[Fanfic] Le vol de l'hirondelle

Page 3 sur 3 Précédent  1, 2, 3

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: [Fanfic] Le vol de l'hirondelle

Message par Solarius le Sam 07 Jan 2017, 1:26 pm

Salut, je prends enfin le temps de rattraper mon retard sur cette fic. j'ai lu que jusqu'au chapitre 28 mais je vais quand même commenter.

J'ai pas grand chose à dire en fait, à part que bon sang, encore quelqu'un qui fait cet horrible anglicisme en désignant Sakuya comme une maid alors que ce mot n'existe tout simplement pas en français.

Hadron a écrit:-Kyahaha, c'est tout ?! Euphemism "Bound to Where It Belongs" !

Un quadrillage de lasers rempli l'arène, piégeant Yachiru, surprise et à bout de forces.

-C'est plutôt serré, hein ?! Hyperbole "A Thousand Bullets in a Mousehole" !
Euh... Elle vient d'envoyer 2 Spell Cards en même temps ? Pourquoi pas avoir juste fait une seule carte ?

Sinon j'avoue que l'histoire me motive pas des masses (bon vu que j'ai pris 10 chapitres de retard c'est assez visible je pense), mais les chapitres sont courts et faciles à lire, ça doit être pour ça que j'ai pas abandonné la lecture :p

Je vais essayer de lire le reste dans la foulée ^^

_________________
La mort d'un homme est une tragédie. La mort d'un millier d'hommes est une statistique. La mort d'un million d'hommes, c'est Chuck Norris.

Ma fanfiction sur Flandre et Remilia Scarlet : http://touhou-france.forumactif.com/t3597-fanfic-deux-paires-d-ailes-ecarlates

Et ma fanfiction sur comment Koishi en est venue à fermer son oeil : http://touhou-france.forumactif.com/t3685-fanfic-liees-par-le-sang-et-l-esprit
avatar
Solarius
Dragon de l'astre solaire

Messages : 710
Date d'inscription : 06/04/2015
Age : 21
Localisation : France

Profil Joueur
 : TH07 - PCB TH07 - PCB
Niveau: Normal
Score: (non communiqué)

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Fanfic] Le vol de l'hirondelle

Message par Hadron le Sam 07 Jan 2017, 3:32 pm

Coucou et merci pour la petite review !^^
Hmm, alors, l'anglicisme. Ça je sais que tout le monde n'aime pas ça mais j'ai du mal à m'en défaire, c'est comme ça que j'ai appris Touhou alors ce me perturbe trop de changer certains termes et je m'en excuse auprès de ceux que ça gène.^^'
Même si c'est vrai que "maid" est un mot tout à fait banal que je pourrais très bien traduire, cela dit... Je réfléchirai à faire un effort là-dessus !
Ensuite, oui Suzume balance plusieurs spell cards (pardon cartes de sorts '-') et qui contiennent des projectiles pratiquement inesquivables et dangereux. C'est pour bien appuyer sur le fait qu'elle brise les règles et de façon maladroite en plus.
Voilà :3

_________________
All I did, all I could do back then was humbly block out the rain... But you know, hiding from dark skies won't make 'em clear. ♫
avatar
Hadron
Easy
Easy

Messages : 57
Date d'inscription : 09/09/2016
Age : 20
Localisation : Tout fou dans les herbes touffues etouffé par la frousse.

Profil Joueur
 :
Niveau:
Score: (non communiqué)

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Fanfic] Le vol de l'hirondelle

Message par Hadron le Jeu 12 Jan 2017, 10:46 am

Episode 34:
Yumi et Midori restent paralysées. Midori ne peut détourner son regard des grands yeux du démon qui leur fait face. Ses oreilles commencent à siffler, elle est prise de nausées, tout se met à tourner autour d'elle. Le démon penche légèrement la tête sur le côté, il ne dit rien. D'un mouvement rapide il lance son épée en direction de Midori, une chaîne attachée à la poignée de l'épée se déroule du trou noir situé dans sa paume.

-Midori !

Yumi se jette sur Midori et la plaque au sol. L'épée les frôle de justesse et va se planter dans le mur de la boutique. Le démon saisit la chaîne reliée à son épée et tire d'un coup sec, arrachant l'épée du mur et laissant à l'endroit de l'impact un trou béant.
Yumi aide Midori à se relever. Elle relève la tête, mais avant d'avoir pu faire quoique ce soit, le démon se trouve juste devant les deux jeunes filles, prêt à frapper de ses six lames. Yumi réagit aussitôt.


-Transmutation !

La pluie autour de Yumi se retrouve projetée vers le démon et s'embrase subitement, le repoussant.
Le démon bondit en arrière en se protégeant avec ses avant bras alors que ses six lames dorsales s'orientent vers Yumi et commencent à rayonner d'une aura orangée. Six lasers foncent vers Yumi et Midori.


-Gnaw "Firewall" !

Midori invoque un mur de flammes absorbant les lasers.

-Trap Sign "Golden Haze" !

Un épais brouillard se forme, on ne distingue plus que les yeux lumineux du démon. Yumi fait s'enflammer le brouillard autour du démon. Elle sent un courant d'air glacial la frôler. Elle se retourne juste à temps pour voir le démon se ruer vers elle en faisant tournoyer ses six lames. Midori saisit Yumi et la serre contre elle pour la protéger, elle roule par terre pour tenter d'esquiver mais une lame vient lui entailler l'épaule.
Yumi fait solidifier le brouillard et en fait un mur de glace pour ralentir le démon pendant qu'elle applique de la glace sur la plaie de Midori. Un large rayon orangé détruit le mur de glace. Le démon approche lentement.


-Midori, il te reste de la force ?
-Oui, c'est rien, juste une petite coupure superficielle... ngh.
-Ok, écoute. Je vais transformer le brouillard en feu en continue, j'ai besoin que tu canalises ce feu comme lors de ton combat contre Nomi. Je continuerai de transmuter la pluie en permanence pour alimenter le lance-flammes. Tu t'en sens capable ?
-Oui, mais c'est...
-T'inquiète, elle a déjà subit pire que ça. Elle n'est pas dans son état normal, il faut qu'on la fasse réagir.
-Qu'est-ce qui lui arrive... gémit Midori au bord des larmes.
-J'en ai aucune idée mais pour l'instant j'ai besoin de ton aide, Midori !
-Oui... D'accord...

Yumi commence à enflammer le brouillard. Midori tend ses paumes vers le démon. Les flammes environnantes sont aspirées vers les paumes de Midori puis recrachées vers leur adversaire. Le brouillard se dissipe, les gouttes de pluie s'embrasent au fur et à mesure, scintillant comme des comètes. Midori continue de canaliser le jet de flammes.
Soudain, au travers des flammes, un bras de roche noire saisit Midori à la gorge. Yumi arrête aussitôt la transmutation et découvre le démon tenant Midori à bout de bras.


-Non ! Arrête ! Fais pas ça ! hurle-t-elle en se suspendant au bras du démon qui reste silencieux.

Le démon regarde Yumi.

-Arrête ! Qu'est-ce qu'il t'arrive ?! YACHIRU !

Le démon lâche Midori et recule légèrement en se tenant la tête.

-YACHIRU ! YACHIRU... hurle Yumi, en pleures.
-Ya..chi...ru... répète le démon, d'une voix obstruée par le masque mais tout de même reconnaissable.

Yachiru recule encore en secouant sa tête entre ses mains puis finit par s'enfuir.

-Yachiruuu... Qu'est-ce qu'il t'arrive... ? gémit Yumi en tombant à genoux.

Midori fait se lever Yumi. Elles se dirigent vers le corps inerte de Mokou et la portent jusqu'à la boutique. Keine, Midori et Yumi se penchent au dessus d'elle.

-Je suis désolée... mademoiselle Kamishirasawa... dit Midori d'un ton endeuillé.
-Non... Elle s'en remettra vite...
-Quoi ? Mais elle a été transpercée au niveau du coeur et de l'épaule... Elle ne respire plus... Elle est m...
-Je sais ce que je dis !
-Euh... D'accord.
-Pourquoi avoir risqué votre vie pour aller l'aider si vous avez autant confiance en sa survie ? demande Yumi.
-Car je ne supporte plus de la voir souffrir, encore et encore...

Il se passe un moment de silence. Le tonnerre gronde dehors. Midori se lève et va chercher une couverture qu'elle dépose sur les épaules du couple de villageois.

-Encore m-merci, Midori. balbutie la femme.
-C'est normal. Je suis sincèrement désolée pour ce qui est arrivé à votre maison. Je ferai mon possible pour vous aider à la faire rebâtir.

Midori s'assied dos au comptoir. Elle se met à sangloter.

-Est-ce que... quelque chose te tracasse ? demande Keine.

Midori enfouis sa tête contre ses genoux.

-Cette personne... vous la connaissiez, n'est-ce pas ?

Midori relève légèrement la tête.

-On croyait... la connaitre... balbutie-t-elle.
-Midori ! Ce n'est pas... tente de raisonner Yumi.
-Elle a attaqué le village, Yumi ! Détruit des maisons, blessé des gens !
-Elle n'était pas consciente ! rétorque Yumi, les poings serrés de colère, les larmes aux yeux.
...
-Peut-être était-ce quelqu'un d'autre, après tout elle portait un masque. Ou peut-être que quelqu'un s'est fait passer pour celle que vous connaissez... Un youkai polymorphe... ou je ne sais quoi... explique Keine.

Midori relève la tête et essuie ses larmes.

-Oui... C'est sûrement ça. Désolé, Yumi. Yachiru n'aurait jamais fait ça... Je n'aurais pas dû douter d'elle.

Yumi vient se blottir dans les bras de Midori. Keine caresse les cheveux de Mokou, toujours inconsciente, mais dont les plaies commencent déjà à se refermer.

-La soirée aura été mouvementée... Vous feriez mieux de vous reposer, nous réfléchirons à la suite demain, à têtes reposées. Dormez paisiblement, je garderai un oeil ouvert. annonce Keine.

Les deux villageois s'endorment. Midori allonge ses jambes, permettant à Yumi de reposer sa tête dessus. Midori reste éveillée un peu plus longtemps. Elle passe un moment à regarder Keine et Mokou à tour de rôle, sans dire un mot, puis finit par s'endormir à son tour.

_________________
All I did, all I could do back then was humbly block out the rain... But you know, hiding from dark skies won't make 'em clear. ♫
avatar
Hadron
Easy
Easy

Messages : 57
Date d'inscription : 09/09/2016
Age : 20
Localisation : Tout fou dans les herbes touffues etouffé par la frousse.

Profil Joueur
 :
Niveau:
Score: (non communiqué)

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Fanfic] Le vol de l'hirondelle

Message par Hadron le Dim 15 Jan 2017, 4:58 am

Episode 35 (Fin...?):
Plus tard dans la nuit, au temple Myouren. Shou Toramaru se tient devant le portail de la cour, Byakuren vient à sa rencontre.

-Shou ? Je vais restreindre l'accès au dojo le temps que l'affaire soit réglée. Tu seras chargée d'accueillir les éventuels visiteurs pendant ce temps.

Shou enfouis précipitamment une petite bouteille ronde dans ses vêtements et se retourne.

-Euh, ah, oui ! Bien sûr, comptez sur moi, haha... *hic* !
-Hmm ?

Byakuren approche doucement son visage de celui de Shou avec un sourire trop bienveillant pour être vrai.

-Souffle.
-Quoi ?
-Souffle. répète doucement Byakuren.

Shou recule lentement comme si elle était acculée par un monstre, le visage livide. Un bruit de feuillage vient la sauver en détournant l'attention de Byakuren.

-Ah, te revoilà, Nue. s'exclame Byakuren.

Un étrange animal descend d'un arbre proche. Nue se joint à Byakuren et Shou.

-Alors ? demande Byakuren.
-Je l'ai retrouvée. Elle errait dans la forêt de bambous. Elle a presque détruit une aile entière de Eientei puis elle s'est dirigée vers le village des humains. J'ai tenté de masquer son identité mais le charme semble s'être rompu alors qu'elle se battait dans le village, suite à quoi elle s'est enfuit et j'ai perdu sa trace.
-Hmm, je vois. C'est plus grave que je ne pensais. Les prêtresses sont peut-être déjà en route pour l'arrêter... Quoi qu'il en soit, Ichirin et Benjii ont probablement bientôt terminé d'interroger Nana, même si je crains que sa malédiction soit irréversible. J'ai bien fais de rappeler Minamitsu, je crains que le plan B ne soit la seule issue possible. Encore nous faudrait-il retrouver la trace de Yachiru...

Alors qu'elle termine sa phrase, un bruit sourd retentit dans le dojo du temple. Byakuren et Nue accourent vers le dojo. Nana se tient debout, paralysée par un sort de Benjii et face à elle se trouve Yachiru retenue par Ichirin et Unzan. Yachiru se débat et tente de se libérer de l'étreinte d'Unzan. Nana fixe Yachiru avec son sourire habituel, sa roue de charrette est enflammée.

-Eh bien je crois que le moment est venu.

Byakuren inspire profondément, elle tend ses bras devant elle. Le temple se met à trembler, les murs latéraux se rapprochent, le mur du fond et de l'entrée s'éloignent, le bois craque. Le temple redevenu un navire s'élève dans le ciel.

-Murasa, cap sur le Makai. Ichirin et Unzan, maintenez fermement Yachiru. Benjii, si besoin, paralyse Yachiru. Nue, garde un oeil sur Nana. Je pense que la prêtresse d'Hakurei ne nous en voudra pas de voler maintenant.
-Hé là ! Qu'est-ce que vous magouillez ici ?!

Byakuren se tourne et reconnaît Reimu. Tout le monde reste silencieux.

-Je suppose que vous avez quelque chose à voir avec les évènements du village des humains, n'est-ce pas ?
-Eh bien... nous nous rendions justement dans le Makai pour y sceller la responsable.
-Ce ne sera pas nécessaire, menez-moi à la personne qui a causé tout cela. Je vais m'en occuper ici et maintenant.

Byakuren se met en travers du chemin de Reimu.

-Allons, allons, inutile d'en arriver aussi vite à de tels extrêmes... Nous avons la situation en main.
-Alors vous êtes complices, je vois.
-Je suis désolée, mais il s'agit d'un soucis interne au temple Myouren, je ne peux laisser personne d'autre intervenir dans cette affaire, pas même la prêtresse Hakurei.
-Quel dommage.

Reimu, dégaine une poignée de talismans. Byakuren fait de même avec son rouleau de prière. Alors que Reimu s'apprête à lancer sa première attaque, Byakuren commence soudainement à rayonner de lumière et disparait aussitôt. En une fraction de seconde Byakuren saisit Reimu et la repousse vers le pont du Palanquin puis scelle les portes de la pièce où elles se trouvaient.
L'équipage du Palanquin reste enfermé dans la pièce le temps du voyage, ne percevant que des bruits de lutte provenant du pont du navire. Ichirin et Unzan continuent de lutter pour maintenir Yachiru. Le Saint Palanquin finit par arriver dans le Makai. Le vacarme de la lutte entre la sainte et la prêtresse semble s'être arrêté. Alors qu'elles prennent un court répit après leur combat, des cris résonnent à l'intérieur du navire. Elles se hâtent d'aller voir ce qu'il se passe et découvrent Ichirin et Benjii inconscientes, Yachiru semble avoir disparu.


-Qu'est-ce qu'il s'est passé ici ?
-Nana aussi a disparu... J'avais demandé à Nue de garder un oeil sur elle.

Reimu et Byakuren sentent une présence les frôler et se diriger vers la sortie. Byakuren bondit à sa poursuite.

-Oui, je l'ai senti aussi ! s'exclame Reimu en la suivant.

Reimu arrive sur le pont et aperçoit Byakuren en train de poursuivre Yachiru au dessus du Hokkai. Elle se lance à leur poursuite. Yachiru finit par s'arrêter et fait face à Byakuren et Reimu. Yachiru tend sa main droite vers ses deux adversaires. Plusieurs trous noirs apparaissent autour de Reimu et Byakuren. Des lames noires en sortent soudainement et manquent de les transpercer.
D'une rapide série de mouvements du bras droit, Yachiru fait apparaître une suite de trous noirs desquels émergent autant de lames d'obsidienne mortelles. Reimu et Byakuren se démènent pour les esquiver. À la première opportunité, Reimu riposte.


-Spirit Sign "Fantasy Seal" !

Les orbes colorées se dirigent vers Yachiru. Son bras se recouvre de matière noire et dans sa paume s'ouvre un large trou noir qui aspire l'attaque de Reimu. Byakuren dégaine son parchemin, son aura magique l'entoure.

-Pardonne-moi, Shiroku. J'espère que la malédiction finira par s'estomper et que quelqu'un viendra libérer ta fille, un jour... Great Magic "Devil's Recitation".

Une énorme puissance émane de Byakuren. De larges rayons rouges mêlés à des flots de projectiles foncent vers Yachiru qui reste impassible. Mais soudain...

Spoiler:
-"Nagamitsu".

Six rayons orangés apparaissent dans le dos de Yachiru, d'abord pointant vers le bas puis pivotant lentement jusqu'à être quasiment horizontaux. Dans un flash, les six rayons se transforment en ailes noires portant chacune un oeil en leur centre. Un déluge de danmakus et de lasers s'en échappent et foncent droit vers Byakuren et Reimu.
Le combat fait rage entre le démon qu'est devenue Yachiru et Byakuren et Reimu. Des salves d'orbes et de rayons colorés fusent à travers les cieux du Hokkai.


-Divine Arts "Demon Binding Ring" !
-Good Omen "Nirvana's Cloudy Way in Purple" !

Des chaînes d'amulettes emprisonnent Yachiru tandis que des vagues de projectiles violets viennent s'écraser contre elle.

-Shapeshifting "Remember", End Sign "Naraku no Shin'en".

"Yachiru... ? Tu me fais peur... Arrête, fais pas ça !"
"Yachiru, arrête !"
"T'inquiète... C'était pour rire..."


Une intense lueur orange brille dans les yeux de Yachiru. Byakuren et Reimu sont éblouies. La lumière finit par s'estomper. Les environs se retrouvent plongés dans les ténèbres. Des silhouettes déformées dansantes, ressemblant vaguement à Yachiru apparaissent tout autour de Reimu et Byakuren. Elles ne savent plus où se trouve la vraie Yachiru. Elles sont comme piégées dans une bulle psychédélique. Les distances et les proportions se faussent. Elles se sentent devenir minuscules, les silhouettes autour d'elles grandissent et deviennent des démons gigantesques. Aux hallucinations se mêlent des bruits strident et des vertiges. Reimu se met à saigner du nez, elle est sur le point de perdre connaissance.

L'aura de Byakuren disparaît, elle joint ses mains et ferme les yeux. Après un instant, elle déroule à nouveau son parchemin. Soudainement, elle jette un aiguillon de lumière au travers des Hallucinations. Les silhouettes géantes disparaissent. La dimension cauchemardesque de Yachiru éclate. Yachiru pare la lance de foudre de Byakuren d'un revers de la main et lance une nouvelle vague de danmakus. Byakuren s'élance vers elle à la vitesse de l'éclair, serpentant au milieu du déluge scintillant. Byakuren arrive au contact de Yachiru, elle lui assène une volée de coups très rapides. Yachiru esquive et riposte, assenant de violents coups de ses griffes rocheuses et invoquant de nouveau des lames depuis des trous noirs tout autour de Byakuren. Cependant la lenteur de ces attaques les rendent inefficaces contre la vitesse surhumaine de Byakuren. Byakuren assène une nouvelle volée de coups à Yachiru. Yachiru invoque une épée de matière noire qu'elle fait tournoyer en rythme avec les danmakus provenant de ses ailes. La vitesse de Byakuren semble diminuer, elle se recule et déroule encore une fois son parchemin. Yachiru saisit l'opportunité. Elle tend son bras vers Byakuren et invoque un immense Astral Arcanum amplifié par ceux provenant des yeux de ses ailes.

-Pardonne-moi. C'est terminé ! s'exclame Byakuren. Heaven Sign "Brilliance of Mahavairocana" !

Alors que le gigantesque flot d'ondes ardentes vient percuter Byakuren, une intense lumière émane d'elle. L'éclat de lumière éclaire le Makai tout entier. Lorsque la lumière finit par s'estomper, il n'y a plus aucune trace de Yachiru devant Byakuren.

Après un long soupire, Byakuren se retourne vers Reimu, mais réalise alors avec effroi que Yachiru, bien que salement amochée, tient la prêtresse à la gorge avec sa main de roche sur laquelle des veines ardentes palpitent tandis qu'elle fait lentement tournoyer son épée dans son autre main. La lueur orange émanant de ses yeux est plus intense que jamais. Reimu semble pétrifiée, ses yeux sont ternes, du sang continue de couler de son nez, un cercle magique rouge battant gravite autour de son cou.

Byakuren, à bout de forces, s'élance tant bien que mal à la rescousse de Reimu. Yachiru tourne légèrement la tête vers elle. Une rangée de trous noirs apparaissent sur le chemin de Byakuren. Quelques lames parviennent à la toucher, la forçant à s'arrêter. Elle tente d'utiliser son parchemin mais ne parvient pas à mettre la main dessus. Un objet brillant attire son attention près de Yachiru, elle reconnaît son parchemin en train d'être engloutit dans un trou noir.

Yachiru retourne la tête vers Reimu qu'elle maintient à bout de bras, toujours à moitié inconsciente, incapable de se débattre. Elle pose la lame de son épée sur son avant-bras de roche, dans l'axe du cou de Reimu. Alors qu'elle entame le mouvement fatal, une voix vient la stopper dans son élan.

-YACHIRU ! ARRÊTE, FAIS PAS ÇA !

Yachiru tourne la tête vers cette voix. Elle reste immobile un court instant, avant de lâcher Reimu. Byakuren s'efforce de rattraper Reimu avant qu'elle ne tombe dans les profondeurs du Hokkai.
Yachiru est parcourue de petits spasmes. Cette voix, c'est celle de Yuzuru. Yuzuru s'approche de Yachiru qui reste immobile. Reimu reprend doucement connaissance dans les bras de Byakuren. Elle dégaine difficilement une ultime spellcard.


-Ngh... "Fan...tasy... Heaven" !

Une incroyablement puissante aura bleue se met à émaner de Reimu, plusieurs orbes yin-yang lumineux apparaissent et se mettent à graviter autour d'elle suivis par des centaines d'amulettes. Alors qu'elle s'apprête à mettre fin à l'incident une fois pour toutes, Byakuren lui saisit le poignet et lui rabaisse le bras.

-Hngh ! Lâche-moi ! Hein ?

C'est alors que Reimu remarque.
Elle remarque que Yuzuru serre Yachiru dans ses bras. Yachiru reste droite comme un poteau, les bras ballants. Yuzuru retire doucement le masque de Yachiru pour découvrir son visage en pleures. Elle retire l'épée de la main de Yachiru et lui adresse un grand sourire.
Yachiru reste tremblante, les yeux écarquillés, tandis que la lame de matière noire qui lui est si familière lui transperce le coeur.


-Promesse tenue. chuchote Yuzuru au creux de son oreille.

La douleur semble faire revenir Yachiru à elle.

-Khh... Je sais vraiment pas... Ngh... pourquoi je me suis donné tout ce mal... pour te revoir... héhé...

Yuzuru lui adresse un dernier sourire.

-Uhu, tu as toujours été contradictoire.

_________________
All I did, all I could do back then was humbly block out the rain... But you know, hiding from dark skies won't make 'em clear. ♫
avatar
Hadron
Easy
Easy

Messages : 57
Date d'inscription : 09/09/2016
Age : 20
Localisation : Tout fou dans les herbes touffues etouffé par la frousse.

Profil Joueur
 :
Niveau:
Score: (non communiqué)

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Fanfic] Le vol de l'hirondelle

Message par Tabbender le Mar 17 Jan 2017, 9:48 pm

Uh, j'avais pris du retard dans la lecture de cette fic (j'ai beaucoup de trucs à faire en ce moment).
J'ai bien aimé la fin, au début je m'attendais à ce que ça finisse bien mais... xD
Par contre, y'a certains points qui m'ont dérangé :
Spoiler:
Pourquoi Yachiru a fait tout ça en fait ? Je sais pas mais je m'attendais à ce que ce soit bien expliqué, là finalement l'ending est vague et on sait pas bien ce qui lui est arrivé pendant ces deux mois... je trouve ça dommage. Et "Nana"... on sait même pas quelles étaient ses intentions, au final.

Pourquoi Keine et Reimu n'ont pas utilisé leurs capacités ? En dévorant (enfin plutôt cachant) l'histoire, Keine aurait pu faire en sorte que Yachiru ne se rende pas compte que le village humain est là. Ou alors elle aurait pu faire en sorte qu'elle ne se rende pas compte qu'elle, elle est là, et l'assommer quand elle est sans défense. Pour Reimu, elle aurait pu voler au dessus de la réalité, rendant tout type d'attaques inutiles, et à partir de là elle a juste à spammer les attaques OP pour mettre fin à l'incident, vu que visiblement ils jouaient pas avec les règles des spell cards.

_________________


best video on youtube:
avatar
Tabbender
La science m'appelle
La science m'appelle

Messages : 320
Date d'inscription : 01/11/2015
Age : 8
Localisation : GRAND DAD

Profil Joueur
 : TH06 - EoSD TH06 - EoSD
Niveau: Flandre <3
Score: (non communiqué)

http://xooit.alwaysdata.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Fanfic] Le vol de l'hirondelle

Message par Hadron le Mer 18 Jan 2017, 7:21 am

Salut Tabbender !^^
Déjà merci d'avoir lu jusqu'ici ! :p
Ensuite voyons voir ce que j'peux dire:
Spoiler:
Alors, tout d'abord pour la fin un peu bâclée, j'en suis conscient mais même après l'avoir un peu réécrite c'est vrai qu'elle reste assez confuse. Mais si ça peut te rassurer, la "saison 2" devrait apporter quelques précisions sur ce qu'il s'est passé.
Ensuite, pour ce qui est de Keine et Reimu, je m'attendais parfaitement à recevoir ces questions, et figure-toi que je sais absolument pas quoi répondre... xD Dis-toi qu'avant Reimu n'utilisait même pas son Last Word. C'est vrai qu'a un moment j'ai pensé faire en sorte que Reimu vole au dessus de la réalité, mais ça aurait mené, comme tu l'as dit, à une fin nette et sans bavures. Du coup je me suis contenté de lui faire songer à utiliser son Last Word. Pourquoi juste son Last Word et rien de plus ? Je sais pas vraiment... Excès d'orgueil ? Le pouvoir que venait d'utiliser Yachiru sur elle (le cercle magique palpitant autour du cou de Reimu) ? Ou alors simplement une promesse que Byakuren aurait réussi à imposer à Reimu suite à leur altercation sur le Palanquin ? En tout cas quelque chose a bridé le potentiel de notre chère prêtresse.
Pour ce qui est de Keine, on pourrait supposer que Yachiru était capable de voir à travers les tours de Keine, après tout elle ne change pas complètement l'histoire, elle ne fait que la masquer. Sans oublier que Yachiru était dans un état presque bestial, uniquement guidée par instinct, elle même ne savait pas où elle allait ni pourquoi. Mais ça n'était probablement pas assez explicite, désolé.^^'
Voilà, j’espère que mes explications bullshit de mauvais scénariste t'auront au moins un peu convaincues. xD
Et à bientôt pour la suite... Surprised

_________________
All I did, all I could do back then was humbly block out the rain... But you know, hiding from dark skies won't make 'em clear. ♫
avatar
Hadron
Easy
Easy

Messages : 57
Date d'inscription : 09/09/2016
Age : 20
Localisation : Tout fou dans les herbes touffues etouffé par la frousse.

Profil Joueur
 :
Niveau:
Score: (non communiqué)

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Fanfic] Le vol de l'hirondelle

Message par Tabbender le Jeu 19 Jan 2017, 12:09 pm

Spoiler:

Oh cool va y avoir une suite, j'avoue que j'ai eu du mal à comprendre la fin XD
Et je sais pas mais... même si Reimu ne voulait pas la tuer, rien ne l'empêche de se protéger si ? Ca me semble bizarre. De toutes façons, si elle se battait sans les règles, elles se mettrait à voler dés le début du combat sans laisser à son adversaire le temps de caser une attaque, je pense. Après oui ça peut être un excès d'orgueil comme tu l'as dit mais je trouve pas que ça ressemble vraiment au personnage XD
Pour Keine, son illusion marchait même sur Sakuya, Reimu et Remilia, donc bon c'est pas de la gnognotte, loin de là. Le seul perso qui a été vu y résister c'est Yukari. Après oui si Yachiru tapait un peu n'importe ou au hasard, ne pas s'apercevoir qu'il y a un village ne l'empêchera pas de le détruire par inadvertance. Mais là elle semblait cibler ses cibles, genre Mokou et Keine, donc bon ^^

_________________


best video on youtube:
avatar
Tabbender
La science m'appelle
La science m'appelle

Messages : 320
Date d'inscription : 01/11/2015
Age : 8
Localisation : GRAND DAD

Profil Joueur
 : TH06 - EoSD TH06 - EoSD
Niveau: Flandre <3
Score: (non communiqué)

http://xooit.alwaysdata.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Fanfic] Le vol de l'hirondelle

Message par Hadron le Sam 28 Jan 2017, 4:20 am

Un message de l'au-delà:
...Vous êtes toujours là ? Hmm, vous devez être un peu confus alors. Laissez-moi vous éclairer...

Après les récents événements, Yachiru a disparu dans le Hokkai. Byakuren est retournée à Gensokyo avec ses youkais et a rouvert l'accès à son temple. Ichirin et Benjii se sont remises de leurs émotions. Nana, elle, a également disparu. Reimu est revenue dans le Makai peu de temps après son combat contre Yachiru pour retrouver Yuzuru et la battre sous prétexte qu'il lui fallait un Extra Stage (autant vous dire qu'elle avait la haine après avoir frôlé la décapitation, alors Yuzuru n'a pas fait très long feu).
Quand à Yumi et Midori, elles sont restées sans nouvelles de Yachiru. Yumi est venue rendre visite à Midori presque tous les jours. Elles ont aussi croisé Nomi de temps en temps qui continuait de se rendre dans le Netherworld pour s'entraîner.

Mais je vous entends déjà hurler "et toi dans tout ça ?", eh bien ne vous inquiétez pas très chers fans, j'ai toujours l'artefact d'omniscience en ma possession et je continuerai de narrer cette histoire car j'en suis, après tout, le personnage central... Pardon  ? Comment ça "t'es qui ?". Huhu, veuillez m'excuser un instant.
...
Oups, il semblerait qu'un lecteur aie eu l'incroyable chance de jouer un rôle dans l'histoire en étant envoyé directement à Gensokyo, par contre il se peut qu'il ai les mains et les pieds attachés et qu'il soit recouvert de condiments, mais ça c'est un détail.

Enfin bref, pour en revenir à l'histoire... Presque un an s'est écoulé. Pas grand chose à l'échelle de Gensokyo, me direz-vous. M'ouais... pas pour les humaines que sont Yumi et Midori, qui ont d'ailleurs 13 et 20 ans respectivement désormais. Midori n'a pas tellement changée, et Yumi a très légèrement grandi et a les cheveux un peu plus longs mais elle est toujours aussi plate.

Jusque là, ces deux là se rassuraient mutuellement en se disant que Yachiru reviendrait, qu'elle s'était probablement exilée. Après tout, à en croire Parsee ou encore Yuugi, il n'est pas rare que Yachiru reste beaucoup de temps dans l'Underworld, même si ces dernières affirment ne pas l'avoir vue non plus. Mais les rumeurs se répandent rapidement à Gensokyo et Yumi et Midori ont fini par apprendre ce qui était réellement arrivé à leur amie, enfin dans les grandes lignes...

Mais... Vous devez déjà vous douter qu'il y a anguille sous roche. Hé oui ! Après tout, c'est le vol de l'hirondelle. Or l'hirondelle, c'est Yachiru. Mais alors, que lui est-il arrivé ? Hmm ? J'en sais rien... Enfin moi si, mais pas vous. Un truc incroyable ? Un truc banal ? En tout cas il lui est bien arrivé quelque chose. Morte ? Hmm, peut-être... C'est ce qui semblait le plus probable en tout cas. Mais bon, vous devez savoir que la logique n'a pas toujours sa place sur la terre des illusions, n'est-ce pas ?

Et puis, même si Yachiru était morte, il reste bien assez de personnages pour continuer l'histoire... Comme Mimu. Mais si vous savez, la lapine acariâtre, la maîtresse de Nomi. Comment ça "c'est qui ?". Huhu, veuillez m'excuser, un autre lecteur n'ayant pas suivi l'histoire vient de gagner un allé simple pour l'estomac d'un youkai.
...
Oh, mais je parle, je parle et au final on avance pas. J'adorerais continuer de vous faire languir comme ça mais on arrive déjà bientôt en bas de la page.

Huhu, mine de rien j'aurai eu un épisode entier rien qu'à moi. Bon d'accord c'était plus un épilogue... Ou était-ce un prologue ? Bref, un interlude. Mais tout de même !

Enfin bon, je sais que vous réclamez que je reste et que je continue mon monologue mais je ne voudrais pas monopoliser l'attention plus longtemps.

Quoi qu'il en soit, nous allons reprendre l'histoire ici... Attendez, où est-ce que j'ai bien pu le mettre... Ah, le voilà.

Laissez-moi vous présenter:

Le vol de l'hirondelle 2:

Mais avant ça: une page de pub.


_________________
All I did, all I could do back then was humbly block out the rain... But you know, hiding from dark skies won't make 'em clear. ♫
avatar
Hadron
Easy
Easy

Messages : 57
Date d'inscription : 09/09/2016
Age : 20
Localisation : Tout fou dans les herbes touffues etouffé par la frousse.

Profil Joueur
 :
Niveau:
Score: (non communiqué)

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Fanfic] Le vol de l'hirondelle

Message par Solarius le Mar 14 Fév 2017, 5:59 am

Salut Hadron, j'ai continué ma lecture jusqu'au chapitre 32. C'est pas énorme mais je vais quand même donner mon avis ^^

Chapitre 29 a écrit:-Tu es surprise ? demande Reimu. Voilà ce qui arrive lorsqu'un youkai brise les règles.
Le visage de Suzume est blanc et froid, ses joues sont creuses, ses yeux sont révulsés, plusieurs marques de brûlures sont visibles sur son corps. Yachiru reste sans voix, tremblante, jusqu'à ce que Marisa vienne lui tendre la main pour l'aider à se relever. Marisa l'éloigne ensuite de la scène et essaye de lui parler.
Euh... Alors oui, j'ai juste 3 problèmes avec ça :
1) Je prétends pas être expert en biologie démoniaque, mais il me semble qu'un yokai n'a pas de cadavre à proprement parler. Je sais pas non plus vraiment s'il y a une différence entre un yokai scellé et exterminé, mais il me semble que Mima notamment s'était faite enfermer dans une urne lorsque Reimu l'a scellée/exterminée.

2) Un yokai qui brise les règles ? Mais évidemment qu'elle respecte pas les règles, elle a été seule pendant plusieurs millénaires et personne ne lui a expliqué le concept des Spell Cards, alors que ce concept est apparu y'a à peine quelques années. Comment Reimu voulait qu'elle respecte les règles si personne ne les lui a expliquées ?!

3) À la fin de ce chapitre 29, j'ai un peu l'impression que toute cette partie du récit ne servait à rien, un peu comme un soufflé qui retombe mollement. Tu as pris 2 chapitres entiers pour teaser un combat, auxquels il faut ajouter le teasing glissé dans les chapitres précédents. Et une fois ce combat fini... Qu'est-ce qui a été accompli exactement ? Aucun élément de scénario n'a été dévoilé, les personnages principaux n'ont aucune avancée notable, l'antagoniste est certes vaincue mais cela ne provoque qu'un simple "retour en arrière" dans l'histoire...
Certes tu as introduit pour la première fois un personnage charismatique dans ta fic (oui parce que à part Suzume je trouve pas vraiment que tes personnages soient charismatiques, même si j'ai l'impression que c'est pleinement voulu et choisi), mais comme il est mort juste après son apparition ça a pas servi à grand chose.
En soi j'ai l'impression que toute l'histoire avec Suzume aurait pu être zappée de l'intrigue sans la changer d'un chouïa.

Et c'est là que je me rappelle une discussion qu'on avait eue sur Skype, à propos de la condamnation à mort des yokais dans Gensokyo (4e Reich tout ça...).
J'ai retrouvé les archives de Skype, et tu avais écrit :
d'ailleurs quand j'ai changé le passage ou une de mes OC antagoniste se faisait rectifier avant de devenir sympa, en "trop tard tu meurs" j'ai pensé à toi Fouri, toi qui aime le côté obscure de touhou x)
J'ai très honnêtement la flemme d'aller sur Touhou-online pour voir la version originale, mais je suis prêt à parier que l'OC en question n'était autre que Suzume. Ai-je raison ?

Je dis ça parce que la construction de ton récit montre clairement que y'a... un truc qui cloche. Tu as teasé ce combat pendant 2 chapitres entiers, fait monter une tension dramatique dans les précédents, et tout, et tout, et à la fin... Rien. Une queue de poisson, un soufflet qui retombe. Comme si on avait "retiré" un élément de la fic, comme si pendant 5 chapitres tu avais soigneusement préparé l'introduction de Suzume dans l'histoire, puis au tout dernier moment tu te serais dit "Ouais mais non en fait. Je vais pas introduire ce personnage".
Si ça se trouve je suis dans l'erreur depuis le début, et j'ai fait des parallélismes là où il n'y en avait pas... Mais quand même j'ai l'impression que j'ai juste... J'aimerais avoir ton avis là-dessus ^^

D'ailleurs Suzume n'est pas forcément le seul élément scénaristique dans ce cas. Il y a plusieurs éléments qui ressemblent à un teasing pour une intrigue future, mais qui ne sont jamais vraiment utilisés.
On a comme je l'ai déjà dit le combat contre Suzume qui ne débouche nulle part. On a aussi la griffure qu'a reçue Yachiru à l’œil, qui avait l'air de préparer un truc assez space, mais au final... ça débouche nulle part. Il me semble que le "manoir inversé" rentre aussi dans cette catégorie. ça ressemblait un peu à :
Midori : Hé Yachiru, devine quoi ! Hier j'ai vu un manoir qui volait dans le ciel tout en étant retourné, avec le toit vers le sol !
Yachiru : Cool. Moi hier j'ai mangé une pomme.

Alors j'ai pas fini la fic, tout ça va peut-être changer, mais ça m'étonnerait vu le peu de chapitres qu'il reste.

J'ajoute que je comprends pas mais alors pas du tout les actions de Yachiru dans les chapitres 31 et 32. On dirait qu'elle fait sa crise d'adolescence.

Alors en regardant de plus près le récit, j'ai la vague impression que le combat contre Suzume a en fait bien servi à quelque chose, et plus précisément à expliquer et préparer la décision de Yachiru. Après c'est aussi possible que je cherche inconsciemment à faire le lien entre deux plothole qui n'ont rien à voir, je suis sûr de rien pour le coup.
Déjà on a le point plus ou moins évident où Yachiru constate "Je me suis faite battre", ce qui pour une raison que j'ai pas encore compris semble décider Yachiru à partir au Temple Byakuren. Mais bon si c'est vraiment ça je trouve ça affreusement maladroit d'avoir teasé le combat pendant 5 chapitres pour nous montrer juste ça, vu que 1 seul chapitre était largement suffisant. En outre, Yachiru s'était déjà faite battre par Marisa et Patchouli, et ça a pas déclenché chez elle une crise d'adolescence de méditation. Je cherche donc une autre conséquence du combat sur le personnage de Yachiru...
Je surinterprète probablement le récit, mais j'ai l'impression que la mort de Suzume a chamboulé Yachiru pour une raison X ou Y. Peut-être Yachiru aurait-elle pris conscience de sa propre mortalité ? Mais ça me semble très improbable, vu que Yachiru est de toute façon immortelle tant qu'elle respecte les règles, donc même ça je trouve ça maladroit... Ou peut-être que Suzume était sa mère ? Ouais nan, aucune chance.

Mais bon, en-dehors de ces éléments de scénario qui ne mènent à rien, ça reste sympa à lire. À plus pour la suite de la review ^^

_________________
La mort d'un homme est une tragédie. La mort d'un millier d'hommes est une statistique. La mort d'un million d'hommes, c'est Chuck Norris.

Ma fanfiction sur Flandre et Remilia Scarlet : http://touhou-france.forumactif.com/t3597-fanfic-deux-paires-d-ailes-ecarlates

Et ma fanfiction sur comment Koishi en est venue à fermer son oeil : http://touhou-france.forumactif.com/t3685-fanfic-liees-par-le-sang-et-l-esprit
avatar
Solarius
Dragon de l'astre solaire

Messages : 710
Date d'inscription : 06/04/2015
Age : 21
Localisation : France

Profil Joueur
 : TH07 - PCB TH07 - PCB
Niveau: Normal
Score: (non communiqué)

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Fanfic] Le vol de l'hirondelle

Message par Hadron le Jeu 16 Fév 2017, 2:32 am

Salut Solarius et merci pour la review !^^

Outch, j'ai pris un peu cher là, mais à vrai dire ça m'étonnait que personne n'ai critiqué ces chapitres plus tôt étant donné que c'est principalement ceux-là que j'ai moi-même trouvé nuls et que j'ai donc modifié plein de fois.^^'
Alors, essayons de répondre point par point maintenant.

La biologie démoniaque : J'avoue que je me suis posé la question pour savoir si les youkais pouvaient avoir des cadavres, seulement, la race de Suzume n'est jamais révélée, il se pourrait qu'elle soit en partie humaine ou même une autre race. Après il reste la question "est-ce qu'un humain devenu youkai a un cadavre ?" à laquelle je ne sais pas répondre non plus.^^'

Suzume qui brise les règles puisqu'elle ne les connait pas : Suzume s'introduisait dans les esprits des résidents de Gensokyo à distance, généralement durant leur sommeil, on peut dire qu'elle arpente Gensokyo à travers les gens qui y habitent. Cependant j’admets que ce n'est pas clairement expliqué dans la fiction. Je vais vous dire quelques notes concernant Suzume que je n'avais écrit que sur sa fiche (et que j'aurais vraiment dû penser à intégrer à la fic) : Suzume manipule les impressions de déjà-vu et s'introduit dans les esprits des gens. Il est dit dans sa fiche que si elle venait à se balader librement à Gensokyo, beaucoup de monde pourrait la reconnaitre du fait qu'elle soit apparut fréquemment dans leurs rêves. Et à l'inverse elle connaitrait déjà bien Gensokyo et ses coutumes après l'avoir vu à travers les yeux de plusieurs personnes.

La fin du chap 29 : Je suis d'accord avec ce que tu as pensé de cette partie. C'est celle qui m'a donné le plus de fil à retordre. J'ai aussi eu l'impression que ça manquait d'intérêt. En réalité, comme tu l'as supposé, l'incident des cauchemars est un peu l'élément déclencheur qui va pousser Yachiru à partir pour le temple Myouren, mais c'est vrai que ce n'est pas très clair.
Ensuite, je suis content que tu aies trouvé Suzume charismatique même si pour le coup je ne partage pas tellement cet avis, c'est d'ailleurs en partie parce que j'ai trouvé cet OC un peu cliché que j'ai changé son destin, et aussi parce que j'ai rien trouvé d'autre à lui faire faire par la suite... Et en effet, c'est bien Suzume l'antagoniste que j'ai évoqué sur skype. D'ailleurs, j'ai remis ma fic à jour sur T-O, du coup il n'y a plus de divergences entre les deux versions.
Enfin bref, tout ça pour dire, je comprend tout à fait ton point de vue vis-à-vis de ce passage, mais j'avoue que je ne reviendrai probablement plus dessus.^^'
Néanmoins je note tout ça attentivement, histoire d'éviter de refaire des chapitres du même genre dans le future. :p

Ensuite, la griffure de Yachiru à l'oeil... Pareil, j'avais prévu un intérêt mais au final j'ai pas su quoi en faire... Du coup c'est resté juste un petit élément de filler sans intérêt. :/
Le manoir inversé par contre était juste un petit élément pour situer l'histoire dans la chronologie de Touhou. Le manoir en question est celui de Shinmyoumaru.
Il ne joue aucun rôle dans la fiction autre que pour dire "à ce moment là nous sommes proches des évènements de DDC". C'est tout.^^'

Yachiru qui fait sa crise d'ado : Tu es peut-être plus proche de la vérité que tu ne le crois, là. xD C'est vrai que ça fait un peu penser à ça.^^

Enfin, ton interprétation du combat contre Suzume, voyons voir.
Alors oui, c'est ce combat qui a décidé Yachiru à partir au temple, mais pas vraiment parce qu'elle s'est fait battre. Tu as dit que la mort de Suzume avait chamboulé Yachiru et c'est vrai. C'est même d'ailleurs en partie pour ça aussi que j'ai décidé de faire mourir Suzume, pour justifier la décision de Yachiru.
En fait, Yachiru est comme une gamine, elle se croit forte, mais en réalité, ne l'est pas tant que ça. Et comme une gamine aussi, elle est mauvaise perdante, et lorsqu'elle perd, elle triche. Ce qu'il faut savoir, c'est que Yachiru n'aime pas respecter les règles, que ce soit celle des Spellcards (même si elle s'y résigne) ou les autres règles de la vie de tout les jours (ce qui lui a valut des problèmes dans sa jeunesse dans le Makai). Du coup, elle s'est en quelques sortes reconnue à travers Suzume. Et évidemment voir le cadavre de quelqu'un auquel on s'identifie, ça chamboule. Mais encore une fois j'aurais du beaucoup mieux expliquer tout ça dans la fiction. Désolé. ><'
En fait, à l'issue de ce combat, Yachiru a compris que s'il y avait bien une règle à respecter, c'était celle des spellcards si elle ne voulait pas finir comme Suzume. Et donc, elle à décidé de devenir plus forte et plus "mature" en se rendant au temple Myouren.

Voilà je crois que j'ai fais le tour.^^
J'attends ta prochaine review avec impatience. Surtout que je continue d'écrire la suite. J'ai déjà pas mal d'épisodes d'écrits mais j'ai préféré attendre avant de les poster au cas ou je recevais des reviews comme la tienne, et j'ai bien fait.^^
À bientôt ! :p

_________________
All I did, all I could do back then was humbly block out the rain... But you know, hiding from dark skies won't make 'em clear. ♫
avatar
Hadron
Easy
Easy

Messages : 57
Date d'inscription : 09/09/2016
Age : 20
Localisation : Tout fou dans les herbes touffues etouffé par la frousse.

Profil Joueur
 :
Niveau:
Score: (non communiqué)

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Fanfic] Le vol de l'hirondelle

Message par Solarius le Ven 17 Fév 2017, 9:01 am

Je suis content que mes reviews puissent t'être utiles ^^

Hadron a écrit:Suzume s'introduisait dans les esprits des résidents de Gensokyo à distance, généralement durant leur sommeil, on peut dire qu'elle arpente Gensokyo à travers les gens qui y habitent [...]Et à l'inverse elle connaitrait déjà bien Gensokyo et ses coutumes après l'avoir vu à travers les yeux de plusieurs personnes.
Ah d'accord. J'avais imaginé que son pouvoir lui permettait de découvrir Gensokyo comme un humain découvre la planète Mars, c'est-à-dire de manière très incomplète.

Et en effet, c'est bien Suzume l'antagoniste que j'ai évoqué sur skype.
Ah je le savais ^^ (Bon en même temps, des OC antagonistes qui meurent, y'en a pas 36 dans cette fic Surprised)

Le manoir inversé par contre était juste un petit élément pour situer l'histoire dans la chronologie de Touhou. Le manoir en question est celui de Shinmyoumaru.
Il ne joue aucun rôle dans la fiction autre que pour dire "à ce moment là nous sommes proches des évènements de DDC". C'est tout.^^'
Oh... Il devient urgent que je joue aux derniers Touhou sortis, ça commence à m'induire en erreur Surprised

Du coup, elle s'est en quelques sortes reconnue à travers Suzume. Et évidemment voir le cadavre de quelqu'un auquel on s'identifie, ça chamboule. Mais encore une fois j'aurais du beaucoup mieux expliquer tout ça dans la fiction. Désolé. ><'
Ah alors c'était ça !
Effectivement, ce serait bien d'expliquer un peu plus ce genre de chose à l'avenir. Là même en réfléchissant à fond je n'ai fait qu'effleurer la vérité, et encore j'étais presque certain d'être dans l'erreur ^^


Bien, maintenant passons en revue les tout derniers chapitres de la fic :p

Chapitre 33 a écrit:Assez pour que Yumi et Midori reconnaissent ses vêtements, cette veste avec une "queue fourchue". Il n'y a désormais plus aucun doute sur l'identité du "monstre".
Ah là là les religieux... Ils t'accueillent dans leur temple soit-disant pour "T'aider à reprendre ta vie en main", "apaiser ton démon intérieur", "T'aider à découvrir la sérénité"... Et voilà où ça mène XD
Tabbender a raison, si ton histoire était parue en série télé, je suis sûr qu'on pourrait hurler à la fin qui pose plein de questions juste pour préparer une suite commerciale. Bon là comme c'est pas payant le souci se pose pas, en tout cas ça attise la curiosité ^^

Chapitre 34 a écrit:-Pourquoi avoir risqué votre vie pour aller l'aider si vous avez autant confiance en sa survie ? demande Yumi.
-Car je ne supporte plus de la voir souffrir, encore et encore...
Ouais... Bof... elle est bien gentille Keine mais je suis pas sûr que mettre sa propre vie en danger va aider Mokou à moins souffrir...

Concernant le chapitre 35 je dois dire que j'ai beaucoup aimé. Le combat est ni trop long ni trop court, varié, bref on a envie de le suivre jusqu'au bout.
J'ai beaucoup aimé aussi la partie où Byakuren distribue ses ordres à son groupe.

Bon après comme dans tous les récits y'a toujours des trucs... un peu limites :
Chapitre 35 a écrit:- Benjii, si besoin, paralyse Yachiru.
Parce que si elle paralyse Yachiru immédiatement, le scénario pourra plus s'écouler comme prévu Surprised

Je souhaite tout de même prendre ta défense pour ce qui est des pouvoirs de Reimu et Keine, qu'elles n'ont pas utilisés :

Pour Keine : Je pense que son pouvoir est surtout à titre "préventif", c'est-à-dire qu'elle aurait pu camoufler le village aux yeux de Yachiru si et seulement si elle s'était préparée à une attaque. Là Yachiru a probablement attaqué par surprise, et une fois qu'elle a vu le village je pense que toute tentative de le dissimuler est vaine. Un autre point à remarquer c'est que Yachiru manipule en partie les illusions, il est donc probable qu'elle puisse les reconnaître quand elle les voit.

Pour Reimu : ça m'a pas complètement dérangé. Quand elle s'est faite avoir, elle était à l'intérieur d'une illusion, or c'est largement possible qu'une illusion puisse manipuler ton esprit de sorte que tu ne penses pas à utiliser un pouvoir, voire même que tu penses que ça ne ferait qu'empirer les choses. Se séparer d'une illusion ça demande avant tout du bon sens et de la volonté, or Reimu n'a pas vraiment ni l'un ni l'autre, et sans ces deux qualités il est probable que l'illusion l'ait manipulée pour lui faire oublier son godmod pouvoir. ça semble même logique que ce soit Byakuren qui ait résisté parce qu'elle semble posséder davantage de bon sens et de volonté. Par la suite Reimu était inconsciente donc c'est logique qu'elle ait pas pu agir.

Bref, c'était une fanfic plutôt sympa, et grâce à la magie du cliff-hanger, j'attends la suite ^^

_________________
La mort d'un homme est une tragédie. La mort d'un millier d'hommes est une statistique. La mort d'un million d'hommes, c'est Chuck Norris.

Ma fanfiction sur Flandre et Remilia Scarlet : http://touhou-france.forumactif.com/t3597-fanfic-deux-paires-d-ailes-ecarlates

Et ma fanfiction sur comment Koishi en est venue à fermer son oeil : http://touhou-france.forumactif.com/t3685-fanfic-liees-par-le-sang-et-l-esprit
avatar
Solarius
Dragon de l'astre solaire

Messages : 710
Date d'inscription : 06/04/2015
Age : 21
Localisation : France

Profil Joueur
 : TH07 - PCB TH07 - PCB
Niveau: Normal
Score: (non communiqué)

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Fanfic] Le vol de l'hirondelle

Message par Hadron le Mar 16 Mai 2017, 7:23 am

Bouh !

Je vous ai manqué ? Non ? Ok.
Alors alors... Allons nous mettre un terme au suspense ? Non plus ? Soit.

*Générique*

C'était une feinte !
Du coup, oui, me revoilà, pour poster la suite qui avance... très lentement mais sûrement. Je sais pas vraiment à quelle cadence je vais poster sachant que j'ai déjà une trentaine de pages d'écrites mais que c'est loin d'être finit donc il risque d'y avoir une autre grosse pose en plein milieu de la "saison". Enfin bref, sans plus attendre: le suite (((le début) du retour) de la vengeance). Ahem.

Arc Nouvelle aventure
Episode 36:
J'ai toujours été insouciante...
Enfin, si seulement cela suffisait à me décrire.
Impulsive, imprudente, immature... impuissante.

Le chant des oiseaux et le souffle du vent viennent s'interposer entre deux pensées.

Une véritable source de problèmes ambulante.
A la différence que j'ai toujours été sauvée de justesse lorsque j'étais sur le point de dépasser les limites.

Une jeune fille est assise sur le rebord d'une fenêtre, tournée à quatre-vingt-dix degrés. Elle a le regard perdu dans le ciel bleu et les cimes des arbres qui balancent doucement.

Alors où est-ce que j'étais quand les rôles se sont inversés ?

Une autre jeune femme se profile derrière la petite.

-Yumi ? Tu as l'air rêveuse.
-Rêveuse...

Yumi balance sa jambe, cognant en rythme le mur sous la fenêtre avec son talon.

-Yumi ? Tout va bien ?
-Où est-ce qu'on était ?
-Quand ça ?
-Quand elle avait besoin de nous.
-Oh... Tu penses encore à ça.
-Pas toi ?
-Eh bien... Si. Mais que veux-tu y faire ?
-J'en sais rien, quelque chose. Réparer notre erreur.
-Ce genre d'erreurs ne se répare pas. Elles se regrettent simplement. C'est comme ça qu'on grandit.
-Dis, Midori...
-Hmm ?
-Tu regrettes ta vie d'avant ?

Midori s'arrête, étonnée.  Elle reste un moment silencieuse et finit d'essuyer son comptoir avant de poser son chiffon et d'enlever son tablier. Elle rejoint Yumi près de la fenêtre et pose sa main sur la tête de cette dernière.

-Si je regrette...?

Midori tend un petit pain à Yumi. Yumi se tourne et s'empare du petit pain.

-Tu sais... reprend Midori. J'étais vraiment effrayée la première fois que je suis arrivée ici.
-Comment t'es arrivée ?

Midori esquisse un léger sourire.

-Je me le demande. Dans mon ancienne vie j'étais très triste. Mon père était un pilote de ligne, mais il a été porté disparu au cours d'un vol alors que j'avais environ 11 ans. Après ça ma mère et moi avons vécu seules. Elle exerçait des petits boulots précaires pour nous permettre de subsister. Moi j'allais à l'école, je ne rapportais rien, mis à part des bonnes notes qui me semblaient futiles. Je n'avais aucuns amis, aucune ambition. Tout me semblait sans intérêt. Je ne comprenais pas les coutumes de la société. J'ai enchaîné les déceptions.
...
Quand j'étais petite, j'ai lu un livre qui évoquait un pays imaginaire rempli de créatures fantastiques et de décors époustouflants. Et lorsque plus rien ne me retenait dans le monde réel je me suis mise à prier chaque soir, dans l'espoir de voyager dans ce pays imaginaire. Et je le souhaitais tellement fort, que je m'endormais toute habillée, avec mes bottes et mon chapeau, ainsi que ma valise à portée de main, prête à partir. Hmm... Je me sens ridicule quand j'y repense.
-Pourquoi ? Ça a marché au final.
-Haha, n'est-ce pas... Et puis, du jour au lendemain, après ce qui m'avait semblé être un rêve, je me suis retrouvée ici, perdue et terrifiée. J'ai dû passer une nuit entière recroquevillée dans un fossé, sous une souche d'arbre, à me lamenter sur mon sort, alors que la veille je me plaignais de la monotonie de ma vie dans le monde réel. Encore une fois, je me trouve ridicule en y repensant.
-Moi je te trouve super cool. marmonne Yumi, la tête posée dans la paume de sa main, l'empêchant d'articuler correctement.
-Tu parles...
-C'est comme si t'étais l'élue.
-Haha, je ne sais pas... Dans ce genre d'histoires, l'élu devient un héros puissant qui doit accomplir une quête fatidique, pas être une faiblarde qui devient boulangère.
-T'as quand même appris la magie.
-C'est vrai. J'ai toujours rêvé d'être une sorcière depuis toute petite. Au moins, venir ici m'a permit d'accomplir ceci.
-Donc tu ne regrettes pas ton ancienne vie.
-Je ne sais pas... Ce n'est pas si simple. Je dois manquer à personne mais je m'inquiète quand même pour ma mère. Elle était déjà déprimée avant, mais depuis que j'ai moi aussi disparu... elle doit... Je n’en sais rien, ça me tourmente.

Yumi passe sa main dans les cheveux de Midori.

-Moi je suis contente que tu sois là.

Il se passe un moment de silence, avant que Yumi reprenne.

-Dis Midori...
-Hmm ?
-Tu pourrais me rendre un service ?
-Bien sûr.
-Fais-moi confiance.
-Hein ? Mais je te fais déjà c...
-On va retrouver Yachiru.
-Qu... Mais... Yumi...
-Midori, écoute-moi ! Tout ce qu'on sait à propos de ce qu'il s'est passé, on le sait par l'intermédiaire de rumeurs !
-Mais ces rumeurs sont fondées Yumi ! Tout ça a été rapporté par la prêtresse Hakurei elle-même !
-Non, ces rumeurs ont été rapportées par la prêtresse Hakurei puis interprétées par les tengus puis déformées par tous ceux qui en ont entendu parler. C'est pour ça que je vais interroger cette prêtresse moi-même, et tu vas m'accompagner !
-Mais... Que... Eh... Attends... Yumi...
-Quoi !
-C'est que... Je ne l'ai encore jamais rencontrée cette fameuse prêtresse.
-Eh bah, raison de plus ! Tu vas voir, elle est... spéciale. Je ne l'aime pas vraiment.
-Ah, j'avais oublié que tu t'étais déjà frottée à elle, toi...
-Fuhuhu, m'oui on peut même dire que j'étais à "ça" de la battre, huhu... plaisante-t-elle en joignant son pouce et son indexe devant son oeil.
-Dans quoi est-ce que je m'embarque encore avec une délinquante pareille...

Yumi tire Midori par le bras hors de sa propre boutique. Un villageois s'approche.

-Oh, je suis navrée monsieur, je dois fermée la boulangerie plus tôt que prévu aujourd'hui, je dois m'occuper d'une affaire urgente... explique Midori embarrassée. (Mais qu'est-ce qu'il me prend... Je ne suis pas d'accord pour partir à l'aventure avec Yumi, là, alors pourquoi je dis ça...)
-Oh, encore ? Décidément je choisis toujours le mauvais moment pour venir faire mes achats chez vous, jeune demoiselle, héhé.
-Ah, mais je vous reconnais ! C’est vous qui étiez déjà arrivé lors de la dernière fermeture prématurée !
-Oui, c'est bien moi, mais cela remonte à presque un an, vous avez une bonne mémoire jeune fille, héhé.
-Arrh ! Je suis vraiment désolée, je vous offrirai un assortiment de pâtisseries pour me faire pardonner la prochaine fois que vous passerez, promis !
-Allons, allons. Ne vous en faites pas pour ça, jeune fille ! Voguez donc vers vos aventures !
-Oui ! Encore désolée ! Au revoir monsieur ! s'exclame Midori entraînée de force par Yumi.

Les deux jeunes filles se mettent en route vers le fameux sanctuaire Hakurei.

_________________
All I did, all I could do back then was humbly block out the rain... But you know, hiding from dark skies won't make 'em clear. ♫
avatar
Hadron
Easy
Easy

Messages : 57
Date d'inscription : 09/09/2016
Age : 20
Localisation : Tout fou dans les herbes touffues etouffé par la frousse.

Profil Joueur
 :
Niveau:
Score: (non communiqué)

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Fanfic] Le vol de l'hirondelle

Message par Hadron le Ven 19 Mai 2017, 5:36 am

Episode 37:
Le sanctuaire Hakurei. Il semble moins dépravé que ce que Midori avait entendu à son propos, et plus calme aussi. Et pas la moindre trace de la fameuse prêtresse, à la place juste une lueur bleuâtre qui semble émaner du sol juste devant le sanctuaire. Le soleil sur le point de se coucher éclaire la zone d'une lumière orangée chaleureuse.
Yumi et Midori s'approchent doucement de l'entrée, d'un pas incertain, lorsqu'un sifflement à leur attention retentit.


-Je peux vous aider, vous deux ?

Après un léger sursaut, les deux jeunes filles cherchent d'où provient cet appel et finissent par apercevoir une silhouette assise sur la branche d'un arbre, adossée confortablement contre le tronc, une large queue touffue faisant office de coussin, une pipe à la main.
Yumi se réfugie derrière Midori et la pousse doucement vers l'arbre.


-Tsh, t'exagères ! Et dire que c'est toi qui m’as traînée jusqu'ici ! réprimande Midori à voix basse avant de répondre à la silhouette.
Euh, excusez-nous, nous cherchons la prêtresse Hakurei... Est-elle présente ?

La silhouette se tourne un peu plus vers les deux visiteuses faisant balancer sa jambe sous la branche qui la soutient, sa pipe entre les dents, elle prend une profonde inspiration.

...Mais si elle n'est pas là nous repasserons, ce n'est pas un souci... reprend Midori.

Après avoir recraché un nuage de fumée, la silhouette saute de l'arbre et atterrit en douceur devant Yumi et Midori qui réalisent alors qu'il s'agit d'une tanuki.

-En effet, elle n'est pas là. Toutefois, elle ne devrait pas tarder à revenir... dis-t-elle en se dirigeant vers la lueur bleuâtre devant le sanctuaire.

Yumi et Midori s'approchent à leur tour et découvre une crevasse dans le sol donnant sur une vue surréaliste.

-Ohhh ! Midori ! Regarde ! Un portail magique menant sur une dimension toute bizarre ! s'exclame Yumi en bousculant Midori.
-Yumi...
-Hmm ?
-C'est le monde extérieur...
-Hein ?! Pff ! Mais non !
-Il doit avoir beaucoup changé depuis ton époque mais c'est bien le monde d'où je viens.
-Heh, il semblerait que vous sachiez de quoi il s'agit, cependant je vous déconseille d'essayer d'y retourner sans précautions. Si vous y tenez, assurez-vous d'avoir collecté suffisamment d'orbes... marmonne la tanuki en mâchouillant sa pipe.
-Des orbes ?
-Hmm, je vais éviter de vous en dire plus... Attendez le retour de Reimu si vous y tenez.
-Tss, à quoi bon nous dire tout ça si c'est pour rester muette après ! s'énerve Yumi.
-Je préfèrerais éviter d'impliquer des personnes qui seraient incapables de se débrouiller par la suite, c'est tout.
-Comment ça incapa... ?!
-Yumi, du calme. l'interrompt Midori. On ferait mieux d'y aller, on reviendra demain.
-Nan ! Maintenant qu'elle nous a parlé de tout ça, je veux en savoir plus !
-Huh, dans ce cas, allez donc faire un tour au temple Myouren, vous trouverez peut-être encore plus que ce que vous cherchez là-bas. Dites que vous venez de la part de Mamizou. conseille la tanuki en esquissant un sourire.

Yumi et Midori s'échangent un regard. Yumi retrouve le sourire et saisit la main de Midori pour l'entraîner vers de nouvelles aventures. Midori laisse échapper un soupire et se laisse entraîner sans même tenter de dissuader Yumi. Elles repartent en direction du village des humains à côté duquel se trouve le fameux temple Myouren.

---------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Les deux jeunes filles approchent du temple Myouren. Le soleil a totalement disparu derrière les montagnes et la pluie commence à tomber. Elles avancent dans l'allée.

-Pff... Qu'est-ce qu'on est venues faire ici, franchement... Il fait nuit, il pleut... Et puis à la base on devait chercher Yachiru, non pas que je pensais pouvoir trouver quoique ce soit, mais là on se retrouve à chercher totalement autre chose... désespère Midori.
-Mais non ! T'as pas entendu ce que cette tanuki nous a dit ?
-Euh, quoi donc ?
-En venant ici on trouvera plus que ce qu'on cherche ! Elle parlait de Yachiru !
-Hein ?
-Il y avait des gens de ce temple présents lorsque Yachiru a disparu non ?
-Yumi... Tu as dis toi même que les informations qu'on avait à ce propos n'étaient pas fiables...
-Héhé, tu vois, tu le penses aussi finalement ! Raison de plus pour aller demander ici !
-Raaah ! Arrêtes de jouer avec mes méninges ! De toute façon ça m'étonnerai qu'ils nous ouvrent à cette heure-ci...

Un bruit de fracas résonne derrière Midori qui se retourne et découvre Yumi effondrée sur le sol, la face dans une flaque d'eau. Midori accourt à ses côtés.

-Yumi ? Yumi ?!

Elle la secoue doucement mais soudain, une chose musculaire s'enroule autour de son cou. Midori laisse échapper un petit cri étouffé en apercevant ce qui ressemble à un large oeil rouge au dessus de son épaule gauche. Un spasme dans le corps de Yumi attire l'attention de Midori. Yumi laisse échapper un râle avant de lentement relever la tête vers Midori qui découvre avec effroi le visage blafard et dégoulinant d'eau de Yumi. L'horreur de Midori s'intensifie alors que Yumi, à genoux, se penche légèrement en arrière, les yeux révulsés, avant de laisser échapper un nouveau cri rauque tandis que sa tête entière s'embrase subitement.

-Hiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiii !!! hurle Midori en fermant les yeux.
...
...
-Fuahahahaha !!
-Hihihihi !

Midori rouvre lentement les yeux, elle réalise que l'étreinte qui lui serrait le cou s'est relâchée. Elle découvre Yumi et Kogasa devant elle, toutes deux riant à s'en tenir les côtes. Les deux farceuses s'échangent un high-five et essuient leurs larmes de rire avant de lâcher un long soupire. Midori reste un instant stupéfaite.

-Ahahah, t'aurais du voir ta tête ! s'exclame Yumi.
-Ouaaah, je suis rassasiée pour 3 mois, hahahaaa... ricane Kogasa, à bout de souffle. Ah, mais qu'est-ce que vous faites ici si tard, au fait ?
-On vient demander comment se rendre dans le monde extérieur !

Midori retrouve son calme.

-Depuis quand c'est ça ton objectif, Yumi... Tu ne voulais pas plutôt en savoir plus sur ce qui est arrivé à Yachiru ?
-Ah oui ! Aussi !
-Ce qui est arrivé à Yachiru ?
-Tu n'es pas au courant, Kogasa ? Elle a disparu il y a presque un an... On a entendu dire qu'elle était morte, mais... Yumi ne veut pas y croire...
-Morte ? Pff, personne ne meurt pour de bon, ici ! Et puis, la connaissant, elle serait contente de mourir... Ça la rendrait encore plus "youkai"...

Une femme, le visage caché par un chapeau de paille conique, s'approche et les interrompt.

-Excusez-moi, j'ai cru comprendre que vous cherchiez à solliciter l'aide du temple Myouren, puis-je faire quelque chose pour vous ?

_________________
All I did, all I could do back then was humbly block out the rain... But you know, hiding from dark skies won't make 'em clear. ♫
avatar
Hadron
Easy
Easy

Messages : 57
Date d'inscription : 09/09/2016
Age : 20
Localisation : Tout fou dans les herbes touffues etouffé par la frousse.

Profil Joueur
 :
Niveau:
Score: (non communiqué)

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Fanfic] Le vol de l'hirondelle

Message par Hadron le Mar 23 Mai 2017, 11:40 am

Episode 38:
-Ah ! Bonjour, nous venons de la part de Ma... Mami... Mamou... commence Yumi.
-Mamizou. corrige Midori.
-Mamizou ! répète Yumi.
-Haha, d'accord d'accord, dites-moi tout. répond la femme en relevant un peu la tête laissant apparaître un grand sourire bienveillant. Mais, je vous en prie, allons nous mettre à l'intérieur avant.

Elle se décale et invite Yumi et Midori à passer devant. Midori se met en marche, Yumi salue Kogasa avant de suivre le mouvement.
Le groupe arrive à l'intérieur du dojo du temple. Midori et Yumi s'asseyent sur leurs talons. Leur hôte vient s'asseoir face à elles.


-Excusez-moi, je crois que je ne me suis pas présentée, je suis Byakuren Hijiri. En quoi puis-je vous aider ?
-Eh bien, nous avons vu cette drôle de brèche dans le sol devant le sanctuaire Hakurei, et Mamizou qui semblait surveiller l'endroit nous a parlé d'orbes, mais elle n'a rien dit de plus, elle s'est contentée de nous envoyer ici. Yumi, ici présente, était très intriguée par cette histoire et m'a traînée jusqu'ici.
-Oh, je vois. Avez-vous entendu parler de ces histoires de légendes urbaines récemment ?
-Ah, en effet, j'en ai entendu parler. Y a-t-il un rapport avec ces orbes ?
-Ces sphères occultes sont apparues récemment, au départ nous pensions qu'en regrouper sept permettrait d'exhausser un voeu, mais nous nous trompions. En réalité lorsque sept sphères sont réunies elles transportent leur propriétaire dans le monde extérieur.
-Ohhhh, je vois. Et comment on fait pour en avoir sept ?! s'exclame Yumi.
-En battant son possesseur. Il semblerait que chacun ai en permanence une sphère sur lui, même après avoir perdu un combat. Le vainqueur obtient une sphère supplémentaire, mais le perdant n'est pas dépouillé de la sienne.

Yumi tourne lentement la tête vers Midori, le visage affublé d'un sourire difficile à interpréter.

-Qu'y a-t... Yumi...? Pourquoi tu me regardes comme ça...?
-Miiiidooooriiiii... chuchote-elle.
-N'y pense même pas !
-WATERBO-
-Aaaaah !!

Midori se protège le visage avec ses bras. Rien ne se passe. Elle jette un coup d'oeil et réalise que Byakuren retient le bras de Yumi.

-Je vous serai reconnaissante d'attendre d'être hors du temple avant de vous battre, merci. prie Byakuren toujours en souriant, malgré une veine battant sur sa tempe.
De plus, si vous cherchez à obtenir des sphères occultes en évitant le combat, je crois savoir que mon *tousse* amie *tousse* Miko, rassemble beaucoup de sphères dans son monde de Senkai. Peut-être pourriez-vous allez tout cass... demander de l'aide là-bas ?
-Si ça peut m'éviter d'être incinérée par Yumi, je ne dis pas non. Comment accède-t-on à cet endroit ?
-Par n'importe quel interstice. Comme celui entre les planches de ce parquet par exemple.
-Eh ? Et comment on est censées passer par là ?
-Même si c'était plus large, t'aurais de trop grosses fesses pour passer de toute façon, Midori. se moque Yumi.
-Pardon ?! Ngaah ! Heat Sign "Astral Ov-

Byakuren joint ses mains et relâche une violente onde de choc dissipant toute magie.

-Ah, vraiment désolée, je me suis emportée !

Byakuren acquiesce de la tête, toujours en souriant.

-Y'avait-il autre chose que je puisse faire ? ajoute-t-elle.
-Ah ! J'ai complètement oublié ! On venait pour ça à la base !
-J'écoute.
-Le nom Yachiru Kokonoe vous est-il familier ?

Pour la première fois depuis le début de l'entrevue, l'expression de Byakuren change.

-Oh, vous êtes donc des connaissances de Yachiru. Je m'attendais à vous voir arriver un jour ou l'autre.
-Alors vous la connaissez ?
-Bien sûr, elle vivait pratiquement ici quelques temps avant sa disparition.

Yumi et Midori s'échangent un regard.

-Alors, c'est simplement là qu'elle était partie ? dit Yumi.
-Et j'étais là lorsqu'elle a disparu dans le Makai. reprend la sainte.
-Alors c'est vrai, elle est morte là-bas ? dit doucement Midori.
-Midori...!
-Eh bien, je n'en suis pas sûre... interrompt Byakuren. Peu de temps après qu'elle ait sombré dans l'abysse, j'ai senti une aura familière. Je ne peux pas l'affirmer avec certitude, mais je pense que Yachiru n'est pas morte. Néanmoins nous n'avons toujours rien retrouvé d'elle... Ni de cette aura familière.
-Tu vois ! J'avais raison, Midori !

Midori baisse légèrement la tête, ferme les yeux et soupire.

-Ahhh... Disons que ça me rassure un peu. Je suppose que moi-même j'y croyais, même si j'évitais de me laisser emporter comme tu l'as fait. Mais il est toujours trop tôt pour se réjouir.

Midori jette un coup d'oeil vers Yumi et est parcourue par un petit sursaut de surprise en découvrant le sourire rayonnant de Yumi. Elle lui retourne le sourire.

-Bon ! Il commence à se faire tard. reprend-t-elle. Merci de nous avoir accueillies madame Hijiri. Nous allons rentrer maintenant.
-Merci pour tout, madame ! s'exclame Yumi.
-Tout le plaisir est pour moi, n'hésitez pas à revenir si besoin, et bon courage dans la poursuite de votre quête.

Yumi et Midori sortent du dojo après s'être inclinées devant Byakuren, elles traversent la cour et passent le portail.

-Il fait déjà nuit noire, heureusement qu'il y a ces lanternes sur les bords du chemin. Dépêchons-nous, Yumi !
-Mais... Moi je pars par là... marmonne Yumi en pointant du doigt vers les montagnes qui se distinguent à peine devant l'horizon de ténèbres.
-Tu as vraiment cru que j'allais te laisser rentrer chez toi toute seule de nuit ? Tu viens chez moi, banane !
-Hmm... Tu me donneras des petits pains si je viens ?
-Evidemment !
-Okay alors !

_________________
All I did, all I could do back then was humbly block out the rain... But you know, hiding from dark skies won't make 'em clear. ♫
avatar
Hadron
Easy
Easy

Messages : 57
Date d'inscription : 09/09/2016
Age : 20
Localisation : Tout fou dans les herbes touffues etouffé par la frousse.

Profil Joueur
 :
Niveau:
Score: (non communiqué)

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Fanfic] Le vol de l'hirondelle

Message par Hadron le Ven 26 Mai 2017, 7:23 am

Episode 39:
Les deux jeunes filles se mettent en route le long du chemin menant au village des humains. Yumi marche d'un pas décontracté en chantonnant tranquillement tandis que Midori semble sur ses gardes, elle scrute les alentours nerveusement.
La silhouette du village commence à se dessiner au bout du chemin mais soudain une étrange lueur blanche entre les arbres sur le côté du chemin attire l'attention de Midori.
Midori s'arrête, d'un coup. Yumi la bouscule doucement par inadvertance.


-Hmm ? Qu'est-ce qu...
-Shhhh...
-Qu'est-ce qu'il y a ? reprend-t-elle en chuchotant.

Yumi remarque à son tour la lueur entre les arbres, elle se tait. Soudain, une détonation retentit, une lumière plus chaleureuse se mêle à la lueur blanche. Tout à coup, la lueur jaillit de la forêt, Midori et Yumi découvrent une silhouette d'un blanc éblouissant. La silhouette traverse doucement le chemin. Elle lévite d'un côté à l'autre lentement, elle ne semble pas avoir de pieds juste un grand drap blanc qui recouvre tout son corps et qui ondule au vent. Arrivée à la moitié du chemin, la silhouette tourne brusquement la tête vers les deux jeunes filles, la capuche recouvrant sa tête ne permettant de distinguer que le bas de son visage. Une mâchoire fine de femme à la peau presque aussi pâle que le drap qui la recouvre.
Subitement, des centaines de petites lumières semblables à des lucioles envahissent l'espace. Midori et Yumi plissent les yeux. C'est alors qu'un long bras, squelettique et brillant, se terminant par une seule griffe en forme de faucille, se met à dépasser de la manche droite de l'entité. Le bras continue de s'allonger vers les deux filles, paralysées. Alors que la griffe s'approche de plus en plus de Yumi, trois nouvelles détonations résonnent, suivies de trois boules de feu jaillissant d'entre les arbres et venant s'écraser contre l'entité mystérieuse et son bras sur le point d'atteindre Yumi.
Les petits orbes lumineux disparaissent. À travers la poussière et la fumée soulevées par les boules de feu, Yumi et Midori distinguent vaguement l'entité qui "rengaine" son bras avant de disparaître en un clin d'oeil.
Yumi et Midori restent quelques secondes stupéfaites.


-Dépêchez-vous ! Au village ! leur crie une voix.

Une autre silhouette, traverse le chemin à toute vitesse entourée d'une aura de flammes laissant apercevoir une longue chevelure argentée. Yumi et Midori pensent reconnaître Mokou qui avait été blessée par Yachiru. Instinctivement, elles se mettent à courir vers le village. C'est alors que la lueur blanche réapparaît derrière elles. Les deux jeunes femmes ne se retournent pas mais perçoivent le son du chargement d'un sort dans leur direction. Par réflexe, Yumi rapproche ses mains entre lesquelles se forme une boule d'eau bouillante. Yumi projette sa boule d'eau au sol et forme un épais nuage de brouillard. Yumi et Midori jettent un coup d'oeil derrière elles pour vérifier son efficacité mais se retrouvent éblouies par une intense lumière. Puis, plus rien.

----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Lorsqu'elles reprennent connaissance, les deux jeunes filles sont au milieu d'une cour. Face à elles s'élève un large temple. Elles s'échangent un regard interrogateur. Quelques personnes se promènent ici et là.

-Où est-ce qu'on est, Midori ? demande Yumi.
-Si je le savais...
-Oh je sais ! Ça doit être Senkai ! Viens allons voir !

Yumi se met en route en sautillant vers l'entrée du temple, elle s'arrête devant les quelques marches et se retourne vers Midori. Celle-ci rejoint Yumi d'un pas hésitant. Elles montent les escaliers menant à l'intérieur du temple. Quelques fidèles vont et viennent. Une personne à l'apparence extravagante, voire même un peu flashy, les aborde.

-Ah ! J'ai le sentiment que vous cherchez Miko, je me trompe ?
-Oh, oui en effet, vous la connaissez ?
-Haha ! Bien sûr, c'est moi !
-Ha ! On est bien à Senkai alors ? demande Yumi.
-C'est bien ça.
-J'ai aucune idée de comment on est arrivées là mais bon... Au moins on a échappé à ce youkai... soupire Midori.
-Vous pouvez vous réfugier ici autant que nécessaire.
-C'est très aimable à vous, mais à vrai dire, puisque nous sommes ici, nous avons une autre requête à vous demander.
-Je suis toute ouïe ! huhu, dit-elle avec ses gros machins sur les oreilles...
-Eh bien, c'est votre collègue, madame Hijiri qui nous a conseillée de vous rencontrer...

Miko tressaille, son sourire amical est quelque peu parasité par des tics nerveux.

-J'écouuute, hahaha... bredouille-t-elle avec un rire gêné.
-Nous cherchons à rassembler des sphères occultes, et elle nous a dit que vous en rassembliez plusieurs.

Miko se retourne un instant, le poing serré.

-Grr... Celle-là !

Elle se retourne à nouveau vers les deux visiteuses.

-Vraiment ? Malheureusement je crains qu'elle vous ait mal informées. Je recueille ces sphères ici afin de sceller leur pouvoir.
-Oh… Bon, bah on dirait qu’on va devoir retourner au plan A… dit Yumi avant de doucement se retourner vers Midori avec un regard démoniaque.
-At-at-attends un peu ! À Miko. [/] Et auriez-vous la moindre information concernant une personne du nom de Yachiru Kokonoe ?
-Kokonoe… Kokonoe… Hmm, ce nom ne me dit rien, désolée.
-Je vois… Merci quand même. Ah… une dernière chose.
-Oui ?
-Pouvons-nous rester ici jusqu’au matin ?
-Bien sûr, comme je l’ai dit, vous pouvez rester ici autant que nécessaire.
-Merci infiniment.

[i]Yumi et Midori sont escortées jusqu’à une chambre dans laquelle deux futons ont été disposés. Elles se dévêtissent et se blottissent sous leurs couettes. Yumi s’enroule tellement dedans qu’elle ressemble à une grosse larve avec juste la tête qui dépasse. Elle rampe comme une chenille jusqu’à Midori qui est allongée sur le dos et vient poser son menton sur cette dernière.


-Eh, Midori… marmonne-t-elle.
-Hmm ?
-Tu dors ?
-…Hmm…
-Ah d’accord, tu dors, pardon…
-Je ne dors pas ! Sinon je n’aurais pas répondu.
-T’appelles ça une réponse ?
-Yumi… Tu m’appuies sur les côtes avec ton menton…

Yumi retire son menton et vient poser sa bouche à la place. Elle commence à souffler de l’air chaud.

-Yumi ! Arrête ! Ça…Haha, Ça chatouille ! Aaaah !

Midori dégage Yumi sur le côté.

-Oh, tu l’auras voulu ! s’exclame-t-elle avant de surgir de sa couette pour commencer à chatouiller Yumi qui se met à se tordre en ricanant.

Yumi se tortille tellement qu’elle finit par malencontreusement donner un coup de tête dans le menton de Midori. Midori tombe en arrière légèrement étourdie. Soudainement, une légère lueur violette éclaire la pièce et une sphère surgit du corps de Midori et se dirige vers Yumi.
Les deux jeunes filles observent la scène avec fascination.


-Alors c’est ça les sphères occultes ?
-C’est juste un boule violette… Je ne sens pas grand-chose en émaner… dit Yumi en l’inspectant de plus près.
-C’est sûrement car elle ne fonctionne pas ici, dans Senkai, comme a dit mademoiselle Miko.
-Oh, c’est vrai. En tout cas j’imagine que ça veut dire que j’en ai deux ! Combien il en fallait en tout déjà ?
-Sept. Mais on devrait attendre d’être hors de Senkai avant de rassembler le reste.
-Oui je sais, sinon elles n’auront aucun effet…
-Non, c’est surtout que j’aimerais éviter de me faire virer d’un endroit aussi hospitalier à cause d’un danger publique comme toi, héhé.
-Hé ! Tu te souviens de ce qu’a dit Byakuren ? Celui qui remporte un combat obtient une sphère de son adversaire, mais le perdant garde quand même la sienne !
-Oui et alors ?
-Ça veut dire que je pourrais très bien te battre sept fois de suite pour avoir toutes les sphères !
-Argh ! Je ne pense pas que ça marcherait, Yumi, haha… Je crois. J’espère…
-C’est bon, je rigole !
-Ahhh… Quoiqu’il en soit, on ferait mieux de dormir, il doit déjà être minuit passé.
-Ouaiiis !

Midori se recouche. Yumi se ré-enroule dans sa couverture et s’endort aussitôt.

----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Le lendemain matin, aux alentours de neuves heures.

-Bonjour Yumi.
-Bonjour…
-Bien dormi ?
-Moui…
-Allez, habille-toi, il est temps d’aller récupérer des sphères occultes !
-Oh.
-Hmm ?
-Tu m’as l’air bien enthousiaste à cette idée. marmonne Yumi avec un regard circonspect.
-Ah, euh… Disons que la phase de rassemblement des sphères est un peu pénible, mais je dois admettre que je suis assez impatiente de voir la suite.
-Mhmm… Je vois, je vois…

Quelques minutes plus tard dans la cour de Senkai.

-Bon, j’imagine que nous pouvons retourner à Gensokyo par-là. C’est dommage j’aurais aimé remercier mademoiselle Miko avant de repartir mais je ne l’ai pas vue…
-Ne t’en fais pas, elle t’a probablement entendue quand même.
-Hein ? Vraiment ? Et puis, vous êtes qui d’ailleurs ?
-Oh moi ? Personne. Je suis le youkai de la voix off.
-Le youkai de la voix off ? Haha, en voilà un youkai bien inoffensi... Uh… C’est… Quoi… Cette sensation soudaine… de lourdeur…

(Huhu, à force de me faire passer pour quelqu’un d’autre je suppose que j’ai mérité ce manque de respect, mais bon…)

-Tout va bien Midori ?
-Euh, ouais… J’ai juste eu un coup de fatigue subitement, mais ce n’est rien, je dois juste avoir faim…
-Oh.
-Bien, on passera par ma boutique avant de partir à la chasse aux orbes. D’ailleurs, j’espère que je n’ai pas raté trop de clients ce matin. Ahhh… Et puis partir à l’aventure comme ça va m’obliger à fermer la boutique pendant quelques temps. Mais bon, après tout je ne suis pas ici pour vivre une vie aussi banale que dans le monde extérieur.
-Allons-y !

_________________
All I did, all I could do back then was humbly block out the rain... But you know, hiding from dark skies won't make 'em clear. ♫
avatar
Hadron
Easy
Easy

Messages : 57
Date d'inscription : 09/09/2016
Age : 20
Localisation : Tout fou dans les herbes touffues etouffé par la frousse.

Profil Joueur
 :
Niveau:
Score: (non communiqué)

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Fanfic] Le vol de l'hirondelle

Message par Hadron le Mer 31 Mai 2017, 6:34 am

Arc chasse aux sphères
Episode 40:
|Les chats noirs portent-ils vraiment malheur, ou est-ce là une autre légende urbaine… ?|

Plus tard à Gensokyo, aux abords du village des humains, non loin de l’endroit où le mystérieux youkai avait poursuivit les deux jeunes femmes.


-Dis Midori.
-Quoi ?
-Par où va-t-on commencer notre recherche après ?
-Oh, maintenant que tu le dis… Je n’en ai pas la moindre idée. Hmm… Il s’agit de combattre des gens pour récupérer suffisamment d’orbes occultes, mais déjà, le combat, ce n’est pas mon truc… Il n’y a pas quelqu’un que tu pourrais affronter, toi ?
-Hmm… Quelqu’un que j’aime pas ?
-Euh, pas forcément, haha.
-Oh, je sais !
-Ah ?
-NOMI ARU !! Viens te battre !
-Eh, Yumi, ne crie pas comme ça en plein milieu du village, voyons !

Une petite voix retentit derrière les deux filles.

-Je suis là, mais… pourquoi ?

Yumi et Midori se retournent.

-Oh ! Bonjour petite Nomi ! s’exclame Midori.
-Ouah !! Nomi ! Euh, salut. T-Tu vas bien ? bégaye Yumi.

Nomi acquiesce de la tête.

-Super ! Euh, dis moi, tu serais d’accord pour qu’on se batte, toi et moi, là, tout de suite ?
-Euh… Pourquoi ferait-on cela…
-Et bien…. Ah ! Tu te souviens quand tu t’es battue contre Midori ici présente ? Et bien aujourd’hui c’est à mon tour ! Je vais la venger !
-Oh… D’accord dans ce cas. Mais je me suis beaucoup améliorée depuis… Je crois.
-Pfuahaha, mais pour qui tu me prends, je vais te one-shot ! Allez, je sais que t’as peur !

Nomi hausse les épaules et s’apprête à dégainer son katana.
Yumi se met en position de combat, elle commence à faire apparaitre une large boule d’eau bouillante entre ses mains.
Nomi bondit de quelques mètres en arrière tout en dégainant son katana puis adopte une posture particulière.


-Past Life "Suguri’s Coffin".

Nomi se retrouve entourée d’une aura rose, ses cheveux et ses yeux prennent également une teinte rose tandis qu’un duplicata légèrement transparent d’elle-même apparait à ses côtés dans la même posture.

-"Phantom Slicer".

Les deux Nomi s’élancent vers Yumi en zigzaguant.

-Oh, pas question ! s’exclame Yumi. High Pressure "Scorching Geyser" !

Un large jet d’eau bouillonnante s’échappe des mains de Yumi, puis s’enflamme.
Les deux Nomi se croisent et passent chacune d’un côté du jet d’eau flamboyant avant de charger à une vitesse fulgurante sur Yumi et de lui assener chacune une volée de cinq coups, brisant instantanément sa spellcard.

Nomi retrouve son apparence d’origine et rengaine son katana. Yumi tombe la tête la première par terre alors que deux orbes occultes s’extirpent de son corps pour flotter jusqu’à Nomi qui les regarde d’un air interrogateur.
Yumi tourne légèrement la tête sur le côté et marmonne :


-Bon, Midori, désolée… mais on va devoir chercher une personne de plus…

Midori ignore Yumi et s’élance vers Nomi.

-Ouah, Nomi ! C’était trop cool comme technique !

Nomi a un léger mouvement de recul.
Midori s’apprête à faire un câlin à Nomi mais lui marche malencontreusement sur la queue.
Nomi pousse un cri de douleur tandis que trois sphères occultes s’échappent de son corps et se dirigent vers Midori.


-Bien joué, Midori ! ricane Yumi en levant difficilement le pouce vers elle.
-Oh ! Je suis vraiment désolée petite Nomi ! Tu vas bien ? s’excuse Midori en caressant la queue encore hérissée de Nomi.
-Avoue, tu l’as fait exprès, Midori. rajoute Yumi en se relevant.
-C’est faux ! C’était un accident ! Oh ma pauvre petite, viens me faire un câlin ! dit-elle en se retournant vers Nomi, les bras ouverts.

Nomi hésite un instant mais finit par venir se blottir dans ses bras.

-Mais dis moi, c’est que tu as un peu grandit on dirait ! remarque Midori. Ou alors, c’est Yumi qui a rétrécit…
-La ferme !
-Bon ! On va à ma boutique, Yumi ?
-M’ouais.
-Tu peux venir aussi, Nomi, si tu veux.

Nomi hausse les épaules, l’air de dire "d’accord, pourquoi pas."
Les trois filles se mettent en route. En chemin, elles croisent à nouveau le villageois qui arrivait toujours au mauvais moment pour acheter chez Midori. Midori l’invite à les suivre, il accepte.
Arrivés devant la petite échoppe, Midori sort sa clé et ouvre la porte, elle tourne la petite pancarte pour signaler que la boulangerie est ouverte et invite tout le monde à entrer.
Une fois à l’intérieur Midori va se mettre derrière son comptoir et enfile son tablier, Yumi grimpe et s’assoit sur le bord du comptoir, Nomi s’assoit sur un tabouret dans un coin et le villageois se tient debout. Midori offre des petits pains à Yumi et Nomi et va chercher un petit paquet contentant un assortiment de pâtisseries qu’elle offre au villageois comme promit. Celui-ci insiste tout de même pour payer mais Midori refuse. Le villageois décide alors d’acheter autre chose en plus des pâtisseries offertes. Midori remercie le villageois. Celui-ci lui renvoie les remerciements avant de repartir.


-Où est-ce qu’on va ensuite, Midori ? l’interpelle Yumi.
-Hmm, je ne sais pas… Tu as une idée ?
-Bah, je pensais partir vers la montagne, on croisera sûrement des tas de youkais là-bas.
-Euh, je ne sais pas si c’est une bonne idée…
-Oh allez, de quoi t’as peur ? Tu sais combien de fois j’ai fais le trajet d’ici à là-bas au moins ? Et toute seule en plus !
-Oui mais…
-Puis tu es déjà venue jusqu’à chez moi, tu peux bien le refaire une deuxième fois !
-Oui mais, il y avait Yachiru avec nous…
-Qu’est-ce que je suis censée comprendre, là…
-…Bon d’accord, va pour la montagne youkai, mais je compte sur toi pour nous sortir d’affaire en cas de besoin. On partira d’ici une heure. Oh, tu t’en vas Nomi ?
-Je retourne au Eientei, merci pour l’invitation.
-Ah, très bien, à une prochaine alors !

Nomi sort de la boutique et referme la porte. Yumi et Midori savourent leur dernier moment de répit.

_________________
All I did, all I could do back then was humbly block out the rain... But you know, hiding from dark skies won't make 'em clear. ♫
avatar
Hadron
Easy
Easy

Messages : 57
Date d'inscription : 09/09/2016
Age : 20
Localisation : Tout fou dans les herbes touffues etouffé par la frousse.

Profil Joueur
 :
Niveau:
Score: (non communiqué)

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Fanfic] Le vol de l'hirondelle

Message par Hadron le Sam 03 Juin 2017, 8:01 am

Episode 41:
|Il paraît qu’un drôle de monsieur a été aperçu à Gensokyo, et même si cela s’avère être vrai, serait-il tout de même une légende… ?|

Après avoir profité de ce petit répit, Yumi et Midori sont fin prêtes à repartir à la chasse aux sphères occultes. Yumi descend du comptoir et tapote ses vêtements pour faire tomber les miettes de pains qui y étaient accrochées. Midori retire son tablier et remet son chapeau sur sa tête d’un mouvement élégant, elle passe ensuite un rapide coup de chiffon sur le comptoir puis enfile une petite veste.


-Prête ? demande-t-elle à Yumi.
-Prête ! lui répond la petite.

Les deux jeunes filles sortent de la boutique. Une légère brise souffle et un doux soleil de printemps rayonne. Après avoir retourné la pancarte de la boutique et fermé la porte à clé, Midori se prépare à partir aux côtés de Yumi. C’est alors que Midori remarque une jeune femme qui passait par là. Elle décide de l’aborder.

-Euh, excusez-moi…

La jeune femme s’arrête et se tourne.

-Oui ?
-Seriez-vous, par hasard, la prêtresse du sanctuaire dans les montagnes ?
-Oui, c’est bien moi, Sanae Kochiya, pour vous servir. Répond la jeune femme avec un sourire amical.
-Ah, vraiment ! Hihi, j’ai quelque peu entendu parler de vous et j’espérais justement vous rencontrer un jour ! Ah, il paraît que vous venez monde extérieur, vous aussi ! …Oh, désolé, je ne voudrais pas vous retenir plus longtemps…
-Pas de soucis, je retournais simplement à mon sanctuaire, je peux prendre un peu de temps ici.
-Oh, nous allions justement vers les montagnes ! Pourrait-on faire un bout de trajet à vos côtés ?
-Bien sûr !

Les trois jeunes femmes se mettent en marche vers la montagne.
Yumi s’approche de Midori.


-Tu l’as appelée en tant que garde du corps ou bien… ? murmure-t-elle.
-Qu’est-ce que tu racontes, Yumi ? C’était juste une rencontre fortuite !
-Mouais…
-Alors euh… reprend Midori à l’attention de Sanae. Que faisiez-vous au village, si ce n’est pas indiscret ?
-Hmm, disons que je menais une petite enquête. Vous devez avoir entendu parler de ces légendes urbaines.
-En effet.
-Eh bien, d’après mes…"supérieures", ces histoires de légendes urbaines et de sphères occultes laissent présager un autre incident bien plus important… C’est tout ce que je peux vous dire pour l’instant.
-Oh, je comprends.
-Non pas que c’est confidentiel, mais c’est que moi-même je n’en sais pas plus… Et vous, qu’est-ce qui vous amène dans la montagne des youkais ?
-Oh, nous ? Euh… nous cherchons justement à rassembler suffisamment de sphères occultes.
-Ah, vous aussi ? C’est un véritable effet de mode on dirait ! Tout le monde semble s’adonner à cette nouvelle activité, mais rare sont ceux qui arrivent à rassembler toutes les sphères. Mais bon, j’imagine que si vous vous aventurez dans la montagne des youkais toutes seules, vous devez être plutôt fortes, vous deux, hein !
-Euh, haha, eh bien… Yumi, l’est un peu… Un peu plus que moi… Qui ne le suis pas…
-Eh ! Je suis beauuuucoup plus forte que toi !
-Même un petit chaton comme Nomi t’as battue en une attaque, Yumi, hihi…
-Mais, c’est pas un petit chaton ! C’est… Une… Non, deux panthères ! Avec un sabre !
-Oh, tu veux dire que tu admets qu’elle est plus forte que toi ?
-N’importe quoi ! C’est juste qu’elle s’est beaucoup améliorée en peu de temps, je ne m’attendais pas à ce qu’elle soit si forte.
-Hmm…
-Haha, vous êtes un drôle de duo, vous deux ! Vous me rappelez un peu deux autres connaissances. Mais… rassurez-moi vous plaisantez, n’est-ce pas, vous saurez vous débrouiller seules, ici, une fois que nos routes se sépareront, hein ?
-Eh bien…
-Mais oui ! Oh la la ! Fais. Moi. Confiance. Midori ! râle Yumi.

Des rires retentissent non loin des trois jeunes femmes, interrompant leur discussion. Au fur et à mesure qu’elles poursuivent le long du chemin, elles distinguent de mieux en mieux les rires et les cris joyeux. Yumi se met en tête de chercher la provenance de ces bruits. Un peu plus loin, entre des buissons, Yumi fait signe à Midori. Midori s’approche et passe sa tête à côté de celle de Yumi. Elles aperçoivent trois personnes assises dans une petite clairière en train de boire allègrement. Elles reconnaissent Mamizou, la tanuki, mais avec elle se trouvent deux personnes qui semblent étrangères à Yumi et Midori. L’une de ces personnes est une petite fille avec deux cornes décorées. Midori semble étonnée de voir une petite fille dans un état pareil. La petite fille tend une gourde violette vers la coupelle de Mamizou et y verse ce qui est très probablement de l’alcool. Malgré tout, ce genre de scène reste relativement courant à Gensokyo. Néanmoins, ici, la troisième personne semble…ne pas être à sa place dans la scène. Il s’agit d’un homme coiffé d’un béret vert et portant des lunettes, et contrairement à ses deux camarades de beuverie, il boit un alcool coloré dans un grand verre.

-C’est étrange, j’ai l’impression d’avoir déjà vu cet homme quelque part, mais impossible de me souvenir où. murmure Midori.
-Oh, vraiment ? répond Yumi.

Sanae vient interrompre les deux curieuses.

-Je ne crois pas que ce soit très poli d’observer les gens ainsi, haha. leur fait-elle remarquer avec un rire gêné.
-Oh ! C’est vrai ! Allez, Yumi, on y va ! chuchote Midori en tirant Yumi hors du buisson.

Tout à coup, une branche craque au dessus de leur tête, attirant l’attention des trois fêtards. Sanae, Midori et Yumi craignent d’avoir été repérées, quand soudain, une jeune femme tombe d’un arbre et vient s’écraser dans la clairière devant Mamizou et ses convives. La jeune femme tombée de l’arbre, se relève et remet sur sa tête un drôle de petit chapeau rouge duquel pendent des petites boules blanches de chaque côté avant d’essuyer sa chemise blanche désormais recouverte de traces vertes d’herbe, elle ramasse ensuite un petit calepin et finit par ré-enrouler une écharpe orangée autour de son cou. Alors qu’elle s’excuse pour son intrusion, Sanae, Midori et Yumi en profitent pour s’éloigner discrètement. Les trois jeunes femmes poursuivent leur chemin.

-Rha ! Maintenant que j’y pense on aurait dû en profiter pour battre ces trois personnes et prendre leurs sphères ! réalise Yumi.
-Ça ne va pas la tête ? Ils étaient trois, et ivres, et il y avait une petite fille !
-Et alors ? Moi aussi j’en suis une !
-C’est pas pareil, toi t’es dangereuse.
-Meh ! Bon ou alors, on aurait au moins pu battre cette quatrième femme qui était cachée dans l’arbre.
-Combien avez-vous d’orbes occultes pour l’instant ? demande Sanae.
-Euh, je crois que Midori en a trois.
-Hmm, il vous en manque encore plusieurs alors. Si je peux vous donner un conseil, essayez de rester au pied de la montagne, en haut vivent les tengus, et ils sont bien plus redoutables en combat qu’ils n’en ont l’air. Cette femme qui est tombée de l’arbre en était une. Quand aux trois autres personnes, je pense que vous avez bien fait de ne pas les attaquer non plus, du moins pour la petite fille…

Les trois filles arrivent à une bifurcation.

-Bon, eh bien je pense qu’il serait préférable que vous suiviez ce petit chemin sur la gauche qui descend vers la rivière, quand à moi je vais monter, mon sanctuaire se trouve plus haut par-là. explique Sanae en pointant du doigt la direction approximative. N’hésitez pas à venir me rendre visite si besoin et faites attention à vous ! dit-elle avec un grand sourire avant d’emprunter le chemin de droite, montant dans la montagne.
-Merci beaucoup, j’espère vous revoir bientôt ! s’exclame Midori en saluant Sanae de la main.

Yumi et Midori se mettent en marche le long du petit chemin de terre descendant vers la rivière.

_________________
All I did, all I could do back then was humbly block out the rain... But you know, hiding from dark skies won't make 'em clear. ♫
avatar
Hadron
Easy
Easy

Messages : 57
Date d'inscription : 09/09/2016
Age : 20
Localisation : Tout fou dans les herbes touffues etouffé par la frousse.

Profil Joueur
 :
Niveau:
Score: (non communiqué)

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Fanfic] Le vol de l'hirondelle

Message par Solarius le Sam 03 Juin 2017, 11:44 pm

Ah, ça faisait longtemps que je n'avais plus le temps de lire cette fic. Maintenant que je suis en vacances, je vais enfin pouvoir rattraper mon retard ^^
Comme d'habitude j'en rajoute un peu pour que ce soit amusant à lire :p

Spoiler:
Les deux jeunes filles se mettent en route le long du chemin menant au village des humains. Yumi marche d'un pas décontracté en chantonnant tranquillement tandis que Midori semble sur ses gardes, elle scrute les alentours nerveusement.
En gros si je comprends bien, Yumi est la plus peureuse des deux, mais uniquement dans les passages où il n’y a pas de danger ?:p

C'est alors qu'un long bras, squelettique et brillant, se terminant par une seule griffe en forme de faucille, se met à dépasser de la manche droite de l'entité. Le bras continue de s'allonger vers les deux filles, paralysées. Alors que la griffe s'approche de plus en plus de Yumi, trois nouvelles détonations résonnent, suivies de trois boules de feu jaillissant d'entre les arbres et venant s'écraser contre l'entité mystérieuse et son bras sur le point d'atteindre Yumi.
J’adore la différence entre les yokais de Zun et les tiens, y’a aucun moyen de les confondre ^^
Cherchons les différences !:

Je trouve qu'à certains moments il serait peut-être intéressant d'insister un peu plus sur l'ambiance. Je suis pas forcément le mieux placé pour dire ça, mais je trouve que parfois tu pourrais mieux décrire les décors, notamment pour le temple de Miko.
Elles montent les escaliers menant à l'intérieur du temple. Quelques fidèles vont et viennent.
Là je m'étais sérieusement demandé si on était de retour en plein jour, vu qu'à priori il est difficile de monter un escalier dans le noir, et que les fidèles sont censés dormir à cette heure. Là, le fait de préciser la difficulté à voir les marches de l'escalier ou l'horizon, ça aurait permis d'ancrer le contexte dans le récit.

Yumi se tortille tellement qu’elle finit par malencontreusement donner un coup de tête dans le menton de Midori. Midori tombe en arrière légèrement étourdie. Soudainement, une légère lueur violette éclaire la pièce et une sphère surgit du corps de Midori et se dirige vers Yumi.
Euh... Ça peut vraiment s’obtenir comme ça les orbes occultes ?!
Genre si tu te frappes la tête contre ton plafond trop bas en te réveillant, t’en obtiens une ?

-Past Life "Suguri’s Coffin".
Nomi se retrouve entourée d’une aura rose, ses cheveux et ses yeux prennent également une teinte rose tandis qu’un duplicata légèrement transparent d’elle-même apparait à ses côtés dans la même posture. 
-"Phantom Slicer".
Les deux Nomi s’élancent vers Yumi en zigzaguant. 
Donc c’est ça, dans cet univers il est courant de lancer au moins deux spell cards en même temps ^^

Midori s’apprête à faire un câlin à Nomi mais lui marche malencontreusement sur la queue.
Nomi pousse un cri de douleur tandis que trois sphères occultes s’échappent de son corps et se dirigent vers Midori. 
Ah donc le côté parodique du truc est largement assumé... Ok, je retire ce que j'ai dit plus haut ^^

|Il paraît qu’un drôle de monsieur a été aperçu à Gensokyo, et même si cela s’avère être vrai, serait-il tout de même une légende… ?|
Seigneur Dieu, un homme à Gensokyo ?! Ça c’est une légende urbaine !

-…Bon d’accord, va pour la montagne youkai, mais je compte sur toi pour nous sortir d’affaire en cas de besoin. On partira d’ici une heure.
En fait Midori est autant boulangère que Tintin est reporter, si je comprends bien ? :p

-Alors euh… reprend Midori à l’attention de Sanae. Que faisiez-vous au village, si ce n’est pas indiscret ?
-Hmm, disons que je menais une petite enquête. Vous devez avoir entendu parler de ces légendes urbaines.
J’aurais tellement bien vu Sanae répondre "Je venais juste acheter du pain à la boulangerie locale, mais cette dernière est fermée encore plus souvent que les préfectures de police dans le monde extérieur"...

 Tout le monde semble s’adonner à cette nouvelle activité, mais rare sont ceux qui arrivent à rassembler toutes les sphères.
J’ai d’ailleurs du mal à comprendre pourquoi vu que apparemment ça peut arriver sur n'importe quel malentendu...

L'homme mystérieux, ce serait pas un personnage de Seihou Project ?
Spoiler:

-Ça ne va pas la tête ? Ils étaient trois, et ivres, et il y avait une petite fille !
Est-ce qu’elle a vraiment réussi à intégrer les lois de Gensokyo ou bien... ?
Non parce qu’une petite fille qui porte des cornes, qui discute avec des yokais, et qui a l’air de bien supporter l’alcool... ça va, à Gensokyo c’est généralement le genre de cible qui sait se défendre et qui est déjà pluricentenaire XD
Ou alors il fallait comprendre la remarque à l'inverse, genre "Oh mon dieu ce yokai ressemble à une petite fille de 10 ans, cela signifie que nous n'avons aucune chance !"

En bref c'est toujours sympa à lire, même si à l'occasion il peut être intéressant d'insuffler un peu plus de personnalité dans les lieux et les ambiances. Si tu ne le fais pas ça peut parfois donner l'impression de "survoler" les lieux comme s'ils n'étaient pas importants.

_________________
La mort d'un homme est une tragédie. La mort d'un millier d'hommes est une statistique. La mort d'un million d'hommes, c'est Chuck Norris.

Ma fanfiction sur Flandre et Remilia Scarlet : http://touhou-france.forumactif.com/t3597-fanfic-deux-paires-d-ailes-ecarlates

Et ma fanfiction sur comment Koishi en est venue à fermer son oeil : http://touhou-france.forumactif.com/t3685-fanfic-liees-par-le-sang-et-l-esprit
avatar
Solarius
Dragon de l'astre solaire

Messages : 710
Date d'inscription : 06/04/2015
Age : 21
Localisation : France

Profil Joueur
 : TH07 - PCB TH07 - PCB
Niveau: Normal
Score: (non communiqué)

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Fanfic] Le vol de l'hirondelle

Message par Hadron le Dim 04 Juin 2017, 3:15 pm

Hey ! Ça me fait plaisir de revoir une review de ta part ! :D

Bon, c'est partit pour la tentative d'argumentation habituelle !^^

Spoiler:
1ere remarque: Hmm, je suis pas tout à fait sûr d'avoir compris. Tu veux dire que Yumi, pour une fois que la situation est inquiétante, n'est pas inquiète ? Alors que des fois elle l'est pour pas grand chose ? Si c'est ça, ben je répondrais que ça fait partie du personnage, elle est pas toujours très logique ou attentive.
2eme remarque: Haha, tu m'as tué avec cette comparaison (au passage merci d'avoir choisi kogasa pour illustrer ). Alors, certes, ce youkai est très différent de ceux qu'on côtoie généralement dans Touhou, mais il ne faut pas croire que tous les youkais de Gensokyo suivent le même schéma que les personnages qu'on connait bien. Il y a beaucoup d'autres youkais qui ont toujours une apparence plus... "youkaiesque" ? Pour en citer quelques uns, on peut penser au Saigyou Ayakshi qui n'est autre qu'un arbre, les différents miroirs que l'on croise dans les jeux PC-98, le crapaud géant, les animaux de Kasen, la chaussure tsukumogami de Kosuzu et j'en passe. Sans oublier que certains youkais à l'apparence humaine peuvent quand même se montrer sous d'autres formes comme Nue ou Orin. Après pour le genre, c'est pas clairement prouvé mais il est dit qu'on peut distinguer un visage de femme sous sa capuche. Pour la non-appartenance au folklore japonais... je vais rien dire pour l'instant. Et pour l'absence de spellcards, pareil, tous les youkais ne s'y plient pas, à leurs risquent et périls. Et puis rien ne dit qu'elle n'en a pas, elle n'en a juste pas utilisé.
3eme remarque: Pour la description des lieux, je note ! C'est vrai que j'ai tendance à penser que tous ceux qui lisent se représentent déjà plus ou moins le décor grâce aux jeux et aux livres mais j'essaierai de faire un effort.
4eme remarque: Hmm disons que je pense pas qu'on puisse gagner une orbe simplement en se cognant, mais si quelqu'un nous met dans un état de faiblesse, que ce soit après un duel de spellcards ou d'un simple coup, ça réuni les conditions nécessaires pour obtenir une sphère. D'ailleusr dans ULiL les combats ne se règlent pas forcément à coups de spellcards mais aussi de coups au corps à corps, même si bon je sais, l'acharnement physique est normalement proscrit et que c'est juste pour coller avec le gameplay de jeu de combat.
5eme remarque: Alors, oui, c'est vrai que c'est pas clair. Mais dans ma tête la seule spellcard est Past Life "Suguri's Coffin" parce qu'il y a les deux morceaux qui composent généralement le nom d'une spellcard, quand il y a simplement la seconde partie entre guillemets, comme "Phantom slicer", j'imagine que c'est plutôt une simple attaque spéciale, ce qui pourrait s'apparenter aux skillcards qu'on a dans SWR et UNL qui sont de simples attaques spéciales ou alors les haut+strong attack, bas+strong attack, etc qu'on a dans HM et ULiL.
7eme remarque: Pareil que pour les différents types de youkais, faut pas croire qu'il n'y a que des femmes à Gensokyo.^^
9eme remarque: ... xD
Neme remarque: Non l'homme n'est pas un perso de Seihou, notamment parce que je ne connais absolument rien de Seihou. L'homme en question est probablement l'homme le plus important de Touhou. Et puis, Midori pense l'avoir déjà vu, or elle n'est à Gensokyo que depuis quelques années à peine, peut-être qu'elle le connait depuis un peu plus longtemps... ? *clin d'oeil, clin d'oeil*
Dernière remarque: Bah, Midori a décidément du mal à se faire à la logique de Gensokyo, dans ça tête ça reste petite fille=très jeune=faible. Faut dire aussi qu'elle n'a pas côtoyé grand monde en dehors des humains du village et des quelques youkais qui s'y promènent.

Enfin bref, merci pour ton commentaire, j'essaierai d'en tenir compte à l'avenir par rapport à la description des lieux et de l'ambiance.^^
Et à bientôt ! :p

_________________
All I did, all I could do back then was humbly block out the rain... But you know, hiding from dark skies won't make 'em clear. ♫
avatar
Hadron
Easy
Easy

Messages : 57
Date d'inscription : 09/09/2016
Age : 20
Localisation : Tout fou dans les herbes touffues etouffé par la frousse.

Profil Joueur
 :
Niveau:
Score: (non communiqué)

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Fanfic] Le vol de l'hirondelle

Message par Hadron le Mar 06 Juin 2017, 2:45 am

Episode 42:
|Peut-on vraiment parler de légendes urbaines dans un monde où il est possible de rencontrer un fantôme à chaque instant… ?|

Yumi et Midori arrivent au bord de la rivière, une eau cristalline s’y écoule dans une symphonie de clapotements.
Yumi plonge la main dans l’eau et prend une gorgée.


-Ouah ! Elle est super fraîche ! Tu veux goûter, Midori ?
-Hum, oui, pourquoi pas, c’est vrai que je commence à avoir un peu chaud à force de marcher.

Yumi replonge sa main et tend sa paume remplie d’eau à Midori. Midori se baisse légèrement et entrouvre la bouche. Yumi verse le contenu de sa main dans la bouche de Midori.

-OUAAAAH !! C-C-Chaud !! YUUUMIII !!! hurle Midori en se tenant la bouche.
-Fuahahahahahaaa !

L’eau bouillante finit de s’évaporer de la main de Yumi. Midori prend elle-même plusieurs gorgées d’eau fraîche pour apaiser la brûlure. Un petit groupe de youkais, intrigué par les deux filles, s’approche.

-Midori, regarde ! prévient Yumi en tapotant l’épaule de Midori.

Midori relève la tête, le visage rouge et couvert d’eau.

-Oh, des kappas !
-Tu sais ce que ça veut dire ? Restes en retrait, Midori ! Je m’occupe d’eux ! s’exclame Yumi en se mettant en posture de combat.

Les kappas s’échangent un regard surpris, avant de se mettre à ricaner. Trois d’entre eux plongent dans la rivière, la quatrième se tient sur un rocher face à Yumi.

-Alors comme ça vous voulez de l’eau ? Tenez ! s’exclame la kappa en dégainant un fusil à eau.
-Oh, un adversaire qui utilise l’eau ! Mes préférés !

Yumi fait s’élever un mur d’eau de la rivière et absorbe le tir de la kappa, elle détache ensuite le mur d’eau de la rivière et le transforme en large boule bouillonnante prenant une teinte orangée.

-High Pressure "Flaming Spring" !

D’un mouvement de paume, la boule d’eau se transforme en jet d’eau en spirale fonçant tout droit sur la kappa. Le jet s’écrase sur la petite youkai mais elle ressort indemne protégée par une large bulle. Yumi positionne ses mains au dessus de la surface de la rivière.

-"Flaming Pilar" !

Plusieurs colonnes d’eau s’élèvent de la rivière et éclatent en particules incandescentes. L’eau retombe et un épais brouillard se lève. Yumi dissipe le brouillard d’un mouvement de bras circulaire pour voir le résultat de son attaque mais est surprise par une rapide contre-attaque de la kappa, trois larges jets d’eau viennent la percuter de plein fouet. Elle s’essuie le visage.

-Fouah… Laissons-tomber l’eau… Ça ne mène à rien…
Heat Transfer "Fire Side" !

Yumi positionne sa main au dessus de la rivière et semble absorber de la vapeur d’eau. Petit à petit, la surface de la rivière commence à geler et la vapeur d’eau gravitant autour des mains de Yumi s’enflamme. Les flammes grandissent et s’intensifient jusqu’à devenir bleues. Yumi rapproche ses mains devant elle d’un mouvement vif, deux rideaux de projectiles bleus et jaunes se croisent et foncent sur la kappa. La Kappa s’élance au travers et se rapproche de Yumi. Alors qu’elle arrive nez-à-nez avec Yumi, Yumi retourne ses mains et les rapprochent d’elle, les rideaux de danmakus prennent la forme de deux grandes langues de flammes bleues et font demi-tour avant de s’écraser dans le dos de la kappa. La kappa tombe à plat ventre aux pieds de Yumi. Yumi croise les bras fièrement. La kappa relève doucement la tête et dégaine un petit boitier avec un bouton rouge en ricanant. Yumi n’a pas le temps de réagir et est prise dans une grande explosion. Yumi dissipe la fumée en agitant sa main, elle tousse. Ses manches sont légèrement noircies. La kappa se tient devant elle, une sphère occulte à la main, avec un sourire narquois.

-Ha ! Tu crois avoir gagné ? commence Yumi. C’est dommage, j’avais qu’une seule sphère occulte sur moi ! C’est Midori qui a les… OUAAAAAAAAAH MIDORI !! Je t’avais dit de rester en retrait !!!

Midori est K.O entre les trois autres kappas portant chacun une des sphères occultes qu’avait Midori.
Yumi se retourne, enragée, vers la kappa seule, mais celle-ci sort une sorte de cape et la passe devant elle, disparaissant instantanément. Yumi se retourne à nouveau vers les trois autres kappas qui font de même.


-Mais… MAIS… Aaaaaaaaah ! Fait chier !! Midoriii ! Debout !

Midori reprend lentement ses esprits.

-Ahhh… Désolée, Yumi…

Yumi aide Midori à se relever. Elles reprennent leur route, déprimées.

-Pff… On vient de se faire dépouiller toutes nos sphères par une bande de sales kappas…
-Je crois qu’on n’arrivera jamais à rassembler assez de sphères, Yumi… Autant laisser tomber. En plus, il ne va pas tarder à faire nuit, on ferait mieux de rentrer…
-Autant aller chez moi, c’est plus proche d’ici que le village…
-D’accord…

Alors que les deux jeunes filles se résignent à rentrer les mains vides, un dernier malheur vient à leur rencontre. Au milieu de la lumière chaleureuse du couché de soleil, apparait une lueur pâle qui ne leur est pas inconnue. De petites billes de lumière se mettent à flotter autour d’elles et subitement, le fantôme qui les avait poursuivies la veille près du village des humains, surgit devant elles.

-Encore toi ?! Bon cette fois, ça va barder ! s’exclame Yumi en préparant un sort.

Les petites boules de lumières se mettent à briller plus intensément et viennent s’agglutiner autour des poignets de Yumi, scellant sa magie. Midori elle reste paralysée et observe la scène, impuissante. Le fantôme s’approche lentement en flottant et tend ses manches vers Yumi qui a les bras tendus devant elle, les paumes vers le haut, maintenus par les petites lucioles du fantôme. Une lueur violette commence à émaner des manches du fantôme et un objet translucide de la même couleur semble en sortir. Les manches du fantôme sont désormais au dessus des mains de Yumi. L’expression de colère de Yumi se transforme en surprise lorsqu’une sphère occulte tombe de la manche du fantôme jusque dans sa main. Une deuxième sphère occulte sort de l’autre manche du fantôme et tombe dans l’autre main de Yumi, puis une troisième vient percuter la première avant de tomber par terre, puis une quatrième, et une cinquième, et cela continue jusqu’à ce qu’une vingtaine de sphères occultes se retrouvent empilées par terre aux pieds de Yumi, ébahie. Après cela, le fantôme recule avant de disparaitre en un clin d’œil, suivit de ses petites boules lumineuses. Yumi et Midori restent un instant stupéfaites. Yumi se retourne doucement vers Midori, tenant toujours ses sphères occultes d’un air interrogateur. Midori s’approche et vient ramasser une sphère quand soudainement, la masse entière de sphères semble se liquéfier et se transforme en une large flaque violette sur le sol. Une intense lumière violette se met à briller alors qu’une grande fissure s’ouvre par terre, donnant sur la même vision surréaliste que les deux filles avaient vu devant le sanctuaire Hakurei. Elles s’échangent un étrange regard, à la foi stupéfait et hésitant mais aussi excité et joyeux.
Une voix retentit.


_________________
All I did, all I could do back then was humbly block out the rain... But you know, hiding from dark skies won't make 'em clear. ♫
avatar
Hadron
Easy
Easy

Messages : 57
Date d'inscription : 09/09/2016
Age : 20
Localisation : Tout fou dans les herbes touffues etouffé par la frousse.

Profil Joueur
 :
Niveau:
Score: (non communiqué)

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Fanfic] Le vol de l'hirondelle

Message par Hadron le Mar 27 Juin 2017, 5:03 am

Arc Monde Extérieur
Episode 43:
-Normalement, se rendre là-bas de cette façon n’y donne accès qu’un temps limité, mais étant données les circonstances, vous serez peut-être capable d’y rester plus longtemps, voire indéfiniment, et si c’est le cas, alors j’espère que vous avez un plan pour revenir ici, si toutefois c’est ce que vous désirez. Bah, après tout, vous n’aurez pas le choix, j’imagine qu’elle viendra vous récupérer dans le pire des cas…

Yumi et Midori cherchent d’où provient la voix en se fiant à l’odeur d’alcool qui embaume l’air ambiant mais ne trouvent rien.

-Oh, et tenez, ça pourrais vous servir. Reprend la voix avant de jeter un balai en direction de Midori.
-Mais… C’est mon balai ! Qui êtes-vous et comment l’avez-vous eu ?
-Je me suis dit que tu l’avais oublié et que tu en aurais besoin, c’est tout.
-Ah, euh, eh bien merci qui que vous soyez, mais je ne suis pas encore très douée avec ça…
-Et vous comptez entrer là-dedans comment ? Vous réalisez que cette brèche s’ouvre dans le ciel du monde extérieur, n’est-ce pas ? Or aucune de vous deux ne sait voler, alors c’est l’occasion parfaite d’apprendre.
-Eh bien, j’ai déjà essayé, j’ai même déjà réussi, mais je préfère juste éviter et me contenter de marcher généralement…
-Bla bla bla… Vous allez finir par y aller oui ou non ?
-Ouais ! Allez Midori ! On y va…uaah… ! s’excite Yumi en sautillant au bord de la faille avant de tituber en arrière, prise de vertiges.

Midori ravale sa salive puis soupire.

-Très bien…

Elle se met à cheval sur son balai et se concentre. À la surprise générale, elle s’élève de quelques centimètres du sol de façon fluide et stable elle tangue légèrement sur les côtés puis se stabilise. Elle expire longuement.

-Ok, Yumi. Tu peux monter, mais tiens-toi bien droite.
-Ooooh !

Midori se rapproche du sol. Yumi se positionne derrière et s’accroche à la taille de Midori avant d’être soulevée par le balai. Midori, encore tremblante, laisse échapper un dernier soupire avant de s’élever un peu plus et de se positionner au dessus de la fissure violacée.

-Prête ?
-Prête !

Le balai et ses deux passagères s’engouffrent dans la faille. Midori ne quitte pas des yeux son objectif. Yumi jette un dernier coup d’œil à Gensokyo. Les deux jeunes filles disparaissent dans le monde urbain, brillant de milles feux.

----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Les deux jeunes filles se retrouvent au beau milieu du ciel crépusculaire, survolant les gratte-ciels. Yumi est parcourue par un violant frisson.

-Ouah ! Yumi ! Evite de b-bouger c-comme ça… ! réprimande Midori en frissonnant elle aussi.
-D-Désolée, il f-fait s-super froid d-d’un coup ! répond Yumi en grelottant.
-J’avais j-jamais volé aussi haut, il f-fait très froid à cette altitude…
-Dépêche-toi d-de descendre !
-O-Ouais… OUAAAAAAAAAAAH !!

Une violente rafale de vent vient secouer le balai et ses deux passagères qui se cramponnent tant bien que mal. L’embarcation précaire est emportée par le vent comme une plume avant de se stabiliser quelques centaines de mètres plus bas. Midori rouvre les yeux et sursaute.

-Mon chapeau !

Yumi qui l’avait attrapé de justesse le redépose sur la tête de sa propriétaire.

-Oh, merci Yumi…

Yumi se contente de lever le pouce, toujours prise de vertiges, le visage enfoui dans le dos de Midori.

-Tout va bien Yumi ?
-J’aimerais admirer la vue, mais je crois que je vais vomir si je regarde en bas… buh… marmonne-t-elle de façon presque inintelligible.
-Tu veux qu’on se pose ? De toute façon j’aimerais éviter que l’on nous voie voler à travers la ville…
-M’oui…
-D’accord.

Midori descend lentement vers un quartier dans lequel il semble ne pas y avoir trop de monde et se pose en douceur à l’abri des regards.

-Ça va mieux Yumi ?
-Voui. On va par où maintenant ?
-Hmm, on a atterris à Tokyo mais je ne connais pas vraiment ce quartier, heureusement j’ai repéré une gare pas loin par là en descendant.
-Une gare ?
-Un endroit avec des trains qui nous emmènerons ailleurs.
-Des trains ?
-Oui des… Bah tu verras bien. Par contre, je te demanderais de bien te tenir ici, je ne veux pas d’ennuis, déjà que t’es habillée d’une drôle de façon…
-Comment ça je suis habillée d’une drôle de façon ?!
-Bah, disons que le style vestimentaire des gens a changé depuis ton époque, haha.
-Peuh !
-T’inquiète, même moi je parais bizarre à me promener avec un chapeau pointu et un balais sous le bras, hihi… Allez, allons à la gare !

Les deux jeunes filles se mettent en marche vers la gare. Yumi sort son petit calepin et dessine frénétiquement tout ce qu’elle observe avec un regard passionné. Soudainement, elle court se coller à la vitrine d’une boutique. Midori la rejoint.

-Yumi ! Ne touches à rien !

Une vieille dame sort de la boutique en ricanant.

-Héhéhé, c’est une adorable fillette que vous avez là.
-Ah, ce n’est pas ma… Enfin oui… Merci, haha. (J’ai l’air si vieille que ça ou c’est Yumi qui a l’air très jeune… ?) Allez Yumi, on y va maintenant ! s’exclame Midori en la décollant de la vitrine.

Midori et Yumi continuent leur chemin à travers la ville, arpentant de petites rues étroites surplombées par un dense réseau de câbles électriques.

-Alors c’est ça qu’est devenu le monde d’où je viens… ? demande Yumi d’un air peu convaincu.
-Le monde réel, oui, enfin si c’est bien de là que tu viens.
-M’ouais… Là où j’habitais, il n’y avait que quelques bâtiments entourés par beauuuucoup d’arbres. Maintenant, on dirait que c’est l’inverse…
-Oui, c’est vrai, du moins ici. Mais tu préférais être dans ton village, où dehors dans la forêt ?
-Bah, dans mon village ! C’était dangereux dehors. Enfin c’est ce qu’on me disait toujours, même si j’y croyais pas tellement.
-Dans ce cas, ce n’est pas si mal que le village se soit agrandi jusqu’à prendre la place de la forêt, si ?
-Hmm, vu comme ça…

Les deux filles continuent leur marche.

_________________
All I did, all I could do back then was humbly block out the rain... But you know, hiding from dark skies won't make 'em clear. ♫
avatar
Hadron
Easy
Easy

Messages : 57
Date d'inscription : 09/09/2016
Age : 20
Localisation : Tout fou dans les herbes touffues etouffé par la frousse.

Profil Joueur
 :
Niveau:
Score: (non communiqué)

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Fanfic] Le vol de l'hirondelle

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 3 sur 3 Précédent  1, 2, 3

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum