Murasakiiro Newspapers ou la Galerie d'Akiro

Page 1 sur 18 1, 2, 3 ... 9 ... 18  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Murasakiiro Newspapers ou la Galerie d'Akiro

Message par Invité le Ven 18 Juin 2010, 2:13 am

Kiniaa minna-san~~
Depuis le temps que j'en parle il est temps que j'ouvre mon petit espace perso pour vous présenter un peu toutes mes divagations autour de Touhou au lieu de spoiler les galleries des autres XD



Le journal d'Akiro se découpe donc en plusieurs rubriques qui seront complétées et enrichies au fil du temps ^^

Pour le moment vous connaissez surement la plupart de mes "oeuvres" et certaines datent un peu déjà, mais bon j'updaterai régulièrement ^^
Pas mal de mes oeuvres restent innachevées c'est pourquoi j'éviterai de les poster ici mais je tiens quand même à signaler leur présence (par un "en cours de réalisation" par exemple)

Vous pouvez retrouver la plupart de mes créations à mon adresse Deviantart Click here to see~~

Dessin : (ACCEPTE LES COMMANDES)

Spoiler:
Urban Cirno dessinée en cours de maths
Une Aya version "La traversée du temps" (en la revoyant je la trouve horrible XD)
Chen Chen revolution & Ranmania
Hina Kagiyama
Utsuho
Patchy & Marisa
Psychedelic Cirno
Hey momiji say wanwan
4koma DS The Spoil is a lie
De cute little Stronghest Suika
Couverture pour Doujin (Maribel, renko, Yukari Ran)
Deux Reimu (cadeau pour Illu)
Remila et Flandre
Une Patchouli Moe
Aya + Momiji + Hatate prennent la pose
Chibi Team "Baka"
La SDM pour une photo de groupe (j'ai surtout galéré pour Sakuya dont je ne me rappelais absolument pas le sens de la mèche et au final c'est un fail XD)
Cirno et Suika échangent leurs costumes
Chibi Aya X Reimu Yuri (gribouillée en lisant la fic d'Illu)
Flandre Berserk (dessinée pendant le vide grenier XD)
Giant Yukari Poster 1
Giant Yukari Poster 2
Anniv Red (Mima)
HinaXParsee pour Feather Black

Paper Children & Figurines : (ACCEPTE LES COMMANDES)
Spoiler:
Moriya and the frog kero kero~~
Chibi Reisen et l'attaque de la conserve géante
Ultimate panty shot
oeufs de Pâques
J'ai également réalisé plusieurs figurines en pâte durcissantes dont Cirno et Reimu.

Touhou Paint like
Spoiler:
Eirin
China Meiling
Utsuho
Patchouli
ByakurenXParsee
Shikieiki
Marisa Guy
Akiro
Ran
Shou

Cosplay (ACCEPTE DE TEMPS EN TEMPS LES COMMANDES )
Spoiler:
Aya 1
Aya 2
MariRei 1
MariRei 2
Renko 1
Renko 2
renko 3
Hatate 1
Hatate 2
Hatate 3
Reisen 1
Reisen 2
Reisen 3
Momiji 1
Momiji 2
Momiji 3
Momiji 4
Momiji 5
Momiji 6
Iku 1
Iku 2
iku 3
Iku 4
Iku 5

Animations flash : (ACCEPTE LES "PETITES" COMMANDES )
En cours de réalisation : Illu's birthday (abandonné pour cause de tricherie sur son âge ;p)
Okiku Yuyuko (en cours de réalisation)
Medley Gensokyo en ombres chinoises (en cours de réalisation)

Para-para (= danse) : (ACCEPTE CERTAINES COMMANDES )
Sur demande MP, j'ai viré les vidéos de youtube pour cause de commentaires trop extrême de la part de certains utilisateurs~~~
J'ai déjà Paraparapé (XD) Neko Miko Reimu, Danzai Yamaxanadu, Bad apple et quelques [Vocal] comme Earthquake Super Shock.

VOCAL : (ACCEPTE LES COMMANDES )
Idem, sous demande via MP ou ici. Peux chanter en français, anglais, allemand, japonais et polonais (=useless XD)~~
Vous pouvez également me demander d'écrire des paroles pour un futur vocal, en français, anglais et un peu japonais.

Stepmania : (ACCEPTE LES COMMANDES )
Mes records bientôt ('ai perdu mon fichier avec la liste, plus qu'à la refaire XD).
Je peux vous créer des songs avec lyrics BG video et images diverses + niveaux de easy à heavy.
Pour exemple ma toute première, Kinema Kan II avec BG, images et lyrics en mode Heavy (n'essayez surtout pas le mode normal/medium, je l'ai juste commencé et à partir d'un petit moment vous vous retrouvez avec les touches du mode Heavy XD) :

Cliquez ici pour charger le fichier Kinema Kan II

T-JIN (en fonction des humeurs de la CB) :

T-JIn sur le pari d'Illu et Akiro
La culotte de Mystia (une page)

Fanfics : (ACCEPTE LES COMMANDES)
Unable Foreign Desire (lien vers le topic consacré)
Bunbunmaru :
Spoiler:
Elles avaient presque fini par en prendre l'habitude. Jusqu'à ce jour.
Par delà la forêt de Magie, en haut d'une petite colline se dressait fièrement un torii d'un rouge flamboyant auquel on accédait par une centaine de marches en pierre zigzagant au milieu d'une végétation luxuriante. Derrière le monument symbole du passage entre le monde des hommes et celui des dieux, une détonation provoqua l'envol indigné de quelques malheureuses corneilles venues picorer entre les pavés menant au temple Hakurei.
-Reviens ici sale rapace !
-Un rapace ? Quel honneur pour la simple karasutengu que je suis...oups !
Une fraction de secondes plus tard, un projectile circulaire suivit d'une nuée d'autres plus petits en forme semblait-il d'étoiles firent exploser littéralement sur place l'arbre devant lequel se tenait une silhouette en perpétuel mouvement. Elle était si vive qu'on peinait à la suivre du regard.
-Marisa, essaye de faire plus attention où tu envoies tes tirs, au prochain arbre que tu me défonce je te fais travailler au temple jusqu'à ce que tu ait remboursé les dégâts !
-Bah, un arbre de plus ou d'moins...
-Marisa !
-Ahahah, j'ai compris, j'ai compris...eh le piaf, grouille-toi de me donner ce fichu journal avant que je ne devienne l'esclave attitrée de miss miko, ça lui ferait trop plaisir, ZE !
Ladite Marisa avait en effet suffisement de bonnes raisons pour ne pas passer ses journées à balayer la cour du sanctuaire. D'une part parce que ce serait la contraindre à un enchaînement abrutissant pour elle qui ne jurait que par sa liberté d'action, d'autre part... parce la simple idée de rester des heures en compagnie de Reimu sirotant tranquillement son thé pendant qu'elle travaillerais d'arrache pied la rendait tout bonement malade.
Autrement dit, si elle ne pouvait pas viser plus juste, du moins pouvait-elle essayer d'en finir au plus vite. Avisant la silhouette virevoltante de sa "cible", la sorcière aux boucles blondes sortit de sous son chapeau son arme de prédilection.
-Hey, Reimu ! lança t-elle à l'intention de la prêtresse en rouge et blanc qui observait la scène avec un intêret poli quoiqu'un peu las, si tu pouvais m'aider à la ralentir un peu le temps que je charge...
-Et puis quoi encore ? C'est toi qui t'es fichue dans le pétrin, assume tes responsabilité pour une fois au lieu de déléguer.
Marisa jura entre ses dents. Lançant une dernière vague de projectiles étoilés multicolores au petit bonheur la chance, elle se concentra sur le petit objet de forme hexagonale qu'elle tenait entre ses mains.
Soudain intéressée par la tournure que prenait les choses, la silhouette en mouvement stoppa net dans le vide pour observer la scène d'un air amusé.
-Tu comptes vraiment m'arrêter avec un tir aussi lent que le master spark ? demanda Aya la tête à l'envers sourire aux lèvres. Tu sais bien que tu n'as même pas une chance sur un milliard de m'atteindre, je suis bien trop rapide Marisa. Tout ça pour un pauvre petit article que j'ai rédigé à ton encontre et celle de ton amie Alice -qui soit dit en passant a des passes-temps des plus intéressants...elle sait y faire avec les poupées celle-là, comme je l'ai soigneusement consigné en première page du bununmaru shinbun de cette semaine...-. Vraiment, est-ce que ça en vaut vraiment la peine ? Je veux dire, gacher toute ton énergie de manière aussi vaine, je me sens vraiment désolée d'en être la cause....
Reimu prit une nouvelle gorgée de thé, observant attentivement Marisa toujours en pleine récitation d'un sort qui promettait d'être dévastateur si l'on prenait en compte le temps qu'il prenait pour s'activer.
-Aya, tu parles trop. fit-elle avant de se désintéresser complètement du spectacle.
La journaliste tengu rit de bon coeur et croisa les jambes toujours à plus de deux mètres du sol.
-C'est plus fort que moi, pardon. Mais elle est tellement drôle...Vraiment, quelle volonté d'esprit, elle est vraiment remarquable !
La litanie semblait prendre fin et déjà des étincelles crépitaient autour du mini hakkero lumineux que tenait Marisa les yeux mi-clos en position d'attaque.
-Alors comme ça tu vas vraiment tirer...? Eh bien vas-y, je t'attends. Encore une fois désolée de te faire rater ton coup et d'esquiver, même si je ne doute nullement de la puissance de ton...
-Masteeeeeeer......
-Allons bon. En voilà des manières de répondre aux....
- SPAAAAAAAAAAAAAAARK !!!!
Elles avaient presque fini par en prendre l'habitude...
Marisa savait très bien que son tir serait un échec sur toute la ligne.
Elle en faisait toujours un peu trop voilà tout. Pour elle-même bien sur, mais également -et elle avait toujours du mal à l'admettre- pour cette satanée miko. En agissant de la sorte, elle espérait lui faire ressentir son acharnement au combat et les heures d'entraînement intensives qui l'avaient propulsée à ce niveau.
Le Master Spak. Un tir surpuissant, qui réduisait en poussière tout ce qui passait entre son rayon large de plus d'un mètre. Seulement, Aya, Reimu et tous les autres y compris elle-même avaient depuis longtemps constaté qu'il était affublé d'un certain nombres d'inconvénients. Comme l'avait très justement souligné la journaliste, il était extrèmement lent à se mettre en place et à propulser contre l'opposant. De plus, sa puissance était telle qu'il était pratiquement impossible de le faire changer de direction. Une fois le coup tiré, Marisa ne pouvait plus se déplacer que latéralement à une vitesse plus que réduite, ce qui la mettait indubitablement en position de vulnérabilité.
Reimu laissa échapper un bref soupir. L'enthousiasme et l'emportement ordinaire de sa partenaire couplée à la tendance taquineuse d'Aya faisait toujours des dégâts aux alentours du lieu de leur rencontre. Beaucoup de bruit pour pas grand chose songeait-elle, si ce n'est un travail monstre pour tout remettre en place après coup.
Néanmoins, et malgré un agacement justifié face à toute cette agitation matinale troublant le calme et la paisibilité du lieu saint, Reimu ne pouvait nier qu'elle appréciait toujours un peu l'ambiance que venaient apporter les youkai et les humains dans son sanctuaire. Pour l'heure, elle avait considéré la scène comme banale et balancée en fond sonore de son petit train de vie quotidien. De tout évidence, Marisa allait une fois de plus perdre la face en échouant, ce qui ne l'empêcherait pas pour autant de fanfarroner après coup et de faire comme si rien de tout cela ne se serait produit auparavant. C'était une des rares qualités que Reimu accordait volontier à l'exentrique magicienne. Elle était toujours capable de faire table rase du passé pour se concentrer sur le présent pour mieux rire au nez d' un avenir qui ne pouvait être qu'une partie de plaisir à ses yeux. Ce qui pouvait laisser penser à une certaine simplicité d'esprit par moments...
Du reste elle regarda vaguement Marisa décharger sa colossale puissance lumineuse en direction d'une Aya qui riait encore sous cap.
*Le dernier moment...attendre le denier moment....*
Elle n'en avait pas l'air, mais Aya était une perfectionniste. Il était hors de question pour elle d'éviter le master spark avant qu'il ne soit au minimum un mètre devant elle. Après tout, si Marisa voulait se donner en spectacle, elle allait lui en donner pour son argent. Un tas de pensées plus ou moins importantes traversèrent l'esprit de la reporter tandis que le rayon laser explosait au devant du cercle magique formé par le mini hakkero. Elle jeta rapidement un coup d'oeil à Reimu qui semblait s'être complètement désinteressée de leur affrontement. Sans trop savoir pourquoi Aya en ressentit une certaine déception. Bientôt, le rayon lumineux destructeur allait franchir la limite de sécurité que s'était imposée la journaliste. Aya, bien décidée à honorer sa parole et d'esquiver habilement le sortilège menaçant, déploya ses ailes noires de jais pour prendre son envol. Les ailes étaient elles aussi plus ou moins facultatives, la reporter n'en ayant pas nécessairement besoin pour voler mais c'était toujours pour se donner un peu plus d'allure qu'à l'accoutumée qu'elle en faisait l'usage. La situation semblait particulièrement appropriée pour ce genre d'exibition.
Ainsi donc, Marisa tira. Reimu jeta un coup d'oeil réflexe à la scene tandis qu'Aya s'apprêta à esquiver.
Elles avaient presque fini par en prendre l'habitude...
Et ce qui devait arriver arriva.
Concentré de puissance à l'état pur, le rayon éblouissant du Master spark réduit tout ce par quoi il passa à néant. Marisa recula d'un pas, surprise par l'intensité de la détonation à laquelle elle avait donné semblait-il plus d'intensité que d'ordinaire.
Remise de cette surprise, la magicienne stoppa net le rayon en entendant un léger battement d'ailes régulier derrière elle.
-Loupé, mais j'ai presque faillit y rester. fit une voix moqueuse dans son dos. Aller , ne t'en fais pas, ça sera pour la prochaine fois.
Reimu poussa un discret soupir de satisfaction. Les vieilles habitudes avaient décidément la vie dure...
De son côté Marisa comme l'avait prédit la miko éclata de rire avant de s'exclamer :
-Hey Reimu t'as vu ça ? Je pense que c'est l'un de mes meilleurs coups depuis mes derniers essais dans le bateau volant !
-A croire que ta victoire face à cette extraterrestre ait été un vrai coup de chance...constata la rouge et blanche en se reservant une tasse de thé.
-...elle a du l'éblouir avec ses petites étoiles multicolores et en profiter pour la prendre par derrière ! ajouta Aya en hochant du chef, comme compatissante.
-Par derr....hey !
Un bref blanc plus tard, le visage de Marisa passa d'un seul coup au rouge pivoine.
Ravi d'avoir fait mouche, Aya sorti son appareil et se mis à bombarder la magicienne de photos.
-Quel esprit pervers Marisa-chan, tu ferais une excellente tengu tu sais !
-Oh la ferme ! Ze !
Reimu préféra ignorer l'échange qu'elle venait de suivre pour se concentrer sur le fond de sa tasse en terre cuite remarquablement laquée.
La charriant de plus belle Aya fit mine de prendre la fuite. Marisa quant à elle refusait catégoriquement de la voir s'envoler avec pareil clichés, aussi la talonna t-elle de près en hurlant diverses insultes toutes plus colorées les unes que les autres.
-A moi, je suis poursuivis par une humaine ordinaire !!! lança la tengu à la cantonade avant de stopper net sa course aérienne. Lentement, ses yeux s'agrandir alors que Marisa évita de justesse de la percuter en déviant sa course à la dernière seconde.
Tout le monde sait que les karasutengu pouvaient voler avec ou sans ailes. Ce que l'on sait moins en revanche, c'est que les ailes en question faisaient partie intégrante de l'anatomie de ces youkai, qu'ils naissaient et mourraient avec elles, fussent-elles apparentes ou non à leur de l'heure mort.
Marisa et Reimu l'ignorait. Il ne leur fallut cependant aucune connaissance de quelque sorte pour comprendre en voyant les ailes d'Aya se décomposer avant de voler en éclat que la tengu était, si ce n'est en détresse, tout du moins en grand danger. Entre autres, celui de s'écraser sur le sol qui s'étendait bien à une trentaine de mètres plus bas.
Alors que le frêle corps de la reporter chutait à toute vitesse, Marisa préféra se concentrer sur la fine poussière noire que contenait à présent l'atmosphère. Saisissant une bourse en cuir de son tablier dont elle vida prestement le contenu, la magicienne rassembla un maximum de cette étrange poussière restée en suspension dans la bourse en question et la referma après s'être assurée de bien avoir tout récupéré.
Une fois sa tache exécutée elle consentit enfin à redescendre jusqu'au sanctuaire où Reimu tenait dans ses bras une Aya qui semblait avoir perdu connaissance au cours de sa chute.

-Marisa...murmurra la jeune miko en se redressant lentement. Il me faut de l'aide. Maintenant.
-Entendu.

Reimu emmena Aya dans le temple tandis que la magicienne filait entre les nuages en direction de la forêt.
Le vent se leva. L'atmosphère étouffante et pesante de cette fin d'après midi d'été couplée au chant incessant des cigales fit bientôt place à un calme plat et à une impression de mal-être, comme avant l'éclatement d'un violent orage. Les insectes s'étaient tu, les oiseaux retenait leur souffle et les quelques youkais flanant encore aux abords du temple regagnaient un refuge au plus vite.
Le soleil ne tarderait pas à rougeoyer à l'horizon.
Un cri bref perça le silence ambiant avant de s'y fondre définitivement.

- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -

C'est en début de soirée que Hatate Himekaidou, reporter tengu tout comme Aya son aînée, décida de sortir un peu prendre l'air. Elle aimait ces fins de journée pas tout à fait nuit plus tout à fait jour où l'on ne croisait âme qui vive. Dans les plateaux supérieurs de la montagne youkai où elle résidait, un fin sillon de fumée blanche accompagné d'une bonne odeur de viande grillée envahirent les alentours, et semblait provenir du temple Kochiya. Hatate n'avait jamais poussé ses balades jusqu'au temple. Contrairement à ses confrères tengu dont elle se considérait comme marginale quant à leurs us et coutumes, la journaliste recluse n'avait jamais présenté ses voeux de bienvenue aux nouvelles déesses de la montagne y ayant élu domicile il y avait de cela quelque temps déjà.
Déesses ou pas, Hatate n'en avait que faire. L'arrivée du temple dans la montagne et de ses habitantes l'avait laissée de glace. A peine avait t-elle daigné sortir le bout de son nez de chez elle pour voir l'étrange sanctuaire volant s'écraser non loin des cascades et du grand lac.
Aujourd'hui n'allait pas faire exception à la règle. Elle évita donc soigneusement les abords du temple pour pousser sa balade en direction des fameuses cascades géantes de la montagne.
L'air s'était rafraîchit, Hatate éprouva un bref frissonnement. Ses doigts pianotaient frénétiquement le clavier de son appareil photo semblable à téléphone portable jaune auquelle elle avait accroché un petit pinceau de bambou comme accessoire. Elle ignora royalement le splendide paysage qui l'entourait, les yeux rivés sur son écran et les doigts s'agitant nerveusement par reflexe de part et d'autre des touches lumineuses émettant de petits sons chaque fois qu'elle appuyait dessus. Avisant distraitement un rocher isolé en contrebas d'une des cascades, elle descendit tranquillement la chute d'eau sans plus quitter une seconde son portable des yeux.
Alors qu'elle avait ateint la moitié de la cascade, une silhouette blanche lui fonça dessus et toutes deux allèrent s'écraser sur une corniche en flanc de montagne pourvue d'herbe et de quelques arbustes mal en point. Leur chute provoqua la fuite de plusieurs petits annimaux appeurés qui disparurent rapidement entre les creuvasses insondables du piton rocheux.
Hatate, d'abord sonnée, vérifia instinctivement l'état d'usage de son appreil photo. Rien de grâve, excepté peut être une fine rayure scarifiant le derrière de la coque.
-Huuuurg...ça va pas la tête ? Maugréa la jeune tengu en essayant de se redresser. Elle se ravisa en avisant le fil affuté de la lame argentée pressé contre son cou. La retenant en position immobile, une youkai pourvue d'oeilles en pointe et d'une longue queue blanche touffue -une tengu louve de toute évidence- la dévisagea un instant avant de dessérer sa prise.
-Ce n'est pas une heure pour se balader pesta t-elle en rangeant son épée dans son fourreau. On essaye d'instaurer un couvre feu, et il y en a encore qui essayent de jouer les malignes en n'en faisant qu'à leur tête...
Elle lui lança un regard dédaigneux que Hatate se fit une joie de lui retourner.
-Et pourquoi donc devrais-je me soumettre à une idée aussi stupide qu'un couvre-feu alors même que vous autres okâtengu ne le respectez pas ? Ah elles sont belles les louves de l'armée youkai, préférant jouer au shôgi avec les kappa plutôt que de respecter leur devoir !
Elle voulut se lever mais constata -un peu tard- qu'elle s'était tordu la cheville dans sa chute.
-On dirait que tu n'est pas vraiment en état de te la ramener... railla la youkai guerrière.
-Au lieu de te fouttre de moi, va donc me chercher de quoi me faire une atelle. Après tout, c'est de ta faute si je suis dans cette état, okâtengu.
La combattante aux cheveux d'argent toisa une nouvelle fois Hatate d'un air mauvais. En dehors de ses supérieurs, elle ne suportait pas que l'on lui donne des ordres, et encore moins par cette sous espèce qu'étaient les youkai corbeaux. Elle mis cependant sa fierté de côté et se mis à la recherche de quoi confectionner une atelle sommaire.
Pendant ce temps, Hatate s'était remise à taper sur son clavier et semblait presque avoir oublié la douleur de ce fait.
-Je me nomme Momiji Inubarashi se présenta la youkai louve accroupie entre les herbes. Et toi ?
-On m'a bien appris à ne jamais me présenter aux étrangers ou aux gens louches. Répliqua Hatate du tac-au-tac.
-Dis donc la corbac....commença Momiji en dégainant de nouveau, tu sais le sort que l'on réserve normalement au demoiselles comme toi qui ne respectent pas le couvre feu ?
Hatate ne sembla pas le moins du monde intimidée par la lame donnant l'impression d'avoir été taillée dans un éclat de lune pointée dans sa direction.
-Laisse-moi voir...décapitation ? Amputation ? À moins que ça ne soit un magistral coup en plein coeur...
-On les écorche vif et on les laisse sécher en plein air retenues au sol par de solides cordes, pour qu'avec un peu de chance, ces mêmes corbeaux que vous affectionnez tant viennent vous boulotter les entrailles.
-Rien que ça....c'est tout à fait charmant, quel raffinement, je reconnais bien là l'art des tengu de votre espèce...répondit distraitement Hatate sans lever le regard.
Momiji, dans un mouvement bref et calculé donna un coup d'épée avec le plat de la lame contre la main de la journaliste qui, poussant un cri de surprise lacha l'appareil qui alla s'écraser au pied de la cascade.
-Je t'ai demandé ton nom, karasutengu. Aboya la youkai dont l'épée était à nouveau pointée en direction d'une Hatate bouillant à présent de rage.
-Shameimaru Aya. Cracha Hatate dans un sourire mauvais avant de se retrouver soudainement plaquée au sol, le mordant de la lame tailladant doucement la chair blanche de son cou.
-C'est donc vrai que les karasutengu sont tous des menteurs fulmina Momiji assise de tout son poid sur sa victime quasi étouffante. Tu es vraiment de la pire espèce qui soit. Profite donc bien du paysage, c'est peut être le dernier dont tu pourra profiter avant l'Higan.
Dans un dernier élan d'impertinence, Hatate grimaça :
-On dit que les fleurs rouges des enfers sont une pure merveille...teintées du sang des impis et des renégats. Ca doit être quelque chose de se dire que ta famille fait office de colorant pour les higanbana pas vrai ?
Elle ne fut pas vraiment étonnée de recevoir un violent coup d'épée sur la tête.

Lorsqu'elle s'éveilla, Hatate constata que son agresseuse était partie, la laissant seule sur son rocher. Pendant son sommeil, on avait attaché une solide atelle de bois et de feuilles longues à sa cheville.
Se massant une bosse dont la douleur la lança dans tout le crâne lorsqu'elle s'assit, l'impertinente journaliste cligna plusieur fois des yeux pour faire le point sur la situation. Momiji avait du prendre un malin plaisir à fixer sa cheville encore valide à un solide piquet de fer au moyen d'une corde savament nouée, de sorte que la tengu ne puisse la défaire à mains nues.
Cherchant de quoi se libérer, elle remarqua tout à coup son portable miraculeusement intact à ses côtés, ainsi qu'un petit mot griffoné à l'intérieur.

Remercie la véritable Shameimaru, c'est grace à elle si tu es encore en vie. Ma dette envers votre race est désormais payée. Que je ne te revoie plus dans le coin après le couvre feu ou je ne te ferai plus de cadeau sois-en assurée.

Un instant songeuse, Hatate afficha peu à peu un vilain rictus qui s'étira jusqu'à ses oreilles. Mettant deux doigts dans sa bouche elle siffla quatre coups brefs et silencieux avant de se saisir à nouveau du post scriptum.
-Si cela ne s'appelle pas un défi je ne suis pas rédactrice en chef de mon propre journal. Et maintenant Kakashi, si tu voulais bien me défaire de cette satanée corde, fit-elle à l'adresse du corbeau qui venait d'arriver dans un claquement d'ailes impatientes, je te serais fort obligée.....et ne regarde pas mon ventre comme ça, tu n'y pense même pas ou je te change en sac à main.

Possibilité également de jouer certains morceaux à la flûte à Bec, flûte japonaise, flûte traversière, ocarina et un tout petit peu au synthé~~ (vidéos en cours de réalisation)[spoiler]


Dernière édition par Akiro le Dim 20 Juin 2010, 2:44 am, édité 3 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Murasakiiro Newspapers ou la Galerie d'Akiro

Message par Mion le Ven 18 Juin 2010, 5:28 am

Super galerie!
Tout est bien la dedans (sauf ceux en cours de réalisation mais c'est normal!)!
Les dessins sont surtout bien faits et les Paint likes aussi!
Continue comme ça!

_________________

Faite par Waka que je remercie du fond de mon coeur. Et j'remercie Ama de me laisser prendre la barre Hina.
Spoiler:

Faite par Beli que je remercie de tout mon coeur.

Hina and Marisa 4ever.

Mion
Kirby's Lover

Messages : 780
Date d'inscription : 30/03/2010
Localisation : Seacrest Country

Revenir en haut Aller en bas

Re: Murasakiiro Newspapers ou la Galerie d'Akiro

Message par Feather Black le Ven 18 Juin 2010, 6:00 am

Akiro dessine, chante, coslpay... Quoi d'autre ?

Une galerie très complète comme on aime, en tout cas. Même si le Byakuren x Parsee est un couple bizarre... J'ai envie de voir Parsee et Hina ou Suika et Tenshi, tiens.

*Glisse la note dans la boîte aux lettres d'Akiro Noël avec un "J'ai été sage".*

_________________

Spoiler:
headcanon rinnosuke doesn’t do anything and he just sits around all day being sad because his powers suck and he can’t fight and marisa keeps stealing shint from his shop and he can’t do anything about it so he’s like :’( and then he decides to write a book but nobody is around to review it so he’s like :’(( the book was about indigestion because he gets it a lot because he is a sad man so he gets lots of ulcers also he has a spare pair of glasses that he keeps just in case the ones he’s wearing breaks. rinnosuke also likes to sleep exactly at 9 PM because he is neurotic and has a baby wiener. he was also touched in the baby wiener by his dad when he was a little childs—that’s ral’s headcanon but i’m making it mine too because omg that’s why he’s so sad. he also likes the smell of fabric softener.
-Cap'N

Feather Black
Orthofasciste à deux balles
Orthofasciste à deux balles

Messages : 377
Date d'inscription : 06/04/2010
Age : 22
Localisation : Derrière toi (Haha, quelle farceuse je fais...)

Profil Joueur
 : TH13 - TD TH13 - TD
Niveau: Normal
Score: (non communiqué)

Revenir en haut Aller en bas

Re: Murasakiiro Newspapers ou la Galerie d'Akiro

Message par Drell le Ven 18 Juin 2010, 6:56 am

Beau travail!

Ma seule requête est que tu continues avec toutes tes productions fanmade car ça fait de toi une des membres les plus actives.

_________________
Non pas une bombe
Non pas deux bombes
Non pas trois bombes
Non pas quatre bombes
Non pas cinq bombes
Non pas six bombes
Non pas sept bombes
Non pas huit bombes
Non pas neuf bombes
mais bel et bien dix bombes

Drell
Guardian Spirit

Messages : 1408
Date d'inscription : 18/08/2009
Age : 27
Localisation : A la recherche de la grande barrière

Profil Joueur
 : TH12 - UFO TH12 - UFO
Niveau: Difficile
Score: (non communiqué)

Revenir en haut Aller en bas

Re: Murasakiiro Newspapers ou la Galerie d'Akiro

Message par Ephraim le Ven 18 Juin 2010, 7:22 am

Très beau travail.
Bravo.
Et bon courage pour tout tes trucs en cours.

_________________
*espace en attente de remplissage*

Ephraim
créateur d'oc infatigable
créateur d'oc infatigable

Messages : 635
Date d'inscription : 09/03/2010
Age : 22

Profil Joueur
 : TH07 - PCB TH07 - PCB
Niveau: Difficile
Score: (non communiqué)

Revenir en haut Aller en bas

Re: Murasakiiro Newspapers ou la Galerie d'Akiro

Message par Sonny Setsujoku le Ven 18 Juin 2010, 7:42 am

tres belle ta galerie ^^

_________________
Fan de Remilia ,Rinnosuke ,Mima , Byakuren ,Cirno



Sonny Setsujoku
Eternally Young Scarlet Moon

Messages : 592
Date d'inscription : 23/05/2009
Age : 102
Localisation : Au Scarlet Devil Mansion avec Remilia (quebec)

Revenir en haut Aller en bas

Re: Murasakiiro Newspapers ou la Galerie d'Akiro

Message par Luum le Ven 18 Juin 2010, 8:03 am

J'adore ~
Me wants everything with Rin ~ 8D
Continue comme ça \o

_________________

Tyvm à Ngsh pour le kit ava/sign ~ !

"C'est une histoire du temps où la miko Reimu était encore petite, et où la youkai qui se nourrit d'humain encore grande ... Et d'une prêtresse inconnue."

......_███_
☢ (=`ω´=)☢ This is totally KoishiRinUtsuho. Or more like UtsuhoxRin with a hat §§

Luum
Thoughtful Kasha
Thoughtful Kasha

Messages : 1047
Date d'inscription : 13/06/2010
Age : 25
Localisation : Gensokyo's Subterranean

Profil Joueur
 : TH12.8 - FW TH12.8 - FW
Niveau: Difficile
Score: Extra FW - 70.490.650 - 0.1%

Revenir en haut Aller en bas

Re: Murasakiiro Newspapers ou la Galerie d'Akiro

Message par Uliel le Ven 18 Juin 2010, 9:22 am

J'ai une question : est-ce qu'il y a quelque chose que tu ne sais pas faire ? ^^'

C'est vraiment super tout ça. Please continue !

Uliel
Normal
Normal

Messages : 308
Date d'inscription : 01/05/2010
Age : 25

Revenir en haut Aller en bas

Re: Murasakiiro Newspapers ou la Galerie d'Akiro

Message par Invité le Ven 18 Juin 2010, 11:25 am

Avec tout ça j'en oubliais presque ma fic XD
En supplément je vous laisse un scénario que j'avais commencé sur Touhou qui une fois de plus n'est pas terminé mais c'est pour vous donner une idée ^^

News : (toutes ajoutées à la liste du premier post)

-Scénario "Bunbunmaru" + Fanfic Unable Foreign Desire
-T-jin oneshot (ancien) sur la culotte de Mystia XD

A cela j'ajoute les derniers croquis du carnet à dessin que j'emporte toujours avec moi. C'est juste du crayonné et ça ne mange pas de pain vu que je dessine tout ça en général sans modèle pendant mes leçons de code (pas bieeen XD), mais bon.

Une Patchouli Moe
Aya + Momiji + Hatate prennent la pose
Chibi Team "Baka"
La SDM pour une photo de groupe (j'ai surtout galéré pour Sakuya dont je ne me rappelais absolument pas le sens de la mèche et au final c'est un fail XD)
Cirno et Suika échangent leurs costumes
Chibi Aya X Reimu Yuri (gribouillée en lisant la fic d'Illu)
Flandre Berserk (dessinée pendant le vide grenier XD)

Et pour finir en beauté le cadeau d'anniversaire de Red Helling que je viens de finir ce soir. A l'origine je voulais lui faire une Yukari format A4 mais comme je manquais déjà de place sur un format A3....eh bien ça s'est transformé en poster géant en 16 fois format A3 (ça occupe un mur complet XD)

Ah, et on me l'a déjà demandé, non ce n'est pas une copie, je ne fais presque jamais de copies, je m'inspire juste des artworks officiels pour les personnages Touhou pour ne pas cheater sur des créations de fans qui diffèrent forcément de l'oeuvre originale.

Giant Yukari Poster 1
Giant Yukari Poster 2 (avec mon lit à côté en comparaison pour la taille)
Et la petite fiche d'accompagnement faite en vingt secondes au feutre parce que le coloriage de la Yukari m'avait franchement gavé et que je voulais quand même faire une tite Mima :
Anniv Red (Mima)

Voilà voilà, c'est déjà pas mal comme edit non ? XD
Et j'ai bien pris la commande de Feather et de Luum~~

Uliel a écrit:J'ai une question : est-ce qu'il y a quelque chose que tu ne sais pas faire ? ^^'
Réussir le moindre jeu touhou sans me rétamer à chaque fois quel que soit le niveau~~
Je suis peut être active au niveau du fanon, mais côté jeu, je me désespère d'être aussi nulle au sujet de ma passion XD

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Murasakiiro Newspapers ou la Galerie d'Akiro

Message par Koten le Ven 18 Juin 2010, 10:58 pm

Voilà une des principales raisons de ma jalousie envers Akiro. Elle sait tout faire, et le fait magnifiquement bien.

_________________
Dessins à faire / finir :
-Prix pour le Blind 4.
-Une commande pour Lisianthus.
Blinds en préparation :
Blind spécial Touhou (en stand-by)

Koten
Phantasm
Phantasm

Messages : 1196
Date d'inscription : 25/06/2009
Age : 23

Profil Joueur
 : Th09.5 : StB
Niveau: Difficile
Score: (non communiqué)

Revenir en haut Aller en bas

Re: Murasakiiro Newspapers ou la Galerie d'Akiro

Message par Flo- [55] le Ven 18 Juin 2010, 11:06 pm

Tes dessins sont magnifiques tout comme le reste de la galerie. C'est super !

Flo- [55]
Normal
Normal

Messages : 142
Date d'inscription : 28/05/2010

Profil Joueur
 :
Niveau:
Score: (non communiqué)

Revenir en haut Aller en bas

Re: Murasakiiro Newspapers ou la Galerie d'Akiro

Message par Mion le Sam 19 Juin 2010, 12:51 am

Encore de beaux dessins!
Continue comme ça!
J'aime ton cadeau d'anniversaire pour Red, tes posters de Yukari et surtout ta Sakuya qui reste très bien faite (tu n'as pas fail Sakuya, elle est parfaite, enfin c'est mon avis!).

_________________

Faite par Waka que je remercie du fond de mon coeur. Et j'remercie Ama de me laisser prendre la barre Hina.
Spoiler:

Faite par Beli que je remercie de tout mon coeur.

Hina and Marisa 4ever.

Mion
Kirby's Lover

Messages : 780
Date d'inscription : 30/03/2010
Localisation : Seacrest Country

Revenir en haut Aller en bas

Re: Murasakiiro Newspapers ou la Galerie d'Akiro

Message par Okiba le Sam 19 Juin 2010, 5:45 am

Effectivement, une telle virtuosité dans autant de domaine laisse songeur...
En tout cas, bravo et à toi (surtout pour les fics, j'adore!), et bon courage pour la suite!!!

_________________

Okiba's Back in the show!

Okiba
Esprit de l'Essaim

Messages : 664
Date d'inscription : 24/04/2010
Age : 23
Localisation : Back in the show!

Profil Joueur
 : TH07 - PCB TH07 - PCB
Niveau: Facile
Score: (non communiqué)

Revenir en haut Aller en bas

Re: Murasakiiro Newspapers ou la Galerie d'Akiro

Message par Uliel le Sam 19 Juin 2010, 8:15 am

La fic est super ! Chaque perso est travaillé, le style est agréable à lire. Je réclame une suite !

Au fait, tu dis que tu joue des morceaux à la flûte... Est-ce que tu as des partitions ? Je serais plutôt intéressée ^^

Uliel
Normal
Normal

Messages : 308
Date d'inscription : 01/05/2010
Age : 25

Revenir en haut Aller en bas

Re: Murasakiiro Newspapers ou la Galerie d'Akiro

Message par Invité le Dim 20 Juin 2010, 2:37 am

Est-ce que tu as des partitions ? Je serais plutôt intéressée ^^
je t'envoie ça par MP mais sache qu'en général j'utilise des partitions pour piano en ne prenant que la voix principale.

Et dooooonc....la fameuse HinaXParsee pour Feather. \o/
Contexte :

Parsee : Cette fille est dans le même niveau que moi dans DS et pourtant elle a bien plus de classe à tourner comme ça....je suis tellement jalouuuuse ><
Hina : Ah, tiens, tu dois être Parsee toi je me trompe ?
Parsee : humpf.
Hina : Ca ne sert à rien d'être jalouse comme ça tu sais ^^ Si tu veux je peux t'apprendre comment je fais mes tours, ça t'interesse ? ^^
Parsee : ...... -////-
Hina : alors regarde, on va commencer par un tour en dehors, comme ça, tu vois, positionne tes bras légèrement écartés de cette façon et...

(cliquez pour voir en plus grand + encore une fois pour la taille réelle)

Bon, résultat : ne jamais commencer une colo quand le dessin n'est pas bon (j'aime pas ma Parsee...), sinon j'ai essayé de me concentrer sur la couleur et les textures, et le résultat est plutôt correct pour une fois ^^ (moi qui suis nulle pour mettre la couleur d'habitude XD)

En espérant que ça plaise à Feather~~

Orin est en cours de réalisation, please keep warmly until it's ready ^w~

Ah, et un autre truc que j'ai retrouvé dans mes archives qui sont plutôt dans les inclassables, les "what i played, what I expected and what I got" :
Spoiler:







Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Murasakiiro Newspapers ou la Galerie d'Akiro

Message par Feather Black le Dim 20 Juin 2010, 2:48 am

C'est exactement ce que j'espérais. Mille mercis de les avoir dessiné pour moi !

J'aime bien le background. Pour une raison, ça combine la malchance et la jalousie. (Sans doute à cause du background des SC de Mountain of Faith et de Subterranean Animism. Même couleur, mais pas les mêmes tons.)

_________________

Spoiler:
headcanon rinnosuke doesn’t do anything and he just sits around all day being sad because his powers suck and he can’t fight and marisa keeps stealing shint from his shop and he can’t do anything about it so he’s like :’( and then he decides to write a book but nobody is around to review it so he’s like :’(( the book was about indigestion because he gets it a lot because he is a sad man so he gets lots of ulcers also he has a spare pair of glasses that he keeps just in case the ones he’s wearing breaks. rinnosuke also likes to sleep exactly at 9 PM because he is neurotic and has a baby wiener. he was also touched in the baby wiener by his dad when he was a little childs—that’s ral’s headcanon but i’m making it mine too because omg that’s why he’s so sad. he also likes the smell of fabric softener.
-Cap'N

Feather Black
Orthofasciste à deux balles
Orthofasciste à deux balles

Messages : 377
Date d'inscription : 06/04/2010
Age : 22
Localisation : Derrière toi (Haha, quelle farceuse je fais...)

Profil Joueur
 : TH13 - TD TH13 - TD
Niveau: Normal
Score: (non communiqué)

Revenir en haut Aller en bas

Re: Murasakiiro Newspapers ou la Galerie d'Akiro

Message par Drell le Dim 20 Juin 2010, 2:54 am

Merci pour cette belle tranche de rire avec ce meme.

_________________
Non pas une bombe
Non pas deux bombes
Non pas trois bombes
Non pas quatre bombes
Non pas cinq bombes
Non pas six bombes
Non pas sept bombes
Non pas huit bombes
Non pas neuf bombes
mais bel et bien dix bombes

Drell
Guardian Spirit

Messages : 1408
Date d'inscription : 18/08/2009
Age : 27
Localisation : A la recherche de la grande barrière

Profil Joueur
 : TH12 - UFO TH12 - UFO
Niveau: Difficile
Score: (non communiqué)

Revenir en haut Aller en bas

Re: Murasakiiro Newspapers ou la Galerie d'Akiro

Message par Mion le Dim 20 Juin 2010, 3:37 am

Le dessin ParseeXHina est très bien fait et le texte aussi!
Le "what i played, what i excepted, what i got" est très bien fait et il m'a fait beaucoup rire.

_________________

Faite par Waka que je remercie du fond de mon coeur. Et j'remercie Ama de me laisser prendre la barre Hina.
Spoiler:

Faite par Beli que je remercie de tout mon coeur.

Hina and Marisa 4ever.

Mion
Kirby's Lover

Messages : 780
Date d'inscription : 30/03/2010
Localisation : Seacrest Country

Revenir en haut Aller en bas

Re: Murasakiiro Newspapers ou la Galerie d'Akiro

Message par Sonny Setsujoku le Dim 20 Juin 2010, 10:52 am

jai bien ris dans la partie "what i played, what I expected and what I got" ^^ mais cest quand même vrai pour UFO XD

_________________
Fan de Remilia ,Rinnosuke ,Mima , Byakuren ,Cirno



Sonny Setsujoku
Eternally Young Scarlet Moon

Messages : 592
Date d'inscription : 23/05/2009
Age : 102
Localisation : Au Scarlet Devil Mansion avec Remilia (quebec)

Revenir en haut Aller en bas

Re: Murasakiiro Newspapers ou la Galerie d'Akiro

Message par Invité le Mar 06 Juil 2010, 1:19 pm

Un nouveau morceau de fic (la première) Je voulais en mettre plus mais je dois retravailler la suite parce qu'elle me plaisait pas.
(déjà là c'est un peu limite parfois XD)
Spoiler:
-Flan...Flandre ?
La porte scellée disparut à l'instant même où Marisa la franchit.
Contrairement à la sa dernière visite dans les sous sols du manoir, le décor qui l'entourait à présent était bien loin de la petite pièce sombre dénuée de fenêtre aux murs gris et froids comme une tombe dans laquelle Flandre Scarlet avait été enfermée par sa propre soeur. Au lieu de cela, un champs de fleurs rouges écarlate occupait tout l'espace à perte de vue.
Et au milieu de ce champs, juste en face de Marisa, se tenait bien la dernière personne à laquelle elle s'attendait.
-La shinigami ?!
En effet, lorsqu'elle y regarda de plus près elle reconnu les fleurs rouges qui tapissaient le sol. Higanbana, la Fleur des Enfers. Si Marisa n'était pas experte en botanique, du moins avait-elle vite retenu le nom de ces fleurs annonciatrices d'ennui et de désolation.
-Mais alors, poursuivit Marisa à demi-mots, si je suis ici ce que nous sommes...
-Dans le royaume des morts, tout à fait.
Onozuka Komachi, shinigami responsable du passage des âmes sur la rivière Sanzu dans le but de les amener au grand tribunal des morts se retourna lentement pour faire face à la magicienne. La lame aiguisée de sa longue faux distordue reluis un instant sous les rayons lumineux du soleil factice qui régnait dans le royaume perdu.
Derrière elle, Flandre Scarlet était clouée au sol, mains et ongles crispés de chaque côté de son crâne, le visage tordu de douleur.
-Que...qu'est-ce que ça veut dire ? Demanda Marisa en n'osant s'approcher davantage.
Komachi haussa des épaules.
-Ca veut dire que j'ai encore négligé de fermer le passage derrière moi. On m'avait pourtant assuré que personne ne venait jamais rendre visite à cette petite. Apparemment, il y a encore quelques personnes pour songer encore à elle.
Flandre poussa un hurlement de douleur qui fit sursauter Marisa de surprise.
-Je...ne parlais pas de ça fit-elle en triturant le rebord de son chapeau pointu par reflexe. Je te demandais plutôt le pourquoi de toute cette mascarade. Elle jeta un regard inquiet en direction de la vampire qui souffrait le martyr au point de s'enfoncer les ongles dans les joues et les lacérer pour tenter d'ignorer la vraie douleur. Que...pourquoi Flandre se retrouve t-elle ici ? Qu'est-ce qui lui arrive ?
-Je ne suis pas sensée répondre à tes questions c'est contre le règlement cependant...
Komachi s'approcha de Marisa qui fit par instinct un pas en arrière à la vue de sa faux. La shinigami lui murmurra, sur le ton de la confidence :
-Il paraît que Shikieiki-sama veut lui faire vivre le dernier procès maintenant. Un cas unique en son genre parait-il
-M-mais ! Flandre n'est pas morte !
-Bah, ça ça ne saurait tarder tu sais ? Depuis quelques jours son état a empiré...Tu as du voir tout le sang dans le couloir ? Eh bien je peux te dire que dans la pièce où je l'ai trouvée c'est une hécatombe. Malgré ses stupéfiantes capacités autoregénératrices dues à son rang de vampire, elle n'a pas arrêté de se mutiler comme une folle. Et d'ailleurs c'est bien ce qu'elle est devenue.
Regarde-là, elle n'a plus toute sa tête la pauvre, et le procès auquel elle assiste en ce moment même n'arrange en rien son état...
-Parce qu'en plus vous la jugez avant sa mort !?
-Je te l'ai dit, un cas unique en son genre. Des centaines d'années de damnation, le jugement d'un démon comme ça on en voit presque plus de nos jours vu leur espérance de vie à rallonge...Et comme elle n'est pas originaire de Gensokyo ça fait d'autant plus de paperasse pour Shikieki-sama qui n'a qu'une envie : expédier l'affaire et condamner la demoiselle au plus vite avant de tomber sur des complications. Fit Komachi en un rire étonnement nerveux.
-Mais c'est Illégal ! S'insurgea Marisa.
Derrière elles, les yeux de Flandre tournaient comme des fous dans leurs orbites et un filet de bave commençait à percer la commissure de ses lèvres.
Bien qu'effrayée, Marisa sentait peu à peu son courage lui revenir, renforcé par les cris de la petite vampire.
-C'est contre le règlement des morts ! On ne juge pas une âme avant que son enveloppe corporelle ait rendu son dernier souffle ! Moi qui croyais que le respect des règles était votre unique raison de vivre à vous autres du monde d'en bas !
Komachi baissa les yeux.
-Ce n'est pas de ma faute tu sais.
-Ah ouai ?! Dans ce cas ramène-moi ta patronne illico que je lui en touche deux mots ! ZE !
Une lueur de désespoir passa au travers des yeux de Komachi.
-C'est impossible, j'en ais bien peur.
Marisa se concentra sur la shinigami en évitant de laisser son regard dévier au niveau d'une Flandre en piteux état.
-Komachi...c'est bien ton nom c'est ça ?
Komachi acquièça.
-Il y a quelque chose qui cloche. Quelqu'un vous force à faire tout ça pas vrai ? Quelqu'un qui veut éliminer Flandre où faire du mal à quelqu'un d'autre par la même occasion. C'est ça ?
Komachi ne répondit pas. Ses yeux commençaient à s'embuer.
-J'ai déjà croisé ta maîtresse, reprit Marisa d'un ton ferme. Ce n'est pas du tout son genre d'agir de la sorte. Allons dis-moi shinigami, qui est derrière tout ça ?
La jeune fille au cheveux roses et soyeux serra les poings après un énième hurlement de Flandre derrière elle.
-Je...ne peux pas...le dire. Elle me l'a interdit.
Marisa saisit les pans de son kimono et la secoua vivement de bas en haut. La shinigami n'émis aucune résistance et laissa par la même occasion tomber sa faux au sol avant de s'écrouler à son tour.
-QUI EST DERRIERE TOUT CA ?! Cria Marisa par dessus les lamentation du démon écarlate.
-Je ne peux pas....te le dire. ! Gémis Komachi en se mordant la lèvre inférieure de rage et de regret.
-Dans ce cas...Marisa pris un ton plus posé et s'agenouilla :
-N'y a t-il pas un moyen pour m'amener jusqu'à elle ? S'il te plait, je peux vous sortir de tout ça si tu m'aides. Je peux te sauver toi, ta maîtresse et Flandre de cette mystérieuse personne qui joue avec les règles de l'au-delà...
Komachi renifla.
-Si je dis quoi que ce soit...Shikieiki-sama...
Marisa songea un instant que l'ennemi devait être particulièrement puissant pour tenir tête à un Yama tel que Shikieiki et ses shinigami. L'idée d'aller tenir tête à pareil monstre ne l'enchantait guère et elle chercha vainement un moyen de tourner rapidement la situation à son avantage.
« Si j'arrache Flandre du monde des morts l'ennemi s'en apercevra et punira Komachi et la Yama par la même occasion, je ne peux pas jouer les égoïstes non plus en les laissant tomber... »
-Y'a t-il un moyen de perturber le procès ? demanda t-elle tout à coup à l'adresse de Komachi.
La jeune fille semblait ne pas comprendre.
Le quoi ?
-Faire en sorte qu'un élément vienne compliquer l'affaire et rallonger le procès un peu plus longtemps que prévu...? Tu ne m'as pas dit que déclarer officiellement ses origines pourrait apporter des complications...?
-Euh ben...si....si, c'est à peu près cela oui....
Le visage de Marisa s'éclaira un peu.
-Et....elle pris les mains froides et tremblantes de Komachi entre les siennes. Tu pourrais...essayer de faire ça pour moi ?
-Pourquoi ? demanda faiblement la shinigami.
Les hurlements de Flandre avaient laissé soudain place à une plainte lancinante.
-Pour elle, pour tous ceux qui risque de connaître le même sort qu'elle et surtout pour sauver ta maîtresse.
Komachi hésita un instant. Elle regarda sa faux tombée à ses côté et sembla un instant perdue dans ses pensées. Un regard menaçant remplaça peu à peu ses larmes et un vent d'outre-tombe balaya ses doutes au loin. Elle jeta un coup d'oeil à Flandre qui était à présent étendue sur le dos et sanglotait puis reporta son attention vers Marisa pour lui annoncer :
-Tu as la faux d'une shinigami avec toi sorcière. Je vais tout faire pour enrailler ce fichu procès dénué de sens si c'est ce que tu souhaites. Mais....et toi que vas-tu faire en attendant ?
-Je rentre dans le monde des vivants chercher de l'aide. A moi seule je ne pourrai sans doute pas vaincre l'ennemi, mais à plusieurs...Combien de temps penses-tu pouvoir la retenir encore dans ce monde ?
Komachi ferma les yeux en caressant la lame de sa faux avant de répondre :
-Une semaine, c'est le mieux que je puisse faire.
-Une semaine sera amplement suffisante. Donne-moi juste l'opportunité de revenir dans le monde des morts.
Komachi se redressa lentement, faux en main et toisa Marisa de haut en un sourire carnassier.
-Pour cela il va falloir te battre contre moi. Quelqu'un m'aura certainement vue en ta compagnie, je dois au moins justifier de mon travail et t'empêcher d'avancer plus loin. Quelque soit l'issue du combat, tu pourras revenir ici par le même passage qui t'a conduit en ces lieux la dernière fois. Alors, une petite revanche de notre précédent combat, ça te dit Sorcière ?
Marisa se releva à son tour et lui rendit son sourire.
-Mais avec grand plaisir Shinigami !
Puis, se tournant vers Flandre à qui elle envoya un sourire attristée :
-Ahlala, qu'est-ce que je ne ferais pas pour mon petit démon psycopathe adoré vraiment...
-Tu es prête ? L'interrogea Komachi déjà en position de combat.
Le Hakkero rougeoya sous le tablier de la sorcière. Celle-ci s'en empara et enfourcha son balais.

-Et comment, ZE !

- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -

*Ce n'est pas que je n'en ai pas la moindre envie mais....comment vais-je bien réussir à retrouver ce fameux palais Eientei....* songeait tout en marchant une Sakuya visiblement déboussolée.
A bien y réfléchir le jour de l'incident tout s'était déroulé si rapidement qu'elle n'avait pas eu le temps de songer à dresser une carte des lieux....si cela se révélait possible à vrai dire. Car elle avait beau marcher dans la même direction depuis près d'une heure, la domestique avait l'impression de tourner en rond à son corps défendant.
-C'est ennuyeux, soupira t-elle à voix haute avant de s'appuyer contre la tige massive d'un bambou au moins centenaire.
Elle jeta un nouveau coup d'oeil à la lune. Ronde et lumineuse comme à l'accoutumée, l'astre lunaire avait semblait-il triplé de volume depuis que Sakuya avait quitté la cachette de Mokou.
*Une illusion ?*
Elle resta songeuse un instant avant de se reprendre :
-Pas de temps à perdre, je ne compte pas rester éternellement enfermée dans cette prison de bambou....
-Tu sais, ce n'est pas tant d'être enfermé qui dérange mais plutôt le supplice de l'immortalité...aussi belle dorée soit ta cage, il finira bien un moment ou tu finiras pas te lasser...avant de te rendre compte que rien ne changera jamais et que tu es condamnée à rester prisonnière jusqu'à la fin des temps...
-En parlant de temps...
Sakuya se trouvait comme par magie juste derrière une petite lapine cachée dans les fourrés.
-Bwaaaaaaah ! Sursauta cette dernière en tombant à la renverse avant d'éclater de rire.
-Hahaha, tu m'a bien eu, je me suis faite prendre à mon propre piège...
-Et vous êtes....? demanda Sakuya en ne quittant pas la rangée de couteaux aiguisés qu'elle tenait entre ses doigts.
La petite se redressa en s'époussetant. Brune aux cheveux floutés courts au niveau du cou, elle était vêtue d'une simple robe de fibres roses légère et vaporeuse. Elle portait un pendentif en forme de carotte au bout d'un lien noir qu'elle avait attaché par une simple cocarde. Pieds nus, on ne distinguait ses origines animales qu'à la paire d'oreilles blanches et tombantes perchées au sommet de sa tête.
-Tu ne te souviens probablement plus de moi, demoiselle aux cheveux d'argent. Je ne suis qu'un simple Lapin de la Terre qui suis sensée te guider à travers ces bois si je juge que tes intentions de sont pas dangereuses pour les habitants de cette foret...Je me nomme Tewi, enchantée. Fit-elle en une petite révérence amusée.
Sakuya desserra un peu sa prise et demanda encore :
-Vous étiez là la nuit de l'incident à Eientei n'est-ce pas ?
-Je n'ai jamais quitté ces lieux et ne les quitterai jamais. S'ils viennent à disparaître je disparaitrai avec eux. A toi d'en tirer les conclusions qui s'imposent.
-Je vois. Tewi c'est cela ? Je me nomme Izaiyoi Sakuya, domestique principale de la Scarlet Devil Mansion. Je me suis égarée en ces lieux et souhaiterais demander l'hospitalité à Eientei.
Tewi se saisit distraitement d'une racine de bambou et commença à jouer avec sa résistance.
-Et comment une simple domestique se serait-elle perdu dans ses bois si éloignés de son lieu de résidence et de travail ?
Sakuya lui renvoya un sourire poli tout en faisant disparaître définitivement ses couteaux.
-J'étais venue chercher quelques remèdes pour le professeur particulier de ma maîtresse. Elle est de constitution fragile et m'a demandé d'essayer de lui procurer un fortifiant. Or on dit bien que c'est ici qui résiderait Yagokoro Eirin, celle qui soigne par les plantes tout type de maladie quelle qu'elle soit n'est-ce pas ? J'ai malheureusement du sous estimer les propriétés de cette foret puisque je me suis apparemment perdue en chemin...
-Sa subordonnée, Udongein Reisen vend les remèdes de son maître tous les jours au marché humain du village. Tu aurais pu aller la voir pour le lui demander. Répliqua Tewi en continuant de triturer sa brindille qui tenait bon et résistait à ses torsions répétées.
-Je l'ignorais. Patchouli-sama -c'est le nom de notre professeur- n'a pas jugé utile de m'en informer, c'est pourquoi j'ai pensé revenir à l'endroit où j'avais rencontré miss Yagokoro pour la première fois....
-Et si...murmurra Tewi en jouant à présent avec son morceau de bambou comme avec une épée qu'elle agitait sans grande conviction, Et si le médecin ne pouvait recevoir la servante....Dis-moi, que ferais-tu ?
-Dans ce cas....
Une ombre passa devant le charmant visage de la domestique, ombre qu'elle balaya rapidement avant de répondre :
-Dans ce cas je pense que la servante resterait enfermée dans cette forêt jusqu'à ce que le médecin daigne vouloir la recevoir.
-Et s'il ne se décide jamais à la recevoir, la servante resterait-elle éternellement dans la forêt où elle s'est elle-même enfermée ?
Sakuya eu un rire gêné :
-Cela serait fort ennuyeux, tant pour la servante que pour le médecin si vous voulez mon avis...
-Pourquoi ?
Un léger rictus vint marquer le visage de Sakuya qui répondit simplement.
-Parce qu'en ce cas, la maîtresse de la servante viendrait probablement la chercher....Et le médecin, les habitants de la forêt tout autant que la servante elle-même regretteraient d'avoir vécu jusqu'à ce jour funeste....
La baguette de bambou se brisa. Tewi se saisit d'une deuxième branche en restant silencieuse.
-Mais avant d'en arriver à cette extrémité, je ne doute pas un instant que le médecin saura se montrer accueillant envers la pauvre servante égarée. Repris Sakuya avant de conclure, tout sourire :
-Maintenant, pourriez-vous m'aider à rejoindre Eientei, il se fait tard et et je me suis levée aux aurores ce matin...
Tewi ne répondit pas tout de suite. Au lieu de cela elle se tourna vers Sakuya et la regarda d'un air amusé. Elle se saisit son morceau de bambou comme d'une fléchette et la lança en direction de la domestique qui l'évita sans aucune difficulté. La fine tige de bois alla perforer deux plants avant de s'enfoncer profondément à l'horizontale dans un troisième.
-Suis-moi, l'invita la youkai lapine en se désintéressant à présent complètement de la scène. Elle haussa les épaules et emprunta un petit sentier de feuilles mortes dissimulé derrière les bambous. Sakuya la suivit sans un bruit.
A mesure qu'elles avançaient, la lune retrouvait lentement mais surement sa taille d'origine. Bientôt, elles arrivèrent à l'orée d'une clairière où se dressait majestueusement une bâtisse plus proche d'une vaste résidence que d'un palais. L'éclat de la lune lui donnait néanmoins un côté mystique et intrigant, de sorte que l'on pouvait facilement s'accorder à dire que seule une personnalité singulière et importante pouvait y résider.
-Eientei, ses jardins, ses sources d'eau chaude et ses mochi d'exception, n'oubliez pas le guide ! annonça Tewi sur le ton professionnel de ceux qui ont l'habitude de jouer leur rôle jusqu'au dégout.
Sakuya fit quelques pas en direction du palais.
-C'est très aimable à vous de m'avoir accompagnée jusqu'ici, Tewi-chan la remercia la domestique en s'inclinant face à elle. Je n'ai malheureusement pas grand chose à vous offrir en retour....
-La vérité.
-Hu ?
Tewi lui tourna le dos et fit mine de repartir, les bras derrière la tête.
-La vérité, ça m'aurait bien plu tu sais...On dit que j'ai tendance à raconter des balivernes à ceux que j'escorte. Il faut voir aussi le niveau d'honnêteté de mes « clients »...Je me mets à leur niveau en quelque sorte. J'ai pensé que je pouvais te faire confiance aussi ne t'ai je jamais raconté de mensonge depuis notre rencontre. Toi en revanche...
Sakuya s'arrêta net.
-Que voulez-vous dire par là ?
Tewi tourna la tête et lui adressa un petit sourire attristé :
-Tu compte venir espionner la princesse et ses subordonnées pour le compte de l'imbécile vivant dans la forêt.
Je vous ai entendu, après tout tout ce qui se dit dans ces bois me reviennent un jour d'une façon ou d'une autre...
Sakuya fit mine de dégainer de nouveau ses couteaux.
-Et tu comptes m'en en empêcher ?
Rire sans joie perçant à travers la clairière.
-Moi ? Oh non ne t'en fais pas, je ne suis pas de taille à lutter contre toi. Tu auras bien assez de peine à te débrouiller seule parmi ces extraterrestres, je ne me fais aucun soucis là dessus...
-Merci. Soupira Sakuya. Cela m'aurait ennuyé de me battre contre vous qui m'avez rendu service. Pour vous dire la vérité...
-Trop tard, cela ne me fait plus ni chaud ni froid. A un de ces quatre ! Lui lança joyeusement Tewi en s'éloignant définitivement en direction de la forêt. Passe le bonjour à cette idiote de Reisen de ma part ! Ajouta t-elle en gloussant avant de disparaître en quelques secondes seulement à travers les sous-bois.

Plus tard, alors que Reisen Udongein Inaba laissait Sakuya faire la rencontre de sa maîtresse, elle se surprit à fureter les bois d'un air soupçonneux. Pour une raison qu'elle ignorait, Tewi avait accordé sa confiance à la domestique et l'avait menée à Eientei. Peu de personnes égarées avaient l'honneur de pareille attention.
Tandis qu'elle installait un bâton d'encens parfumé à la citronnelle pour éloigner les moustiques de la véranda, elle entendit au loin les échos d'une chanson vieille comme le monde résonner à travers la foret pour se perdre dans le le ciel étoilé :

Kagome Kagome, l'oiseau dans sa cage,
Quand vas-tu sortir ?
Au soir de l'aube, la grue et la tortue ont glissé.
Qui est derrière vous maintenant ?

Luum et ses chats me font faire des trips bizarres vers deux heures du mat....(cliquez pas où elle va vous maudire -w-)

c'est hum...conceptuel ? XD

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Murasakiiro Newspapers ou la Galerie d'Akiro

Message par Invité le Lun 12 Juil 2010, 2:42 pm

Double post parce que zut.

Une petite colo (d'après un thème proposé par Bélisaria) :

Akiro et Fumei (l'OC de Drell) partagent un pocky à deux <3

(cliquez dessus pour agrandir)

Bon et comme pas mal de gens, je prends avec plaisir les commandes en tout genre cet été (aller ces gens, donnez-moi du boulot ! XD )

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Murasakiiro Newspapers ou la Galerie d'Akiro

Message par Mion le Lun 12 Juil 2010, 9:02 pm

Qu'est-ce que c'est bien fait ce partage de pocky!
La colo est bien faite et le dessin aussi!
Continue comme ça!

_________________

Faite par Waka que je remercie du fond de mon coeur. Et j'remercie Ama de me laisser prendre la barre Hina.
Spoiler:

Faite par Beli que je remercie de tout mon coeur.

Hina and Marisa 4ever.

Mion
Kirby's Lover

Messages : 780
Date d'inscription : 30/03/2010
Localisation : Seacrest Country

Revenir en haut Aller en bas

Re: Murasakiiro Newspapers ou la Galerie d'Akiro

Message par Koten le Lun 12 Juil 2010, 10:13 pm

Allez. Je passerai une commande mardi prochain. Promis. :p

_________________
Dessins à faire / finir :
-Prix pour le Blind 4.
-Une commande pour Lisianthus.
Blinds en préparation :
Blind spécial Touhou (en stand-by)

Koten
Phantasm
Phantasm

Messages : 1196
Date d'inscription : 25/06/2009
Age : 23

Profil Joueur
 : Th09.5 : StB
Niveau: Difficile
Score: (non communiqué)

Revenir en haut Aller en bas

Re: Murasakiiro Newspapers ou la Galerie d'Akiro

Message par Invité le Lun 12 Juil 2010, 10:59 pm

Ouhaaaa... j'aime beaucoup l'idée et la colo ! [/celle qui n'a pas de matériel et qui est trop Parsee] C'est vraiment mignon comme style de dessin, j'adore. =)
Une commande... aller, on va se rendre service mutuellement. =p Je voudrais bien une petit Kaguya, siou' plait !

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Murasakiiro Newspapers ou la Galerie d'Akiro

Message par Drell le Lun 12 Juil 2010, 11:44 pm

Bon je te le redis, mais c'est tellement choux ce dessin, je fonds littéralement rien qu'à le voir.

_________________
Non pas une bombe
Non pas deux bombes
Non pas trois bombes
Non pas quatre bombes
Non pas cinq bombes
Non pas six bombes
Non pas sept bombes
Non pas huit bombes
Non pas neuf bombes
mais bel et bien dix bombes

Drell
Guardian Spirit

Messages : 1408
Date d'inscription : 18/08/2009
Age : 27
Localisation : A la recherche de la grande barrière

Profil Joueur
 : TH12 - UFO TH12 - UFO
Niveau: Difficile
Score: (non communiqué)

Revenir en haut Aller en bas

Re: Murasakiiro Newspapers ou la Galerie d'Akiro

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 12:37 am


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 18 1, 2, 3 ... 9 ... 18  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum