sais même pas si la soirée d'hier s'est réellement passée ou pas...
-La soirée d'hier ? Hmm, étrangement, mes souvenirs sont assez flous aussi, mais il me semble que mademoiselle Yumi était fatiguée et s'est couchée tôt tandis que vous êtes tombée dans les pommes pendant la soirée. J'ai pensé que vous souffriez d'hypoglycémie.
-Hein ? Un malaise ? J'ai pas du tout ces souvenirs là, moi. Et Kotohime, tu l'as vue ?
-Je vous demande pardon, c'est une de vos connaissances ?
-Euh, c'était la dame en kimono violet.
-Veuillez m'excuser je ne vois pas du tout de qui il s'agit.
-Okaay...? C'est très louche ce qu'il s'est passé cette nuit. En plus j'ai encore fais ce cauchemar récurent, toujours avec la même personne que j'ai l'impression de connaître mais que je n'arrive pas à nommer, et puis il y avait ce lac de sang... Je me demande si tout ça est lié. Hmm... Ouais c'est un scénario cliché, c'est probablement lié.

Yumi s'éveille doucement.

-Ouaaah... La soirée de OUF d'hier ! Faudra remettre ça ! s'exclame-t-elle.

Yachiru la dévisage, consternée.

-Haha, la tête que tu fais, Yachiru. Tu t'es toujours pas remise de ta cuite ?
-Huh ? Au moins on est fixé, c'est pas les souvenirs de Yumi les vrais, j'aurais jamais fait ça... N'est-ce pas... ?
-Comment ça mes souvenirs sont pas vrais ?! Je me souviens très bien ! T'as même dit que t'allais modeler ton masque de matière noire en forme de tête d'oiseau pour aller avec le surnom que je t'avais donné !
-Ah ? (J'ai absolument pas le souvenir de lui avoir dit ça mais pourtant c'est vrai, j'avais l'intention de faire ça... Attends... Du coup ça veut dire que j'ai vraiment bu de l'alcool ?! Non, c'est pas possible.. J’espère...) Bon, euh, tout ça est super bizarre. Je vais même pas perdre de temps à enquêter, je fonce à l'endroit que j'ai vu dans mon rêve et ça va charcler sévère.
-Ok, à la prochaine, Yachiru !
-Attends... Tu veux pas venir avec moi ?
-Non, pas cette fois, ça fait longtemps que j'ai pas pris un peu de temps pour faire des expériences, ça me manque !
-Ah... Ok, j'espère que tout ça est réel...
-Ah et tiens, attrape ça ! s'exclame Yumi en jetant une petite éprouvette à Yachiru.

Yachiru reconnaît l'éprouvette et ce qu'elle contient.

-Merci Yumi ! Ah et t'aurais pas un bandage ou un bout de tissu qui traîne quelque part ?
-Euh, si sûrement, attends.

Yumi cherche dans une étagère et sort une petite mallette de couture contenant des aiguilles, des bobines de fil et divers morceaux d'étoffes. Elle sort une bande de tissu noir.

-C'est bon ça ? demande-t-elle en la montrant à Yachiru.
-Parfait !

Yumi tend la pièce de tissu à Yachiru qui se l'attache autour de la tête par dessus son oeil gauche.

-Allez ! À bientôt, Yumi ! À mon avis j'en aurai pas pour longtemps !

Yachiru invoque son surf de matière noire et s'envole en direction des montagnes, derrière le sanctuaire Hakurei.

---------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

-Ok, si je me souviens bien de mon rêve c'était quelque part par là.

Arrivée sur les lieux, Yachiru remarque tout d'abord que le lac est quasiment vide comparé à sa vision dans son rêve. Son attention est ensuite attirée par des bruits de combat de danmakus qui résonnent. Le temps qu'elle trouve d'où cela provient, les bruits s'arrêtent. Elle finit par apercevoir quatre silhouettes, l'une d'entre elle est allongée par terre. En s'approchant Yachiru reconnaît Reimu Hakurei, Marisa Kirisame et une troisième personne habillée en maid. La quatrième fille est une jeune fille aux longs cheveux blonds et aux grandes ailes, elle semble étourdie. Yachiru descend et se pose à côté du groupe de filles.

-Yo.

Les trois filles se retournent vers elle. En reconnaissant Yachiru, Reimu fait une grimace. Marisa tend le poing, Yachiru vient coller le sien contre celui de Marisa en souriant. La maid reste passive.

-On peut savoir ce qu'un youkai fauteur de trouble, fait là ? grogne Reimu.
-Eh oh, j'ai rien fait moi, hein, c'était Yumi la responsable... Et moi aussi je suis contente de te voir Reimu, vraiment...
-Tu ne réponds pas à ma question...
-Je viens botter le derrière de la personne qui joue avec mon cerveau, duh !
-On s'en occupe, on a pas besoin de ton aide.
-J'm'en fout, j'en ai fait une affaire personnelle.

Yachiru se tourne vers la maid.

-Une maid qui traîne avec la prêtresse Hakurei, tu dois être Sa... Saaa... Euh, Sakuya !
-C'est exact mais j'aime savoir à qui j'ai l'honneur avant de me présenter, généralement.
-Oh oui pardon, Yachiru Kokonoe, ancien boss de stage 5. Je me joint aux "gentils" pour cette fois.
-Eh bien je suppose que nous avons au moins un point commun dans ce cas.
-Bon, vous finirez de papoter en chemin, on perd du temps là ! s'exclame Marisa.

Les quatre filles se dirigent vers une grande pierre dressée sur laquelle est collé un charme. Reimu fait disparaître le sceau et parvient à ouvrir un passage dans la roche. Le passage semble donner sur un tunnel rond très sombre aux parois violacées.

-Bon, à qui l'honneur ? demande Yachiru.

Les trois filles la regardent. Elle lève les yeux au ciel et soupire.

-J'ai pigé...

Yachiru passe à travers le portail avec précautions. Reimu, Marisa et Sakuya la suivent.

-Tu vois Reimolle, vous aviez besoin de moi finalement pour tester la dangerosité de ce portail...
-Attendez ! Vous ne trouvez pas qu'il y a quelque chose de bizarre dans ce tunnel ? interrompt Marisa.
-Si. répond Sakuya.
-La gravité. Il n'y a ni haut ni bas. explique Yachiru en commençant à marcher sur un mur.

Les quatre filles avancent le long du couloir qui semble interminable. Finalement, elles arrivent enfin à une porte. Elles la franchissent et arrivent dans un endroit étrange. Une vaste étendue vide, sans le moindre bruit, ni le moindre vent. Le sol est recouvert d'une fine couche d'eau. Mis à part les quelques lanternes qui forment un chemin en ligne droite devant les quatre filles, l'endroit est complètement englouti par les ténèbres. Impossible de distinguer un mur ou un plafond, impossible de déterminer si il s'agit d'un endroit en intérieur ou en extérieur.
Le groupe de filles décide de suivre le chemin de lanternes.
Après quelques minutes de marche, elles parviennent à distinguer la silhouette d'une structure dans l'horizon de ténèbres. Les filles continuent d'avancer pendant un bon moment, mais bien qu'elles distinguent toujours le bâtiment, elles semblent ne jamais s'en rapprocher.


-Allez, on y est presque ! encourage Reimu.
-Y a intérêt à ce que ce soit pas une illusion ! grommelle Marisa.
-À vrai dire, je crois que ce monde entier en est une. affirme Sakuya.
-Ouais bah...

Marisa s'interrompt et tombe en arrière en poussant un petit cri de douleur, comme si elle venait d'être touchée par une attaque.

_________________
All I did, all I could do back then was humbly block out the rain... But you know, hiding from dark skies won't make 'em clear. ♫
avatar
Hadron
Easy
Easy

Messages : 51
Date d'inscription : 09/09/2016
Age : 20
Localisation : Tout fou dans les herbes touffues etouffé par la frousse.

Profil Joueur
 :
Niveau:
Score: (non communiqué)

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Fanfic] Le vol de l'hirondelle

Message par Hadron le Ven 09 Déc 2016, 3:28 am

Episode 27:
Reimu, Sakuya et Yachiru se mettent sur leurs gardes. Sakuya semble remarquer quelque chose. Sur un réflexe elle lance une volée de couteaux en direction de Reimu. Les couteaux sont stoppés en plein vol juste devant Reimu, comme s'ils avaient heurté quelque chose.

-Eh, tu croyais faire quoi, là ?! s'énerve Reimu.
-Shhh... répond Sakuya en pointant un doigt levé vers Reimu.

Sakuya sort sa montre à gousset et stoppe le temps. Elle observe de plus en plus intensément la surface de l'eau désormais stable jusqu'à y distinguer le reflet d'une silhouette. Finalement, elle dispose une nuée de couteaux quelques mètres devant elle. Elle claque des doigts, les couteaux se mettent à converger. Un cri inhumain retentit.

-C'était quoi ça ? demande Reimu.
-Rien dont il faut nous inquiéter, continuons. répond Sakuya en esquissant un léger sourire.

Yachiru aide Marisa à se relever.

-Pff, si Yumi avait été là elle aurait foutu le feu à toute cette eau, ça aurait été réglé...

Les quatre filles se remettent en chemin vers l'étrange bâtiment qui semble enfin se rapprocher.
Après un long chemin dépourvu de toute forme de vie, le groupe de filles arrive enfin sur le seuil du bâtiment. Il s'agit d'un grand manoir semblable à celui des vampires. Sakuya monte les quelques marches et toque à la porte avant de se retourner.


-Quoi ? On ne sait jamais...

Reimu, Marisa et Yachiru montent à leur tour. Reimu pousse Sakuya sur le côté.

-"Masteeer..."
-"...Fantasyyy..."
-"...Arcanuuum !"

S'exclament les trois filles en choeur. La porte cède.

-Vous aviez vraiment besoin d'utiliser une spellcard chacune pour ouvrir une simple porte ? désespère Sakuya.
-OUI !
-OUI !
-OUI !

Les quatre filles entrent dans le hall du manoir. Le grand hall faiblement éclairé par quelques bougies est vide et silencieux comme le reste de l'endroit.

-Bon, et maintenant ? demande Sakuya.
-On se sépare ! s'exclame Marisa.
-On reste groupées. répond Reimu.
-On va vers cette grande porte ornée qui nous tend les bras ? propose Yachiru.
-Moi je vote pour mon idée ! s'exclame Marisa.
-Et moi pour la mienne. répond Reimu.

Sakuya soupire.

-Eh bien je vote pour l'idée de Yachiru puisque c'est la seule à proposer une direction précise.
-Ah nan mais finalement j'allais voter pour l'idée de...
-Shhh ! l'interrompt Sakuya. Allez, on y va.

Le groupe de filles monte les escaliers et arrive devant la grande porte ornée.

-"Masteeer..."
-Hey, garde tes spellcards, Marisa, c'est déjà entrouvert. l'arrête Reimu.
-Et ça vous paraît pas louche ? rétorque Marisa.
-Bien sûr que si. Il est évident que c'est un piège. répond Reimu.
-Moi j'vois plutôt ça comme une invitation. Après tout, si c'est un piège, ça devrait nous mener au boss. Et ça tombe bien, c'est ce qu'on cherche, non ? explique Yachiru.
-On veut trouver le boss, certes, mais si on pouvait éviter de mourir avant ça serait pas mal. reprend Reimu.
-Oh, on est à Gensokyo, personne ne meurt, n'est-ce pas ? plaisante Sakuya.
-Techniquement, on est plus à Gensokyo depuis qu'on a traversé ce tunnel... rectifie Yachiru.
-"SPAAAAAAAAAARK" !

Reimu, Sakuya et Yachiru se tournent vers Marisa, ébahies.

-Si vous avez fini de papoter, mesdames. Après vous.

Reimu, Marisa, Sakuya et Yachiru passent par la porte encore fumante et se retrouvent sur ce qui semble être une terrasse bien qu'il n'y ai toujours pas le moindre courant d'air. Une voix résonne dans l'atmosphère pesante.

-Oh, aurais-je de la visite ?

Reimu prépare sa baguette de purification et ses amulettes, Sakuya dégaine quelque couteaux, Marisa... garde son mini-hakkero en main et Yachiru garde ses mains dans ses poches.

-Qui va là ? grogne Reimu.
-Oh, excusez moi, vous ne devez pas voir grand chose...

Un système solaire miniature apparaît dans le "ciel". La lumière du soleil éclaire les alentours. Une jeune fille se tient assise dans un fauteuil en velours rouge en face des quatre protagonistes.

-Ouh, ça fait des millénaires que je n'avais pas vu d'autres personnes en chair et en os. La solitude, c'est vraiment ennuyeux. Être obligée de m'introduire dans les rêves des gens pour qu'ils me reconnaissent... Bah, finalement ça n'aura pas été en vain puisque quelqu'un est finalement arrivé jusqu'ici...
-Euh, excuse-moi petite, on cherche le boss final. l'interrompt Sakuya avec un sourire hautain.
-Je vois... vous avez l'air pressées... haha... répond la jeune fille d'une voix chevrotante.

Elle se lève lentement de son siège.

-Je suis Suzume Shaja, ce monde est le mien, quel dommage que vous en fassiez partie désormais.
-Alors comme ça c'est toi qui t'amuses à transformer les dons que je reçois dans mes rêves en... euh... tentacules... s'indigne Reimu.
-C'est une personne aussi insignifiante qui trouble le sommeil de ma maîtresse, hein ? ajoute Sakuya.
-Moi j'ai jamais fait de cauchemars, mais ça m'empêchera pas de te mettre une bonne raclée ! lance Marisa.
-Dites, ça vous dérange si je la défonce moi-même ? demande Yachiru d'un ton neutre.
-Pas moi qui m'en plaindrai. répond Reimu.
-Eh bien je suppose que je pourrai ramasser les miettes. rétorque Sakuya.
-Moi j'attaque ! s'exclame Marisa.
-Huh, ça marche, allons-y à deux.

Marisa s'élance sur son balai droit vers Suzume. Yachiru invoque son surf et fait de même.
Suzume prend une expression terrifiante et se met à rire.


-AHAHAHAHAHAHAHA ! Enfin un peu d'action !
Nightmare "Endless Corridor" !

_________________
All I did, all I could do back then was humbly block out the rain... But you know, hiding from dark skies won't make 'em clear. ♫
avatar
Hadron
Easy
Easy

Messages : 51
Date d'inscription : 09/09/2016
Age : 20
Localisation : Tout fou dans les herbes touffues etouffé par la frousse.

Profil Joueur
 :
Niveau:
Score: (non communiqué)

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Fanfic] Le vol de l'hirondelle

Message par Tabbender le Mar 13 Déc 2016, 1:57 pm

Sakuya sort sa montre à gousset et stoppe le temps.

Heu... t'es au courant que Sakuya a pas besoin de montre ou d'autre objet bizarre pour manipuler l'espace-temps n'est-ce pas ? ^^

Sinon, cet arc s'annonce sympa, j'attend de voir ce que le combat va donner, les pouvoirs de Suzume, etc.

_________________


best video on youtube:
avatar
Tabbender
La science m'appelle
La science m'appelle

Messages : 318
Date d'inscription : 01/11/2015
Age : 7
Localisation : GRAND DAD

Profil Joueur
 : TH06 - EoSD TH06 - EoSD
Niveau: Flandre <3
Score: (non communiqué)

http://xooit.alwaysdata.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Fanfic] Le vol de l'hirondelle

Message par Hadron le Mer 14 Déc 2016, 5:17 am

Episode 28:
La distance qui sépare Marisa et Yachiru de Suzume semble s'agrandir. Plus Yachiru et Marisa foncent vers Suzume, plus celle-ci semble s'éloigner. Une première salve de danmakus s'approche de Yachiru et Marisa. Yachiru semble prise par surprise et est touchée par un projectile.

-Waow, celui-là me semblait beaucoup plus loin !
-Kyahahaha ! Alors, vous n'arrivez pas à vous rapprocher ou quoi ?
-Huh... Nous non, mais toi, oui. rétorque Yachiru en souriant.
-Hein ?

Yachiru fabrique une sphère de singularité dans sa main, ses yeux prennent une lueur orange. Suzume semble attirée. Marisa en profite pour attaquer.

-Grr... Nightmare "Inverted Dream" !

Alors que Suzume était presque à portée de Yachiru, l'espace se met à tournoyer. Yachiru et Marisa sont totalement désorientées. Elles se démènent pour esquiver les danmakus qui tournent autour d'elles.

-Ha ! Moi aussi j'peux faire des jolis danmakus tournoyants ! Magic Sign "Milky Way" ! s'exclame Marisa.
-Distortion Sign "Red Snake" ! ajoute Yachiru.

L'espace s'emplit d'étoiles tourbillonnantes et de lasers rougeoyants.

-Bon étant donné que vous êtes deux... Duality Sign "One and the Same" !

Un double de Suzume apparaît et vient renforcer le flot de projectiles tirés vers Yachiru et Marisa.


*Pendant ce temps, en dehors du combat*

-Bon, elles ont l'air de galérer quand même... On leur donne un coup de main, Sakuya ?
-Hmm... Non.
-Ouais, t'as raison.

*Retour au combat*


-Raaah ! "Master Spark" !

Marisa dirige son Master Spark sur une des Suzume.

-Oups ! On dirait que c'était la mauvaise, kyaha ! À vrai dire, je peux inter-changer avec à tout moment, vous risquez pas de me toucher...

Le clone explose en une nuée de danmakus. Yachiru invoque des murs de matière noire devant elle et Marisa pour bloquer l'explosion du clone. Suzume invoque un nouveau clone. D'autre part, l'effet désorientant de sa seconde spellcard semble arriver à son terme.
Yachiru et Marisa s'échangent un regard puis un sourire.


-"Master Spark" !
-"Astral Arcanum" !

Marisa dirige son Master Spark sur une des Suzume tandis que Yachiru vise l'autre Suzume avec son Astral Arcanum. Le clone explose alors que la vraie Suzume tombe sur la terrasse après avoir été touchée de plein fouet par le Master Spark.
Yachiru et Marisa s'approchent d'elle fièrement.


-Alors, si tu peux te transposer à tout moment avec ton clone et que t'as préféré te prendre le Master Spark, j'en déduis que t'as plus peur de mon Astral Arcanum, n'est-ce pas, héhé ?

Suzume se relève difficilement.

-Alors, tu ricanes plus ? nargue Marisa.
-LA FERME !

Suzume repousse Marisa et Yachiru avec une onde de choc avant de s'élever vers le système solaire miniature qui surplombe l'arène.

-INSANITY "PAIN GAME" !

Des centaines de projectiles très rapides, aux tailles différentes et aux trajectoires aléatoires se mettent à virevolter dans tous les sens.

-Kyahaha ! Essayez d'esquiver ça !

Yachiru et Marisa reculent et se défendent.

-Ok ! Vous aurez cherché !

Suzume commence à lancer les planètes miniatures qui gravitent autour du soleil vers ses adversaires.

-Static Sign "Twitching Glitch" !

Yachiru esquive les énormes boules de roche et dégaine l'éprouvette de Yumi. Elle inspire son contenu. Son visage se crispe, ses pupilles se fendent.

-Pandemonium Blood "Devil's Red Right Arm" !
-MEURS À LA FIN ! hurle Suzume en projetant le soleil de son système solaire miniature droit sur Yachiru.

Yachiru tend sa main recouverte de roche vers le soleil. Un large trou noir s'ouvre dans sa paume aspirant lentement l'immense masse flamboyante.

-Magan Sign "Evil Eyes Stare"...

Le soleil est complètement aspiré dans la paume de Yachiru. L'arène est plongée dans le noir à nouveau. Seule Yachiru rayonne. Elle tend son bras gauche vers Suzume.

-Heat Sign "Astral Arcanum - Convergence".

Les lasers émis par ses yeux de matière noire convergent vers son Astral Arcanum, décuplé par la puissance de la boule de feu qu'elle vient d'absorber. Une lumière éblouissante envahit l'endroit puis s'en suit un long silence.

...

-Kyahaha, c'est tout ?! Euphemism "Bound to Where It Belongs" !

Un quadrillage de lasers rempli l'arène, piégeant Yachiru, surprise et à bout de forces.

-C'est plutôt serré, hein ?! Hyperbole "A Thousand Bullets in a Mousehole" !

Un nombre incalculable de danmakus fonce et s'abat sur Yachiru sans qu'elle ne puisse réagir. Elle perd connaissance.

PS: Yo ! Merci de continuer à commenter Tabbender, ça fait plaisir.^^
Sinon, oui je sais bien que Sakuya est censée pouvoir arrêter le temps sans sa montre mais je trouvais ça plus classe et plus facile à imaginer, étant donné que c'est souvent comme ça qu'on la voit faire, dans le fandom du moins. Ça rendait mieux que "Sakuya, reste les bras croisés, le temps s'arrête" sans savoir que c'est elle qui cause cela (pour quelqu'un qui n'est pas familier avec le personnage par exemple, enfin bref).
Sinon, ça m'étonnerait que quelqu'un ici ai déjà lu ma fic sur T-O, mais j'ai l'intention de modifier pas mal la fin qui me semblait bâclée et un peu... nulle. Enfin ça suivra le même plan, mais avec quelques éléments bidouillés, mieux écrit, plus détaillé, toussa toussa.^^
Et encore une fois, ça ne vous concerne pas vraiment ici, sur T-F, pour l'instant puisque je n'ai pas encore finit de poster la saison 1, mais je préviens quand même que l'écriture de la saison 2 avance petit à petit. Voilà voilà.^^

_________________
All I did, all I could do back then was humbly block out the rain... But you know, hiding from dark skies won't make 'em clear. ♫
avatar
Hadron
Easy
Easy

Messages : 51
Date d'inscription : 09/09/2016
Age : 20
Localisation : Tout fou dans les herbes touffues etouffé par la frousse.

Profil Joueur
 :
Niveau:
Score: (non communiqué)

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Fanfic] Le vol de l'hirondelle

Message par Tabbender le Jeu 15 Déc 2016, 1:39 pm

Ouais je dois dire que c'est assez rare que j'accroche à une fanfic (ici elles sont plutôt bonnes en général mais en cherchant sur le net tu peux en trouver certaines qui sont, faut se le dire, vraiment malaisantes), surtout aussi longue, mais là franchement j'aime bien. La façon dont c'est raconté, les personnages etc.

Et sinon, non je l'ai pas lue sur T-O, je me garde la surprise pour quand tu sors les épisodes ici.

_________________


best video on youtube:
avatar
Tabbender
La science m'appelle
La science m'appelle

Messages : 318
Date d'inscription : 01/11/2015
Age : 7
Localisation : GRAND DAD

Profil Joueur
 : TH06 - EoSD TH06 - EoSD
Niveau: Flandre <3
Score: (non communiqué)

http://xooit.alwaysdata.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Fanfic] Le vol de l'hirondelle

Message par Hadron le Sam 17 Déc 2016, 4:28 am

Episode 29:
"Eh Yachiru, regarde ce que j'ai trouvé ! Oh, qu'est-ce qu'il t'est encore arrivé ?"
"Tu t'es encore battue, hein. Tss, Tu vas encore te faire gronder..."
"Yachiru... ? Tu me fais peur... Arrête, fais pas ça !"

...
"Eh, madame l'hirondelle ! Tu cherches quelque chose ?"
"Parce que tu ressembles à une hirondelle avec ta veste qui fait une queue fourchue !"
"FUAHAHA ! Admirez ma puissance, créatures terreehh..."

...
"Plus tu résistes à la défaite, plus elle sera cuisante lorsqu'elle t'arrivera en pleine face."

-Yachiru... ?

"Tu dis ça parce que tu rages, Banki, haha."

-Eh, Yachiru, debout... !
-Elle a l'air mal en point...
-BON TU VAS TE LEVER, FEIGNASSE ?!

Yachiru tressaille et entrouvre les yeux.

-Vous voyez... suffit d'être un peu autoritaire. grogne Reimu.

Yachiru reprend doucement connaissance. Elle est couverte d'égratignures. Marisa l'observe, l'air inquiète. Elle aussi semble avoir subit quelques dégâts. Sakuya se tient debout derrière, les bras croisés. Yachiru se redresse et regarde autour d'elle. Elle voit Reimu qui se tient debout devant Suzume inerte, face contre terre.

-Huh, je vois que vous avez fini le travail. dit Yachiru en se tournant vers Sakuya.
-Hmm, à vrai dire c'est juste Reimu qui l'a terminée. répond Sakuya.
-On avait fait le plus gros ! chuchote Marisa en mettant sa main près de sa bouche comme pour éviter d'être entendue par Reimu.

Yachiru, se lève et marche vers Suzume puis s'agenouille à ses côtés.

-Hoi... grommelle-t-elle en secouant Suzume.

Elle ne reçoit aucune réponse.

-Eh bah, vous l'avez sacrément amochée, elle ne répond même plus... reprend Yachiru.

Les trois autres filles s'échangent un regard.

-Euh, Yachiru... commence Marisa d'une voix inhabituellement monotone.
-Hmm, quoi ? demande-t-elle juste avant de retourner le corps de Suzume.

Soudainement, Yachiru est parcourue par un frisson et tombe brusquement en arrière, le visage livide.

-Tu es surprise ? demande Reimu. Voilà ce qui arrive lorsqu'un youkai brise les règles.

Le visage de Suzume est blanc et froid, ses joues sont creuses, ses yeux sont révulsés, plusieurs marques de brûlures sont visibles sur son corps. Yachiru reste sans voix, tremblante, jusqu'à ce que Marisa vienne lui tendre la main pour l'aider à se relever. Marisa l'éloigne ensuite de la scène et essaye de lui parler.

-Alors ? Mission accomplie ? demande Sakuya à Reimu.
-Une minute... Il y a encore une chose qui me dérange... répond Reimu.
Je peux savoir ce que tu fais, à nous suivre comme ça depuis tout à l'heure, Yukari ?
-Rah, mais comment ça se fait que tout le monde me dérange comme ça. Je peux pas faire mon rôle de narratrice tranquillement ?
-Ton rôle de narratrice ?
-Oui, je fais la voix-off de l'histoire de Yachiru. Depuis que j'ai cet artefact d'omniscience, c'est devenu ma passion. D'ailleurs je me demande si je pourrais pas en faire un meilleur usage... Du chantage, par exemple, huhu.
-Un artefact d'omni... YUKARIII !! Attends un peu que je t'attrape, maudite... !

L'incident étant terminé, les filles se sont séparées, à l'exception de Marisa et Yachiru qui sont restées ensemble pour partir en direction du village des humains. Durant le trajet, Marisa arrive à calmer légèrement Yachiru et même à la faire sourire. Alors qu'elles approchent du village, Marisa bifurque vers une maison dans la forêt. Après s'être saluées, les deux filles continuent leur chemin chacune de leur côté. Yachiru se rend à la boutique de Midori comme à son habitude.

-Aha ! Je savais que tu allais passer chez Midori avant chez moi ! s'exclame Yumi à peine a-t-elle aperçue Yachiru sur le seuil de la porte.
-Ouais en effet c'est assez prévisible, Yumi. Et salut, Midori.
-Bonjouuur ! Oh mais dis moi, tu as l'air dans un sale état.
-Vous voulez vraiment que je vous raconte ?
-Eh bien...
-Non pas tout de suite ! crie Yumi. Enfin j'veux dire, j'suis venue ici en urgence car il me manquait un ingrédient mais je dois vite retourner à la maison sinon mon expérience pourrait déraper.
-Ouais, bah vas-y, je te raconterai plus tard. Je vais rester un petit moment avec Midori.

Yumi échange un regard avec Midori et fait un mouvement de mains discret.

-Oh ! Mais si vous voulez je peux vous accompagner. Il n'y a plus tellement de clients à cette heure là de toute façon, haha. reprend Midori.
-Euh... T'es sûre ?
-Bien sûr ! Aucun soucis ! dit-elle en déposant son tablier et en enfilant sa veste.
-Allez, dépêchez-vous, on y va ! s'impatiente Yumi.

Yachiru, Yumi et Midori sortent de la boutique. Un villageois approche.

-Oh, vous fermez, mademoiselle Takanashi ?
-Euh, oui... Veuillez m'excuser, j'ai une course importante à faire. La boulangerie est fermée pour ce soir, je suis sincèrement navrée ! explique Midori en s'inclinant respectueusement devant le villageois.
-Oh, très bien, je repasserai demain dans ce cas !
-Avec plaisir ! À demain, monsieur ! Et encore désolée ! répond-t-elle en riant nerveusement.

Le villageois s'éloigne.

-Eh, qu'est-ce qu'il se passe, là ? Depuis quand tu renvoies les clients comme ça, Midori ? interroge Yachiru.
-Hein ? Ah ça ! Pff... C'est rien, j'ai juste besoin d'un peu de repos, héhé !

Yumi se fait un facepalm.

-Euuuh... Ok... T'es vraiment sûre que ça va ?
-Mais ouiii ! Allez, on va être en retard... euh... la maison de Yumi risque d'exploser...

Yachiru reste perplexe. Yumi chuchote quelque chose à l'oreille de Midori.

(-Tu sais vraiment pas mentir, Midori...)

Les trois filles quittent le village des humains et s'engouffrent dans la forêt en direction de la montagne. Elles croisent le stand de lamproies grillées en chemin.

-Vous voulez qu'on s'arrête manger un morceau ? propose Yachiru.
-Euh, non merci. J'ai... pas très faim. répond Midori.
-Faim ou pas, ma maison risque d'exploser d'un instant à l'autre, c'est pas le moment ! rattrape Yumi.
-Yumi... J'y crois plus là, tu peux arrêter. Qu'est-ce que vous préparez, vous deux ?
-Nous ? On prépare rien ! Allez dépêchez-vous ! rétorque Yumi en reprenant sa marche, embarrassée.

Plus tard, les trois filles arrivent enfin devant la maison de Yumi. Yachiru s'avance pour ouvrir, mais Yumi se faufile devant elle et ouvre. Midori aussi se dépêche de passer devant Yachiru. Les deux filles rentrent à toute vitesse dans la pièce aux étagères. Yachiru, agacée, accélère le pas et entre de façon agressive dans la pièce dans laquelle elle découvre de nombreux visages familiers.

_________________
All I did, all I could do back then was humbly block out the rain... But you know, hiding from dark skies won't make 'em clear. ♫
avatar
Hadron
Easy
Easy

Messages : 51
Date d'inscription : 09/09/2016
Age : 20
Localisation : Tout fou dans les herbes touffues etouffé par la frousse.

Profil Joueur
 :
Niveau:
Score: (non communiqué)

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Fanfic] Le vol de l'hirondelle

Message par Hadron le Ven 23 Déc 2016, 7:44 am

Episode 30:
-SUUURPRIIIISE !!!

Sekibanki, Kogasa, Tenshi, Parsee, Yuugi, Satori, Orin, Yamame, Sara, Elis, Nomi, Yuzuru, Midori et Yumi accueillent Yachiru. La pièce est décorée et la table qui servait aux expériences de Yumi est recouverte d'un drap blanc. Sur la table se trouvent plusieurs bols remplis de diverses friandises, diverses boissons ainsi qu'un gros gâteau. La fête commence, les invités discutent entre eux. Yachiru s'approche de Yumi.

-Dis, c'est en quel honneur cette fête ?
-Bah quoi, on a besoin d'un prétexte pour s'éclater maintenant ?
-Euh... Non ?
-Eh bah alors !

Nomi est assise seule derrière le buffet et grignote timidement. Rokusho, le raijuu de Yumi, vient lui tenir compagnie.

-Mais du coup, Yumi, c'est toi qui a invité tout le monde ? reprend Yachiru.
-Hein ? Euh, attends... Je reviens.

Yumi se dirige vers Rokusho, elle le tire par l'oreille et le remet devant le buffet, prêt à servir des boissons. Elle revient vers Yachiru.

-Alors, où on en était ?

Nomi se lève et rejoint Rokusho. Yumi plisse les yeux et fait la moue, agacée.

-Héhé tu peux pas forcer une invitée à retourner s'asseoir là, hein. se moque Yachiru.
-Pff ! Alors, les invitations tu me demandais ? Euh, oui c'est moi et Midori qui les avons distribuées.
-Et c'est laquelle de vous deux qui s'est occupée de l'Underworld ?
-Euh... C'est moi... Pourquoi ?
-Oh vraiment ?
-Ouais enfin, j'ai jeté un sac rempli d'invitations dans le trou en espérant que ça tombe dans les toiles de la tsuchigumo, quoi...
-Ah, je me disais bien, héhé.
-Mais ça a marché !

Sekibanki s'approche pour prendre à manger.

-Yo.
-Tiens, salut Banki. J'ai pensé à toi y a pas longtemps.
-Huh ? Est-ce que ça aurait un rapport avec une éventuelle défaite cuisante, par hasard ? rétorque-t-elle avec son rictus narquois.
-Euh... (Pourquoi j'ai dis ça, moi...)
-Je prends ça pour un "oui".
-Ahh... (Pourquoi j'ai pas répondu autre chose, moi...)
-Tu vas réussir à faire une phrase ou tu vas continuer de baver toute la soirée ?
-Ouais... Excuse-moi. Euh, une défaite ? Pff ! Dis pas de bêtises !
-M'ouais...
-Euh, tu m'excuses ? Je dois parler à... Sara et Elis, là-bas.

Yachiru s'éloigne de Banki qui reste perplexe.

-YAYAAAAAAA !! s'exclame Elis en sautant au cou de Yachiru.
-Salut, Elis. Finalement j'aurai pas eu à revenir là-bas pour te revoir. Et salut Sara, tu vas bien ?
-Salut Yachiru ! Yuugen n'a pas pu venir car il faut bien que quelqu'un surveille l'entrée du Makai, du coup elle m'a laissé sa place mais je te transmets son salut.
-Ouais, je comprends. Merci Sara.
-Bah alors, tu viens même pas me parler à moi ? interrompt Yuzuru.
-Euh, si. Une minute, je fais le tour des invités.
-Qu'est-ce qu'il t'est encore arrivé ? Tu t'es encore battue ?
-Euh... peut-être ?
-Haha, on va encore...
-Me gronder. Je sais.
-Oh dis donc, si on peut plus rigoler...

Yachiru va voir le "groupe Underworld". Yuugi est en train d'enfoncer une bouteille d'alcool dans le gosier de Satori, Orin essaye en vain de l'en empêcher. Parsee est assise les bras croisés, elle discute avec Yamame. Yachiru décide de ne pas interférer. Elle se dirige vers Kogasa.

-Salut p'tit monstre, je m'attendais pas à te voir ici.
-Vraiment ? Héhé, exactement l'effet que j'attendais !
-Partout où il s'agit de surprise, on peut être sûre que t'es impliquée, hein ?
-Haha, toujours ! Bonne ou mauvaise !

Midori commence à découper le gâteau. Elle distribue les parts.

-Hmm, il est bon ton gâteau, Midori. admet Yachiru.
-Ah merci, mais tu sais Yumi m'a aidé à le faire.
-Ah je vois, c'est pour ça qu'il n'est pas parfait.
-EH !
-Héhé, je plaisante, Yumi.
-Pff !

Yumi engloutit sa part de gâteau d'une bouchée et en reprend une.

-Regardez-les, ne sont-ils pas mignons... rêvasse Yachiru.
-Euh... Je ne vois pas en quoi Satori en train de mourir étouffée sous la Oni qui comate la gueule ouverte c'est mignon, mais bon... s'incruste Tenshi.
-Je parlais de Nomi et Rokusho, Tenshi...
-Ah ! Oui ! J'suis bête !

La soirée continue. Les heures passent. Plus tard, Elis et Sara interpellent Yachiru.

-Bon, il commence à se faire tard, Yuugen doit nous attendre. explique Sara.
-Ok, à une prochaine fois alors !
-À bientôt ma Yaya !
-Moi aussi, je vais y aller. ajoute Sekibanki.
-Moi aussi ! Merci pour la petite fête ! s'exclame Kogasa.
-Ok, ça marche, à plus les monstres.
-Yamame et moi allons nous en aller aussi. On vous laisse les trois boulets ici, si ça vous dérange pas. annonce Parsee en montrant Yuugi, Satori et Orin avec son pouce par dessus son épaule.
-À bientôt ma p'tite Parsee, à plus Yamame.
-Moi aussi je vais devoir vous laisser, je dois m'occuper de la boulangerie demain matin, déjà que j'ai fermé tôt aujourd'hui...
-Pas de soucis, Midori, je comprends. Merci pour la fête surprise et le gâteau et à bientôt !
-À bientôt !
-Ouah, tout le monde s'en va... gémit Tenshi.
-Eh oui, y'en a qui ont autre chose à faire que faire la fête, manger et dormir à longueurs de journées, n'est-ce pas Miss Céleste.
-Ouais bah ils ne savent pas ce qu'ils ratent, haha ! chantonne-t-elle.

La soirée se termine. Les personnes restantes finissent par s'endormir.

_________________
All I did, all I could do back then was humbly block out the rain... But you know, hiding from dark skies won't make 'em clear. ♫
avatar
Hadron
Easy
Easy

Messages : 51
Date d'inscription : 09/09/2016
Age : 20
Localisation : Tout fou dans les herbes touffues etouffé par la frousse.

Profil Joueur
 :
Niveau:
Score: (non communiqué)

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Fanfic] Le vol de l'hirondelle

Message par Hadron le Jeu 29 Déc 2016, 3:43 am

Episode 31:
Le lendemain, Yachiru se réveille tard dans la matinée. Yuugi dort toujours et tient fermement Satori et Orin serrées contre elle, bien que ces dernières semblent réveillées depuis un moment. Nomi et Rokusho dorment dans les bras l'un de l'autre. Yachiru jette un oeil dans le couloir, elle aperçoit Yumi et Tenshi sur le seuil de la maison. Yumi la remarque.

-Yachiruuuu !
-Bonjour Yumi, salut Tenshi... marmonne Yachiru après avoir bâillé.
-Yuzuru est partit il y a plus ou moins une demi-heure, elle a dit qu'elle retournait au Makai, et Tenshi était sur le point de partir.
-Ah, d'accord. À la prochaine Tenshi.
-Yes !
-Sinon, elle t'a plut cette petite fête surprise ?
-Oui c'était cool. Merci Yumi.
-Aaah, de rien, c'est normal ! Alors moi pour mon anniversaire, je voudrais: Un énoooorme gâteau, un nouvel ensemble de fioles, des livres de Patchouli, des feux d'artifice...
-J'aurais dû me douter qu'il y aurait une contrepartie. Je sais même pas quand est ton anniversaire de toute façon...
-Demain !
-Eeeh ?!
-Oh lala, j'espère que j'aurai tout ce que je veux sinon je vais être très, très, trèèès déçue.
-J'en connais une qui se contentera d'un gros câlin de tata Yachiru, hein.
-Pff, tata ? J'suis aussi mature que toi !
-Huhu, excuse-moi, rappelle-moi ton âge ?
-Gnn... Bientôt 13 ans !
-Huhu, gamine, j'ai arrêté de compté après mon 500eme anniversaire. Même en âge humain, j'serais presque au double de ton âge.

Attirée par le bruit, Nomi, qui s'est réveillée, s'approche en se frottant les yeux.

-Salut Nomi, bien dormi ? demande Yachiru avec un petit sourire en coin.

Nomi baisse les yeux et rougit.

-Tiens je parie que je suis plus vieille que Nomi ! s'exclame Yumi.
-Hmm, j'en doute... T'as quel âge Nomi ? demande Yachiru.
-2...200 ans... environ.
-Quoiii ?!
-Enfin... Si on compte uniquement depuis ma réincarnation à Gensokyo, ça ne fait que quelques années...
-De toute manière, l'âge n'a pas grande valeur ici. Même moi je suis toute jeune comparée à Gensokyo. À vrai dire, même Kogasa et Orin sont probablement plus vieilles que moi.

Nomi tire sur la veste de Yachiru.

-Qu'est-ce qu'il y a Nomi ?
-Je vais affronter Murasa, je crois...
-Tu crois ?
-Non... Je vais le faire !
-Ah, je préfère ça ! Allez, montre-moi ta bouille déterminée !
-Grrr !...
-Encore un peu !
-Raaaawr !
-Laisse parler ta rage de vaincre !
-Je vais lui faire bouffer son aaaancre ! Euh...
-Yeah ! C'est ce que je voulais entendre ! Mince alors, c'est bien toi Nomi ? T'es devenue une vraie machine de guerre, héhé ! Qu'est-ce que t'en penses, Yumi ? Elle est méconnaissable non ?
-M'ouais...
-Allez, Good Luck, Nomi ! Stay Determined !

Nomi hoche la tête, le regard confiant. Elle prend sa forme féline et bondit dans la forêt.

-La voilà partie pour son combat !
-Tiens, à propos de combat, comment ça s'est passé au final avec l'histoire des cauchemars ?
-Ah... Euh... Comment dire ça subtilement ? Je me suis fais...marave la gueule... Ouais c'est pas mal, dit comme ça...
-Pfuhu... Pour de vrai ?
-Est-ce que ces blessures ont l'air de mentir ?
-Euh, non mais ça m'étonne que tu avoues ça aussi facilement. Mais du coup, comment ça s'est terminé ?
-Ben heureusement, il y avait Marisa, la maid des vampires et la sale gosse d'Hakurei avec moi. Du coup, elles ont terminé ce que j'ai commencé.
-Ah ok. J'suis rassurée, t'arrives à te la péter même quand t'as perdu lamentablement.
-Héhé, ouais. Mais mine de rien, t'as raison, j'ai perdu lamentablement... Et pourtant je me suis bien améliorée dernièrement pendant qu'on était dans l'Underworld. Je maîtrise beaucoup mieux ma matière noire. Je suis capable d'en invoquer une plus grande quantité d'un coup et surtout de meilleure qualité. Je peux créer des objets moins grossiers et plus solides en me concentrant un peu. J'ai même commencé à apprendre à invoquer des trous noirs à distance mais c'est pas encore très au point, ça.
-M'ouais, c'est encore plus nul de perdre après ça.
-Merci pour le réconfort, Yumi...
-De rien, c'est normal.
-Mais du coup, ça m'a quand même fait réfléchir...
-Réfléchir à quoi ?
-Justement, je sais pas vraiment...

Yachiru se détache les cheveux et regarde le petit bracelet de perles qui lui sert à attacher ses cheveux.

-Mais j'ai bien une petite idée...
-Hmm ?
-Yumi, je vais m'absenter pendant un moment, ça risque d'être assez long, mais je reviendrai.
-Encore ?! Je viens...
-Non, je veux être seule. Je suis un peu déboussolée en ce moment j'ai besoin de temps et de paix pour méditer.
-Ohhh...
-Allez, t'inquiète, va ! Je serai revenue avant de te manquer ! Et du coup bon anniversaire pour demain.
-C'est pas demain, mon anniversaire, c'était pour rire... marmonne Yumi.
-Ah ? Eh bah voilà quand même un câlin.

Yachiru s'accroupit devant Yumi et la serre dans ses bras.

-Allez, à bientôt !

Yachiru salue Yumi en décollant deux doigts de sa tempe. Alors que Yumi reste debout sur le seuil de sa maison, elle observe Yachiru disparaître dans la forêt, en direction de l'entrée de l'Underworld.

---------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

(-Bon, maintenant que je suis hors de vue de Yumi, c'est partit...)

Yachiru change de direction au milieu de la forêt. Elle part en direction du village des humains.
Après une bonne heure de marche, Yachiru passe à côté du village des humains mais ne s'y arrête pas, elle continue en direction du temple de Myouren.
Yachiru gravit les quelques marches et traverse la cour. Elle reconnaît les deux jeunes femmes auxquelles elle avait indiqué le chemin du temple quelques temps plus tôt. Elle entre dans le dojo et se présente à la maîtresse des lieux, Byakuren Hijiri.


-Oh, encore une nouvelle arrivante ? Que puis-je pour vous ?
-Euh, excusez-moi, je suis Yachiru Kokonoe. J'aimerais rester ici quelques temps pour méditer et bénéficier de votre enseignement, si possible.
-Kokonoe... Kokonoe... Y aurait-il un lien avec Shiroku Kokonoe ?

À l'annonce de ce nom, Yachiru qui était respectueusement inclinée se redresse, les yeux grands ouverts.

_________________
All I did, all I could do back then was humbly block out the rain... But you know, hiding from dark skies won't make 'em clear. ♫
avatar
Hadron
Easy
Easy

Messages : 51
Date d'inscription : 09/09/2016
Age : 20
Localisation : Tout fou dans les herbes touffues etouffé par la frousse.

Profil Joueur
 :
Niveau:
Score: (non communiqué)

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Fanfic] Le vol de l'hirondelle

Message par Hadron le Lun 02 Jan 2017, 9:43 am

Episode 32:
-Aurais-je vu juste ? interroge Byakuren.

Après un cours instant d'hésitation, Yachiru répond.

-Shiroku était mon père en effet... Mais il a disparu alors que j'étais encore jeune, je n'ai pas énormément de souvenirs.
-Alors, au final il avait réussi, je vois...
-Réussi ?
-Ton père était un bonze, n'est-ce pas ? Ce bracelet de perles qui tient tes cheveux attachés lui appartenait. Je l'ai connu il y a longtemps, à l'époque où ces terres n'étaient pas encore isolées de la sorte. Il est l'un des rares humains à toujours m'avoir été fidèle. Alors que tous les autres commençaient à me craindre à cause de la compassion que j'éprouvais à l'égard des youkais, il m'a mis en garde contre leur projet de me sceller et m'a promis que si cela venait tout de même à arriver, il trouverait un moyen de venir me libérer. À vrai dire, j'étais triste de ne pas le voir aux côtés de mes fidèles youkais lorsqu'ils sont venus me délivrer.
-Je ne suis pas sûre de comprendre...
-Shiroku a finalement trouvé un moyen d'atteindre le Makai où j'étais scellée mais il n'est pas parvenu à me libérer seul... Malheureusement je crains qu'il ne soit mort là-bas, si même sa fille n'a plus de nouvelles de lui depuis si longtemps. Imbécile... Je lui avais dit de ne surtout pas y aller seul...

Il y a un moment de silence. Yachiru et Byakuren baissent toutes les deux les yeux.

-Quoi qu'il en soit... Tu n'es probablement pas venue ici pour cela. Sois la bienvenue au temple de Myouren, Yachiru.

Yachiru s'incline humblement et retourne dans la cour du temple. Une jeune fille vêtue de bleu l'aborde.

-Bienvenue ! Je suis Ichirin ! Appelle-moi... Ichirin !
-Ichirin. Enchantée.
-Oh ! Pardon ! Et lui c'est Unzan !

Yachiru salue timidement Unzan de la main.

-Oh, n'attends pas de réponse de sa part, c'est un grand timide ! Il n'ose parler qu'à moi, haha ! Contente d'avoir fait ta connaissance, à plus tard !

Les deux voyageuses auxquelles Yachiru avait indiqué la direction du temple s'approchent à leur tour.

-Eh, regarde Nana ! C'est la demoiselle qui nous avait indiqué le temple l'autre fois ! s'exclame celle au pantalon. Je suis Benjii Suiren et elle c'est Nana Wanyudo, tu te souviens de nous ?

Yachiru acquiesce de la tête. Benjii se penche vers elle avec un grand sourire.

-Je pense qu'on va bien s'entendre toi et moi !

La fille en kimono rouge avec une roue de charrette autour de l'épaule continue de fixer Yachiru avec un léger sourire, presque malsain, comme lors de leur première rencontre, elle ne dit rien.

-Benjiiii ? Tu peux venir me filer un coup de main ? interpelle Ichirin depuis les marches du dojo.
-Ah désolée, on m'appelle. J'espère te reparler bientôt ! Je te laisses faire connaissance avec Nana en attendant ! (J'arrive, Ichirin !)

Benjii rejoint Ichirin. Yachiru reste seule face à Nana qui continue de la fixer.

-Euh... Salut ?

Nana ne répond toujours pas. Yachiru la contourne. Nana lui attrape le bras. Yachiru sent une sensation de brûlure, elle se dégage et se tient l'avant-bras.

-Bon sang ! C'est quoi ton problème ?
-Comment une créature malfaisante peut-elle prétendre à l'illumination ?
-Quoi ? C'est à moi que tu parles ?
-Comment la lumière peut-elle émerger de la noirceur ?
-Hoy, je comprends rien à ton charabia...
-Toi dont l'âme est scindée, bâtarde illégitime. Reçois ma malédiction, que tes actes consument ton âme, que je remplisse ma mission.
-Héhéhé... Tu me menaces ?

Le sourire de Nana s'élargit.

-Mhm, je prends ça pour un "oui".

Une fine couche de matière noire recouvre le bras de Yachiru. Elle arme un coup de poing.
Juste avant l'impact, une personne surgit de nul part et attrape le bras de Yachiru. Il s'agit de Byakuren.


-Mon enfant, tu es peut-être la fille de Shiroku, mais ici tu es dans mon havre de paix. La violence est intolérable, en particulier pour quelqu'un qui dit vouloir recevoir mon enseignement.
-Elle m'a provoqué avec ses phrases sans queue ni tête !
-N'as-tu donc aucune volonté ? Es-tu esclave de ta hargne ?
-Tsh !

Yachiru dégage son bras d'un mouvement sec. Elle part s'asseoir sur un muret d'un pas contrarié. Elle s'assied en tailleur et ferme les yeux.
Un peu plus tard une voix l'interpelle.


-Hey. Coucou !

Yachiru ouvre doucement les yeux, elle est un peu éblouie mais cela lui fait remarquer qu'elle ne semble plus avoir mal à l'oeil gauche. Elle reconnaît Benjii penchée devant elle, souriante.

-Ah, désolé ! Tu méditais et je t'ai dérangée.
-Non, c'est rien.
-Tout va bien ? Tu as l'air préoccupée.
-Hmm... Je me demande juste ce que je suis venue faire ici. J'ai pensé que ça serait mieux que de me lamenter toute seule au fond d'une grotte humide, mais j'avais tord...
-Mais non ! Pourquoi tu dis ça ?
-Je sais pas... Peut-être à cause de ton amie bizarre qui m'a provoquée et a fait en sorte que je sois mal vue par Byakuren dés mon arrivée ici ?
-Qui ça ? Nana ? À vrai dire, je ne la connais pas depuis très longtemps mais elle m'a l'air sympathique. J'ai du mal à l'imaginer provoquer quelqu'un.
-Ouais, bah surveille où tu places ta confiance...
-Alors... Et si tu me parlais de toi ? Que je puisse être sûre de pouvoir te faire confiance, héhé.
-Huh ? Euh, y a pas grand chose à dire... Je suis une...magicienne youkai, je viens du Makai. C'est à peu près tout... Et toi ?
-Moi ? Je suis une tengu, je viens du monde extérieur et j'aime les fruits rouges !

Yachiru ne peut s'empêcher de sourire devant l'enthousiasme enfantin de Benjii.

-Hihi ! Je t'ai vue sourire, tu ne peux pas le cacher !
-Héhé... Tu me rappelles une amie, c'est tout.
-Ah, c'est bon signe, hihi !

Finalement, Yachiru est restée au temple de Myouren. Elle est devenue assez proche avec Benjii et Ichirin mais évitait autant que possible Nana. Toutefois, son manque d'intérêt dans la religion la gardait à distance des prières, elle n'était là que pour méditer et s'entraîner, néanmoins Byakuren la considérait comme un membre à part entière. Ainsi débuta le déclin de l'hirondelle.

_________________
All I did, all I could do back then was humbly block out the rain... But you know, hiding from dark skies won't make 'em clear. ♫
avatar
Hadron
Easy
Easy

Messages : 51
Date d'inscription : 09/09/2016
Age : 20
Localisation : Tout fou dans les herbes touffues etouffé par la frousse.

Profil Joueur
 :
Niveau:
Score: (non communiqué)

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Fanfic] Le vol de l'hirondelle

Message par Hadron le Ven 06 Jan 2017, 8:51 am

Arc Tsubame
Episode 33:
Deux mois plus tard, au village des humains, en fin d'après-midi.

-MIDORI !

Yumi débarque en trombe dans la boutique de Midori et saute sur le comptoir avant d'agripper Midori par le col.

-Waaaaah ! Yumi ?! Qu'est-ce qu'il se passe ?!
-T'aurais pas vu Yachiru, récemment, par hasard ?
-Eh ? Euh, non. Pourquoi ?
-Hein ? Vraiment ? gémit Yumi l'air dépitée.
-Oui... Vraiment... Yumi, tu me fais mal.

Yumi lâche Midori et s'assied sur le comptoir.

-Alors, quel est le problème, au juste ? demande Midori en remettant le col sa veste en place.
-Midori.
-Hmm ?
-C'est quand la dernière fois que tu as vu Yachiru ?
-Huuum... Je crois que ça remonte à la fête chez toi, il y a deux mois... Maintenant que tu le dis, c'est vrai que ça fait un moment.
-Moi aussi... ça remonte à la fête d'il y a deux mois.
-Oh ben elle doit sûrement faire son ermite au fond de sa grotte, comme à son habitude.
-Non. J'y suis allée l'autre jour. Yamame m'a fait descendre et même Parsee m'a assurée ne pas l'avoir vue depuis cette même fête. Pourtant elle est bel et bien partit en direction de l'Underworld.
-Bah, elle a dû changer de direction en chemin, elle ne peut pas avoir disparu comme ça. Ou alors...elle se venge pour les cachotteries qu'on lui a fait juste avant la fête...
-Dans ce cas ça serait de ta faute, t'étais tellement pas crédible...
-Maieuh...
-Bon ! On va pas rester à se morfondre toute la soirée ! Sinon, quoi d'neuf ? demande Yumi en prenant un petit beignet.
-Hmm... Ah, Nomi est passée me voir il y a quelques jours, elle cherchait Yachiru aussi pour lui annoncer sa victoire face au fantôme-machin-truc. Je ne l'avais jamais vue aussi expressive, elle m'a mimé chaque moment de son combat de façon énergique, je n'arrivais plus à suivre, mais elle avait l'air contente.
-Hmm'kay...

Yumi descend du comptoir, s'approche de la fenêtre et se met sur la pointe des pieds pour regarder dehors.

-Ouah... Il pleut des cordes. Bon, je passais juste pour te demander à propos de Yachiru mais je ne vais pas traîner trop longtemps. Je repasserai régulièrement si jamais tu as des nouvelles de Yachiru.
-Tu n'arriveras jamais chez toi avant la nuit !
-T'en fais pas, j'avais envisagé ça en arrivant aussi tard.

Yumi ouvre la porte, le bruit de la pluie résonne dans la boutique.

-Yumi ! Tu vas être trempée, je préfèrerais que tu restes ici cette nuit.
-Mais roooh... T'inquiète, c'est que de l'eau. Tant que j'utilise pas ma technique de séchage ultime, je risque rien.
-Ta technique de séchage ultime ?
-Non rien, fuaha...
-Mais quand même, je serais plus rassurée si tu...

Un bruit de bois qui craque se fait entendre non loin, dans le village, suivit par ce qui semble être des cris de panique. Midori regarde par la fenêtre. Entre deux maisons, au loin elle aperçoit une large silhouette noire. Un couple de villageois arrive en courant. Midori se rue vers le seuil de sa boutique.

-Que se passe-t-il ?! leur crie-t-elle.
-Un... M-Monstre ! Il a ravagé notre maison !
-Un monstre ?! Venez par ici, ne restez pas dehors !

Yumi se décale et laisse entrer les villageois essoufflés et terrifiés. La nuit commence à tomber.

-Quel genre de monstre vous a attaqué ?
-U... Une sorte de... bête noire... Comme un lion avec ce qui ressemblait à des ailes et une queue de scorpion.
-Une sorte de chimère ?
-Oui... Enfin je crois...
-Du calme, tout va bien. Servez-vous si vous avez faim. Faites comme chez vous.
-Merci infiniment, mademoiselle.

Midori aperçoit une nouvelle personne dans la rue. Cette personne semble blessée. Son visage est familier. Midori écarquille les yeux et bondit vers la porte de la boutique.

-Mademoiselle Kamishirasawa !

Midori cours jusqu'à elle et l'aide à marcher jusqu'à la boutique. Elle la fait s'asseoir.

-Merci, Midori.
-Vous allez bien, mademoiselle Kamishirasawa ?
-Ne t'inquiète pas, ce n'est rien.
-Le monstre a détruit votre maison à vous aussi ?
-Non, j'ai... euh... voulu venir en aide à quelqu'un et... me suis fait prendre pour cible. Ngh...
-Hmm... Nous n'avons plus qu'à espérer que le protecteur du village dont vous m'aviez parlé nous vienne en aide.
-...

Un bruit sourd résonne, le sol tremble. Midori, Yumi et Keine se précipitent à la fenêtre. La bête vient de s'effondrer juste devant la boutique. Une jeune femme aux longs cheveux blancs s'approche d'elle de façon nonchalante. La bête noire commence à rétrécir. La jeune femme sort les mains de ses poches et attrape à bout de bras la bête qui semble avoir prit une forme humaine. Une flamme apparaît dans l'autre main de la jeune femme mais soudainement la personne en noir lui assène un coup de pied au torse et se dégage de sa poigne.

-Mokou ! crie Keine.

La jeune femme aux cheveux blancs tombe à terre, la personne en noir lui saute dessus et la transperce de deux lames d'obsidienne.

-Nooon !

Keine titube jusqu'à la porte et se rue vers Mokou. Midori et Yumi se lancent à sa poursuite.

-Mademoiselle Kamishirasawa, attendez ! C'est trop dangereux !

La personne en noir se relève lentement et se tourne vers les trois femmes qui accourent vers elle. Keine se place face à elle et déroule un parchemin devant elle, le regard emplie de rage. Une aura bleutée l'entoure.
Midori rattrape Keine et la retient.


-Mademoiselle Kamishirasawa, s'il-vous-plait ! Vous êtes blessée, retournez à l'intérieur !
-Non ! crie-t-elle, le visage crispé de colère et des larmes mêlées à la pluie ruisselant dessus.
-Yumi et moi allons faire diversion ! Alors je vous en supplie, retournez à l’abri et prenez soin des deux villageois !

Elle jette un oeil vers Mokou, elle semble inconsciente. Après un soupire, elle rengaine son parchemin.

-Très bien... mais fuyez dés que possible...

Keine se retourne et marche difficilement jusqu'à la boutique.
Yumi et Midori se mettent en position de combat. La personne en noir s'avance doucement. Six lames se déploient dans son dos formant comme des ailes. Une septième lame émerge de sa paume droite. Yumi et Midori la distinguent de plus en plus clairement. Elle porte un masque noir en forme de tête d'oiseau avec deux grands yeux ronds et lumineux. Elle continue de s'approcher, doucement. Assez pour que Yumi et Midori reconnaissent ses vêtements, cette veste avec une "queue fourchue". Il n'y a désormais plus aucun doute sur l'identité du "monstre".



Dernière édition par Hadron le Dim 15 Jan 2017, 4:59 am, édité 1 fois

_________________
All I did, all I could do back then was humbly block out the rain... But you know, hiding from dark skies won't make 'em clear. ♫
avatar
Hadron
Easy
Easy

Messages : 51
Date d'inscription : 09/09/2016
Age : 20
Localisation : Tout fou dans les herbes touffues etouffé par la frousse.

Profil Joueur
 :
Niveau:
Score: (non communiqué)

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Fanfic] Le vol de l'hirondelle

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 3 Précédent  1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum