[Fanfic] L'enfant des Higanbana

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

[Fanfic] L'enfant des Higanbana

Message par Makimoke le Dim 3 Oct - 3:52

Ma fanfic sur Touhou, que j'ai commencée il y a un bout de temps, est sur le point de revivre! Avant de poster de nouveaux chapitres, j'ai remodelé légèrement l'histoire afin d'avoir le moins d'incohérences possibles et le moins de fautes! J'ai eu un peu de mal avec les balises italiques mais ça se fait petit à petit. En tout cas, la fic sera mise à jour de temps en temps, et chaque nouveau chapitre sera mis non seulement en post, mais aussi dans ce premier post afin d'avoir un accès rapide à toutes les parties. Les plus curieux d'entre vous pourront voir les changements effectués en regardant les diverses parties sur mes autres posts sur ce topic!
Sur ce, je vous souhaite une bonne lecture!

Partie 01: "Higanbana"

Spoiler:


"Où... où suis-je?"

Mes yeux s'ouvraient lentement... Dévoilant peu à peu un paysage d'une couleur inouïe. Devant mes yeux se dressaient de magnifiques fleurs rouges, aussi rouges que le sang. En me levant, je m'aperçus que des dizaines... Non. Des centaines de ces fleurs m'entouraient. Leurs pétales virevoltaient autour de moi telles une tornade de flammes embrasant une vaste plaine...

Je restai ébahi pendant quelques minutes devant ce spectacle, puis j'entendis un rire derrière moi:

"C'est rare de voir un humain par ici..."

Je me retournai rapidement, afin de découvrir à qui appartenait ce rire clair. J'aperçus, à ma grande stupéfaction, une jeune femme aux cheveux verts flottant allègrement, suivant le rythme du vent. Sa robe rose faisait de même, donnant une impression d'harmonie parfaite. Elle portait, dans sa main droite, un parasol de la même couleur que sa robe, et, de la main gauche, elle tenait une de ces fleurs.

"Surtout un humain vivant."

Son visage arborait un léger sourire lorsqu'elle prononça ces mots.

"Vi...Vivant?... marmonnai-je à très basse voix.
- T'intéresses-tu aux fleurs?"

Je pris un temps de pause, pour regarder autour de moi. Le vent s'était arrêté.

"Pas vraiment. Mais ces fleurs sont vraiment différentes des autres... Elles... me semblent nostalgiques."

Elle me fixa du regard pendant un instant, et se remit à rire:

"En effet, ces fleurs sont spéciales. Elles ne poussent que grâce aux âmes humaines. On les appelle les Higanbana.
- Des âmes humaines... Toutes ces fleurs seraient possédées par des âmes ?
- En effet, me répondit-elle. Chaque fleur est possédée par une âme qui refuse de croire qu'elle est morte, ou alors qui ne sait tout simplement qu'elle l'est...
- Je vois."

Elle me regarda étrangement, et reprit:

" Tu n'as pas l'air étonné.
- Pourquoi le serais-je? Ces fleurs sont belles, et c'est tout ce qui m'importe."

Elle prit un air surpris. Mais peu de temps après, sa surprise se changea en un grand sourire:

" Tu es vraiment un humain intéressant."

Elle prit son parasol, et le ferma. Elle le pointa vers le sol.

"Je m'appelle Yuuka. Yuuka Kazami. On peut dire que j'adore les fleurs, et que malgré ce que tu pourrais penser, je suis plutôt forte.
- Je... m'appelle.."

Ce fut le noir complet. Je n'arrivais pas à me souvenir de mon nom.

"Je ne vais pas m'embêter avec ton nom, m'interrompit-elle. Je t'ai trouvé dans les Higanbana, alors tu seras l'enfant des Higanbana... ou pour faire court Hikko."

Hikko... Ce surnom était un peu ridicule, mais je n'avais pas l'embarras du choix...

" Va pour Hikko. "

Elle sourit à nouveau, et pointa de son parasol une forêt qui s'étendait non loin de là où nous nous trouvions:

"Je vais t'aider à rejoindre le village des humains. Une de mes connaissances vit dans cette forêt. Je t'accompagnerais jusque chez elle. Mais avant..."

Elle se retourna vivement vers moi. Surpris, je fais un pas en arrière.
Sa main brillait d'une lumière étrange. Elle m'aveuglait un peu... Jusqu'à ce qu'elle m'envoya une multitude de sphères lumineuses colorées. Une voix en mon for intérieur me cria : " Ne te laisse pas toucher! " , et j'esquivai alors, sans vraiment m'en rendre compte, ces sphères, une à une. Ce fut difficile, car les sphères étaient aussi nombreuses que les fleurs que je piétinais, et étaient d'une taille conséquente. Yuuka s'arrêta, un instant. Elle me souria :

"Impressionnant. Tu pourrais survivre par tes propres moyens dans la forêt sans mon aide. Voyons voir si tu peux affronter quelque chose d'un peu plus fort. Arriveras-tu à éviter ça?"

Elle sortit une carte de sa poche, et cria:

" Double Spark!"


Partie 02 : " Une défaite cuisante "

Spoiler:

Je n'en croyais pas mes yeux. Yuuka, juste devant moi, venait de se dédoubler. Mais ce qui m'a dérouté encore plus, c'était que ce double, lui ressemblant comme deux gouttes d'eau, me paraissait réel... A un tel point que je pensais pouvoir le toucher. Cependant, je ne fus pas surpris longtemps : Yuuka et son clone pointèrent toutes deux leurs parasols vers moi... et arborèrent alors une expression capable de faire frémir de peur le plus valeureux des héros... Je n'eus pas mis longtemps pour remarquer que lesdits parasols s'étaient mis à briller. En effet, ils brillèrent de plus en plus vivement, jusqu'à devenir dur de les regarder. J'entendis des étincelles lorsque je pensais qu'ils ne pouvaient briller plus, et mon instinct me reprit à ce moment...

" Dès que tu entends un grand son, saute sur un de tes côtés! "

Je ne comprenais pas vraiment ce qu'il se passait. Mais je suivis mon instinct, que je pensais alors être le meilleur moyen de m'en tirer. J'entendis ce bruit, et fis un bond sur ma gauche. Le spectacle qui vint ensuite resta gravé dans ma mémoire qui était jusqu'alors vierge : un énorme faisceau de lumière blanche venait de décimer toute la partie où je me trouvais l'instant d'avant. Il ne restait plus aucune fleur, leurs pétales nous submergeant moi, Yuuka et son clone... qui remirent alors leurs parasols en position, pointés vers moi. Une chose était sûre : un seul coup de ce faisceau, et je finirais alors comme ces innombrables pétales qui m'entouraient, virevoltant tout autour d'elles. Je ne devais absolument pas prendre de risques.

Un bâton de bois de ma taille se trouvait planté à mes pieds... Profitant de l'occasion que l'on m'offrait pour pouvoir enfin affronter Yuuka, je le tirai hors du sol d'un coup. Me voilà équipé pour survivre, et gagner cet affrontement... en espérant s'en sortir indemne.
Malheureusement, je n'eus pas le temps d'essayer ma nouvelle arme, car Yuuka et son double envoyèrent une nouvelle salve... plus quelques sphères lumineuses que Yuuka m'avait déjà envoyé auparavant. Je m'approchai rapidement de Yuuka, repoussant les sphères dans mon passage avec le bâton, et je fus rapidement juste à portée pour lui asséner un coup direct. Je me mis en position pour la frapper...


" Bien tenté, pour un humain... Mais je pense que tu n'as toujours pas ce qu'il faut pour me vaincre. "

J'entendis un bruit dans mon dos, et remarquai alors que le clone de Yuuka n'était plus à ses côtés... Le bruit se rapprochait de plus en plus... Et ce fut le noir complet. Je me perdis alors dans les ténèbres... Jusqu'à ce qu'une voix familière me ramena à la lumière :

" ...ko... Hikko! Réveille-toi! "

C'était la voix de Yuuka. Je me relevai, couvert de terre, mais sans aucune blessure visible.

" Je... Je suis encore vivant? fis-je d'une voix tremblante.
- Bien sûr que oui! Je ne suis pas une youkai qui tue les gens dès que je les rencontre, moi... fit Yuuka d'un air vexé.
- Une ... youkai?
- Hm. Tu n'as jamais vu de youkais auparavant?
- Jamais... "

Yuuka me regarda me dépoussiérer, puis je lui demandai la fatidique question:

" Pourquoi m'avoir attaqué, comme ça? "

Elle ria :

" C'est simple, non? Je voulais savoir si tu étais assez fort pour savoir te débrouiller tout seul dans la forêt en cas de problème.
- Je pense que tu en as un peu trop fait pour juste me tester, non?
- Haha. Je pense que j'ai utilisé suffisamment de force pour comprendre deux-trois choses sur toi.
- Comme quoi?
- Je ne te le dirais pas ~~, me fit-elle tout en se dirigeant vers la forêt. Tu viens? On a un peu de route à faire.
- Ah... D'accord. "

On entra dans la forêt, mais qui étrangement laissait suffisamment d'espace pour pouvoir se mouvoir librement, comme si la nature nous guidait d'elle-même vers l'endroit de son choix... Yuuka, en chemin, me dit alors:

" Je t'ai dit tout à l'heure que je te conduisais vers une de mes connaissances...
- Oui. Elle habite dans cette forêt?
- C'est exact. C'est une maniaque de champignons en tous genres, et elle a un hobby particulier, mais elle excelle dans tout ce qu'elle entreprend, et travaille dur dans tout ce qui l'intéresse. Elle parle bizarrement parfois, par contre.
- Je ... vois. Et en quoi pourra-t-elle m'aider?
- Ca, ça sera à toi de voir avec elle. Je te guide jusqu'à sa maison, puis je retourne contempler les fleurs... "

Je gardais au profond de moi le fait qu'elle avait tout détruit lorsque nous nous étions affrontés, donc qu'il n'y avait plus de fleurs, pour éviter de l'offenser. J'ai perdu la mémoire une fois, je ne souhaitais pas la reperdre une seconde fois.

On marchait ensuite pendant plus d'une heure sans arrêt, jusqu'à voir un toit, puis une maison entière.


" C'est ici. "

La maison était recouverte de ronces et lianes en tous genres, mais les fenêtres étaient propres, et quelques fleurs se portaient fièrement devant elles. Au passage, je remarquai une cheminée, plus de la fumée; cette maison est encore habitée, et le/la propriétaire devait être encore dans sa demeure.

On s'approcha alors de la porte, et Yuuka frappa. On entendit alors une voix :


" Qui ça peut être à c't'heure là? "

Yuuka dit alors:

" C'est moi, Marisa. Viens m'ouvrir, j'ai quelque chose qui pourrait t'intéresser. "

Partie 03 : " Une curieuse magicienne "

Spoiler:


" J'arrive... "

J'entendis des pas, se rapprochant petit à petit de la porte. Le bruit de pas s'arrêta, et la porte s'ouvrit dans la seconde qui suivit. J'aperçus alors une jeune fille blonde, aux yeux marrons mais se rapprochant d'une couleur mystérieusement dorée, avec une tresse atterrissant sur son épaule gauche. Son chapeau gigantesque était orné d'une petite étoile et d'un ruban blanc, trônant fièrement sur sa tête, et s'accordait plutôt bien avec sa longue robe noire en forme de cloche, recouverte sur le bas d'un petit tablier blanc.

Elle me fixa du regard pendant un moment, puis se mit a parler:

" C'est déjà bien rare que tu viennes ici, mais en plus tu me ramènes un humain dans cette forêt? T'm'étonneras toujours.
- Laisse-nous déjà rentrer, on t'expliquera à l'intérieur. Cet humain en a vu des belles avant d'arriver ici. "

A cause de qui j'ai dû souffrir autant?

" Hmm... Bon... D'accord, fit-elle. Entrez. "

Elle s'écarta du pas de la porte, pour nous laisser entrer. On avança, et je trébuchai sur un livre: "Les Mémoires de Gensokyo". Le nom de son auteur était malheureusement illisible. Je me remis à marcher dans cette petite maison, complètement ensevelie sous les ronces de l'extérieur, et sous les livres et autres objets curieux de l'intérieur. La jeune fille, répondant apparemment au nom de Marisa, nous libéra deux chaises d'une énorme pile de livres, et nous fit signe de nous asseoir.

" Z'avez donc quelque chose d'intéressant à me montrer, si vous débarquez comme ça dans ma maison... "

Yuuka me regarda un moment, et parla à Marisa :

" Je veux que tu emmènes ce garçon au temple, et que tu lui apprennes les deux-trois rudiments des grandes règles Hakurei. "

Marisa me refixa du regard.

" J'veux bien... fit-elle avec un grand soupir. Mais que vas-tu faire, Yuuka?
- Je vais retourner au Champ de Tournesols. J'y ai une invitée qui doit m'y attendre... et les fleurs ne tiendront pas ce temps seules."

Yuuka se leva, et se dirigea vers la porte:

" Bye bye. Tâchez de pas vous faire manger.
- Ca ne risque pas, fit Marisa d'un air confiant, il n'a rien à craindre avec moi... p't-être."

Yuuka sourit, puis ouvrit la porte, et sortit en refermant silencieusement la porte derrière elle. Marisa se retourna vers moi, et me demanda:

" Finalement, comment tu t'appelles? "

Question particulièrement normale, vu que je n'ai même pas eu le temps de me présenter.

" Yuuka m'appelle Hikko, l'enfant qui vient des Higanbana. "

Marisa ria, faisant retentir son rire dans toute sa maison.

" Ravie de t'connaître, Hikko! J'm'appelle Marisa. Kirisame Marisa. Magicienne tout-à-fait ordinaire, comme tu peux t'en apercevoir.
- Euh... Marisa?
- Hmm?
- Où est-ce que l'on est actuellement?
- Dans la Forêt d'la Magie. Pourquoi cette question?
- Euh... Pas le nom de cette forêt, mais le nom de la contrée dans laquelle on est.
- Contrée? ... Ah! J'ai compris."

Elle alla chercher un parchemin posé sur une de ses étagères, et le déroula devant moi. C'était une carte.

" Voici la "contrée" dont tu parlais. Nous sommes actuellement dans Gensokyo, un monde où tout c'qui n'est pas censé exister dans le monde extérieur existe ici. D'après c'que j'ai cru comprendre, tu viens de là."

Elle pointa un champ au Sud d'une forêt.

" Il faut que tu saches que tu as de la chance que Yuuka t'ait amené ici. D'habitude, elle n'fait jamais de cadeaux aux humains, et ne t'aurait pas laissé la vie sauve. Qu'est-ce que t'as fait pour qu'elle change ses habitudes?
- Rien... J'admirais juste les fleurs, et elle m'a parlé des Higanbana."

Marisa me fixa encore une fois du regard.

" Il y a quelque chose qui... Laisse tomber. En tous cas, nous... Nous sommes ici, dans cette forêt juste au-dessus. On l'appelle la Forêt d'la Magie. Elle regorge en énergie magique, c'qui est parfait pour moi et Alice.
- Alice?
- Une amie... Ou plutôt une rivale? 'sais plus. Pour en revenir à la carte... "

Elle pointa un village sur la carte.

"Là, c'est le village humain le plus proche du temple, ça sera sûrement un des meilleurs endroits où tu puisses être, il y a énormément d'gens qui y vivent, et les youkai qui s'y trouvent sont soit pacifiques, soit aident à la protection du village. Il y en a même qui aident à l'apprentissage. C'est un petit havre d'paix. Tu peux y trouver l'manoir Hieda, dont l'héritière écrit les Chroniques de Gensokyo. Tu devrais y jeter un coup d'oeil, y'a des tonnes de détails sur ce monde et sur moi, haha!"

Elle rit pendant un instant et pointa ensuite un symbole en forme d'orbe.

" Ici... C'est le temple. Là où nous nous rendons demain. Mais on ira au zénith, le temps que je t'apprenne quelques trucs. Et puis d'toute façon, elle ne s'ra pas revenue avant.
- Elle? fis-je d'un air interrogatif
- Je parle b'sûr de Reimu, la prêtresse du temple Hakurei. "


Partie 04 : " Un repas chez la magicienne "

Spoiler:


"Hakurei? Yuuka parlait de règles Hakurei, tout à l'heure. Ca a quelque chose à voir?
- Oui, comme tu l'auras sûrement d'viné, les Hakurei sont les fondateurs d'ces règles. Elles existent dans le but d'faire coexister les youkais et les humains. Tu viens du monde extérieur?
- Non... Enfin, je ne sais pas.
- Tu ne sais pas? Alors comment ne pourrais-tu pas connaître ces règles...?"

Marisa me regarda bizarrement. Je baissai la tête, essayant tant bien que mal de me rappeler de ces choses... en vain.

" Je ... n'ai aucun souvenir. Du moins, aucun souvenir d'avant mon réveil dans le champ d'Higanbana."

Еlle soupira de soulagement, et sembla avoir compris quelque chose. Elle ria et me dit:

" D'où le surnom que Yuuka t'a donné! Elle avait sûrement r'marqué que tu n'avais plus de mémoire, et t'as donné un nom en attendant... D'ailleurs, n't'en fais pas pour ta mémoire... J'ai un moyen rapide pour retrouver tes souv'nirs perdus.
- Ah? fis-je en relevant la tête, réjoui d'entendre une nouvelle que je ne prévoyais pas d'ouïr avant un bout de temps.
- Ca ne s'ra pas sans efforts, par contre. Il faudra que je t'apprenne les règles, ainsi que comment t'protéger. L'endroit où tu dois aller est assez dangereux, t'vois?
- Dangereux ... ?
- Je t'expliquerais en quoi plus tard. Pour l'instant... Mangeons!"

Marisa sortit une grosse marmite d'un autre tas de livres, la vida de tous les bouquins qu'elle contenait, ce qui doubla le tas déjà présent de livres, me menaçant d'une mort rapide par écrasement si elle s'écroulait sur moi. Elle prit un petit calice sur une autre étagère, et remplit la marmite avec.

" Comment fais-tu pour remplir une aussi grosse marmite avec un calice de cette taille? dis-je, stupéfait.
- C'est un objet magique, me répondit-elle. Il puise dans mes pouvoirs pour les transformer en eau. Comme il n'en a pas b'soin de beaucoup, je peux l'utiliser très facilement, et je peux remplir aisément une marmite d'cette taille avec. "

Elle posa la marmite sur le feu de sa cheminée et y trempa divers légumes lavés au préalable dans l'eau. Elle y ajouta aussi divers champignons. Elle prit une énorme cuillère en bois et se mit à touiller pendant quelques minutes. Elle me fit signe d'aller chercher des assiettes pour nous deux, sur une commode en bois qui se situait derrière moi. Je me dirigeai pour aller les chercher, mais au moment où j'allais les prendre...

" C'est prêt! Dépêche toi avant que ça ne soit trop chaud! "

Je me dépêchai, et trébuchai sur un autre livre, manquant de faire tomber les deux précieux objets par terre. Je m'empressai de me rétablir, les deux assiettes en main, et m'approchai de Marisa. Elle s'empara d'une des assiettes, et versa un liquide verdâtre dans son assiette. Elle la posa à côté d'elle sur un rebord de la cheminée, et fit de même avec la deuxième assiette. Elle laissa la cuillère dans la marmite, et la transporta avec peine vers une petite pièce qui devait sûrement servir de garde-manger, pour la poser. Elle revint, un grand sourire aux lèvres et me fit signe de prendre une assiette pour manger. Je suivis son conseil, et mangeai alors le breuvage. Malgrès la couleur, cette soupe sentait bon, et avait un goût plus qu'attirant. Je finis mon assiette, et parlai à Marisa qui avait fini peu avant moi:

" C'était bon. Merci pour le repas.
- Héhé! C'était mon potage spécial aux champignons. Contente que ça t'ait plu, me fit-elle avec le même sourire que tout à l'heure. "

Elle se dirigea vers une échelle, et me fit signe de la suivre. Je la suivis comme demandé, et nous nous trouvions alors dans une sorte de grenier. Un futon était là, sûrement pour que des invités puissent y dormir.

" Tu vas dormir ici. C'est p't-être un peu poussiéreux, mais tu peux comprendre qu'il n'y ait qu'peu de gens qui passent par ici, hm."

Le futon était en effet poussiéreux. Je le secouai par une fenêtre proche de moi, pour éviter de remplir la salle de poussière.

" Si jamais tu as besoin de quelque chose, je serais en bas, me fit-elle. "

Elle descendit, et je reposai le futon. Je m'allongeai dessus, et m'endormis profondément...

" Fait sombre... "

Je ne voyais rien, aucun bruit, aucune odeur, mes pieds ne touchaient même pas le sol. J'étais perdu dans le noir complet, accompagné d'un calme plat et d'un silence profong. Puis d'un coup, le silence fut brisé par un bruit de chaînes... Ce bruit s'approchait petit à petit de moi... Et d'un coup, je suffoquais. Je me faisais étrangler par quelque chose d'invisible. Je ne pouvais plus respirer, ma conscience partait petit à petit...

Puis je me réveillai. Les premières lueurs de l'aube étaient présentes... J'entendis un bruit assez conséquent dehors. Comme si on provoquait une tempête à l'extérieur.

" Marisa? "

Aucune réponse. Je regardai par la fenêtre... Rien. Je descendis l'échelle, et le bruit reprit de plus belle.

" Où es-tu, Marisa? "

Toujours aucune réponse. J'ouvris la porte, et vis Marisa dehors. Elle transpirait à grosses gouttes, comme si elle faisait un long exercice exténuant depuis un moment. Elle me remarqua dès que j'eus posé le pied à l'extérieur de la maison:

" Salut Hikko! Je t'ai réveillé? me fit-elle en souriant.
- Non... Juste un cauchemar...
- En tout cas, t'tombes bien. Je vais pouvoir t'expliquer quelques trucs pendant ma pause avant de t'entraîner.
- D'accord. Dans ce cas..."


Partie 05 : " Une discussion à l'aube d'un jour paisible "

Spoiler:


" Dis-moi, Marisa. Quelles sont ces grandes règles dont Yuuka parlait hier?
- C'est c'que je devais t'apprendre aujourd'hui, j'vais t'expliquer ça assez rapidement. Je t'ai dit hier que les grandes règles Hakurei permettent la cohabitation entre youkai et humains. Mais cela n'empêche pas d'avoir des différends entre eux. Pour éviter les guerres, ou les grands massacres, on implique une sorte de jeu pour régler les conflits.
- Un jeu, pour régler des conflits? fis-je d'un air dubitatif.
- J'appelle ça un jeu, mais ça s'apparente plutôt à une bataille. Voici nos "armes". "

Elle me montra une carte similaire à celle de Yuuka. Je fis un pas en arrière, par précaution, mettant une certaine distance entre moi et Marisa. Elle me regarda d'un air surpris : elle ne s'attendait pas à cette réaction.

" Qu'est-ce qu'il t'arrive d'un coup? "

Je me remis à l'endroit où j'étais, et constatai que la carte était différente. Je lui dis d'une voix faible :

" Yuuka a déjà activé une carte de ce genre contre moi... "

Marisa éclata de rire :

" Tu as bien dû en baver, dans c'cas là! Pas étonnant qu'elle ait dit que tu en as vu des belles! "

Elle continua de rire un moment, puis s'arrêta pour reprendre un peu son souffle. Elle continua son explication:

" Bon, assez rigolé! Cette carte est une Spell Card. Elle contient quelques uns de mes pouvoirs, limités par la carte. Cela les rend non mortels, c'est donc l'une des raisons de ta survie contre Yuuka. Celle que j'ai ici est une de mes Spells préférées... Regarde bien. "

Elle brandit la carte en l'air :

" Love Sign : [ Master Spark ] ! "

Elle sortit alors un petit dispositif en un alliage étrange d'une de ses poches et se concentra dessus. Un mini-rayon se dégageait alors du dispositif... Et se transforma en un énorme laser aux couleurs d'un arc-en-ciel... L'énergie dégagée par ce laser d'un seul coup produit alors une telle rafale que je fus propulsé en arrière sur quelques mètres contre un arbre. Le son que dégageait le dispositif était le même que celui que j'avais entendu tout à l'heure... Marisa devait s'entraîner à utiliser cette carte depuis un moment.

Le laser s'estompa petit à petit, jusqu'à ce que Marisa récupéra l'étrange objet. Je repris un peu mes esprits et me relevai, m'appuyant contre l'arbre afin d'avoir un support pour ne pas retomber.

" Ca résume à peu près le concept de Spell Card. Je dis son nom, j'l'active, et j'combats avec. Bien sûr, même des cartes de c'genre peuvent être facilement évitées.
- On peut éviter CA? fis-je d'un air surpris.
- Bah oui! Ce n'est qu'un laser qui s'dirige droit vers toi après tout. Tout c'que tu as à faire c'est d'esquiver à droite ou à gauche... Enfin, dans cette version de ma carte. Sinon, c'est un peu plus compliqué que ça, me fit-elle en souriant.
- Pour que tu dises ça, il y a bien dû y avoir des gens qui ont réussi à esquiver ça, non?
- Haha. Bien sûr que oui. La plupart des youkai puissants sont immunisés contre mon Master Spark. Et puis, ça ne fonctionne pas contre elle non plus.
- Par elle, tu veux dire ...
- Reimu. La prêtresse du temple Hakurei. "

Elle sembla pensive un instant, et reprit peu après :

" Revenons aux règles. Les youkai et humains n'ont le droit d's'affronter qu'avec leurs pouvoirs limités par les cartes, ou par des attaques à distance sommaires.
- Tu veux dire, par exemple, des grosses sphères lumineuses?
- Entre autres. Chaque type d'attaque est propre à chaque personne, mais une chose est sûre, c'est qu'il faut tout éviter, mais avec style. Et pour ça, 'faut d'l'entraînement. J'continue : il y a bien sûr des gens qui ne peuvent utiliser ces cartes car ils n'ont aucun pouvoir ou presque. Pour eux, il existe une règle qui s'applique à tout le monde, mais qui leur est vitale : si ils arrivent à esquiver toutes les attaques durant une certaine période, ils remportent le duel. Cependant, la fuite ne compte pas, il faut rester dans un certain périmètre quand même.
- En gros, il faut rester pour esquiver et prouver que l'adversaire ne peut nous toucher? C'est donc une autre façon de combattre!
- C't'exact! Ca évite que les humains ou les youkai n'arrêtent pas d'aller embêter les plus faibles. Tout le monde possède une chance de combattre. Bon... Bien sûr, il existe des youkais qui refusent d'suivre ces règles... C'est donc Reimu qui s'en occupe. Elle s'occupe aussi d'incidents causés par ceux-ci.
- Des ... incidents?
- Oui, du genre la destruction d'son temple, avec les problèmes météorologiques, ou encore des geysers apparaissant tout autour de celui-ci, ou bien l'apparition de dieux qui voulaient s'accaparer toute la foi pour eux... Y'a eu aussi un youkai qui pouvait pas sortir le jour, donc qui a balancé un brouillard sur Gensokyo... On a même eu un hiver qui a duré bien plus longtemps que nécessaire et une nuit qui refusait tout simplement de se finir, sans compter l'abondance d'esprits qu'on a eu et les deux trois broutilles que j'ai eues avec cette teigne de fée et ce tengu coriace.
- Il a dû se passer beaucoup de choses, ici, alors. "

Marisa ria :

" Ca n'serait pas Gensokyo si il n'se passait rien pour rendre les choses intéressantes! "

Elle s'écarta de quelques pas de moi, et me fit :

" Bon, j't'ai expliqué les règles, et comment faire pour gagner une bataille. Que dirais-tu d'un p'tit entraînement pour te faire au système?
- Ca me va, dis-je en acquiesçant avec la tête.
- D'accord. Voyons voir pour une carte pas trop compliquée... Mais pour démarrer sur de bonnes bases... "

Elle fouilla dans ses poches, sortant quelques cartes, et finalement sortit celle qu'elle devait chercher :

" Voilà, tu es prêt?
- Oui! "

Elle brandit la carte en l'air...


Partie 06 : " Entraînement "

Spoiler:


" Magic Sign : [ Stardust Reverie ] ! "

Sa carte se mit à briller. D'un seul coup, des centaines d'étoiles sortirent alors de cercles magiques flottant dans l'air, créant ainsi un énorme océan arc-en-ciel étoilé.

" Voyons d'abord tes capacités. Je te laisse... une quarantaine de secondes. Essaye de tout éviter! "

Les étoiles se dirigeaient dans tous les sens, mais j'arrivai à esquiver sans peine au milieu de toutes ces couleurs. Cependant, après vingt secondes, les étoiles doublèrent leur vitesse, ainsi que leur nombre. Les routes se firent de moins en moins nombreuses, et mes réflèxes de plus en plus difficiles à avoir. J'avançais avec difficulté dans le motif, les couleurs se mélangeant de plus en plus et se déplaçant au hasard. Je peinais alors à éviter ces dangers colorés, étant de plus en plus fatigué. Et le moment fatidique arriva : je vis une de ces étoiles se rapprochant à grande vitesse vers moi... Impossible de l'esquiver. Je mis mes bras en avant pour me protéger quand soudain...

" Fin du temps! "

Toutes les étoiles disparurent la seconde suivante.

" Tu as énormément de chance... "

Marisa s'approcha de moi, mes jambes me lachèrent et me laissèrent par terre... Je ne pouvais réellement pas faire plus.

" Mais la chance seule n'te suffira pas. En tout cas, j'ai vu ce dont tu étais capable. Tu peux esquiver quasiment n'importe quelle attaque, mais dans un temps très limité. En fait, suffisamment limité pour perdre face à n'importe quelle carte. "

Elle réfléchit un instant, et me dit :

" Si tu veux, je peux essayer de t'apprendre un peu la magie! 'Faudra juste savoir si tu peux l'utiliser ou pas.
- La magie... "

L'offre de Marisa était bien sûr intéressante. Apprendre la magie pour me défendre dans ce monde n'était pas quelque chose que je pouvais me permettre de refuser. Je levai la tête pour regarder le ciel bleu-orangé, puis regardai Marisa :

" Ca me semble être une bonne idée.
- Bien! me fit-elle avec un grand sourire. Cependant, je ne vais pas le faire maintenant, car on doit se préparer pour aller voir Reimu. Et puis, c'est même pas sûr que tu puisses apprendre la magie, hein.
- Que veux-tu dire par là?
- Que tous les humains ne peuvent pas devenir magiciens, si tu vois ce que je veux dire par là."

Elle m'aida à me redresser et se dirigea vers sa maison :

" Viens, on a le petit déjeuner à prendre avant de partir. "

Je la suivis, et entra à nouveau dans la maison. Elle prit son temps à concocter quelques potions puis le repas, et on mangea alors un petit déjeuner assez copieux mais surtout composé de légumes et champignons. Après avoir digéré ce délicieux repas, Marisa prit son balai, sortit, et me fit :

" Reste ici, je dois aller faire un truc en vitesse. "

Elle referma la porte. J'entendai alors un bruit de réacteur et vis, à travers la fenêtre, Marisa s'envoler dans le ciel, enfourchant le balai qu'elle avait pris en partant. Elle disparut quelques secondes plus tard, sa vitesse étant plus que ce que je ne pourrais suivre. Un petit moment était passé depuis que Marisa était partie, puis j'entendis frapper à la porte :

" Marisa ? Marisa ! Tu es là? "

Je m'avançai vers la porte, hésitai un moment... et l'ouvris... lentement.


Partie 07: " La marionnettiste et la magicienne "

Spoiler:


Une jeune fille se tenait devant le pas de la porte. Elle avait de grands yeux, comme s'ils appartenaient à une poupée. Ses cheveux blonds mais courts se laissaient porter par la brise du matin, les faisant reluire de mille éclats, tels la mer lors du lever du soleil. Elle portait un serre-tête rose, qui tenait sa précieuse chevelure, ainsi qu'un petit collier de la même couleur. Ils s'assortissaient bien avec sa longue robe bleu marine, qui abritait deux petites sandales. Elle portait un livre, et était accompagnée par une petite fée en tenue de servante, qui volait, sans ailes, à côté d'elle.
Elle fut surprise de me voir, ce qui n'était pas vraiment étonnant: je n'étais sûrement pas la personne qu'elle s'attendait à voir derrière cette grosse porte en bois. Elle me demanda :


" Qui es-tu?
- Je suis... Hikko, répondis-je. Marisa n'est pas là pour l'instant, je peux faire quelque chose pour aider à la place?
- Hm..."

Elle réfléchit quelques instants, et se décida à répondre:

" Tu peux... me laisser entrer? "

Je réfléchis un instant à mon tour... Serait-ce convenable de laisser une inconnue entrer? Quoique, si c'était une amie de Marisa, elle voudrait juste attendre à l'intérieur. Je répondis alors :

" D'accord. "

Je la laissai entrer. De toute façon, je pouvais la surveiller tant que l'on était à l'intérieur de la maison. Elle se mit à vérifier dans tous les recoins de la maison.

" Elle n'est pas là, tu sais?
- Hmm... Ca m'en a tout l'air. Tu ne mentais pas, finalement. "

Cette seule phrase suffisait pour déterminer toute la confiance qu'elle avait en moi à ce moment.

" Désolé d'avoir douté de toi. En tout cas, que fais-tu chez elle alors qu'elle n'est pas ici?
- Est-ce que tu connais quelqu'un du nom de Yuuka?
- Ca me dit quelque chose, me fit-elle pensive.
- Elle m'a aidé à arriver jusqu'ici sans encombres... Ou presque, mais ce sont des détails. J'ai rencontré Marisa ici, et elle va m'emmener au temple pour aller voir la prêtresse Hakurei.
- Pourquoi ça?
- Et bien... Je pense qu'elle pourrait me guider facilement vers le village des humains tout en m'expliquant ce que je ne comprends pas sur Gensokyo. Par contre, après Marisa m'a dit qu'elle allait voir pour savoir si je peux utiliser la magie pour me l'apprendre.
- Ca serait bien intéressant de la voir apprendre à quelqu'un après ce qu'il est arrivé...
- Ce qu'il est arrivé? fis-je d'un air interrogatif.
- Hé bien... Elle... "

Elle s'arrêta de parler, et me fit signe de me taire.

" Hikko! Je suis rentrée! "

C'était Marisa. Elle revenait de son voyage, apparemment. Je me dirigeai vers la porte et l'ouvris.

" Marisa, tu tombes bien. Il y a une invitée qui voulait te voir... "

Et entra, et vit la jeune fille.

" A... ALICE?! "

Elle fit quelques pas en arrière, et sortit en courant. La fille, nommée Alice selon Marisa, se dirigea rapidement de manière à voir Marisa, et fit quelques gestes de ses mains. Marisa tomba sur le coup.

" Tu ne t'échapperas pas cette fois... MARISA ! "

Alice avait un visage similaire à celui de Yuuka : celui capable de faire trembler de peur le plus vaillant des héros de cette terre.

" Hikko! "

Marisa me fit un signe :

" Elle utilise des fils pour m'immobiliser! Coupe les, je t'en supplie! "

Je regardai autour de moi. J'aperçus quelques traits de lumière. Je trouvais rapidement une paire de cisaille et coupai net les fils qui se présentaient devant moi. Marisa se releva, apparemment détachée de ses liens. Elle revint vite vers moi et m'emporta vers la forêt par le bras en courant. Alice nous poursuivait...

" Dis-moi, Marisa, dis-je en courant, Alice n'était pas supposée être une de tes amies, ou une de tes rivales?
- Euh... Il s'est passé beaucoup de choses, et ça fait que... "

Elle me montra Alice nous poursuivant:

" ... ça a fini comme ça.
- Mais que lui as-tu fait pour qu'elle soit autant en colère?!
- Pas le temps d'expliquer! "

Elle se stoppa net, Alice fit de même.

" Avec Hikko, je n'peux pas m'enfuir librement... Alors il ne me reste plus qu'un seul choix!

Elle s'avança vers Alice :

" Réglons ça par un duel! "

Alice ria, comme si elle n'attendait que ça :

" C'est d'accord! "

Marisa se retourna vers moi, et me fit:

" Regarde bien, c'est ce que l'on appelle une véritable bataille de Spell Cards. "

Alice brandissa une carte:

" Explosive Sign : [ Artful Sacrifice ] ! "

Marisa fit quelques pas en arrière, surprise par l'annonce de la carte :

" Woah! Tu sors déjà la grosse artillerie?! "

Alice sortit des dizaines de fées de ses poches, qu'elle raccorda à des fils d'un seul coup de main et elles encerclèrent Marisa en un clin d'oeil. Elles se mirent à briller. Marisa vit cela et enfourcha le balai qu'elle transportait tout le temps avec elle. Elle s'envola au-dessus des arbres.

" Alice! Arrête ça! Si tu fais ça ici...
- Si j'arrive à te toucher avec... Je me moque complètement des moyens! "

Les poupées, assez proches de moi, se mirent à briller de plus en plus... d'une lueur inquiétante.

" Cours, Hikko ! Ca va sauter ! "

Elle brillèrent de plus en plus fort, puis explosèrent d'un seul coup. Me voilà projeté en arrière, contre un rocher. Le choc était suffisamment puissant pour m'immobiliser complètement, sans pour autant me faire perdre conscience.

" Aïe. Ca a dû faire mal. Je t'avais pourtant prévenu... "

Si Marisa m'avait prévenu avant l'explosion, je pensai alors que je n'en serais pas là, maintenant.

" Tu pourrais quand même faire plus attention, Alice!
- Je ne perdrais pas, surtout pas cette fois!
- Bon... Puisque tu insistes! "

Je vis Marisa prendre une carte de ses poches...

" Je crois que je n'ai pas le choix non plus, j'pense?! "

Elle sortit le dispositif de tout à l'heure et brandit la carte:

" Magicannon : [ Final Spark ] ! "

Elle prit la même posture que la dernière fois, mais quelque chose semblait différent. Le dispositif changea légèrement de forme, et la façon dont elle se concentrait était différente. L'objet, alors transformé brillait de mille feux, m'aveuglant presque. Marisa brisa sa posture, confirma la position d'Alice, et poussa soudainement ses bras en avant. Dans la seconde qui suivait un laser encore plus grand que celui de tout à l'heure fut projeté vers Alice... Et vers moi, qui me trouvait pas si loin d'elle...

" Mince, j'ai oublié qu'Hikko avait été projeté par là! "

Il aurait été bien de penser à moi avant de lancer le laser... Qui se dirige d'ailleurs vers nous à une vitesse fulgurante. Je fus projeté en l'air à une altitude effrayante par la force de ce laser puis je vis le sol approcher et... le noir complet. J'avais sûrement perdu connaissance, ou... j'étais sûrement mort. Je fis le même "rêve" que la dernière fois... Je ne pus rien distinguer de différent ou de potentiellement visible, à part un livre.
Un livre, posé devant moi. Je m'avançai, flottant avec peine dans cet espace, et...

" Hé! J'ai trouvé un humain vraiment amoché! Venez voir, venez voir ! "

Je me réveillai, incapable de bouger, et je constatai que je n'étais pas seul.


Partie 08: " Immobilisé "

Spoiler:


J'étais entouré par quatre fées, qui me regardaient avec des airs très inquiets. J'essayai de me lever, mais la douleur qui s'emparait de mon corps me cloua au sol directement, et me fit crier de douleur.

" Ne bouge pas! fit l'une d'entre elles. Tu es blessé de partout! "

Mon corps était en effet en lambeaux, je ne comprenai pas pourquoi j'étais encore vivant à ce stade.

" Il ressort d'une bataille de Spell Cards ou quoi? C'est impossible de se faire blesser à ce point et d'en ressortir vivant! Regardez-le, enfin! "

Je repensai alors aux paroles de Marisa qui me précisaient que les Spells Cards ont des limiteurs les rendant non-mortelles. Non-mortelles, mais ô combien douloureuses, je le ressens maintenant.

" En tout cas, reste ici, me dit une des fées. On va essayer de trouver quelqu'un pour t'aider.
- Surtout ne bouge pas!
- De toute façon, il aura du mal à se déplacer avec toutes ses blessures.
- On revient le plus vite possible!
- D'... D'accord, fis-je d'une voix tremblante et peu audible. J'attendrais ici... "

Les fées partirent, me laissant seul au milieu de ce qui pourrait ressembler à une forêt de montagne. Le seul moyen de tuer le temps était de dormir. Je m'endormis donc, au milieu des épines de sapin et des feuilles des arbres aux alentours....

Le même rêve. Toujours le noir complet. Il m'était toujours impossible de comprendre la signification de cette absence de lumière, cette ombre qui planait toujours dans mon sommeil. J'entendis le bruit de chaînes... Ces chaînes qui m'ont déjà étranglé une fois. Sauf que cette fois... Je vis une silhouette, portant des fers à ses bras et jambes, et transportait de lourdes chaînes, sans pour autant tituber sous leur poids. Je ne pouvais voir son visage, mais elle laissa clairement entendre sa voix:


" Meurs... "

Elle se jeta sur moi pour m'étouffer une seconde fois, et réussit à se faufiler derrière moi...

" GWAH! "

Je me réveillais brusquement en sursaut, mais une douleur s'empara de moi quand je fus à moitié assis.

" Aïe!
- Sanae! Notre blessé vient de se réveiller! "

La voix venait de derrière moi. Elle était assez fluette, pour ne pas dire enfantine. Je me retournai donc pour voir la propriétaire de cette voix, et vis un énorme chapeau orné de deux yeux gigantesques, qui étaient aussi gros que mes poings fermés par la douleur que me causait mon déplacement. Sous ce chapeau se trouvait une petite fille accroupie comme une grenouille. Elle avait les cheveux assez longs, et étaient d'un blond assez foncé. Sur sa robe violette se trouvait deux grenouilles, qui paraissaient plutôt vivantes pour un ornement de robe. Elle sortit en se dépêchant, et revint avec une jeune fille habillée en prêtresse, suivie d'une femme aux cheveux ondulés.

La jeune prêtresse était aussi grande que moi, et portait un habit shintoïste, mais qui semblait légèrement différent. Au lieu du rouge/blanc habituel, ses couleurs étaient plus centrées sur le bleu. Ses longs cheveux verts étaient attachés par une broche en forme de grenouille, et une broche en forme de serpent se lovait dedans aussi, à côté de son visage. Ses yeux reflétaient le vent, et semblaient purs. Très purs. La femme qui la suivait possédait de jolis cheveux violets, portés par une tiare faite de corde et de feuilles, qui les maintenaient un peu. Elle portait un miroir en collier, et surplombait sa longue robe rouge. Le rouge se dégradait cependant en noir, et la partie basse de la robe portait des ornements en forme de feuilles.


" Tu es donc réveillé! me fit la prêtresse. Tu étais vraiment dans un sale état... C'est un miracle que tu sois encore en vie.
- Héhé, il a eu beaucoup de chances que les fées nous aient prévenues. C'est le meilleur endroit pour réaliser les miracles! dit la petite fille au grand chapeau en rigolant.
- Oui, Suwako. Mais c'est quand même étrange qu'un humain arrive à se retrouver ici dans un état pareil. Les tengus auraient dû te remarquer..."

La prêtresse et la femme à la robe rouge s'assirent d'un côté de mon futon, et la petite fille, nommée Suwako, s'accroupit de l'autre côté. Elle me donna une sorte de bouillie:

" Tu dois avoir faim, non? Tiens. C'est Sanae qui l'a fait avec Kanako!
- Ah, avant cela, fit la prêtresse, permets-nous de nous présenter. Je suis Sanae."

Elle me montra la femme à sa gauche, qui me fit un léger sourire.

" Voici Kanako..."

Elle me montra Suwako, qui me fit un large sourire chaleureux.

" Et voici Suwako. Kanako et Suwako sont deux déesses, Kanako est la déesse de ce temple, et Suwako la déesse de l'ancien temple. Je m'occupe du temple auquel tu te trouves actuellement. Si jamais tu as besoin de quelque chose, n'hésite pas à nous appeler."

Suwako me tendait toujours la bouillie, et j'essayais de me lever pour la prendre. Cependant, la douleur m'empêcha de faire plus que m'asseoir.

" Tu ferais mieux de ne pas trop bouger pour l'instant, ton corps est encore gravement blessé.
- Mais je...
- Pas de mais! me fit Sanae d'un air mécontent. Tu dois te reposer, pour guérir. Mange d'abord cela, et rallonge-toi! "

Je pris l'assiette, et mangeai docilement. Ces hôtes avaient eu la bonté de me soigner, je n'allais pas les offenser avec un refus.
Dès que j'eus fini l'assiette, je me rallongeai dans le futon.


" Bien. Dors bien! Je prierai pour que tu te rétablisses vite.
- Ne t'inquiètes pas, Sanae est maîtresse dans l'art de causer des miracles, me fit Kanako en riant. Suwako, Sanae, pouvez-vous aller chercher quelques herbes pour notre blessé? Je vais rester un peu avec lui.
- D'accord ! fit Suwako en sautillant. Mais avant... "

Elle me regarda avec de grands yeux.

" On ne t'a toujours pas demandé ton nom!
- On m'appelle Hikko."

Elle sourit légèrement, puis elle emporta Sanae vers la porte coulissante menant vers l'extérieur. Elle se retourna brièvement vers moi:

" On revient le plus vite possible, Hikko! "

Elles sortirent toutes les deux, me laissant moi et Kanako dans la pièce. Le silence fut quasiment complet pendant un instant, la brise soufflant légèrement dans la pièce. Kanako me demanda soudainement :

" Bon... Je vais être directe. Ce n'est pas normal que tu te sois retrouvé dans un état pareil, et d'autant moins vivant. Que s'est-il passé, et comment es-tu arrivé jusqu'à la montagne des youkai?"

Je me remis assis, et Kanako me donna un coup de main pour m'aider à le faire. Et ensuite, je lui contai toute mon histoire: le champ de fleurs, ma rencontre avec Yuuka et le combat qui s'est ensuivi, le trajet dans la forêt, la rencontre avec Marisa et son entraînement, l'arrivée d'Alice, et... La manière dont j'ai atterri au sens propre du terme dans la montagne. Plus j'en parlais, plus je me rendais compte que j'avais vécu un nombre incroyable de choses en l'espace de deux jours.

" Je vois. Ca n'est pas étonnant que tu ais fini dans cet état", concluait-t-elle en riant.

Elle se leva.

" Je vais aller voir quelqu'un, rapidement. Repose-toi bien en attendant. "

Elle sortit du même côté que Sanae et Suwako, me laissant seul dans la pièce. Moi, incapable de bouger de ma couche, le futon confortable, et la légère brise agréable qui rentrait dans la pièce. Je me rallongeai, et mes yeux se fermèrent petit à petit... Me plongeant dans le sommeil.

Je me retrouvai directement en face de la silhouette. Elle me dévisageait, tout en répétant...


" Meurs... Meurs... "

Cependant, j'étais intrigué par elle. Sa voix me semblait si... familière. Je m'avançais petit à petit, avec précaution. Je pus enfin voir à quoi elle ressemblait.

C'était une fille de mon âge, et elle faisait la même taille que moi... Non, peut-être légèrement plus petite. Ses longs cheveux bruns étaient attachés avec un serre-tête rouge, portant quelques broderies d'assez bonne qualité. Ils glissaient sur son visage au teint pâle, mais qui démontrait une pureté inégalable en ce monde. Son petit nez retroussé était mignon, et ses lèvres semblaient être un rose s'accordant très bien avec son visage. Mais ce qui me frappa le plus, furent ses yeux. Deux magnifiques joyaux bleus regardaient en ma direction, comme si je me regardais dans le saphir le plus pur du monde. Les larmes qui coulaient à ses yeux n'atténuaient en rien leur couleur. Bien au contraire, ils resplendissaient de leur éclat le plus brillant au contact de ces perles salées. Le collier rouge qu'elle portait comportait un petit médaillon en argent, qui devait avoir un lien important à ses yeux, étant donné qu'elle le gardait près d'elle tout en me dévisageant de ses yeux limpides. Ce collier allait bien avec sa robe, qui se dressait jusqu'à ses pieds, sans pour autant les toucher. De belles roses étaient gravées sur ce tissu écarlate, révélant encore plus la beauté de la personne qui se trouvait devant mes yeux ébahis.

Cependant, elle souhaitait toujours ma mort, peu importe ce que je pourrais dire ou faire. Une étrange combinaison de beauté et de haine pure. La curiosité s'emparait alors plus vivement en moi... Pourquoi une si jolie fille voudrait me faire disparaître? Que lui avais-je fait? La question me vint alors aux lèvres...

" Qui es-tu? J'ai... l'impression de te connaître. "

Elle fut très surprise par ma question. Aussi inattendue soit-elle, je n'aurais jamais cru que je puisse la surprendre autant. Mais malheureusement...

" Tu ... m'as... oubliée... ? "

Sa surprise se transforma en larmes, et ses larmes coulèrent de son visage, délicatement... Jusqu'à tomber. Tomber dans cette ombre. Mais ce que je n'attendais pas à voir... Etaient de magnifiques fleurs blanches grandissant à partir de ses larmes, et se transforma vite en un immense champ de fleurs. Je remarquai vite que ces fleurs ressemblaient à la première chose que j'ai vu en me réveillant à Gensokyo... Oui. Les Higanbanas. Cette fois-ci, j'en étais sûr. Cette fille est une clé. Une clé qui me permettra d'ouvrir la porte me menant à mes souvenirs... A qui je suis réellement.

" M'aurais-tu vraiment oubliée...? Moi... ainsi que cet endroit... ? "

Au fur et à mesure de ses paroles, elle pleura de plus en plus. J'essayai de faire un pas en avant pour essayer de la calmer, de la réconforter. Mais, dès que j'eus posé le pied sur le champ... Tout disparut. Les fleurs... La fille ...

Cependant, j'entendis sa faible voix, une dernière fois...

" Souviens... c'est ici ... tu m'as... "

La voix était trop faible pour entendre toute la phrase. Il était impossible de la comprendre entièrement... Ce qui me perturba énormément. Puis les ténèbres m'engloutirent lentement... Jusqu'à mon réveil.

Je me réveillai calmement, sans aucun geste, ni aucun bruit.


" Vous avez été récupérer les herbes?
- Oui, mais Sanae reviendra un peu plus tard, elle a été un peu plus loin que moi dans la montagne. Elle sera là au zénith, très sûrement. "

Kanako et Suwako étaient en train de discuter. Suwako était apparemment rentrée avec quelques herbes, et Kanako...

" Et toi, Kanako? fit Suwako d'un air sérieux. Tu as été voir la tengu à propos de l'humain?
- Ca n'a pas été facile, dit Kanako en soupirant. A cause de ce qu'il s'est passé lorsque l'on est arrivé à Gensokyo... Elle n'était pas du tout coopérative. J'ai dû lui promettre un scoop sur Hikko pour qu'elle puisse nous aider.
- Ca ne m'étonne pas d'elle! fit Suwako en riant.
- Grâce à ça, j'ai pu raconter ce qu'il est arrivé à Hikko, ainsi elle s'est proposée pour aller chercher Marisa et la ramener ici.
- Dans combien de temps?
- Un peu après le zénith. Je dirais quelques heures, donc.
- Aussi long? Ca paraît bizarre qu'un tengu n'arrive pas à faire le trajet de la montagne jusqu'à la maison de Marisa en moins d'une heure!
- Hé bien... Récemment, elle a eu un problème avec ses familiers. Les corbeaux ne répondent pas à ses appels, ou alors l'attaquent sans cesse. Cela lui prendra un peu de temps pour régler ça, mais on est sûres qu'elle ira chercher Marisa, ne t'inquiète pas.
- J'ai quand même une question. Pourquoi Marisa, alors que le temple de Reimu est à la fois le plus proche, et est à la fois l'endroit le plus sûr pour qu'il ne se fasse pas attaquer par les youkais?
- Il y a une bonne raison pour cela. Hikko vient de me raconter son court périple dans Gensokyo..."

Elle lui expliqua en détail mes aventures... Sans omettre un seul détail de l'histoire. Elle avait tout retenu lors de notre conversation.

" Je comprends mieux! Mais si c'est le cas...
- Qu'y a-t'il donc?
- Si Marisa est en grande partie responsable des blessures de Hikko, qui te dit qu'elle ne retentera pas ici?
- On sera là pour le protéger. Moi, toi, et Sanae."

Je ne m'attendais pas à de tels mots. Un parfait inconnu, qui se faisait protéger au péril de leurs vies.

" Je suis rentrée! J'ai ramené les herbes comme demandé! "

C'était Sanae, qui revenait de la montagne. On entendit un gros bruit, qui semblait être celui d'un sac posé par terre.

" Ah. Sanae! Tu tombes au bon moment! On va pouvoir préparer une mixture de soin. Suwako, viens, on va l'aider à le fabriquer. "

Kanako et Suwako quittèrent la salle. Je me redressai, mais pas trop à cause de la douleur, pourtant moins vive qu'avant mon repos. Je vis pour la première fois les bandages qui me couvraient le corps. C'était assez effrayant. Je venais de remarquer à quel point mon corps était blessé, meurtri par le choc qu'avait causé Marisa. C'est comme regarder le bout de son bras, lorsqu'on eut pas remarqué que sa propre main avait été coupée. Les dizaines de tissus ensanglantés me couvraient le corps, le momifiant presque. Je comprenais alors pourquoi Sanae m'avait conseillé de rester allongé et de me reposer.

Cependant, je devais essayer de comprendre où je me trouvais. Je regardai donc autour de moi, pour observer la fameuse pièce dans laquelle je me situais actuellement. C'était une pièce au style traditionnel avec une porte coulissante grande ouverte, donnant sur la cour du temple, avec ses grands arbres imposants qui laissaient leurs feuilles danser au rythme du vent. Je me retournais un peu, et vis une petite étagère, avec quelques ouvrages. Beaucoup d'entre eux avaient des titres qui se rapprochaient des dieux ou de la foi. Le reste était de grosses encyclopédies... Je ne pouvais lire leurs noms, ils étaient très amochés par le temps. J'avais donc fait le tour de la pièce du regard, excepté derrière moi, mon seul angle mort compte tenu de mes blessures. Je me mis à regarder les feuilles des arbres du temple...

" Ah! "

Sanae était entrée dans la pièce au même moment.

" Tu es réveillé? Je suis venue te ramener le médicament. "

Elle entra dans la pièce, et se posa à côté de moi. Elle posa un verre rempli d'un substance liquide verdâtre.

" Merci beaucoup de vous occuper de moi, fis-je poliment.
- Ce n'est rien, me dit-elle en souriant, cela fait du bien d'avoir des visiteurs de temps à autre. "

Elle me tendit le verre.

" Tiens, bois. Avec ça, tu seras sur pied en un rien de temps. En deux heures, tu verras déjà les effets.
- En seulement deux heures? Mais... Avec un corps en tel état, cela devrait me prendre un année entière pour me rétablir entièrement... Mais je vais le prendre quand même. "

Je le bus petit à petit. Il était vraiment amer, me faisant manquer de le recracher à chaque gorgée. Dès que j'eus fini le verre, on entendit des voix à l'extérieur...

" Ayayayayayaaa... C'est ici normalement.
- Il a vraiment atterri par ici?!
- Ne sous-estime pas mes sources d'informations! "

C'était Marisa, avec une personne que je ne connaissais apparemment pas. Sa voix était très claire.

" Y'a quelqu'un?! cria Marisa, faisant résonner sa voix dans tout le temple.
- Oui! répondit Sanae. Entrez par la cour, on est dans la pièce avec la porte ouverte. Et ne criez pas trop fort, on a un blessé ici! "

On entendit des bruits de pas, se dirigeant vers nous.


La suite se trouve plus bas ! (cliquez là-dessus si vous ne trouvez pas)

N'hésitez pas à commenter, ou à me dire à quels points (et non pas " à quel point ", qui veut dire ... beaucoup! xD) je me trompe au niveau conjugaison/syntaxe (j'ai encore un peu de mal... c'est dur >x3).

EDITS (changelog des edits dans le spoiler) :
Spoiler:

- 26/01/2013 : Partie 9 uppée.


Dernière édition par Makimoke le Sam 26 Jan - 20:52, édité 6 fois

Makimoke
Normal
Normal

Messages : 316
Date d'inscription : 21/08/2010
Age : 23
Localisation : Champagne-Ardennes... Enfin bref.

Profil Joueur
 : TH07 - PCB TH07 - PCB
Niveau: Difficile
Score: (non communiqué)

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Fanfic] L'enfant des Higanbana

Message par Uliel le Dim 3 Oct - 13:55

Ouiiiii, Yuuka et son Double Spark <3

'Peux pas vraiment dire avec juste le début, mais en tout cas j'attends la suite, ça m'a l'air prometteur ! ^^

_________________

Faite par Beli, encore merci !
Spoiler:
Par Wakawa :3

Uliel
Normal
Normal

Messages : 308
Date d'inscription : 02/05/2010
Age : 25

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Fanfic] L'enfant des Higanbana

Message par Miamsushi le Dim 3 Oct - 14:01

J'ai beaucoup aimé! Tu as une superbe imagination^^.

Miamsushi
Normal
Normal

Messages : 225
Date d'inscription : 03/07/2010
Age : 24

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Fanfic] L'enfant des Higanbana

Message par Lisianthus le Dim 3 Oct - 17:47

Franchement, cette Yuuka, une vrai sadique !!!
Intéressant comme début, avec un amnésique, on garde une grande part de mystère ^.^
Bonne chance pour la suite !

_________________

Merci Flanby pour la belle sign ~ ^^
Je reste vivante sur ma page Fb ~ : https://www.facebook.com/lisianthusnekoatelier/
---------
Deuxième édition de Gensopoly pas prête de sortir : Merci les problème de stream ~ ; x ;
Enfin un nouveau chorus ? Le 8ème ? Allez, viens chanter ~

Lisianthus
Nekomimi à Lunettes
Nekomimi à Lunettes

Messages : 2812
Date d'inscription : 17/05/2009
Age : 22
Localisation : Pas loin d'ici

Profil Joueur
 : TH12.3 - Soku TH12.3 - Soku
Niveau: Difficile
Score: (non communiqué)

http://www.youtube.com/user/LisianthusMusic

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Fanfic] L'enfant des Higanbana

Message par Shiva Yuna le Dim 3 Oct - 21:19

" Double Spark!" !!!! et et et ...heinn ???!!! pas de suite Oo ha nan faut une suite là ! faut une suite !!!!!!!! TxT EN tous cas ça a l'aire bien tous ça =D !!

Shiva Yuna
==> Racaille de Gensokyo <==
==> Racaille de Gensokyo

Messages : 680
Date d'inscription : 13/08/2009
Age : 21
Localisation : Dans une meute de loup psychedelic

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Fanfic] L'enfant des Higanbana

Message par Wakawa le Mar 5 Oct - 18:59

''Double Spark ''

Très bien écrit, j'ai hâte à une suite. ^^

Wakawa
weedlord420
weedlord420

Messages : 715
Date d'inscription : 07/07/2010
Age : 20
Localisation : (◔ - ◔ )

Profil Joueur
 : TH11 - SA TH11 - SA
Niveau: Facile
Score: (non communiqué)

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Fanfic] L'enfant des Higanbana

Message par Makimoke le Jeu 7 Oct - 7:04

Je vais utiliser ce post pour mettre la suite des aventures d'Hikko, étant donné que le premier a atteint la limite de caractères.

Partie 09: " Hikko, la Magicienne, la Prêtresse et la Tengu "

Spoiler:
Les pas se firent de plus en plus rapprochés, et je vis alors Marisa, accompagnée d'une silhouette que je ne connaissais pas. Elles se rapprochèrent, et d'un clin d'oeil celle-ci avait disparu. Je me retournai alors pour revérifier, et à ma grande surprise, à côté de Sanae se trouvait une autre fille.

"Waaaaah! Ne me faites pas peur comme ça! m'exclamais-je de peur en m'en apercevant.
- Ne sois pas aussi rude, je suis venu pour une interview spéciale!"

Je me remis à ma place tant bien que mal à cause de mes blessures, mais bizarrement, j'avais beaucoup moins mal que lorsque je m'étais réveillé la première fois dans cette pièce. La fille qui soit disant voulait m'interviewer était plutôt svelte, et du genre à presser les gens, et les entraîner dans son propre rythme. Ses yeux brillaient depuis qu'elle m'a vu, et elle portait dans ses mains un petit calepin avec un stylo, sûrement pour noter tout ce que l'on aurait dit durant ledit interview.

"Tu sors donc tout juste d'une bataille de Spell Cards entre Alice et Marisa, pas vrai? Tes impressions? commença-t'elle brusquement son interview, ses yeux brillant plus que jamais.
- Du calme, Aya, il est encore blessé... dit Sanae pour me protéger.
- C'est bon, ce n'est pas grave, fis-je calmement, je vais répondre. Aya, n'est-ce pas?
- Oui!
- C'était vraiment dur. Je me suis fait vraiment blesser gravement, comme vous pouvez le voir.
- Ah, stop! Pas de "vous", tu peux me tutoyer, m'interrompit-elle avec un air sérieux.
- D'accord.
- N'empêche qu'j'aurais jamais pu d'viner que t'atterrirais par ici, j't'ai cherché partout dans la forêt sans jamais rien trouver, wahahaha, s'exclaffa Marisa, n'ayant pas trop l'air de se préoccuper des blessures qui couvraient mon corps.
- Ah, j'ai oublié ton nom, tu pourrais me le rappeler? reprit Aya en ignorant Marisa
- On m'appelle Hikko.
- "On"? Tu veux dire que...?
- Oui, je n'ai aucune mémoire, je ne sais même pas qui je suis."

Elle ferma les yeux et son calepin, et commença à tremblotter.

" Hmm, Aya? s'interrogea Sanae. Tu vas bien?"

Aya bondit alors sur le coup, se levant tel un aigle ayant soudainement repéré sa proie.

"BIEN SUR QUE JE VAIS BIEN! Je sens le scoop à des kilomètres à la ronde, mais celui-là c'est le jackpot! Je ne dois surtout pas laisser les autres le savoir, ayayayaya!"

Elle s'assit de nouveau et reprit son calepin, avec les yeux plus brillants que jamais.

"Tu n'as donc plus de mémoire? Tu comptes faire quoi? Tu ne connais pas les environs, pas vrai?
- Oui... je n'ai plus de mémoire du tout. Tout ce que je sais, c'est que Yuuka m'a trouvé dans le champ d'Higanbana et qu'elle m'a amené chez Marisa après une courte bataille en sa faveur.
- Tu veux dire que LA Yuuka a...? en écarquillant les yeux.
- Ouais, j'tais étonnée aussi. Qu'la Yuuka vienne am'ner un humain chez moi pour s'faire guider, c'est rare, fit Marisa avec un petit soupir.
- Je vois... Et donc? Que vas-tu faire, monsieur le survivant? reprit Aya, pressée de continuer son interview.
- Je dois aller voir la prêtresse Reimu Hakurei et lui demander de l'aide pour en savoir plus sur moi-même et sur ce monde.
- Oh... Vous allez aller "là-bas", hein. J'aimerais tant t'accompagner, mais non seulement je ne peux pas à cause de la barrière, mais j'ai aussi mes problèmes à régler.
- Ouais, on va aller "là-bas". Ca s'ra pas simple, mais si j'lui apprends deux trois trucs, il pourra nous aider à rendre l'voyage plus simple.
- Ca m'étonnerait que tu en tires grand chose non plus vu son état...
- Hey, je suis encore vivant, au moins, après l'enfer que j'ai vécu! fis-je un peu vexé.
- Oui, oui, monsieur le survivant. J'ai tiré toutes les infos que je voulais, donc je vais vous..."

Elle s'arrêta net en apercevant quelque chose dans le ciel. Un objet noir ailé fonçait sur nous à très grande vitesse. Plus précisément il fonçait vers moi à une allure effrayante. Marisa prit son balai, et l'abattit un grand coup sur le sol, telle une tapette à mouche géante. Elle le reprit et le remit à sa position normale... En dessous de là où le balai se trouvait, un corbeau assomé y était.

" Hey Marisa! Qu'est-ce que tu fais aux familiers des autres?! hurla Aya.
- J'y peux rien, il avait pris Hikko en cible. J'l'ai juste r'mis à sa place."

S'ensuivit une petite dispute entre Marisa et Aya, qui réglèrent alors leurs affaires dehors avec une bataille de Spell Cards. Le combat avait l'air d'être passionnément intéressant à regarder, tellement la beauté des lumières produites par les balles et les lasers était présente. Sanae m'aida alors à changer les pansements déjà tous ensanglantés, et je vis que mes blessures avaient déjà toutes cicatrisées, mais me faisaient encore mal. Une fois les bandages appliqués, Sanae se rapprocha de la porte et la ferma à moitié derrière elle:

" Tu vas partir très bientôt. Dès que tes blessures ne te feront plus mal, viens me rejoindre dans la cour, je vais essayer de convaincre ces deux-là d'arrêter de se battre à l'intérieur du temple." sourit légèrement Sanae.

Le bruit dehors s'intensifia, puis se calma légèrement, petit à petit, jusqu'à ne plus rien entendre. Je profitais d'avoir moins mal pour saisir une encyclopédie et me renseigner sur son contenu. Dedans était listé un très grand nombre de youkai, avec des détails précis, mais avec aussi un point de vue personnel. On pouvait très peu qualifier ça d'"encyclopédie", mais plus comme un compte-rendu, un rapport sur ces youkai. L'auteur était une certaine "Hieda no Akyuu". Le nom ne me disait rien, rien qui ne pouvait me relier à mes souvenirs. Le contenu non plus. Je reposai alors le livre et me rendit compte que le temps que je lise, la douleur avait disparu de mon corps. Je me levai précipitamment et me dirigeais vers la porte de la cour, l'ouvris soudainement et...

Je vis la cour, totalement dévastée, l'arbre déchiré, les feuilles éparpillées, avec Sanae, Aya et Marisa au centre de celles-ci. La tension avait l'air d'être assez élevée, donc je n'osais pas les interrompre. Mais Sanae s'aperçut alors de ma présence et me fit signe de venir.

"Marisa, tu n'as pas quelque chose à faire? fit Sanae avec un grand sourire.
- Ouais, j'ai quelque chose à faire. Je vais calmer cette Tengu une bonne fois pour toutes! répondit Marisa avec le même sourire que Sanae.
- C'est moi qui devrais être fachée! Regarde ce que tu as fait à mon familier! s'exclama Aya. Tu devrais plutôt t'excuser au lieu de m'attaquer!
- Oh, m'non. Je n'vois pas pourquoi j'irais m'excuser parce que j'ai protégé quelqu'un du familier d'une certaine incapable de les dresser correctement."

J'avais l'impression d'assister à un combat entre enfants.

"Allons allons, vous deux. Calmez vous une bonne fois pour toutes, et Marisa, conduis Hikko au temple Hakurei, ça te changera les idées.
- Tch. D'accord, d'accord, j'vais y aller avec lui."

Marisa monta sur son balai, qui décolla légèrement du sol, puis se déplaça en volant jusqu'à mes côtés.

"Monte!"

Je montai sur le bout du balai et m'accrochai timidement à Marisa, puis on s'envola tous les deux en direction d'un autre temple.

"Tcheh, cette Tengu, j'lui tirerais bien un autre coup d'Master Spark...!
- On se dirige donc vers le temple Hakurei, Marisa? fis-je en ignorant les ruminements de Marisa.
- Ouais, on s'dirige vers l'temple de Reimu. Une fois posé là-bas, je t'apprends deux trois rudiments magiques puis on va se diriger vers un autre endroit.
- A ce propos, cet endroit... C'est le "là-bas" dont vous parliez avec Aya?
- Hmm, mouais. Y'a que là-bas qu'on pourra savoir où sont tes souvenirs et qui tu es réellement. Même si j'ai pas trop envie d'y retourner... Faisait bien trop chaud en bas.
- En bas?
- Tu comprendras quand on y sera."

Le ciel était dégagé et le crépuscule se montrait déjà, un autre jour avait déjà passé... Le soleil couchant brillait de mille feux et les corbeaux d'Aya formaient une constellation en avance, sur ce magnifique ciel orangé... Une minute... Les corbeaux d'Aya?

" Qu'est-ce qu'ils font là?
- J'en ai rien à faire, tant qu'ils viennent pas par ici.
- Marisa... Ils FONCENT DROIT SUR NOUS!"

Marisa doubla alors la vitesse de son balai, laissant une trainée verte derrière elle, faisant tomber quelques corbeaux dans une forêt en bas. Elle se mit debout sur son balai pour accélérer encore davantage. J'aperçus une petite fée foncer dans le tas de corbeaux, en geler quelques uns, et finir battue par le nombre incroyable d'oiseaux qui l'entouraient... Bien que j'appréciais son aide, elle n'a fini que par énerver encore plus les corbeaux...

"Tiens bon, Hikko, on y est presque."

Je m'accrochai péniblement au balai vu que je ne pouvais plus m'accrocher à Marisa, et n'osais pas lever la tête de peur de me faire emporter par le vent à cause d'effets de pression. Puis ceux-ci se sont arrêtés petit à petit, et Marisa reprit sa position assise sur le balai.

J'aperçus alors un vieux temple, un peu délabré, mais je me sentis en sécurité. Je regardai alors derrière moi pour voir les corbeaux se heurter face à un mur invisible et disparaitre la seconde après.


" Nous sommes arrivés. Hey, Reimu! Tu es là?"

Nous nous posâmes sur un bout de terrain couvert de mauvaises herbes et de poussière, et nous avançâmes vers le temple pour s'y reposer. On trouva de la place non poussiéreuse pour s'asseoir sur le sol en bois du temple et nous fîmes donc.

"C'est bizarre qu'elle ne réponde pas. D'habitude elle est toujours là à râler comme quoi j'viens toujours squatter ici."

Je riai légèrement, quand soudain, la porte derrière nous s'ouvrit d'un coup.


Dernière édition par Makimoke le Sam 26 Jan - 20:58, édité 2 fois

_________________


~ Akyuufag et fier de l'être (Merci infiniment Pooshi pour cette sig et avatar (*A*)/ ) ~

Tutoriel sur RSO: Cliquez ici, ICI!

Et ça, c'est sur Donjons & Trésors : Cliquez là...

Makimoke
Normal
Normal

Messages : 316
Date d'inscription : 21/08/2010
Age : 23
Localisation : Champagne-Ardennes... Enfin bref.

Profil Joueur
 : TH07 - PCB TH07 - PCB
Niveau: Difficile
Score: (non communiqué)

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Fanfic] L'enfant des Higanbana

Message par Nori le Jeu 7 Oct - 10:43

Tu parles d'un vocabulaire et d'une syntaxe limitée. C'est très bien! Je veux une sweet! Ou tu vas prendre un Double Spark XD

Nori
Ghostly & Troublesome Visitor
Ghostly & Troublesome Visitor

Messages : 2246
Date d'inscription : 05/08/2010
Age : 21
Localisation : 白玉楼

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Fanfic] L'enfant des Higanbana

Message par Invité le Jeu 7 Oct - 12:18

Snooping as usual i see!
Joli, bien plus joli, bien imaginé, et raconté que toutes le fanfic que j'ai vu jusque là!
Bon, j'en ai pas vu des masses mais la tienne est vraiment bien! :)
C'est juste le Double Spark qui fait un peut "brutal".
On passe des jolies fleurs a la spellcard de la mort qui arrache trop sa race ziva d'un seul coup...

Continue! (sinon je t'enferme une nuit avec Ronald dans un magasin de brouettes hightech )

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: [Fanfic] L'enfant des Higanbana

Message par Makimoke le Sam 13 Nov - 0:23

Après un TRES long moment d'attente pour certains d'entre vous...
Je sors ENFIN une autre partie!

Partie 02 : " Une défaite cuisante "

Spoiler:

Je n'en croyais pas mes yeux. Yuuka, juste devant moi, venait de se dédoubler. Mais ce qui me déroutait encore plus, c'est que ce double, lui ressemblant comme deux gouttes d'eau, me paraissait réel... A un tel point que je pensais pouvoir le toucher. Cependant, je ne fus pas surpris longtemps : Yuuka et son clone pointèrent toutes deux leurs parasols vers moi... et arborèrent alors une expression capable de faire frémir de peur le plus valeureux des héros... Je n'eus pas mis longtemps pour remarquer que lesdits parasols s'étaient mis à briller. En effet, ils brillèrent de plus en plus vivement, jusqu'à devenir dur de les regarder. J'entendis des étincelles lorsque je pensais qu'ils ne pouvaient briller plus, et mon instinct me reprit à ce moment...

" Dès que tu entends un grand son, saute sur un de tes côtés! "

Je ne comprenais pas vraiment ce qu'il se passait. Mais je suivais mon instinct, que je pensais alors être le meilleur moyen de m'en tirer. J'entendis ce bruit, et fis un bond sur ma gauche. Le spectacle qui vint ensuite resta alors gravé dans ma mémoire qui était jusqu'alors vierge : un énorme faisceau de lumière blanche venait de décimer toute la partie où je me trouvais. Il ne restait plus aucune fleur, leurs pétales nous submergeant moi, Yuuka et son clone... qui remirent alors leurs parasols en position, pointés vers moi. Une chose était sûre : un seul coup de ce faisceau, et je finirais alors comme ces innombrables pétales qui m'entouraient, virevoltant tout autour d'elles. Je ne devais absolument pas prendre de risques.

Un bâton de bois de ma taille se trouvait planté à mes pieds... Profitant de l'occasion que l'on m'offrait pour pouvoir enfin affronter Yuuka, je le tirai hors du sol d'un coup. Me voilà équipé pour survivre, et gagner cet affrontement... en espérant s'en sortir indemne.
Malheureusement, je n'eus pas le temps d'essayer ma nouvelle arme, car Yuuka et son double envoyèrent une nouvelle salve... plus quelques sphères lumineuses que Yuuka m'avait déjà envoyé auparavant. Je m'approchai rapidement de Yuuka, repoussant les sphères dans mon passage avec le bâton, et je fus rapidement juste à portée pour lui asséner un coup direct. Je me mis en position pour la frapper...


" Bien tenté, pour un humain... Mais je pense que tu n'as toujours pas ce qu'il faut pour me vaincre. "

J'entendis un bruit dans mon dos, et remarquai alors que le clone de Yuuka n'était plus à ses côtés... Le bruit se rapprochait de plus en plus... Et ce fut le noir complet. Je me perdis alors dans les ténèbres... Jusqu'à ce qu'une voix familière me ramena à la lumière :

" ...ko... Hikko! Réveille-toi! "

C'était la voix de Yuuka. Je me relevai, couvert de terre, mais sans aucune blessure visible.

" Je... Je suis encore vivant? fis-je d'une voix tremblante.
- Bien sûr que oui! Je ne suis pas une youkai qui tue les gens dès que je les rencontre, moi... fit Yuuka d'un air vexé.
- Une ... youkai?
- Hm. Tu n'as jamais vu de youkais auparavant?
- Jamais... "

Yuuka me regarda me dépoussiérer, puis je lui demandais la fatidique question:

" Pourquoi m'avoir attaqué, comme ça? "

Elle ria :

" C'est simple, non? Je voulais savoir si tu étais assez fort pour savoir te débrouiller tout seul dans la forêt en cas de problème.
- Je pense que tu en as un peu trop fait pour juste me tester, non?
- Haha. Je pense que j'ai utilisé suffisamment de force pour comprendre deux-trois choses sur toi.
- Comme quoi?
- Je ne te le dirais pas ~~, me fit-elle tout en se dirigeant vers la forêt. Tu viens? On a un peu de route à faire.
- Ah... D'accord. "

On entra dans la forêt, mais qui étrangement laissait suffisamment d'espace pour pouvoir se mouvoir librement, comme si la nature nous guidait elle-même vers l'endroit de son choix... Yuuka, en chemin, me dit alors:

" Je t'ai dit tout à l'heure que je te conduisais vers une de mes connaissances...
- Oui. Elle habite dans cette forêt?
- C'est exact. C'est une maniaque de champignons en tous genres, et elle a un hobby particulier, mais elle excelle dans tout ce qu'elle entreprend, et travaille dur dans tout ce qui l'intéresse. Elle parle bizarrement parfois, par contre.
- Je ... vois. Et en quoi pourra-t-elle m'aider?
- Ca, ça sera à toi de voir avec elle. Je te guide jusqu'à sa maison, puis je retourne contempler les fleurs... "

Je gardais au profond de moi le fait qu'elle avait tout détruit lorsque nous nous étions affrontés, donc qu'il n'y avait plus de fleurs, pour éviter de l'offenser. J'ai perdu la mémoire une fois, je ne souhaitais pas la reperdre une seconde fois.

On marchait ensuite pendant plus d'une heure sans arrêt, jusqu'à voir un toit, puis une maison entière.


" C'est ici. "

La maison était recouverte de ronces et lianes en tous genres, mais les fenêtres étaient propres, et quelques fleurs se portaient fièrement devant elles. Au passage, je remarquai une cheminée, plus de la fumée; cette maison est encore habitée, et le/la propriétaire devait être encore dans sa demeure.

On s'approcha alors de la porte, et Yuuka frappa. On entendit alors une voix :


" Qui ça peut être à c't'heure là? "

Yuuka dit alors:

" C'est moi, Marisa. Viens m'ouvrir, j'ai quelque chose qui pourrait t'intéresser. "

_________________


~ Akyuufag et fier de l'être (Merci infiniment Pooshi pour cette sig et avatar (*A*)/ ) ~

Tutoriel sur RSO: Cliquez ici, ICI!

Et ça, c'est sur Donjons & Trésors : Cliquez là...

Makimoke
Normal
Normal

Messages : 316
Date d'inscription : 21/08/2010
Age : 23
Localisation : Champagne-Ardennes... Enfin bref.

Profil Joueur
 : TH07 - PCB TH07 - PCB
Niveau: Difficile
Score: (non communiqué)

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Fanfic] L'enfant des Higanbana

Message par Wakawa le Sam 13 Nov - 1:57

Oh Yuuka, toi et tes manières sadiques. Et Marisaaaaa. <3

Sinon, c'est superbement écrit, comme la dernière fois quoi. WANT MOAR.

Wakawa
weedlord420
weedlord420

Messages : 715
Date d'inscription : 07/07/2010
Age : 20
Localisation : (◔ - ◔ )

Profil Joueur
 : TH11 - SA TH11 - SA
Niveau: Facile
Score: (non communiqué)

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Fanfic] L'enfant des Higanbana

Message par Makimoke le Mar 23 Nov - 20:37

Bon, j'ai fait une autre partie de ma fic, je vous la laisse ici, en sachant que la partie 04 est prête.

Partie 03 : " Une curieuse magicienne "

Spoiler:


" J'arrive... "

J'entendis des pas, se rapprochant petit à petit de la porte. Le bruit de pas s'arrêta, et la porte s'ouvrit dans la seconde qui suivait. J'aperçus alors une jeune fille blonde, aux yeux marrons mais se rapprochant d'une couleur mystérieusement dorée, avec une tresse atterrissant sur son épaule gauche. Son chapeau gigantesque était orné d'une petite étoile et d'un ruban blanc, trônant fièrement sur sa tête, et s'accordait plutôt bien avec sa longue robe noire en forme de cloche, recouverte sur le bas d'un petit tablier blanc.

Elle me fixa du regard pendant un moment, puis se mit a parler:

" C'est déjà bien rare que tu viennes ici, mais en plus tu me ramènes un humain dans cette foret? T'm'étonneras toujours.
- Laisse-nous déjà rentrer, on t'expliquera a l'intérieur. Cet humain en a vu des belles avant d'arriver ici. "

A cause de QUI, j'ai dû souffrir tout ça?

" Hmm... Bon... D'accord, fit-elle. Entrez. "

Elle s'écarta du pas de la porte, pour nous laisser entrer. On avança, et je trébuchai sur un livre: "Les Mémoires de Gensokyo". Le nom de son auteur était malheureusement illisible. Je me remis à marcher dans cette petite maison, complètement ensevelie sous les ronces de l'extérieur, et sous les livres et autres objets curieux de l'intérieur. La jeune fille, répondant apparemment au nom de Marisa, nous libéra deux chaises d'une énorme pile de livres, et nous fit signe de nous asseoir.

" Z'avez donc quelque chose d'intéressant à me montrer, si vous débarquez comme ça dans ma maison... "

Yuuka me regarda un moment, et parla à Marisa :

" Je veux que tu emmènes ce garçon au temple, et que tu lui apprennes les deux-trois rudiments des grandes règles Hakurei. "

Marisa me refixa du regard.

" Je veux bien... fit-elle avec un grand soupir. Mais que vas-tu faire, Yuuka?
- Je vais retourner au Champ de Tournesols. J'y ai une invitée qui doit m'attendre... "

Yuuka se leva, et se dirigea vers la porte:

" Bye bye. Tachez de pas vous faire manger.
- Ca ne risque pas, fit Marisa d'un air confiant, il n'a rien à craindre avec moi."

Yuuka sourit, puis ouvrit la porte, et sortit en refermant silencieusement la porte derrière elle. Marisa se retourna vers moi, et me demanda:

" Finalement, comment tu t'appelles? "

Question particulièrement normale, vu que je n'ai même pas eu le temps de me présenter.

" Yuuka m'appelle Hikko, l'enfant qui vient des Higanbana. "

Marisa ria, faisant retentir son rire dans toute sa maison.

" Ravie de te connaître, Hikko! Je m'appelle Marisa. Kirisame Marisa. Magicienne tout-à-fait ordinaire, comme tu peux t'en apercevoir.
- Euh... Marisa?
- Hmm?
- Où est-ce que l'on est actuellement?
- Dans la Forêt de la Magie. Pourquoi cette question?
- Euh... Pas le nom de cette forêt, mais le nom de la contrée dans laquelle on est.
- Contrée? ... Ah! J'ai compris."

Elle alla chercher un parchemin posé sur une de ses étagères, et le déroula devant moi. C'était une carte.

" Voici la "contrée" dont tu parlais. Nous sommes actuellement dans Gensokyo, un monde où tout ce qui n'est pas censé exister dans le monde extérieur existe ici. D'après ce que j'ai cru comprendre, tu viens de là."

Elle pointa un champ au Sud d'une forêt.

" Il faut que tu saches que tu as de la chance que Yuuka t'ait amené ici. D'habitude, elle ne fait jamais de cadeaux aux humains, et ne t'aurait pas laissé la vie sauve. Qu'est-ce que tu as fait pour qu'elle change ses habitudes?
- Rien... J'admirais juste les fleurs, et elle m'a parlé des Higanbana."

Marisa me fixa encore une fois du regard.

" Il y a quelque chose qui... Laisse tomber. En tous cas, nous... Nous sommes ici, dans cette forêt juste au-dessus. On l'appelle la Forêt de la Magie. Elle regorge en énergie magique, ce qui est parfait pour moi et Alice.
- Alice?
- Une amie... Ou plutôt une rivale? 'sais plus. Pour en revenir à la carte... "

Elle pointa un symbole en forme d'orbe.

" Ici... C'est le temple. Là où nous nous rendons demain. Mais on ira vers midi, le temps que je t'apprenne quelques trucs. Et puis de toute façon, elle ne sera pas revenue avant.
- Elle?
- Je parle b'sûr de Reimu, la prêtresse du temple Hakurei. "


Voilà! Commentez, huez ou faites-en ce que vous voulez, tant que vous la lisez, c'est tout ce qui m'importe (quoique je refuse pas non plus un post ou deux >w<)!

_________________


~ Akyuufag et fier de l'être (Merci infiniment Pooshi pour cette sig et avatar (*A*)/ ) ~

Tutoriel sur RSO: Cliquez ici, ICI!

Et ça, c'est sur Donjons & Trésors : Cliquez là...

Makimoke
Normal
Normal

Messages : 316
Date d'inscription : 21/08/2010
Age : 23
Localisation : Champagne-Ardennes... Enfin bref.

Profil Joueur
 : TH07 - PCB TH07 - PCB
Niveau: Difficile
Score: (non communiqué)

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Fanfic] L'enfant des Higanbana

Message par Nori le Mar 23 Nov - 21:02

....Oups il semblerait que j'ai loupé le chapitre 2. S'pas grave double dose(comme le Double Spark 8D).
Le petit voyage risque de ne pas être sans embûches si vous voyez ce que je veux dire =w=
Ca sent la bataille de Danmaku dans l'air. J'attends la suite avec impatience!

Nori
Ghostly & Troublesome Visitor
Ghostly & Troublesome Visitor

Messages : 2246
Date d'inscription : 05/08/2010
Age : 21
Localisation : 白玉楼

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Fanfic] L'enfant des Higanbana

Message par Nivii le Mer 24 Nov - 19:00

Makiiiiiii
contiiiiinuuuuue !!!!
J'adoore en plus ça fait longtemps que j'ai plus rien à liire !!
(C'est un ordre de ta Maîtresse Chibi !!!!)

_________________
"Humans will always be the food of the youkai,and in turn youkai must always be eliminated by humans"
----------Hakurei Reimu [Imperishable Night]

I want to be in a world where common sense doesn't exist.


http://www.pixenli.com/image1289934023046722700.html

P-Please.... Invité-san Let's do it.... I-I just want to..... sing with you...can't I ? R...R-Roaa...rrr~f(>///<)f

Nivii
Normal
Normal

Messages : 352
Date d'inscription : 24/08/2010
Age : 15
Localisation : Cachée derrière sa peluche

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Fanfic] L'enfant des Higanbana

Message par Makimoke le Mer 24 Nov - 21:03

Au moins, j'ai deux affamés qui veulent de ma fic >w<

J'ai déjà dit que ma partie 04 était prête, et bien la voici.

Partie 04 : " Un repas chez la magicienne "

Spoiler:


"Hakurei? Yuuka parlait de règles Hakurei, tout à l'heure. Ca a quelque chose à voir?
- Oui, comme tu l'auras sûrement deviné, les Hakurei sont les fondateurs de ces règles. Elles existent dans le but de faire coexister les youkais et les humains. Tu viens du monde extérieur?
- Non, pourquoi?
- Alors comment ne pourrais-tu pas connaître ces règles?..."

Marisa me regarda bizarrement.

" Je ... n'ai aucun souvenir. Du moins, aucun souvenir d'avant mon réveil dans le champ d'Higanbana."

Еlle soupira de soulagement, et sembla avoir compris quelque chose. Elle ria et me dit:

" D'où le surnom que Yuuka t'a donné! Elle avait sûrement remarqué que tu n'avais plus de mémoire, et t'as donné un nom en attendant... D'ailleurs, ne t'en fais pas pour ta mémoire... J'ai un moyen rapide pour retrouver tes souvenirs perdus.
- Ah? fis-je réjoui d'entendre une nouvelle que je ne prévoyais pas avant longtemps.
- Ca ne sera pas sans efforts, par contre. Il faudra que je t'apprennes les règles, ainsi que comment te protéger. L'endroit où tu dois aller est assez dangereux, t'vois?
- Dangereux ... ?
- Je t'expliquerais en quoi plus tard. Pour l'instant... Mangeons!"

Marisa sortit une grosse marmite d'un autre tas de livres, la vida de tous les bouquins qu'elle contenait, ce qui doubla le tas déjà présent de livres, qui me menaçait de s'écrouler sur moi. Elle prit un petit calice sur une autre étagère, et remplit la marmite avec.

" Comment fais-tu pour remplir une aussi grosse marmite avec un calice de cette taille? dis-je, stupéfait.
- C'est un objet magique, me répondit-elle. Il puise dans mes pouvoirs pour les transformer en eau. Comme il n'en a pas besoin de beaucoup, je peux l'utiliser très facilement, et je peux remplir aisément une marmite de cette taille avec. "

Elle posa la marmite sur le feu de sa cheminée et y trempa divers légumes lavés au préalable dans l'eau. Elle y ajouta aussi divers champignons. Elle prit une énorme cuillère en bois et se mit à touiller pendant quelques minutes. Elle me fit signe d'aller chercher des assiettes pour nous deux, sur une commode en bois qui se situait derrière moi. Je me dirigeai pour aller les chercher, mais au moment où j'allais les prendre...

" C'est prêt! Dépêche toi avant que ça ne soit trop chaud! "

Je me dépêchai, et trébuchai sur un autre livre, manquant de faire tomber les deux précieux objets par terre. Je m'empressai de me rétablir, les deux assiettes en main, et m'approchai de Marisa. Elle s'empara d'une des assiettes, et versa un liquide verdâtre dans son assiette. Elle la posa à côté d'elle sur un rebord de la cheminée, et fit de même avec la deuxième assiette. Elle laissa la cuillère dans la marmite, et la transporta avec peine vers une petite pièce qui devait sûrement servir de garde-manger, pour la poser. Elle revint, un grand sourire aux lèvres et me fit signe de prendre une assiette pour manger. Je suivis son conseil, et mangeai alors le breuvage. Malgrès la couleur, cette soupe sentait bon, et avait un goût plus qu'attirant. Je finis mon assiette, et parlai à Marisa qui avait fini peu avant moi:

" C'était bon. Merci pour le repas.
- Héhé! C'était mon potage aux champignon spécial. Contente que ça t'ait plu, me fit-elle avec le même sourire que tout à l'heure. "

Elle se dirigea vers une échelle, et me fit signe de la suivre. Je la suivis comme demandé, et nous nous trouvions alors dans une sorte de grenier. Un futon était là, sûrement pour que des invités puissent y dormir.

" Tu vas dormir ici. C'est peut-être un peu poussiéreux, mais tu peux comprendre qu'il n'y ait que peu de gens qui passent par ici, hm."

Le futon était en effet poussiéreux. Je le secouai par une fenêtre proche de moi, pour éviter de remplir la salle de poussière.

" Si jamais tu as besoin de quelque chose, je serais en bas, me fit-elle. "

Elle descendit, et je reposai le futon. Je m'allongeai dessus, et m'endormis profondément...

" Fait sombre... "

Je ne voyais rien, aucun bruit, aucune odeur, mes pieds ne touchaient même pas le sol. J'étais perdu dans le noir complet, accompagné d'un calme plat et d'un silence profong. Puis d'un coup, le silence fut brisé par un bruit de chaînes... Ce bruit s'approchait petit à petit de moi... Et d'un coup, je suffoquais. Je me faisais étrangler par quelque chose d'invisible. Je ne pouvais plus respirer, ma conscience partait petit à petit...

Puis je me réveillai. Les premières lueurs de l'aube étaient présentes... J'entendis un bruit assez conséquent dehors. Comme si on provoquait une tempête à l'extérieur.

" Marisa? "

Aucune réponse. Je regardai par la fenêtre... Rien. Je descendis l'échelle, et le bruit reprit de plus belle.

" Où es-tu, Marisa? "

Toujours aucune réponse. J'ouvris la porte, et vis Marisa dehors. Elle transpirait à grosses gouttes, comme si elle faisait un long exercice exténuant depuis un moment. Elle me remarqua dès que j'eus posé le pied à l'extérieur de la maison:

" Salut Hikko! Je t'ai réveillé? me fit-elle en souriant.
- Non... Juste un cauchemar...
- En tous cas, tu tombes bien. Je vais pouvoir t'expliquer quelques trucs pendant ma pause avant de t'entraîner.
- D'accord. Dans ce cas..."


La suite dans la prochaine partie! ( déjà prête, par ailleurs...)

N'hésitez pas à commenter!

_________________


~ Akyuufag et fier de l'être (Merci infiniment Pooshi pour cette sig et avatar (*A*)/ ) ~

Tutoriel sur RSO: Cliquez ici, ICI!

Et ça, c'est sur Donjons & Trésors : Cliquez là...

Makimoke
Normal
Normal

Messages : 316
Date d'inscription : 21/08/2010
Age : 23
Localisation : Champagne-Ardennes... Enfin bref.

Profil Joueur
 : TH07 - PCB TH07 - PCB
Niveau: Difficile
Score: (non communiqué)

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Fanfic] L'enfant des Higanbana

Message par Nivii le Mer 24 Nov - 21:15

Argghhh
Je veux la suiiiiite !!!
En pluuuuus si elle est prête !!!
Nivii devient hystérique
J'adoore
(va savoir ce que Marisa fait toute essouflée aussi !)

_________________
"Humans will always be the food of the youkai,and in turn youkai must always be eliminated by humans"
----------Hakurei Reimu [Imperishable Night]

I want to be in a world where common sense doesn't exist.


http://www.pixenli.com/image1289934023046722700.html

P-Please.... Invité-san Let's do it.... I-I just want to..... sing with you...can't I ? R...R-Roaa...rrr~f(>///<)f

Nivii
Normal
Normal

Messages : 352
Date d'inscription : 24/08/2010
Age : 15
Localisation : Cachée derrière sa peluche

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Fanfic] L'enfant des Higanbana

Message par Hakken le Jeu 25 Nov - 16:28

Makimoke a écrit:Au moins, j'ai deux affamés qui veulent de ma fic >w<
Tu m'as pas comptéééé!!

Oui, je suis ta fanfic depuis le début °w°
Oui, je l'adore trop owo
Et oui, je veux que tu continues!! OwO
En plus, si la suite est déja prête...

Hakken
Crevette Dragon

Messages : 900
Date d'inscription : 26/05/2010
Age : 20
Localisation :

Profil Joueur
 : TH09 - PoFV TH09 - PoFV
Niveau: Difficile
Score: (non communiqué)

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Fanfic] L'enfant des Higanbana

Message par Makimoke le Sam 27 Nov - 23:14

Bon, j'espère que cette fois-ci, c'est la bonne.

Partie 05 : " Une discussion à l'aube d'un jour paisible "

Spoiler:


" Dis-moi, Marisa. Quelles sont ces grandes règles dont Yuuka parlait hier?
- C'est ce que je devais t'apprendre aujourd'hui, j'vais t'expliquer ça assez rapidement. Je t'ai dit hier que les grandes règles Hakurei permettent la cohabitation entre youkais et les humains. Mais cela n'empêche pas d'avoir des différends entre eux. Pour éviter les guerres, ou les grands massacres, on implique une sorte de jeu pour régler les conflits.
- Un jeu, pour régler des conflits? fis-je d'un air dubitatif.
- J'appelle ça un jeu, mais ça s'apparente plutôt à une bataille. Voici nos "armes". "

Elle me montra une carte similaire à celle de Yuuka. Je fis un pas en arrière, par précaution, mettant une certaine distance entre moi et Marisa. Elle me regarda d'un air surpris : elle ne s'attendait pas à cette réaction.

" Qu'est-ce qu'il t'arrive d'un coup? "

Je me remis à l'endroit où j'étais, et constatai que la carte était différente. Je lui dis d'une voix faible :

" Yuuka a déjà activé une carte de ce genre contre moi... "

Marisa éclata de rire :

" Tu as bien dû en baver, dans ces cas là! Pas étonnant qu'elle ait dit que tu en as vu des belles! "

Elle continua de rire un moment, puis s'arrêta pour reprendre un peu son souffle. Elle continua son explication:

" Bon, assez rigolé! Cette carte est une Spell Card. Elle contient quelques uns de mes pouvoirs, limités par la carte. Cela les rend non mortels, c'est donc l'une des raisons de ta survie contre Yuuka. Celle que j'ai ici est une de mes Spells préférées... Regarde bien. "

Elle brandit la carte en l'air :

" Love Sign : [ Master Spark ] ! "

Elle sortit alors un petit dispositif en un alliage étrange d'une de ses poches et se concentra dessus. Un mini-rayon se dégageait alors du dispositif... Et se transforma en un énorme laser aux couleurs d'un arc-en-ciel... L'énergie dégagée par ce laser d'un seul coup produit alors une telle rafale que je fus propulsé en arrière sur quelques mètres contre un arbre. Le son que dégageait le dispositif était le même que celui que j'avais entendu tout à l'heure... Marisa devait s'entraîner à utiliser cette carte depuis un moment.

Le laser s'estompa petit à petit, jusqu'à ce que Marisa récupère l'étrange objet.

" Ca résume à peu près le concept de Spell Card. Je dis son nom, je l'active, et je combats avec. Bien sûr, même des cartes de ce genre peuvent être facilement évitées.
- On peut éviter CA? fis-je d'un air surpris.
- Bah oui! Ce n'est qu'un laser qui se dirige droit vers toi. Tout ce que tu as à faire c'est d'esquiver à droite ou à gauche... Enfin, dans cette version de ma carte. Sinon, c'est un peu plus compliqué que ça, me fit-elle en souriant.
- Pour que tu dises ça, il y a bien dû y avoir des gens qui ont réussi à esquiver ça, non?
- Haha. Bien sûr que oui. La plupart des Youkais puissants sont immunisés contre mon Master Spark. Et puis, ça ne fonctionne pas contre elle non plus.
- Elle, tu veux dire ...
- Oui, Reimu . La prêtresse du temple Hakurei. "

Elle sembla pensive un instant, et reprit peu après :

" Revenons aux règles. Les youkais et humains n'ont le droit de s'affronter qu'avec leurs pouvoirs limités par les cartes, ou par des attaques à distance sommaires.
- Tu veux dire, par exemple, de grosses sphères lumineuses?
- Entre autres. Chaque type d'attaque est propre à chaque personne, mais une chose est sûre, c'est qu'il faut tout éviter, mais avec style. Et pour ça, 'faut de l'entraînement. Je continue : il y a bien sûr des gens qui ne peuvent utiliser ces cartes car ils n'ont aucun pouvoir ou presque. Pour eux, il existe une règle qui s'applique à tout le monde, mais qui leur est vitale : si ils arrivent à esquiver toutes les attaques durant une certaine période, ils remportent le duel. Cependant, la fuite ne compte pas, il faut rester dans un certain périmètre quand même.
- En gros, il faut rester pour esquiver et prouver que l'adversaire ne peut nous toucher? C'est donc une autre façon de combattre!
- C't'exact! Ca évite que les humains ou les youkais n'arrêtent pas d'aller embêter les plus faibles. Tout le monde possède une chance de combattre. Bon... Bien sûr, il existe des youkais qui refusent de suivre ces règles... C'est donc Reimu qui s'en occupe. Elle s'occupe aussi d'incidents causés par ceux-ci.
- Des ... incidents?
- Oui, du genre la destruction de son temple, avec les problèmes météorologiques, ou encore des geysers apparaissant tout autour du temple, ou bien l'apparition de dieux qui voulaient s'accaparer toute la foi pour eux...
- Il a dû se passer beaucoup de choses, ici, alors. "

Marisa ria :

" Ca ne serait pas Gensokyo si il ne se passait rien pour rendre les choses intéressantes! "

Elle s'ecarta de quelques pas de moi, et me fit :

" Bon, je t'ai expliqué les règles, et comment faire pour gagner une bataille. Que dirais-tu d'un p'tit entraînement pour te faire au système?
- Ca me va, dis-je en acquiesçant avec la tête.
- D'accord. Voyons voir pour une carte pas trop compliquée... Mais pour démarrer sur de bonnes bases... "

Elle fouilla dans ses poches, sortant quelques cartes, et finalement sortit celle qu'elle devait chercher :

" Voilà, tu es prêt?
- Oui! "

Elle brandit la carte en l'air...


La suite, dans la prochaine partie!

_________________


~ Akyuufag et fier de l'être (Merci infiniment Pooshi pour cette sig et avatar (*A*)/ ) ~

Tutoriel sur RSO: Cliquez ici, ICI!

Et ça, c'est sur Donjons & Trésors : Cliquez là...

Makimoke
Normal
Normal

Messages : 316
Date d'inscription : 21/08/2010
Age : 23
Localisation : Champagne-Ardennes... Enfin bref.

Profil Joueur
 : TH07 - PCB TH07 - PCB
Niveau: Difficile
Score: (non communiqué)

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Fanfic] L'enfant des Higanbana

Message par Nivii le Sam 27 Nov - 23:20

Nivii a lu...
Suiiiiiite !!
J'adore et je veux la suite !!
Je me demande combien ça fera de pages à la fin.
Bref
Suiiite Suiiite

_________________
"Humans will always be the food of the youkai,and in turn youkai must always be eliminated by humans"
----------Hakurei Reimu [Imperishable Night]

I want to be in a world where common sense doesn't exist.


http://www.pixenli.com/image1289934023046722700.html

P-Please.... Invité-san Let's do it.... I-I just want to..... sing with you...can't I ? R...R-Roaa...rrr~f(>///<)f

Nivii
Normal
Normal

Messages : 352
Date d'inscription : 24/08/2010
Age : 15
Localisation : Cachée derrière sa peluche

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Fanfic] L'enfant des Higanbana

Message par Makimoke le Lun 29 Nov - 18:01

Et voilà une autre partie!

Partie 06 : " Entraînement "

Spoiler:


" Magic Sign : [ Stardust Reverie ] ! "

Sa carte se mit à briller. D'un seul coup, des centaines d'étoiles sortirent alors de cercles magiques flottant dans l'air, créant ainsi un énorme océan arc-en-ciel étoilé.

" Voyons d'abord tes capacités. Je te laisse... une quarantaine de secondes. Essaye de tout éviter! "

Les étoiles se dirigeaient dans tous les sens, mais j'arrivai à esquiver sans peine au milieu de toutes ces couleurs. Cependant, après vingt secondes, les étoiles doublèrent leur vitesse, ainsi que leur nombre. Je peinais alors à éviter ces dangers colorés, étant de plus en plus fatigué. Et le moment fatidique arriva : je vis une de ces étoiles se rapprochant à grande vitesse vers moi... Impossible de l'esquiver. Je mis mes bras en avant pour me protéger quand soudain...

" Fin du temps! "

Toutes les étoiles disparurent la seconde suivante.

" Tu as énormément de chance... "

Marisa s'approcha de moi:

" Mais la chance seule ne te suffira pas. En tous cas, j'ai vu ce dont tu étais capable. Tu peux esquiver quasiment n'importe quelle attaque, mais dans un temps très limité. En fait, suffisamment limité pour perdre face à n'importe quelle carte. "

Elle réfléchit un instant, et me dit :

" Si tu veux, je peux essayer de t'apprendre un peu la magie! 'Faudra juste savoir si tu peux l'utiliser ou pas.
- La magie... "

L'offre de Marisa était bien sûr intéressante. Apprendre la magie pour me défendre dans ce monde n'était pas quelque chose que je pouvais me permettre de refuser. Je levai la tête pour regarder le ciel bleu-orangé, puis regardai Marisa :

" Ca me semble être une bonne idée.
- Bien! me fit-elle avec un grand sourire. Cependant, je ne vais pas le faire maintenant, car on doit se préparer pour aller voir Reimu. Et puis, c'est même pas sûr que tu puisses apprendre la magie, hein.
- Que veux-tu dire par là?
- Que tous les humains ne peuvent pas devenir magiciens, si tu vois ce que je veux dire par là."

Elle se dirigea vers la maison :

" Viens, on a le petit déjeuner à prendre avant de partir. "

Je la suivis, et on mangea un petit déjeuner assez copieux mais surtout composé de légumes et champignons. Après avoir digéré ce délicieux repas, Marisa sortit, et me fit :

" Reste ici, je dois aller faire un truc en vitesse. "

Elle referma la porte. J'attendis quelques minutes, puis j'entendis frapper à la porte :

" Marisa? Marisa ! Tu es là? "

Je m'avançai vers la porte et l'ouvris...


La partie 07 viendra demain, et la partie 08 après demain! (la partie 07 sera deux fois plus longue qu'une partie normale ;) )

_________________


~ Akyuufag et fier de l'être (Merci infiniment Pooshi pour cette sig et avatar (*A*)/ ) ~

Tutoriel sur RSO: Cliquez ici, ICI!

Et ça, c'est sur Donjons & Trésors : Cliquez là...

Makimoke
Normal
Normal

Messages : 316
Date d'inscription : 21/08/2010
Age : 23
Localisation : Champagne-Ardennes... Enfin bref.

Profil Joueur
 : TH07 - PCB TH07 - PCB
Niveau: Difficile
Score: (non communiqué)

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Fanfic] L'enfant des Higanbana

Message par Nori le Lun 29 Nov - 19:34

Hmmm... Tiens c'est marrant ça, je dois être le seul à avoir pensé à un Touhou en RPG ou un/une débutant(e) débarque à Gensokyo et doit apprendre tout de A à Z et devenir le/la plus puissant(e). Et en plus j'ai réussi à imaginer le ou la personne esquivant Stardust Reverie(Garçon ou fille? J'en ai marre de mettre deux possibilités ><) Et puis le suspens classique à la fin. Classique mais efficace. J'attends la suite avec impatience.

Nori
Ghostly & Troublesome Visitor
Ghostly & Troublesome Visitor

Messages : 2246
Date d'inscription : 05/08/2010
Age : 21
Localisation : 白玉楼

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Fanfic] L'enfant des Higanbana

Message par Makimoke le Mar 30 Nov - 23:11

Bon, puisque certains se sont plaints de la loooongueur de la partie 06, je mets les bouchées doubles sur la 07.

Partie 07: " La marionnettiste et la magicienne "

Spoiler:


Une jeune fille se tenait devant le pas de la porte. Elle avait de grands yeux, comme si ils appartenaient à une poupée. Ses cheveux blonds mais courts se laissaient porter par la brise du matin, les faisant reluire de mille éclats, tels la mer lors du lever du soleil. Elle portait un serre-tête rose, qui tenait sa précieuse chevelure, ainsi qu'un petit collier de la même couleur. Ils s'assortissaient bien avec sa longue robe bleu marine, qui abritait deux petites sandales. Elle portait un livre, et était accompagnée par une petite fée en tenue de servante, qui volait, sans ailes, à côté d'elle.
Elle fut surprise de me voir, ce qui n'était pas vraiment étonnant: je n'étais sûrement pas la personne qu'elle s'attendait à voir derrière cette grosse porte en bois. Elle me demanda :


" Qui es-tu?
- Je suis... Hikko, répondis-je. Marisa n'est pas là pour l'instant, je peux faire quelque chose pour aider à la place?
- Hm..."

Elle réfléchit quelques instants, et se décida à répondre:

" Tu peux... me laisser entrer? "

Je réfléchis un instant à mon tour... Serait-ce convenable de laisser une inconnue entrer? Quoique, si c'était une amie de Marisa, elle voulait juste attendre à l'intérieur. Je répondis alors :

" D'accord. "

Je la laissai entrer. De toute façon, je pouvais la surveiller tant que l'on était à l'intérieur de la maison. Elle se mit à vérifier dans tous les recoins de la maison.

" Elle n'est pas là, tu sais?
- Hmm... Ca m'en a tout l'air. Tu ne mentais pas, finalement. "

Cette seule phrase suffisait pour déterminer toute la confiance qu'elle avait en moi à ce moment.

" Désolé d'avoir douté de toi. En tout cas, que fais-tu chez elle alors qu'elle n'est pas ici?
- Est-ce que tu connais quelqu'un du nom de Yuuka?
- Ca me dit quelque chose, me fit-elle pensive.
- Elle m'a aidé à arriver jusqu'ici sans encombres... Ou presque, mais ce sont des détails. J'ai rencontré Marisa ici, et elle va m'emmener au temple pour aller voir la prêtresse Hakurei.
- Pourquoi ça?
- Et bien... Je pense qu'elle pourrait me guider facilement vers le village des humains tout en m'expliquant ce que je ne comprends pas sur Gensokyo. Par contre, après Marisa m'a dit qu'elle allait voir pour savoir si je peux utiliser la magie pour me l'apprendre.
- Ca serait bien intéressant de la voir apprendre à quelqu'un après ce qu'il est arrivé...
- Ce qu'il est arrivé? fis-je d'un air interrogatif.
- Hé bien... Elle... "

Elle s'arrêta de parler, et me fit signe de me taire.

" Hikko! Je suis rentrée! "

C'était Marisa. Elle revenait de la forêt, apparemment. Je me dirigeai vers la porte et l'ouvris.

" Marisa, tu tombes bien. Il y a une invitée qui voulait te voir... "

Et entra, et vit la jeune fille.

" A... ALICE?! "

Elle fit quelques pas en arrière, et sortit en courant. La fille, nommée Alice selon Marisa, se dirigea rapidement de manière à voir Marisa, et fit quelques gestes de ses mains. Marisa tomba sur le coup.

" Tu ne t'échapperas pas cette fois... MARISA ! "

Alice avait un visage similaire à celui de Yuuka : celui capable de faire trembler de peur le plus vaillant des héros de cette terre.

" Hikko! "

Marisa me fit un signe :

" Elle utilise des fils pour m'immobiliser! Coupe les, je t'en supplie! "

Je regardais autour de moi. J'aperçus quelques traits de lumière. Je trouvais rapidement une paire de cisaille et coupa net les fils qui se présentaient devant moi. Marisa se releva, apparemment détachée de ses liens. Elle revint vite vers moi et m'emporta vers la forêt par le bras en courant. Alice nous poursuivait...

" Dis-moi, Marisa, dis-je en courant, Alice n'était pas supposée être une de tes amies, ou une de tes rivales?
- Euh... Il s'est passé beaucoup de choses, et ça fait que... "

Elle me montra Alice nous poursuivant:

" ... ça a fini comme ça.
- Mais que lui as-tu fait pour qu'elle soit autant en colère?!
- Pas le temps d'expliquer! "

Elle se stoppa net, Alice fit de même.

" Avec Hikko, je ne peux pas m'enfuir librement... Alors il ne me reste plus qu'un seul choix!

Elle s'avança vers Alice :

" Réglons ça par un duel! "

Alice ria, comme si elle n'attendait que ça :

" C'est d'accord! "

Marisa se retourna vers moi, et me fit:

" Regarde bien, c'est ce que l'on appelle une véritable bataille de Spell Cards. "

Alice brandissa une carte:

" Explosive Sign : [ Artful Sacrifice ] ! "

Marisa fit quelques pas en arrière :

" Woah! Tu sors déjà la grosse artillerie?! "

Alice sortit des dizaines de fées de ses poches, qu'elle raccorda à des fils d'un seul coup de main et elles encerclèrent Marisa en un clin d'oeil. Elles se mirent à briller. Marisa vit cela et enfourcha le balai qu'elle transportait tout le temps avec elle. Elle s'envola au-dessus des arbres.

" Alice! Arrête ça! Si tu fais ça ici...
- Si j'arrive à te toucher avec... Je me moque complètement des moyens! "

Les poupées, assez proches de moi, se mirent à briller de plus en plus... d'une lueur inquiétante.

" Cours, Hikko ! Ca va sauter ! "

Elle brillèrent de plus en plus fort, puis explosèrent d'un seul coup. Me voilà projeté en arrière, contre un rocher. Le choc était suffisamment puissant pour m'immobiliser complètement, sans pour autant me faire perdre conscience.

" Aïe. Ca a dû faire mal. Je t'avais pourtant prévenu... "

Si Marisa m'avait prévenu avant l'explosion, je pensais que je n'en serais pas là, maintenant.

" Tu pourrais quand même faire plus attention, Alice!
- Je ne perdrais pas, surtout pas cette fois!
- Bon... Puisque tu insistes! "

Je vis Marisa prendre une carte de ses poches...

" Je crois que je n'ai pas le choix non plus, j'pense?! "

Elle sortit le dispositif de tout à l'heure et brandit la carte:

" Magicannon : [ Final Spark ] ! "

Elle prit la même posture que la dernière fois, mais quelque chose semblait différent. Le dispositif changea légèrement de forme, et la façon dont elle se concentrait était différente. L'objet, alors transformé brillait de mille feux, m'aveuglant presque. Marisa brisa sa posture, confirma la position d'Alice, et poussa soudainement ses bras en avant. Dans la seconde qui suivait un laser encore plus grand que celui de tout à l'heure fut projeté vers Alice... Et vers moi, qui me trouvait pas si loin d'elle...

" Mince, j'avais oublié Hikko! "

Il aurait été bien de penser à moi avant de lancer le laser... Qui se dirige d'ailleurs vers nous à une vitesse fulgurante. Je fus projeté en l'air à une altitude effrayante par la force de ce laser puis je vis le sol approcher et... le noir complet. J'avais sûrement perdu connaissance, ou... j'étais sûrement mort. Je fis le même "rêve" que la dernière fois... Je ne pouvais rien distinguer, à part un livre.
Un livre, posé devant moi. Je m'avançais et...

" Hé! J'ai trouvé un humain vraiment amoché! Venez voir, venez voir ! "

Je me réveillais, incapable de bouger, et je constatai que je n'étais pas seul.


Voilà, pour la partie 07. J'ai essayé de faire un peu plus long que d'habitude, n'hésitez pas à commenter.

_________________


~ Akyuufag et fier de l'être (Merci infiniment Pooshi pour cette sig et avatar (*A*)/ ) ~

Tutoriel sur RSO: Cliquez ici, ICI!

Et ça, c'est sur Donjons & Trésors : Cliquez là...

Makimoke
Normal
Normal

Messages : 316
Date d'inscription : 21/08/2010
Age : 23
Localisation : Champagne-Ardennes... Enfin bref.

Profil Joueur
 : TH07 - PCB TH07 - PCB
Niveau: Difficile
Score: (non communiqué)

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Fanfic] L'enfant des Higanbana

Message par Makimoke le Ven 17 Déc - 8:24

Voici la 8ème partie, encore un peu plus longue que les précédentes =/

Partie 08: " Immobilisé "

Spoiler:


J'étais entouré par quatre fées, qui me regardaient avec des airs très inquiets. J'essayai de me lever, mais la douleur qui s'emparait de mon corps me cloua au sol directement, et me fit crier de douleur.

" Ne bouge pas! fit l'une d'entre elles. Tu es blessé de partout! "

Mon corps était en effet en lambeaux, je ne comprenais pas pourquoi j'étais encore vivant à ce stade.

" Il ressort d'une bataille de Spell Cards ou quoi? C'est impossible de se faire blesser à ce point et d'en ressortir vivant! Regardez-le, enfin! "

Je repensai alors aux paroles de Marisa qui me précisaient que les Spells Cards ont des limiteurs les rendant non-mortelles. Non-mortelles, mais ô combien douloureuses.

" En tout cas, reste ici, me dit une des fées. On va essayer de trouver quelqu'un pour t'aider.
- Surtout ne bouge pas!
- De toute façon, il aura du mal à se déplacer avec toutes ses blessures.
- On revient le plus vite possible!
- D'... D'accord, fis-je d'une voix tremblante. J'attendrais ici... "

Les fées partirent, me laissant seul au milieu de ce qui pourrait ressembler à une forêt de montagne. Le seul moyen de tuer le temps était de dormir. Je m'endormis donc, au milieu des épines de sapin et feuilles des arbres aux alentours....

Le même rêve. Toujours le noir complet. Il m'était toujours impossible de comprendre la signification de ce noir, cette ombre qui planait toujours dans mon sommeil. J'entendis le bruit de chaînes... Ces chaînes qui m'ont déjà étranglé une fois. Sauf que cette fois... Je vis une silhouette, portant des fers à ses bras et jambes, et transportait de lourdes chaînes, sans pour autant tituber sous leur poids. Je ne pouvais voir son visage, mais elle laissa clairement entendre sa voix:


" Meurs... "

Elle se jeta sur moi pour m'étouffer une seconde fois, et réussit à se faufiler derrière moi...

" GWAH! "

Je me réveillais brusquement en sursaut, mais une douleur s'empara de moi quand je fus à moitié assis.

" Aïe!
- Sanae! Notre blessé vient de se réveiller! "

La voix venait de derrière moi. Elle était assez fluette, pour ne pas dire enfantine. Je me retournai donc pour voir la propriétaire de cette voix, et vis un énorme chapeau orné de deux yeux gigantesques, qui étaient aussi gros que mes poings fermés par la douleur que me causait mon déplacement. Sous ce chapeau se trouvait une petite fille accroupie comme une grenouille. Elle avait les cheveux assez longs, et étaient d'un blond assez foncé. Sur sa robe violette se trouvait deux grenouilles, qui paraissaient plutôt vivantes pour un ornement de robe. Elle sortit en se dépêchant, et revint avec une jeune fille habillée en prêtresse, suivie d'une femme aux cheveux ondulés.

La jeune prêtresse était aussi grande que moi, et portait un habit shintoïste, mais qui semblait légèrement différent. Au lieu du rouge/blanc habituel, ses couleurs étaient plus centrées sur le bleu. Ses longs cheveux verts étaient attachés par une broche en forme de grenouille, et une broche en forme de serpent se lovait dedans aussi, à côté de son visage. Ses yeux reflétaient le vent, et semblaient purs. Très purs. La femme qui la suivait possédait de jolis cheveux violets, portés par une tiare faite de corde et de feuilles, qui les maintenaient un peu. Elle portait un miroir en collier, et surplombait sa longue robe rouge. Le rouge se dégradait cependant en noir, et la partie basse de la robe portait des ornements en forme de feuilles.


" Tu es donc réveillé! me fit la prêtresse. Tu étais vraiment dans un sale état... C'est un miracle que tu sois encore en vie.
- Héhé, il a eu beaucoup de chances que les fées nous aient prévenues. C'est le meilleur endroit pour réaliser les miracles! dit la petite fille au grand chapeau en rigolant.
- Oui, Suwako. Mais c'est quand même étrange qu'un humain arrive à se retrouver ici dans un état pareil. Les tengus auraient dû te remarquer..."

La prêtresse et la femme à la robe rouge s'assirent d'un côté de mon futon, et la petite fille, nommée Suwako, s'accroupit de l'autre côté. Elle me donna une sorte de bouillie:

" Tu dois avoir faim, non? Tiens. C'est Sanae qui l'a fait avec Kanako!
- Ah, avant cela, fit la prêtresse, permets-nous de nous présenter. Je suis Sanae."

Elle me montra la femme à sa gauche, qui me fit un léger sourire.

" Voici Kanako..."

Elle me montra Suwako, qui me fit un large sourire chaleureux.

" Et voici Suwako. Kanako et Suwako sont deux déesses, Kanako est la déesse de ce temple, et Suwako la déesse de l'ancien temple. Je m'occupe du temple auquel tu te trouves actuellement. Si jamais tu as besoin de quelque chose, n'hésite pas à nous appeler."

Suwako me tendait toujours la bouillie, et j'essayais de me lever pour la prendre. Cependant, la douleur m'empêcha de faire plus que m'asseoir.

" Tu ferais mieux de ne pas trop bouger pour l'instant, ton corps est encore gravement blessé.
- Mais je...
- Pas de mais! me fit Sanae d'un air mécontent. Tu dois te reposer, pour guérir. Mange d'abord cela, et rallonge-toi! "

Je pris l'assiette, et mangeai docilement. Ces hôtes avaient eu la bonté de me soigner, je n'allais pas les offenser avec un refus.
Dès que j'eus fini l'assiette, je me rallongeai dans le futon.


" Bien. Dors bien! Je prierais pour que tu te rétablisses vite.
- Ne t'inquiètes pas, Sanae est maîtresse dans l'art de causer des miracles, me fit Kanako en riant. Suwako, Sanae, pouvez-vous aller chercher quelques herbes pour notre blessé? Je vais rester un peu avec lui.
- D'accord ! fit Suwako en sautillant. Mais avant... "

Elle me regarda avec de grands yeux.

" On ne t'a toujours pas demandé ton nom!
- On m'appelle Hikko."

Elle sourit légèrement, puis elle emporta Sanae vers la porte coulissante menant vers l'extérieur. Elle se retourna brièvement vers moi:

" On revient le plus vite possible, Hikko! "

Elles sortirent toutes les deux, me laissant moi et Kanako dans la pièce. Le silence fut quasiment complet pendant un instant, la brise soufflant légèrement dans la pièce. Kanako me demanda soudainement :

" Bon... Je vais être directe. Ce n'est pas normal que tu te sois retrouvé dans un état pareil, et d'autant moins vivant. Que s'est-il passé, et comment es-tu arrivé jusqu'à la montagne des Youkais?"

Je me remis assis, et Kanako me donna un coup de main pour m'aider à le faire. Et ensuite, je lui contai toute mon histoire: le champ de fleurs, ma rencontre avec Yuuka et le combat qui s'est ensuivi, le trajet dans la forêt, la rencontre avec Marisa et son entraînement, l'arrivée d'Alice, et... La manière dont j'ai atterri au sens propre du terme dans la montagne. Plus j'en parlais, plus je me rendais compte que j'avais vécu un nombre incroyable de choses en l'espace de deux jours.

" Je vois. Ca n'est pas étonnant que tu ais fini dans cet état", concluait-t-elle en riant.

Elle se leva.

" Je vais aller voir quelqu'un, rapidement. Repose-toi bien en attendant. "

Elle sortit du même côté que Sanae et Suwako, me laissant seul dans la pièce. Moi, incapable de bouger de ma couche, le futon confortable, et la légère brise agréable qui rentrait dans la pièce. Je me rallongeai, et mes yeux se fermèrent petit à petit... Me plongeant dans le sommeil.

Je me retrouvai directement en face de la silhouette. Elle me dévisageait, tout en répétant...


" Meurs... Meurs... "

Cependant, j'étais intrigué par elle. Sa voix me semblait si... familière. Je m'avançais petit à petit, avec précaution. Je pus enfin voir à quoi elle ressemblait.

C'était une fille de mon âge, et elle faisait la même taille que moi... Non, peut-être légèrement plus petite. Ses longs cheveux bruns étaient attachés avec un serre-tête rouge, portant quelques broderies d'assez bonne qualité. Ils glissaient sur son visage au teint pâle, mais qui démontrait une pureté inégalable en ce monde. Son petit nez retroussé était mignon, et ses lèvres semblaient être un rose s'accordant très bien avec son visage. Mais ce qui me frappa le plus, furent ses yeux. Deux magnifiques joyaux bleus regardaient en ma direction, comme si je me regardais dans le saphir le plus pur du monde. Les larmes qui coulaient à ses yeux n'atténuaient en rien leur couleur. Bien au contraire, ils resplendissaient de leur éclat le plus brillant au contact de ces perles salées. Le collier rouge qu'elle portait comportait un petit médaillon en argent, qui devait avoir un lien avec une personne importante à ses yeux. Ce collier allait bien avec sa robe, qui se dressait jusqu'à ses pieds, sans pour autant les toucher. De belles roses étaient gravées sur ce tissu écarlate, révélant encore plus la beauté de la personne qui se trouvait devant mes yeux ébahis.

Cependant, elle souhaitait toujours ma mort, peu importe ce que je disais ou faisais. Une étrange combinaison de beauté et de haine pure. La curiosité s'emparait alors plus vivement en moi... Pourquoi une si jolie fille voudrait me faire disparaître? Que lui avais-je fait? La question me vint alors aux lèvres...

" Qui es-tu? J'ai... l'impression de te connaître. "

Elle fut très surprise par ma question. Aussi inattendue soit-elle, je n'aurais jamais cru que je puisse la surprendre autant. Mais malheureusement...

" Tu ... m'as... oubliée... ? "

Sa surprise se transforma en larmes, et ses larmes coulèrent de son visage, délicatement... Jusqu'à tomber. Tomber dans cette ombre. Mais ce que je n'attendais pas à voir... Etaient de magnifiques fleurs blanches grandissant à partir de ses larmes, et se transforma vite en un immense champ de fleurs. Je remarquai vite que ces fleurs ressemblaient à la première chose que j'ai vu en me réveillant à Gensokyo... Oui. Les Higanbanas. Cette fois-ci, j'en étais sûr. Cette fille est une clé. Une clé qui me permettra d'ouvrir la porte me menant à mes souvenirs... A qui je suis réellement.

" M'aurais-tu vraiment oubliée...? Moi... ainsi que cet endroit... ? "

Au fur et à mesure de ses paroles, elle pleura de plus en plus. J'essayai de faire un pas en avant pour essayer de la calmer, de la réconforter. Mais, dès que j'eus posé le pied sur le champ... Tout disparut. Les fleurs... La fille ...

Cependant, j'entendis sa faible voix, une dernière fois...

" Souviens... c'est ici ... tu m'as... "

La voix était trop faible pour entendre toute la phrase. Il était impossible de la comprendre entièrement... Ce qui me perturba énormément. Puis les ténèbres m'engloutirent lentement... Jusqu'à mon réveil.

Je me réveillais calmement, sans aucun geste, ni aucun bruit.


" Vous avez été récupéré les herbes?
- Oui, mais Sanae reviendra un peu plus tard, elle a été un peu plus loin que moi dans la montagne. Elle sera là au zénith, très sûrement. "

Kanako et Suwako étaient en train de discuter. Suwako était apparemment rentrée avec quelques herbes, et Kanako...

" Et toi, Kanako? fit Suwako d'un air sérieux. Tu as été voir la tengu à propos de l'humain?
- Ca n'a pas été facile, dit Kanako en soupirant. A cause de ce qu'il s'est passé lorsque l'on est arrivé à Gensokyo... Elle n'était pas du tout coopérative. J'ai dû lui promettre un scoop sur Hikko pour qu'elle puisse nous aider.
- Ca ne m'étonne pas d'elle! fit Suwako en riant.
- Grâce à ça, j'ai pu raconter ce qu'il est arrivé à Hikko, ainsi elle s'est proposée pour aller chercher Marisa et la ramener ici.
- Dans combien de temps?
- Un peu après le zénith. Je dirais quelques heures, donc.
- Aussi long? Ca paraît bizarre qu'un tengu n'arrive pas à faire le trajet de la montagne jusqu'à la maison de Marisa en moins d'une heure!
- Hé bien... Récemment, elle a eu un problème avec ses familiers. Les corbeaux ne répondent pas à ses appels, ou alors l'attaquent sans cesse. Cela lui prendra un peu de temps pour régler ça, mais on est sûres qu'elle ira chercher Marisa, ne t'inquiète pas.
- J'ai quand même une question. Pourquoi Marisa, alors que le temple de Reimu est à la fois le plus proche, et est à la fois l'endroit le plus sûr pour qu'il ne se fasse pas attaquer par les youkais?
- Il y a une bonne raison pour cela. Hikko vient de me raconter son court périple dans Gensokyo..."

Elle lui expliqua en détail mes aventures... Sans omettre un seul détail de l'histoire. Elle avait tout retenu lors de notre conversation.

" Je comprends mieux! Mais si c'est le cas...
- Qu'y a-t'il donc?
- Si Marisa est en grande partie responsable des blessures de Hikko, qui te dit qu'elle ne retentera pas ici?
- On sera là pour le protéger. Moi, toi, et Sanae."

Je ne m'attendais pas à de tels mots. Un parfait inconnu, qui se faisait protéger au péril de leurs vies.

" Je suis rentrée! J'ai ramené les herbes comme demandé! "

C'était Sanae, qui revenait de la montagne. On entendit un gros bruit, qui semblait être celui d'un sac posé par terre.

" Ah. Sanae! Tu tombes au bon moment! On va pouvoir préparer une mixture de soin. Suwako, viens, on va l'aider à le fabriquer. "

Kanako et Suwako quittèrent la salle. Je me redressai, mais pas trop à cause de la douleur, pourtant moins vive qu'avant mon repos. Je vis pour la première fois les bandages qui me couvraient le corps. C'était assez effrayant. Je venais de remarquer à quel point mon corps était blessé, meurtri par le choc qu'avait causé Marisa. C'est comme regarder le bout de son bras, lorsqu'on eut pas remarqué que sa propre main avait été coupée. Les dizaines de tissus ensanglantés me couvraient le corps, le momifiant presque. Je comprenais alors pourquoi Sanae m'avait conseillé de rester allongé et de me reposer.

Cependant, je devais essayer de comprendre où je me trouvais. Je regardais donc autour de moi, pour observer la fameuse pièce dans laquelle je me trouvais actuellement. C'était une pièce au style traditionnel, avec une porte coulissante donnant sur la cour du temple, avec ses grands arbres imposants, qui laissaient leurs feuilles danser au rythme du vent. Je me retournais un peu, et vis une petite étagère, avec quelques ouvrages. Beaucoup d'entre eux avaient des titres qui se rapprochaient des dieux ou de la foi. Le reste était de grosses encyclopédies... Je ne pouvais lire le nom, il était très amoché par le temps. J'avais donc fait le tour de la pièce du regard, excepté derrière moi, mon seul angle mort compte tenu de mes blessures. Je me mis à regarder les feuilles des arbres du temple...

" Ah! "

Sanae était entrée dans la pièce au même moment.

" Tu es réveillé? Je suis venue te ramener le médicament. "

Elle entra dans la pièce, et se posa à côté de moi. Elle posa un verre rempli d'un substance liquide verdâtre.

" Merci beaucoup de vous occuper de moi, fis-je poliment.
- Ce n'est rien, me dit-elle en souriant, cela fait du bien d'avoir des visiteurs de temps à autre. "

Elle me tendit le verre.

" Tiens, bois. Avec ça, tu seras sur pied en un rien de temps. En deux heures, tu verras déjà les effets.
- En seulement deux heures? Mais... Avec un corps en tel état, cela devrait me prendre un année entière pour me rétablir entièrement... Mais je vais le prendre quand même. "

Je le bus petit à petit. Il était vraiment amer, me faisant manquer de le recracher à chaque gorgée. Dès que j'eus fini le verre, on entendit des voix à l'extérieur...

" Ayayayayayaaa... C'est ici normalement.
- Il a vraiment atterri par ici?!
- Ne sous estime pas mes sources d'informations! "

C'était Marisa, avec une personne que je ne connaissais apparemment pas. Sa voix était très claire.

" Y'a quelqu'un?! cria Marisa, faisant résonner sa voix dans tout le temple.
- Oui! répondit Sanae. Entrez par la cour, on est dans la pièce avec la porte ouverte. Et ne criez pas trop fort, on a un blessé ici! "

On entendit des bruits de pas, se dirigeant vers nous.


Normalement, elle aurait dû être un poil plus longue, mais j'ai préféré couper ici pour l'instant... La flemme d'en faire plus pour l'instant. Je vais vous laisser digérer ce morceau d'abord ^.^

Et comme d'habitude, n'hésitez pas à commenter =)

_________________


~ Akyuufag et fier de l'être (Merci infiniment Pooshi pour cette sig et avatar (*A*)/ ) ~

Tutoriel sur RSO: Cliquez ici, ICI!

Et ça, c'est sur Donjons & Trésors : Cliquez là...

Makimoke
Normal
Normal

Messages : 316
Date d'inscription : 21/08/2010
Age : 23
Localisation : Champagne-Ardennes... Enfin bref.

Profil Joueur
 : TH07 - PCB TH07 - PCB
Niveau: Difficile
Score: (non communiqué)

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Fanfic] L'enfant des Higanbana

Message par Nori le Ven 17 Déc - 17:31

Digérer, tu parles comme si ça nous saoulait de lire ça ~~
Et puis ce "Hikko" va faire le tour du monde de Gensokyo avant d'avoir des pouvoirs et dégommer tout le monde?*dit ce qui lui passe par la tête*
Non je déconne, Vivement la suite o/

Nori
Ghostly & Troublesome Visitor
Ghostly & Troublesome Visitor

Messages : 2246
Date d'inscription : 05/08/2010
Age : 21
Localisation : 白玉楼

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Fanfic] L'enfant des Higanbana

Message par Lisianthus le Ven 17 Déc - 21:41

Sanae is a good girl !!!
Ce "Hikko" a de la chance de rencontrer les membrres de Moriya Shrire.
Quand même, quelle bourrine cette Marisa !
Magicannon : [ Final Spark ] !!! ... Tiens je n'ai pas oublié quelque chose ? ... Bon bah tant pis.

Le mystère commence à s'éclaircir ... Merci pour cette nouvelle partie Makimoke ^^

_________________

Merci Flanby pour la belle sign ~ ^^
Je reste vivante sur ma page Fb ~ : https://www.facebook.com/lisianthusnekoatelier/
---------
Deuxième édition de Gensopoly pas prête de sortir : Merci les problème de stream ~ ; x ;
Enfin un nouveau chorus ? Le 8ème ? Allez, viens chanter ~

Lisianthus
Nekomimi à Lunettes
Nekomimi à Lunettes

Messages : 2812
Date d'inscription : 17/05/2009
Age : 22
Localisation : Pas loin d'ici

Profil Joueur
 : TH12.3 - Soku TH12.3 - Soku
Niveau: Difficile
Score: (non communiqué)

http://www.youtube.com/user/LisianthusMusic

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Fanfic] L'enfant des Higanbana

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 21:20


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum