2 - La haine incarnée

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

2 - La haine incarnée

Message par Solarius le Jeu 03 Nov 2016, 7:11 am

Bonjour à tous, le deuxième scénario est sur le point de débuter !
Vous pouvez rejoindre la partie Roll20 ici : https://app.roll20.net/join/1600264/16zPtw

Alors que, dans la partie sud de Gensokyo, la colère monte envers les habitantes du Manoir Écarlate à cause des attaques de vampires qui sévissent dans la région, la partie nord de Gensokyo est exceptionnellement calme. Tellement calme, à vrai dire, que ça devient suspect...
Depuis déjà plusieurs années, les conflits se font rares dans cette partie du pays. Mais depuis une semaine, c'est comme si tous les habitants, yokais comme humains, s'étaient transformés en bisounours incapables de se défendre, ce qui est d'autant plus problématique que cette région n'est pas épargnée par l'invasion des démons.

Yukari a envoyé quatre aventurières pour enquêter sur le sujet. La première est Sakuya Izayoi, la domestique du Manoir Écarlate capable de contrôler le temps et l'espace. La deuxième est Nuria Shaji, une androïde venue d'un autre monde. Il y a aussi Medicine Mélancolie, une poupée abandonnée qui a développé une personnalité propre, ainsi que la capacité de maîtriser le poison. Enfin, il y a Clownpiece, une fée de l'enfer bigarrée capable de mener les gens à la folie.
Elles n'ont jamais vraiment travaillé en équipe auparavant, même si certaines de se connaissaient déjà.

Le Nord de Gensokyo présente un paysage sauvage et escarpé ; alors que le sud est globalement plus plat, ce qui le rend plus domesticable tant par les humains que les yokais. Pour vous donner une idée, la Montagne Yokai, située à la frontière entre le nord et le sud de Gensokyo, est une sorte de compromis entre les paysages escarpés du nord et la domestication du sud.
Pour cette raison, Mayohiga est une étape très prisée par ceux qui souhaitent se rendre au nord. C'est un petit village de yokais isolé au milieu des montagnes, une enclave civilisée à l'intérieur du territoire sauvage.

C'est donc par Mayohiga que nos héroïnes commencent leur enquête. Elles ont sur elles de l'argent pour faire les boutiques si elles le veulent. Néanmoins, avant toutes choses, j'aimerais qu'elles lancent chacune un dé 100...
illustration:

_________________
La mort d'un homme est une tragédie. La mort d'un millier d'hommes est une statistique. La mort d'un million d'hommes, c'est Chuck Norris.

Ma fanfiction sur Flandre et Remilia Scarlet : http://touhou-france.forumactif.com/t3597-fanfic-deux-paires-d-ailes-ecarlates

Et ma fanfiction sur comment Koishi en est venue à fermer son oeil : http://touhou-france.forumactif.com/t3685-fanfic-liees-par-le-sang-et-l-esprit
avatar
Solarius
Dragon de l'astre solaire

Messages : 710
Date d'inscription : 06/04/2015
Age : 21
Localisation : France

Profil Joueur
 : TH07 - PCB TH07 - PCB
Niveau: Normal
Score: (non communiqué)

Revenir en haut Aller en bas

Re: 2 - La haine incarnée

Message par Solarius le Sam 12 Nov 2016, 11:19 am

En entrant dans le nord de Gensokyo, Medicine, Clownpiece et Nuria sentent qu'on essaie de leur arracher quelque chose... une partie de leurs sentiments en fait. Elles ont de plus en plus de mal à ressentir de la haine ou de l'adversité... Seule Sakuya, pour le moment, semble épargnée par cet effet.

Yukari a proposé aux héroïnes de se retrouver dans une rue de Mayohiga, et elle leur a donné des photos pour pouvoir se reconnaître entre elles.
Medicine a à cœur de ne pas gêner ses coéquipières, elle arrive donc légèrement en avance au lieu de rendez-vous. En plus des habitants (des yokais animaux pour la majorité), elle remarque vite de grands parchemins qui déambulent au milieu du village. Il s'agit de parchemins sentinelles, servant à défendre le village en cas d'attaque hostile.

Sakuya arrive pile à l'heure au point de rendez-vous, ponctuelle à la seconde près. En la voyant, Medicine s'exclame :
- Bonjour, tu es la servante du manoir ? C'est bien avec toi que Yukari m'a demandé de faire équipe ?
- Oui, c'est bien moi.
- Je suis un peu en avance, mais les autres ne devraient pas trop tarder je suppose.
- Elles seraient déjà arrivées si j'avais encore la totalité de mon pouvoir. Mais à cause de cet incident...
- Oui, Su-san aussi est fatigué à cause de ce qui se passe en ce moment.

Clownpiece arrive alors au rendez-vous, en s'exclamant :
- Hoy, je me présente je m'appelle Clownpiece, et vous vous ne seriez pas les personnes qui doivent faire équipe avec moi ?
- Oh, il semblerait que le 3e membre de l'équipe soit arrivé ! remarque Medicine.
- Salut, dit simplement Sakuya.
- Bonjour, donc désolée d'être en retard mais je faisais la queue pour avoir cette glace a la vanille qui est trop délicieuse... commence la fée de l'enfer.
- Il ne reste plus qu'une personne à attendre et nous serons au complet, affirme Medicine. On se présentera chacune quand elle arrivera ?
- Sans doute... dit la domestique.

Nuria arrive en dernière, et aborde les trois autres en disant :
- Bon... Bonsoir !
- Bonsoir, répond Sakuya.
- C'est le jour, fait remarquer Clownpiece.
- Ah, voilà la 4e personne dont parlait Yukari, s'enthousiasme Medicine. Bonjour ! Nous sommes donc au complet, non ?
- Nous somme le jour ? Bizarre, je vois noir... s'étonne Nuria.
- Logiquement oui on est au complet, dit Clownpiece.
- Si l'on doit résoudre l'incident ensemble, on ferait mieux d'en savoir plus sur les unes sur les autres, propose la poupée.
- Donc je suis Sakuya Izayoi, je travaille au Manoir du Démon Écarlate, et apparemment Yukari, une yokai que nous connaissons bien, voulait que je résolve un incident ici, avec des coéquipiers. J'imagine qu'elle parlait de vous.
- Je vois... Tu n'en sais pas plus que moi sur l'incident, donc, suppose Medicine.
- Non, je sais simplement que les gens d'ici ont l'air de manquer de... force de volonté.
- Moi je m'appelle Clownpiece et on peut dire que je suis un clown. Je suis ici car Yukari m'a dit de résoudre un incident avec des coéquipières qu'elle aurait choisies.
- Je vois. Et toi Nuria ? continue la poupée.
- Moi je suis Nuria Shaji, une androïde venant d'un monde extérieur à celui-ci, système d'exploitation Windows 9.9.9, Yukari m'a dit que je devais venir ici. Je ne sais pas pourquoi, par contre.
- Oh, une androïde. Je pense que l'on va bien s'entendre toi et moi ! s'exclame Medicine.
- Une androïde... ça existe ça ? dit Sakuya perplexe. Tu as été fabriquée par les kappas ?
- Non, j'ai été fabriquée par Rokajiri Shinosei.
- Je ne... connais pas cet personne, avoue la domestique.
- En gros c'est quoi ce système Windows 9. truc ? demande Clownpiece.
- Un système d'exploitation est un grand programme écrit par des programmeurs, cela sert a faire plusieurs choses... explique l'androïde.
- Ok trop compliqué pour moi, déclare la fée de l'enfer.
- En ce qui me concerne, je suis Medicine Melancholy. Je suis une poupée et je peux manipuler le poison. J'espère que vous ne maltraitez aucune poupée, Su-san ne le pardonnerait pas.
- Une poupée vivante ?! Je n'avais encore jamais vu ça, s'étonne Clownpiece.
- Eh bien, je connais bien une personne qui "maltraite" ses poupées et la plupart de ses jouets, mais je doute qu'elle craigne le courroux de qui que ce soit, dit Sakuya. Bref, enchantée, contente de voir que je suis la seule humaine du groupe. Les humains sont une plaie en général.
- Humaine vous dites ? Bizarre, je vois des choses bizarres dans votre cœur, mais bon... remarque Nuria.
- Tu es une humaine Sakuya ? Tu ne fais pas de mal aux poupées ? demande Medicine.
- Moi non. J'ai passé l'âge de m'y intéresser en fait.
- Bon, si tu ne fais rien aux poupées, ça va. En plus, tu n'apprécie pas les humains non plus, apparemment... dit la tsukumogami.
- C'est pas logique vu qu'elle est humaine, remarque Clownpiece.
- Disons que je préfère travailler et vivre avec des yokais, répond la domestique.

Pendant qu'elles discutent, quelqu'un les interpelle en pleine rue :
illustration:

- Hé Medicine ! C'est vraiment toi ?
Il s'agit de Chen, une jeune chatte qui avait rencontré Medicine lors d'une réception organisée au Manoir Écarlate. Le jet servant à déterminer leur relation avait été de 7. C'est donc avec surprise et joie que Chen se dirige vers la poupée.
- Chen ! Toi ici ? N'accompagnes-tu pas Yukari ? demande Medicine étonnée.
- Oui, tu es la familière de Yukari, ajoute Sakuya. Tu fais également partie de la mission ?
- Oh, un chat de type félin, remarque Nuria. Bonjour... Chat.
- Je m'appelle Chen. Euh, ben en fait je suis la familière de la familière de Yukari... c'est un peu compliqué. De quelle mission parlez-vous ?
- Tu n'es pas au courant ? Yukari nous a demandé d'enquêter sur l'absence d'hostilité locale, explique Medicine.
- Bizarre. Mais du coup, que viens-tu faire là ? s'étonne Sakuya.
- Yukari confie toujours les missions importantes à sa familière plutôt qu'à moi. Et c'est c'est ici que j'habite, tout simplement, explique Chen.
- Ça semble quand même étrange que Ran ne t'ait pas mise au courant, fait remarquer la domestique.
- Oui, Ran a tendance à me tenir à l'écart des trop gros problèmes. Et je suppose aussi qu'elle veut s'assurer que le travail soit bien fait.
- Ah tu habites ici ? Tu peux donc nous en dire plus sur ce qui se passe dans les parages ? suppose la poupée.
- Oui je serai contente de vous aider ! J'ai encore un super souvenir de cette fête au Manoir Écarlate où je t'ai rencontrée, Medicine !
- Ah oui, c'était bien cette fête, remplie de gens intéressants, se rappelle Medicine. Je me demande ce qui est arrivé à cette « fusée »...
- J'imagine que toi et tes supérieures êtes également touchées par l'incident, dit Sakuya à Chen. J'en ai parlé avec Yukari, et il semble être d'une ampleur rarement égalée.
- Cet incident duquel vous parlez, est-il obligatoire d'en savoir plus ou juste de l'intégrer dans ma base de donnée ? demande Nuria très sérieusement.

Sakuya et Chen regardent l'androïde sans rien comprendre à ce qu'elle vient de dire. La chatte finit par continuer :
- Euh... Et bien si j'ai tout compris, vous êtes envoyées pour enquêter sur le calme inhabituel qui règne dans le nord de Gensokyo, c'est ça ?
- Oui Chen, c'est bien ça, confirme Sakuya.
- Eh bien, je ne peux pas vous dire grand chose, à part que c'est apparu il y a une semaine environ. C'était insidieux. Je ne sais même pas si l'on peut parler d'incident. Tenez : Vous voyez le marchand d'armes là-bas ?
- Oui bah il a quoi ? demande Clownpiece.
- Il y a une semaine encore, il proposait des armes. Maintenant il a cessé d'en vendre... Parce qu'il ne veut pas encourager la violence.
- Il vend quoi maintenant ? demande Sakuya.
- Il vend encore des charmes de protection, des potions, des trucs du genre.
- Ouais pas des armes quoi, commente la domestique.
- Que sont ces armes ? s'enquiert Nuria.
- Des sabres, des lances, des bâtons de magicien, des arcs...
- Oh je vois.
- C'est rare ce genre de non-violence chez les humains, fait remarquer Clownpiece.
- Les humains n'ont vraiment pas de cœur quand il s'agit de ce genre de chose, ajoute Nuria.
- Il n'y a pas d'humain à Mayohiga, répond Chen. Du moins pas de résident fixe. Nous sommes majoritairement des yokais animaux.
- Donc les humains sont toujours violents, dommage, dit Medicine pour elle-même.

Sakuya réfléchit un instant et demande :
- Mais du coup... les gens d'ici ne se battent plus à mort, mais jouent-ils toujours au danmaku ? Comment ils règlent leurs conflits ?
- Eh bien justement... Il n'y a plus vraiment de conflit, explique Chen.
- Je veux dire avec les yokais de l'extérieur, précise la domestique.
- Ah, eh bien c'est les parchemins sentinelles qui nous protègent. Ils n'ont pas d'émotions, ce sont juste des mécanismes de défense.
- Ils ne risquent pas d'être détruits un jour ? s'inquiète Clownpiece. Vous ferez comment quand vous serez à court de parchemins ?
- Pour l'instant on peut en écrire de nouveaux.
- Vous avez combien de parchemins restants ? demande Nuria.
- Une bonne trentaine je crois.
- La zone affectée est grande ? demande Medicine.
- C'est en gros tout le nord de Gensokyo qui est touché, les informe Chen.
- Donc on a pas trop d'indices pour savoir où enquêter... résume la poupée.

Pendant la discussion, Medicine observe attentivement le comportement de Chen, ainsi que celui des autres villageois. Mais la modification de leur comportement ne ressemble à aucun poison dont elle ait connaissance...
- Bon, déjà je peux confirmer qu'ils ne sont pas affectés par du poison... Pas que je connais en tout cas.
- Je pense que du poison aurait été facilement détectable et neutralisable, de toutes façons, réplique Sakuya. La source est probablement la même que celle de ce qui nous prive de nos capacités. La coïncidence est trop grosse.
- Oui possible, mais je ne suis pas sûre... réfléchit Chen.
- Zut, je peux pas le confirmer totalement, reprend Medicine. Il faudrait que je puisse accéder à des échantillons plus... directs, Chen...
- Tu as une idée, Medicine ? demande la chatte.
- Bah il faudrait un échantillon d'une personne affectée, histoire d'être sûr que c'est pas un poison qui vous infecte. Donc si toi ou une personne infectée pouviez fournir un peu de sang ou autre, je pourrais sûrement faire une analyse plus efficace.
- Pour ce genre de chose, vous pouvez aller à l'hôpital. Enfin bon, c'est plus une maison de repos qu'un hôpital, c'est pas du tout la même chose qu'à Eientei.
- D'accord. Il ne s'agit que d'un petit échantillon, ça ne devrait pas être trop dur, la rassure Medicine.
- Oui ça peut être une bonne idée, approuve Sakuya.
- Pourquoi pas, dit Nuria en haussant les épaules.
- Ok allons-y, dit Clownpiece.

Les héroïne se dirigent donc vers la maison de repos... Ce qui n'avait pas vraiment été prévu par le meneur de jeu, mais bon, on fera avec.

_________________
La mort d'un homme est une tragédie. La mort d'un millier d'hommes est une statistique. La mort d'un million d'hommes, c'est Chuck Norris.

Ma fanfiction sur Flandre et Remilia Scarlet : http://touhou-france.forumactif.com/t3597-fanfic-deux-paires-d-ailes-ecarlates

Et ma fanfiction sur comment Koishi en est venue à fermer son oeil : http://touhou-france.forumactif.com/t3685-fanfic-liees-par-le-sang-et-l-esprit
avatar
Solarius
Dragon de l'astre solaire

Messages : 710
Date d'inscription : 06/04/2015
Age : 21
Localisation : France

Profil Joueur
 : TH07 - PCB TH07 - PCB
Niveau: Normal
Score: (non communiqué)

Revenir en haut Aller en bas

Re: 2 - La haine incarnée

Message par Solarius le Dim 20 Nov 2016, 6:29 am

Clownpiece, Sakuya, Nuria et Medicine sont accueillies par l'infirmier qui gère la maison de repos, un yokai chat plutôt beau gosse, parce que j'ai pas trouvé d'autre jeton...
illustration:

- Vous avez le matériel nécessaire pour prendre des échantillons ? demande Medicine.
- Oui. En fait j'ai déjà fait des prises de sang, mais je n'ai rien trouvé, répond l'infirmier. Si vous voulez, vous pouvez analyser celles-là, là-bas.
- Merci. Je m'y connais un peu en poisons, je vais voir ça.

Le problème, c'est que les échantillons de sang sont posés sur une table un peu trop haute pour que la poupée puisse les atteindre. Clownpiece décide donc d'aider Medicine à analyser les échantillons, une tâche qui l'accapare trop pour qu'elle puisse remarquer ce que Sakuya et Nuria entendent...
L'humaine et l'androïde distinguent en effet un bruit venant de l'extérieur de la maison... Comme une sorte de marche militaire, mais en plus désordonné. Elles se dirigent vers une fenêtre, et voient derrière un tournesol qui n'a pas vraiment sa place ici...
- Une fleur, tiens, quelle jolie couleur... dit Nuria.
illustration:

Medicine touche le sang avec sa main, et ne sent aucun poison à l'intérieur.
- Il semblerait que ce ne soit pas un poison qui affecte ces gens. C'est donc sûrement d'origine magique. Il faut chercher des indices ailleurs... Qu'est-ce que vous regardez ?
Au moment où elle et Clownpiece tournent la tête, le tournesol se met à gesticuler pour attaquer Sakuya. Mais un échec critique lui fait perdre l'équilibre : il titube, vacille en arrière, et finit par tomber tout seul dans un ravin...
- Eh bah, quel idiot, commente Nuria.
- Je n'arrive pas à croire que certaines créatures n'arrivent toujours pas à agir de façon civilisée. C'est pourtant pas bien compliqué, soupire Sakuya.
- C'est juste leur intelligence artificielle qui est mal codée, répond l'androïde.

Les quatre héroïnes remarquent alors une autre fleur, dans l'embrasure de la porte, qui leur barre la route. Clownpiece, elle, est la seule à remarquer un autre tournesol, qui s'est infiltré par le plafond de la maison et menace d'attaquer l'infirmier...
illustration:

Sakuya lance alors un couteau et utilise sa magie pour le guider avec précision. L'arme vient se planter pile au centre de la fleur. Au même moment, Nuria fonce sur le même ennemi et le frappe à l'instant exact où il reçoit le couteau de Sakuya. Le tournesol est overkill et projeté en arrière.
La fleur au plafond saute sur l'infirmier, mais Clownpiece bondit et parvient à le frapper en plein air, la mettant KO sur le coup.
Medicine, trop lente, n'a pas le temps de réagir que ce premier combat est déjà terminé.
illustration:

Les héroïnes entendent alors des cris et des bruits de combat venant de dehors. Elles se dépêchent de sortir dans la rue pour voir ce qui s'y passe...
illustration:

_________________
La mort d'un homme est une tragédie. La mort d'un millier d'hommes est une statistique. La mort d'un million d'hommes, c'est Chuck Norris.

Ma fanfiction sur Flandre et Remilia Scarlet : http://touhou-france.forumactif.com/t3597-fanfic-deux-paires-d-ailes-ecarlates

Et ma fanfiction sur comment Koishi en est venue à fermer son oeil : http://touhou-france.forumactif.com/t3685-fanfic-liees-par-le-sang-et-l-esprit
avatar
Solarius
Dragon de l'astre solaire

Messages : 710
Date d'inscription : 06/04/2015
Age : 21
Localisation : France

Profil Joueur
 : TH07 - PCB TH07 - PCB
Niveau: Normal
Score: (non communiqué)

Revenir en haut Aller en bas

Re: 2 - La haine incarnée

Message par Solarius le Ven 25 Nov 2016, 12:01 pm

Ce que l'on pourrait décrire comme une armée de tournesols zombis a commencé à envahir Mayohiga. En sortant de la maison de repos, nos quatre héroïnes voient quelques villageois, accompagnés par les parchemins sentinelles, qui tentent de se défendre contre les fleurs maléfiques.
illustration:

Chen, qui les attendait dehors, les interpelle :
- Ah vous voilà ! Vite, je vais avoir besoin que quelqu'un m'accompagne sur l'autre front.
- Je te suis ! s'exclame Medicine.
- Moi aussi, ajoute Nuria.
Elles partent alors toutes les trois vers l'autre partie du village.

Sakuya et Clownpiece, seules face à une dizaine de tournesols et à deux golems de pierre, se préparent à combattre. La domestique, qui n'a probablement pas remarqué que ces ennemis semblent incapables de comprendre le langage, se met à les provoquer :
- Donc vous êtes 1, 2, 3... 18. Eh bien ça tombe très bien, j'ai juste assez de doigts dans tout mon corps pour vous les enfoncer tous en même temps.
- On va tous les massacrer, approuve Clownpiece.
Elles remarquent que les golems de pierre semblent très résistants aux attaques physiques, ce qui est un problème puisque Sakuya ne maîtrise quasiment pas la magie. Elle décide donc de se charger des tournesols.

Mais la vitesse leur faisant défaut, ce sont d'abord les monstres de pierre qui attaquent. Le premier donne un puissant coup de poing à Sakuya, et le deuxième attaque Clownpiece de la même manière.
Les deux héroïnes, blessées, s'envolent en espérant se mettre hors de portée. Sakuya lance trois couteaux d'un unique geste de la main. Deux d'entre eux se perdent dans le décor, mais le troisième, sur un succès critique, traverse deux tournesols d'un coup. Clownpiece lance un tir magique sur l'un des golems de pierre, qui se fait toucher de plein fouet.
Les parchemins sentinelles, eux, parviennent à éliminer cinq tournesols supplémentaires, pour seulement un parchemin détruit. Bien sûr, de nouveaux tournesols arrivent, mais le groupe parvient à garder l'attaque sous contrôle.
- ça n'en finira jamais ?! s'exclame la fée des enfers.
illustration:

De l'autre côté du village, Chen, Nuria et Medicine se sont mises à combattre aussi. Ce sont l'androïde et la poupée qui attirent les coups des golems, la chatte restant légèrement en retrait.
Les golems, justement, attaquent. L'un d'eux blesse légèrement Medicine à l'épaule, l'autre a moins de chance : son pied s'enfonce dans la boue qui recouvre le sol, et le temps qu'il s'en libère, son opportunité d'attaque est passée.
- Si tu es plus douée en magie, attaque les tournesols ! lance Medicine à l'adresse de Chen.
- Compris !
- Euh... je me suis plantée... se dit la poupée.

- Signe multicolore « Rhapsodie du perroquet » déclare la chatte.
Une multitude de tirs multicolores émanent d'elle et élimine trois tournesols.
Nuria utilise son programme Kimiko pour tirer un rayon laser qui transperce le golem ciblé de part en part.
Medicine a remarqué que le sol est couvert d'eau, probablement parce que le combat a pris place dans une rizière. Elle se baisse, trempe sa petite fée dans l'eau, et commence à générer un poison débilitant.
- Ah, Chen, je me suis trompée, ajoute-t-elle. Si tu es forte en magie, il vaut mieux attaquer les golems pour la suite.
Les tournesols et les parchemins se tirent dessus, et quatre sont éliminés de chaque côté. Le poison de Medicine se diffuse dans l'eau et semble affaiblir les fleurs...
illustration:
Encore à l'autre bout du village, le premier golem soulève un rocher et le lance sur Sakuya, qui s'est mise hors de portée d'attaque physique. Mais juste avant qu'elle ne se fasse toucher, l'un des parchemins sentinelles se sacrifie pour prendre l'attaque à sa place.
Le deuxième golem lance aussi un rocher, mais cette fois sur Clownpiece. Deux parchemins s'apprêtent à encaisser l'attaque à sa place, mais Clownpiece se jette sur le rocher en ratant critiquement son esquive. Le rocher finit par les écraser tous les trois, et les parchemins décèdent sur le coup. Ils ont cependant réussi à protéger un peu Clownpiece, lui empêchant d'être blessée trop grièvement.
Encore sonnée par l'attaque, elle n'arrive pas à attaquer ce tour ci.

Sakuya s'apprête à lancer une nouvelle pluie de couteaux ordinaires, cette fois sur 2 cibles. Le premier couteau se plante dans un tournesol éliminé sur le coup, mais suite à un échec critique, le second rebondit sur le sol, sur un arbre, sur le mur d'une maison, et vient se planter dans la jambe de Sakuya qui est blessée gravement.
Les parchemins sentinelles tirent, et parviennent à contenir un peu l'assaut des tournesols, mais ce front est en train d'être débordé...

Sakuya aperçoit alors une silhouette dans le ciel : celle de Yuuka Kazami, une yokai proche des fleurs qu'elle avait déjà affrontée auparavant. À cause d'un échec critique, elle fait immédiatement le lien entre Yuuka et les fleurs zombies, et la soupçonne d'être coupable :
- J'aurais dû m'en douter... La responsable de cette attaque c'est elle, Yuuka Kazami ! J'ai deux trois choses à lui dire.
Clownpiece aussi voit Yuuka, mais n'a pas de préjugé envers elle. En outre, Sakuya s'envole vers la yokai des fleurs en criant « Yuuuukaaaaa ! » et laissant Clownpiece seule, gravement blessée, en première ligne, avec pour seuls alliés les parchemins sentinelles...
illustration:

Nuria et Medicine se font encore attaquer par les golems. Elles sont toutes les deux touchées, mais l'état de la poupée commence à être grave : il lui reste moins de la moitié de sa vie...
Soudain, Chen bondit et donne un violent coup de pied au golem qui se battait avec Medicine, reportant ainsi sur elle l'hostilité de la créature.
- C'est bon Medicine, c'est à mon tour de m'en charger, dit la chatte à son amie.
- Ok, je te soutiens ! répond la poupée. Mais n'hésite pas à me dire si tu as du mal.
Nuria de son côté continue le duel qu'elle a engagé avec le golem. Elle tire un nouveau laser Kimiko, mais le golem visé se baisser et esquive.
Medicine tire un projectile magique sur le golem dont Chen a attiré l'attention, qui le touche et lui fait des dégâts.
Les tournesols, affaiblis par le poison que Medicine a dilué dans l'eau, ne parviennent pas à abattre de parchemin. En revanche, ces derniers déciment les rangs des tournesols.
À elles trois, Chen, Nuria et Medicine semblent parvenir à repousser l'attaque, bien qu'une demi-douzaine de nouveaux tournesol entrent sur le champ de bataille...
illustration:
Nuria remarque aussi la femme en habits roses aux cheveux verts qui se dirige vers Mayohiga. Elle ne la reconnaît pas, mais suite à un échec critique à 100 elle la soupçonne d'être celle qui dirige l'attaque. Medicine, elle, ne l'a pas vue...

_________________
La mort d'un homme est une tragédie. La mort d'un millier d'hommes est une statistique. La mort d'un million d'hommes, c'est Chuck Norris.

Ma fanfiction sur Flandre et Remilia Scarlet : http://touhou-france.forumactif.com/t3597-fanfic-deux-paires-d-ailes-ecarlates

Et ma fanfiction sur comment Koishi en est venue à fermer son oeil : http://touhou-france.forumactif.com/t3685-fanfic-liees-par-le-sang-et-l-esprit
avatar
Solarius
Dragon de l'astre solaire

Messages : 710
Date d'inscription : 06/04/2015
Age : 21
Localisation : France

Profil Joueur
 : TH07 - PCB TH07 - PCB
Niveau: Normal
Score: (non communiqué)

Revenir en haut Aller en bas

Re: 2 - La haine incarnée

Message par Solarius le Dim 11 Déc 2016, 3:57 am

Sakuya s'envole et se dirige donc vers Yuuka (qui, curieusement, est habillée en robe de nuit). En la voyant, la yokai des fleurs s'exclame :
- Sakuya ? Tu es ici pour défendre Mayohiga ?
- Dis, c'est toi qui es responsable de tout ce bordel ? Je peux savoir pourquoi t'attaques un village comme ça sans raison ?
- Non, je ne sais même pas ce qui se passe !
- Hein ?!
- Je me suis rendu compte ce matin qu'il me manquait des tournesols dans mon jardin... Et maintenant je les retrouve en train d'attaquer un village !
- Mais... T'es pas supposée pouvoir contrôler ce genre de monstre justement ? fait remarquer la servante du Manoir Écarlate.
- Si justement. Je vais essayer de les contrôler pour endiguer l'attaque.

Yuuka sort alors une Spell Card d'une poche de son pyjama.
- Ce doit être l’œuvre d'un yokai ennemi, dit Sakuya plus pour elle-même que pour son interlocutrice.
- Dites on pourrait m'aider ? J'ai pas envie de crever moi ! s'écrie Clownpiece à bout de forces.
Yuuka se pose à terre, au milieu du village, et pose les mains sur le sol.
- Je vais avoir besoin d'une trentaine de secondes pour lancer la purification, annonce-t-elle.
- Oh... bon ok... je vais essayer de les retenir, promet Clownpiece.
La fée des enfers est pourtant à l'article de la mort. Mais étant immortelle, elle est peut-être la plus désignée pour se sacrifier...
illustration:

Sakuya s'est posée tout près de Yuuka, faisant ainsi office de dernière ligne de défense. Clownpiece se retrouve donc seule sur la première ligne, en compagnie toutefois d'une demi-douzaine de parchemins.
Les golems de pierre s'acharnent donc sur la fée qui est la seule cible restante. Le premier lance un gros rocher que Clownpiece n'a pas le temps d'esquiver, mais qui est intercepté par le sacrifice d'un parchemin sentinelle. Elle se fait cependant toucher à l'épaule par le deuxième monstre de pierre.
La fée des enfers se relève alors en se tenant les côtes... Au prochain coup reçu, elle trépassera, c'est une certitude. Elle contre-attaque avec un projectile magique qui touche sa cible, mais ne la détruit pas.

De l'autre côté du village, le premier golem attaque Nuria d'un solide coup de poing, mais l'androïde est protégée par le sacrifice d'un parchemin.
L'autre golem attaque Chen et lui porte un coup dans le ventre, mais la chatte est toujours debout. Elle tend les mains devant elle pour riposter avec un tir magique, mais s'arrête soudain dans son mouvement, comme si elle hésitait. Medicine, qui est juste derrière elle, comprend que ses capacités de combat sont affaiblies par ce sentiment de haine qui lui a été retiré.
Nuria tire un laser sur son ennemi, mais celui-ci se baisse juste à temps pour l'esquiver.
illustration:

(Réflexion de Yukari) Quelques jours après ce combat, Yukari se penche à nouveau dessus pour examiner en détail les résultats. Elle émet alors deux hypothèses sur ce qui se passe actuellement : la première est que les personnes qu'elle a engagées sont des incapables. Cette explication est simple, peut-être trop à vrai dire. La deuxième hypothèse est que la chose qui semblait aspirer le sentiment de haine des habitants aspirait en réalité beaucoup plus que cela... Comme si cette chose avait aussi aspiré la chance des habitants... (Fin des réflexions de Yukari)

Chen a toujours les mains tendues devant elle, hésitante. Un puissant projectile violet de forme florale vient soudain toucher le golem et le fait voler en éclat. Ce tir ne venait pas de Chen, mais de Medicine qui l'a lancée sur avec un succès critique de 3.
- Su-san ne te laissera pas faire plus de mal ! s'exclame la poupée pendant que les débris de roche tombent par terre.
- Bien joué Medicine ! s'exclame Chen un peu honteuse de sa propre performance.

(Réflexion de Yukari bis)Un tel succès critique était décidément la preuve que la chance souriait toujours aux héroïnes. Yukari dut donc admettre que c'était finalement sa première théorie qui était juste...(Fin des réflexions de Yukari bis)

-  J'espère que les autres s'en sortent aussi bien que nous, dit Chen.
- Vu que ça se passe bien de notre côté, on peut peut-être envoyer quelqu'un voir si ils ont besoin d'aide ? propose Medicine.
- Ok, qui y va ? demande la chatte.
Après un instant de réflexion, Medicine se dit :
- À la limite, je peux empoisonner les tournesols de l'autre front. Bon je vais aider les autres alors.
La poupée commence alors à courir vers l'autre bout du village, mais sa faible vitesse la pénalise. De plus en plus de tournesols arrivent en renfort, mais avec un golem en moins, le front reste défendable...

Ce n'est pas le cas sur le front opposé. Deux tournesols parviennent à traverser la défense de... Quoique en fait, non, il n'y a même plus vraiment de défense organisée sur le front de Sakuya et Clownpiece. Il est plus correct de dire qu'une grosse dizaine de tournesols avance dans la rue et que Clownpiece, débordée, ne peut même pas espérer les en empêcher. En particulier, il y en a deux qui se dirigent vers Yuuka...
Les parchemins sentinelles tentent bien sûr de repousser l'assaut, dans une bataille confuse et illisible, mais ils sont décimés presque entièrement. Le tout dernier parchemin en lice, cependant, tire un projectile sur l'un des deux tournesols trop proche de Yuuka, et l'élimine.
Sakuya tente alors de bondir sur l'occasion : elle lance une pluie de couteaux sur 3 cibles. Le premier couteau élimine le second tournesol trop proche de Yuuka, pendant que les 2 autres rebondissent sur les golems de pierre sans les blesser...
C'est à présent une dizaine, ou plutôt une vingtaine de tournesols qui s'engouffre dans la rue, et les repousser semble une peine perdue...

- Purification « Photosynthèse d'Hélios » déclare alors Yuuka.
Un immense soleil émane alors de Yuuka, s'élève dans le ciel, et illumine Mayohiga.
Les tournesols tournent tous la tête vers lui, comme paralysés. Cette lumière, apparemment divine, semble entrer en eux. Ils finissent alors par s'effondrer sur le sol, inanimés.
illustration:

illustration:
Les golems, eux, ne semblent cependant pas affectés. Le dernier restant sur le front nord attaque Nuria d'un coup redoutablement bien placé mais contré par un parchemin sentinelle.
Nuria tire un laser, et Chen un petit groupe de tirs magiques. Le golem reçoit tous les projectiles et se craquelle sous l'impact.
L'ennemi ne semble pourtant pas déstabilisé : il assène à Nuria un nouveau coup de poing qui fait mouche. L'androïde décide alors d'en finir une bonne fois pour toutes, et se transforme pour passer en forme Attaque... Mais le temps qu'elle finisse cette transformation, Chen s'exclame :
- Signe multicolore « Rhapsodie du perroquet »
Plusieurs anneaux de tirs multicolores émanent d'elle, et touchent le golem qui tombe en morceaux... Le calme retombe soudain sur la rizière s'étendant au nord de Mayohiga.

- On en a fini ici de ce côté, constate Chen. Allons-voir où en sont Medicine et les autres.
« Ok j'ai changé de forme pour rien » pense Nuria déprimée.

C'est à ce moment que Medicine arrive sur le front sud, essoufflée. Elle se rend compte que Sakuya et Clownpiece ont battu en retraite jusqu'au milieu du village, et ainsi cédé une large portion de terrain : tout le sud de Mayohiga a été ravagé par les tournesols.
- Alors, vous y arrivez ici ? De l'autre côté la défense se déroule bien, je suis venue voir comment ça se passait ici...
La poupée remarque alors Yuuka ainsi que la centaine de tournesols inanimés qui jonche le sol. Sakuya lui répond :
- Un peu d'aide ne serait pas de refus, en effet. Les tournesols semblent hors d'état de nuire, mais les golems en redemandent visiblement...
- Euh... ok, dit Medicine en hésitant.
Sakuya et Medicine se mettent en première ligne pour protéger Clownpiece qui s'est réfugiée en deuxième ligne avec Yuuka.

L'un des golems attaque Sakuya et la blesse. Le dernier parchemin sentinelle en lice ne cherche même pas à la protéger : voyant que Medicine est en plus piteux état, il se concentre sur elle... à raison : le second golem attaque la poupée et le parchemin se sacrifie à temps pour la sauver.
Clownpiece passe devant Sakuya et attaque l'ennemi le plus faible avec un combo, en maniant sa torche comme un bâton de majorette. Malheureusement elle n'est pas très douée pour les attaques physiques, et sa torche ne fait que craqueler légèrement la pierre... mais les fissures laissent apparaître une sorte de gemme rose au centre du golem, qui pourrait être son point faible. Medicine tente d'enchaîner avec une attaque magique, mais ne parvient pas à la générer.
Voyant que les autres ont du mal à prendre l'avantage, Yuuka intervient :
- Haricot magique « La démise de Jack »
Elle jette une poignée de haricots aux pieds du golem qui n'est pas endommagé. Les graines se mettent à germer à une vitesse hallucinante, et en quelques secondes le monstre de pierre se retrouve enserré dans les plants de haricot qui entravent ses mouvements.

Sakuya lance deux couteaux, un sur chaque cible. Le golem le plus affaibli lève un bras et le couteau rebondit sur la pierre sans causer de dommage. Le second golem tente d'esquiver aussi, mais un échec critique le fait s'emmêler dans les plants de haricot de Yuuka. Le couteau rebondit dessus sans vraiment faire de dommage, mais le monstre est tellement emmêlé dans les pousses de haricot qu'il ne peut pas bouger pour attaquer.
L'autre golem, celui qui est presque vaincu, attaque Sakuya et la blesse à l'épaule, mais la domestique a le temps de contre-attaquer : elle lance deux couteau dont l'un frappe l'espèce de gemme rose apparue sur le golem craquelé, ce qui le détruit immédiatement.
L'autre couteau touche le golem immobilisé par les haricots sans faire davantage de dégâts qu'avant...

Mais Medicine et Clownpiece lancent chacune une attaque magique que le golem qui, immobilisé, ne peut pas esquiver. Il tombe alors en morceaux, vaincu...

Chen et Nuria arrivent à ce moment là. Au grand désespoir de cette dernière, le combat est terminé. Si le nord de Mayohiga est quasiment intact, le sud a souffert de l'attaque des tournesols, mais le combat qu'ont mené Nuria, Sakuya, Clownpiece et Medicine a permis de la repousser.
illustration:

_________________
La mort d'un homme est une tragédie. La mort d'un millier d'hommes est une statistique. La mort d'un million d'hommes, c'est Chuck Norris.

Ma fanfiction sur Flandre et Remilia Scarlet : http://touhou-france.forumactif.com/t3597-fanfic-deux-paires-d-ailes-ecarlates

Et ma fanfiction sur comment Koishi en est venue à fermer son oeil : http://touhou-france.forumactif.com/t3685-fanfic-liees-par-le-sang-et-l-esprit
avatar
Solarius
Dragon de l'astre solaire

Messages : 710
Date d'inscription : 06/04/2015
Age : 21
Localisation : France

Profil Joueur
 : TH07 - PCB TH07 - PCB
Niveau: Normal
Score: (non communiqué)

Revenir en haut Aller en bas

Re: 2 - La haine incarnée

Message par Solarius le Ven 30 Déc 2016, 4:01 am

Spoiler:
Sakuya, Medicine, Clownpiece et Nuria contemplent les tournesols vaincus et les golems en miettes...
- On a réussi ! Mais la partie sud du village en a pris un coup, remarque Chen.
- Désolée du dérangement, dit Yuuka en plaisantant. D'habitude les tournesols ne sont pas aussi turbulents que les chiens.
- J'ai changé de forme pour rien, vous avez intérêt à être désolée, réplique l'androïde.
- Il semblerait que notre groupe aussi soit bien abîmé, constate la poupée.
- J'ai cru que j'allais mourir, témoigne la fée.

Sakuya observe le soleil magique invoqué par Yuuka, qui vacille dans le ciel avant de s'éteindre comme la flamme d'une bougie.
- Un soleil hein ? Je me demande comment la maîtresse réagirait.
- Il ne génère pas vraiment de la lumière comme un soleil normal, c'est plutôt un vecteur de purification basé sur la photosynthèse, explique la yokai des fleurs.
- Je... Doute que ce qui n'abîme la peau des vampires soit de la lumière mais bon...
- Ce n'est pas grave si tu ne comprends pas, répond Yuuka avec un sourire moqueur.
- Donc, euh... Qu'est-ce qui t'amène ici Yuuka ? demande Medicine.
- Et bien une partie des tournesols de mon champ a disparu et s'est mise à attaquer Mayohiga. Je suis venue pour les en empêcher... Et sans vouloir me vanter, je ne suis pas mécontente du résultat.
Elle s'agenouille pour examiner l'une des fleurs tombées au sol.
- Tes plantes ne sont pas très résistantes, fait remarquer Medicine.
- Ce sont des fleurs, elles ne sont pas censées l'être, explique Yuuka.
- Elles ont failli me tuer ! réplique Clownpiece.

Sakuya réfléchit à ce qui s'est passé, et propose son interprétation de l'événement :
- Ils sont peut-être possédés par un esprit. Je n'ai senti aucune présence de ce genre en eux cependant.
- Et pour ce qui est des golems ? demande Medicine.
- Pour les golems je ne sais pas d'où ils viennent, répond Yuuka. Pas plus que l'origine du comportement de ces plantes.
- Tu aimes beaucoup les fleurs, devoir les tuer n'a pas dû être plaisant... dit Medicine à Yuuka avec compassion.
- Ces fleurs sont mortes à partir du moment où elles se sont déracinées. J'ai juste détruit la présence maléfique qui les animait, répond la yokai des fleurs en haussant les épaules.
- Tout ce qu'on sait, c'est que visiblement quelqu'un s'amuse à créer des incidents pour va savoir quelle raison, réfléchit Sakuya. Et c'est typiquement le genre de personnes qui mérite qu'on lui fasse mordre la poussière une bonne fois pour toutes.
- Ma photosynthèse d'Hélios a dû détruire tout ce qu'il y avait de maléfique dans ces fleurs, informe Yuuka. Je ne pense pas qu'on en apprendra plus ici.
- Comment ça « maléfique » ? demande Medicine intriguée.
- Des tournesols qui décident d'attaquer un village, moi j'appelle ça quelque chose de maléfique, explique la yokai des fleurs en haussant les épaules.
- Que pourrait bien lier une perte de haine et une attaque de tournesols et de golems ? se demande Medicine.
- Les incidents ne sont pas liés justement, propose Sakuya. Ça me semble évident que le coupable crée juste des incidents dans tous les sens pour semer la confusion.

Chen s'adresse alors à Yuuka :
- Mais si tes tournesols étaient possédés par des esprits maléfiques, tu n'aurais pas dû le sentir au moins ? Ou le voir ? Une armée de tournesols qui sort d'un champ c'est pas habituel...
- Eh bien à vrai dire j'ai le sommeil assez lourd... Si vous voulez, je peux vous emmener au champ où les tournesols ont disparu. Vous pourriez peut-être y trouver des indices.
- C'est notre meilleure piste, dit Medicine aux trois autres.
- Moi je ne peux pas venir, avertit Chen, je dois réécrire des parchemins sentinelles et remettre en ordre le sud de Mayohiga.
- Fais attention à toi, on ne sais jamais quand ça peut se reproduire, prévient Medicine.
- Je pense qu'une étape à la maison de repos serait une bonne idée, approuve Sakuya toujours blessée.

Les héroïnes partent donc vers la maison de repos. Seules l'humaine et la poupée restent derrière quelques instants. Cette dernière murmure en guise de réflexion :
- Je me demande... les habitants du village perdent leur haine et les plantes et cailloux deviennent agressifs... Je me demande quand même si c'est pas lié.
- C'est plus que probable, Medicine, approuve Chen.
- C'est clairement l’œuvre de la même personne, si c'est la question, affirme Sakuya.

Le yokai chat infirmier soigne Clownpiece, Sakuya, et un peu Medicine, mais pas Nuria parce que c'est une androïde. Il leur conseille aussi :
- Si vous voulez recharger votre énergie magique sans passer du temps à vous reposer, je vous conseille de passer au magasin au coin de la rue « de Fer et d'Acier ». Enfin, maintenant qu'il a arrêté de vendre des armes, il a renommé son magasin en « de Bric et de Broc ».

Spoiler:
Le gérant du magasin, un yokai chien, propose des potions de vie et de mana, ainsi que des vêtements de protection face aux éléments les plus communs : feu, vent, et notamment des manteaux enchantés pour protéger du froid, un objet indispensable pour quiconque souhaite s'aventurer dans les montagnes.
Il propose aussi divers antidotes : certains destinés à guérir des yokais intoxiqués au sang de céleste, d'autres permettant de contrer le venin des yokais serpents, d'autres encore qui permettent d'atténuer une intoxication sévère à l'alcool de riz... Medicine est particulièrement intéressée par un mélange de sérums extrait des plantes toxiques les plus communes, qui lui permettrait de guérir un allié accidentellement empoisonné par sa capacité Phramakon.
Il vend aussi des glyphes de protection : des parchemins enchantés pour repousser une partie des attaques magiques ; des armures de cuir augmentant la défense physique ; et des « ailes d'Icare » : un anneau qui se porte au doigt, et qui génère des ailes magiques dans le dos augmentant la vitesse.

Je ne vais pas détailler toutes les discussions et les réflexions de nos héroïnes concernant leurs achats, parce que comme chacun le sait les filles qui font du shopping les aventuriers en quête de matériel performant mettent toujours des heures à finir leurs achats, et ce ne serait pas très intéressant à voir.
Clownpiece, Sakuya et Nuria, qui sont venues respectivement sur ordre de Hecatia, Remilia et Rokaijiri, possèdent un budget relativement important, contrairement à Medicine qui est là de son propre chef a moins d'argent.
Les potions de mana, préparées à base de plantes magiques infusées sous la lumière de la pleine Lune, sont relativement chères, environ 10 pièces par prydam (le prydam, abrégé en pm, étant l'unité de mesure de référence pour la mana, au point que certains l'appellent point de mana).
Sakuya, dont les pouvoirs de manipulation temporelle utilisent beaucoup d'énergie magique, décide de ne pas acheter de potion de mana, ayant peur de gaspiller ses pièces. Elle achète par contre un glyphe de protection.
Medicine achète deux antidotes et négocie avec le vendeur une promotion pour avoir sauvé le village : pour 5 doses de potion de mana achetées, il leur en offre une. De plus, comme elle possède un pouvoir de soin plus performant que les potions en vente, elle propose à Clownpiece et Sakuya de lui payer assez de potions de mana pour qu'elle puisse les soigner en retour.
Nuria achète de son côté deux potions de vie.

Plusieurs heures plus tard, en sortant du magasin, elles trouvent Chen assise sur un banc qui est train d'écrire un parchemin sentinelle. La chatte s'exclame en les voyant :
- Quoi attendez, vous êtes pas encore parties avec Yuuka ou vous êtes déjà de retour ?!
Devant la gêne relative des aventurières, elle ajoute :
- Sérieusement ?! Pendant que vous faisiez vos achats on a eu le temps de rénover tout le sud de Mayohiga !

_________________
La mort d'un homme est une tragédie. La mort d'un millier d'hommes est une statistique. La mort d'un million d'hommes, c'est Chuck Norris.

Ma fanfiction sur Flandre et Remilia Scarlet : http://touhou-france.forumactif.com/t3597-fanfic-deux-paires-d-ailes-ecarlates

Et ma fanfiction sur comment Koishi en est venue à fermer son oeil : http://touhou-france.forumactif.com/t3685-fanfic-liees-par-le-sang-et-l-esprit
avatar
Solarius
Dragon de l'astre solaire

Messages : 710
Date d'inscription : 06/04/2015
Age : 21
Localisation : France

Profil Joueur
 : TH07 - PCB TH07 - PCB
Niveau: Normal
Score: (non communiqué)

Revenir en haut Aller en bas

Re: 2 - La haine incarnée

Message par Solarius le Ven 13 Jan 2017, 11:51 pm

Yuuka emmène les quatre filles au Champ du Soleil, l'endroit où elle fait pousser ses diverses fleurs, dont les fameux tournesols. Cela se situe au sud de Mayohiga, au centre-est de Gensokyo.
La yokai des fleurs leur indique la parcelle de terre où les tournesols ont été déracinés. Medicine remarque qu'elle a une forme de cercle, et semble assez grande pour correspondre au nombre de fleurs ayant attaqué le village.
illustration:

À peine arrivée sur les lieux, Nuria propose la chose suivante :
- Je peux faire un scan de la zone pour savoir si les autres tournesols sont en vie.
- Nuria, les plantes sont vivantes de toute façon. Ton scan ne servira à rien, fait remarquer Sakuya. J'imagine que les autres tournesols n'ont pas agi bizarrement ni présenté de signe de vie consciente ? ajoute-t-elle en s'adressant à Yuuka.
- Ah oui zut... Nan j'ai rien dit, se reprend l'androïde.
- Non, les autres fleurs sont restées normales, informe Yuuka.
- Donc c'est probablement l’œuvre de l'attaque d'un yokai, réfléchit Sakuya. Il aurait irradié la zone. Il faut l'inspecter, et voir s'il reste des traces voir des fragments d'une l'attaque. Nuria, tu peux scanner la zone non ?

L'androïde se met à scanner le terrain. Elle détecte une énergie magique provenant du sol, qui semble organisée en lignes, mais sa base de données ne contient aucune information lui permettant d'en savoir plus.
Medicine examine le sol à la recherche d'un poison quelconque, mais n'en détecte aucun. Mais elle voit que, aux endroits d'où s'échappe l'énergie magique remarquée par Nuria, il y a une sorte de peinture rouge. Ce n'est clairement pas du sang, mais elle essaie quand même d'en savoir plus.

Sur une suggestion de Sakuya, Yuuka plante une graine dans le sol, pointe son parasol vers elle et utilise sa magie pour la faire germer et pousser plus vite. Une fois suffisamment grande, la plante prend vie et essaie d'attaquer Yuuka, mais cette dernière lui assène un violent coup de parasol sur la « tête » pour la calmer.
- Donc ce truc est toujours actif... en déduit Sakuya. Hé Medicine ? Tu crois que tu pourrais empoisonner la zone, histoire qu'il y en ait pas qui repoussent ?
- Ah non vous n'allez pas empoisonner un bout de terre aussi fertile, ce serait du gâchis, intervient Yuuka contrariée.
- Le fait que tout ce qui pousse dessus devienne hostile, c'est aussi du gâchis, répond la servante.

En scannant la peinture, Nuria détecte un composé magique parmi les constituants. Yuuka prend alors de la hauteur et remarque :
- Cette peinture rouge magique semble former un cercle d'invocation, ou un glyphe magique, sur le sol...
- Je pense qu'il nous faudrait un professionnel pour exorciser la zone, dit Sakuya. Une prêtresse, comme celle de Hakurei ou celle de Moriya.

Medicine étant proche des poisons, elle parvient à déterminer que l'élément magique de la peinture est extrait de champignons magiques, mais elle ne saurait pas vraiment dire d'où précisément... Elle finit par demander à Yuuka :
- Où peut-on trouver des champignons magiques à Gensokyo ?
- Je ne suis pas une experte en champignons, mais ça se trouve généralement en forêt. Ou dans les grottes aussi.
- Il me semble que Marisa et Alice vivent dans la forêt de la Magie. Ça fait une piste.
- Marisa est effectivement la personne que j'avais en tête, confie Sakuya, mais pourquoi elle ferait ça ? Alice encore moins. Je pense que c'est l’œuvre d'une fée. Non, d'un groupe de fée.
Suite à cette réflexion, Nuria observe les environs pour voir si quelqu'un d'autre les observe, mais elle ne voit personne.
- Direction la forêt de la Magie ! s'exclame Clownpiece.

En observant la zone un peu plus, Medicine remarque un éclat brillant au milieu du champ de tournesols. Elle s'approche et se rend compte qu'il s'agit d'une lance en métal vert turquoise. Sur l'arme, elle voit écrit « De Fer et d'Acier, magasin d'armes à Mayohiga ».
- Hé j'ai quelque chose ! s'exclame-t-elle. C'est une lance du magasin d'armes où on est allées !
- Hm... C'est vrai qu'il fut un temps où ils vendaient des armes, se rappelle l'humaine. Ça veut donc dire que cette arme a été achetée avant l'incident.
- Le vendeur ne nous a jamais dit ce qu'il avait fait de ses stocks... se souvient Medicine.
- Nuria, essaie d'analyser l'arme, demande Sakuya.

L'androïde prend la lance entre ses mains, et son analyse est couronnée d'un succès critique. Elle déclare alors :
- Il s'agit d'une lance standard faite d'un alliage d'acier, de bronze, et de vermeil qui est à l'origine de la couleur verte. Elle a été forgée il y a approximativement 2 mois, 9 jours et 7 heures. La forme de l'arme la rend idéale pour un style de combat défensif, et il y a un enchantement magique qui permet de repousser une partie des attaques magiques. Et... Sur la lance il y a aussi des traces de magie... une magie semblable à celle qui est catalysée par ce glyphe.
- Bon, du coup on a deux pistes, résume Medicine. Soit on va à la forêt de la Magie, soit on retourne comme des imbéciles au magasin après y être restées trois plombes...
- Je pense qu'il faudrait retourner à la boutique, propose Sakuya.
- Donc tout le monde est d'accord pour aller au magasin ? demande Medicine. T'en penses quoi Yuuka ?
- Ben, c'est votre enquête, pas la mienne, répond la yokai des fleurs en haussant les épaules.
- Merci Yuuka, c'était très utile, commente Clownpiece satyriquement.

_________________
La mort d'un homme est une tragédie. La mort d'un millier d'hommes est une statistique. La mort d'un million d'hommes, c'est Chuck Norris.

Ma fanfiction sur Flandre et Remilia Scarlet : http://touhou-france.forumactif.com/t3597-fanfic-deux-paires-d-ailes-ecarlates

Et ma fanfiction sur comment Koishi en est venue à fermer son oeil : http://touhou-france.forumactif.com/t3685-fanfic-liees-par-le-sang-et-l-esprit
avatar
Solarius
Dragon de l'astre solaire

Messages : 710
Date d'inscription : 06/04/2015
Age : 21
Localisation : France

Profil Joueur
 : TH07 - PCB TH07 - PCB
Niveau: Normal
Score: (non communiqué)

Revenir en haut Aller en bas

Re: 2 - La haine incarnée

Message par Solarius le Lun 30 Jan 2017, 10:20 am

illustration:
Le yokai chien qui gère le magasin accueille les héroïnes avec perplexité :
- Oh, euh... rebonjour. C'est pour le service après vente ?
- Non, plutôt pour une information, répond Sakuya. Nous voudrions savoir à qui vous avez vendu cette arme, et quand.
Nuria, qui a gardé l'arme sur elle, la montre au vendeur. Il examine ses registres et leur rapporte ce qu'il y a noté :
- Ah oui, une lance vermeille... Je n'en vendais pas beaucoup, ce n'était pas un modèle prisé des gens du coin. La dernière que j'ai vendue, c'était il y a deux semaines, à une fille aux cheveux roses avec des masques lui tournant autour. Une certaine Hata no Kokoro.
- Celle-ci a été forgée il y a environ 2 mois et 10 jours, si ça peut aider, informe Sakuya.
- Probablement oui. Je ne sais plus vraiment quand je l'ai forgée.
- Ce n'est pas indiqué dans vos registres ? J'ai du mal à croire qu'un produit mette 2 mois à s'écouler... je doute que ce soit la dernière vendue... dit la servante.
- Comme je vous l'ai dit, ce n'est pas un produit très prisé.
- Savez-vous où l'on peut trouver cette personne ? demande Medicine.
- Pour autant que je sache, elle est de passage à Mayohiga. Vous pourriez essayer l'auberge ?
- Hmm... à quand remonte l'avant-dernière vente ? demande Sakuya.
- L'avant-dernière vente remonte à 3 mois, quand j'ai envoyé un lot de lances vermeilles au Village Humain.
- 3 mois... La dernière est donc la seule hypothèse plausible... Bon, cela simplifie l'affaire.
- On pourra toujours demander plus d'informations plus tard, il faut profiter que le dernier acheteur se trouve encore au village pour l'interroger je pense, propose Medicine.

Sakuya et Medicine avaient toutes deux vu Kokoro auparavant, lorsque celle-ci avait perdu son masque de l'Espoir, provoquant un incident au village humain. Medicine tenta de se rappeler d'elle en détail, avec pour résultat un échec critique de 100. Elle croit donc se souvenir que Kokoro est la personne qui les a envoyées en mission.
Sakuya, de son côté, se rappelle de Kokoro avec un succès critique de 3, donc en gros elle se souvient de sa voix, de sa façon de se battre, des détails de son visage... si Kokoro en avait eu une, elle se serait même souvenu de son numéro de carte bleue.

- Kokoro, oui, je me souviens d'elle, je l'ai vue jouer au tournoi qui a eu lieu récemment, dit Sakuya alors qu'elles se dirigent vers l'auberge de Mayohiga.
- C'est celle qui nous a donné la mission, non ? Ajoute Medicine.
- Celle qui nous a donné la mission était Yukari, tête de bois.
- Hey c'est pas parce que je suis une poupée que j'ai une mauvaise mémoire !
- C'est parce que t'es une poupée que t'as une tête de bois par contre. Logiquement.
- Qu'est-ce qui te fais dire que ma tête est en bois ?
Medicine va ensuite bouder dans son coin en regardant méchamment Sakuya. Clownpiece tente de la rassurer :
- Fais pas attention, moi je dis t'as pas une tête en bois donc ne boude pas...
- Elle m'énerve avec ses grands airs... marmonne la poupée.

En entrant dans l'auberge, les quatre héroïnes trouvent la fille aux cheveux roses entourée de masques, assise à une table. Elle est apparemment en train de lire un grimoire de magie défensive.
illustration:
Clownpiece est la première à lui adresser la parole :
- Hé toi là, Koko-machin tuc... c'est quoi ton nom déjà ?
Kokoro lui répond d'un ton neutre, monocorde, ne véhiculant aucune émotion :
- Kokoro Hata. Qu'est-ce que vous voulez ?
- Voilà, il se trouve qu'on a trouvé dans le champ de Yuuka un truc t'appartenant, explique Sakuya.
Nuria donne l'arme à Kokoro. Un masque représentant la surprise vient se placer sur son visage, et elle répond :
- Oh, merci ! Je l'avais perdue il y a quelques jours. Où l'avez-vous trouvée ?
- Dans le champ de fleur de Yuuka, informe Clownpiece.
- Au milieu du champ, comme je viens de le dire, reprend Sakuya. Pas loin du désastre que nous pensons qu'elle a causé.
- Ah, alors c'est là que je l'avais laissée...
- Laissée ?! répète Clownpiece sans comprendre.
- Oui enfin perdue je veux dire, corrige Kokoro.
- Ah ok.
- Une énergie magique semblable à celle dont elle est imprégnée a créé un sceau qui a transformé certaines fleurs en monstres, continue Sakuya. Je ne vais pas y aller par quatre chemins, qu'est ce que t'es allée faire avec ça dans le champ ?
- J'étais partie chercher un masque que j'ai perdu. Un sceau magique... je me demande si...
- Avec une arme ? Et comment tu expliques le sceau ? interroge la domestique.
- Avec la multiplication des démons ces derniers temps, j'ai préféré m'armer. J'ai opté pour une lance vermeille parce qu'elles permettent de se défendre efficacement.
- Le masque que tu as perdu, c'est le masque de haine ? demande Medicine en rigolant.
- Oui, c'est celui de la Haine
- Comme par hasard, soupire Clownpiece.
- Pour le sceau magique, je ne sais pas trop... Vous pouvez me le montrer ? J'ai ma petite idée mais je préfère le voir pour être sûre...
- Pas de problème, dit la fée de l'enfer.

- Donc... c'est vraiment pas toi qui nous a envoyées enquêter sur la disparition de haine dans les parages ? demande Medicine confuse.
- Non... en fait, c'est même sans doute moi la responsable, avoue Kokoro. Maintenant que je n'ai plus mon masque de Haine, je suis forcée de pomper la haine des gens aux alentours pour en créer un nouveau...
- Aha ! Je le savais ! Tu es aussi responsable de l'attaque du village, hein ?
- Euh... non.
- … Vraiment ? Tu as laissé ton arme juste à côté d'un cercle magique, et tu lisais un bouquin là dessus non ?
- Non, j'essaie d'apprendre la magie défensive. Sans mon masque de Haine, je ne peux plus vraiment me battre, donc j'essaie de trouver des sorts de protection.

Les quatre héroïnes acceptèrent de mener Kokoro jusqu'au Champ du Soleil.
illustration:
- Tu reconnais le cercle ? demande Medicine.
Kokoro se penche et examine le glyphe.
- Oui je connais ça, dit-elle lentement. C'est un glyphe magique qui fait appel aux sentiments. Le sentiment de la haine dans le cas présent. J'avais remarqué que les tournesol et les golems qui ont attaqué Mayohiga étaient pleins de haine. D'après ce glyphe, je pense qu'on peut dire qu'ils étaient en fait animés par la haine.
- Kokoro, tu disais bien que avait perdu ton masque de haine dans les parages ? dit Sakuya.
- Pas vraiment dans les parages, mais c'était dans le nord de Gensokyo, oui.
- Et tu penses que ça peut avoir un lien ? Apparemment l'énergie magique dégagée par ton arme est semblable à celle du sceau, reprend la servante.
- Ma lance doit effectivement porter des traces de magie sentimentale, j'ai dû lui en imprégner un peu en l'utilisant... Mais vous avez vraiment dû faire une analyse très poussée pour vous en rendre compte... Et pour ta première question, je pense que c'est lié. Les personnes capables de maîtriser la magie sentimentale sont extrêmement rares...
- Bah, ça aide toujours d'avoir une machine dans l'équipe pour ce genre de truc, commente Sakuya. Bref, tu penses pouvoir briser ce sceau ?
- Pour détruire le sceau il suffit d'effacer la peinture, n'importe qui peut le faire, répond Kokoro en haussant les épaules.
- Alors c'était tout bête... s'étonne Clownpiece.
- Je peux l'asperger d'eau si vous voulez, propose Nuria.
- Attendez un peu avant de l'effacer, intervient Kokoro. En l'examinant on trouvera peut-être une information sur celui ou celle qui l'a dessiné.
- Pendant que vous étiez parties, j'ai trouvé des traces bizarres sur un chemin pas loin, ajoute Yuuka qui entre temps s'est habillée avec des vêtements de jour.
- Quel genre de traces bizarres ? demande Sakuya.
- Comme si quelqu'un avait traîné des choses très lourdes sur le chemin. Ça semblait se diriger vers la montagne là-bas.
- Et ça partait d'où ?
- D'une sorte d'éboulis près de la falaise de ce côté là.
- Bah euh... ça a peut-être rien à voir alors, fait remarquer Sakuya avec raison.

- Moi je dis qu'il faut aller voir Marisa, affirme Nuria.
- Concernant le glyphe, je crois qu'on a déjà trouvé tout ce qu'on pouvait savoir, informe Kokoro.
- Du coup on peut l'effacer là ? s'assure Medicine.
- Oui.
Nuria sort un arrosoir et s'en sert pour effacer le glyphe. Après ça, les quatre héroïnes accompagnées de Kokoro partent à la forêt de la Magie, avec l'intention de parler des ces champignons magiques à Marisa...

_________________
La mort d'un homme est une tragédie. La mort d'un millier d'hommes est une statistique. La mort d'un million d'hommes, c'est Chuck Norris.

Ma fanfiction sur Flandre et Remilia Scarlet : http://touhou-france.forumactif.com/t3597-fanfic-deux-paires-d-ailes-ecarlates

Et ma fanfiction sur comment Koishi en est venue à fermer son oeil : http://touhou-france.forumactif.com/t3685-fanfic-liees-par-le-sang-et-l-esprit
avatar
Solarius
Dragon de l'astre solaire

Messages : 710
Date d'inscription : 06/04/2015
Age : 21
Localisation : France

Profil Joueur
 : TH07 - PCB TH07 - PCB
Niveau: Normal
Score: (non communiqué)

Revenir en haut Aller en bas

Re: 2 - La haine incarnée

Message par Solarius le Sam 25 Fév 2017, 8:52 am

Les héroïnes ont décidé d'aller à la forêt de la Magie pour y trouver des inormations sur les champignons magiques qui avaient servi à fabriquer la peinture qui avait servi à tracer le cercle d'invocation qui avait servi à animer les tournesols avec de la haine pour qu'ils attaquent le village de Mayohiga. (Ouf)
Elles ont décidé d'aller voir Marisa parce que... Bah... Moi-même je ne comprends pas ; cette visite n'était absolument pas prévue à la base. Enfin bref...

- C'est qui d'ailleurs cette Marisa ? demande Nuria intriguée.
- Une magicienne qui tient, comme tu peux le voir, une boutique de magie un peu paumée dans la forêt... explique Medicine.
- Je vois, alors elle est gentille !
Après avoir lu « Boutique magique de Kirisame » sur un panneau devant la maison de Marisa, Medicine frappe à la porte. La sorcière ouvre et dit avec mauvaise humeur :
- Si c'est pour de la pub, allez voir ailleurs avant que je teste ma nouvelle potion sur vous.
- On est pas là pour ça, répond la poupée.
- Tiens donc, elle fait quoi cette potion ? questionne Sakuya.
- Bah j'en sais rien je l'ai encore testée sur personne, avoue Marisa en haussant les épaules.
- ...c'est pas un peu dangereux de balancer des potions inconnues sur des inconnus ? fait remarquer Medicine
- Oh à peine. Du coup qu'est-ce que vous venez faire ici ?
La sorcière a reconnu Sakuya, Medicine, Kokoro et Clownpiece, qu'elle a déjà rencontrées, mais n'est pas spécialement surprise de les voir ici.
- On est venues chercher de l'aide pour analyser un champignon qui proviendrait de cette forêt... explique Medicine.
- Quel champignon exactement ? Non parce que des champignons y'a que ça dans le coin.
- Un champignon utilisé pour créer une sorte de peinture rouge qui a transféré de la haine dans des tournesols, ce qui les a fait attaquer un village, résume la poupée.
- Tu n'en connaîtrais pas qui seraient propices à lancer des sorts attaquant les émotions des gens ? insiste Sakuya.
- Bah... Des champignons permettant de lancer des sorts y'en a plein... Quel genre de sort exactement ?
- Des sorts de manipulation d'émotions, répète Sakuya.
- C'est pas avec ce genre de précision qu'on va aller loin.
Illustration:

Kokoro intervient pour expliquer plus précisément le principe du glyphe :
- Le champignon a été incorporé à une mixture rouge qui a servi à dessiner un glyphe sur le sol. C'est ce glyphe qui catalysait de la magie sentimentale.
- Mmmh... je suis absolument pas calée en magie sentimentale, mais généralement pour dessiner des glyphes on utilise un champignon nommé le cèpe lunaire. Il est très pratique car les composés magiques qu'il contient ne s'évaporent presque pas, donc ils restent intégrés à la peinture et donnent des glyphes efficaces.
- Du cèpe lunaire... Et y'en a dans le coin ? demanda la servante du Manoir Écarlate.
- Ouais on en trouve plein dans la forêt. La zone au sud d'ici en est la plus remplie.
- Je propose d'aller dans cette zone de la forêt, lance immédiatement Nuria.
- Je sais pas si on va y trouver grand chose... La récolte de champignons laisse généralement peu de traces, tempère Medicine. Marisa, aurais-tu des idées sur qui aurait pu faire cette peinture et sur les autres ingrédients nécessaires pour la faire ? Ça peut aussi être utile...
- Est-ce que j'ai une tête de déesse omnisciente ? Les ingrédients des peintures magiques sont souvent très différents selon les besoins et les disponibilités. Mais la plupart des recettes utilisent entre autres de l'eau et un peu d'argile.

Medicine jette discrètement un regard à travers l'une des fenêtres de la maison, avec la vague idée de vérifier s'il n'y a rien de suspect. Elle voit un bazar de chaudrons, d'ingrédients pour potions, de parchemins... Bref des trucs extrêmement suspects, mais parfaitement normaux chez une sorcière.
Finalement les cinq filles décident d'aller explorer la zone indiquée par Marisa. En arrivant sur place, elles remarquent très vite un certain nombre de champignons argentés, qui sont sans aucun doute les cèpes lunaires mentionnés par Marisa.
Elles remarquent aussi deux golems, semblables en tout point à ceux qui ont attaqué le village, qui sont en train de cueillir les champignons. Absorbés dans leur tâche, les ennemis de pierre ne les ont pas repérées...
Illustration:

Nuria tente de se fondre dans le décor en imitant un arbre. Il lui manque juste un casque romain pour que ce soit parfait.
- On peut faire une attaque surprise, murmure Medicine.
- On devrait peut-être essayer de voir où ils vont ? propose Sakuya.
- Ils cueillent des champignons... réfléchit la poupée. On peut les laisser faire et les suivre... C'est pas une mauvaise idée...
- Ils les ramènent peut-être chez Marisa ! conjecture Nuria.
- Marisa est suspecte je trouve, confirme Medicine.
- Faut déjà voir où les golems vont, affirme Sakuya.
- Ok. Donc on essaye d'être discrets et de voir s'ils partent ou non, et de les suivre le cas échéant, résume la poupée.

Au bout d'un moment, les golems ont apparemment récupéré assez de champignons et commencent à partir, en se dirigeant vers la sortie de la forêt. Ils empruntent un chemin à travers champ où l'on distingue des traces profondes semblables à celles découvertes par Yuuka auparavant...
Comme il n'y a plus d'arbre pour les couvrir, Medicine envoie sa fée suivre les ennemis, tout en restant en arrière avec les autres.
À travers sa fée, Medicine suit les golems jusqu'à un temple abandonné à flanc de montagne. Une fille vêtue d'une robe jaune et d'un masque rouge semble faire quelque chose à l'intérieur... Les golems lui donnent docilement les champignons, et elle commence alors à les broyer dans un bol...
Illustration:
- Je pense qu'il faut attaquer tant qu'ils sont encore un peu séparés, propose Medicine.
- On peut peut-être regarder ce qu'il se passe un peu plus, vous pensez pas ? propose Nuria. Nan idée foireuse ? Okay...
- Essayez d'attaquer les deux golems de devant, ordonne Sakuya. Je veux voir comment cette fille et les trois autres golems réagissent.
Clownpiece étant la plus puissante en magie, c'est logiquement à elle que revient la première attaque...

_________________
La mort d'un homme est une tragédie. La mort d'un millier d'hommes est une statistique. La mort d'un million d'hommes, c'est Chuck Norris.

Ma fanfiction sur Flandre et Remilia Scarlet : http://touhou-france.forumactif.com/t3597-fanfic-deux-paires-d-ailes-ecarlates

Et ma fanfiction sur comment Koishi en est venue à fermer son oeil : http://touhou-france.forumactif.com/t3685-fanfic-liees-par-le-sang-et-l-esprit
avatar
Solarius
Dragon de l'astre solaire

Messages : 710
Date d'inscription : 06/04/2015
Age : 21
Localisation : France

Profil Joueur
 : TH07 - PCB TH07 - PCB
Niveau: Normal
Score: (non communiqué)

Revenir en haut Aller en bas

Re: 2 - La haine incarnée

Message par Germain Noël le Dim 26 Fév 2017, 12:08 am

Medicine : Je pense toujours que Marisa est suspecte... Mais je suppose qu'elle a toujours l'air suspecte...

_________________
Meiling n'est pas fainéante. Elle garde la porte toute la nuit et se repose le jour, lorsqu'il il y a moins d'intrus.
Meiling n'est pas faible. Sa spécialité est le corps à corps, pas les danmaku.
Meiling n'est pas stupide. Elle est insouciante.
Elle mérite une pause café :
Meiling:


Artiste : みっちょん (Micchon)
avatar
Germain Noël
Normal
Normal

Messages : 175
Date d'inscription : 08/08/2016
Age : 21
Localisation : Quelque part entre Gensoukyou et la réalité

Profil Joueur
 : TH14.5 - ULiL TH14.5 - ULiL
Niveau:
Score: (non communiqué)

Revenir en haut Aller en bas

Re: 2 - La haine incarnée

Message par Solarius le Mar 11 Juil 2017, 4:47 am

Spoiler:

Clownpiece fait apparaître entre ses mains un projectile magique étoilé, et le tire sur le golem le plus proche en le touchant de plein fouet. Tous les golems se tournent vers l'origine du tir et aperçoivent les héroïnes.
Clownpiece et Nuria se sont mises en première ligne pour protéger les deux autres, davantage blessées qu’elles. Les deux golems que le groupe avait suivis s'avancent vers elles et attaquent, pendant que les autres restent pour monter la garde devant le temple...
Spoiler:


Clownpiece se fait attaquer par le golem sur lequel elle a tiré, et Nuria contre-attaque ce golem avec un coup critique : Son laser transperce l'ennemi qui se fissure sur le coup. L'androïde reçoit ensuite un coup de poing du deuxième ennemi.

Clownpiece, possédant la meilleure attaque magique, décide d'endommager le golem qui a attaqué Nuria plutôt que d'achever l'autre. Elle rate cependant son attaque et jette un nuage de fumée sur le golem. Ce n'est pas très efficace.
Sakuya enchaîne en lançant un couteau sur chaque golem, dont l'un fait voler en éclat un pan de roche sur le golem fissuré, exposant le cristal qui lui sert de point faible. Medicine tire un projectile ressemblant à une abeille qui touche ce cristal, faisant exploser le golem sur le coup.

Kokoro arrive à ce moment en 2e ligne, l'occasion de remarquer que l'essoufflement semble être le seul sentiment qu'elle arrive à exprimer sans masque.
- Désolée, j'ai été surprise par votre attaque surprise, et j’étais restée derrière.

Le golem restant donne ensuite un coup de poing à Nuria. Mais avant de pouvoir contre-attaquer, ses capteurs optiques se désactivent pour cause de lumière trop intensive.
En réalité, toutes les cinq héroïnes sont aveuglées par une intense lumière rouge qui se dégage du temple. Pas pour longtemps cela dit, puisqu'elle disparaît aussi brusquement qu'elle était apparue...
Une sorte de masse informe sort alors du temple. Une fois totalement redressée, on se rend compte qu'il s'agit d'un arbre vivant. Ou plutôt, ensorcelé par la même magie qui a ensorcelé les golems...
- Cette lumière n'était pas naturelle, fait remarquer inutilement Nuria.
- Oh mon dieu qu'est-ce que c'est ?! s'exclame Medicine.
- Groot, c'est Groot ! s'exclame Sakuya.
- Youpi, la nature reprend ses droits ! s'exclame Clownpiece à moitié ironiquement.

La fille mystérieuse sort du temple à la suite de Groot l'ent, et observe silencieusement les héroïnes à travers le masque de Haine. Elle commence ensuite un bon vieux rire maléfique, en s'exclamant :
- Ahahaha ! Pauvres folles ! Vous pensez pouvoir m'arrêter ?!
- OUI ! provoque Sakuya.
- Bien sûr que oui on va t'arrêter ! ajoute Clownpiece.
- Si elle pense qu'on va rester là à regarder le spectacle... commente Medicine auprès des autres.
- Je ne sais pas, je suis là que pour le combat moi, avoue Nuria en haussant les épaules.
Il faut un petit moment à Kokoro pour s’assurer qu’elle ne confondait pas cette fille avec quelqu’un d’autre. Mais elle finit par reconnaître sans doute possible la personne qui lui avait déjà volé son masque d’Espoir auparavant. Elle dit alors de son ton morne habituel :
- Encore toi ?! Si seulement je pouvais ressentir de la haine, je te donnerais une bonne correction...

Apparemment peu impressionnée, la fille inconnue s'exclame :
- Alors essayez d'arrêter mon armée de golems maléfique, cette armée guidée uniquement par la haine pure, qui va déferler sur Gensokyo tel un tsunami !
- D'accord, répond l'androïde.

Tous les golems, ainsi que l'ent, se dirigent alors vers les héroïnes. Nuria tire un laser qui touche l’ent malgré la distance, mais ce dernier ne semble pas vraiment subir de dégâts. Sakuya, voyant que la fille en vert est relativement isolée, arrête le temps et en profite pour traverser la vague de golems. Elle « réapparaît » au-dessus du vide, à côté d’elle.
Spoiler:

- Hé toi ! Tu m’expliques ? Qui es-tu et qu’essaies-tu de faire ? s’exclame la domestique.
- Je vais détruire Gensokyo et le Royaume Sélénite en même temps, en faisant s’écraser la Lune sur ce pays. Oh j’espère que vous serez toujours vivantes pour voir ça !
- Et pour quelle raison ? Pourquoi veux-tu faire ça ?
- Pour détruire le monde. Je ne suis pas en colère, je suis la colère ! Je suis la Haine !
- Ok j’ai compris, dit Sakuya qui vient enfin de faire la relation entre le masque de Haine disparu et cette fille mystérieuse.
Si quelqu’un avait levé la tête en cette fin d’après-midi, il aurait pu voir la Lune, partiellement visible malgré le jour. Une Lune qui a l’air complètement normale, malgré ce que vient de dire la fille mystérieuse...

Clownpiece tire sur un golem et le touche, mais n’arrive pas à esquiver sa contre-attaque. Medicine tire aussi mais rate sa cible. Apparemment personne ne semble utiliser l’environnement, alors que la situation s’y prête pourtant totalement...
Sakuya se jette sur la fille mystérieuse pour essayer de lui arracher le masque du visage, mais celle-ci se décale pour l’en empêcher.
Nuria tire un danmaku sur le golem le plus affaibli, mais suite à un échec presque critique à 95, le projectile change de route à mi-chemin et finit par se dissiper en l’air.
Un autre golem rejoint ce combat, mais il a été trop lent et n’a pas le temps d’attaquer.

Pendant ce temps, la fille au masque contourne Sakuya et coure vers le bord de la falaise, manifestement avec l’idée de s’échapper en disparaissant parmi les arbres poussant à flanc de montagne...
Medicine tente un tir d’interception. Son tir en forme d’abeille fonce sur la fille au masque, mais celle-ci fait une roulade au dernier moment pour l’éviter, une esquive rendue possible par le manque de précision de Medicine du à la distance.

Kokoro profite d’une brève accalmie dans le combat pour venir vers Clownpiece et poser la main sur son épaule.
- Euh... Kokoro... commence la fée perplexe...
Mais alors que la yokai aux masques pensait avoir raté son sortilège, une lumière bleue se répandit soudain dans le corps de Clownpiece. Cette dernière prit alors conscience que le combat serait encore long, que la victoire était lointaine, mais pas hors d’atteinte, et que chaque action réussie les en rapprochaient encore un peu. Kokoro venait de lui transmettre le sentiment de la persévérance, lui donnant un bonus d’esquive.

Voyant que la fille mystérieuse est passée devant elle, Sakuya arrête à nouveau le temps. Elle ne peut pas en profiter pour lui enlever le masque, car par définition celui-ci est immobilisé. En analysant davantage la situation, cependant, elle a l’impression que le masque est de toute façon collé sur le visage de la fille, par un procédé magique qu’elle serait incapable d’expliquer. Probablement que si elle arrivait à la vaincre, le masque se décollerait...

Sakuya se place alors devant la fille au masque, et se prépare à lui donner un violent coup dès que le temps serait reparti. Puis elle laisse le temps poursuivre son cours...
Mais l’humaine avait probablement sous-estimé la vitesse de sa cible. La fille au masque poursuivit sa course et la heurta de plein fouet avant qu’elle ne puisse placer son attaque. Le choc ayant rompu leur équilibre de vol, elles tombent toutes les deux de la falaise...
Spoiler:


Pendant ce temps, le reste de l’équipe continue le combat contre les golems. Nuria reçoit un coup de poing pendant qu’un nouveau golem rejoint la 1ère ligne.
Clownpiece lance un énième tir sur l’ennemi le plus proche, mais le golem fonce dans sa direction, esquive le tir d’une roulade, et plaque la fée au sol... Tout cela sur un succès critique. Il lève les poings pour lui asséner un violent coup... Medicine prend alors la tête des opérations :
- Kokoro, va aider Sakuya ! Je m’occupe de Clownpiece.

La poupée essaie ensuite d’envoyer sa petite fée soigner Clownpiece, mais celle-ci refuse apparemment de lui obéir.
- Euh... vous êtes sûres ? Vous allez vous en sortir ici ? s’inquiète Kokoro.
- On va pas les laisser tomber comme ça ! Si tu n’y vas pas, Nuria ou moi devons y aller !
Soudain, alors que personne n’y croyait plus, la petite fée de Medicine se dirige finalement vers Clownpiece et l’entoure d’un halo violet-vert curatif. Devant cette réussite in extremis, Kokoro finit par accepter :
- D’accord, mais laissez-moi faire ça avant d’y aller.
Une lumière violette part de l’un de ses masques et s’insinue dans Nuria. Cette dernière se sent d’un coup plus concentrée, comme si son processeur avait plus de facilité à sélectionner les informations essentielles des autres. Après cela, Kokoro coure vers le bord de la falaise et saute dans le vide pour rejoindre les deux autres.

C’est seulement à ce moment que la poupée se dit que soigner Clownpiece n’était pas forcément la meilleure action à faire, mais trop tard. Elle remarque aussi que l’ent se rapproche de plus en plus... Dans quelques dizaines de secondes, il pourrait les attaquer à son tour...
Medicine envoie alors sa petite fée près de l’arbre vivant. Elle prend même la précaution de lui faire faire un petit détour en la cachant derrière des buissons...

La fille mystérieuse et Sakuya sont en chute libre et doivent essayer de se rétablir.
La fille au masque fait un échec critique à 100, et au lieu de retrouver son équilibre de vol, elle se projette toute seule parmi les arbres qui poussent à flanc de falaise. Elle continue de tomber en rebondissant sur chaque branche des arbres comme une balle de flipper, en criant une suite de « Ouch, aïe, ouch, ouch, aïe ».
Sakuya en revanche se rétablit avec un succès critique de 2. Elle atterrit avec la grâce d’un chat sur une branche d’arbre, et obtient une ligne de mire parfaitement dégagée sur son adversaire.

Voyant que la fille au masque peine à se relever après avoir finalement terminé sa course dans un amas de branchages, Sakuya fonce sur elle et lui assène un bon coup de pied qui la projette sur le « sol » très incliné de la falaise.
Kokoro parvient à les suivre dans la descente, en descendant maladroitement d’arbre en arbre, mais elle n’a pas le champ libre pour lancer un sort.

C’est aussi à ce moment que Medicine se rappelle que Kokoro est incapable de se battre sans son masque de haine, et qu’elle ne peut faire que du soutien.
- Tain les gens... Faut m’arrêter quand je fais nawak... Enfin tant pis, on va improviser.
Le golem qui a immobilisé Clownpiece lui donne une très grosse patate qui fait mal, heureusement le Pharamkon lancé par Medicine est là pour la soigner.
Elle n’est pas la seule puisque Nuria aussi reçoit une attaque, et de manière générale le combat de ce côté commence à tourner au vinaigre...
Mais comme si le karma essayait de rééquilibrer la chance qui n’est pas de leur côté, un essaim de danmakus surgit de derrière elles et touche un arbre sur la falaise à droite. L’arbre est abattu sur le coup et tombe sur les golems. L’ennemi qui clouait Clownpiece au sol parvient à l’éviter, mais il est obligé de libérer la fée dans la foulée. Les deux autres golems sont fissurés par l’impact, dont un quasiment détruit.

- Je vous ai manqué ? demande la personne ayant lancé l’attaque.
- Chen ! s’exclame Medicine en reconnaissant la chatte.
- Chen, tu nous sauves la vie... dit Clownpiece en se relevant difficilement.
- Je vous devais bien une ristourne pour avoir protégé Mayohiga.
- État des systèmes critiques, informe Nuria qui est très mal en point.
Spoiler:


Encouragée par ce retournement de situation, Clownpiece tire un projectile de forme florale sur l’ennemi le plus affaibli, qui est détruit sur le coup. Medicine utilise sa fée, qui est arrivée derrière l’ent, pour empoisonner ce dernier et ralentir ses mouvements, afin de gagner du temps jusqu’à son arrivée.
Spoiler:


Sakuya attaque à nouveau la fille mystérieuse, mais cette fois elle réussit à esquiver, ayant retrouvé ses esprits. Une lumière dorée sort alors de Kokoro et s’insinue dans Sakuya, qui se sent soudain extraordinairement sereine. Elle a l’impression d’avoir tout le temps qu’il faut pour lancer ses sorts, ce qui réduit sa consommation en énergie magique.

Chen saute par-dessus les deux premiers golems et donne un coup de pied dans le troisième, ce qui ne lui fait pas vraiment de dégâts mais le fait tomber sur la route en contrebas, l’excluant ainsi du combat.
Pendant que Yukari est en train de se demander pourquoi elle est allée engager des inconnues au lieu de simplement recruter Chen, les deux golems restants attaquent. Medicine esquive avec un échec critique à 97, parvenant donc à éviter l’attaque mais, dégringolant de la falaise vers la route en contrebas, rejoignant le golem poussé par Chen. Le problème, c’est que Medicine était nécessaire pour protéger Nuria des attaques adverses...
Clownpiece échange des attaques avec l’autre golems, ils se touchent tous les deux.
Spoiler:


Sakuya, de son côté, finit par perdre la fille mystérieuse de vue, comme si elle avait disparu en passant derrière un arbre. Elle sent encore vaguement sa présence dans la forêt, mais elle ne saurait pas dire quelle vitesse elle a ni où elle est réellement.
« Genre, ce serait vraiment Koishi ? Je la vois mal faire un truc du genre... »
- Zut, je crois qu’on l’a perdue... constate Kokoro. Je crois savoir ce qu’on peut faire pour la retrouver, mais pour l’instant il faudrait vérifier que les autres s’en sortent avec les monstres.
Sakuya arrête à nouveau le temps, mais cela ne lui permet pas de retrouver une quelconque trace de la fille mystérieuse.

Nuria tire un puissant laser sur le golem le plus proche, le frappant d’un coup critique. Les deux golems attaquent Clownpiece et Chen, et les blessent toutes les deux. Juste derrière, Chen lance sa Spell Card « Signe multicolore : Rhapsodie du Perroquet » et pulvérise l’ennemi affaibli par Nuria.
Sur la route en contrebas, Medicine a échangé des attaques avec le golem, mais elle ne compte pas s’éterniser et commence à remonter la falaise. Sakuya et Kokoro se mettent elles aussi à remonter. Le golem aussi tente de monter, mais lourd comme il est, il monte beaucoup moins rapidement.

Chen tire un danmaku sur un golem, qui esquive d’une roulade mais, suite à un échec critique de 100, tombe de la falaise. Mais au lieu de s’arrêter sur la route, il continue à tomber. Un bruit bizarre à mi-chemin entre un arbre abattu et un rocher qui éclate retentit alors.
Spoiler:


Spoiler:

L’ent est finalement à portée et s’apprête à frapper. Medicine a tout de même le temps d’agir avant : elle relance un sort de soin sur Clownpiece, donne une potion de soin à Chen et en boit une pour elle-même.
L’ent frappe Clownpiece qui reçoit un violent coup de branche dans la tête et est projetée contre la falaise.
Sakuya étant enfin arrivée (de même que Medicine), elle fonce sur l’ent et lui inflige une attaque physique qui ne fait pas très mal. Nuria tire à son tour une attaque magique, que l’ent essaie d’esquiver. Mais ayant fait un nouvel échec critique à 100, il perd dangereusement l’équilibre vers le bas du ravin.
- Tout le monde pousse l’ent dans le ravin ! ordonne alors Sakuya.
- Vise la jambe sur laquelle il s’appuie ! ajoute Medicine à l’intention de Clownpiece.
Clownpiece exécute un combo avec sa baguette : le premier coup rebondit sur l’écorce sans faire de mal, mais le deuxième enflamme la jambe.
- SOUFFRE, ENT ! s’écrie Clownpiece.
- Alors techniquement il ne peut pas souffrir parce qu’il n’est pas vivant, dit Kokoro pour information.
- Ne gâche pas mon moment, Kokoro, répplique la fée.
Sur un dernier coup de pied plongeant de Sakuya, l’ent est définitivement projeté par-delà le rebord et dégringole la falaise. Il finit par heurter un rocher et se casser en deux.
Kokoro sent la haine qui l’habitait se dissiper dans l’air, preuve qu’il est bien vaincu.
Spoiler:


Mais le dernier ennemi, celui qui était en train de remonter la pente, attaque par surprise tout le groupe, lançant un rocher sur Clownpiece... Heureusement, grâce aux soins prodigués par Medicine, cette dernière encaisse le coup sans mourir ; et les six aventurières parviennent aisément à acculer le dernier ennemi qui explose sur le coup.

À présent, le seul truc à espérer, c’est que personne n’avait eu l’idée d’organiser un pic-nique au pied de la falaise ^^
« Hé arrêtez de balancer vos ordures n’importe où fichus touristes ! »

_________________
La mort d'un homme est une tragédie. La mort d'un millier d'hommes est une statistique. La mort d'un million d'hommes, c'est Chuck Norris.

Ma fanfiction sur Flandre et Remilia Scarlet : http://touhou-france.forumactif.com/t3597-fanfic-deux-paires-d-ailes-ecarlates

Et ma fanfiction sur comment Koishi en est venue à fermer son oeil : http://touhou-france.forumactif.com/t3685-fanfic-liees-par-le-sang-et-l-esprit
avatar
Solarius
Dragon de l'astre solaire

Messages : 710
Date d'inscription : 06/04/2015
Age : 21
Localisation : France

Profil Joueur
 : TH07 - PCB TH07 - PCB
Niveau: Normal
Score: (non communiqué)

Revenir en haut Aller en bas

Re: 2 - La haine incarnée

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum